Carnet de voyage

Joss : Road Trip dans les Balkans

J
Par
26 étapes
74 commentaires
11 abonnés
Dernière étape postée il y a 1499 jours
Par Joss
 avec 
2 participants
Balade moto dans les Balkans à destination de la Transfagarasan
Du 21 juillet au 13 août 2017
24 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 10 avril 2017

Road Trip en préparation, départ 21 juillet 2017 ........

Plusieurs mois de préparation pour ce road trip moto qui devrait nous mener dans les Balkans. Au programme : 24 journées , + de 6500 kilomètres ... L'objectif est d'aller en Roumanie pour découvrir la Transfagarasan et la Transalpina et de faire un maximum de routes de montagne ou de parcs naturels sur le parcours.

A l'aller, nous passerons par les cols Italiens et Autrichiens et après la Roumanie, nous descendrons par la Serbie, le Montenegro et la Bosnie Herzégovine pour revenir par la Croatie, la Slovénie et l'Italie.

Les deux premières semaines nous ferons 4500 km : Thomas avec sa DUCATI Hypermotard 1100 EVO et moi en BMW 1200 GS LC. Arrivés à Dubrovnik, chacun fera le retour de son côté :

- Thomas rentrera seul en 4 jours en passant par les Dolomites et le Stelvio.

- Je récupérerais Marie à l'aéroport de Dubrovnik et on rentrera tranquillement en 11 jours, d'abord en longeant la côte Croate adriatique en visitant Dubrovnik, Makarska, Split et Zadar, puis en prenant les routes de montagne via les parcs naturels de Plitvice et de Kranska Gora , avec une halte à Ljubliana, avant de prendre le chemin du retour via les Dolomites et le mythique Stelvio.

Nos équipements :

Sacoche de réservoir et sac de selle pour les 2 motos, valises latérales pour la GS., pas de Top Case pour laisser de la place pour le sac de Marie.

Appareils photos dans la sacoche de réservoir et caméra type GoPro sur chaque moto.

Le GPS :

Chaque étape a été préparée avec l'excellent logiciel ITNConv et chargée dans le GPS Garmin v5 de la GS (en format gpx version1) et dans le TOMTOM GO 720 en format .itn pour la Ducati.

Ces itinéraires sont constitués de points de passage qui doivent être précis à qqs mètres près pour éviter de devoir manuellement indiquer que le point de passage a été franchi. Pour ce roadtrip j'ai préfixé le nom de chaque point de passage par sa position kilométrique journalière, cela devrait être plus facile à se recaler dans le roadbook si nous loupons un point de passage.

Un doute subsiste sur la précision des cartes, notamment en Roumanie et Monténégro. On verra sur place. A ce jour les cartes Michelin , Here et GoogleMaps n'indiquent pas les mêmes routes notamment dans les cols et certaines routes sont inexistantes dans un fournisseur de carte et pas chez l'autre (route du parc de Durmitor).

L'administratif : permis international indispensable. La galère pour le faire , pas possible en sous-préfecture, il faut absolument aller en préfecture.

Qqs photos...

Transfagarasan - Roumanie
Route Serpentine - Kotor - Montenegro
Stelvio - Italie 
Pont Scepan  - Montenegro
Transalpina - Roumanie
Kotor

La date du départ approche, on part dans 12 jours... mais je n'ai pas encore reçu mes pneus, des Pirelli Scorpion Trail II, qui seraient en rupture de stock en France, on regarde pour passer par un grossiste allemand, et aujourd'hui mon médecin me diagnostique une bronchite ... en plein été ! ben oui...

Publié le 12 juillet 2017

permis international : reçu

carte sécurité sociale européenne : reçue

pneus pirelli scorpion trail 2 : reçus

😀

J1
J1
Publié le 21 juillet 2017

Vendredi 21 juillet 2017

Thann - Vipiteno (Italie) : 503km; 8 heures de route

Première étape , 260 km de désolante liaison autoroutière puis enfin les alpes Suisses et Italiennes pour se changer les idées ! notre moral est remonté quand on a emprunté les 5 cols majeurs du coin : FluelaPass : 2383 m ; OfenPass : 2149 m ; Umbrail Päss : 2501 m ; Stelvio : 2757 m ; JaufenPass : 2094 m

La météo était capricieuse, 30 degrés par endroit, 15 degrés au Stelvio, et quelques averses orageuses...

descente du Stelvio 
vendeur de saucisses à la choucroute au sommet du Stelvio
 Umbrail Pass / Abri de fortune pour échapper à l'orage
Itinéraire du jour

Nuit

Garni Farbe à Vipiteno, parking sécurisé pour les motos

J2
J2

Samedi 22 juillet 2017

Vipiteno (Italie) - Villach (Autriche) : 380 km; 8 heures

Second jour avec une boucle en Autriche, grosse journée de roulage, routes rapides, très belle découverte cette route Hochalpenstrasse. menant au Grossglockner : 2423 m , plus haut col Autrichien.

La pluie nous a suivi mais jamais rattrapé, comme je suis parti avec une veste d'été et que le matin il fait 15 degrés, je mets 3 t-shirts pour éviter de faire revenir ma bronchite...

Thomas s'est amusé dans les cols avec sa moto faite pour ça !

route pavée au sommet de la HochAlpenStrasse ./ Pause de midi avec repas frugal / bmw chargée en entrée de virage 
Itinéraire du jour 

Nuit

Auberge à Villach, parking sécurisé pour les motos

J3
J3
Publié le 23 juillet 2017

Dimanche 23 juillet 2017

Villach - Lac Balaton (Hongrie) : 370 km ; 5 heures

3ème jour, nous sortons de l'Autriche et nous arrêtons au lac Balaton. L'Autriche est jolie comme la Suisse, bien vallonnée, toute verte, toute propre, sentant le foin, mais en plus grand, en moins chère et en plus sympa....

Arrivés en Hongrie le paysage change, ce sont des plaines traversées par des routes rectilignes.

Au lac Balaton, c'est uns autre histoire, c'est toute l'ambiance du Sud, musique, stands de rue, plage de sable, vendeurs de glace, .... une bonne baignade dans le lac et la fatigue des 3 premiers jours de moto s'est dissipée:-)

Truc bizarre en Hongrie, à midi dans le restaurant, on a reçu le café avant le repas !

Impossible de comprendre un seul mot de Hongrois, c'est vraiment une langue à part ... donc l'anglais est de mise.

Mes soucis techniques se poursuivent, ma caméra Gopro n'a pas marché les 2 premiers jours, en fait parce que je l'ai branché sur la prise 12 v de la 1200GS , celle-ci lui envoyait une commande de réinitialisation à chaque démarrage. Maintenant que j'ai compris ça, la carte SD vient de tomber en panne.... faudra qu'on trouve un MediaMarkt sur la route de Budapest demain !

routes désespérément rectilignes / baignade au lac Balaton
frontière / Restaurant Hongrois / Goulash  
Itinéraire du jour 

Nuit

Hotel Halászkert Badacsony à Badacsonytomaj (prononciation impossible)

J4
J4
Publié le 24 juillet 2017

Lundi 24 juillet 2017

Lac Balaton - Oradea (Roumanie) : 440 km; 6 heures

On finira de longer le lac Balaton par son plus beau côté, le côté Nord, puis nous traverserons la Hongrie en direction de la Roumanie.

Quasiment aucun intérêt , la Hongrie est plate et les routes rectilignes sur des dizaines de kilomètres. Journée éprouvante, température d'environ 35 degrés. Journée à oublier. Seule une pause à Budapest avait de l'intérêt.

Itinéraire du jour 
Budapest Centre Ville
Budapest 

Nuit: Pension Phoenix à Oradea, parking sécurisé pour les motos

J5

Mardi 25 juillet 2017

Oradea - Alba Lulia 240km 6 heures

Au programme, remontée de la vallée de l'Arieş traversée du parc naturel Apuseni, le col de Pasul Vârtop (1160m), notre premier col roumain. Pas une très grande distance , 240KM, mais que des petites routes de montagne roumaines... on a besoin de 5 heures à un rythme soutenu... A midi on fera une pause au col de Vartop, où on a trouvé une épicerie. Tout est idéal, soleil au rendez vous, la pluie nous suit toujours mais sans nous rattraper... enfin sauf à 2000 mètres de l'hôtel où on se prend une rincée monumentale ! pas le temps de sortir les combinaisons de pluie qu'on était déjà trempés ! heureusement qu'on a trouvé un hôtel/spa top où on a pu se détendre , et par hasard, rencontrer un couple de grenoblois, en Gs aussi, avec qui on a passé la soirée, sympa ! Pleins d"églises en Roumanie, dès fois toutes blanches, et de manière plus surprenantes, dès fois toutes noires ! Faudra que je prenne une église noire en photo.

Nuit: Hôtel Allegria à Alba Iula, hyper moderne, avec un superbe Spa et une énorme piscine.

J6
J6

Mercredi 26 juillet 2017

Alba Lulia - Curtea de Arges via la Transfagarasan : longue étape de 370 km, 7 heures de moto

La fameuse Transfagarasan est le but initial de notre road trip. Nous démarrons la journée en roulant avec un couple de motards français rencontrés la veille. Nous démarrons par la Transalpina , c'est ni plus ni moins qu'une route de montagne, avec de beaux virages en tout genre.... mais une route de montagne qui fait 90 kilomètres de virages ininterrompus ! incroyable... En + nous avons roulé plutôt fort en faisant une course avec le couple rencontré, au bout de cette route nous étions contents mais épuisés ! Après nous avons attaqué la Transfagarasan , rebelote mais cette fois ci sur plus de 110 kilomètres ... Nous sommes arrivés au bout de cette route bien épuisés et éprouvés, mais contents !

Nuit : Hotel Casa Domneasca, avec piscine 😀

J7
J7
Publié le 27 juillet 2017

Jeudi 27 juillet 2017

Curtea de Arges - Transalpina - Turga Jiu : 340km 7 heures

Des changements apparaissent dans notre programme. Nous ne restons pas une seconde nuit dans l'hôtel come prévu, mais nous partons vers l'Ouest pour refaire cette superbe route, un circuit devrais je dire ! 80 kilomètres de bitume parfait (ce qui est rare en Roumanie). Dans notre élan on fera cette route du Sud au Nord puis du Nord au Sud, tant pis pour le trajet initialement prévu. On est venu pour ces virages et on en abuse.

Comme me le signalait un autre motard rencontré hier, notre seul risque dans ces montagnes est de croiser un animal sur notre chemin, mais nos moteurs hurlants et le bruit méchamment métallique de la Ducati de Thomas devraient leur faire comprendre que ce n'est pas le moment de s'aventurer sur les routes !

Comme d'habitude la météo est Roumaine. C'est à dire qu'il fait environ 30 degrés et grand soleil, mais comme d'habitude il y a une averse. A midi à 2000 mètres d'altitude il faisait 5 degrés et il a neigé ! heureusement que cela n'a pas duré et que la neige a fondu immédiatement sur la route.

thomas en entrée de virage 
Lacets de la Transalpina, environ 300 ! 

Nuit : Superbe pension avec piscine géante, idéale pour se reposer.

J8
J8

Vendredi 28 juillet 2017

Tirga Jiu - Parc de Domogled - Drobeta Turnu Severin : 200 km 4 heures

Re changement de programme. Après longues réflexions et discussions, il n'est pas intéressant pour Thomas de descendre jusqu'à Dubrovnik par 3 journées de "liaisons routières" puis de rentrer seul. Sa moto n'est définitivement pas adaptée à un aussi long road trip. Pas qu'elle soit en panne, non, mais elle fait payer cher à son pilote chaque bosse, chaque trou... Si c'est compensé par un plaisir de routes magnifiques, Thomas serre les dents. Mais les belles routes de montagne rapides sont derrière nous (nous avons fait en une semaine 10 cols de + de 2000 mètres dont le Stelvio, le Grossglockner, la Transfagarasan et la Transalpina).

Aujourd'hui donc, nous avons fait une dernière arsouille Roumaine ce matin dans le parc de Domogled puis après un repas Roumain (c'est à dire soit porc soit poulet grillé avec des frites), chacun est parti de son côté. Thomas a fait halte en hongrie, moi à la frontière serbe, aux fameuses portes de fer dont je franchirais la frontière demain.

Décébal 


Nuit : Hotel avec piscine et garage moto pour chacun de nous.

J9
J9

Samedi 29 juillet 2017

Drobeta Turnu Severin - Uzice : 420 km 6 heures

Dernière longue étape de ce roadtrip, traverser la Serbie. Des motards croisés récemment m'alertent sur les risques de rackets de la part des douaniers ou des policiers, surtout lorsqu'ils voient une moto du prix d'une GS. Bon, je n'ai pas eu ces échos de mes copains serbes, donc on verra bien, je répartis l'argent liquide et mes papiers un peu partout dans mes poches.

