ISLANDE = 105 000 km2 / 340 000 hab. Capitale: Reykjavik (120 000 hab)
Du 19 février au 15 avril 2016
8 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
Itinéraire Jour 1  (CS: Thor)

Je suis partie de chez moi (Nantes) le 19 février, mais pour économiser de l'argent j'ai fait un stop de 5 jours autour de Londres. J'avais trouvé deux billets d'avion pas trop cher Nantes-Londres (Gatwick) et un Londres (Luton)-Reykjavik à quelques jours d'intervalle. Ces quelques jours m'ont permis d'aller jusqu'à Stonhenge que je tenais beaucoup à visiter. Je connaissais déjà Londres pour y être restée 1 mois. mais je n'avais pas eu l'occasion de visiter les alentours, alors j'ai passé une nuit à Portsmouth, deux à Swindon et la dernière à Aylesbury.

• • •

Ce matin je pars donc de Aylesbury, puis me rends à Luton en bus pour prendre mon avion pour l'Islande. J'arrive à Keflavik (principal aéroport de l'île) en début d'après-midi. Je suis censé rencontrer Thor ce soir, un couchsurfer de Reykjavik. L'aéroport est situé à une cinquantaine de kilomètres de la capitale alors je prends un bus pour y aller. Tous les paysages sont recouvert de neige. Je me demande à quoi cela peut ressembler en temps normal.

J'arrive à la station de bus de Reykjavik. Je me connecte à la wifi et annonce à mon couchsurfer que je suis arrivée. Il arrive 20min plus tard. Nous allons chercher une pizza et rentrons la manger chez lui en faisant connaissance.

2

Ce matin alors que Thor part travailler, je pars à pied de chez lui pour visiter la capitale. Je ne suis pas très habituée à la neige. En Bretagne on ne la voit en moyenne qu'une fois par an et elle tient rarement au sol. Ici elle est partout. Mes premiers pas sont maladroits, mais on s'y habitue. Je fais le tour du centre-ville puis visite la cathédrale et monte au clocher d'où l'on peut voir les toits colorés de Reykjavik.

REYKJAVIK 
Hallgrimskirkja - REYKJAVIK


vue sur les toits de Reykjavik depuis le clocher de la cathédrale 

Je reviens vers 18h30 chez Thor mais l'ambiance est complètement différente de la veille. Il a l'air occupé sur son PC est n'est pas très bavard. Je n'insiste pas et me couche de bonne heure.

3
Itinéraire Jour 3 (CS: Valdimar) 

Je me lève vers 9h. Je commence à ranger mes affaires et préparer mon sac. J'attends que Thor se réveille pour lui dire au revoir mais à 10h, il n'est toujours pas levé alors que je lui laisse un mot sur la table et m'en vais sans faire de bruit. Je ne veux pas perdre de temps car il faut que je trouve un autre hébergement pour ce soir.

J'avais fait quelques demandes de couchsurfing et quand je récupère un accès wifi je vois que j'ai une réponse positive d'un certain Valdimar, un monsieur qui habite à Hafnafjördur à une dizaine de kilomètres au Sud de Reykjavik. Je suis partie dans la bonne direction et continue tranquillement ma route jusque là-bas à pied.

sur la route pour Hafnarfjörður 

Dans la soirée, je me rends à l'adresse que Valdimar m'a indiquée. C'est un homme d'une cinquantaine d'années qui doit être divorcé et qui vit avec sa fille de 16 ans et Tritla, sa chienne. Nous dînons ensemble (enfin avec lui car sa fille reste enfermée dans sa chambre). Il me montre la salle de bain en me disant "tu peux prendre un bain aussi longtemps que tu veux, l'eau ne coûte pas cher"... Ok c'est pas une raison, je ne vais pas gaspiller d'eau mais c'est gentil de sa part. Dans son grand salon, je prends possession d'un canapé pour la nuit.

4
Itinéraire du jour

Vers 11h Valdimar me propose de me déposer à un endroit pour que je puisse faire une randonnée. Il me laisse son portable pour que j'aie un accès à internet et me repérer si besoin car cet endroit c'est un peu au milieu de nulle part... J'arrive rapidement à avoir de la neige jusqu'au genou. C'est magnifique, on se sent seul au monde dans ce genre de paysage. C'est juste un grand bol d'air pur qui fait un bien fou.

au milieu de nulle part, de la neige jusqu'au genou ...

Inutile de préciser que je ne croise personne pendant ma balade. Pas même un renard polaire, j'ai seulement vu ses empreintes sur la neige.

Je finis par arriver sur une route qui n'a pas l'air très empreintée. D'après la carte si je continue encore "à travers champs", je devrais tomber sur une autre route qui me ramènera ensuite à Hafnafjordur. Je me pose un peu pour manger quelques céréales que j'avais pris dans mon sac et repars. Mais la partie se complique un peu, plusieurs fois ma jambe s'enfonce entière dans la neige comme s 'il y avait des trous. Je ne vois pas le paysage que cache la neige et ça devient de plus en plus dangereux. Enfin j'aperçois des voitures qui passent au loin, je me rapproche de la route, Soulagement! ou pas... je ne vois pas par où je peux passer sans danger. Le seul moyen que je trouve est de me mettre à quattre pattes pour diviser mon poids en avançant sur de la neige que je tasse avant mon passage. Il me faut plus d'une heure pour rejoindre la route qui semblait pourtant si proche. Mais ça y est, j'ai réussi, maitenant je n'ai plus qu'à la suivre sur 7-8km pour arriver chez Valdimar.

Alors que je marche, je sens une très forte odeur. Je lève la tête pour voir d'où ça vient et aperçoit ça au loin. Je n'ose pas m'approcher de peur de voir des animaux morts. Et j'ai bien fait, j'apprendrai plus tard que ce sont des poissons qu'ils font sécher ainsi.

5

Aujourd'hui Valdimar m'emmène dans un centre commercial pour que je puisse acheter une carte SIM, ça me sera plus utile d'avoir un numéro islandais et plus économique. Ensuite nous allons déjeuner à Reykjavik puis jusqu'au phare. Sur la route du retour, Valdimar décide d'empreinter des routes un peu trop enneigées et sa voiture reste bloquée. Heureusement peu de temps après, un couple passe en quad et libère la voiture.

6

Promenade dans le parc de Hafnarfjörður puis le long de la côte et plouf! J'ai marché sur de la glace mais qui n'était pas assez solide pour supporter mon poids...

Je déjeune au Subway et y fait sécher mes chaussettes. Puis rentre chez Valdimar une fois mon tour terminé et les courses faites. En rentrant, il m'annonce l'arrivée de 2 Couchsurfeuses polonaises ce soir.

HAFNARFÖRðUR 
7
Itinéraire jour 7 (CS: Takeshi)

PDJ avec les polonaises. Valdimar nous conduit sur la route du lac.

Zone géothermiques de Seltun. Eglise sur le bord de mer.

Il me dépose à BSI, la station de bus puis je vais à pied chez Takeshi, mon prochain Couchsurfer.

Il habite en colocation avec un français, Louis et un islandais d'une quarantaine d'années qui ne sort presque jamais de sa chambre.

Nous dînons ensemble avec Louis et Takeshi.

8

Promenade dans Reykjavik (Harpa)

Harpa - REYKJAVIK 
REYKJAVIK 

Retour chez Takeshi. Ca fait une semaine que je suis en Islande et je n'ai toujours pas vu d'aurores boréales. Les jours commencent à rallonger et j'ai peur de ne plus avoir l'occasion d'en aperçevoir alors cette nuit étant donné que les pévisions sont bonnes, je décide de passer la nuit dehors. Je me couche à 21h et mets mon réveil à 00h30.

Ce site permet prévoir les aurores boréales dans toute l'Islande.

Deux conditions sont nécéssaires pour augmenter les chances d'en voir.

