Carnet de voyage

Erasmus en Hongrie

21 étapes
4 commentaires
En Septembre j'embarquerai pour ce qui sera la plus grande aventure de ma vie (pour l'instant) : quatre mois d'études à Szeged, au sud de la Hongrie.
Du 3 septembre 2017 au 24 janvier 2018
144 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Voilà, finalement le décompte arrive à la dernière semaine : le 3 septembre, je serai partie pour vivre et étudier en Hongrie pendant quatre mois ! Il est temps d'arrêter de procrastiner et de commencer à emballer ! Je sors mes valises et vide mon armoire, je plie, je range, je décide de ce qui m'accompagne et ce qui reste et tout doucement, l'appréhension laisse place à l'excitation. C'est très étrange de faire ses valises pour un voyage si long. On prend des choses qui habituellement ne quittent pas notre maison, encore moins le pays ! J'emporte avec moi des carnets, mais aussi deux plumiers et plusieurs vestes. C'est un vrai casse-tête de tout faire rentrer : quand tous les vêtements y sont, mes écharpes, bonnet et chaussures n'ont plus de place.

Finalement, il faudra quand même prendre une deuxième valise en soute pour faire rentrer tout ça. Pendant que j'emballe, je regarde des vidéos Youtube de Noël - oups. J'imprime aussi des photos de moi avec des amis ou ma famille - même si j'en ai sur mon téléphone et qu'il y a Skype, ça fait du bien de savoir qu'ils seront à porter de main si j'en ai besoin. On peut bien être une sentimentale ET voyager !

2

Jamais je n'aurais pu rêver d'une arrivée aussi.. chamboulée. Mais bon, tout ne commence pas avec de la galère. Le matin du départ est en réalité plutôt calme. Je pense que je ne réalise pas ce dans quoi je m'embarque, une partie de moi dois penser s'en aller juste pour des vacances.

Je ferme mes valises, dis au revoir à mes chats et puis on part pour l'aéroport. Les au revoir se passent mieux que prévu, juste quelques petites larmes versées (par moi) et des photos et je suis de l'autre côté de la barrière de sécurité. Là encore, je ne pense pas que je réalise.

Je rejoins Virginie, une étudiante Liégeoise qui part également à Szeged et on va jusqu'à la porte d'embarquement où on rencontre Thomas, un ihecsien comme moi, avant de monter dans l'avion vers Budapest.

Tout se déroule sans problème, même avec nos 40kg de valises par personne qu'on tire péniblement, jusqu'à ce qu'on arrive dans le train qui nous emmène à Szeged (prononcé Seged si on ne veut pas se faire réprimander par le contrôleur). Seul petit hic, après 45 minutes, le train s'arrête brusquement an une gare et on vient nous dire qu'il y a eu un accident sur les voies. Temps d'attente avant de repartir : une à deux heures.

C'est seulement après 3 (longues) heures d'attente qu'on repartira. À ce moment là, il est déjà 21h et on n'a pas mangé depuis 13h.

Finalement, après d'autres aventures (petite chute dans l'escalator et galère pour trouver un taxi) on arrive enfin à l'hôtel et il nous faut encore une heure pour signer les papiers et arriver dans la chambre. Résultat : il est passé 1h du matin quand on est finalement dans nos lits !

3

Bonjour ! Eh ben, le temps passe vite ! Nous sommes déjà le 8 septembre Et mon dernier post n'allait que jusqu'au 3. Il s'est passé tellement de choses ces derniers jours, je sais à peine par où commencer. Premièrement, quand j'ai cliqué sur "envoyer" il y a quelques jours, j'étais encore sans domicile à Szeged et aujourd'hui je suis dans mon appartement !

Ensuite, la semaine d'orientation est terminée, donc ça veut dire que les vraies choses commencent (ou alors que je vais enfin pouvoir me reposer un peu, mais j'y viendrai)

Avant de commencer à décortiquer les journées, il faut que je vous parle de deux choses qu'on m'a dit avant que je parte et qui, après seulement quelques jours, je peux déjà vous confirmer sont correctes :

  1. Le mal du pays existe et est vraiment très agaçant. On dirait un peu un serpent qui se glisse dans nos pensées quand on s'y attend le moins, chez moi le matin et/ou le soir et qui nous fait perdre instantanément tout espoir de profiter de l'Erasmus et fait sembler les prochains mois comme une éternité. Heureusement il part souvent aussi vite qu'il n'est venu.
  2. Les rencontres qu'on fait en Erasmus sont complètement différentes de celles qu'on fait dans notre pays. On lie des liens beaucoup plus vite, on se sent plus confiant avec eux, on a plus envie de se confier, et franchement, surtout si on souffre du mal du pays, c'est la meilleure chose qui puisse nous arriver ! J'ai rencontré ici des gens avec qui je sais que je passerai les prochains mois avec plaisir et j'ai déjà des souvenirs dignes d'amitiés de longues dates ! De plus, moi qui met un temps fou à me faire des amis, j'ai l'impression qu'on m'a énormément facilité la tâche et ça fait chaud au coeur !

J’ai eu vraiment du mal à savoir comment (d)écrire mon expérience en Erasmus. J’ai commencé par décrire uniquement mes journées mais j’avais l’impression de ne donner qu’une série de faits, sans vraiment parler de ce que je ressentais et ça ne me convenait pas. Du coup je vais recommencer, un peu différemment, en essayant d’être plus honnête.

La première journée passée à Szeged était assez difficile. On s’est réveillé le matin à l’hôtel pour partir à pieds vers l’université pour notre première journée d’orientation. Le chemin à pieds était assez long (25min environ) mais nous a permi de découvrir un peu la ville dans laquelle on vivrait pendant les quatre prochains mois. J’étais assez impressionnée par la beauté de Szeged et de ses bâtiments. En particulier le bâtiment principal de l’Université de Szeged qui est absolument magnifique !

On a d’abord eu une heure et demi d’informations (que je vais vous épargner surtout parce que je ne sais plus ce qui a été dit). Après ça, il y avait une demi journée de « flat hunting » organisée mais on est parties Virginie et moi de notre côté - mauvaise ou bonne idée, je ne saurais pas dire, parce qu’on a visité ce jour là sans le savoir l’appartement dans lequel on irait finalement vivre, mais ça, on ne le déciderait que le lendemain. En attendant, on a visité quelques appartements qui ne convenaient pas, et on était assez déprimées de devoir retourner à l’hôtel le soir car il était vraiment misérable. Toute la journée je me suis demandé quelle folle idée m’était passée par la tête de venir vivre en Hongrie. Heureusement ce sentiment ne resterait que quelques jours. Le soir, on est rentré à l’hôtel pour se reposer un peu avant de ressortir en ville pour une soirée Bingo dont le but consistait, non pas à cocher des numéro, mais des cases avec des choses que d’autres Erasmus avaient déjà fait, comme monter sur un chameau ou jouer à Pokemon Go.

Le lendemain, rebelote à l’hôtel. Cette fois, on devait ranger nos bagages et les mettre dans une salle au premier étage pour ne pas devoir payer d’autre nuit. Cette journée là se passerait beaucoup mieux, premièrement parce qu’on trouverait un appartement, mais aussi parce que j’ai eu l’occasion de me balader seule à Szeged. Pendant la matinée d’informations, les membres de l’ESN (communauté d’étudiants volontaires qui s’occupent des Erasmus) nous ont emmenés dans nos facultés respectives. La mienne, avec Thomas et Cecilia qui viennent de l’IHECS également est la Faculté des Arts, un énorme bâtiment rose aux allures d’église. A l’intérieur, les plafonds sont très hauts et il y a des vitraux - plutôt cool.

Après ça, Thomas, Cecilia et moi sommes retournés dans le centre pour aller manger quelque chose. On a trouvé un petit restaurant appelé Oldies qui semblait assez bon et j’ai pris une tomate mozzarella absolument délicieuse pour le prix modeste de 1890 forints (6€ !!).

Je les ai laissé terminer leur restaurant à deux tandis que moi je retournais à l’unif pour joindre la flat hunting à 13h30. Heureusement, cette fois ça n’a pas duré longtemps car Virginie était en contact avec un Italien, Fabio qui était intéressé par l’appartement qu’on avait visité la veille. Je les ai laissé le visiter seuls car j’avais rendez-vous avec le coordinateur de mon département à la Faculté des arts (Department of communication and media studies) à 15h avec Thomas et Cecilia. Mais j’avais du mal à me concentrer tellement j’étais heureuse d’avoir peut-être trouvé un appartement. Après l’échec de la veille, j’espérais vraiment avoir une réponse positive et je regardais mon téléphone toutes les deux minutes pendant le rendez-vous. En plein pendant celui-ci, je recevais le message rêvé « On emménage à 20h30 ». J’ai du m’empêcher de le dire au coordinateur et de sourire comme une idiote pendant les 20 minutes qui suivaient.

Quand on est sorti, on s’est dirigé de nouveau vers le bâtiment principal pour participer à une visite à pieds de Szeged qui nous a vraiment montré la beauté de la ville et à quel point c’était facile de se déplacer à pieds et d’avoir accès à tout facilement.

Vers 19h on est rentré à l’hôtel une dernière fois (yes) pour récupérer nos affaires et aller s’installer dans notre nouveau chez nous. Après une grosse heure et demi de discussion avec les propriétaires (dont la femme nous avait apporté des gâteaux), on a enfin pu déballer nos affaires, enfin, après avoir commandé une énorme pizza pour fêter ça !

Mercredi, après notre première nuit dans notre nouveau chez nous, c’était la première fois que je ne me réveillais pas en regrettant de ne pas être à la maison et, mon dieu, que ça faisait du bien ! On est parti de l’appartement à 9h55 pour aller à notre matinée d’info de 10h car on habite à 3 minutes à pieds du bâtiment - fini les distances !

Le soir, nous avons invité Thomas, Cecilia et leur flatmate italienne, Alessia à venir manger à l’appartement. Cecilia nous a cuisiné un des meilleurs plats de pâtes aux légumes que j’ai jamais mangé et on a réchauffé les pizzas de la veille (il en restait beaucoup). On a passé la soirée à rire, à essayer d’apprendre à nos amis italiens à prononcer la lettre « u » alors qu’eux tentaient de nous apprendre des prononciations italiennes.

Vers 21h30, nous sommes partis ensemble à la Welcome Party organisée par ESN dans une boite appelée « Hungi ». Je n’ai pas tellement de choses à dire sur cette soirée, c’était encore une des premières et pas spécialement la meilleure mais c’était sympa. Dans la salle il y avait un mur sur lequel il était écrit « What’s one thing you want to do before leaving Hungary ». Ce soir là j’ai écrit « Live my life day by day » mais je crois que c’est déjà en train de se faire, alors si je pouvais changer, j’écrirais « Live my live the the fullest ».

Le jeudi était la dernière journée d’orientation, et cette fois nous sommes allé visiter la bibliothèque de l’université. C’est un immense bâtiment en verre avec quatre étages, une cafétaria, un auditoire, des tables, des ordinateurs et des centaines de livres ! Elle a été votée comme troisième plus belle bibliothèque d’université en Europe ! Là bas, on s’est enregistré pour avoir notre carte de bibliothèque

Après ça, ESN Szeged avait organisé une sortie dans les thermes. Vous le savez déjà probablement, la Hongrie est assez connue pour ses magnifiques thermes ! Ici à Szeged, pas de bassins incroyables comme à Budapest, mais plutôt un grand bâtiment avec tout plein de petites piscines, saunas, hamams et jacuzzi. Tout ça pour le prix modeste de 700 ft (2,3€ (?!)). Autant dire qu’après les 4 jours qu’on avait passé, on était bien contents de pouvoir aller se détendre un peu ! On y a passer trois heures, à barboter et rigoler avec les autres et c’est définitivement un endroit où on retournera ! (Surtout qu’elles se trouvent à 15 minutes à pieds de notre appartement).

On est sorti vers 20h des thermes, puis on est retournés à l’appartement de Thomas, Cecilia et Alessia pendant une petite demi-heure avant de retourner sur nos pas pour aller au restaurant dans lequel on avait été mangé à midi mardi. Dire qu’on s’est régalé ne serait même pas encore rendre justice au resto ! La nourriture était absolument divine ! J’ai commandé des gnocchis quatre-fromages mais on a passé la soirée à goûter les plats des autres ! (J’aurais bien mangé tout le risotto de Thomas).

La journée de vendredi était la première vraiment calme de la semaine. Je me suis levée vers 10h et j’ai déjeuné avec Virginie, puis j’ai rejoint Thomas et Cecilia à la faculté des arts pour aller nous enregistrer à nos cours (même si presque une semaine plus tard on a encore des soucis !).

Quand on a eu terminé, on a rejoint tout le groupe (Alessia, Fabio et Virginie) et un français, Aymeric pour aller se poser au parc pendant quelques heures et profiter du beau temps.

Le soir, on est (encore) sortis au Nuygi Kert. C’est un bar qui se trouve à 5 minutes de notre appartement et qui est vraiment très agréable. Au début de la soirée, j’hésitais vraiment à rentrer tôt parce que je ne m’amusais pas tant que ça, puis j’ai été rejoindre les garçons qui jouaient au baby foot et j’ai fini par jouer en équipe avec Thomas, contre un étudiant basque (et une autre personne). Mon moral est vraiment remonté et j’ai fini par rester ! Quand le bar a fermé, tout le monde s’est dirigé vers une boîte de nuit au bord de la Tisza, le fleuve qui sépare Szeged d’Est en Ouest et je me suis dit que j’allais venir avec. Les boîtes de nuits sont moins mon genre mais c’était quand même sympa. C’était définitivement la meilleure soirée que j’ai passée à Szeged pour le moment, parce que c’est ce soir là que j’ai remarqué à quel point les liens que l’on tissait avec les autres Erasmus étaient précieux. Je ne dirai pas à quelle heure on est rentré, mais je peux dire que le soleil commençait à se lever quand je suis finalement montée dans mon lit !

Le premier weekend a été un peu plus dur émotionnellement, mais je n’en changerait rien parce que ça fait également remarquer à quel point tout est réel, même si parfois, on a l’impression de n’être qu’en vacances pour quelques semaines.

Samedi, je me suis levée vers 12h (mon record ici) et je serais bien incapable de dire ce que j’ai fait jusqu’à 16h. Après, j’ai été chez Thomas, Cecilia et Alessia pour passer un peu le temps. On avait décidé d’aller à un festival qui se déroulait au bord de la Tisza et dans lequel Lost Frequencies devait jouer. Du coup, on a mangé chez eux puis on est aller acheter nos tickets et juste avant de le faire j’ai paniqué sans raison. Je crois que j’étais fatiguée, et toute la journée je m’étais sentie un peu off. Mais la réaction de mes amis m’a vraiment fait chaud au coeur. Ils étaient tous compréhensifs et compatissant alors qu’on ne se connaissait pas depuis plus d’une semaine ! Finalement, j'ai quand même acheté mon ticket et on est retourné en ville quelques heures avant d'y retourner.

Et enfin arrive dimanche, la journée qui conclu notre première (et folle) semaine en Hongrie. Je me suis encore levée à mon aise et je n'ai pas fait grand chose de la matinée. Puis, comme il faisait magnifique dehors, on a décidé d'aller à la plage (oui, oui, à Szeged). C'est un tout petit banc de sable situé au bord de la Tisza. L'eau était glacée mais très douce et j'ai nagé avec Thomas.

Pour conclure cette première semaine, je dirais que c’était à la fois très dur et très simple, il y a eu des moments où je me demandais comment j’allais faire, où quatre mois me semblaient être une éternité et où je regrettais le confort de ma maison et de ma routine, où ma famille et mes chats me semblaient très loins. Mais il y a aussi eu des moments où il fallait que je réfléchisse un instant à l’expérience incroyable que je vivais, et à la chance que j’avais d’être à Szeged, de rencontrer les gens que je rencontrais et à quel point c’était facile, alors que j’ai toujours été habituée à ce que me faire des amis soient la tâche la plus compliquée au monde. Aussi c’est fou à quel point ça passe vite. J’ai eu des journées toutes plus chargées les unes que les autres, je suis sortie quasiment tous les soirs alors qu’à la maison je suis très casanière et j’ai passé toutes mes journées (ou presque) avec d’autres gens alors qu’habituellement j’adore ma solitude. J’ai l’impression d’avoir pris un tournant à 180° degrés dans ma vie, et si avant ça me faisait peur, aujourd’hui j’ai l’impression d’avoir déjà énormément évolué. Le plus drôle c’est qu’on m’avait déjà parlé de tout ça, mais il faut vraiment le vivre pour le comprendre, pour réaliser à quel point c’est vrai.

C’est une sensation incroyable que de se sentir changer et grandir autant en si peu de temps. Tout semble tellement réel et irréel à la fois, tout est plus fort, les sensations, les émotions, la peur parfois aussi. Parce que c’était une idée terrifiante que d’aller vivre loin de chez moi, mais c’est ça qui donne à cet Erasmus toute son importance.

4

Szia tout le monde ! (Ca veut dire bonjour en Magyar - et ça, ça veut dire Hongrois en Magyar - pfiou, qu’est-ce qu’on en apprend des choses !

J’ai l’impression d’avoir seulement posté le résumé de la semaine passée, que cette semaine-ci est déjà finie ! C’est moi ou le temps s’est accéléré d’un coup ? J’en viens à devoir m’arrêter dans la lecture extrêmement intéressante de « The vision Culture » que je dois lire pour un cours pour vous écrire.. Quoi ? Mais non je ne procrastine pas !

Alors, commençons là où je m’étais arrêtée : Lundi, Cecilia, Thomas et moi avions toujours des cours manquants, donc on s’est retrouvé à la Faculté des arts pour tenter de combler les trous. On a réussi à ajouter deux cours donnés par le même professeur : « Contemporary Visual Culture » et « American Cultural Studies » (qui se sont avérés être très intéressants).

On a ensuite décidé d’aller manger ensemble car il était déjà passé 14h. On a trouvé un restaurant italien et Fabio nous a rejoint avant qu’on ne commande. J’ai pris des tagliatelles qui n’étaient pas mauvaises, mais les garçons ont été fort déçus de leur plat. Il faut dire qu’après le restaurant italien qu’on s’était fait la semaine passée, tout aurait semblé fade !

A 16h, on a quitté le restaurant et on a été se poser au parc. J’en ai profité pour lire un peu pendant que les autres dormaient - la soirée de la veille avait été longue. Après une petite demi-heure, un homme est venu nous dire qu’on ne pouvait pas se coucher dans l’herbe car apparemment la propriété était privée vu qu’on se trouvait en face du bâtiment de police. Vous avez déjà vu un parc public dont l’herbe est privée ?! Non, moi non plus, mais soit, on s’est levé péniblement pour aller trouver un banc bien moins confortable !