Je commence par entrer en Serbie par les Portes de fer, puis je longe le Danube côté Serbe (route 34). Rouler de ce côté permet d'apercevoir la statue du roi Décebal coté Roumain, et surtout d'avoir un bitume bien meilleur qu'en Roumanie ! Il n'y a pas que les routes qui sont meilleures en Serbie ! je fais un bon de 70 ans vers le futur, je passe de 1900 à 1970. C'est un peu comme dans le sundgau, vallonné, joli. Années 70 quoi... Et les routes sont bonnes, ça change vraiment ! Très peu de circulation et c'est tant mieux. Je suis aussi parti à 6H roumaine donc 5H serbe.

Les Serbes sont réputés pour dépasser n'importe comment et ce n'est pas une légende. Ma moto ne faisant pas le poids, je m'écarte ou m'arrête dans le bas côté quand je suis face à 2 poids lourds qui roulent de front. L'alphabet Serbe est cyrillique, mais le russe, pas le grec que je sais lire ! je ne comprends donc rien aux panneaux, tant pis !

Je ne connais pas les limitations de vitesse en Serbie, le GPS indique 80, je roulerais toujours au dessus tellement les routes s'y prêtent. S'en suivront la traversée du parc national Derdap, la traversée des grandes plaines de la Serbie (Kragujevac , Cacak), et l'entrée dans les gorges de Ovcar Banja pour arriver à Uzicé. Le complexe hôtelier est en pleine nature, je suis le seul non serbe, mais j'ai passé un bon moment avec des serbes français qui m'ont donné pleins de conseils autour de qqs bières !

Au final très satisfait de cette journée en Serbie, routes, paysage, gens sympas et souriants, en + un excellent repas le soir, des cevapcici et du vin de Vranac !

Surpris de voir un monument à l'honneur de Tito, ! c'est un pays chrétien d'où le calvaire de 15 mètres de haut !!
Itinéraire du jour 

Nuit : dans le superbe hôtel Slatiborska avec piscine ! 😀

J10
J10

Dimanche 30 juillet 2017

Uzice (Serbie) - Vizegrad (Bosnie Herzégovine) - Niksic (Montenegro) : 300 km 6 heures

La dernière grosse journée moto de ce roadtrip, les suivantes feront au maximum 200km.

Je sors de la Serbie par le superbe parc naturel de Mokra Gora pour passer en Bosnie Herzégovine et arriver à Vizegrad (connu pour son pont Sokolovic). Puis j'ai longé la rivière Drina sur plus de 150 km, jusqu'à la frontière du Montenegro que je passe au pont de Scepan (classé parmi les plus dangereux ponts d'Europe). C'est en remontant la file de voitures bloquées dans le bouchon de cette frontière que je rencontre un motard français, Eric. Il a devant lui environ 6 mois de roadtrip avant de rentrer (il ira en Ukraine, Russie, et pense faire le tour de la mer noire). C'est ensemble que nous passerons l'après midi sur les hautes routes de montagnes du Montenegro (très proche des Alpes) , nous prenons un déjeuner à 2000 mètres d'altitude, puis nous traversons le parc national de Durmitor qui me fera arriver à ma destination. Après un café il poursuivra sa route sur sa moto guzzi 750. La chaleur était écrasante aujourd'hui, 35 degrés.

Un message de Thomas m'informe qu'il est bien arrivé à la maison, ouf, une préoccupation de moins.

pont en bois de Scepan (frontière Bosnie-Herzégovine et Montenegro) 
vestiges du conflit yougoslave / pont de Sokolovic 

Nuit: Hotel Trim à Niksic

J11
J11

Lundi 31 juillet 2017

Niksic - Kotor : 200km 4 heures

Aujourd'hui ce sera le tour du fjord de Kotor, puis balade en direction du Mont Lovcen par la route Serpentine, classée parmi les plus dangereuses du monde: Effectivement le Stelvio c'est de la rigolade à côté. En haut de ce point de vue, on peut visiter le mausolée de Njegos. Panier repas de midi pris en altitude, au frais (28 degrés à 1500 mètres), car à Kotor au niveau de la mer, il fait presque 40 degrés !

