Parti avec P. mon "copain-de-voyage" , ensemble sur la même longueur d'onde. La Birmanie est notre premier voyage un peu organisé par une petite agence locale dont nous n'avons pas été déçus !
Février 2014
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

2 semaines furent trop courtes, donc intenses et riches de rencontres, visites, balades.....mais parfaitement organisées grâce aux soins d'une petite agence locale, indépendante, très compétente, soucieuse de notre liberté et dans le respect absolu de nos désirs. Nous avons pu rencontrer partout, en villes, à la campagne, une population très accueillante et extrêmement souriante: La preuve !

2

Une population birmane extrêmement courageuse travaillant dans des conditions moyenâgeuses



Enfants de retour des champs 
Fabrique de bouddhas en marbre
Brodeuses 
Fabrique de laque 
réserve d'eau 
3

Un site unique comptant encore aujourd'hui plus de 2800 temples bouddhistes sur environ 50 km carrés, Bagan, autrefois Pagan, fut une capitale religieuse entre le 9è et 13ème siècle.

Les levers et couchers de soleil constituent des moments inoubliables !

C'est un véritable musée à ciel ouvert que je vous propose de visiter en images:

4

Vaste lac d'eau douce situé en altitude à près de 900 m, entouré de montagnes et bordé de villages où une population rurale vit comme autrefois.

Habitat sur pilotis
pêcheur traditionnel, où la rame avec un jambe permet de tenir le filet 
Nam Pan, marché dans un village au bord du lac 
5

Des moyens de transport rudimentaires


Vie rurale :

Diner chez l'habitant
En allant à l'école….
Ces enfants travaillent aux champs ....
….bien sûr,  et n'ont pas le sourire ! 
Joueurs de bille
Sur le pont U Bein
6
La pagode Schwedagon et son stupa couvert d'or ! 
Rue de Rangoon
Atelier de couture
Centre ville

Une dernière journée à Rangoon, occasion de prendre le "circular", train de banlieue qui contourne le grand Rangoon en desservant une quarantaine de gares; magnifique tour de 3 heures dans un wagon, au milieu de la population birmane, conviviale et colorée.

Quelle chaleur sur les quais de la gare ! 

A chaque arrêt, un vrai marché sur les rails attend le train, les vendeurs se précipitent….

Après le train, un tour en ferry pour traverser le fleuve, et visiter l'autre rive, beaucoup plus calme, voire bucolique….

Quai 

Conclusion:

14 jours jours de dépaysement complet, avec une optimisation de notre temps grâce à l'organisation irréprochable de notre petite agence. Sa responsable nous a reçu le dernier jour pour s'enquérir de notre satisfaction et nous offrir des cadeaux. Aucun point noir à signaler, si ce n'est évidemment l'extrême dureté des conditions de vie des birmans qui n'ont pas le droit de se plaindre ni de contester.

Pour finir, ces visages que je trouve expressifs: