Carnet de voyage

Destination Croatie

J
Par
21 étapes
58 commentaires
Par Joker
À la découverte de la Croatie, de l'Istrie à la Dalmatie. Nous vous invitons à partager nos petites et grandes aventures estivales. Michel, Fabienne et Manon - Véronique et Khadija
Du 6 au 24 août 2018
19 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Dernière vérification des sacs, de la remorque et de la voiture.

Fin prêts pour le départ demain lundi. En avant l'aventure Croate !

L'équipée au grand complet. 

Votre circuit individuel en France, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Départ au petit matin pour traverser le Grand Est sous une chaleur caniculaire. Pause déjeuner à Saint Dizier en bord de Marne.

En route pour l'aventure 

Arrivés en fin de journée à Turckheim après un détour à Foto Fabrik pour faire un p'tit schmoutz à Claire.

Après dégustation des flammenkueches, on a fait les vrais touristes pour suivre avec attention la ronde du veilleur de nuit 🌙

Turckheim by night  
3
3
Bergheim bei Salzbourg

Mich'mich, à nous l'Autriche !

La trans germanique embouteillée. Attention ⚠ travaux, Attention ⚠ bouchons !!!

Départ 11 h - arrivés 21 h pour 600 km ...

Le Haut Koenigsbourg - pause déjeuner sur l'autoroute

Quel laborieux trajet pour traverser l'Allemagne, des bouchons, des bouchons, des bouchons ... mais quand ça roule, ça roule et toujours surprenant de voir arriver ces grosses cylindrées nous doubler à près de 200 km/h sur les autoroutes allemandes non limitées sur certaines portions.

Oup's, hic, aïe, les pauses pipi à 0,70 € la pause/personne sur l'autoroute...

Fabienne au volant sur la route 99 - Salzbourg en vue, équipés de nos vignettes autrichienne et slovène.

Heureusement, l'arrivée sur le Tyrol nous offre de magnifiques paysages.

4

Journée touristique à la découverte de Salzbourg : son Mozart, ses monuments, ses ruelles, son château, ses catacombes, ses églises, ses barasaucisses, son orage ... ses hôpitaux.

Du frühstück au barasaucisse, via la maison de Mozart accompagnés des tyroliennes couleurs locales, lalalaïtou.
Flânerie au cœur du centre historique 
L'équipée au grand complet 

Fin d'après midi à la quête d'un hôpital pour Manon qui a trop mal au ventre. L'aventure commence ; le premier hôpital ne soigne que les accidentés, le deuxième sous la menace de l'orage qui gronde, ne soigne que les adultes et enfin, le troisième nous accueille sous des trombes d'eau.

Après examens et super prise de sang du diable, rien de grave, Manon va pouvoir poursuivre l'aventure avec nous. 
5

Dernière étape pour arriver à destination finale. Traversée de l'Autriche et de la Slovénie. Deux paysages totalement différents, on passe d'un Tyrol autrichien vert et très alpin à la montagne un peu pelée et plus aride de la Slovénie.

Pause déjeuner slovène   -   Douane slovèno-croate : exit glacial et welcome to Croatia 


Arrivé à Plomin Luka chez notre hôte qui nous accueille très chaleureusement.

Petite visite du village et prise de température de l'Adriatique.

Notre villégiature côté rue et côté jardin 


Premier bain - premier barbecue - première vaisselle 
6

Découverte des alentours. Dans le village fantôme de Plomin, quelques habitants subsistent au milieu des ruines.

Il s'en dégage une atmosphère particulièrement étrange.

Le village de Plomin et la vue sur le fjord 
• • •

Point de vue panoramique depuis le cap Flanona, du fjord de Plomin Luka à Rijeka en passant par les îles de Cres et Losijn.

Panorama sur les îles
De Rijeka à l'Adriatique 
• • •

Petite baignade avant de passer la soirée à la fête des pêcheurs à Plomin Luka.

Température de l'eau : 26° 
Ribarska Festa Na Porte
7

Aujourd'hui, découverte de l'ouest de l'Istrie, de Pula à Rovinj. Paysages totalement différents de ce côté ci de la péninsule où l'on ressent la proximité et l'influence italienne.

Monuments incontournables de Pula : l'amphithéâtre romain et le temple d'Auguste 
• • •
Déjeuner sur le temple - le port de Pula - le tableau de maître 
• • •

Direction Rovinj à travers les champs d'oliviers.

Abris traditionnels au milieu des oliveraies. 
Terminer la journée à Rovinj est un moment magique. 
8

Journée plage, farniente, baignade, galets, palmes, masque et tuba sur la plage de Bobina.

Après un accès improbable et pentu par un petit sentier à travers le maquis croate, une descende épique et à pic nous livre enfin ce petit coin de paradis (qu'il va falloir remonter).

Vu d'en haut ... 
• • •
Vu d'en bas 
• • •
Vu d'en dessous 
• • •
Le paradis ? 
• • •
Ce soir, on met le soleil entre parenthèses. 
9

Zeljko, notre hôte Airbnb, nous a fait découvrir une petite crique à l'embouchure du fjord de Plomin Luka. Le seul accès étant maritime, il nous y dépose en bateau.

Départ du port de Plomin Luka 
• • •
Accostage   
• • •
Découverte des fonds marins. 
• • •
Retour à la maison après cette fantastique journée - Soirée barbecue - Nos animaux de compagnie Mačka et Marcel
10

Balade dans les terres pour découvrir le Nord de l'Istrie et ses villages perchés après être montés au mont Učka qui domine à 1401 mètres d'altitude et offre un panorama à couper le souffle.

Canyon de Vranja, décor naturel des films de cow boys 
• • •
 Učka en compagnie de Zeljko
• • •
Panorama au sommet de Učka

Hum, le plus petit village du monde. Selon la légende, les villes d'Istrie ont été construites par des géants, or quand ils se mirent au travail pour édifier Hum, il ne leur restait plus que quelques pierres. C'est ici également que l'alphabet glagolitique a été préservé grâce aux moines. Premier du monde slave, il a été créé pour rendre la bible accessible au plus sur grand nombre. Il sera à l'origine de l'alphabet cyrillique.

Hum entre 8 et 23 habitants
• • •
Mais ils sont où ces habitants ? 
• • •

Motovun : vin, olives et truffes.

Village perché par excellence, dominant la vallée de la Mirna. Cité médiévale de caractère où il faut se promener en fin de journée pour éviter l'afflux des touristes.

• • •
Dans les ruelles pavées de Motovum 
• • •

Demain 15 Août, nous quittons l'Istrie pour la Dalmatie, d'autres paysages pour d'autres aventures.

11

Nous quittons Zeljko et Patricia chez qui nous avons passé un excellent séjour pour prendre la route en direction de Zadar. Le temps est splendide pour profiter du paysage que nous offre ce parcours le long de la côte. Bon nombre de touristes et croates profitent de ce 15 Août férié pour rejoindre le bord de mer (bouchons... bouchons...) et nous décidons à Senj de repiquer vers les terres en passant par le col de Senjska Draga qui culmine à 694 m pour récupérer l'autoroute.


En route vers Zadar 
• • •

*Bienvenue en Dalmatie.

Nouveau paysage plus sec de ce côté ci de la Croatie. Nous installons nos quartiers à : 44.242298 -15.330816 où nous sommes isolés du monde et de la foule.

Notre nouvelle résidence et le centre de Ražanac  

Petite balade autour de notre nouveau campement, histoire de prendre la température du lieu.

Ražanac et Ljubač sont les deux villages pêcheurs proches de nous, le ciel prend des couleurs de cartes postales.

Au bord de l'adriatique à Ražanac
• • •
Coucher de soleil à Ljubač
12

Zadar, "LA" capitale de la Dalmatie du Nord, ville très prisée par les touristes. C'est une cité très agréable où les monuments ne manquent pas. On déambule dans les ruelles, on visite, on se balade.

Dans les rues de Zadar - La cravate : objet d'origine Croate dont le nom en serait une déformation.
• • •
Vue sur Zadar du haut du campanile de la cathédrale Ste Anastasie 
• • •
L'incontournable coucher de soleil de Zadar et ses orgues marines 
13

Journée baignade sur l'île de Pag où l'on accède par le pont Paski Most. Elle fait près de 60 km de long sur 2 à 10 de large. Selon la légende, elle serait la partie émergée de l'Atlantide. C'est surtout maintenant les agneaux de pré salé, le vin, la dentelle, les olives, le fromage et le sel qui font sa réputation.

Le paysage peut parfois y être lunaire car elle est balayée par la Bora, un vent continental à peine ralenti par les murets édifiés par les bergers.

Le pont Paski Most et la ville de Pag 
• • •
Au dessus de Pag en panoramique 

De nombreuses petites criques magnifiques longent le littoral. Même si leur accès y est difficile par les chemins très caillouteux, on finit par y arriver (la voiture s'en souvient).

Petite crique près de Simuni 
• • •
Le petit port de Mandre et les marais salants 
14

Découverte de Nin, petit ville située sur une île, reliée par deux ponts. Malheureusement, elle porte encore les stigmates de l'énorme tempête du 11 septembre 2017 qui a détruit les deux ponts d'accès à la cité.

Chargée d'histoire, elle fut déjà habitée au temps préhistorique. C'est aussi la première capitale royale croate où ses 7 rois y furent couronnés. On y trouve beaucoup de monuments, notamment la plus petite cathédrale du monde et les ruines du plus grand temple romain.

Entrée de Nin - Church of Holy Cross : la plus petite cathédrale du monde - vue de la catastrophe de septembre dernier 
• • •
Vestiges Romain et statue de Grgur Ninski et son pied porte bonheur  

Surpris par l'orage, pause obligée au centre de Nin avant de reprendre notre petit tour vers le port.

Pause dégustation ... et balade après l'orage
• • •
Le petit port de Nin 
• • •

Nin est également le berceau de la production de sel de mer traditionnel.

Les marais salants de Nin  
• • •
• • •
Le fameux Saudetad'selaNin  
15
15
Kraljicina plaza

Noir c'est noir

Journée bain de boue couché et bain de mer debout. Direction Kraljicina Plaza au nord de Nin qui a la particularité d'offrir la boue peloide dans laquelle des bains se pratiquent depuis l'époque romaine, alors, pourquoi ne pas suivre les traces de César. Nous n'aurons plus ni rhumatismes, ni colonne vertébrale déformée, ni problème de stérilité, mais une douce peau de bébé.

Phase I : Préparation - lotion - friction
• • •
Phase II :  Action
• • •
Phase III : Réaction 
• • •
Phase IV :  Ablution
• • •

Malheureusement, l'orage nous a à nouveau écourté le bain de mer debout. Après une seconde tentative, Nous avons dû rebrousser chemin.

L'orage aura raison de nous 

Du coup, nous partons à la conquête de l'île de Vir toute proche. Un paysage à nouveau différent.

Différents types de bords de mer sur l'île de Vir et une faune abondante
Les constructeurs fous rivalisent d'imagination
• • •
Nous profitons enfin du coucher de soleil de notre terrasse 
16

Lever 5 heures du matin, destination le parc de Plitvicka Jezera, classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1979, nommé dixième plus belles cascades du monde, une dizaine de lacs en escaliers et autant de cascades, soit un circuit de 14 km (19328 pas chacun).

Pas de grand blabla, les photos parlent d'elles même.

• • •
• • •
• • •
• • •
• • •
• • •
• • •
Toutes les photos sans retouche ni Photoshop 
• • •
Retour à la tombée de la nuit, éreintés ... et pour cause. 
17

Et bien voilà, nous arrivons au terme de notre séjour en Croatie. Dernière journée avec un emploi du temps garni. Dernières emplettes à Zadar avant d'aller prendre un dernier bain dans l'adriatique et une soirée typique croate. Il fait particulièrement chaud aujourd'hui sur Zadar. De quoi profiter pleinement de ce dernier jour.

Dans les ruelles ou sur le port, Zadar est éclectique
• • •
Après midi adriatique sur la plage de Krneza
• • •
Dîner au Mazija pour le traditionnel cochon grillé (pečenje svinjetina)
18

Première étape (670 km) de notre retour à la maison qui nous conduit de Zadar à Saalfelden en Autriche via la Slovénie.

Il fait déjà très chaud ce matin, bouteilles d'eau fraîche et climatisation sont de rigueur.

Prêt pour le départ - on laisse nos amis ici, chilopode, ours et loups
• • •
Déjeuner sur l'herbe en Slovénie, l'orage nous suit mais nous épargne, ouf. 
• • •
Passage de la frontière Slovano-Autrichienne sous le tunnel de Karavanke - Arrivés à Saalfelden sous l'orage - Dîner pizza 
19

Très bonne nuit récupératrice à Saalfelden avant de reprendre la route vers la France via l'Allemagne (610 km) en espérant moins de bouchons qu'à l'aller.

Vue splendide sur le Tyrol avant de prendre la route 
• • •
Petit dej' autrichien et Burger King allemand ... on varie les plaisirs - "notre" orage nous suit
• • •
Du Tyrol à la Bavière, il n'y aura eu que quelques petits bouchons (ciel toujours très menaçant)
• • •
Arrivé sur Turckheim sous un ciel apocalyptique  
• • •
On fini par se prendre l'orage à Colmar, trombes d'eau, tempête, et 10° de moins

On terminera la journée par une excellente soirée chez Claire et JC. avant d'attaquer demain notre dernière étape.

20

Dernière ligne droite avant de retrouver le bercail. Avant de reprendre la route et effectuer les 490 derniers kilomètres qui nous séparent de la maison, passage obligé au marché de Turckheim pour quelques derniers achats de mêlocaux (munster, quetsches, bretzels, schtanglers ...).

Détour par le marché de Turckheim - St Dizier, pause déjeuner, la p'tite laine est de retour 
• • •
Clap de fin.
21

Pour clôturer notre périple, merci pour :

Nos abonnés qui nous ont accompagnés, nos lecteurs assidus, vos commentaires que nous découvrions avec plaisir, merci à Benja de s'être occupé du zoo, à Charonne d'avoir été patiente, à la voiture d'avoir fait les presques 5000 km sans problème ni incident, à notre toute petite remorque de l'avoir suivi, aux congés payés qui nous permettent de partir en vacances, à la technologie sans quoi ce blog aurait été impossible, aux satellites qui nous donnent du réseau, aux croates qui parlent anglais, à Fabienne qui parle allemand et aux cérémonies festivalières sans lesquelles, les remerciements n'auraient jamais existé... MERCI