Carnet de voyage

L’Irlande en stop

28 étapes
2 commentaires
🇮🇪 IRLANDE 🇮🇪 + IRLANDE DU NORD . 1 étape / jour Bilan (itinéraire et budget) en dernière étape
Du 26 juillet au 22 août 2018
4 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Voilà je suis partie de chez moi (Nantes) mardi et après une nuit à Paris pour récupérer un VISA (je ne t’en dis pas plus 😉), je suis arrivée en stop à Beauvais hier. J’ai eu la chance de me faire aborder par un autre backpacker breton qui a vu mon drapeau et grâce à qui j’ai pu passer une nuit chez une locale. Une femme voyageuse qu’il a rencontré quelques heures plus tôt et qui l’a invité à dormir chez elle. Du coup je me suis joins à eux.

• • •

Aujourd’hui après une visite du centre-ville de Beauvais, je vais à pied jusqu’à l’aéroport. Mon vol est tard et j’arrive à Dublin à 23h (HL). Comme l’aéroport est situé au Nord de la capitale et que je commence mon tour d’Irlande par la Nord, je ne m’engage pas dans la ville. Je préfère passer la nuit là, ce sera plus simple d’y repartir en stop demain.

2

Je me réveille à l’aéroport vers 8h, prend un petit déjeuner et marche un peu pour rejoindre une route moins encombrée.

J’arrive à Newgrange en fin de matinée et visite le site néolithique. En groupe, nous pouvons entrer dans le couloir qui mène à une petite pièce oú s’y trouve des gravures. Le guide nous plonge dans le noir et nous montre grâce à un jeu de lumière comment serait perçu le solstice de l’intérieur.

Newgrange 

En sortant un couple d’Allemand me prend en stop et me dépose en plein centre de Belfast.

Je suis attendu chez Shane un couchsurfer ce soir. Mais je ne suis pas seule, il y en a 5 autres (2 autrichiens, 1 australienne et 2 malaisiennes) avec qui nous passons la soirée.

3

Je pars de chez Shane de bonne heure et sous la pluie pour aller visiter le Titanic Belfast, un musée consacré à l’histoire du tristement célèbre navire. Depuis sa création dans le port de Belfast, à son naufrage et tout ce qui a pu être retrouvé. Intéressant mais un peu cher.

Quartier du Titanic 

Puis je visite la ville de Belfast tout en fredonnant la chanson "Bobby Sands" de Soldat Louis. (Pour ceux qui ne connaissent pas: 🎵 Les chansons des rues de Belfast... Ont le même parfum d’Irlande... Elles pleurent comme le ciel de Belfast...🎶 )

dans les rues de Belfast 

Le temps ne s’améliore pas, je trouve un autre couchsurfer pour ce soir. C’est samedi, nous sortons boire un verre dans les pubs animés de la ville.

4

Ce matin il pleut encore... ça ne va pas être facile de faire du stop. Et en plus on est dimanche!

Je marche presque 2h jusqu’en dehors de la ville, au bout d’un moment un monsieur s’arrête et me dépose à Ballymena. Puis une jeune fille quelques kilomètres plus loin, et enfin un monsieur (dont je ne comprends pas un mot de son anglais) me dépose sur une petite route en direction de ma prochaine étape. Le problème, c’est qu’il n’y a pas grand monde sur cette route et le peu de voitures qui passent ne s’arrêtent pas... Je marche au moins 10km avant d’arriver à une intersection où il semble y avoir plus de voitures. En 2min, deux jeunes s’arrêtent et me dépose juste à l’entrée de The Dark Hedges. Une allée encerclée d’arbres qui lui donne une atmosphère particulière. Apparemment aussi connu pour un tournage de GOT, (mais ça je n’en savais rien avant).

The dark Hedges 

Après cela je reprends le stop pour le Nord pour essayer de rejoindre la fameuse chaussée des géants. Après pas mal d’attente, un jeune me dépose dans un village puis j’ai la chance de tomber sur un monsieur qui me fait visiter Ballycastle et une partie de la côte.

église en ruine - Ballycastle 

Il fait un arrêt à Ballintoy, un petit port dont les paysages sont magnifiques. Ayant un coup de cœur pour cet endroit, de quoi manger et de quoi boire pour ce soir, je lui fais savoir que je vais passer la nuit ici.

Il repart, je marche un peu puis plante ma tente dans un champs au milieu des moutons et des lapins. Je grimpe sur les collines pour mieux apprécier la vue, mange et profite d’un magnifique coucher de soleil.

Ballintoy 
5

J’avais peur de me réveiller sous la pluie mais à 6h30 c’est un ciel bleu que je vois en ouvrant la fermeture du auvent. Je range toutes mes affaires et plie ma tente, commence à marcher le long de la côte, sur la plage puis remonte vers la route pour faire du stop pour la Chaussée des Géants. Un monsieur y fait un petit détour pour m’y déposer. Du parking je descends jusqu’aux fameux rochers. A cette heure là, l’avantage, c’est qu’il n’y a quasi-personne sur le site.

la Chaussée des Géants  

En repartant je fais du stop en direction de Londonderry. Un bus s’arrête malgé que je lui fais signe du contraire. Il me dit qu’il peut m’emmener jusqu’au prochain village car il n’a pas de voyageur, il revient chercher un groupe plus tard. Je monte à bord, c’est la première que je me fais emmener par un bus!

De ce village, un monsieur super gentil avec ses 6 enfants et leur chien me dépose un peu plus loin puis un autre monsieur qui profite de l’occasion pour pratiquer son français avec moi m’emmène à Derry où j’y passe un peu de temps pour visiter et y déjeuner.

Derry 

De là, je reprends la route pour Letterkenny où j’y passe la nuit malgré un couple de couchsurfer trouvé au dernier moment.

6

On me dépose à la sortie de la ville et une voiture s’arrête presqu’aussitôt. Ce sont 2 dames françaises qui ont reconnu mon drapeau breton. (Nathalie et Valérie). Elles vont visiter un château au bord d’un lac, je décide de les accompagner. Nous faisons la marche ensemble jusqu’au château.

Lough Beath 

Nous avons vraiment bien discuté tout le long du chemin et elles me proposent de m’emmener à Falcarragh, un village où elles se sont arrêtées pour manger hier. Au moment de me déposer elles décident de m’accompagner pour déjeuner de nouveau dans ce petit resto. Elles m’invitent même avant que je ne m’en aperçoive en me disant que c’est mon cadeau d’anniversaire (qui est demain). Nous nous quittons après cela vu que je repars vers le sud.

mes copines bretonnes 

Le stop jusqu’à Ardara (où je passe la nuit) n’aura pas été facile avec la pluie.

7

Alors aujourd’hui je veux aller voir Slieve League, (il paraît que c’est la 2ème plus haute falaise d’Europe avec ses 601m). Les photos que m’ont montré les françaises hier m’ont trop donné envie d’aller là-bas! Sauf qu’avec un ciel bleu c’était forcément mieux, ça ne rend pas tout à fait pareil ce matin avec le brouillard... du coup je ne perds pas de temps à aller jusqu’en haut sachant que la vue ne donnera rien.

Bunglass cliffs 

Je repars ensuite dans l’autre sens pour essayer de rejoindre Enniskillen. Un couple d’allemands me dépose à Donegal town. Je m’abrite dans un pub le temps que l’averse passe. Un peu après, une dame qui est accompagnée de son fils de 12 ans me dépose dans le centre d’Enniskillen. Il y a un château par ici que je comptais visiter demain mais comme je n’arrive pas trop tard, je m’y rends directement à pied. Appelé Castle Coole, c’est en fait un manoir construit vers la fin du XVIIIème siècle. Quand j’arrive sur place, les portes sont fermées, une dame qui m’a vu essayer de les ouvrir m’informe que la dernière visite guidée de la journée vient de commencer. Elle me demande si je peux revenir demain mais comme je lui dis que je ne serai plus là, elle fini par me laisser entrer et je rejoinds le groupe. A la fin de la visite je cherche la dame qui m’a laissé entrer pour lui payer mon entrée mais elle n’est plus là. Bon ben j’aurai assisté à une visite guidée gratuite...


Castle Coole 

Je retourne dans le centre ville et trouve un pub pour manger. Je discute avec un irlandais et passe ma soirée d’anniversaire avec lui et un brésilien que nous avons rencontré plus tard.

Enniskillen  

Puis je pars planter ma tente un peu plus loin.

8

Je pars d’Enniskillen à pied, trouve un endroit pour petit-déjeuner et fais du stop pour Marble Arch, réputé pour ses grottes. On ne peut les visiter qu’avec un guide, je prends un ticket pour la prochaine visite de 12:15. Marble Arch Cave est la plus importante grotte d’Irlande du Nord avec ses 11km de galeries.

stalictites de Marble Arch Cave 

Après cela, je repars pour Sligo avec une dame très gentille qui fait quelques détours pour me faire visiter. Après plusieurs nuits un peu à l’arrache, je décide de prendre un chambre en auberge de jeunesse pour ce soir. En arrivant à 17h, j’ai le temps de prendre une bonne douche, de laver du linge et de recharger tous mes appareils.

Sligo 
9

En prenant mon petit-dej à l’auberge, je discute avec des québécois. Je pensais aller à Galway aujourd’hui et visiter le Connemara demain, mais ils me disent qu’ils vont à Galway aussi tout en passant par le parc national et me proposent de venir avec eux. J’accepte sans réfléchir. Le temps de ranger mes affaires et 15min plus tard je suis dans la voiture de Fred et Charles, mes nouveaux compagnons de route. On passe par la côte et on s’arrête régulièrement pour profiter des paysages.

sur la route du Connemara

Ils me demandent s’il y a un endroit en particulier où je souhaiterais aller. « Diamond Hill » je leur réponds! Nous arrivons au pied de la colline en début d’aprem et commençons la marche qui mène jusqu’au sommet. Impossible de ne pas avoir en tête la chanson de Sardou, et apparemment je ne suis pas la seule...on reconnait les français de loin ici! De là-haut nous avons une super vue sur les lacs. Nous avons de la chance car le temps s’est amélioré aujourd’hui.

Diamond hill 
avec mes copains québécois  

Après cette belle balade de 2 heures, les gars décident de rentrer à Galway pour être à l’heure pour leur check-in. Et finalement je leur demande de me déposer au village car il y a encore beaucoup à voir par ici, je ne veux pas partir tout de suite. Je dîne dans un pub puis marche un peu en dehors du village pour trouver un endroit pour planter ma tente.

10

En me réveillant, je m’aperçois qu’il a plu pas mal cette nuit... d’ailleurs j’entends encore des gouttes. Je range toutes mes affaires sous la pluie, puis commence à marcher le long de la Sky Road en attendant qu’une voiture passe pour me faire gagner du temps, mais il est encore tôt, il n’y a pas beaucoup de passage. Par chance la première voiture qui passe au bout de 10 minutes s’arrête. C’est une dame - moitié française d’ailleurs - qui habite tout au bout de cette petite péninsule. Elle me dépose là-bas. J’y reste quelques minutes pour profiter des paysages.

Puis un couple d’allemands m’emmène à Clifden. Je fais un tour rapide de la ville, fais du stop pour Galway.

Clifden 
sur la route de Galway 

Je tombe sur un couple d’Irlandais en camping-car. Ils me déposent sur le port de Galway. Je commence par m’arrêter manger un morcaux avant d’aller visiter la ville. On est samedi et en plus de ça, il y a une course de chevaux ce week-end qui a attiré beaucoup de monde. Tous les hôtels sont complets ou hors de prix. Dans la soirée je sors avec un groupe de personnes rencontrées sur le hangout de couchsurfing. Les québécois d’hier nous ont rejoint aussi. Vers 00h00 je quitte tout le monde pour trouver un endroit pour planter ma tente. Je dois me lever tôt demain car j’ai l’intention d’aller sur les îles Aran. Je pars donc vers l’Ouest et tout en marchant j’aperçois des tentes déjà plantées. Je me joins à eux.

Galway 
11

7h30: J’ai à peine ouvert ma tente que j’entends " ‘morning neighboor". Les 2 mecs des tentes d’à côté sont en fait d’ici et vivent là depuis plus d’un mois. Je range toutes mes affaires leur dis au revoir et marche pour trouver un bon spot pour le stop. Il faut que j’arrive à Rossaveel avant 10h15 car le premier ferry pour les îles Aran part à 10h30 et je n’ai pas pris mon billet en ligne. C’est à 40km d’ici. Un monsieur m’avance de la moitié puis 3 italiennes qui vont aussi sur les îles me déposent au port. J’achète mon billet puis monte sur le pont du bateau. Nous avons même la chance d’apercevoir des dauphins pendant notre traversée (rapidement mais toujours mieux que rien).

J’arrive à Inishmore (la plus grande des 3 îles) un peu avant 11h. Je prends une carte à l’office de tourisme pour me repérer puis demande des info sur les horaires des bateaux pour Doolin. Le plus tard est à 16h (un peu tôt...) et le plus tôt le lendemain, à 11h30 (un peu tard...). Bon je verrai à quelle vitesse je visite l’île, je vais essayer de faire au plus vite pour avoir le bateau de 16h.

Je m’arrête dans un resto prendre un petit dej car je n’ai encore rien mangé et finalement je vois qu’ils font des burgers VG donc j’en commande un. Ça fera un brunch...

Il doit y avoir au moins 95% des touristes ici qui louent des vélos, moi je vais à pied bien que je n’ai pas beaucoup de temps. Le resto accepte de garder mon gros sac à dos le temps que je fasse le tour. C’est cool, ça m’allègera un peu. Allez c’est parti, direction Dun Aonghasa, un fort en hauteur dont les ruines sont le site le plus visité de l’île. En passant par la route du Nord, des pancartes nous informent de la présence d’une colonie de phoques, mais pas chance cette fois, ils ne sont pas là. Après 1h30 de marche j’arrive au fort. L’entrée est payante, c’est écrit nulle part, mais bon j’ai pas fait tout ça pour rien, je rentre. Il y a encore un peu de chemin à faire avant d’arriver au fort perché sur la colline mais de là, la vue est très belle sur l’île et les falaises.

Dun Aonghasa 

Il est 14h quand je redescends à la billetterie. Je me dis qu’en marchant vite je devrais avoir le temps de voir Dun Duchathair (le fort noir). Je reviens par le chemin du Sud cette fois (beaucoup moins utilisé), il n’y a même plus de maisons, je me sens seule au monde.

Inishmore 

Quand je crois être près du but, je vois un panneau qui indique 3km encore jusqu’au fort, je me dis que je n’arriverai jamais au bateau à temps. Tant pis, je vais passer la nuit là. Je ralentis le rythme et passe en mode promenade. Quand on arrive au bout du chemin, il faut encore marcher 1km sur les roches pour atteindre le fort. Beaucoup moins touristique que le précédent, l’endroit est pourtant plus impressionnant.

Dun Duchathair 

Je redescends tranquillement au port, trouve une auberge juste pour prendre une douche et cuisiner car tout est complet autrement, et pars planter ma tente un peu plus tard dans la soirée. Je trouve un endroit pas mal près d’une église abandonnée...

12

Réveillée de bonne heure par la lumière du jour, je me lève et range mes affaires. Je descends sur le port en espérant pouvoir prendre un petit-déjeuner mais à cette heure-là rien est encore ouvert, il faut attendre 11h...

Je me promène un peu puis me souviens que la dame de l’office de tourisme m’a dit que le trajet coûtait 15€ et que je pouvais payer directement sur le ferry en espèces. Je réalise que je n’ai que 14,10€ alors je retourne au supermarché pour retirer de l’argent mais on m’informe que le distributeur est cassé et que c’est le seul de l’île... (oups, je vais peut-être bien passer une autre nuit ici...)

Lors de l’embarcation je remarque que tout le monde a déjà son billet. Je monte en dernière et explique mon cas au membre de l’équipage, je lui propose £1 à la place, mais il me dit que c’est bon, il me laisse passer et sans même prendre de billet!

Arrivée à Doolin, je prends le chemin de randonnée qui longe la côte et mène jusqu’aux incontournables falaises de Moher, pouvant atteindre 215m de haut, elles s’étendent sur 8km.

Falaises de Moher 

Je sors par le visitor center, la route est bouchée par toutes les voitures qui essaient de trouver une place sur le parking. Je fais du stop pour Lisdoonvarna, ce n’est qu’à quelques kilomètres de là mais j’ai vu qu’il y avait une auberge là-bas et je n’ai pas envie de faire plus de route aujourd’hui.

13

De Lisdoonvarna, je fais du stop et trouve rapidement une personne qui va jusqu’à Athlone. Je visite la ville puis y déjeune.

Athlone 

Puis je me dirige vers le Sud, à une vingtaine de kilomètres de là, se trouve le village de Clonmacnoise, connu pour les ruines de son ancien monastère. J’ai même eu droit au prix étudiant.