Alessia nous a rejoint, puis Miguel un étudiant espagnol qui passait par là et on a un peu parlé avant de rentrer à l’appartement de Cecilia, Thomas et Alessia (il faut vraiment que je trouve un nom plus court). J’ai regardé le dernier épisode de Game of Thrones avec Thomas parce qu’il ne l’avait pas encore vu, et puis je suis rentrée chez moi où Virginie avait invité quelques français et italiens à venir manger. J'ai vraiment passé une bonne soirée, à discuter avec les uns et les autres, mais quand ils ont décidé de sortir je suis resté à la maison.

Mardi, il n'y avait pas grand chose à faire à l'appartement - toujours pas internet - donc j'ai bien pris mon temps le matin, je me suis faite une salade roquette - tomate pour midi, puis je suis partie lire en face du bâtiment principal de l'université, devant une fontaine.

Quand j'ai eu fini mon livre, j'ai croisé Aymeric (un français) et on a été prendre un café ensemble sur la rue principale, puis on est rentré de notre côté. Ce soir là, c'était Fabio qui cuisinait. Il nous a fait des pâtes carbonara qui était vraiment délicieuses ! D'ailleurs, maintenant qu'on en parle, c'est vrai qu'on mange énormément de pâtes ici, mais pour notre défense, il doit y avoir plus de milles façons de préparer des pâtes et on vit avec un italien : les pâtes qu'on mange, ce sont des repas gastronomiques !

Fabio, I don't know if you're interested in reading this, but as you told me you went here and saw that everything was written in french and you couldn't understand anything, so here's a little bit of english for you (I would do it in Italian but I don't think I could say more than "Una tazza de acqua calda" which is pretty much the only sentence I can say, and there's not even a single verb in it ! Anyway, I just wanted to tell you that I really appreciate our little discussions. I like talking international relations and Italian current affairs with you, as well as some more private talks. It's nice and refreshing to know that we can joke together, but have really deep conversations from times to times. You're one of the most genuine person I know and I already really like being your flatmate! Okay I'm going to go back to french now! Arrivederci!

Après le repas, il y avait une soirée "Beer competition" organisée au Nyugi par ESN Szeged et - en bon belges - on était obligé d'y aller ! Bon, je ne vais pas vous mentir, dans des moments comme ceux-ci je me sens un peu comme une usurpatrice, impropre à mon nom (Maes) parce que je n'ai pas bu une seule goutte de bière ce soir là, mais c'était drôle quand même, et les autres belges ont fait honneur à leur pays ce soir là ! Deux d'entre eux ont d'ailleurs gagné un diplôme de buveur de bière (yes, this is a thing) et je n'avais jamais vu Thomas aussi heureux qu'à ce moment là !

..... *Grande inspiration* *encore* *encore une fois* Bon, on va faire une pause dans le descriptif de ma semaine et je vais vous expliquer pourquoi ça craint (pour être polie) de ne pas avoir internet chez soi. Hier (dimanche 17 septembre, dans le futur pour là on vous en êtes dans mon Erasmus) j'ai passé tout l'après-midi dans un bar à écrire ce blog. J'étais arrivée jusque vendredi soir, et il était très long, j'étais contente de moi. Vers 20h30, comme tout le monde rentre, je décide de m'arrêter et je ferme la page en vérifiant que ce que j'avais écrit s'était bien enregistré. ERREUR ! Comme vous pouvez le remarquer, je me suis arrêté à mardi soir et je vais donc avoir le grand plaisir de réécrire plus de la moitié de mon post, parce que tout ce que j'avais fait après ce moment là a complètement disparu. *Yeay*

Enfin, reprenons à mardi soir : Thomas venait de gagner son diplôme et tout était bien dans le monde ! (pas comme aujourd'hui où les astres, les organisateurs de groupes à l'IHECS et les horaires sont contre moi). Quand le bar a fermé, je m'étais dit que j'allais rentrer mais, évidemment, on m'a convaincue de rester (je vous jure, cet Erasmus consiste à 50% de moi qui me fait convaincre par les autres de sortir plus tard). On a donc quitté le bar. Certains voulaient aller en boîte et d'autres non, mais on est partis ensemble vers l'inconnu. Sur le chemin, j'ai discuté avec deux allemands qui sont très sympa ! Je ne saurais plus dire de quoi on a parlé, mais je sais qu'on a bien rigolé !

Finalement, on est arrivé devant un petit 24/7 shop qui se trouvait à 50m de mon appartement - je pouvais presque voir la porte d'entrée depuis là où j'étais - et tout le monde a acheté un truc à manger. Moi, j'ai juste mordu 3 ou 4 fois dans l'hamburger de Fabio (self-control) et on a du rester une bonne heure à parler dehors avec tout le monde avant de finir par tous rentrer un à un.

Mercredi 13 septembre était notre première journée de cours, et je devais dire que j'avais attendu ce jour avec impatience, car j'étais curieuse d'avoir mes premiers cours en anglais !

A 14h, nous avons eu "Intercultural Communication" (Shout out à Alexandre pour avoir un cours avec le même intitulé à 1813km d'ici). D'après ce que j'ai compris, c'est un cours destiné aux Erasmus et qui va se concentrer sur la culture hongroise, mais également sur celle des autres étudiants internationaux qui participent. Par exemple, le professeur nous a informé sur plusieurs évènements se déroulant à Szeged, comme le Festival du Vin (auquel nous iront le lendemain) ou un show d'avions. Il y aura également une soirée internationale organisée où nous devrons apporter des plats typiques de nos pays. On peut aussi récolter des points si on écrit un bon blog sur un thème qu'il nous proposera. Je suis contente d'avoir ce cours, parce qu'il est vraiment différent des autres qu'on a et parfait pour une expérience telle que l'Erasmus.

Le cours qu'on a ensuite suivi s'appelait "Contemporary Visual Culture" et sera probablement le cours le plus intéressant qu'on aura ici ! Premièrement parce qu'on dirait qu'il a été calqué sur nos études. On a revu plein de concepts qu'on a déjà étudié en première ou en deuxième à l'IHECS, chaque fois en allant plus loin où en changeant de direction. Mais aussi parce que notre professeur (Zultàn Dragon) est un jeune passionné et passionnant ! Son cours est interactif et très actuel. Il a par exemple cité Game of Thrones ou Dallas pour expliquer des concepts. On a également un peu parlé de photographie et il est vraiment clair qu'il en est passionné également ! C'est vraiment une aubaine pour moi et je buvais ses mots ! J'aime aussi beaucoup son humour sarcastique et un peu satyrique.

Le 3ème et dernier cours de la journée était le plus décevant de tous, mais j'attends le prochain pour vraiment me faire une idée. "Public Relations" est donné par une dame qui nous a juste demandé de nous présenter en quelques mots puis nous a libérés après 15 minutes. Je n'ai même pas pu me faire une idée du cours qu'elle a à peine décrit. Pourtant, c'était une des options de Master à l'IHECS (même si je ne l'ai pas prise) donc ça pourrait être très intéressant !

Le soir, Virginie et moi avons mangé des croque-monsieur parce qu'on n'avait pas envie de cuisiner, puis on est allé chez trois français (Louis, Tom et Robin) qui avaient organisé une soirée. J'ai vraiment bien profité. Ca m'a permis de mieux rencontrer les garçons, mais aussi de parler à pas mal de personnes. J'ai quand même fini par rentrer alors qu'il restait du monde parce que j'avais été un peu cassée par l'alcool que j'ai bu (où alors le manque de sommeil accumulé depuis une semaine et demi - l'un ou l'autre !)

Jeudi, nous avions encore un cours avec Zultàn Dragon à 12h appelé "Cultural American Studies" donc je savais déjà qu'il allait être très intéressant ! Le professeur a basé son cours sur une série de mots clés qui ramènent à la culture américaine actuelle. Jeudi, nous avons vu "abolition" et "aesthetics". Là encore, on a parlé de choses qu'on avait vu l'année passée à l'IHECS mais on a vraiment changé complètement de cap et ça m'a fait remarquer qu'il y a autant de façons de voir ou d'expliquer un évènement que du nombre de témoins. Je suis assez contente d'avoir ce cours car je trouve la culture américaine vraiment intéressante car elle est si différente de la notre !

Après le cours, je suis allée à la bibliothèque avec Thomas et Cecilia pour enregistrer notre dernier cours, puis on a été manger un bout en se demandant ce qu'on allait faire pendant le week-end qui arrivait. Il y avait une visite organisée à Opùsztaszer et on a décidé d'y aller même si c'était un peu cher (8500ft). Pour info, la monnaie hongroise est le Forint, et 1€ = 306ft environ. Donc ça représentait presque 30€. On a été acheter nos tickets, puis on est retourné à la librairie avec Fabio et Virginie car on devait remplir et envoyer des documents à l'IHECS et à l'Université de Szeged. J'en ai aussi profité pour terminer le blog de ma première semaine que vous avez lu jeudi passé.

Vers 19h, je suis partie avec Thomas pour aller acheter deux ou trois choses pour le diner du soir et on a joué aux cartes avec Fabio pendant que Virginie allait courir avant que je me mette à cuisiner. Cette soirée là, je faisais de la compote de pomme, des cordons bleus (au contenu douteux) et des pommes de terre.

Après le repas, Virginie, Thomas et moi sommes descendu au Wine Festival (qui se trouvait à 2 minutes à pieds - j'adore mon appart) pendant que Fabio faisait une sieste (oui oui, le soir). On a goûté quelques vins puis on a retrouvé tout un groupe et j'ai discuté avec deux ou trois personnes. Je suis finalement partie tôt parce que j'avais uniquement une chemise sur moi.

Vendredi était assez tranquille. Je n'avais pas cours, donc j'ai pris mon temps pour me préparer et j'ai cuisiné des oeufs brouillés pour le petit déjeuner. J'ai aussi trié les différents textes que je devais lire pour les différents cours et j'ai commencé à en lire un (que je dois finir pour mercredi et je suis seulement à la moitié !). A 13h30, je me suis fait une salade de roquette et tomates puis je suis partie à la bibliothèque (je vais finir par connaître l'endroit par coeur !) pour continuer à lire et utiliser un peu la connexion internet.

A 16h, j'ai été rejoindre Aymeric et deux français en Master à un café et on a parlé pendant une grosse demi-heure, puis je suis retournée à la bibliothèque, mais pas pour lire cette fois. Il fallait bien que je regarde quelques vidéos sur Youtube ! Quand je suis rentrée à l'appartement, Virginie avait préparé des pâtes à la bolognaise et un Grand Cru Colloc 1890 m'attendait sur la table (très bonne année, si vous voulez mon avis).

On a ensuite invité Laetitia, une française à venir faire des pancakes, et on s'est fait un dessert de reines ! Le soir, Benjamin (un des masters à qui j'avais parlé au café) organisait une soirée chez lui, mais je n'ai même pas passé le seul de la porte que tout le monde partait déjà. J'étais resté dehors pour parler un peu à mon meilleur ami, et ça m'a fait du bien ! A chaque fois qu'on se parle au téléphone, je me rappelle à quel point j'ai de la chance d'avoir quelqu'un comme lui dans ma vie !

Alors que nous cherchions un endroit où continuer la soirée, Thomas m'a appelée pour me dire qu'il était au Nyugi avec des amis et on les a rejoint. Là bas, j'ai joué au baby foot avec un français contre des hongrois et on s'est vraiment fait humilier ! Mais c'était drôle quand même. Quand le bar a fermé, on a fini par aller au McDonald, où je n'ai rien acheté, puis on est rentré à l'appartement.

Le lendemain était un peu plus dur parce qu'on devait être levé à 7h45 pour aller à la visite à 9h, mais la nuit avait été plutôt courte ! On a quand même réussi à arriver à l'heure et j'ai essayé de dormir dans le bus (sans succès). Quand on est arrivé, j'avais vraiment envie que l'endroit se trouve plus loin ! Mais bon, on est quand même sorti du bus et on a été réuni dans 4 équipes différentes. J'ai été placée avec Thomas, Virginie, Markel (un étudiant basque) et d'autres personnes. Il y avait plein d'activités organisées, comme deux labyrinthes, des jeux de réflexions et une sorte de jeu de cache-cache où il fallait crier les numéros affichés sur les têtes des membres de l'autre équipe sans montrer le nôtre ! C'était assez drôle, surtout parce qu'on était un groupe !

Toutes les activités qu'on faisait rapportaient des points et on a fini 3ème sur 4 (même pas honte). On a ensuite été manger de la nourriture typique hongroise, comme des beignets de chou-fleur ou des boulettes (très bonnes). La deuxième partie de la journée se déroulait dans un mémorial où on en a appris (un petit peu) plus sur la Hongrie. On a d'abord été dans un bâtiment où un panorama sur la naissance de la Hongrie avait été peint, puis une guide nous a emmené dans un musée en plein air pour nous en apprendre plus sur la vie traditionnelle hongroise. A un moment, Thomas, Fabio, Virginie et moi nous sommes éclipsés pour aller faire un tour en voiturette de golf. Je tiens à préciser que c'était l'idée des garçons - même si on a quand même bien rigolé quand on est passé devant les autres !

Après ça, il nous restait une vingtaine de minutes avant de rentrer, et on a été se coucher dans l'herbe (je vous ai dit qu'on était vraiment, vraiment fatigués ? Voici la preuve en photo !

Quand on est rentré, on a été manger des Pasta con porri chez nos amis français. On était juste à cinq chez eux, ce qui était sympa, et on a un peu joué à des jeux (de cartes, oui oui >_>) avant d'aller chez un autre français qui organisait une soirée. Mais j'étais fâtiguée de la journée, donc je suis rentrée tôt.

Et enfin arrive Dimanche ! Hier donc, pour moi ! (Yes, j'ai rattrapé mon retard !). Je me suis également réveillée tranquillement et j'ai encore un peu lu pour les cours. Il faisait misérable ce jour là ! La première journée de pluie depuis qu'on est là, mais c'était assez sympa. Thomas est passé à la maison vers 12h30 et j'ai un peu discuté avec lui quand on est descendu à deux pour qu'il aille s'acheter du tabac. Il a ensuite mangé à midi avec nous, puis il est rentré chez lui. Avec Virginie, on est allé au Dock Café pour utiliser la wifi car la bibliothèque et on y est resté tout l'après-midi. J'ai écrit (apparemment pour rien) une très grosse partie du blog que vous êtes en train de lire. Le soir, on est rentré pour cuisiner du poulet, du riz et de la sauce tomate, puis on est resté de notre côté. J'ai pas mal parlé sur Whatsapp avec Market (l'étudiant espagnol) et j'ai lu quelques chapitres de mon livre, puis j'ai été dormir.

5

Overwhelming

/əʊvəˈwɛlmɪŋ/adjective

  1. Very great in amount."his party won overwhelming support". Synonymes: very large, profuse, enormous, immense, inordinate, massive, huge, formidable, stupendous, prodigious, fantastic, staggering, shattering, devastating, sweeping; Plus
  • (especially of an emotion) very strong."she felt an overwhelming desire to giggle"

Overwhelming, voilà le mot que j'utiliserais pour décrire mon expérience en ce moment. En français, ils traduisent ça par accablant, écrasant, mais ça reviendrait à réduire cet adjectif à ses significations négatives uniquement, alors qu'il peut aussi exprimer quelque chose d'extrêmement fort et positif. C'est comme ça que je le vis.

Jamais je n'ai ressenti autant d'émotions différentes dans un espace de temps aussi cours. Et je ne parle pas seulement d'entre mon arrivée (le 3 septembre) et aujourd'hui, mais de ce que je peux ressentir à un moment donné également. Overwhelming c'est regarder le compte à rebours jusqu'à Noël descendre et avoir très envie de rentrer et en même temps se dire qu'on n'a déjà plus assez de temps en Hongrie. C'est voir trois semaines passer en un éclair et avoir l'impression de connaître les gens depuis beaucoup plus longtemps que ça. C'est ressentir et vivre avec tellement d'intensité que parfois, il faut s'arrêter pendant un moment pour se rappeler que oui, c'est bien réel. Enfin, c'est ce sentiment constant de bonheur et la certitude d'avoir tellement de chance d'être là pour vivre tout ça.

Bon après cette - courte - introduction, il est temps que je vous parle un peu de ma troisième semaine en Hongrie. Lundi était une journée relativement tranquille puisque je n'avais pas cours. En temps que bons étudiants, il n'y avait plus rien à manger à l'appartement, du coup je suis descendue m'acheter un pain au chocolat avant de me diriger vers la bibliothèque pour utiliser la wifi travailler. Arrivée là bas, j'ai été accueillie d'une liste de mauvaises nouvelles qui n'ont heureusement pas réussi à gâcher ma bonne humeur (constante, il faut l'avouer) mais qui ont quand même chambouler mes plans de lire pour les cours - mais oui je le jure, je voulais vraiment travailler.

  1. Ce jour-là, c'était la rentrée académique à l'IHECS (mon université belge) et, ayant choisi Activité Socio-Culturelle et Education Permanente comme pré-orientation, je devais connaître mon groupe pour le deuxième quadrimestre. Comme c'est la plus petit option, j'avais une chance sur deux de tomber avec un très bon ami à moi et, évidemment, on est tombé dans deux groupes différents.
  2. Si vous avez déjà lu mon post précédent, vous saurez que j'ai perdu presque tout ce que j'avais écrit pour la semaine précédente et que j'ai donc passé toute ma matinée à le réécrire - hence why je n'ai finalement rien lu pour les cours.
  3. J'ai réalisé que les cours que j'avais le lendemain tombaient pile en même temps que le moment où la wifi devait être installé dans notre appartement (mais finalement Fabio était là pour s'en occuper).

Vers 16h, quand j'ai enfin terminé d'écrire mon travel journal, j'ai été rejoindre des Erasmus pour aller à une exposition des oeuvres de Salvador Dali. Le bâtiment dans lequel elle était organisée était très beau. On a eu droit à une petite explication sur la vie de Dali puis on a du se mettre par deux, l'un avec les yeux bandés et l'autre devant décrire les différentes oeuvres. Je me suis mise avec Thomas et on a commencé à décrire des oeuvres plus étranges les unes que les autres en anglais.

Quand on a quitté l'expo, j'ai été fait des courses avec Virginie puis on est rentré pour cuisiner avant de sortir un peu au Nyugi.

Mardi matin, je me suis levée tôt pour aller au bureau d'immigration avec Alessia à 8h parce qu'il y a toujours un monde de fou. Finalement ça n'a pas servi à grand chose parce que je devrai y retourner, mais on a récolté des documents dont on avait besoin. A 11h30, je suis allée en cours avec Thomas, puis on est rentré à l'appartement où, roulements de tambour, la wifi avait été installée ! Fabio a préparé à manger et Thomas a mangé avec nous puis on s'est installé dans le salon pour lire l'énorme masse de documents pour le lendemain. Ca nous a pris toute l'après-midi mais au moins c'était fait !