Demain j'irai à Budva, l'oncle du Serbe que j'ai rencontré y tient un bar à motard qui parait il vaut le détour. On verra bien.

fjord de Kotor 

Vieille ville de Kotor

Nuit : Hôtel Bokeljski Dvori situé en bord de mer 😀

J12
J12
Publié le 1er août 2017

Mardi 1er Août 2017

Kotor - Albanie : 250km 5 heures

Je trouve ce bar à motard, situé au port de Budva, endroit hyper touristique. Je ne m'y attarde pas car la température est d'environ 38 degrés et il n'est que 10H. Je commande Jedam Voda Gazirana (eau gazeuse) , un motard local parlant anglais me conseille de faire un tour en Albanie pour y voir le lac de Skadar (ou lac de Shkodra), c'est juste à côté. J'y vais.

Au passage j'arrive à ULCINJ ! Et voilà ! mon pèlerinage d'un endroit de nos vacances familiales passées est fait. Nous étions à Ulcinj en 76 je crois, quand la DS avait des soucis de suspension. Après Claude qui est retourné à Montbrun, c'est maintenant au tour de Michel, Dominique ou Christiane ...

L'anecdote du jour : A Ulcinj, un bouchon s'étire sur plusieurs kilomètres. En français que je suis, je dépasse tout le monde malgré la double ligne blanche au sol. A peine ai je entamé ma manœuvre qu'un policier motard arrive à ma hauteur sirène à fond ! il me fait signe de le suivre.... non pas pour me verbaliser mais pour que je le suive, nous remontons comme des fous les kilomètres de bouchon, lui devant avec gyrophare et sirène et moi collé à sa roue. A la sortie d'Ulcinj nous échangeons qqs mots puis chacun reprend sa route. Sympa ce gars !

Le passage de la frontière Montenegro/Albanie a été compliqué et très long. Le douanier albanais était super sympa et a discuté avec moi en français, ça fait toujours plaisir. Il est midi, il fait 41 degrés. Je roule en Tshirt, je ne supporte plus la veste. Je reviens rapidement vers Kotor, il y fait bien plus frais, 35 degrés. Je les supporte mieux. Au retour je double toutes les voitures qui attendent et je passe la douane en 5 minutes.

monuments Albanais 
drapeau Albanais / L'UE a investit dans ce poste frontière, bien à l'Est  
la preuve, l'entrée d'Ulcinj 
sventi stefan 


J14
J14
Publié le 3 août 2017

Jeudi 3 août 2017

Dubrovnik

Marie est bien arrivée à l'aéroport. Sur le parking, elle a enfilé sa tenue motarde et là voilà prête pour le roadtrip ! Enfin, dans 2 jours, car la moto va rester un peu au garage pendant que nous visitons la ville, ça lui permettra de se refroidir les cylindres après presque 4500 km. Nous quitterons Dubrovnik samedi matin.

Dubro de nuit / Marie arrivée ! 

Premier jour de visite de Dubro, on fait le tour des Remparts, longs de 2 km, cela forme une très jolie promenade, toujours sous une chaleur écrasante, puis on va se baigner.

Spécial pour les repas de midi de Thomas ! 

Nuit : Appartement Anita avec parking sécurisé.

J15
J15
Publié le 4 août 2017

Vendredi 4 août 2017

Dubrovnik

Pour s'éloigner un peu de la foule on passe une journée sur un bateau qui fait le tour de plusieurs îles.

Il me tarde de reprendre la moto et de m'éloigner de cette foule de touristes !

Dernier jour à Dubrovnik, Demain départ tôt en moto.


Nuit : Appartement Anita avec parking sécurisé.

J16
J16
Publié le 6 août 2017

Samedi 5 août 2017

Dubrovnik - Makarska : 150km; 3heures

Enfin la moto ressort de ses 2 journées d'hibernation, la détente balnéaire est terminée, on reprend la route : on the road again !