Clonmacnoise  

Au retour, 2 australiens me ramènent sur la route principale. Je pense à aller à Tullamore pour passer la nuit car c’est la ville la plus importante des environs. Mais c’était sans compter sur Ger, un monsieur de Banagher, chef d’une d’entreprise d’aliments pour chats et chiens qui quand je lui fais part de mon intention d’aller à Kilkenny demain me dit qu’un de ses employés y fait justement une livraison demain matin et qu’il peut m’y déposer. Eh bien parfait!

Banagher est une commune assez touristique du fait que la rivière Shanonn y passe et pas mal de touristes en bateau y font une halte. Ger me montre où je peux planter ma tente et me donne l’adresse d’un bon pub où il se joue de la musique irlandaise tous les soirs. Une fois qu’il m’a déposée, je vais directement au pub et y passe la soirée accompagnée d’un couple d’Irlandais (de Cork) qui m’invite d’ailleurs à les informer quand je passerai par là, des jeunes irlandais qui travaillent dans le coin en ce moment, puis d’allemands qui sont aussi en vacances sur un bateau. Vers 00h30, je retourne dans le parc de la marina pour y mettre ma tente, car le camion part à 7h30 demain.

14

6h40: réveil au sec, tant mieux! Je rejoins l’endroit que m’a indiqué Ger. A 7h15, comme prévu il vient me chercher et m’emmène à son entrepôt. Il m’offre un thé le temps que ses employés finissent de charger le camion, puis nous prenons la direction de Kilkenny.

Je commence par visiter la cathédrale et la tour.

cathédrale St Canice (Kilkenny)
château de Kilkenny 

Je trouve ensuite un endroit pour déjeuner tout en visitant le centre ville puis essaie de me rendre à Cashel.

Un monsieur me dépose sur la route la plus direct qui y mène mais je me rend vite compte que ce n’était pas la meilleure des idées. Elle n’est pas très empreintée et il me faut presque 5h pour faire les 50km qui me séparent de ma destination. En arrivant à Cashel, j’aurais préféré commencé par manger quelque chose mais la dame qui m’a emmenée me dépose au niveau du château. Je vais donc visiter le Rock of Cashel d’abord.

Rock of Cashel 

Puis je descends dans le centre à l’auberge que j’avais noté et prends un lit pour ce soir. Je me retrouve au final toute seule dans un dortoir de 5 personnes.

15

Aujourd’hui je décide d’aller à Limerick, il n’y a pas énormément de route jusque là, j’espère que ça avancera plus vite qu’hier.

Je fais un rapide tour de Tipperary après qu’un premier monsieur m’y ait déposée puis arrive à Limerick pour le déjeuner. Je trouve un resto vegan dans le centre et commande un burger. Pendant ce temps je me connecte au hangout de couchsurfing et trouve un groupe de personnes pour sortir. En attendant, je visite un peu la ville.

Limerick 

A 16h je me rend au point de RDV. Nous allons boire un verre dans un pub, puis j’arrive à trouver un couple d’italiens pour m’héberger ce soir.

16

Je pars vers 10h et marche jusqu’à la sortie de la ville en direction de Tralee. Le monsieur qui s’arrête m’emmène directement jusque là-bas. Je découvre la ville et y déjeune.

Tralee 

Le tour est vite fait, après cela, je décide d’avancer jusqu’à Dingle en passant par la route du Nord de la péninsule. Je tombe sur un monsieur en camping-car qui va rendre visite à son fils à Castelgregory. C’est bien avant Dingle mais c’est sur la route du Nord. Puis une dame m’emmène un peu plus loin et enfin un monsieur qui habite Cloghane me dit qu’il tient un pub et un camping. Je l’accompagne alors et me dis que j’irai à Dingle demain.

sur la route de Cloghane 

Je bois un verre dans son pub et vois qu’ils ont même une pizza végane. Alors j’y reste dîner aussi. Puis je me rends compte qu’il y a pas mal de randonnées à faire dans le coin. Je discute avec quelques personnes que je vois revenir de rando justement, dont une française qui a les cartes détaillées sur son téléphone (que je prends en photo). Je me décide alors à partir maintenant à 20h. Quitte à camper, autant le faire bien. En montagne, ce sera plus sympa que sur un terrain. Et puis ça m’avancera pour demain.

Vers 22h, je plante ma tente un peu au-dessus de Brandon point. C’est un peu venteux mais au moins le terrain est plat à cet endroit et la vue est pas mal non plus.