Le soir, Thomas et Fabio sont allés à la gym et Virginie est partie au thermes avec des françaises mais je suis restée à l'appartement (et c'était vraiment top). J'ai appelé ma mère sur Messenger pour la première fois depuis que je suis arrivée puis j'ai regardé des vidéos dans mon lit.

Le mardi 19 septembre signait aussi le 3ème anniversaire de la mort de mon magnifique chat Plume 

Mercredi, je me suis réveillée vers 8h puis je suis partie en ville vers 11h pour m'occuper de choses administratives. Je suis rentrée pour manger, puis on a eu cours de 12h30 à 19h30. Quand je suis arrivée à l'appart le soir, Virginie avait invité Laetitia pour manger de la quiche (préparée maison) et elles avaient aussi fait des crêpes. Elles sont ensuite parties rejoindre des français, une polonaise, une anglaise et deux hollandais qu'elles avaient rencontrés la veille aux thermes et je suis restée à l'appartement pendant une heure avant d'y aller aussi.

La bas j'ai commencé à parler à Maël, un français avec qui je n'avais étonnement pas accroché plus tôt mais qui est maintenant un très bon ami à moi ici. Au fur et à mesure que la soirée avançait, pas mal de gens sont partis et je me suis retrouvée avec les deux Hollandais et Virginie à parler pendant un long moment.

Le lendemain, j'avais cours à 12h, donc j'ai profité de ma matinée puis j'ai été au cours d'American Cultural Studies avant d'aller faire la file à la bibliothèque pour aller chercher ma carte de transport (qui évidemment n'était pas prête). Quand je suis retournée à l'appartement, Fabio nous a cuisiné des pâtes aux champignons (délicieuses).

Fabio in his natural state 

Le reste de l'après-midi n'était pas très excitant. J'ai été cherché mon ticket de train pour le voyage du lendemain, puis j'ai appelé Pauline sur skype (<3 <3).

Le soir, une sortie appelée "Pub Crawl" était organisée donc on y est allé et c'était très drôle ! Une sorte de compétition par équipe à travers la ville. La notre à gagné ! (un sac avec des bons de réduction en tous genres et quelques canettes de soda).

Vendredi était le jour du départ vers le Lac Balaton, le plus grand lac de Hongrie. Patrycja, une Erasmus polonaise nous avait organisé un petit trip de deux jours et une grosse vingtaine de personnes venaient ! Comme on était fatigués, on a pris le train vers 11h45 alors que le plus gros du groupe était parti à 8h45. La partie intéressante à savoir est que Balatonfüred (la ville où on allait) est loin de Szeged (presque 200km) et pour y aller, il faut d'abord retourner à Budapest. Voilà un aperçu du voyage que nous avons fait (keep in mind, on était 3 personnes extrêmement fatiguées avec aucune idée de ce que nous faisions).

La voyage en entier nous aura pris 6h30 mais on est finalement arrivé à destination (avec Thomas qui nous a rejoint à la gare de Székesfehérvar - car il avait réussi à aller à la mauvaise gare à Szeged le matin). On a été déposer nos affaires à l'hôtel où tout le monde venait de revenir aussi, puis on est sorti pour aller manger quelque chose dans un petit kebab (c'était pas top mais on mourrait de faim).

Le début de la soirée était un peu lent car personne ne savait ou aller et c'est assez difficile de déplacer un groupe de 20 personnes (même pas au complet) puis on a finalement été s'asseoir dans un café avec de la musique live. C'était un joueur de jazz avec une voix impressionnante qui mettait une ambiance géniale ! J'ai passé quasiment toute la soirée avec Maël, en allant discuter à d'autres personnes de temps en temps.

Quand une grande partie du groupe a commencé à rentrer, j'ai décidé de rester avec ceux qui voulaient et on a été dans une sorte de bar avec un dance club au sous-sol. Il n'y avait pas beaucoup de monde (surtout des Erasmus) mais c'est ça que j'ai vraiment aimé. J'ai appris à Maël quelques pas de rock et on a aussi dansé un peu la salsa. A un moment on est même allé s'asseoir en haut pour parler à deux pendant presqu'une heure. Je pense que c'était une des - si pas la - meilleures soirées que j'ai passées en Hongrie parce que j'ai vraiment senti quelque chose de spécial se former entre Maël et moi.

Le lendemain, on devait avoir quitté l'hôtel à 10h donc on s'est levé tôt pour ranger nos affaires. A 11h, on a pris un bateau vers Tihani, une petite péninsule du Lac Balaton. Quand on est arrivé, on s'est séparé en plus petits groupes. Je suis partie avec Virginie (Belgique), Maud, Maël, Laetitia et Aymeric (France), Patrycja et Dominika (Pologne) et Lucy (Angleterre) et on a décidé de monter en haut du mont pour aller observer le panorama et manger au restaurant. On a presque tous pris un plat dans le menu enfant parce que c'était un peu cher mais c'était très bon !

Après ça, on a encore un peu visité les alentours puis il était déjà temps de reprendre le bateau. Pour être honnête, à ce moment là, tout ce que je voulais était mon lit (et faire quelques photos), donc quand certains ont parlé de prendre directement le train de 15h pour Szeged, je n'ai pas hésité longtemps. Le retour était aussi long et fatiguant que l'aller, mais au moins on était avec tout le monde ce qui était chouette. Je suis arrivé chez moi vers 22h30 où j'ai enfin pu aller dormir !

Et finalement dimanche ! C'était probablement la journée la moins productive depuis notre arrivée. Je me suis réveillée à 12h après une longue nuit et je suis partie avec Virginie à l'Arkad, le centre commercial de Szeged, pour aller faire des courses. On a décidé de passer avant dans quelques magasins de vêtements (oups) mais aucune de nous n'a trouvé quelque chose d'intéressant. Quand on a eu fini de faire les courses, il était déjà presque 18h et j'avais rendez-vous avec deux amies de Belgique sur Skype. On s'est appelées pendant une heure et demi pour parler de l'unif et de ce qu'il s'était passé dans nos vies depuis août (<3).

Quand on a raccroché, j'ai mangé un petit truc puis j'ai passé la soirée entière à éditer mes photos du weekend (vous avez pu en voir quelques unes en haut).

6

Bonjour tout le monde !

Me revoilà déjà pour vous parler de ma quatrième semaine en Hongrie. Est-ce que j'ai cligné des yeux et je l'ai ratée ? Parce que si mes souvenirs sont corrects, hier je signais seulement mon contrat de location... Voilà, on est déjà le premier octobre et je ne l'ai même pas vu venir ! Demain on sera en novembre et après-demain je serai déjà en train de fêter Noël en Belgique ! Bon okay, peut-être pas à ce point là, mais ça vous fait une idée de la vitesse à laquelle ça passe !

Mais sans rire, 84 jours avant Noël ? (tout comme le pourcentage de mon téléphone) 

Et puisqu'on parle de temps, j'ai deux choses à ajouter :

  1. depuis dimanche 24, j'ai officiellement été loin de ma famille (excepté mon papa (❤️)) depuis le plus longtemps.
  2. quand je rentrerai en Belgique fin décembre, j'aurai vécu plus de temps dans mon appartement à Szeged que dans ma maison à Rixensart (car on y a déménagé fin juin).

Bon, commençons alors !

Lundi 25, a du être la journée la plus occupée de la semaine. Je me suis réveillée à 8h30 et j'ai pris mon petit déjeuner, puis j'ai tenté de travailler mais, soyons honnête, j'ai fini par travailler sur le post de la semaine passée (honnêtement, j'ai l'impression que mon temps libre ici se résume à ça : essayer de travailler, trouver que le blog est plus important, quand même terminer le blog en retard). En même temps, j'ai commencé à parler à Pauline (une de mes meilleurs amies belges) d'un concert auquel j'avais vraiment envie d'aller en février et on réfléchissait à prendre des places ou non.

Vers 13h, je suis partie chez Maël car il m'avait invitée à manger chez lui et sur le chemin, j'ai eu le feu vert pour les tickets de concerts que j'ai achetés chez lui (!!). C'était un roller-coaster émotionnel ! J'ai vraiment cru que je ne les aurais pas mais on va aller voir Imagine Dragons en février et je n'arrive toujours pas à réaliser !

Maël a cuisiné un poulet au curry et citron avec des pâtes (c'était délicieux) et on l'a mangé en discutant avant qu'il ne doive partir pour aller en cours. Je l'ai accompagné jusque là puis je suis rentrée dans mon appartement pendant deux heures parce que mon seul "cours" de la journée était à 16h.

En fait, c'est juste une projection d'un film Hongrois à laquelle on doit assister tous les lundis pour le vrai cours du mardi. J'ai donc rejoint Thomas pour aller voir "Merry-Go-Round". C'était une drama-romantique en noir et blanc datant des années 50 et qui faisait fortement penser à Romeo and Juliet (sauf que les héros ont droit à un happy ending). Le film était intéressant mais fort différent de ce qu'on a l'habitude de voir car la culture hongroise est assez différente de la notre.

Après le film, je suis rentrée à l'appartement avec Thomas pour déposer mes affaires puis on est reparti prendre un verre avec Fabio. Je ne suis pas restée longtemps parce que je voulais passer dire bonjour à Maël, Maud, Lucy et Patrycja qui étaient dans un bar à vin. J'ai finalement pris un verre avec eux et on a un peu discuté un peu avant que je ne les laisse car je voulais passer à l'Arkad avant de rentrer manger à l'appartement.

De retour à la maison, Virginie et Laetitia avaient préparé des sushis et invité Sophie (une allemande) donc j'ai mangé avec elles. On est ensuite allées dans l'appartement d'autres Erasmus qui avaient organisé une soirée pour un anniversaire mais on n'est pas resté très longtemps car on ne s'amusait pas tant que ça. On a finalement rejoint d'autres français au Nyugi.

Mardi, je n'avais que 2h de cours à 12h, donc j'ai profité de m'être levé tôt pour lire un peu pour mes cours du lendemain. A midi, j'ai donc rejoins Thomas à la Faculté des Arts pour notre cours de Hungarian Film, puis on avait faim en sortant, donc on a été se faire une petite folie dans notre restaurant italien préféré. J'ai commandé des spaghettis boulettes/sauce tomate et Thomas a pris des tagliatelles.

Je suis ensuite rentrée à l'appart pour lire encore et travailler sur quelques vieilles photos que j'avais prises avec mon téléphone. Les photos prisent de l'avion datent de mon dernier voyage à Madagascar et la porte est celle de mon appartement ici à Szeged !

Le soir, Virginie et moi avons cuisiné un hachis camarguais (absolument délicieux) puis j'ai passé le reste de la soirée tranquillement à l'appartement.

Mercredi, j'avais cours seulement à partir de 14h jusqu'à 20h, donc j'ai profité de ma matinée pour travailler sur mon blog. Après les cours, Virginie et moi étions invitées à manger de la lasagne végétarienne chez Tom, Robin et Louis et on a aussi joué aux cartes pendant un long moment ! On a ensuite été rejoindre d'autres personnes au Nyugi avant de sortir au Jate, une boîte située à deux minutes à pieds de mon appartement. Le sol était collant et la musique pas top mais je me suis quand même amusée !

Jeudi était aussi assez calme. J'avais seulement eu cours de 12h à 13h30 donc je me suis réveillée vers 10h, étonnement facilement, sachant que je n'avais pas dormi très longtemps. Après le cours, j'ai été récupérer ma carte de transports à la bibliothèque puis je suis revenu manger à la maison. J'ai travaillé un peu, puis on est allé dans un restaurant Indien appelé Taj Mahal avec une grosse quinzaine de personnes. On a mangé comme des rois ! La plupart des plats étaient très bons marchés, entre 1650 et 3200ft (5 à 11€) sachant que 11€ est déjà relativement cher pour un plat au restaurant. Je crois que j'ai du en avoir pour 10€ avec un plat, un accompagnement et deux boissons !

Après le restaurant, on a invité quelques personnes à venir à l'appartement pour boire un verre. C'était plutôt chouette mais j'étais assez fatiguée à la fin de la soirée donc j'ai été dormir quand ils sont tous sortis.

Vendredi, Virginie et moi n'avions pas cours, donc on a décidé de passer la matinée et le début de l'après-midi à nettoyer l'appartement. J'ai fait la cuisine et la salle de bain pendant qu'elle s'occupait du sol. Quand on a enfin eu fini, on a pris notre douche puis on est allé faire des petites courses au Tesco. Le soir, j'ai fait des cookies au chocolat et Virginie a préparé une quiche. On a fini par retourner au Jate avec Maud, Lucy et Maël.

Et finalement, le week-end est arrivé. C'était probablement le plus calme pour le moment. Samedi, j'ai passé la journée à l'appartement et je suis seulement sortie à 17h pour aller rejoindre des amis au cinéma. On a été voir Kingsman pour seulement 5€ (place, pop-corn et boisson compris). C'était assez chouette mais encore plus poussé que le premier, il y a des scènes durant lesquelles j'ai du détourner les yeux.

Après le film je suis retournée manger à la maison, puis on est allé au Nyugi (comme d'habitude).

Dimanche était encore moins intéressant parce que je n'ai même pas quitté l'appartement. On a commandé les courses de la semaine sur internet car on n'avait pas la motivation pour sortir. Le soir on est resté à l'appartement et j'ai regardé un film avant d'aller dormir.

Et voilà ! j'ai l'impression que cette semaine marque vraiment l'installation d'une routine parce qu'on commence à faire moins de choses en journée (et ça ne va pas !) mais la semaine prochaine sera plus intéressante car je pars à Vienne (demain en fait) pendant 4 jours !

A bientôt !

7

Bonjour,

Nous revoici déjà sous les feuilles colorées de rouge et de jaune ! Je dois avouer que pendant la semaine qui est passée, je commence à sentir l'automne vraiment s'installer et je n'ai aucun problème avec ça (tant que la température reste proche des 20°). Heureusement, ici à Szeged, le temps s'annonce encore plutôt bon pour les jours qui viennent. Ce n'est pas vraiment le cas de Vienne où le froid nous glaçait les orteils, même avec une grosse écharpe ! Mais ça, j'y reviendrai.

Sans plus attendre, commençons la semaine ! Lundi 2 octobre, j'ai commencé la journée (relativement) tôt car je suis sortie en ville à 10h30 pour aller à l'Arkad m'acheter une nouvelle veste que j'avais déjà repérée depuis un moment. J'étais allé l'essayer par deux fois sans la prendre mais elle continuait de me rester en tête.. J'ai fait une petite folie parce que j'ai également acheté deux pulls ce jour là (moi qui pensait moins dépenser ce mois-ci..).

--> Si dessous, la veste en question et les deux pulls couleur crème

(Appréciez ma tête extrêmement à l'aise sur la gauche) 

Après ça, j'ai fait un tour au bureau ESN pour acheter des places pour un Diner in the Dark organisé pour les Erasmus, puis je suis rentrée à l'appartement car notre commande chez Tesco devait arriver entre 12h et 14h et je me suis fait à manger pour le midi. A 16h, j'ai été au Film Club voir un film bien moins intéressant que le précédent, appelé "The Witness".

Le soir, Virginie et moi étions invités chez Laetitia, Lucy et Maud pour manger de la tartiflette et préparer notre trip à Vienne ! On a passé la soirée à leur appartement et on a réservé notre maison d'hôte et notre bus !

La journée du mardi était très calme, j'avais cours à 12h, puis je suis rentrée pour manger et je suis restée à l'appartement pendant la journée. J'ai aussi appelé ma maman sur pendant une demi-heure (et on s'est amusées avec les filtres Facebook ;p). Le soir, j'ai invité Maël à manger à chez nous et j'ai préparé un poulet mariné au citron et à la sauce soja puis cuit à la poêle avec des poivrons et des oignons. J'ai aussi cuit du riz pour accompagner. Après le repas, Virginie avait préparé un tiramisu et on a invité d'autres amis pour le manger. On s'est ensuite dirigés vers le Nyugi pour boire un verre avec d'autres Erasmus, puis on est allé rejoindre Thomas, Fabio et encore d'autres personnes dans un bar un peu plus loin. J'ai terminé la soirée avec des Erasmus espagnols qui étaient vraiment très sympas !

Mercredi, je me suis réveillée tôt pour aller m'enregistrer à ma faculté (quelque chose que j'aurais du faire un mois plus tôt), puis je suis allée à la poste pour aller chercher un colis que ma maman m'avait envoyé avec plein de snacks de Belgique et deux ou trois choses que j'avais demandées.

Après avoir mon paquet, j'ai été faire la vaisselle de la veille, puis j'ai mangé avant de partir en cours. A 19h, Virginie et moi sont parties dans le centre car on participait à un Diner in the Dark organisé par l'équipe ESN Szeged. Le principe était de nous sensibiliser au quotidien des personnes malvoyantes en nous faisant vivre l'expérience de manger avec les yeux bandés. On a eu en entrée une soupe de fruit, un plat traditionnel de Hongrie qui, en Belgique, aurait plus été servi en dessert. En plat, nous avons mangé de la purée et une escalope de veau, et en dessert des crêpes. L'expérience en elle-même était vraiment intéressante car tous nos sens étaient perturbés. Je me souviens avoir été beaucoup plus dérangée par le bruit qu'à l'ordinaire car je n'arrivait pas à comprendre ce qu'il se passait autour de moi. Réussir à couper ma nourriture (et éviter de m'en mettre partout) était un challenge. Le plus frustrant était surtout de ne pas savoir quand mon assiette était vide !

Après le repas, je suis allée au Nyugi avec d'autres personnes mais je ne suis pas rentrée tard.

Jeudi, jour du départ, je me suis levée vers 8h30 pour finir de me préparer, puis je suis partie de chez moi à 10h45 pour aller chez Maël avant de prendre le bus vers Vienne. Le trajet devait prendre environ 5h30 (de 11h35 à 17h) et on n'a pas fait beaucoup de choses dedans. Arrivés là bas, on a pris le métro pour aller à notre hostel. On a été un peu déçus en arrivant, car on était dans une chambre avec 7 autres personnes, dans des lits à 3 étages. Il y avait une salle de bain avec deux douches pour 24 personnes, et on devait passer par la deuxième chambre de 12 pour aller dans la notre - tout ça pour presque 50€ par personne pour 3 nuits. Mais bon, ça n'a pas vraiment affecté notre soif de découvrir la capitale autrichienne !

Après avoir posé nos affaires, on a pris un tram pour aller se balader dans le centre, et on est arrivés en face du Mayor's Office, un immense bâtiment au style gothique qui lui donne des allures de cathédrale ! Il faisait déjà nuit et il pleuvait, mais c'était absolument magnifique !