L'idée est de longer la côte adriatique sur deux cents kilomètres, Cela nous fera passer une fois encore des frontières puisque la Bosnie Herzégovine coupe la Croatie sur une petite bande de qqs kilomètres. Arrivés à Makarska : on est allé se baigner parce que la chaleur est omniprésente, et le réceptionniste de l'hôtel nous a informé que la clim était HS ! bon l'hôtel était tenu par des fans de moto, donc on a eu des discussions sympas, il y en a même un qui roule en Ducati, je crois une 820 super sport.

dubrovnik 
 route côtière
itinéraire via la route côtière 


Nuit : Hébergement hotel Moca

Et celle ci n'a rien à voir avec l'étape du jour mais je viens de la recevoir d'un photographe italien qui nous a pris en photo dans le stelvio

thomas à l'attaque des 40 épingles du stelvio 
J17
J17
Publié le 6 août 2017

Dimanche 6 août 2017

Makarska - Zadar : 220km; 4 heures

Nous longeons la côte sur les 220 kilomètres du trajet de Makarsaka à Zadar. Comme il fait chaud, nous faisons une pause toutes les heures à peu près. Arrivés à Zadar il faut toujours aussi chaud, nous commençons par visiter la ville mais après une heure, on abandonne et direction le bord de mer pour prendre le frais.

Marie et son selfie du jour :

j'ai fait un selfie aussi :

photo prise près de zadar par un gentil italien sourd muet 
 un peu chargée la mûle !
chaud.... 
primosten 
zadar 
itinéraire du jour 

Nuit : Hébergement chez Sea Organ Appartement au centre ville de Zadar, où nous passerons deux nuits.

J18
J18
Publié le 9 août 2017

Lundi 7 août 2017

Zadar

Farniente à proximité de Zadar !

vue depuis les orgues marines 
blindé de monde le soir ! 

les orgues marines :

Nuit : Hébergement chez Sea Organ Appartement au centre ville de Zadar, où nous passerons deux nuits.

J19

Mardi 8 août 2017

Zadar - Plitvice : 150km; 3heures

Nous quittons Zadar dans la matinée pour 3 heures de route tranquille vers le Parc National des Lacs de Plitvice (Plitvička Jezera).

Un peu après Zadar nous faisons une première pause pour admirer le pont de Maslenica.

on voit d'autres constructions sympas ou insolites en chemin...

vestige de leur guerre 

Une fois arrivés à Plitvice, la moto est laissée à notre hôtel qui est adossé à l'entrée du parc , ce qui nous permet d'en faire la visite l'après midi, nous comptons 4 bonnes heures pour en faire le "petit" tour. Magnifique endroit !

Un remake du film en Super8 , avec le son !

trajet 5h

Nuit : Hotel du Parc

J20
J20
Publié le 9 août 2017

Mercredi 9 août 2017

Plitvice - Ljubliana (Slovénie) : 220km; 4heures

Départ le matin. Un selfie de Marie au réveil avant qu'elle n'ait bu son café et évidemment pas encore maquillée !

Après un café ça va mieux et on est prêt à partir

Sur la route , toujours en Croatie, on croise des musés de plein air, dédié à leur guerre

dernier repas Croate : pizza et cevapcici 

Arrivés en début d'après midi à Ljubljana, grosse galère, toute la ville a été refaite pour le tourisme, pleins de rues piétonnes, des sens uniques, un gps pas à jour de ces récentes modifications. Mais on a pu trouver l'hôtel qui de ce fait se retrouve implanté en pleine rue piétonne. On a vite fait visité le centre ville,un Colmar ou Strasbourg en récent : rues piétonnes pavées, bâtiments de couleur différentes, bateaux mouches, bars et bistrots à profusion... on a vu le Triple-pont (Tromostovje), la Cathédrale Saint-Nicolas, la Place Preseren, le Château de Ljubljana (Château des comtes de Carniola (XIIème siècle); le Pont Mesarski Most, la Place Mestni Trg.

Nuit : Hotel

J21

Jeudi 10 août 2017

Ljubliana - Kranjska Gora : 220m; 4heures

Départ de Ljubliana le matin. Aussi compliqué de sortir de cette ville que d'y rentrer ! ils devraient mettre leur carte à jour maintenant qu'ils ont changé tous les sens de circulation,... Bref vaut mieux éviter les villes à moto.... On passe rapidement Bled (trop de monde) pour s'arrêter au lac de Bohinj, super joli.... hélas la météo se gâte, orage violent, pluie diluvienne, grêlons, toutes nos affaires mouillées, maintenant je sais que le sac étanche ne l'est pas. Mais un ange gardien veille sur moi : seules les affaires de Marie sont trempées, les miennes sont sèches ! Du coup, on raccourci la journée pour arriver à un hôtel qui possède un spa afin que l'on puisse se détendre !