Brandon road 
17

Je suis réveillée à 6h15, à l’aurore. Il ne pleut pas et la tente est sèche, ouf!

vue au réveil 

Je commence à marcher un peu avant 7h. Je n’ai aucune idée de la distance du prochain village. Ça monte, ça descend, je croise beaucoup de moutons aussi. Au bout d’une heure et demie, je fais une pause petit-déjeuner en haut d’une falaise car il me reste des des cookies. Je repars, redescends, remonte, il commence à pleuvoir... J’en chie un peu.

rando Brandon Mountain

Je m’étais gardé une part de ma pizza d’hier, ça me redonne un peu de force. Et heureusement... la dernière côte est encore plus raide que les précédentes. Il me faut plus d’1/2h pour faire les 500 derniers mètres. Il est presque 11h quand j’arrive au sommet. Dans la descente, je croise les premiers randonneurs (et premières personnes) de la journée. Une heure plus tard, je vois enfin des habitations. Mais pas vraiment de village. Quand j’entends une voiture arriver, je lève le pouce. Elle s’arrête et va à Dingle. Parfait. Je déjeune et reste pas mal de temps abritée dans un pub. Mais la pluie ne s’arrête qu’en fin d’aprem.

rues colorées de Dingle 

Je ne trouve pas de logement ici et ne veux pas camper ce soir alors je décide de faire la route jusqu’à Killarney. Une première dame s’arrête rapidement et m’emmène jusqu’à Inch beach, une seconde jusqu’à Middtown et une troisième 5 km plus loin. A 15km de ma destination, il me faut 1/2h pour trouver mon dernier passage. Enfin, un monsieur s’arrête et me dépose juste devant l’auberge dans laquelle je compte aller.

Mais arrivée à la réception on m’informe que c’est complet. La dame me propose de garder mon sac le temps que je trouve autre chose. Je redescends la rue principale car j’ai vu un autre hostel en passant. En chemin j’en croise encore un autre. Je m’arrête m’informer sur la disponibilité et les prix. Il leur reste juste 1 lit en dortoir de 10 personnes, 14€, petit-déjeuner compris. Impeccable, je prends.

J’en profite de ne pas avoir mon sac pour faire un petit tour de la ville et manger un morceau. Puis je récupère mon sac et rentre à l’auberge avec l’intention de me coucher de bonne heure. Mais ça c’était avant d’ouvrir la porte de la chambre et de découvrir qui était là... Un groupe de jeunes qui avait déjà bien entamé leur soirée et avec qui je me suis embarquée dans les pubs et boîte de la ville.

18

Au retour de la soirée j’informe la réception que je resterai une nuit de plus car le check-out est à 10h soit dans moins de trois heures... et je préfererai dormir un peu plus que ça.

Dans l’après-midi, nous faisons un tour de la ville de jour.

Killarney  

Je cuisine un peu ce soir et arrive à me couche de bonne heure cette fois.

19

Je me dis qu’il me faudra la journée pour arriver à Portmagee mais Ticht, le premier monsieur qui s’arrête va directement là-bas.

A 10h30, j’ai déjà rejoint ma destination. Et exceptionnellement aujourd’hui je ne veux pas aller plus loin car je veux absolument visiter les îles Skellig demain. Située à 12km des côtes, elle sont très prisées depuis qu’un des épisodes de Star Wars y a été tourné. La plus grande des îles étant classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, il n’est pas facile de s’y rendre car seulement une centaine de personnes par jours sont autorisées à y poser le pied. Les places sont donc chères et sont réservées plusieurs mois à avance. Mais on m’a fait comprendre qu’en allant tôt le matin au port, on avait une chance d’embarquer (si il y a des annulations). Donc je vais tenter ma chance demain et même après-demain si il faut! C’est pour ça que je vais passer la nuit ici.