On a ensuite décidé d'avancer un peu plus vers le centre pour aller trouver quelque chose à manger, mais on a fini par rentrer vers notre hostel car on ne trouvait rien. Il y avait un petit resto take away juste en bas, et on a acheté quelque chose là bas pour aller le manger dans la cuisine commune avant d'aller au lit.

Samedi matin, on s'est réveillé vers 7h30 pour descendre au Spar (aka Delhaize/Carrefour Hongrois/Autrichien) acheter de quoi manger pour le déjeuner et la journée. On s'est tous préparé des baguettes pour le midi, puis on a été prendre le métro vers le château de Schönbrunn. Le bâtiment était très impressionnant ! Malheureusement on n'a pas visité l'intérieur car les frais d'entrée étaient beaucoup trop élevés (mais on a regardé par une fenêtre et ça avait l'air incroyablement beau !). A la place, on a visité les jardins, puis on a été dans la palmeraie qui était très belle.

Après avoir quitté la palmeraie, on a été manger nos sandwichs sur un banc, juste en face du deuxième bâtiment du domaine. On était frigorifiés tellement il faisait froid et à cause du vent, mais la vue en valait la peine !

Après le déjeuner, on a repris le métro pour aller au centre de Vienne - à l'opéra plus précisément. Une visite était organisée à 14h et on a eu la chance de voir l'envers de la scène également, alors qu'une équipe de techniciens préparaient les coulisses pour une prochaine performance. Apparemment, c'était vraiment une chance car elles ne sont généralement pas ouvertes au public ! Le bâtiment était très impressionnant, avec des salles énormes, certaines rénovées, certaines non.

Après la visite de l'opéra, on s'est baladé dans le centre et on a été prendre un chocolat chaud et un petit dessert dans un café. On est ensuite rentré dans la cathédrale Ste Etienne. N'étant pas une grande fan des églises, j'ai préféré l'extérieur à l'intérieur mais l'expérience en valait la peine ! Durant notre tour, on est aussi rentré dans une autre petite église, on a vu l'extérieur de l'école espagnole d'équitation, de nombreuses places.. Partout où on regardait, on voyait quelque chose de beau !

Vers 18h30, il a commencé à faire noir (et de plus en plus froid) donc on s'est tout doucement dirigé vers notre hostel. On est passé au Spar pour acheter de quoi cuisiner pour le soir (des pâtes). Arrivés dans notre auberge de jeunesse, on était tous exténués mais vraiment satisfaits de notre journée bien remplie ! On a aussi rencontrés plusieurs personnes qui restaient aussi à l'auberge. Un espagnol qui venait de commencer son master, et un Hongrois qui étudiait aussi dans la capitale.

Samedi matin, on s'est de nouveau réveillé tôt pour aller au Belvédère, un musée composé de deux bâtiments principaux. Le prix d'entrée était un peu élevé (17€ pour les deux) mais une des plus chouettes visites qu'on ait faites ! Non seulement, l'intérieur du palais était magnifique, mais les peintures qui s'y trouvaient valaient le détour ! J'ai vu deux oeuvres de Van Gogh, une de Manet, quelque une de Klimt (dont "The Kiss" qui était la plus grande attraction du musée!) et une peinture de Monet (mon peintre préféré). On a aussi pu voir "Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard" qui était de loin un des tableaux les plus impressionnants que j'ai vu !

Monet
Van Gogh
Van Gogh
Manet
Imitations des personnes qui se prenaient en photo devant le tableau

Après la visite du musée, on était morts de faim donc on a été s'assoir sur un banc dehors pour manger nos sandwichs. Heureusement, le soleil a commencé à pointer le bout de son nez juste à ce moment là et nous a bien réchauffé ! On a juste faire un tour rapide dans le deuxième bâtiment (3h de musée nous suffisait pour la journée) avant de prendre le métro pour aller au plus vieux parc d'attraction de Vienne. J'ai été assez étonnée en arrivant car c'est un parc permanent, mais l'entrée peut se faire par différents endroit et ce gratuitement. Les attractions sont payantes individuellement et certaines avaient vraiment l'air sympa ! Je n'en ai fait aucune mais Maël et Lucy si et j'ai pris quelques photos d'eux.

On s'est juste baladé dedans pendant une petite heure, puis on a repris le (15ème) métro vers le centre pour aller au marché. Tout avait l'air si bon qu'on voulait tout acheter ! J'ai vraiment du me retenir, entre le fromage, le saucisson, les olives et les fruits ! Comme on avait faim, on s'est arrêté dans un petit resto pour prendre quelque chose. J'ai pris un soda (parce qu'il coûtait moins cher que l'eau) et un apple strudel. Mais j'ai été un peu déçue parce qu'il n'était pas top !

Après être restés là pendant plus d'une heure, on s'est dirigé vers le Spar pour acheter le repas du soir, puis on est rentré à l'hôtel. On voulait sortir ce soir là, mais au moment de partir, on a tous avoué qu'on était trop fatigué pour le faire, et on a décidé de rester.

Dimanche matin, on a pu faire la grasse matinée parce que notre bus était à 12h, donc on avait un peu peur de visiter avant de partir. On a fait nos sacs et mangé le petit déjeuner, puis on s'est préparé nos sandwichs pour le trajet avant de quitter (finalement) l'auberge de jeunesse. Dans le bus, on a retrouvé par mal d'Erasmus qui avaient aussi passé le weekend en Autriche. Vers 17h30, on est arrivé à Szeged et je n'aurais pas pu être plus heureuse !

Bien que j'ai vraiment apprécié de visiter Vienne, j'étais vraiment impatiente de rentrer à Szeged, et c'était un sentiment très étrange car c'était la première fois qu'un autre endroit que ma maison en Belgique me manquait ! Ca me fait réaliser à quel point je me sens bien à Szeged et dans mon appartement et ça fait chaud au coeur ! J'ai trouvé une seconde maison dans la ville du soleil et je ne pense pas que ce sera si facile de la quitter !

8

Salut tout le monde!

Comment ça va depuis le temps ? Je sais, je sais, je commence à prendre du retard, mais je ne trouve plus jamais le temps d'écrire entre les voyages, l'université (et les sorties). Pour dire vrai, je reviens d'un voyage incroyable en Croatie - dont je vous parlerai en détail dans le prochain blog - et je n'ai donc pas eu l'occasion d'écrire pendant 4 jours (bien piètre excuse, je sais, car j'aurais pu écrire avant ça).

Alors, où en étions nous ? Ah oui, je rentrais de Vienne ! Mon dieu, si long ? Donc, le lundi matin, après être réveillée jusque tard pour éditer mes photos, je me suis réveillée à 8h. J'ai passé une grosse partie de la matinée à lire pour les cours et à 16h, j'ai été en classe pour regarder le film Hongrois de la semaine. Après la séance, j'ai été faire les courses pour le soir puis je suis allée rejoindre Patrycja, Lucy, Maud et Maël au café Vino.

Malheureusement, je ne suis pas restée longtemps parce que je devais retourner à l'appartement pour manger. On avait invité des Erasmus français pour préparer une tartiflette !

Mardi, j'avais cours à midi, puis je suis passée à la boutique de la bibliothèque avec Cecilia pour acheter le pull de l'université de Szeged (un des meilleurs achats que j'ai fait ici to be honest). Je suis ensuite rentrée pour manger un bout, puis j'ai rejoins Aymeric pour boire un café. Le soir, Virginie et moi avons préparé des spaghetti bolognaise, puis nous sommes allées à une soirée Salsa organisée par ESN Szeged. J'ai appris quelques pas de danse là bas.

Mercredi, j'avais cours à 14h et à 18h, puis le soir, j'ai été au restaurant avec Virginie et Laetitia pour manger une pizza (première bonne pizza de l'Erasmus!). Je suis ensuite rentrée à l'appart à 22h pour appeler mon frère. On a fait un FaceTime pendant 1h et ça m'a vraiment fait du bien de lui parler !

Vers 23h, juste au moment où j'allais raccrocher, j'ai vu que mon meilleur ami m'appelait aussi, du coup j'ai dit au revoir à mon frère et je l'ai appelé, et on a aussi parlé pendant plus d'une heure ! Après ça, je suis encore restée debout pendant un moment parce que je n'avais pas pu faire tout ce que j'avais prévu de faire au départ, mais j'étais vraiment contente d'avoir pu entendre leur voix.

Jeudi, je me suis levée à 10h pour aller en cours à midi, mais le cours avait été annulé, donc j'ai été manger un wrap avec Cecilia et on a commencé à parler d'organiser un voyage en Croatie la semaine d'après. Après le dîner, on est passées par la poste avant d'aller en cours à 14h. A 15h30, je suis rentrée chez moi avant de ressortir vers 20h pour aller au restaurant avec Fabio et Thomas. On a été manger Coréen et j'ai pu goûter des dumplings pour la première fois. Après le restaurant, on s'est dirigés vers le Nyugi pour rejoindre des Erasmus.

Vendredi matin, je n'avais pas cours, donc j'ai travaillé sur mon blog, puis j'ai commencé à faire des recherches sur des endroits qu'on pourrait visiter en Croatie et le prix des logements. A 14h, Virginie et moi sommes parties à l'Arkad car je voulais acheter un sac à bandoulière et elle avait quelques achats à faire. En rentrant, on est tombées sur un Paprika Festival dans le centre et on a été y faire un tour, puis j'ai laissé Virginie pour aller dans un grand parc de l'autre côté du fleuve pour récolter des marrons. J'y ai passé une bonne heure, et j'étais vraiment contente de moi - jusqu'à ce que j'apprenne que ce sont les châtaignes qui sont consommables et pas les marrons (déception ultime). Bref, si quelqu'un à une idée de ce que je peux faire de 2kgs de marrons, je serais vraiment reconnaissante !

Le soir, on est allé au Paprika Festival car il y avait un chanteur live. Il était vraiment très bon, avec une voix magnifique et une présence vraiment impressionnante. J'ai beaucoup aimé sa musique (bien que les paroles étaient en hongrois). J'ai été faire des recherches sur lui plus tard, et j'ai réalisé qu'il avait représenté la Hongrie à la finale de l'Eurovision en 2016 ! J'étais soufflée, parce qu'en regardant sa prestation, je me souvenais l'avoir regardée en direct il y a un an et demi. C'est incroyable de me dire qu'en 2016, je regardais à la télévision un chanteur que je verrais en direct dans son propre pays, un an et demi après et sans même le savoir!

Freddie - Ez A Vihar 

Après le Paprika Festival, on est allé au Nyugi mais je suis rentrée assez tôt parce que j'étais fatiguée (ah ça, quand on balade 2kg de marrons à travers la ville !). J'ai fini par juste regarder un film dans mon lit (et j'ai adoré).

Samedi était la journée la plus calme de la semaine. Pour être honnête, je n'ai même pas quitté l'appartement (chose qui n'arrive quasiment jamais ici). J'ai réchauffé le repas de la veille à midi (compote de pomme et riz) et j'ai travaillé pour les cours et terminé mon blog. Le soir, j'ai fait de la compote maison pour le deuxième soir d'affilée, Virginie a été cherché des cuisses de poulet et on a mangé ça avec des patates.

Après le repas, on est allé au Paprika Festival pour boire un vin chaud avec d'autres Erasmus. Après ça, on est allé à l'appartement de Maud, Lucy et Laetitia avec d'autres Erasmus, puis on est sorti dans une boîte appelée le Retro.

Dimanche, le frigo était vide, donc je suis descendue à la boulangerie avec Virginie pour acheter de quoi manger pour le petit déjeuner et à midi, puis j'ai passé une bonne partie de la journée à écrire le texte pour une présentation orale que j'aurai la semaine d'après.

Voilà à peu près tout ce que j'ai fait cette semaine là, il n'y a pas grand chose, mais toutes les semaines ne sont pas aussi excitantes les unes que les autres (peut-être les soirées, si). Je tenterai d'écrire le blog de la semaine passée durant cette semaine-ci pour me remettre à jour !

En attendant, merci encore et encore de me lire chaque semaine et à très bientôt !

9

(Soundtrack)

Bonjour !

Nous voici déjà à la 7ème semaine de mon Erasmus. Jamais je n'aurais cru que ça passerait si vite ! J'en viens à envier ceux qui reste un ici toute l'année. Il y a de ça un an, partir en Erasmus n'était qu'une idée, une idée grandissante mais lointaine. Je me souviens encore aller aux réunions d'information et noter la masse de choses que je devais faire pour avoir une chance de partir, lire les rapports et me demander où j'irais, si j'y allais. Pendant un moment, quelques semaines peut-être, j'avais carrément abandonné l'idée. Et puis, après une conversation avec mes parents, l'Erasmus était de nouveau une possibilité.

Mais même après que tout soit concrétisé, que j'ai ma place, que j'ai les notes et la destination, jusqu'au dernier jour, je ne m'étais pas autorisée à y croire entièrement. Comme ci une partie de moi voulait se préparer à l'éventualité que ça n'arrive pas. Et puis me voilà aujourd'hui, deux mois bientôt que je vis la plus belle aventure de ma vie.

Pendant un long moment, je crois que j'étais encore dans la partie "voyage" de l'Erasmus. J'avais l'impression que ma vraie vie est en pause. Tout était nouveau et rose et j'étais sans cesse en train de se rappeler où j'étais et la chance que j'avais, tellement ça ne semblait pas vrai. J'étais comme dans une bulle et j'avais l'impression que rien ne pouvait m'atteindre.

Maintenant, je pense avoir dépassé ce stade. La lune de miel est finie, la routine est bien là! Ce n'est pas vraiment que les journées sont moins remplies, ou les soirées moins nombreuses (um um) mais un certain voile s'est levé et on se rend compte que notre vraie vie n'est pas en pause. Ce qu'on vit ici c'est notre vie, les émotions, les rencontres, le positif et le négatif. Je n'ai pas laissé une partie de moi en Belgique comme je l'avais cru au début.

Et ce n'est pas forcément mauvais, au contraire, ça rend encore plus spécial ce qu'on vit parce qu'il faut en prendre soin. L'Erasmus n'est pas un voyage, c'est vivre à l'étranger, même seulement pour quatre mois. C'est avoir du courrier à la poste, des factures à payer et de la vaisselle qui nous attend. C'est aussi sortir et rencontrer des gens, vivre de nouvelles choses et se voir changer plus en quelques semaines qu'en toute une vie.

***

Après une longue introduction, passons maintenant à ce que j'ai fait la semaine passée !

Lundi, j'ai fait la grasse matinée, puis je suis descendue à la boulangerie avec Virginie pour acheter le petit déjeuner et notre repas du midi, puis j'ai travaillé sur une présentation en Visual Studies pendant une grosse partie de la journée. Le texte sur lequel je travaillais parlait de la vision actuelle de l'idéal humain (particulièrement de la femme) et de sa tendance à toujours aller vers des corps plus fins. C'était un sujet très intéressant ! Après avoir terminé mon texte, j'ai été voir Children of Glory pour mon cours du lendemain. C'est un film qui parle de la révolution de Budapest de 1953 qui a ravagé la Hongrie. C'est probablement el film que j'ai préféré pour le moment, parce qu'on en a appris énormément sur l'histoire récente du pays. Le soir, Virginie et moi sommes partie manger de la lasagne végétarienne chez des amis français et italiens avec une dizaine d'autres personnes. Elle était vraiment délicieuse !

Mardi, j'ai eu cours à 12h (Hungarian Film), puis j'ai été à l'office d'immigration avec Cecilia car on devait aller s'enregistrer en tant que résidents temporaires en Hongrie. On a été prendre notre ticket, puis on est chacune retournée chez nous pour manger et prendre nos documents. J'ai mangé des pâtes avec Fabio et Thomas, puis Cecilia est venue à l'appart et on a discuté de notre futur voyage en Croatie. Vers 16h, on est reparti vers le bureau et on y est restées jusqu'à 17h45.

A 19h, les propriétaires de l'appartement sont venus pour qu'on puisse payer notre loyer, et le soir, je suis allée au Nyugi car Francesco, un Erasmus italien fêtait son anniversaire là bas.

Moi, Toni (allemand) et Berk (turc) - on a failli être flatmates 

Mercredi, j'ai passé ma matinée sur mon ordinateur à travailler et regarder quelques vidéos. J'ai mangé un petit quelque chose à midi, puis je me suis mise en route pour aller en cours à 14h quand j'ai croisé des français, des italiens et mes colocs dans les escaliers. Ils m'ont convaincue de remonter avec eux pour manger et c'est ce que j'ai fait ! Fabio et Evelina (une italienne) ont cuisiné des pâtes qu'on a mangées dans le salon.

A droite, de haut en bas et gauche à droite : Francesco, Laetitia, Virginie, Lucy, Evelina, moi, Thomas, Fabio et Alessia 

Après avoir mangé, je suis finalement allée en cours à 16h jusque 19h30. Je suis ensuite partie directement vers un restaurant hongrois dans lequel la coordinatrice italienne avait réservé une vingtaine de places. J'ai mangé du poulet avec des croquettes (un plat apparemment typiquement hongrois - même si pas le plus connu) et j'ai pas mal discuté avec des filles que je n'avais pas encore rencontrées.

Vers 22h, quand le repas s'est terminé, je me suis dirigée vers l'appartement de Toni, Kagan et Berk qui avaient invités quelques Erasmus pour l'anniversaire de Burak, un turc. J'ai vraiment passé une très bonne soirée là bas ! On était seulement deux francophones, et ça m'a fait du bien de ne pas parler français du tout, sauf quand j'essayais de leur apprendre des mots dans ma langue ! On m'a appris de l'allemand et du turc mais j'ai déjà tout oublié..

Jeudi, j'ai trainé dans mon lit jusque 10-11h, puis je suis aller prendre ma douche et manger quelque chose avant d'aller en cours à midi. Je suis ensuite revenue chez moi un peu avant de partir chez Cecilia pour aller booker le voyage en Croatie. Ca nous aura mis plus de 3h mais finalement (!) on a réservé les airbnb/hostel et on a décidé du programme.

En rentrant chez moi, je suis passée faire des courses pour le repas du soir. On avait décidé avec Virginie de préparer une tartiflette et d'inviter Thomas, Alessia et Cecilia (avec Fabio) et on a préparé ça à deux. On a passé la soirée tranquillement à l'appartement, à manger pop corns, chips (avant et après le repas) et la fameuse tartiflette ! On a aussi bu un peu de vin et de gin&tonic, puis vers 23h20, on s'est dirigé vers le Nyugi pour rejoindre d'autres Erasmus.

Vendredi, je me suis réveillée à 9h30 et j'ai profité un peu dans mon lit. Après ça, j'ai rangé la cuisine du repas d'hier. Virginie était déjà partie car elle passait le week-end à Budapest. J'ai pris ma douche, puis mon petit déjeuner, et j'ai attaqué la vaisselle qui m'a pris une heure ! A 15h, départ pour la Croatie ! Fabio et moi avons été rejoindre les autres (Nada, Thomas et Cecilia) pour aller retirer de l'argent, puis on a pris le tram pour aller jusqu'à l'agence de location de voitures.

Vers 16h30, on partait enfin, après un petit détour au magasin et à la pompe à essence. J'étais tellement impatiente d'y aller, et 7h dans une voiture ne me faisaient vraiment pas peur ! On a mis la musique à fond et on a roulé, direction Budapest.

Un peu avant la capitale, on s'est arrêté pour faire un plein d'essence et changer de conducteur, puis vers 21h, on a été mangé dans un petit restaurant car on avait très faim. J'ai commandé un beef stew, un plat hongrois qui n'était pas trop mauvais.

Après le restaurant, c'était mon tour de prendre le volant. J'étais un peu nerveuse car je suis fort habituée à ma voiture, et celle-ci était une Passat (beaucoup plus grande que la mienne) automatique (basically un jouet), mais j'ai été directement à l'aise ! Heureusement, parce que sinon je n'aurais pas conduit avec tout le monde dans la voiture. Il était tard et il y avait pas mal de brouillard, mais ça ne m'a pas vraiment posé problème. J'ai passé la frontière au volant, puis on s'est arrêté près Zagreb vers 1h30 et Thomas a repris la route (j'aurais encore roulé 2h de plus si on m'avait laissé).

Le dernier bout du voyage était plus calme car tout le monde dormait, mais comme je donnais les directions, je suis restée éveillée. On est arrivé à l'hostel vers 3h du matin et les propriétaires avaient laissé les portes ouvertes pour qu'on puisse rentrer.

Le lendemain matin, on s'est réveillé vers 9h (non sans difficulté) et on a été faire un tour dans le village pour acheter de quoi manger et retirer de l'argent (des kunas) avant de partir en direction des lacs de Plitvice. Il y avait environ 20 minutes de route, puis on est arrivé dans un parking en plein milieux des bois. Comme on est en Automne, le sol était entièrement recouvert de feuilles oranges et c'était incroyable ! Je n'avais jamais vu quelque chose d'aussi beau et j'étais tellement impatiente de sortir pour commencer à prendre des photos !

On s'est dirigé vers l'entrée pour payer nos tickets, puis on a pris un bus jusqu'aux lacs, où on a commencé à marcher. Le chemin était fait tout en bois et traversait les 16 différents lacs, et partout où on regardait il y avait quelque chose à voir. Je ne savais pas où donner de la tête ! Il y avait plein de cascades ou de chutes d'eau qui passaient parfois en dessous ou entre les chemins.

Vers 15h, on a pris le bateau qui traversait le plus grand lac vers l'autre côté et on a pris un hamburger à l'extérieur, puis on a décidé de reprendre le bateau pour qu'il nous ramène et on a encore un peu marché avant de décider de rentrer.

A 18h, on était dans la voiture et on prenait la route vers Zagreb. J'ai pris 1300 photos ce jour là ! On est arrivé dans notre Airbnb vers 21h. Là bas, on a posé nos affaires puis on a profité de la soirée ensemble et on a beaucoup (beaucoup) ris ! On a ensuite été dans un boîte appelée le Quatre Ans (en français) où on a rejoint des amis à Thomas qui étaient en voyage à Zagreb.

Dimanche, le réveil a été assez difficile parce qu'on avait été dormir tard la veille, donc on est seulement sortis de l'appartement vers 13h et on a été vers le centre. Il pleuvait des cordes ! Mais ça ne nous a pas empêché de marcher à travers la ville. On a été au restaurant ensemble et j'ai pris une lasagne (enfiin) puis un fondant au chocolat, puis on a continué notre tour sous la pluie. J'ai pris des photos comme j'ai pu. On est entré dans la cathédrale de Zagreb, on a également vu le Parlement, une magnifique Eglise et plein de petites ruelles.

Le soir, on s'est arrêté dans un café pour prendre un verre (j'ai juste pris de l'eau) et les amis de Thomas nous on rejoint, plus une amie française de Nada, en Erasmus à Zagreb. On a fini par aller au restaurant tous ensemble, puis on est allé dans un autre bar et j'ai bu un bon thé.

Vers minuit, on est tous rentré chez nous et je nous ai ramené à l'Airbnb en voiture.


Voilà pour ma semaine ! J'ai été un peu plus dans les détails pour ce qui concerne mon ressenti en Hongrie et j'espère avoir bien expliqué ça ! C'est une expérience tellement différente de tout ce que je connais que parfois, c'est dur de savoir comment on la ressent, et encore plus dur de le mettre en mot, mais c'était quand même important pour moi d'essayer de partager cela.

A la semaine prochaine !

10

Bonsoir ! Après la plus longue période de procrastination, je me remets enfin à écrire. Il faut dire qu'il s'en passe des choses ici, et je veux plus que tout profiter de chaque instant, alors le temps manque !

J'ai trois semaines de retard dans mon blog, donc j'essayerai de les garder relativement brefs (en plus j'ai probablement oublié la moitié de ce que j'ai fait). Je prévois également d'écrire quelques blogs en anglais à la requête de nombreux Erasmus qui ne parlent pas français, j'espère que ça ne posera pas de problème !

Lundi 23 octobre (an eternity ago)

On était encore en Croatie pour notre dernière journée, donc on s'est réveillé (très en retard) à 10h30 alors qu'on devait quitter les lieux à 11h (oops). Se préparer et ranger l'appartement nous a pris une heure et demi, mais finalement, à 12h on mettait nos affaires dans la voiture pour une dernière journée de visite. On a roulé vers le centre et marché à travers Zagreb, après un petit arrêt nourriture. A un moment, on est arrivé dans une rue où des gens avaient lancé des chaussures sur un cable et Thomas et Fabio ont eu la folle idée d'aller acheter une paire de chaussures pour la lancer ! Ni une ni deux, ils trouvaient un magasin pas très loin et choisissaient une paire pas trop cher. Nada, Cecilia et moi les avons regardé essayer (et échouer) une dizaine de fois de lancer cette paire de chaussure sur le cable et puis, finalement, ils y sont arrivés. Je crois que je n'avais jamais vu deux garçons de 23 ans aussi contents d'avoir gaspillé 30€ mais c'était vraiment drôle à voir !

Le reste de l'après-midi s'est déroulé sans grands remous, mais c'était vraiment chouette. Vers 16h, on a décidé de reprendre la route vers Szeged.

On est finalement arrivé vers 21h30 et on mourrait de faim, donc on s'est arrêté dans le centre pour aller trouver de quoi manger (chez Oldies). Vers 23h30, j'ai appelé mon meilleur ami depuis le restaurant pendant une quinzaine de minutes, puis on s'est de nouveau dirigé vers la voiture. On a été reconduire Cecilia et Thomas chez eux, puis Nada, Fabio et moi sommes retournés vers nos appartements, mais en chemin on est passé devant une dizaine d'Erasmus et on a décidé de passer un bout de soirée avec eux, dans l'appartement de français.

C'était assez sympa, mais chez plutôt fatiguée, donc on a fini par rentrer (finalement) chez nous vers 2h30 du matin.

Mardi 24 octobre

Je me suis réveillée à 8h pour aller ramener la voiture de location, et c'était assez étrange de rouler seule dans une ville dans laquelle j'ai l'habitude de me déplacer à pieds. Je suis rentrée avec le tram, puis je suis allée en cours à 11h30. Après les cours, je suis rentrée chez moi pour commencer à éditer ma montagne de photos et travailler sur une présentation orale. A 20h, je suis allée avec Virginie à un Eurodinner organisé par ESN Szeged. Tout le monde devait apporter un plat traditionnel de son pays et on a vraiment bien mangé ! Virginie et son copain (qui était venu lui rendre visite) avaient préparé de la quiche (un peu de triche, ok).

Après l'Eurodinner, on est allé au Bohèm, puis je suis rentrée chez moi.

Mercredi 25 octobre

J'ai eu cours de 14h à 19h30, puis je suis rentrée chez moi pour manger et éditer un peu plus de photos (j'avoue, j'ai aussi édité pendant les cours). A 22h, on était invités dans l'appartement de belges et de français pas très loin de chez nous, donc Virginie et moi sommes allées là bas.

Après la soirée, on est passé au Nyugi, puis on est sorti au Jate.

Jeudi 26 octobre

J'ai eu cours à 12h, puis je suis passée à la poste pour aller chercher un colis que ma maman m'avait envoyé (<3) puis au magasin pour faire quelques courses. J'ai de nouveau passé quelques heures à éditer mes photos (et enfin terminé !). Le soir, j'ai cuisiné, puis on est allé au Nyugi.

Vendredi 27 octobre

C'était une journée très tranquille, je ne pense même pas avoir quitté l'appartement une seule fois. J'ai passé la journée à lire pour les cours et à travailler sur une présentation orale, puis j'ai regardé un ou deux épisodes de Stranger Things qui venait de sortir.

Samedi 28 octobre

J'ai également passé une grande journée à l'appartement. Je suis juste sortie pour faire quelques courses pour le midi (Bruschetta). Le soir, on a mangé une salade, puis on est allé à une soirée organisée par des Erasmus.

Dimanche 29 octobre

Je me suis réveillée vers 8h30 après une nuit relativement courte, et j'ai regardé quelques épisodes de Stranger Things. A midi, j'ai cuisiné quelques marrons chauds (qui sont en fait des chataignes) et Virginie nous a fait du chocolat chaud. A 16h, j'ai appelé Pauline et Olivia sur skype et on a parlé pendant une heure de demi ! Je ne me souviens plus de ce que j'ai fait après ça, mais je suis probablement juste restée à l'appartement après la soirée de la veille.

Voilà, post très court, je sais, mais cette semaine date d'il y a tellement longtemps que j'aurais difficilement pu en dire plus ! Et puis je préfère rattraper mon retard pour éviter d'oublier ce que j'ai fait avant de l'écrire !

A très bientôt !

11

Re-bonsoir ! (Ou bonjour, peut-être)

Cette n'a définitivement pas été la meilleure de l'Erasmus (quoi qu'elle se soit vraiment bien terminée), parce que j'ai eu une période de doutes (si on peut dire ça) sur l'Erasmus et j'ai été malade, donc je n'ai pas pu voir grand monde (ce qui n'a pas arrangé le doute), mais je me dis qu'en parler également peut vous faire comprendre deux opposés de cette aventure. Donc voilà, prenons à lundi matin !

Le matin, j'ai travaillé sur ma présentation orale du lendemain et j'ai lu, puis à 16h, j'ai été regardé le film de la semaine qui était TRES long. A 19h, je suis allée prendre un thaï à emporter avec Cecilia et on est allées chez elle pour le manger. Vers 20h30, on a décidé d'accompagner Alessia, Fabio, Thomas et un de ses amis en visite au restaurant pour être avec eux (même sans rien prendre), puis on est rentrés à leur appartement et on a passé la soirée là bas.

Mardi 31 octobre, Halloween

Journée-soirée désastreuse. C'était vraiment le genre de journée contre laquelle on a l'impression de se battre, de tout faire pour en profiter, mais au final, tout ce qui peut mal tourner tourne mal.

Je me suis réveillée à 8h (après une très courte nuit) pour terminer mon power point pour ma présentation de midi. Pour le petit déjeuner, Virginie nous a préparé des pancakes à la banane qui étaient étonnement très bons pour moi qui n'aime pas vraiment ce fruit. A midi, je suis allée en cours et j'ai eu l'impression d'avoir un peu raté ma présentation, mais la professeur avait l'air très satisfaite (okay, cette partie de la journée s'est bien déroulée, j'avoue).

Après les cours, j'ai été acheter un burrito avec Cecilia qu'on a été manger à mon appartement, et pendant qu'on mangeait, Fabio, Thomas et son ami sont arrivés. On a décidé de sortir pour aller faire un tour et peut-être acheter de quoi se déguiser pour Halloween. J'ai aussi appelé mon père sur le chemin et on a vraiment eu une chouette discussion. N'ayant rien trouvé au magasin d'Halloween, on a décidé d'aller faire un bowling. Après ça, on s'est arrêté dans un restaurant sous le Dom Ter pour manger, mais j'étais fatiguée et pas vraiment dans l'ambiance. J'avais du mal à suivre les conversations. J'ai pris un risotto qui m'a coûté très cher et dont la portion était vraiment ridicule. Après le restaurant, je suis rentrée à l'appart car j'étais vraiment crevée. Virginie et Laetitia étaient là et déjà presque prêtes à partir pour une soirée Halloween organisée par des français mais j'avais besoin de me reposer un peu et mon moral était plutôt bas pour diverses raisons donc je ne suis pas allée avec elles directement.

J'avais quand même envie de profiter de ma soirée, donc je suis partie vers 23h rejoindre tout le monde. J'ai eu pas mal de mal à profiter de ma soirée, même s'il y a définitivement eu des moments où j'ai bien parlé avec des gens.

A partir d'un moment, j'ai eu besoin d'être un peu seule, donc je suis sortie, puis je n'avais pas vraiment envie de devoir rentrer à nouveau et m'expliquer, donc je me suis dirigée vers le Jate, sans vraiment savoir s'il y avait des gens. Toni, un ami allemand qui était à la soirée m'a rejoint et convaincue de quand même venir au Jate, même si j'hésitais. Pendant la soirée, j'ai un peu plus profité, mais je pouvais sentir ma voix qui s'en allait à force de crier.

Mercredi, je me suis réveillée en me sentant vraiment mal. J'avais définitivement perdu ma voix et j'étais crevée. J'ai passé la journée dans mon lit - heureusement qu'on était le 1er Novembre car normalement j'ai 6h de cours le mercredi. Le soir, on a commandé la pire pizza que j'ai jamais mangée de ma vie, puis j'ai été dormir.

Jeudi matin, j'avais complètement perdu ma voix, mais je me sentais mieux physiquement. J'ai eu cours de 10h à 15h. Le professeur du cours de 10h a cru que je ne comprenais rien à ce qu'il nous expliquait parce que je n'ai pas dit un mot et j'étais toujours assez fatiguée ! A 13h30, on avait un cours où le but est de lire des textes pour ensuite en discuter ensemble. Après que j'ai tenté (et échoué) de dire une phrase, le professeur m'a exempté de participer au débat (merci encore à Thomas pour avoir éclaté de rire à l'entente de ma voix).

Après les cours, j'ai dit au revoir à Thomas et Cecilia que je ne reverrais plus avant mardi car ils partaient à Krakow pour le week-end, puis j'ai été à la poste pour payer la facture d'internet. Je suis finalement rentrée à l'appartement à 16h, j'ai réchauffé le reste de ma pizza et j'ai un peu parlé à Fabio, ce qui m'a vraiment mise de bonne humeur. Il est parti cherché deux amis à lui venus le voir pour quelques jours, et je les ai rencontré quand ils sont revenus à l'appartement. Le soir, j'ai cuisiné un risotto avec Virginie, puis on est allé dormir

Vendredi matin, je me suis réveillée vers 10h et on a été acheter le petit déjeuner avec Virginie. J'ai ensuite passé la matinée à ranger un peu l'appartement car ma maman arrivait et à parler avec les amis de Fabio qui se sont avérés être vraiment très sympas ! A 14h, je suis partie pour aller chercher ma maman à la gare, et j'étais très contente de la revoir après deux mois ! C'était le plus long que j'ai passé sans la voir.

On est rentrées à l'appartement pour que je lui fasse visiter, puis on a été manger au Burger King et visiter un peu Szeged (mais pour être honnête ça ne prend pas énormément de temps). A 18h, on est rentrées un peu à l'appart avant de repartir pour aller manger Indien puis aller aux thermes.

Samedi, on s'est levées vers 8h pour prendre le train de 9h45 vers Budapest après avoir préparé nos affaires et mangé un petit déjeuner. On est arrivées à l'hôtel vers 12h30 et on s'est installées un peu avant de partir pour manger un bout dans un super restaurant japonais appelé Yamato. On s'est vraiment régalées.

On a ensuite passé le reste de la journée à se promener dans les rues de Budapest. On a vu la Basilique et le Parlement (de nuit) qui était beaucoup plus impressionnant que je pensais.

Le soir, on est passées au Spar pour acheter de quoi manger pour le soir et le lendemain matin, puis on est retournées à l'hôtel pour cuisiner (on avait une kitchenette).

On a finalement été dormir vers 1h du matin (après que j'ai passé encore une heure à parler avec un ami sur What'sApp.

Dimanche, on s'est levées vers 9h30 et on a un peu trainé à l'hôtel avant de partir. A 11h, on se dirigeait vers le centre de Budapest. On a été dans une sorte de musée appelé le Miniversum dans lequel des villes miniatures avaient été recréées. On a pu voir Budapest, de nombreuses villes Hongroises, et aussi Vienne.

Après ça, on a été mangé dans un restaurant à côté de la Basilique et j'ai pris une pizza.

On a ensuite continué notre chemin vers l'autre côté du Danube pour voir le château et l'Eglise Ste Matthias. Les deux bâtiments étaient vraiment impressionnants et donnaient une très belle vue sur Budapest (le coucher de soleil d'un côté et le Parlement de l'autre). On est aussi allé dans le musée Houdini (qui était Hongrois) et on a eu droit à un spectacle de magie très sympa !

Vers 19h, on est passées au Spar pour acheter encore une chose ou deux, puis on est rentrées à l'appartement pour prendre nos affaires pour aller aux thermes de Budapest. C'était assez sympa, car il y avait des piscines à l'extérieur entre 34 et 38° et l'ambiance était très étrange le soir. Il faisait néanmoins très froid, dehors en maillot quand on n'était pas dans l'eau !

A 22h, on est finalement rentrées pour cuisiner et on est allées se coucher !

Et voilà déjà (ou enfin) la 9ème semaine de mon Erasmus ! La 10ème suivra bientôt et je serai enfin à l'heure !

A très bientôt !

12

Hi! So, yeah, I'm writing in English - finally, you might say. I had been thinking about it for a while, after so many Erasmus students in Szeged talked to me about my blog, asking why it was in French. I've answered to a few, but if you don't know, I started it before leaving, mainly for my family and friends in Belgium. I never even thought about the possibility that the people I'd meet in Hungary would be interested in it!

But yeah, I promised I'd try to write in English, so that's what I'm doing right now. And I've purposely chosen this week because it really felt like a new beginning. For a while, I had been a bit down, without really knowing why (or maybe I did), but then this week, something changed inside me and I really felt like at the start of the Erasmus again.

So, without further ado, let's start!

Monday morning, I was still in Budapest with my mum, for our last day together. We woke up at 9.30 and ate our breakfast, then we started packing our stuff because we needed to check out at 11. When that was done, we left of luggages in a locker room and walked towards the Heroes Square.