1. Le ciel doit être dégagé (zone blanche)

2. Plus le nombre (de 1 à 9) est grand sur l'échelle, plus l'aurore sera forte

9
Itinéraire A/R pour Akranes (CS: Takeshi) 

Je me lève à 00h30. Je prends quand même le temps de prendre un "petit-déjeûner" et sors de chez Takeshi vers 1h. Je marche vers l'extérieur de la ville car on m'a dit que plus il y avait de lumière, plus il est difficile d'aperçevoir les aurores. Au bout d'une heure de marche, je n'ai toujours rien vu. Mais je me dis que j'ai encore toute la nuit, j'ai le temps. Pour gagner du temps à sortir de Reykjavik, j'essaie de faire du stop. Une voiture s'arrête et un couple de jeune m'emmène sur 5km environ. Je continue de marcher vers le nord. Je marche encore et encore... J'ai beau lever la tête vers le ciel je ne vois rien. À 6h, toujours rien ... Quand je vois une voiture je lève mon pouce et un monsieur s'arrête. Il est surpris de trouver quelqu'un sur la route à cette heure là. Il me demande où je vais mais je ne sais même pas quoi répondre. "Comme vous" je finis par dire.

Il va à Akranes. Quand je lui dis que je reviendrai à Reykjavik dans l'après-midi, il m'informe qu'un de ses collègues rentre vers Reykjavik à 16h et qu'il pourrait m'emmener. Il lui envoit directement un message pour lui demander. C'est d'accord. Il me montre où je dois me rendre à 16h et me dépose près d'une station essence. Je le remercie pour tout et descends. J'ai envie de m'abriter dans la station mais elle n'ouvre qu'à 7h. J'ai encore 20min à attendre ... Je suis exténuée, le jour est à peine levé et j'ai déjà fait une quinzaine de kilomètres à pied aujourd'hui. Dès que la station ouvre, je rentre et me pose sur une banquette pour dormir un peu.

lever du jour - AKRANES

Vers 9h30-10h, je sors. Il fait beau. Je fais le tour du village puis vais sur le bord de mer. A 16h, je vais à l'endroit où travaille le monsieur qui doit me ramener. Je me présente et il me dit que nous partons dans 5min.

AKRANES 

Le monsieur me dépose à l'entrée de Reykjavik. Je marche encore deux heures avant d'arriver chez Takeshi. Il ne me faut pas beaucoup de temps pour m'endormir ce soir...

10

Je suis toute seule dans la colloc ce matin. J'en profite pour laver un peu de linge car il y a une laverie dans le batîment. J'envoie aussi quelques messages. Sur Couchsurfing un groupe me propose de sortir faire une randonnée demain. On me demande si j'ai des idées d'endroits à visiter. Directement je réponds "la cascade Glymur". Ils ne connaissent pas mais ils acceptent. Moi j'avais listé cet endroit avant de partir, ce n'est pas très loin de la capitale et je ne savais pas comment et avec qui aller là-bas.

Après déjeuner, je sors un peu. J'ai déjà passé pas mal de temps à Reykjavik, j'ai fait le tour des sites d'intérêt principaux. Aujourd'hui je vais aller me promener sur la péninsule de Seltjarnarnes, la pointe Ouest de la ville. Ce n'est qu'à 3km de chez Takeshi.

Seltjarnarnes -  REYKJAVIK
11
Itinéraire pour Glymur A/R (CS: Einar)

J'avais donné l'adresse de Takeshi à Matt, le couchsurfer qui s'est occupé de la location de voiture, pour qu'il vienne me chercher direcement chez lui. A l'heure prévu je descends et l'attends. Matt arrive, il me dit qu'il y a deux autres filles qu'il a déposé à la boulangerie le temps de venir me chercher pour qu'elles prennent quelque chose à manger. Nous récupérons les filles et prenons la direction de Glymur. Matt est américain, Tatiana brésilienne et Huihui est malaisienne.

Glymur avec ses 196m est la deuxième plus haute cascade du pays. Située à 1h de voiture de Reykjavik, une randonnée d'1h30 est nécéssaire pour pouvoir la voir. Nous arrivons au parking et entamons la rando vers 10h00 mais au bout d'une heure, nous trouvons bizarre de ne croiser aucune autre personne alors qu'il y avait quand même quelques voitures sur le parking. Nous avons pris de la hauteur et nous rendons compte que nous sommes pas du bon côté de la rivière pour voir la cascade. La neige avait recouvert le sentier et nous a fait prendre le mauvais chemin. Nous rencontrons 3 moutons puis redescendons à la voiture avec quelques glissades sur les fesses pour gagner du temps car nous en avons déjà perdu pas mal...

moutons dans la montagne 

Arrivés à la voiture vers 13h on se demande si on a le temps et la force de remarcher 3h pour atteindre la cascade. Je dis tout de suite que c'est dommage d'être venu jusqu'ici pour ne rien voir. Tatiana est d'accord avec moi, les 2 autres sont déjà un peu fatigués mais acceptent quitte à s'arrêter s'ils n'en peuvent plus. Nous reprenons le même début de chemin en bifurquant à un moment (ce que nous n'avions pas fait la première fois) et là c'est tout autre chose qui nous attend: passage de grotte, tyrolienne au dessus d'une rivière, sentier très glissant près des falaises, la rando n'est pas si facile et quand nous croisons 2 personnes en sens inverse qui nous infornent qu'on est presque au bout mais qu'on a fait que le plus facile pour le moment, Huihui et Matt nous disent qu'ils préfèrent s'arrêter là. Tatiana et moi continuons malgé la difficulté du parcous et arrivons finalement au point de vue sur la cascade. Le retour n'est pas plus facile et nous retrovons Huihui et Matt au niveau de la rivière. Vers 16h30, nous sommes de retour à la voiture éreintés de nos 6h de marche dans ces conditions mais ravis de cette aventure.

notre quatuor de choc
cascade gelée et alentours

Retour à Reykjavik. Nous passons chez la Couchsurfeuse qui héberge Matt. Une islandaise pur souche qui nous offre quelques spécialités locales: du requin fermenté (beurk) accompagné d'un shot de Brennivin. Enfin, Matt nous dépose chez le Couchsurfer des filles (car elles logent chez la même personne) qui deviendra mon Couchsurfer aussi car je n'ai pas d'endroit où dormir et ce jeune homme, Einar lui a de la place pour moi ce soir.

12

Réveil chez Einar. Huihui est déjà partie, Tatiana et moi allons marcher dans Reykjavik. Nous déjeunons dans un petit resto du centre-ville et passons l'après-midi au Perlan, ce bâtiment construit sur une colline et en haut duquel une terrasse panoramique permet d'apprécier la vue sur la capitale et ses environs est aujourd'hui un lieu d'expositions et on y trouve également un restaurant.

REYKJAVIK - vue depuis le Perlan 
13
Itinéraire Golden Circle 

A moins de 2h de Reykjavik se trouvent le Parc National de Þingvellir (prononcé Thingvetlir), Geysir & Strokkur (le fameux geyser toujours très actif) et Gullfoss (une des plus célèbres cascades d'Islande). Ces 3 points d'intérêt sont regroupés sous le terme Cercle d'Or (Golden Circle), principal site touristique pour ceux qui ne ne passent que quelques jours dans le pays. C'est là que je me rends aujourd'hui.

Je pars de Reykjavik en stop, une première voiture me sors de la capitale et me dépose à Mosfellsbaer. Le plus dur est fait, maintenant je suis sur la route qui va à Þingvellir. Une voiture s'arrête presque aussitôt, un jeune couple d'américain, Ana & Tyler m'emmène avec eux. Ils partent visiter le cercle d'or aujourd'hui et je passe toute la journée en leur compagnie.

Þingvellir
site de Geysir / Strokkur en éruption
Gullfoss 

Quand notre tour est terminé, les américains me déposent sur la Route 1 au niveau d'Hveragerði pour que je puisse rentrer facilement en stop jusqu'à Reykjavik. Je contacte Matt qui m'avait dit qu'il passait la nuit dans une auberge de jeunesse car je n'ai pas d'endroit où dormir ce soir. C'est ma dernière nuit ici, après 2 semaines passées dans la capitale et sa région, demain je commence à monter vers le Nord.

14
Itinéraire Jour 14 (CS: Weronika) 

Stop jusqu'à Borgarnes. Vent force 1000 entre 2 stops.

Soirée avec Weronica, une polonaise et sa colloc.

Première aurores

première aurore boréale (qualité pas terrible...) 
15
Itinéraire Jour 15 (CS: Marvin) 

Petit-déjeuner avec les CSer.

Je fais du stop à partir de Bifrost pour aller dans les fjords de l'Ouest, Marvin, un couchsurfer allemand m'attend là-bas dans la soirée, en espérant que j'arrive à temps. En temps normal, il faut presque 5h de route pour rejoindre Isafjörður. En stop ça risque d'être plus long... Une première voiture m'emmène jusqu'à l'intersection Route 1 / Route 60. 2min plus tard, une deuxième voiture s'arrête: un coupe d'islandais qui habite Ísafjörður et qui rentre chez eux. Leur voiture est chargée mais ils me trouvent une petite place à l'arrière. Ils sont super gentils et s'arrêtent de temps en temps pour que je prennent des photos. FInalement il ne m'aura pas fallu tant de temps que ça pour me rendre dans les Westfjord.

WESTFJORD 

Arrivée à destination, je préviens Marvin et l'attends au supermarché. Quand il arrive nous allons chez lui pour que je dépose mes affaires. Il vit ici avec sa copine Solveig et Florian, leur colloc. Tous sont allemands et étudient ici. Nous repartons chercher un pizza pour moi car eux ont déjà mangé.

16

Au réveil, je suis seule dans la maison. Ils m'avaient prévenu qu'ils partaient tôt pour aller en cours mais que je pouvais me lever quand je voulais. Ici de toute façon, pas de clé, on rentre et sort quand on veut. Je prends mon petit déjeuner avec ce qu'il me reste de pain et confiture et pars découvrir un peu la ville.

ÍSAFJORðUR 

Au retour je fais quelques courses et commence à cuisiner. Nous dînons tous ensemble.

17
Itinéraire A/R pour Súðavík (CS: Marvin)

Direction Súðavík à une quinzaine de kilomètres de Isafjorður. La dame qui me prend en stop me dépose au niveau du musée du renard polaire (Arctic fox center). Le batîment à l'air fermé mais j'aperçois un enclos derrière. Je m'y dirige et vois 2 petits renards enfermés dedans. L'un à l'air de dormir et l'autre gratte au pied du grillage en espérant trouver une issue. Ca me rend triste de les voir enfermés, je joue un peu avec celui qui est éveillé regrettant de ne pouvoir l'aider à sortir de là. Je reste assise un bon moment auprès d'eux jusqu'à ce que j'entende quelqu'un arriver. C'est un monsieur qui vient les nourrir. Je lui demande pourquoi ils sont là et il m'invite à boire un thé à l'intérieur pour me réchauffer. Il me propose de visiter le musée mais je lui dis que voir des renards empaillés ne m'interesse pas. Moi, j'aime les animaux vivants et libres! Il m'explique que les renards dehors sont des petits dont les parents ont été tué par des chasseurs et me raconte pas mal d'histoires. Il est anglais mais marié à une islandaise depuis quelques années. Au final j'aurais passé deux heures ici.

renard polaire

Je reprends ma visite du village et finis par m'abriter dans le hall du batîment municipal pour grignoter quelque chose et faire des recherches de Couchsurfers pour les prochains jours. A un moment un monsieur vient me voir pour me demander si je vais à Isafjorður parce qu'il y va dans une heure et qu'il pourrait m'y déposer. Eh bien, oui en effet je rentre à Isafjorður plus tard, mais je ne sais pas comment il l'a deviné... Bref, comme convenu, il revient me voir dès qu'il est prêt pour me dire qu'il part maintenant. Je le suis, monte dans sa voiture et nous partons pour Isafjorður. Il m'apprend qu'il s'appelle Petur Markan et qu'il est le maire de Suðavik. Il me dépose au supermarché et je rentre à pied chez Marvin.

Marvin m'avait prévenu qu'il avait une présentation à leur école ce soir, il me dit que je peux venir si je suis intéressée. Alors je prends une douche et les accompagne.(imprimante 3D).

18
Itinéraire A/R pour Bolungarvik (CS: Marvin)

Aujourd'hui je vais faire un tour à Bolungarvik (à 15km à l'Ouest de Isafjorður). Toujours en stop. Mais il n'y a pas grand chose dans ce village. Je rentre chez Marvin dans l'après-midi et les aide dans la préparation de la soirée.

Ce week-end, Marvin m'avait prévenu c'est son anniversaire et ils organisent une fête. Je passe donc la soirée avec eux et leur amis, islandais, anglais, polonais, il y a pas mal de monde. Je me couche à 8h du matin.

19

J'aurais dû quitter les allemands et les Westfjor aujourd'hui mais la météo m'oblige à passer un peu plus de temps ici. La neige a bloqué la seule route qui me permet de rejoindre la route 1. Impossible donc de partir. Heureusement Marvin et les autres peuvent m'accueillir quelques jours de plus.

Le temps n'étant pas terrible, nous restons dans la maison aujourd'hui à regarder des films. De toute façon, il faut aussi se remettre de la fête de la veille... Nous sortons seulement dans la soirée car un concert a lieu dans une salle en centre-ville. Nous retrouvons quelques personnes de la fête et passons la soirée ensemble.

20

Aujourd'hui encore la route est bloquée. Un vent fort se lève. Les allemands ont cours et moi je suis seule dans la colloc', pas trop motivée pour bouger. Je profite d'internet pour préparer un peu la suite du mon périple.

21
Itinéraire Jour 21 (SB: Poste) 

Ce matin, je suis décidée à quitter cet endroit, j'ai vu que la route a été débloquée. Je pars acheter une nouvelle carte SIM et au moment de payer, je reçois un appel: on me dit qu'un bus va partir d'Isafjorður et qu'il peut me déposer sur la Route 1 pour que je puisse prendre la direction d'Akureyri. Je me dépêche de rentrer chez Marvin pour finir de préparer mes affaires car on m'a dit qu'on passerait me chercher pour m'emmener à l'aérodrome, d'où part le bus dans peu de temps. Je n'ai aucune idée de qui m'a appelé et qui viendra me chercher mais quand j'arrive pour récupérer mon sac, une voiture est déjà là à m'attendre: c'est le monsieur qui m'avait pris en stop pour m'emmener à Isafjorður! Nous avions effectivement échanger nos numéros en nous quittant, il m'avait dit de l'appeler si j'avais un problème. En revanche ce n'est pas lui qui m'a appelé mais un des gars de la soirée qui connaît ce monsieur. Je ne sais pas pourquoi ce n'est pas lui qui m'a passé le coup de fil directement et je n'ai pas eu le temps de demander, nous arrivons à l'aéroport et le bus est sur le point de partir. Je remercie chaleureusement mon chauffeur mais quand je vois le prix du billet, je fais vite demi-tour. Je me sens un peu gênée car il a fait beaucoup pour moi mais je ne peux pas me permettre de dépenser autant dans un transport. Ce n'est pas grave je vais faire du stop en partant d'ici car c'est à la sortie du village dans la direction où je vais.

Dès cet instant je comprends le problème et pourquoi tout le monde voulait me faire prendre le bus: il n'y a pas de voiture sur la route. Et 15min plus tard, toujours rien... Enfin j'en aperçois une qui arrive au loin, ouf elle s'arrête! Mais elle ne va qu'à Suðavik, le prochain village. Ok c'est toujours 15km de gagné Je me retrouve donc dans le village où j'ai passé une journée quelques jours plus tôt. Devant la station essence, j'attends désespérement une prochaine voiture, 10min, 20min, 30min quand j'entends une voix qui me dit "tu vas geler si tu restes là, viens rentre au chaud". Un monsieur qui habite à côté m'invite à entrer chez lui, il m'offre un thé et des toasts. Il me dit qu'avec la neige qu'il y a eu, les gens ne sortent pas trop et encore moins pour sortir des Westfjord. Après une longue conversation, nous allons dans la superette au même endroit que la dernière fois, il discute avec une dame et quelques minutes plus tard, elle me ramène une soupe. Je recroise le maire qui est en compagnie de sa femme et ses enfants cette fois. Je discute un peu avec eux puis vers 16h30 je sors et me reposte dehors pour attendre une voiture, ou sûrement un camion. Ils m'ont dit que vers 17h, plusieurs poids-lourd partent d'Isafjorður pour emmener les retours de pêche à Reykjavik. En effet, je vois un camion arriver et lève mon pouce. Il s'arrête, je monte et commence à discuter mais le monsieur n'a pas l'air de comprendre l'anglais... C'est la première personne que je croise avec laquelle je ne peux pas m'exprimer. 3 heures de route c'est long, mais sans parler c'est encore pire...

Mon chauffeur fait une pause à Holmavik. Je lui fait comprendre que je vais rester là car il est déjà 20h et je ne veux pas retourner à Reykjavik. Je poursuivrai ma route demain en espérant avoir plus de chance. Je le remercie et pars à la recherche d'un logement pour la nuit. Je tourne un peu en rond dans le centre-ville. Je croise un premier monsieur à qui j'explique que je cherche un endroit pour la nuit et lui demande s'il peut m'aider. Mais il me tourne le dos et s'en va. Je tente ma chance une deuxième fois avec quelqu'un d'autre. Cette fois il me dirige vers une guesthouse, Je sonne. Quelques minutes plus tard une dame arrive et me présente le logement. J'aurais dû demander le prix avant de la faire venir car quand elle me demande 8000kr (65€) je lui réponds que j'ai mon sac de couchage, parfois certains établissements font des prix pour les "sleeping bag accomodation" mais pas elle. Tant pis je vais trouver autre chose. En marchant vers le centre-ville j'avais remarqué que le hall de la poste dans lequel se trouve un distributeur de billet était ouvert, j'y retourne et y gonfle mon matelas. J'en ai marre de chercher, je me décide à passer la nuit ici en espérant que personne ne vienne retirer de l'argent cette nuit...

22
Itinéraire Jour 22 (HS: 3300kr)

J'ai plutôt bien dormi dans ces 4m2, je ne sais pas si quelqu'un est passé par là dans la nuit mais en tout cas je n'ai rien entendu. Je me réveille à 7h, range mes affaires et pars avant que n'ouvre le bureau de Poste. Je marche jusqu'à la sortie du village près d'où m'a déposé le camion hier et attends qu'une voiture passe par là, mais ça ne me semble pas plus facile qu'hier. J'ai faim mais je préfère ne pas bouger d'ici de peur de rater une voiture, déjà qu'il n'y en a pas beaucoup... 3 heures plus tard, enfin, une voiture s'arrête. Au total il me faudra 3 voitures et presque 10 heures pour rejoindre Akureyri, la deuxième plus grande ville du pays après la région de la capitale.

AKUREYRI 

Je prends un lit dans une auberge de jeunesse, file faire un tour de la ville et quelques courses, puis je reviens cuisiner. Il n'est que 18h mais je n'ai encore rien mangé de la journée. Je passe la soirée avec des gens de l'auberge (américains, anglais, australiens et allemands) et vais me coucher.

Akureyri Backpacker

HAFNARSTRÆTI 98 | 600 AKUREYRI - ICELAND

23
Itinéraire Jour 23 (CS: Lora & Yvo) 

Réveil à l'auberge après une bonne nuit. Après le check-out, je marche vers la sortie de la ville pour faire du stop quand je me rends compte que j'ai oublié mes gants... Juste à ce moment là je vois sur un banc un des volontaires de l'auberge, je lui laisse mon sac et pars en courant récupérer mes gants. Je reviens 5min plus tard et reprends ma route. Je me poste à une station essence et après quelques minutes seulement, un jeune couple dans un van s'arrête. Ce sont des Slovaques, ils s'appellent Zuzanna et Martin. Ils vont passer la journée autour du lac Myvatn mais veulent s'arrêter avant près à Goðafoss (la chute des Dieux). Moi je dois être à Husavik ce soir car Lora et Ivo, un couple de Couchsurfer m'attends là-bas pour 2 nuits. Mais aujourd'hui j'ai plus de temps et la cascade m'intéresse aussi alors je les accompagne.

Goðafoss 

Après Goðafoss, nous arrivons au lac Myvatn. Je tombe tout de suite sous le charme de ce lieu. Le lac, en partie gelé à cette période est dominé par le volcan Hverfjall et entouré d'autres cratères plus petits et de champs de lave d'où sortent de nombreuses fumeroles. Les slovaques m'emmènent dans une grotte dans laquelle se trouve un petit point d'eau chaude. Martin s'y baigne, moi je n'y trempe que mes pieds car c'est presque trop chaud pour moi (46°C)!

première impression 
Grjótagjá 

Stop jusqu'à Husavik. Je visite le village et me renseigne sur le "whale watching" mais c'est trop cher (70€) et à cette période de l'année il y a moins de chance d'aperçevoir des baleines.

Ce soir je suis attendu chez Lora & Yvo, un couple de couchsurfers bulgares qui vit en ce moment en Islande. Mais il y a aussi d'autres invités: des polonais doivent arriver de Reykjavik dans la soirée. Nous nous sommes arrangé pour qu'ils passent me chercher à Husavik comme il leur reste une place dans la voiture et que nos hôtes habitent dans la campagne à 40km au Nord de la ville. Je les attends dans une station service mais ils n'arrivent qu'à 21h15. Ils sont 4, un couple et 2 autres filles. Je monte dans la voiture et nous avons la chance de faire la route sous un ciel coloré de faibles lumière vertes.

Nous arrivons chez Lora & Yvo vers 22h. Ils habitent près de la ferme où ils travaillent et nous ont préparé un super repas. Après une bonne douche, nous nous couchons tous dans la pièce principale.

24
Itinéraire A/R pour Hverfjall (CS: Lora & Yvo) 

Nous nous levons à 6h. Après le petit-déjeuner, je pars avec les polonais qui me déposent à la sortie d'Husavik. De là je fais du stop jusqu'à Myvatn, hier c'était un avant goût, aujourd'hui je décide de monter en haut du volcan. La dame qui m'emmène me dit qu'elle va chercher son pain qu'elle fait cuire dans le sol. Je suis curieuse de voir comment et elle me propose de me montrer directement. Je descends avec elle et elle me fait découvrir un champs d'où proviennent plein de fumeroles et des plaques au sol. C’est sous ces plaques que cuit le pain grâce à la chaleur du sol.

Ensuite elle me dépose près d'une petite route qui mène vers le volcan. Je la longe à pied puis coupe par les champs. Après avoir traversé une petite rivière, je rejoins le chemin qui monte au cratère. Il y a déjà un peu plus de monde par ici. Le temps est magnifique tout comme la vue d'en haut.

Hverfjall 
vue depuis le cratère du volcan

Je reste une bonne heure à admirer le paysage puis redescends en passant par les champs de lave. Je mets 2-3h à rentrer chez Lora & Yvo en stop. Nous dînons tous les 3, les polonais arrivent plus tard.

25
Itinéraire Jour 25 (HS: ?kr )

Comme hier, les polonais me déposent à Husavik. Les personnes qui me prennent en stop après (un couple de Taïwanais) me déposent au niveau d'un hôtel proche du lac et me font cadeau de biscuits typiques de leur pays. J'entends des bruits de moteur et j'apprends que se déroule le tournage de Fast&Furious8 en ce moment. Maintenant qu'on me le dit, je me souviens que quelqu'un m'avait parlé de ça quand j'étais à Reykjavik. Je grimpe sur les petits cratères pour mieux aperçevoir les voitures de courses, les chars et les motoneiges sur la glace.

Tournage de Fast&Furious8  - MYVATN 

Je refais du stop pour aller à Krafla. 2 gars s'arrêtent, ce sont des allemands qui vont justement à Krafla. Ils s'appellent David et Marcel et sont cousins. Krafla est un autre cratère situé non loin du lac dont la dernière éruption a eu lieu dans les années 80. Nous faisons la randonnée au cratère ensemble puis la marche dans les champs de lave.

Viti - MYVATN 
Krafla - MYVATN 

Les bâtiments d'où provient la fumée sont sont des centrales géothermiques. Les islandais utilisent les sols chauds pour produire de l'électricité dans les villages alentours.

champs de lave - MYVATN 

Après cette agréable ballade sous le soleil, les gars me déposent à Reykjahlið, le village de Myvatn. Je pars rechercher un hébergement pour la nuit. Il y a bien un hôtel mais ça à l'air cher, le monsieur de l'accueil me dit qu'il y a une auberge de jeunesse dans le coin. Après quelques recherches, je finis par trouver un endroit ou ils ont des chambres mais il n'y a personne pour m'accueillir. Une autre jeune fille à l'air d'attendre, elle a une réservation. Elle est coréenne et voyage avec sa mère et une amie de sa mère. Après 20 minutes de discussion, quelqu'un arrive enfin. Je la laisse donner sa résa et s'installer puis je dis que je recherche un "sleeping bag accomadation". Le monsieur me dit qu'ils ont des dortoirs un peu plus loin mais qu'il n'y a personne à cette période. Pas grave, je prends! Il m'y emmène en voiture et me fait visiter.

Je prends une bonne douche, pars faire quelques courses et cuisine un peu de légumes. J'ai le temps et j'ai une grande cuisine pour moi toute seule. Avant de me coucher je regarde un peu le ciel mais ne vois rien qui bouge ce soir...

26
Itinéraire Jour 26 (CS: Herbert) 

Je me réveille assez tôt, range mes affaires et rejoins à pied le bâtiment principal où m'attend un copieux petit-déjeuner. Je recroise les coréennes et discute un peu avec elles, enfin plus avec la jeune fille qui est la seule à parler anglais. Elle me dit qu'elles vont voir Dettifoss ce matin, une cascade dont j'avais entendu parler. En effet c'est une des plus connue d'Islande car la plus importante au regard du débit d'eau qui s'écoule et sûrement même la plus puissante d'Europe. Elle me propose de m'emmener avec elles. J'accepte avec plaisir, c'est sur ma route pour rejoindre les fjords de l'Est ensuite.

Dettifoss 

Après cette visite, la moitié de la journée est déjà passé. Les coréennes avaient prévu ce qu'il fallait pour pique-niquer et m'invitent à rester avec elles. Enfin...nous restons à l'intérieur de la voiture car il fait un peu trop froid pour manger dehors. Après ce déjeuner, elles repartent vers Myvatn et moi je me place de l'autre côté de la route pour faire du stop.

Un premier monsieur me dépose à Egillstadir, village situé proche d'un grand lac tout en longueur qui serait habité par un monstre (un peu comme le Loch Ness). Et une deuxième personne me dépose ensuite dans une station à l'entrée de Eskifjordur. Vers 20h, je me rends à pied chez Herbert, mon couchsurfer à l'adresse qu'il m'a indiqué. Nous discutons pas mal puis je commence à avoir faim. Je lui demande s'il a déjà mangé, il me répond que oui, alors je retourne à la station chercher un burger.

27
Itinéraire A/R pour Reyðarfjörður (CS: Herbert)

Aujourd'hui je n'ai aucun plan. En sortant de chez Herbert, je marche un peu dans le village puis vais à pied à Reyðarfjörður (à 10km au Sud-Ouest d'Eskifjorður). Je me promène aussi dans ce village, déjeune au supermarché puis fais quelques courses pour ce soir. Dans l'après-midi, je reviens tranquillement chez Herbert, nous cuisinons et dînons ensemble cette fois.

Fjords de l'Est 
28

Ce matin après un bon petit-déjeuner (crêpes, oeufs brouillés), je dis au revoir à Herbert et je reste dans le même village bien que j'en ai déjà fait le tour car il n'est pas très grand. Mais j'avais trouvé 2 couchsurfers ici: Herbert et Sigrun qui m'héberge ce soir et demain. Sigrun est une islandaise d'une trentaine d'année qui vit avec sa fille de 11 ans, Ylfa. Nous nous rencontrons dans l'après-midi. Elle m'emmène chez elle et nous passons la soirée à discuter et cuisiner.

29
Itinéraire A/R pour Neskaupstaður (CS: Sigrun) 

Ce matin je pars pour Neskaupstaður, petit village au Nord-Est de Eskifjorður cette fois. Une biélorusse me prend en stop. Après une ballade dans le village, je m'arrête dans une station-service pour me réchauffer puis reviens en stop à Eskifjörður dans l'après-midi. Je retrouve Sigrun au supermarché où nous achetons de quoi faire à manger pour ce soir. Nous préparons le repas et dînons. Puis nous sortons faire un tour de nuit dans le village tout en discutant.

30
Itinéraire Jour 30 (SB: Jonas)

Quand je me lève, Sigrun est déjà partie travailler, mais elle m'a dit qu'elle ne rentrait pas tard, elle serait de retour pour déjeûner. Quand elle reviens nous mangeons ensemble, puis elle m'emmène à la sortie de Reyðarfjörður pour que je puisse faire du stop vers le Sud.

Aujourd'hui personne ne m'attend. Je ne sais pas jusqu'où je vais aller, on verra où le vent me porte... Le premier monsieur qui me prend en stop me dit qu'il ne va que jusqu'au prochain village à une vingtaine de kilomètres: Fáskrúðsfjörður. Quand je lui dis que je suis française, il me conseille de passer un peu de temps dans ce village car c'est LE village français d'Islande. Ici se trouve le musée français, le cimetière français et le nom des rues est même écrit dans notre langue. Nous passons devant chez lui et il me dépose au niveau du musée où il y a aussi un hôtel. Je me renseigne à la réception du prix d'une chambre ici mais c'est hors de prix. En revanche la visite du musée est gratuite. La dame me propose de déposer mon sac. Je la remercie et commence la visite.

Le musée retrace l'histoire des pêcheurs français au début du XXè siècle. Beaucoup ont d'ailleurs perdu la vie au large des côtes islandaises lors de tempêtes et c'est pour cela qu'un peu plus loin se trouve un cimetière exclusivement français.

cimetière français 

Ma visite terminée, je retourne à l'accueil de l'hôtel récupérer mon sac à dos. La réceptionniste me propose une réduction de 30% sur le prix qu'elle m'a indiqué à mon arrivée mais cela reste tout de même trop élevé pour moi. Mais bon, cela reste une option si je ne trouve rien d'autre. Je retourne à l'entrée du village. En repassant devant la maison du monsieur qui m'a pris en stop, je tente quand même d'aller frapper à sa porte. Il ouvre et semble supris de me voir sur le pas de sa porte. Je lui demande si je peux poser mon matelas chez lui. Il me dit qu'il va demander à sa femme, il revient quelques secondes plus tard, désolé qu'elle refuse d'héberger une inconnue. Pas grave, je le remercie et m'apprête à partir lorsqu'il me dit d'attendre une minute de plus. Il m'infore qu'il a un ami qui vit seul dans une grande maison et il l'appelle devant moi. En raccrochant, il me dit que c'est bon, il accepte de m'accueillir chez lui. 😀

Je suis donc hébergée chez Jonas, un islandais d'une soixantaine d'années qui vit seul dans une grande maison. Il vit à l'étage mais le rez-de-chaussée est aménagé et me dit qu'il est tout entier pour moi (chambre et salle-de-bain privative). C'est grand luxe ce soir!

31

Petit-déjeuner avec Jonas. Puis il m'emmène voir sa famille qui habite au bout du fjord. Ils ont une ferme, élèvent des moutons et me font découvrir la vie islandaise à travers de nombreux albums photos. Ils ont même un couple de chiens islandais qui vient d'avoir des bébés, trop choux!!

Nous rentrons en fin de matinée, nous arrêtons au supermarché faire des courses pour ce midi puis rentrons. Je cuisine le repas et nous déjeunons ensemble. Dans l'après-midi, son fils que je n'avais pas encore rencontré passe lui rendre visite. Il a un bateau et me montre plusieurs vidéos qu'il a pris lorsqu'il était accompagné de baleines ou de dauphins, Magique! J'aurais tellement aimé voir ce spectacle de mes propres yeux mais je pense que ce ne sera pas pour cette fois.

Jonas et sa famille / Puppies Icelandic dogs 
32
Itinéraire Jour 32 (HS:5000 ISK) 

Je reste chez Jonas toute la matinée. Je lui avais dis que je partirai aujourd'hui et il tient à me rendre un dernier service en m'avançant lui même jusqu'au prochain village. Il a déjà fait beaucoup pour moi et je lui dis que ce n'est pas la peine mais il insiste. Après déjeûner, nous prenons la route vers le sud.

FJORS DE L'EST 

Nous nous arrêtons à Stöðvarfjörður faire une rapide visite d'un "musée" où sont exposées des pierres de toutes sorte puis il me dépose ensuite à Breiðdalsvík où nous nous quittons. Il y a un hôtel dans cette ville mais il est fermé. De toute façon ça avait pas l'air d'être le genre d'hôtel fait pour moi. Je fais du stop pour aller un peu plus loin. Un monsieur s'arrête aussitôt. Il m'emmène à Djúpivogur où il habite. Il me dit qu'il y a 2 hostels ici. Il me dépose devant le premier et m'indique où se trouve le 2è au cas où. Je le remercie et le salue. Je frappe à la porte du Klif Hostel, une dame m'ouvre, surprise de me voir. Elle m'apprend que l'auberge est fermée à cette période. Elle est là exceptionnellement avec son mari et son petit-fils pour le WE de Pâques mais elle peut me donner un lit. Je vais quand même aller voir l'autre auberge. Le village n'est pas grand et 5min plus tard j'arrive au 2è hostel mais ça ne m'a pas l'air plus vivant. Fermé également. Décidément, ce n'est pas la bonne période pour voyager en Islande. Je reviens donc sur mes pas et prends la nuit, bien qu'un peu chère que m'a proposé la dame de la première auberge.

33

Malade ... Je reste me reposer à l'auberge car je ne me sens pas bien, just'un état grippal je pense, je vais attendre que ça passe.

34

Toujours un peu faible mais promenade quand même pour prendre l'air.

DJUPIVOGUR  

Aurore boréales

35
Itinéraire Jour 35 (TT) 

En sortant à pied du village, une voiture s'arrête à ma hauteur. C'est le même monsieur qui 'm'a pris en stop pour venir ici. Il part pour Reykjavik et me dit qu'il peut me déposer où je veux. Sur la route nous aperçevons un troupeau de rennes, il ralentit pour que je puisse les prendre en photos.

FJORDS DE L'EST 

Je demande à mon chauffeur de me déposer à Höfn. Je trouve un supermarché et y achète quelques légumes que je mange dans le hall d'accueil car il y a des tables des chaises et de quoi réchauffer un repas (comme dans tous les supermarchés ici). A un moment une voix derrière moi me demande: "Hey! Are you traveling alone?". Je me retourne et vois une jeune fille blonde qui est aussi en train de manger. Elle s'appelle Anja et est allemande. Après quelques échanges, elle me demande où je compte dormir ce soir, je lui réponds que je vais trouver une auberge de jeunesse, en espérant qu'il y en ait une dans le coin. Elle me dit qu'elle a une tente et me propose de dormir avec elle car elle ne se sent pas en sécurité toute seule. J'accepte, une expérience en tente en Islande ne se refuse pas!

Nous faisons du stop pour sortir de Höfn qui est situé sur une presqu'île et allons planter la tente dans un champs.

notre nuit en tente 
36

Après cette nuit glaciale où j'ai passé plus de temps à souffler dans mes chaussettes pour réchauffer mes orteils qu'à dormir, nous rangeons nos affaires et plions la tente. Il fait beau ce matin. Nous retournons dans le centre-ville pour manger et passons la journée à nous promener dans le village d'Höfn.

En fin d'après-midi nous nous quittons, Anja part vers l'Est, quant à moi, je poursuivrai mon chemin vers l'Est, mais que demain car le prochain village dans cette direction est à plus de 100km. Pour ce soir je vais improviser. Je retourne où nous sommes allées hier en espérant avoir plus de chance en frappant aux portes. La maison qui semble être un gîte est toujours ouverte mais toujours vide. J'avance de quelques mètres et m'abrite dans un hangar le temps de réfléchir à ce que je vais faire. Je me sens très bête quand j'entends des voix à l'extérieur qui semblent s'approcher de l'unique porte pour sortir. Que faire? Me cacher? J'y pense rapidement mais fini par rester plantée là en espérant que les gens ne soient pas fâchés que je me suis introduite chez eux ainsi. Quand la porte s'ouvre, ils sont bien sûr surpris de me trouver là, Je m'excuse et explique que je cherchais simplement à m'abriter du vent et du froid et que je suis à la recherche d'un endroit où dormir pour la nuit. La femme qui est la propriétaire des lieux m'accompagne jusqu'à sa maison qui est à deux pas et me laisse avec un jeune polonais "Raymond" (pas sur que ça s'écrive comme en français). Il travaille ici en workaway (contre le gîte et le couvert) pour quelques mois. Il me propose à manger, me montre ma chambre et m'emmène au "hots tubs" (piscines d'eau chaude).

37
Itinéraire Jour 37 (HS: ?kr)

Une bonne nuit dans un vrai lit avec un p'tit chat pour me tenir compagnie, et un petit-déjeuner copieux au matin, rien de tel pour repartir de bon pied.

Je remercie chaleureusement mes hôtes de m'avoir accueilli parmis eux et marche jusqu'à la route principale pour faire du stop, une voiture s'arrête. Au volant, Sebastian, un professeur d'anglais polonais qui parle aussi bien français qu'italien. Nous passons par Jokulsarlon, ce fameux lac glaciaire où dérivent les icebergs jusqu'à la mer. Impossible de ne pas y faire une halte pour y admirer les dizaines de phoques qui se prélassent sur la glace.

Jokulsarlon 
deux yeux sortent de l'eau...puis des moustaches  - Jokulsarlon

Après une bonne marche pour essayer de rejoindre le glacier au Nord du lac mais sans succès car trop loin, nous reprenons la voiture pour aller faire du patinage sur un petit lac glacé qui se trouve à une dizaine de kilomètre à l'Est du précédent.

Sebastian et moi, grands patineurs

Et quelques minutes plus tard nous sommes en route pour le Parc National de Skaftafell. Nous réalisons qu'il y a de belles rando à faire dans ce coin mais je décide d'y revenir demain au petit matin. Je demande à Sebastian de me déposer à l'auberge que nous avons aperçu 2km avant le parking principal. Nous nous saluons ici car lui continue sa route.

38

Après mon petit-déjeuner à l'auberge, je pars à pied jusqu'au parking d'hier, point de départ des chemins de randonnée du parc national de Skaftafell. J'arrive à Svartifoss (la cascade de colonnes basaltiques), à l'heure du déjeuner et me pose ici pour pique-niquer.

Svartifoss 
Svartifoss 

Dans l'après-midi j'empreinte un sentier qui me conduit au dessus d'un glacier.

langue glaciaire 

De retour au parking de départ en fin d'aprèm, je coupe à travers champs pour rejoindre la station qui se trouve près de l'auberge. Je n'avais pas imaginé qu'il puisse y avoir un ruisseau qui me coupe la route. Je choisis de le franchir à pied plutôt que de marcher près des voitures. Arrivée à la station je commande un bon burger végétarien puis rentre à l'auberge me reposer.

39
Itinéraire Jour 39 (HS: ?kr)

J'ai discuté à l'auberge avec des allemands et une américaines qui ont une voiture et qui font route vers l'Ouest ce matin, ils me proposent de m'emmener. Ils me déposent à Kirkjubæjarklaustur, petit village au nom imprononcable proche d'un canyon que l'on m'a recommandé et que j'irai visité demain. Pour l'instant l'objectif est de trouvé un logement pour ce soir. Après avoir attendu à la station que la pluie cesse, je me dirige vers un hôtel que l'on m'a indiqué puis demande des renseignements. Mais comme je m'en doutais c'est bien trop cher. Des anglais qui sortent de l'hôtel me ramène en voiture à l'autre bout du village car la pluie s'intensifie. Il me déposent près d'une guesthouse où j'arrive à négocier une chambre pour 2 nuits à un prix bien plus abordable que l'hôtel précédent. Je déjeune dans la cuisine commune où il n'y a personne d'autre que moi pour le moment, puis pars visiter le village maintenant que la pluie a cessé.

40

Il pleut toujours. Vers 12h, je me décide quand même à marcher un peu et visiter. Près de l'auberge, un sentier grimpe jusqu'à un lac tout en longeant une cascade. En poursuivant ma route, je tombe sur un canyon que je pense être une partie de celui que j'irai voir demain.

Après quelques heures de marche, Je retourne au village manger une soupe à la station.

41
Itinéraire A/R pour Fjaðrárgljúfur (HS: ?kr)

Le temps s'est un peu amélioré aujourd'hui, en sortant de l'auberge, je longe le ruisseau sur plusieurs kilomètres avant d'arriver enfin à Fjaðrárgljúfur, le canyon dont on m'avait parlé.

en chemin pour Fjaðrárgljúfur
Fjaðrárgljúfur 

Je rejoins la route principale à pied puis rentre au village en stop. Les Néo-zélandais qui m'ont pris en stop me déposent à la station où je reste dîner. Je m'aperçois après quelques minutes que j'ai oublié mes gants dans leur voiture...

42
Itinéraire Jour 42 (HS: ?kr) 

Je prends mon temps ce matin. Profite d'internet pour envoyer des messages et reste à l'auberge jusqu'en début d'après-midi. Je rejoins ensuite la station à pied pour partir pour Vik. Un couple étranger me prend en stop. Lui est Irlandais, elle espagnole. Il me dépose directement à l'auberge de jeunesse qu'il connaissait pour y avoir passer la nuit quelques jours plus tôt. Beaucoup de touristes qui n'ont qu'une semaine de vacances louent une voiture et ne visitent que le sud jusqu'à Jokulsarlon puis reviennent sur leurs pas. C'est ce qu'ils ont fait aussi. A leur départ, ils me donnent des gants qui ne leur servent plus, pour remplacer ceux que j'ai perdu hier. Je les remercie et prends 2 nuits à l'auberge.

43

Le temps ne s'améliore pas, en plus d'une pluie fine, il y a maintenant de grosses rafales de vent. Je ne veux pas rester enfermée alors je sors et tente de grimper sur la colline à l'ouest de la ville en espérant aperçevoir la plage de sable noir. Mais arrivée en haut, le vent s'intensifie et il m'est quasi-impossible de tenir debout. Je persiste tant bien que mal mais finis par redescendre au village (partie la plus difficile).

44
Itiinéraire A/R pour voir l'avion crashé (HS: ?kr) 

Stop pour aller voir "l'avion échoué". Un anglais me dépose un peu avant, je décide donc d'aller à pied jusqu'à la plage et de longer le bord de mer jusqu'à l'avion. Mais impossible à cause d'une rivière qui me coupe le passage. Je longe la rivière en espérant pouvoir la traverser si elle devient plus étroite ou moins profonde, mais pas de chance, ce n'est pas le cas. Je retrouve la route après 3 bon kilomètres, passe le pont et aperçois des voitures au loin. Je me dis que c'est là que se garrent les gens qui vont voir l'avion et refais les 3-4km en direction de la mer pour enfin arriver à mon but.

Le 24 Novembre 1973, (en pleine guerre froide), alors que l'US Navy avait une de ses bases militaire à Keflavik, un de leurs avions a été contraint de s'écraser sur le plage de sable noir de Solheimasandur suite à un problème de carburant. Tout l'équipage à survécu mais la carcasse de l'avion est restée là depuis tout ce temps.

Je fais le chemin sur la plage en sens inverse et lève mon pouce pour rentrer à l'auberge.

45
Itinéraire Jour 45 (HS: ?kr) 

En discutant avec des anglaises de l'auberge de jeunesse, elles me disent que veulent se rendre à Landmannalaugar, un peu plus dans les terres. Cet endroit était sur ma liste des Must To See en Islande mais on m'avait dit qu'il n'était pas possible d'y aller en hiver. Elle m'informent qu'elles ont loué un gros 4x4 exprès pour pouvoir passer sur les routes les plus difficiles. Elle me propose de me joindre à elles, j'accepte avec plaisir. Nous prenons la route de l'Est. Des barrières nous préviennent que la route est barrée mais nous passons quand même. On croit être proche de notre but mais nous tombons sur une route naturellement infranchissable. La neige est beaucoup trop haute pour être franchie cette fois...Contraintes de faire demi-tour, elle décident d'aller voir les rochers de Vik du côté Ouest, à Dyrhólaey. Je n'ey suis pas encore allée, ce sera l'occasion.

Dyrhólaey 

Après cela nous nous quittons car elle partent voir l'avion (que j'ai déjà vu) et moi je veux me rendre à Skogafoss (où elles, sont déjà allées).

Skogafoss 

A 30km de là, en direction de Selfoss, se trouve Seljalandsfoss, une autre cascade connue pour pouvoir passer derrière. Il me faudra moins de 10 secondes pour qu'une voiture s'arrête. C'est une américaine qui est venue rejoindre son mari qui travaille sur le tournage de Fast&Furious. Après un dizaine de kilomètre, nous aperçevons 2 personnes au loin faisant du stop, je les reconnais: c'est le jeune couple espagnol qui était à l'auberge de Vik hier soir. La dame s'arrête et les prend eux aussi. Tout comme moi, il sont en route pour Selfoss et aimeraient s'arrêter voir la seconde cascade. La dame se gare sur le parking et fait rapidement le tour avec nous, elle ne connaissait pas et serait probablement passée devant sans s'arrêter autrement.

Seljalandsfoss 

Elle nous dépose ensuite tous les 3 au niveau de l'auberge de Selfoss. Cet auberge dispose même d'un jacuzzi extérieur dont nous profitons pleinement.

46
Itinéraire A/R Golden Circle (HS: ?kr) 

Ce matin je me décide à rendre visite au couple Slovaque qui m'avait pris en stop à Akureyri. Ils m'avaient dit qu'ils travaillaient à l'hôtel Boréalis qui se situe sur la route du Golden Circle. D'ici je ne suis pas très loin. Il pleut toujours un peu, après 2 stops je pense être tout près mais je n'arrive pas à trouver l'hôtel. Je relève mon pouce dès qu'une voiture approche, elle s'arrête et je reconnais Peta, l'australienne avec qui j'ai parlé hier à l'auberge, elle part voir Gullfoss et Þingvellir. Je lui dis que j'y vais avec elle. Ainsi j'aurais vu le parc National sous la neige et au début du printemps.

1-2: Geysir / 3. Gullfoss / 4. Silfra / 5. Cratère Kerið 
47
itinéraire Jour 47 (CS: Maria Anna) 

Cette fois je veux aller voir Landmannalaugar, je pars tôt le matin, laisse mon gros sac à l'auberge et commence le stop. Les gens qui me prennent avec eux me disent tous qu'il m'est impossible d'y aller car les routes sont bloquées par la neige à cette période. Après plusieurs avertissements et m'aperçevant qu'il n'y a plus grande monde sur les routes, je me résigne à faire demi-tour et rentrer à l'auberge.

Je récupère mon sac puis fais du stop sur quelques kilomètres seulement pour rejoindre le village Hveragerði où m'attend Maria Anna, une islandaise d'une cinquantaine d'année qui a répondu rapidement à ma demande de Couchsurfing.

48

Belle rando jusqu'à la rivière chaude. Déjà beaucoup de monde à cette heure là. Je passe plusieurs heure dans l'eau et ne rentre que dans la soirée chez Maria Anna. Une deuxième Couchsurfeuse arrive ce soir, Taylor, une californienne. Nous dînons toutes les trois autour d'un bon repas que nous a préparé notre hôte.

Hveragerði 
49
Itinéraire Jour 49 (CS: Takeshi) 

Aujourd'hui direction la péninsule de Snaefellsnes avec Taylor. Située à l'Ouest du pays, je n'avais pas eu l'occasion de m'y rendre au début de mon périple mais beaucoup de personnes que j'ai croisé m'en ont parlé alors étant donné que j'ai encore un peu de temps car mon vol n'est que le 19, Taylor qui avait l'intention e s'y rendre propose de m'y emmener. On en fait le tour en s'arrêtant régulièrement et terminons par la célèbre montagne Kirkjufell. Puis elle me dépose à l'entrée de Reykjavik où je rejoins ensuite à pied l'appartement de Takeshi qui a accepté de m'héberger de nouveau pour ma dernière visite de la capitale.

Snæfellsjökull
1. Kirkjufell / 2. Kirkjufellfoss 
50

Me revoilà donc à Reykjavik plus d'un mois après. La neige a fondu, le printemps fait son apparition. Je redécouvre la capitale.

Je fais des courses et prépare à manger pour Takeshi et Louis. Et ce soir quelle belle surprise que de voir le ciel coloré de vert. Moi qui ne m'attendait plus à voir d'aurores bauréales car nous arrivons mi-avril et les jours rallongent, celles de ce soir sont pourtant les plus "puissantes" de mon voyage. Je vous fais partager les photos malgré la qualité médiocre.

dernières aurores... 
51

Journée de repos, lavage de linge, promenade. Il y a même des séances de cinéma gratuites aujourd'hui, je prends une place pour "The Fencer".

52
Itinéaire Jour 52 (CS: Valdimar)

Je dis au revoir à Takeshi et Louis aujourd'hui. Puis je prends tranquillement la direction de Hafnarfjörður à pied jusqu'à chez Valdimar qui lui aussi m'a proposé de m'héberger une nouvelle fois. Lors du dîner, je lui raconte mes aventures autour du pays.

53
Itinéraire A/R jusqu'au Blue Lagoon (CS: Valdimar)

Valdimar m'avait dit qu'il avait des places pour aller au Blue Lagoon. Il m'y emmène aujourd'hui en passant par un chemin peu fréquenté qui traverse la péninsule de Reykjanes.

péninsule de Reykjanes 
Blue Lagoon 
54

Une Couchsurfeuse est arrivée cette nuit, j'ai à peine les yeux ouverts qu'elle commence à me poser plein de questions. Elle s'appelle Pri (Priyanka) et aujourd'hui Valdimar l'emmène à son tour au Blue Lagoon. Pendant ce temps moi je sors me promener et emmène avec moi Tritla, la chienne de Valdimar.

55
Itinéraire A/R jusqu'à Esja (CS: Valdimar)

Valdimar nous dépose Pri et moi jusqu'à Esja. Esja est la montagne qui domine la capitale. Nous avons décider d'y faire une randonnée mais Valdimar ne veut pas nous accompagner. Nous l'informons que nous rentrerons en stop dans la soirée. Nous commençons la rando sous un grand soleil mais arrivons à Steinn sous une tempête de neige qui nous oblige à rebrousser chemin et nous empêche de faire la boucle qui nous avions prévu.

mont Esja 

Comme nous rentrons plus tôt que prévu au parking, nous trouvons une voiture pour nous ramener dans Reykjavik. Je commence à bien connaître la ville alors je fais visiter à Pri (cathédrale, Harpa, Perlan). Et nous retrouvons Valdimar chez lui en fin d'aprem.

56

Voilà, c'est mon dernier jour entier dans ce magnifique pays qu'est l'Islande. Le matin je traîne un peu et range mes affaires le temps que Pri aille faire son sport. Et l'après-midi nous décidons d'aller nous détendre à la piscine municipale d'Hafnarfjörður.

piscine d'Hafnarfjörður 
57
Itinéraire jour 57 

Je salue Pri et surtout Valdimar pour son accueil chaleureux et pour toutes les balades qu'il nous a fait faire, puis marche jusqu'à la station pour faire du stop direction l'aéroport de Keflavik.

• • •

Mon voyage se poursuivra par 2 semaines en Ecosse. Mais mon vol fait une étape de 3h à Oslo où j'en profite pour aller boire un verre avec Christan, un ami norvégien que j'avais hébergé lorsque je vivais à Cannes.

58
• • •

***PARTICULARITES***

-----------------------------------


. Croyance aux efles

. Densité de population faible

. Temps très changeant et pas si froid qu'on pourrait le penser

. Le pas spécial des chevaux islandais

______________________________________________________________________________

***COUPS DE COEUR / COUPS DE GUEULE***


*LES IMMANQUABLES

. Reykjavik: Hallgrimskirkja (église) / Perlan / Harpa

. Cerlce d'Or: Thingvellir / Geysir / Gullfoss (cascade)

. Myvatn: Hverfjall (volcan) / Detifoss (cascade) / Krafla (champs de lave)

. Jokusarlon (lagune glaciaire)

. Skaftafell: Skogafoss (cascade)

. Fjadrargljufur (canyon)

. Skogafoss (cascade)

. Seljalandsfoss (cascade)

. Blue Lagoon


*J'AI MOINS AIME

. Le prix des auberges de jeunesse et de la vie en général

. Les traditions meurtières encore pratiquée comme la chasse à la baleine


______________________________________________________________________________

***INSTANTS MEMORABLES***


*MEILLEUR(S) MOMENT(S)

. Mon ascension au sommet de Hverfjall, la vue sur le lac Myvatn et ses

alentours est magique

. Mes dernières aurores boréales à Reykjavik

*PIRE(S) MOMENT(S)

. Quand j'étais malade le WE de Pâques

. Ma nuit en tente à -10°C? (pire sur le moment, mais finalement un bon

souvenir)


_____________________________________________________________________________

***BUDGET***


*TRANSPORTS 304

. Vol aller: Londres-Keflavik 110€

. Bus: Keflavik-Reykjavik 3000ISK / 22€

. Location de voiture partagée pour aller à Glymur: 3000ISK / 22€

. Vol retour: Keflavik-Edimbourg 150€


*HEBERGEMENTS 448

. 2 nuits en tente ou l'arrache 0€

. 3 nuits improvisées chez des locaux 0€

. 5 nuits en couchsurfing 0€

. 16 nuits en auberge de jeunesse 448€

-Hostel Reykjavik: (1x3000) 22€

-Hostel Akureyri: (1x3500) 25€

-Hostel Reykjalid: (1x3500) 25€

-Hostel Djúpivogur: (2x5000 + 1x3500) 13500ISK / 100€

-Hostel Skaftafell: (2x4000) 8000ISK / 59€

-Hostel Kirkjubeajarklaustur: (2x4000 + 1x3500) 11500ISK / 85€

-Hostel Vik: (3x3800) 11400ISK / 84€

-Hostell Selfoss: (1x3500 + 1x3000) 6500ISK / 48€



*VISITES 0€

Les endroits incoutournables de l'Islande sont des sites naturels qui sont

pour l'instant libre d'accès.


*REPAS 1000€

. Entre 15€ et 20€ par jour


--------------------------------

***TOTAL***1752€***

_____________________________________________________________________________