Nuit : à hotel SPIK avec piscine et spa

J22
J22

Vendredi 11 août 2017

Prévision : Kranjska Gora - Cortina d'Ampezzo (Italie) : 150km; 4heures

Réalisé : Kranjska Gora - Cortina d'Ampezzo (Italie) : 240km; 7,5heures

Journée éprouvante, nous le savions au vu de la météo. C'est pour cela que J'ai réduit l'itinéraire hier à 150 km afin de rouler un maximum sur les grands axes , ce qui , en cas de pluie très fortement probable nous permettra de ne pas trop galérer. Il a plu toute la nuit. A 10h la pluie s'arrête et le soleil apparaît. Mais au moment de partir, nous discutons avec un motard allemand qui me convainc de passer par le col de Vrsic , magnifique route. Ce que nous faisons et qui nous rajoute 50 km... pourquoi pas puisque maintenant il ne pleut plus. Nous atteignons le col de Vrsic , visitons rapidement une église russe, puis nous faisons rincer par une pluie diluvienne pendant 2 heures. J'ai maudit ce motard allemand bienveillant, d'autant qu'il a oublié de nous dire qu'une bonne partie de l'itinéraire était non bitumé... Enfin sortis de ce col de montagne nous passons en Italie et nous retrouvons devant une route barrée. Durant la nuit un pan de montagne s'est effondré, il n'y a plus de route ni de forêt d'ailleurs sur qqs centaines de mètres. La police nous envoie sur une route forestière extrêmement abîmée sur 30 kilomètres , ce qui nous fait faire un détour supplémentaire.

Finalement nous entrons dans les Dolomites sous un soleil radieux, tout revient dans l'ordre , la moto marche bien, ces routes sont faites pour une GS. Nous enchaînons les virages rapides, les épingles, dépassons rapidement quelques motos qui ont adopté u rythme plus tranquille, mais nous on est pressé ! Une pause au col de la Mauria (ça me rappelle qqchose) et on continue.

Tout près de Cortina, nous tombons face à un panneau route barrée, les orages tellement violents de ces derniers jours ont fait des dégâts. Encore un détour qui nous fera des kilomètres supplémentaires... mais nous permet de voir le col Cimabanche 1530m, .le Misurina 1754m et de faire une halte photo au lac de Misurina.

route propre; puis pavée (super sous la pluie) 
puis route en terre bien détrempée 
chapelle Russe 
on nous ouvre la voie à a tronçonneuse et au tractopelle 
les Dolomites 

Nuit : Hôtel Corona au centre de Cortina d'Ampezzo

J23
J23
Publié le 12 août 2017

Samedi 12 août 2017

Cortina d'Ampezzo - Coldrano (Italie) : 215km; 4heures

Les Dolomites se méritent. Le soleil est au rende vous, on part tôt, 8H30 pour éviter de voir le temps changer.

Direction le centre de Dolomites en enchainant les virages dans les plus beaux cols : Passo di Giau 2236m; Passo Campolongo 1875m ; Passo di Gardena 2121m; Sella del Culac 2020m ; Passo Sella 2240m; Passo di Costalunga 1745m et une pause au lac de Kareersee , pour arriver près de Bolzano, puis un petit bout de route vers notre hôtel à Coldrano. C'est vraiment magnifique de voir ces montagnes escarpées quand il fait un temps comme aujourd'hui.

 .

Nuit : Hotel avec piscine à Coldrano.

J24
J24
Publié le 13 août 2017

Dimanche 13 août 2017

Coldrano - Thann : 420km; 6 heures

Dernier jour, mais pas le moins intéressant, nous contournons le Stelvio par le Val Mustair puis on s'éclate dans l'Ofen Pass et le Fluela Pass avant de terminer le retour par une heure trente d'autoroute jusqu'à la maison. et tout ça sous un beau soleil.

Ce roadtrip était vraiment intéressant on a pris du plaisir à toutes les étapes et nous avons vécu pleins de bons moments.


douane suisse 
6061 kilomètres pour ce roadtrip dont 1800 avec Marie 

Le roadtrip est fini, il faut penser au prochain : plus loin, plus longtemps, plus dépaysant.... pourquoi pas le Caucase ? en passant par la Turquie , l'Arménie, la Gerogie, et l'Azerbaidjan ... à cogiter ! j'ai déjà quelques idées d'itinéraires.....