Going further into the park, we saw a pretty nice castle that looked really princess-like. There was apparently an agriculture museum inside but we didn't visit it. We continued walking a bit, then decided to take the tram to go eat something.

After the restaurant, it was already time for my mum to go get her bag and get the bus to the airport. We said goodbye and I was left by myself in Budapest.

It was really weird spending a weekend with my mum, because it took me a while to undo myself from the Erasmus spirit. I have to admit I was taken aback when she arrived because I didn't think I would find myself confronted to my life in Belgium with and I hadn't realised that I had changed that much while in Hungary. But after a day or two of adaptation, I really had a good time with her and it was nice to visit Budapest.

Since we were both in the capital city on Monday, I decided to meet Toni and we spent the afternoon together before taking the train back to Szeged. We arrived at the station at around 9.30 and I came back to my flat for an hour or two to eat before coming down to Bohem to meet some Erasmus students and my flatmate (easiest thing to do because I live right next to it).

On Tuesday, I woke up at 8.30 because I had to watch a movie for my class of Hungarian Film I had at 12. It was the strangest Thriller/drama movie and really weird to watch so early in the morning, but I quite liked it. After my lessons, I went to the library then came back to my flat at 4.

In the evening, at went to Nyugi with Virginie to meet with Cecilia and Alessia, then I met Toni, Frederik (germans) and Amine (turkish) in the Lvl Up bar (a bar where you can play video games). Virginie and I bought the sweetest cocktail I've ever tasted in my life! When the bar closed, I decided to go to a house party organised by Evelina (an Italian girl) and it was really nice. It was my first real night out (after Bohem) after being sick so it felt really good to see everyone again and talk to them.

When everyone started leaving to go to a club, I came back to Toni's, Kagan's and Berk's flat with Burak (from Turkey) and we spent all night talking about nothing and everything. Altogether it was a really good night, the ones you don't really plan ahead but can look back to as a success.

I think I went back home at 5.30 but it was all worth it!

On Wednesday, I woke up at 10.30 and started reading for my class. Then I had a shower and ate breakfast before going to class. At 7.30, I went back home after 6 hours of classes and ate with Virginie and Laetitia. At 11, we left to go to a house party organised by French and Belgian people near our flat, then a few people went to Jate and I decided to go too (because why not?) and I had so much fun with everyone! I didn't sleep too much that night either.

The next day, I woke up at 9 and went to class at 10. The class only lasted half an hour because the teacher had a meeting, so we decided to skip class and go back to Cecilia and Thomas' flat. I went into bed with Cecilia and watched a few videos before falling asleep until 4! When we woke up, we decided to prepare some brownies (which were amazing) and Alessia prepared coffee. A 7.30, I left them to go eat a McDonalds with Virginie, and then we joined some Erasmus people in Campus (a bar next to Nyugi). There were actually many people and we spend a good part of the evening there.

After that, I went to Yate with the others for the second night in a row, but I wasn't really in the mood so I didn't stay too long.

On Friday, I woke up a 10.30 and watched some series in bed, then I got up and took a shower before started working on a speaking presentation for Public Relations. I also prepared lunch with what was left in the fridge (3 eggs, some potatoes from the day before and the half on an onion). Then at around 4, Virginie had invited some people over to eat Red berries crumble (it was delicious) and I joined in. We ended up going out to eat a pita after that, then going to the French/Belgian flat again to watch a football match between Belgium and Mexico.

At around midnight, I decided to go home because I was not really feeling well and I had to wake up early to go to Pécs (a city in Hungary) in the morning.

On Saturday, I overslept (!!) and woke up at 8.04, knowing that my bus was leaving at 8.35. I had to make a decision and quickly! I put some clothes on, drank some water, took my bag and left! I arrived at the station to meet the others (Alessia from Italy, Mariana from Portugal, Hitty from Germany, Nada from France, Cecilia from Belgium and Laura, Monica, Maria and Pau from Spain). I wasn't even the last one!

The way there was about 3 hours long so I finished my night during that time, and when we arrived, we stopped at a coffee shop to have a coffee and go to the toilet (things I hadn't even had the time to do before) so I was very happy!

We then started walking around the city and going towards the center. It was really tiny but the streets were really cute and pretty. We visited a church which used to be a Mosque. It was really interesting because it didn't feel as oppressive to me as most of the churches I've visited before. It was really simple with lots of light, and the pictures on the wall weren't sad or full of blood. The overall atmosphere was way nicer than in other churches (or at least in my personal experience). I'm used to feeling really oppressed and out of places in churches so it was freshening.

After visiting the church, we continued walking around and arrived in front of the Cathedral (which was actually called Dom Ter, like in Szeged) but this one had 4 towers and a beautiful door made from steel flowers and leaves.

We then decided to look for a place to eat because it was almost 3 p.m. and we were all starving. We eventually found a place (after looking for so long) that served Hungarian food and we spent a good hour there.

After eating, we visited some more, then we took the bus back to Szeged. We all went back home for an hour or two and then went to a birthday party!

On Sunday, I woke up at 9.30 and started working on my presentation again until 4, then I joined Virginie and her friends from Belgium to go to an Escape Game. It was really fun even if didn't we managed to get out in time (only took us like 5 minutes more..). I then met Mariana, Michelle (from Germany), Laura and Pau at the Mangalica Festival to eat something (lunch for me) and talk.

After that, I went home and work on my blog all evening (and watched some YouTube videos).

And that's my week done! I think it's the first time in a month or two that I'm actually on time (so do get used to it). Tell me what you think about it being in English and if you'd like me to continue doing it like that.

Thank you again so much for all the support I've had for this blog (and the heartwarming and continuous lovely comments on my pictures, you are truly amazing!)

Have a good evening!

13

Hey guys!

The feedback on my first English-written blog has been amazing (thank you so much) so I'm back this week with another one! I feel like this week lasted so much longer than usual because so much happened that I can't really talk about, but I'll try and make it interesting!

So, Monday morning, I continued working on my presentation for Public Relations until around 2 p.m. I still hadn't had lunch but we had nothing in the flat (tbh when's the last time we actually had food in the bridge?) so I just roasted some chestnuts and watched a bit of YouTube while eating. At 4, I went to class to watch a movie for my Hungarian Film course. It was the girliest romantic comedy but it was actually quite funny. After the film, I met Toni for a coffee for about an hour, and then I went home. I cooked dinner and started working on my blog (something I hadn't done for the longest time!).

I also called my best friend from Belgium and we talked for two hours on the phone about everything and anything. At some point we even started talking in English and he told me he had never thought about the fact I was speaking English a lot here (he was actually imaging me talking to Turkish or Spanish people in French!).

After a while, my flatmate came back to the flat with Thomas and Alessia and I hung up to spend some time with them.

On Tuesday, I had some classes from 12 to 3 p.m. then I decided to go to the TIK to work on my blog and then finish my power point for my upcoming presentation. I came back home at 7 to prepare something to eat, and then I met some of the people from the trip to Pécs to go play bowling. Unfortunately there were no more spots to play Bowling, but we could play another bowl game which was pretty similar and really funny. I only know the name in French (jeu de quilles). We had no idea how to play but we had a really good time!

I also bought tickets to come back to Hungary in January that day! 


After the bowling, I was invited to Tom's birthday party so I went there. I had a lot of fun annoying Mario (sorry). We made a bet that he wouldn't speak German and I wouldn't speak French during the whole night and I am proud to say we both succeeded (although there were many French people at the party to which I spoke in English). After I while, I started to get really tired and decided to go home only to discover that my Italian flatmate also had people over! No sleep for me, I stayed with them for a while before they left and it was pretty nice.

On Wednesday, I woke up at 5.30 (no, I didn't get much sleep) and booked a hostel in Budapest for me and one of my best friend who was coming for the weekend.

After going to classes, Cecilia, Nada and I all went to Arkad to get a haircut. I let you imagine how it worked out to get your hair cut by a non-english speaking Hungarian lady - no regrets, it grows back! (No, to be honest, I just had to adjust the haircut by myself afterwards, all is fiiine)

After coming back home to eat something, I went to Nada's flat where she was organising her birthday party, then we all left to go to Burak's (Turkish) flat because he was having a house party. I really enjoyed myself there. I made the same bet I did the night before with Frederic (and not Frederik, sorry about that) to not speak French at all during the night (again, sorry, I lied, I did say once sentence in French - just one!). But for my defence, he did tell me he failed as well.

At some point, most people decided to go to Jate so I came along. When we left, Lior (Israeli) and I decided to go to McDonalds (why, i wonder) and we met Kagan, Hayeet and some other people there. We ended up going to Kagan's flat for a while and I won't say at what time I went to sleep, but I might have seen the day begin.

Thursday was quite an interesting day. I had to take a nap during the day (I wonder why) and worked a bit on my presentation before watching a movie in bed.

On Friday, I didn't do much in the morning. At 11.30 a.m., Virginie, Laetitia and I went for a Brunch and then I already had to go pick Cordelia (my Belgian friend) at the Station !

We went back to my flat so that she could meet Virginie and leave her luggage, then we went back out to visit Szeged. It went quite quickly (let's be honest, it's not the most interesting place). At 5, we met we some Erasmus people (Hitti, Tommaso from Italy, Pao, Maria and Laura) to take a bubble waffle.

After that, we went back to the flat to cook something (we ate way too much this day) and at 9, we left to meet with Frederic and his friends from Germany, Toni, Kagan and Berk. We went to a few bars and met so many other Erasmus students (all my favorite people)!

At midnight, Cordélia and I called Pauline (one of our best friends) for her birthday, then Cordélia went back to the flat because she was tired from the flight, and I decided to stay for a while.

On Saturday, we got up at 10 and went to do some shopping for lunchtime before going ice skating at around 3 p.m. We had a really fun time there, but we had to go eventually to catch our train to Budapest !

When we arrived in Budapest at 10, we walked to the Hostel and prepared some pasta. We also met some really nice (and strange) polish guys who were a bit younger than us and spoke very little English but they were quite funny!

We wanted to go out that night but we were badly organised and nothing came up, which was a bit disappointing, but anyway, we were still excited to visit the city on Sunday!

The next morning, we woke up at 8.30 to be able to check out at 10 and we left for our one day-visit. We went to the Basilic, the Christmas market, the Castle, Saint-Matthias Church, the Parliament, everything before 2 o'clock! It was really nice to visit the city again (for me) because we saw so many things and although I had been there two weeks before, I discovered new things and it was really nice to be able to walk around a city that I already knew a bit. At 2, we decided to stop for a bit and go eat something in a café next to the Basilic. She took a drink and I went a bit crazy on a plum crumble (oops). After that, it was already time for her to catch her bus to go to the airport!

I decided to walk around the city for a bit before going back to Szeged. I went to the Synagogue but was unable to go in and then I went back to the Christmas market and entered a few clothes shops.

The way back by train was incredibly long and tiring but I made it back to Szeged eventually!

And that was my... what? Eleventh week in Hungary! How fast is it going? I hope yours was really good and I'll see you next time!

Szia!

14

Hey guys!

It's snowing outside! *Christmas musics plays, reindeers are flying in the distance*

So, I think weeks are becoming less and less interesting as the exams are approaching, but I will try and find something to say here, so bare with me, there's still some more parties and trips!

Monday was very lazy, I just came back from Budapest, so I just spent the day at my flat, not even bothering to go out to watch the movie for my Hungarian Class. Instead, I just watched it at home.

On Tuesday, I watched the end of the movie and went to class at 12, then I went to the library for a bit. In the evening, I went to Hannah's flat and had quite a lot of fun there! She was having a pre party before the "Gatsby Party" ESN Szeged had organised.

When people started leaving, I went to Berk's and Kagan's flat for a bit before going to Hungi, the place were the party was held.

On Wednesday, I woke up at 9 work study because I had a presentation at 6 and some classes before that (so not such an interesting day). On the evening, I was invited at some French people's flat to eat.

On Thursday, I had lessons from 12 to 3.30, then I went to the library to work there until 7.15, until I had to leave to prepare to go to the restaurant with Francesco, Laura, Maria, Monica, Hitti and one of her friends from Germany. We ate some burgers and talked a lot together. When we finished, I went to Nada's who was having a party at her flat and I enjoyed myself a lot!

On Friday, I woke up at 9 (didn't sleep that much apparently) and went food shopping for a dinner I was organising at my flat on the same day. When I came back; Virginie and Luka (Germany) were planning a trip to Timisoara during the weekend and asked me if I wanted to come. Result, I postponed the dinner and booked a bus ticket to Romania! We were seven in total: Virginie, Laetitia, Yana (Germany), Luka, Tom, Louis and I.

I then worked for a bit because the bus was leaving Szeged at 5.30, then made my bag and left with Virginie. We arrived at the hotel at 9 to drop our bags, then went to the center of the city to walk around and find somewhere to eat. After that, we were trying to find something to do but nothing really came up, so we decided to go back to the hotel to play some games (after a quick 3 a.m. food shopping stop - as you do).

On Saturday, we woke up way to late! We ate breakfast, put some clothes on and left the hotel (fairly late). When we reached the center, we visited the city for a bit, then stopped at a Burger Place to eat (I of course ordered pasta). We saw the Orthodox Cathedral, a park, some squares, etc. but the city center is pretty small, so we quickly saw everything we wanted to.

At around 6, we decided to go back to the flat to cook something and play some games like the other night. I don't think I had laughed that much in a few weeks!

On Sunday, we woke up at 7.40 because we had to take the bus back to Szeged at 9 so we only slept about 4 hours - it was rough. We managed to get to the bus on time and I slept for a good 2 hours in deep sleep!

When we got back home, I wanted to work but I quickly fell asleep again for 3 hours (not so productive day). At 7, the landlords came for us to pay the bills, and then I started cooking for my guests (Kağan and İIkben from Turkey and Benjamin from France). I made a Belgian dish (for the first time) called "Salade Liégeoise" (literally Salad from Liège - a city in Belgium). It's pretty simple, with bacon, potatoes, green beans and onions and I was pleased that they liked it!

After the dinner, Kağan invited us to his flat but I didn't stay for too long because I was pretty tired.

Also, everything is so Christmassy here and I love it! Christmas markets have opened, everything is lit up and there's a freaking giant Reindeer where the fountain used to be! There's even a sleigh with Santa Claus and some presents in it!

So that was a quick summary of my 12th week in Szeged! I hope everything's going well for you as the holiday's (and exams) are approaching and I wish you a good week!

15

Hey guys! How long has it been? Waaay too much I know, but so much has been happening here, you can't imagine! (actually, if you're in Szeged as well, you probably can because you were there!).

From the start of December, the fact that the Erasmus is almost over has really started to kick in! It was all a mixture of sadness and happiness, apprehension and excitement. Also, the exams came and went, some more trips were made, and many, many memories! But as always I'm really late, so I'll talk about it all throughout the next few blogs!

So let's get started! On Monday 27 (aka, an eternity ago) I woke up pretty late (okay, 10.40 but it's late in Juliette time) and started working directly for uni. At 2, I had lunch with Fabio, Thomas and Virginie, then I continued on working and decided not to go to the film club (oops) but instead to continue working and watch the film at home. In the evening, I put the film on but I quickly was interrupted because I got a call for my best friend (<3). We talked for about an hour, then I watched some more of the movie before going to sleep.

On Tuesday, I finished the movie before going to class. I then went to the library all afternoon to work for a presentation, then went to the post office to pay some bills (look at me, all grown up, paying bills and all!). After eating dinner at the flat, I went to the Christmas market for a while, then we proceeded to go to Saverio's (Italian) flat for his birthday. I had a really good night, talking to lots of people and just enjoying myself.

Wednesday was a really boring day because I had classes, then went to the library to work from 5.30 to 8. In the evening, Virginie and I were invited to eat at some French and Belgian people's flat, then I met a few people at Campus (a bar next to Nyugi).

On Thursday, same old things, I went to the library to work from 12 to 7.30 (such a good student), then I was invited to eat Turkish with Kaǧan, İIkben and Berk (from Turkey), Benjamin (from France) and Toni (from Germany). The dinner that İIkben cooked was so good although I can't remember the names of the dishes (sorry). There were some beef meat balls, bulgur and rice pudding for dessert.

On Friday, some more hours spent at the TIK (aka library), then I just chilled in the flat and didn't go out (sometimes I need to actually sleep).

On Saturday, I woke up at 8.30 to work on a presentation, then left to the TIK form 12.30 to 5.30. At 7, I went to the restaurant with some other people from Spain, Norway and Germany mostly. Most people had a burger but I wasn't so hungry so I took a salmon salad which was pretty good.

We then went to the Christmas market really quickly, then Virginie, Laetitia and I had to say goodbye because we had been invited to a Polish house party (though we arrived there pretty late). I don't know why, but my mood was lifted so much when I arrived and I saw so many people I loved at this party! I talked to a bunch of people and laughed a lot, then it snowed and it was basically the perfect recipe for a good party! When everyone was leaving, we went to Tom's, Robin's and Louis' flat which a few people and we stayed there for a while before going to Mc Donalds with Nada and Luka (although I didn't take anything, as always).

Sunday was again pretty boring (and unproductive). I woke up at 11.30 (wonder why) and worked at my flat during the day.


So that was quick! Days are becoming more and more boring as the exams are approaching but fear not, they're becoming interesting again after! I hope everything is good for you! Lots of goodbyes for Erasmus people, but also excitement when coming back home (already the case for some of you!)

I wish you all the best and I'll see you in the next blog!

16

Hey, it's me again!

Yup, I've got loads to catch up on and I'm motivated! This week announces the official start of the exams. It's so strange to have them so early, as I normally take them in January, but at the same time it's pretty good because it means that for the first time in three years, I'll actually be on holiday for Christmas (and frankly, I missed that very much). But that does mean I have to spend most of my time in the library to study, and that's not as fun.

So, on Monday, it's basically all I did: studied. Yup, that's it. No parties, no dinner, just studied. Erasmus is so much fun!

On Tuesday, I woke up at 8.30 and had a class at 12. At 1.30, I went to have a tea with Maud, Lucy and Maël and we talked a bit before walking back to the library together. I stayed there until 8, then came back home to eat dinner. I did go to Nyugi in the evening, but didn't stay for long because I was quite tired, so I came back at around 11-11.30.

On Wednesday, I woke up at 9 and I booked a flight to go to Sarajevo the next weekend! I had talked about it the previous day with Mariana who was going there with Ana and they invited me to join! Of course, I jumped on the opportunity! I also booked a bed in a hostel for when I come back to Hungary on December 29 (exciting times!).

At 12, I decided to go to the library before my class at 2. I then had exams at 4 and 6 but they went pretty well. After my second exam, I went to Burger King with Virginie, then we just walked around the Christmas market real quick. We were then invited to a pre-party before the Farewell Party ESN Szeged was organising. We had loads of fun there, talking and playing games, spending quality time together even though it was more and more clear that the end was approaching! At this point it was hard to deny it but it really made every night more special and every moment spent with others more meaningful.

When going to the Farewell party, we of course took a party cab (who's got time to walk 20 minutes anyway). I don't really know how it happened but I just know that if was really funny and really loud!

And then the party.. I think it was the only ESN Party I actually enjoyed! I danced and I laughed with so many people, learned to know new people even in December, spilled drinks on people and on me, was so happy when my friends won some Erasmus Awards. I can't even explain everything that happened because it would take an entire blog! But all together I just let myself enjoy without a care in the world.

On Thursday, I woke up late, then went to the post office and to the supermarket before having a class at 2. After that, Cecilia and I went to the car company from which we rented a car to go to Croatia to (finally) get our deposit back. I then went to study a bit in the library, before going back to my flat to get prepared for a pre-Xmas party Virginie and I were having. I made brownies for deserts and everyone brought a little something. Luka made a special dish from Croatia, Hayeet brought cakes and chocolates, Hannah made some amazing mulled wine, Jana prepared a tabbouleh, Robin, Tom and Louis made some quiche, Virginie cooked bread coated in milk and eggs on which we then put a special spread from Liège. And finally, Laetitia baked cookies.

Everything was so good and we had organised a secret Santa so everyone had a present to offer to someone else! It was really funny because most of the gifts had a inner joke in it and it really relieved our friendships. I bought Laetitia some christmassy products from a French brand (oh so original of me) and Hayeet (Aka the best singer, my Beyonce, amazing amazing girl and the one of pearl of this Erasmus) gave me a Harry Style Album as a proof our an ongoing joke about how we both were into One Direction at some point of our life. I can't wait to listen to it and think about her! She of course didn't stop here: in the (most beautiful) bag was a bauble filled with a pair of christmassy socks and some delicious Milka chocolate!

Altogether, it was just the most perfect pre-Christmas I good have imagined. We laughed, took pictures, jokes together and ate delicious food, what could we ever have wanted more?

Hayeet on the right with me 

On Friday, I had to wake up fairly early (let's be real, 8.45 IS early here) to take an exam at 10 which went pretty well. After that (shocker) I went to the library to study (exams hit hard). In the evening, we were invited to Louis' flat. I love those nights at this flat because they were really chill, just some friends sitting around a table and talking to each other, maybe some music in the background, sometimes playing card games.

I spent all Saturday studying at the flat, then just watched a movie at night and Sunday was basically (thought for you Hayeet) the same.


So here's already week 15 over! Can you imagine? Week freaking 15! I feel as it's just been a month, but also a lifetime. Although I spent a fair amount of time studying this week (and next week), I feel like I spent the more time I possibly could with my friends so I hope the blog was interesting to you! Only a week and a half left until I go back to Belgium for Christmas at this point (tomorrow when I write this!!), but I'll continue with the blog until the end of January!

See you next time, all the best!

17

Hey guys! What's up? Everything good? Yeah? Cool, let's begin!

So this week is kind of a mix up of exams, parties and trips! Lots has happened and I'm not complaining! I love those full days, they made you feel like you're being productive and you really made the best of your time!

Okay, so I talk about full days, but Monday was not exactly exiting because I basically spent all day studying for my exams of the next day. At 8, I came back to eat some pasta, then Virginie and I left to the French flat (Robin, Tom and Louis). It was one of their last days in Szeged before they went back to France, but we had a really nice time as always! I stayed pretty late considering I had an exam in the morning, but to be honest, I valued the time with best just a bit more than the hours of sleep.

On Tuesday, I woke up early because I had an exam at 10h30 and then another one at 12. After that, I went back home to chill a bit, then I went to the train station at 3 to buy my train tickets to go to Budapest on Friday (had a flight to Sarajevo). In the evening, I joined a few Erasmus people at Nyugi to have a last night with the French boys. When it was time to say goodbye, I was not really prepared to be honest. It was pretty hard and strange in the same time. I don't think any of us really realised. I wrote a little something that night after coming back home:

It’s December 13 and yesterday I said goodbye to some Erasmus people for the first time. It left me with a bitter-sweet feeling, a happy-sad smile and I’ve been trying to figure out what I feel. I feel anxious of what my future holds, scared than I’m never going to see most of the beautiful people I met here, terrified I might never come back to a place that I called home for four months, but mostly, I feel blessed. Blessed to have been here, to have met so many amazing people from all around Europe and to have had the chance to spend those few months with them. I’m grateful for the opportunity I had and how I’ve grown, for the trips I’ve made and the pictures and all the laughter. These past months were the best of my life so far and I’m so thankful I got to experience them.

On Wednesday, same old things, exam and then library to start working on an essay (my last piece of work before I'm officially done with exams). I didn't do anything special in the evening.

I spent all of Thursday continuing working on the essay, as I wouldn't get a lot of time to do it, though we can't say I was the most productive! In the evening, I was invited to a house party. It was really fun at first, I played a bit of beer pong (and lost a few times), talked to people and tried to enjoy myself but something was off. I couldn't say what it was but I was just no having that much fun, which is pretty frustrating when you know you've got to make the most of your time.

After a while, people started to walk towards Jate and I joined because my flat is really close to the club, but I didn't go inside because I had to wake up at 5.45 the next morning (aka 3 hours after going back home). I didn't sleep much.

Friday morning was rough! I only had had about 2.30 hours of sleep and I have to admit a small part of me wondered if the trip was worth it (fortunately, the more reasonable part of me won and I got up). I prepared myself and took the tram to the train station to meet the girls (Ana and Mariana for Portugal and Leïla from France). But it didn't exactly as planned because Mariana was nowhere in sight. We couldn't reach her, and the train was leaving. It's only when we had already arrived in Budapest that she finally called us (we had been kind of worried that something happened). She hadn't heard her alarm and only woke up an hour before our flight was due..

We finally arrived in Sarajevo at around 1 p.m. and took the bus to the old town where our hostel was located. The trip by bus took quite a while and I was that impressed with was I saw at first, but then the Old Town was a whole other world! It was tiny and extremely cute and I really didn't expect that. As we didn't have roaming, we stopped in a little café to use the internet (and drink something) to find our hostel.

It was the tiniest hostel I ever saw, just three 4-people rooms and we didn't see anyone else during our stay. It was just as if we had taken an Airbnb to be honest. We left our stuff and went back into town to walk around the city. In the evening, we went to a restaurant called Barhana and we stayed there long after we had finished eating, just talking between girls for hours. It was a really nice evening because I hadn't had a girly talk in quite a while and I had forgotten how nice it was!

On Saturday, we took the morning to visit the Old Town a bit more and some of the most famous monuments and buildings. We mostly walked next to the river because they were all located there. For lunch, we found a small traditional restaurant and tried Bosnian food for the first time! Luka had told me what to try since he's Croatian and oh my god was it good! I fell in love with Burek and am so sad I only got to have a small bit (we ordered one for three). It's a sort of pie with beef meat inside (straight from heaven if you ask me) and it's just everything you could ever want.

After eating, we ordered some Bosnian coffee which I weirdly really enjoyed.

We then went into the Museum of Crimes Against Humanity. It was created in 2016 by people who lived the Sarajevo Siege between 1992 and 1995 so it's an independent museum because the state never actually did anything to commemorate the victims and make people aware of it.

The Sarajevo siege happened when Bosnia got out of Yugoslavia. The Serbian army surrendered Sarajevo and spread terror in the capital city. They were shooting citizens at sight, created camps in which they crammed Bosnians, tortured them, raped women and killed many of them.

The museum was created to commemorate what happened and it was extremely hard to visit because it was so personal. There were stories of people, actual footage of the events, dozens of objects related to people who suffered a lot and it was incredibly more real than anything I had experienced before in museums. But I was really glad we went because it really made us think about it and realise how much the city had been affected by this war of which I knew nothing before.

After leaving, we continued on visiting a bit, then went to buy some food for the night. We ate at the hostel and spent yet another night talking and laughing.

Sunday was already our last full day so we woke up a little bit earlier to take a bus at 9 that was going to take us to the mountains. We were really lucky because it had snowed (a lot) during the night and the mountains were beautiful! Plus, we wanted to go to the old Bobsleigh track that held the Olympic games of 1984 so the snow was quite welcome!

It was really cold, but we walked for more than an hour so in the end we didn't even feel it, and it was so pretty and nice that we really couldn't care less!

After the walk in had a hot chocolate inside to warm us up before taking a taxi to go back to the old town. We ate lunch, had a piece of cake in a café, then took the tram and then the bus to go to the Tunnel of Hope. What a bad idea! Okay so, don't get me wrong, visiting the tunnel of Hope was really my idea and I insisted a lot, but boy, was it a mess! First of all, the trip there was an hour-long, counting 40 minutes of tram and 20 minutes of bus, and the visit in itself was quite disappointing. It really didn't explain what happened really well (especially after we had such an insight view of it with the museum) and it was all outside so I was freezing! The only really interesting part was actually walking 25 meters down the tunnel (which was really tiny - 1.6x1m). Bear in mind, the original length was 800 meters!

But that wasn't even the worst part. When we left the museum, it was 4 o'clock and the sun had set. We didn't have any internet and had forgotten to check the bus timetable. It was Sunday. Bosnian DON'T put timetables at bus stops. So we were basically stranded somewhere in the middle of nowhere, freezing cold and with no clue of when the next bus was supposed to come. We decided to walk a bit, using the map I had (thank god) downloaded beforehand to guide us. But the tram station was at 3.7km and walking there was clearly not a reasonable option. We walked until a first bus stop on which some timetables were put and figured we could walk to the next one and then wait for the bus. When we arrived there, it had already been almost an hour since we left the museum. We waited for.. like, 3 minutes? Then what shows up??? Our bus! Going into the opposite direction. But we knew it was going to go to the last stop (Tunnel of Hope stop) then come back, so we jumped onto it, relieved we were not going to freeze to death until the morning!

When we finanly came back to the Hostel (after another 40 minutes tram trip), we chilled there for about an hour (we deserved it) and then went back to Barhana to eat something. We went to sleep fairly early that night but I was quite tired.


Soooooo, that was my 16th week in Szeged! How crazy is is that I was on holiday in another country in the middle of December? That just doesn't happened! But it did, and it was amazing! I tried adding some stories and I really hope you liked them!

Also, I'm currently typing this from my bed in Belgium, so get excited to read about my (very busy) days in my home country!

Have a good night, a very merry Christmas and amazing holidays and I'll see you soon!

18

Hey guys! First of all, I'd like to wish everyone a happy new year. May 2018 be your year, filled with health, laughter and love (and parties)!

Second of all, this blog (and the next one) is a bit different because I was back home, but I still did plenty of stuff and thought it would be interesting to write again, so here we go!

On Monday, I was still in Sarajevo with Leïla and Ana, but we didn't have the time to visit more because we had to take our plane; so the day mostly consisted of us heading to the airport, flying to Budapest, taking the bus to the station, then the train to Szeged, then the tram to the center (many different ways of travelling there). With all of that, I only arrived home at 5-ish. At 7, the landlords were coming to collect the rent and after that, I started packing my luggage before I was flying home on Thursday.

At 10, I was invited to Toni's birthday party and I mostly spent the night talking to Luka, Frederic (who was leaving the next day) and Mariana. It was a really chilled night but I enjoyed myself.

On Tuesday, I woke up at 9.30 and chilled a bit at the flat before leaving to do some stuff for Uni and pay back Leïla for some money I owed her from the trip. After that, Angel and I did some planning for a potential trip to Prague in January. In the end, I only worked on my essay (due the next day) for about an hour and a half because I joined Berk, Benjamin and İlkben at a Starbucks that had just opened in Arkad.

In the evening, Virginie and I were invited to Mariana's to eat some Portuguese food (delicious by the way). It was so good being with everyone to eat and just have a good time. Some of my favorite people from Erasmus were there and it was just great! After the dinner, we joined other people in Nyugi for about two hours before the bar closed.

Laetitia, Virginie and I then came back to the flat and we continued on speaking until about 3.30 a.m, remembering some parts of the Erasmus and how we were going to miss it all (which I already can tell you I do).

On Wednesday, I started working on my blog, then (finally) on my essay and I also helped Virginie getting ready to come home. At 12, I had some more uni duties, then I went to the train station to say goodbye to my flatmate (there may have been some tears). Back at the flat, I mainly spent the day tidying the flat, finishing my essay and writing my blog, then I had invited some people over as I was leaving the next day. Luka, Hayeet, Markel, Laetitia, İlkben, Berk, Francesco, Nada, Gabriella, Thomas, Cecilia, Mariana and of course Fabio came. It was really nice seeing all those beautiful people have a good time, and knowing they decided to come to my flat even though it was most people's last night in Hungary was really heartwarming for me!

The end of the evening was a bit tough and hard goodbyes were made, some less hard because I knew I was seeing them again in January, but after spending four months seeing them pretty much everyday, 2 to 3 weeks seem much longer!

I want to take a bit of time here to write for a very special girl to which I said goodbye that night: Hayeet, my beautiful French girl! We only really got to know each other in November but I wish I had spent more time with her! Something between she and I just click when we are together, she's one of those people with who you are instantly confortable talking to and you just know you'll have a laugh. I'll always remember those nights we barely knew each other and yet she still insisted I sent her a message when I arrived home after a party. This kind attention really sets the mood for the amazing human being she is and I can't wait to see her again, because I know we'll have a blast together!

I miss you very much dear, thank you for everything you are and everything you brought me by just being you <3

On Thursday, I woke up at 8.45 to finish tidying the flat and packing my suitcase. I left at 12.45 to catch my train and Mariana came to say goodbye to me (bless her). It was also quite a hard goodbye with her because she's not coming back in January. She's one of the sweetest person I met here, making me feel like we were already great friends just after meeting her and such a genuine girl that you just have to love! Either in Belgium or in Portugal, I really hope I'll get to see her again because I miss her like hell and it's only been two weeks!

I arrived at the airport at 3 p.m. and basically played the waiting game until 6.15 when my plane finally took off. Arriving in Belgium at 8 was really strange, it was a mixed feeling stuck between certainty and uncertainty. Certainty because I was home after almost 4 months abroad, and uncertainty because I knew I had changed and I didn't really know how much impact it was going to have on my life in Belgium.

But anyway! I did make it home, I saw my step dad and my cats, I didn't know what to do with myself, it was all very exciting!

On Friday, I woke up pretty late (all right, late only for me maybe, 10 a.m.) and to be honest I can't remember what I did until 2 p.m. when I went to see a friend of mine during one of her study breaks. It was really nice catching up together after 4 months! After saying goodbye, I went to see another friend who lives in Brussels. We originally wanted to go to the "Plaisirs d'Hiver" which is basically a huge Christmas Market that takes so many streets and squares in the center of Brussels and is a real winter wonderland, but we didn't have the time, so we just stayed at her house to talk for hours!

In the evening, I ate dinner with my mom and brother and then I spent all evening wrapping Christmas presents with them (we had a few).

Then I went back to my room and I might just have stayed up until 3 a.m... Aaah, there's one bad habit I learned while away!

On Saturday, I chilled at home in the morning, then took the car to go run some errands in Waterloo (city close to mine). When I came back home at around 4, I played some board games with my mom, brother and his girlfriend, then we exchanged gifts because she wasn't spending Christmas with us. At 6, my mom and I went to Brussels to (finally) go the Christmas market. It was really nice just walking around together. We ate some (not so good) fries and picked up some Vietnamese take away before going back home.

Finally, on Sunday, I woke up a bit earlier to start helping for Christmas (we usually celebrate Christmas at home with just the small family on Dec 24 and then go to see my step dad's family on Dec 25) before going back up to get ready. The whole day was pretty chilled although it lasted from 3 to around midnight! It was just me, my brother, my mom, my step dad and my grandma but it was perfect! We ate and exchanged presents then ate some more and exchanged some more presents and we finished it by playing a board game together.

So yeah, those were my first few days back in Belgium. Not so much resting it you want my opinion, as I was always busy being with family, friends or just driving around to do some shopping, but I think I took advantage of the time I had so it was perfect!

See you next week for the last of Belgium and my first new year abroad!

19

Hey everyone!

How are you all doing? On my side, a cold is currently trying to have the best of me, but I'm not letting it get me down! I'm determined not to stay imprisoned in my flat, but while I'm still there, I thought, why not catch up with the blog?

So, where were we? Ah, right: Christmas. This time it's the real day! December 25th, although I have to admit December 24th usually has more significance for me. There's just something about getting together on Christmas Eve and opening presents while it's dark outside and there's a fire going.

I had lunch with my parents and brother, then we played a card game (one that my brother gave my mum the day before) together. It's kind of an escape room, except it's with cards and every clue you uncover leads to to other cards that have new clues to uncover. It was really funny!

After that, I started getting ready to leave to Liège (east of Belgium) to go see my step dad's family and we just spent the day there, had dinner, opened presents (I got a lovely "Mrs always right" mug with some pralines in it).

On Tuesday, I took a bubble bath in the morning (bubbles in which my cat was very interested) then took the car to go run some errands in Waterloo. I had to find some frames and dishes for my bathroom (I'm such an interesting person omg) and then I just walked around for a bit, waiting for my best friend to meet me (he'd been studying). It was so nice to see him again after this long. Although it wasn't the longest we spent without seeing each other, he definitely felt like it! I don't think I missed him quite so much before.

We went to a bar to take something to drink (soft, we both were driving) and catch up and then we decided to go to a Viet-Thai restaurant called "New Tchin Tchin" near to where I live. The people are so sweet there and the food is so good. When we finished eating, I wasn't quite ready to say goodbye yet, so we went to another bar in Louvain-La-Neuve this time (it's a student town near where we live) and continued talking. I lost (twice) at table soccer, taught him a bar game where you have to flip a coaster, all-in-all, it was great just being with him!

On Wednesday, my brother took the day off to spend some time with me, so we went to the cinema to see Star Wars, then we walked around in Louvain-La-Neuve before going back home to eat.

On Thursday, me and my mum woke up at 6 to go to Paris together. She had bought ticket to the Christian Dior exhibition (!!) We arrived in the city at around 11 but our tickets weren't due for another 3 hours, so we went to the "Printemps Galleries" (which are basically the same thing as the Lafayette ones, and right next to them) and looked at very expensive clothes and jewellery!

After that, we were hungry so we had a (not so expensive) bagel because I'd never had one before, then we entered the cue to go visit the exhibition. It was mind blowing, all those beautiful dresses. It's crazy to know that Dior's career only lasted 10 years, and yet he's still world famous! There were hundreds of different dresses, pictures and miniatures (and also way to many people, but that was expected).

After the exhibition, my mum and I went to a coffee shop to have something to drink and to eat before heading on the road again.

Friday was already my last half-day in Belgium, so I woke up early and heading (once again) to Louvain-La-Neuve (funny how I'm always going there when there's absolutely no student in town) because I wanted to find a white t-shirt (mission finally accomplished, you don't even realise how hard it is to find). When I went out again, it was snowing outside and a lot! I'd never driven under this much snow, so it was kind of scary and exiting at the same time, but I was careful.

Back at home, I had lunch then finished packing my backpack to leave at 5. We made a stop at where my grandma lives so that I could say goodbye to her, and then my mum drove me to the airport. Second time I'm flying alone, I'm getting quite good at it I think! (granted my newly discovered lack of skills when following board instructions - yes, I did find myself walking into dead ends because I apparently get very distracted).

I arrived in Budapest at around 11 because my flight was delayed, took the bus to the center, and crashed in a crappy hostel - good night!

On Saturday, I woke up at 9 to check out and take a train to Szeged (home). Arriving there felt so good! It was strange, but good. I'd only been away for a week, but somehow it felt different. I came home to a very empty flat that I tidied a bit and then to be honest I don't remember what I did until I invited Berk over to have a drink and catch up. We talked for a bit, then he was hungry so we went to McDonalds together where we bumped into Francesco and Ariel (from Israël). It was the first time I really got to talk with Ariel, but he was really interesting. After the McDonalds, I went to Berk's flat for a bit because other people where there, then I just went back home.

On Sunday (Dec 31st), I spent the morning cleaning the flat, then we went to John Pull Pub, a really good Hungarian restaurant in Szeged, with 16 other people to eat there before taking the train to go spend New Year's Eve in Budapest. We had a really good time there, and I really didn't expect that so many people would be in Hungary at this time of the year!

The journey by train was by far the best I've had (and I've taken this train quite a few times). We spent almost all of our time singing in one of the compartment and watching fireworks from times to times.

Budapest in itself was crazy. It was exciting and scary, there were so many people and fireworks going everywhere. I'd never experienced something like that before! We separated into smaller groups and walked in direction of the Chain Bridge to have a good view of midnight's fireworks. I was with Francesco, Mario, Jasmine and Thelonica, standing directly on the bridge for about half an hour. The clock was getting closer and closer to midnight, closer to yet another year. We didn't even count down! One moment we were in 2017, I started filming and then the next moment it was 2018! The only down side.. no fireworks? I mean, yeah, sure, they were everywhere, but no crazy, capital-like organised fireworks that you remember for months.

So that was a bit disappointing, but anyway.. Who cares, right? We made it together, the Erasmus family into a new year!

2017 was without a doubt the best year of my life. It started being really tough, I have to be honest, with a very hard decision I took that for a long time I didn't think I would ever be able to make. It meant saying goodbye to a huge part of my life and, as contradictory as it may say, putting myself forward, something I hadn't truly done for a long time.

That's why I think this Erasmus couldn't have come at a better timing in my life, because although 2017 was about reflecting on myself and although you're never really alone in Erasmus, it really did push my limits, made me go out of my confort zone (literally - all the way to Hungary) and meet all those beautiful people that I will always have in my heart.

I never learned as much about myself as I did during these past few months, I never had so many great memories to share, so many opportunities to travel, to laugh and to spend time with new people. I wouldn't even know where to begin if someone asked me about Erasmus because there wouldn't be enough words in the world - English, French, Turkish, German, Italian, Romanian, Spanish, Hungarian, Hebrew, Arabic - to explain what a life-changing experience it was.

It changed me, in so many levels and taught me so many things about myself and people around me, about living abroad and travelling, about other cultures and how you there are so many people in this world that could potentially be your soul mates or best friends, but you wouldn't know because you don't live in the same country.

Anyway, that got real deep real quick, I've still got 3.5 more weeks to go before saying goodbye to Szeged for good, so stick with me!

Ps: Sorry for the lack of pictures today, I guess I didn't take as many as I thought!

Szia!

20

Hey! So, I know this took a long time to come but to be completely honest, I had no idea how to write about my last month in Hungary. Writing it week by week like the rest of the blog would have felt wrong somehow, because this month was definitely not like the four others. It was filled with 'lasts' and yeah, it felt a bit empty for a while.

Most of the people I sent my Erasmus with were gone, my flatmates were away, I had no lessons anymore, no exams, I asked myself a few times "what am I doing here?". Now, don't get me wrong, I was happy to have come back to spend a little more time with the people that were still here, but it was definitely different, and I had to accept it.

I'm still not sure how exactly I'm going to write this, if I'll just do one last long blog, or a few little ones, but I don't won't to just describe my days, because although I did something everyday - or night - i wasn't that busy so there's just not so much to write about. Also I'd like to write a bit more about my overall experience and I think that might be more interesting to you.

On Monday, I literally did nothing. I took a well needed nap after coming back to my flat and I don't even think I went outside that day. But it's only on Tuesday that it hit me, how different this month was going to be. I had nothing to do at the flat, and not so many people to see, and I was there for a month. What was I doing here? Luckily, there wouldn't be another day when I wouldn't do anything at all, because I ended up meeting with people at least once everyday (either during the day or in the evening). The first week, I spent a lot of time with Berk because he was leaving on Saturday morning. We went to the therms with Benjamin and iIkben for his last night and had such a nice time relaxing there (though I caught a cold after walking back with my wet hair) and saying goodbye to him was really though. Much more than I expected. He really was like a brother to me during the Erasmus. I met him during the first day of Erasmus, he could hardly speak English, and then he improved so much and ended up being one of the nicest, most caring person I met. He really did so much for me, was always there when I was having a hard time and I will never stop being grateful for that.

The next day, Luka was finally coming back to Szeged and I was beyond exited (though I never actually told him that). I only really met Luka in late November when we went to Romania together. Before that, he was that guy who's name I didn't know but that I saw at some parties. I remember talking to him a few time, but this trip was really the moment we started being friends and I can't tell you how blessed I feel that I came, because I almost skipped going! We did become a lot closer during December but I knew that January was going to allow us to spend just that little bit of extra time together.

So, the night Luka came back, we went to Campus to catch up a bit, then we left the bar to go play billiard with Mario, Thelonica, Ana, Corina and Yasir. Luka almost didn't go but I convinced him (and happy I did). Overall the night went really well: we had some laughter, I sucked way more than usual, we took some cool videos.

After playing for a while, we took a cab to the center (the bar was quite far away) and decided to go to McDonalds (as you do), then the guys wanted to go sit on the stairs next to the Tisza river (pronounced rie-ver) which was nice although I was freezing and I think I caught a cold.

Sunday was really chill. It's happened way too many times in January that I would do nothing during the day, and then do something during the evening. We went to Nyugi that night with Mario, Hannah and Luka (though the boys - not true to the German stereotype - arrived really late). We ended up playing a card game with which we were obsessed (Deutsch) and I lost (badly).

Second week of January, that's when shit started to happen. Well, nothing bad per se really happened, in fact, it's pretty much the opposite: nothing was happening. It wasn't a good week. In fact it sucked, and it's the reason I took so long to actually upload here, because I felt useless, I felt cheated and I didn't feel like pretending that I was having a great time because I wasn't.

So, let's get started as to why it sucked so much that until January 16 I was actually properly considering moving my flight from Jan 24 to Jan 17 or 18. It's not that I didn't like the people anymore, it's that at that time, I felt like expect from 2 or 3 people, all my friends were long back into their home countries.

Here's something I actually wrote. Obviously I don't feel like that anymore, but I guess at some point I did and it gives you an insight of what I was feeling.

I’m trying very hard not to regret coming back but it’s not like I thought at all. Every people I got on with is long gone and I feel so lonely all the time. It’s the first time i miss home and i hate it. I hate that I don’t want to be here because I want to enjoy the rest of my Erasmus, but all I can think about is how the 24th couldn’t come faster. It’s making me reevaluate all I know about eramsus and I hate it. I feel cheated by myself, like I really did think it would be some way and it’s actually not. Like all those good words about how erasmus friends are for life are just a lie and as soon as it’s over we just forget each other. I feel like my Erasmus ended on December 21 and I’m just wasting my time, pretending I can go on when everybody knows it’s a lie.

So yeah, I wasn't feeling like I was in Erasmus anymore, but then, if I wasn't in Erasmus, what the hell was I doing there? Luckily, me feeling like that only lasted about a week and then I ended up spending was I think was one of the best weeks of my whole Erasmus thanks to some great great great people (but I'll come to that in the next blog).

So, back to the week description. On Monday, Luka sent me a message around noon to ask me if I wanted to go eat a Burek (dish from the Balkans - where he's from - that I first tasted in Sarajevo) and of course I said "Can I take a shower first?". So we met up at the library and ate the Burek in the small park next to it. It was actually sunny and not to cold, so I was only in my sweater (which now that I think about it was not a great idea since I got a lot sicker than I already was). But it was nice talking just the two of us because it didn't happen a lot.

On Tuesday night, I was feeling pretty bad, but a lot of my friends were going to a restaurant called Taj Mahal, so I joined them. I can't remember what I ate but it was pretty spicy (and I ordered way too much). After that, most of us went to Nyugi to have a drink (I had Ginger Ale and water, I'm a wild one). Calvin, a German, showed us some magic tricks and when a few people left, we ended up playing Deutsch again.

On Wednesday night, nothing was organised so I texted Luka to ask him if I could come by his flat because I just couldn't stay in my flat any longer. At that point I don't think I was already considering moving my flight, but I was feeling really lonely. He said yes and when I came we started talking a bit. We were both very honest about each other and how we were feeling about Erasmus. I'd realised in December how similar we both were and I think that because we were experiences the same difficulties (both in December and January) it really brought us closer because we always had each other to turn to if we were feeling down. He was there for me a few times and vice versa. At some point we decided we needed to go out for a bit but I was too tired to meet some people in a bar that was quite far away, so we just went (literally) to the other side of the road to Nyugi. We met Calvin and some of his German friends there.

On Wednesday we went to Campus with Hannah, Ana, Jana, Alp, Luka, Corina and Yasir and we ended up meeting loads of other Erasmus - and moving to a further away table to play Deutsch with Luka and Ana (told you, we were obsessed). Also I want to share a screenshot of a conversation I had with Luka. We were talking about if we would be too many to play Deutsch and it just made me laugh:

(You won't be mad for exposing you I hope Luka) 

On Friday evening, I went to Ana Baths with Hannah and Corina. Nothing much to say except that it was really relaxing!

On Saturday, Alp, Jana, Luka, Ana and I went bowling and we had a lot of fun together! I wasn't too bad, though the boys were clearly a lot better! (I did one strike).

On Sunday, Francesco, Ana and I went to John Pull Pub for lunch and I spoiled myself with a chocolate fondant because why the hell not? It was the most I paid in a Hungarian restaurant. I had a heavy bill of.... 17,7€ (crazy I know). Then Ana and I went to Arkad to have a look around but we didn't stay for long because all the shops were closing.

So.. those are my two first weeks of January! I hope you appreciated reading about them and you're excited for the next and last blog entry of my Hungarian Erasmus! I hope everything's going well with you, that the Erasmus that are still in Szeged are having a blast, and that those who are already home are enjoying catching up!

See you very soon!

21

Hello everyone and welcome to the last entry of my (already way too long) blog! Whether you've been following my journey from the beginning or you just came here a few times, I want to thank you for being a part of this amazing adventure! I hope you had fun and you enjoyed the ride!

So where were we? Oh yeah, Monday January 15, only ten days left now. Monday was not particularly interesting. I met Aymeric, Ana and Melinda in Campus at 4 to have a catch up as it was Aymeric's last day in Szeged. Aymeric and I ended up also going to another place (A Capella) to join Francesco, Patrycja an Lucy.

On Tuesday, it was the Polish girls' big party! I had been excited about that for weeks, and I was not disappointed! Pretty much every Erasmus that was still in Szeged came, or at least pretty much all the people that I knew. It was really nice getting to see everyone reunited for one last big house party and after two weeks I finally felt like I was still in Erasmus. I honestly had the best night and many pictures to prove it (I've got some videos as well but I'd rather not share them here as I'm very embarrassed just watching them).

Wednesday was a bit of a slow day, as you can probably imagine. I didn't really do much and spent most of the day in bed, questioning my life decisions. In the evening, I was invited to Jana's place with Luka, Francesco, Ana, Alp and Hannah where we played games and had fun together.

(took us ages to get a good picture of us) 

On Thursday, we had the funniest night ever! We played this game called Activities where each person writes down words on bits of paper, and then by teams we need to make the others guess them. Only we go through the words a few times, each time with a different way of making the others guess the words. For example, the first time, we have to explain what the word is, and for the last round we can only make noises. You can imagine that making someone guess "Organe transplantation" while only being allowed to make sounds is quite the challenge! We laughed till we cried and got some very good videos! (Also, Ana and I won)

On Friday, Emin (from Turkey), Roberto, Ana, Hannah and I decided to go karting. Non of us, except from Emin had done this before so we weren't really sure how it was going to go but it was so much fun! I came in second (and was a bit too proud of myself). After the karting, Ana, Hannah and I went to a place called Mayo to eat something, then I decided to go to Arkad before it closed because I needed to buy some polaroid pictures (was a fail).

In the evening, Francesco had invited a few of us over to his place just to chat. It ended up being Patrycja, Dominika, Ana, Roberto, Luka, Francesco and I. We talked about travelling and plans for the rest of the year. At the time I was not too sure about my plans, but I did hope it would include some of the people I met in Erasmus (and I still do). Actually, at the time I'm writing this, some time has passed and I've just booked a bus ticket to go to Paris in two weeks to visit my best friend, but Luka and Robin will be there so we will see each other! I've also planned to go to London and Brighton with my brother, and hopefully before that I can go to Aachen and Stuttgart to meet Luka and Berk.

Saturday was a bit more lazy because I spent the day inside, and then joined some people in a bar just next to my flat to play some games.

Sunday was a day I had been waiting for quite some time, since Ana mentioned it actually! She and her flatmate had invited the whole of Pécs Bitch (our little group: Luka, Roberto, Alp, Francesco, Hannah, Jana and Ana) to come eat at their place. They prepared so much delicious food (three lasagna's, salted muffins, brownies and muffins) and we basically had the best time ever! We ended up playing some games after the dinner. Ana, Melinda and I crushed everyone at Activity (again) and we laughed a lot!

On Monday, we decided to go karting again, but before that, I started packing. At the time I couldn't wait to come back home (although I did wish I could bring everyone back with me) but now I'm missing Erasmus so much I wish I was back in Szeged for a while.

This time, more people came for the karting and we actually had to make two teams for the races. I raced with Roberto, Emin and Francesco and Luka, Alp, Hannah, Jana and Ana made the second team. When both team raced, we decided to go one last time with the people who still wanted to race and I made my best race yet!

(To be honest I only cared about the fact that I had finally beaten Emin)

Tuesday was my last full day in Hungary and a day I both dreaded and longed for. It was a very full day also which was really nice. At 1 p.m. Luka and I went to the immigration office to give our resident cards back, and then to the Rector's office to give some documents back. After that I had to go to my faculty with Francesco to take care of something else before we could meet up with some people to go up one of the towers of the Dom Ter. It was something we actually wanted to do for a long time and we only took the time to do it then! But it was pretty nice to wait till my very last day because there was something special in seeing Szeged from above when I'd just lived the city for 5 months. I recognised the places I went to and the streets that had been my home for a semester. It was really nice to look back on it.

After that, we all went home for a bit, before we'd join again at Nyugi for Luka's and mine's last night. I finished packing everything and cooked myself some dinner, all while dreading and waiting to go. It was the strangest feeling, because I actually was really excited for this last night, knowing that everybody I knew that was still in Szeged would be there, but at the same time I was terrified to go, because I knew what it mean. This was it, my last night, and then I would never see most of them again and I didn't know if I was ready for that. I mean, how could you ever be ready for that?

Eventually, it was time to go, and I was so stunned to see that so many people were at Nyugi that night. Somehow, by talking about spending our last evening there to people for the last few days, Luka and I had managed to bring almost every erasmus in the same place. They of course didn't all come for us, as most of them probably just went along with who was going there in the first place, but it didn't really matter to me. They were here and I'd get to see all of them one last time before leaving. Because although I wasn't friends with everyone, I knew them, I had spent so many nights along them and it was good to have some sorts of goodbye. I couldn't believe it had all started in Nyugi with the quiz night and it was ending in Nyugi. I couldn't have hoped for a better ending to the best few months of my life.

I tried talking to as many people I could, spending time with those I hadn't spent that much time towards the end, like Kagan, Mario or Angel, but while I was talking, I knew it wasn't long before I actually had to say goodbye. When the bar closed and every body started parting ways, I felt so strange, but it wasn't the end of my night yet. Jana was inviting Pécs Bitch to her place and, oh my were there the only people I really needed to spend quality time with before going home. We talked and laughed until 3 a.m. when it was finally time to go to sleep. I didn't know if they would be able to come to the station to say goodbye the newt day, so we had some of the hardest goodbyes in the street with Hannah, Francesco and Roberto, and then with Ana. Honestly, at the time I think I was far more happy than sad saying goodbye, maybe because I didn't realise, but mostly because I just felt so grateful to have met them and to be worthy of their friendship.

On Wednesday, I spent my morning tidying the appartement and packing the last of my stuff, then trying to close my suitcase (almost didn't happen as I had so much stuff and forgotten the code) and struggling (a lot) to bring it down four flights of stairs (god that I don't miss at all). I took the tram and arrived so late at the station that I didn't get to spend that much time with Pécs Bitch (they all actually came to say goodbye to Luka and I!)

We went to the rails where the train was already waiting and said goodbye again, for real this time.

The fact that they all came to say goodbye touched me so much. It made me realise once again how lucky I had been to be part of this group, and I was also grateful that I got to spend some time more with Luka, and mostly that I didn't have to say goodbye to him with the others. I honestly don't know what I would have done if he wasn't there in January, and if I could change one thing of my whole Erasmus, I would have met him in September instead of late November.

Luka and I talked the whole train journey through, until I eventually had to get off the train to go to the airport.

All in all, this was one of the best weeks of my Erasmus and now that it's over, I wish I could have stayed longer. I still can't quite believe I was actually lucky enough to end up in Szeged and meet those amazing people from all around Europe. They have made my heart and my horizons bigger, my will to travel stronger and the best months of my life. I miss them so much already, and I can't wait to see them again.

I will never stop feeling grateful that I had this opportunity. Erasmus was truly the best time of my life because I got to see who I could be. It taught me how much I could feel and how much I could love (as well as how much I could drink) and if I could, I would do it all over again.

And though Erasmus is not the place but the people, a piece of me will always belong in Szeged.