Portmagee depuis l’île Valentia 
20

Réveil à 5h40, à 6h10, je suis sur le port. J’avais peur qu’il y ait déjà du monde mais non. Je suis la première devant la grille. Le monsieur du snack qui commence à sortir sa terrasse m’amène même un café. Vers 7h, d’autres personnes arrivent dont 2 américaines qui ont tenté d’aller sur les îles hier mais sont arrivées trop tard. A 8h00, il commence à y avoir du monde sur le port, à 8h30 les premiers bateaux partent avec ceux qui ont déjà un ticket et je vois un membre d’équipage lever le pouce dans ma direction pour me dire que c’est bon pour moi, je serai sur son bateau. 😃😃😃

Un petit pipi (car pas de toilettes sur l’île, et le tour dure 5h) et nous voilà parti... le temps est clair mais il y a du vent et beaucoup de vagues. Nous sommes accompagnés pendant 2-3 minutes par 2 dauphins. Quand nous arrivons sur Skellig Michael une heure plus tard, je suis trempée de la tête au pied, j’ai hâte de monter les marches pour me réchauffer. Mais avant, 10 minutes de briefing pour rappeler que l’endroit est dangereux, qu’il est à éviter pour ceux qui ont le vertige, qu’il ne faut pas manger en marchant (ça pourrait attirer une mouette qui nous ferait perdre l’équilibre), bref un rappel sécurité car les chutes arrivent.

Nous avons 2 heures devant nous maintenant pour visiter. En 10 minutes je suis déjà en haut. Une guide fait un point historique aux personnes déjà présentes auxquelles je me joins. (Un monastère y fut construit au sommet de Skellig Michael et une vingtaine de moines y vécurent à partir du VIIè siècle et jusqu’au XIIIè siècle).

sur Skellig Michael 

Je déjeune une fois posée avec ma copine la mouette.

A 12h30, notre bateau repart en faisant le tour de l’île puis celui de Little Skellig qui abrite la 2ème plus grande colonie de fous de Bassan au monde. Ainsi qu’une dizaine de phoques qui a élu domicile ici.

autour de Little Skellig 

Nous rentrons au port à 14h. Un couple d’italiens qui était sur le bateau avec moi me propose de m’emmener quand je leur dis que je repars en direction de Cork par la route sud du Ring of Kerry.

Nous faisons quelques arrêt photos puis je leur demande de me déposer à Bantry. Je trouve un resto bio et VG pour y manger mais pas d’hostel ici pour ce soir.

sur la route de Bantry 
Bantry 

Alors après dîner je marche en direction de la péninsule de Sheep’s Head. Le chemin longe la mer d’après la carte donc je me dis que je trouverai bien un endroit sympa pour planter ma tente. Je vois bien des champs mais ça ne me plaît pas, je marche encore jusqu’à ce qu’il fasse noir en espérant trouver un endroit rapidement car en plus de ça il commence à pleuvoir...

Enfin je trouve un champs qui donne accès à la mer, l’herbe est un peu haute mais ça fera l’affaire pour cette nuit.

21

La nuit a été venteuse et pluvieuse. C’est toujours le cas au réveil d’ailleurs. Mais il faut bien se lever, alors je plie toutes mes affaires sous la pluie et commence à marcher pour rejoindre le bout de la péninsule. La route semble interminable. Après 3 heures de marche sous la pluie et seulement 4-5 voitures croisées, je commence à désespérer! Je me dis que ça ne sert à rien d’aller plus loin surtout qu’avec ce temps, on ne voit pas à 100m et que s’il y a toujours aussi peu de passages, je risque de passer encore une nuit dans ce trou perdu. Il y a bien quelques maisons mais aucun village. Je fais demi-tour... au bout d’une demi-heure, je croise un camping-car: des bretons! Je les arrête et leur demande si je peux monter bien qu’ils vont dans le sens opposé, ils me disent qu’ils rejoindront forcément la route principale plus tard et ce sera toujours plus rapide qu’à pied.

Finalement, eux non plus de prennent pas la peine d’aller jusqu’au bout. Ils me déposent dans un petit village, puis une autre voiture, sur la route principale, enfin!

Sorcha, une fille de mon âge, voyageuse aussi, m’emmène jusqu’à Kinsale où j’espère y trouver une auberge pour y passer une nuit au sec. Elle me laisse même ses coordonnées au cas où je ne trouve pas d’endroit car elle connaît un peu de monde dans ce coin. Je la remercie puis pars d’abord trouver un resto pour y déjeuner. Puis je me dirige vers la seule auberge de jeunesse que j’ai trouvé ici.

Derek, le mec de l’accueil me dit qu’ils sont complets mais qu’ils ont un petit jardin à l’arrière si j’ai une tente. Il faut d’abord que je la fasse sécher... en attendant je prends une douche et lave quelques affaires.

Derek a cuisiné ce soir et m’invite à dîner avec lui et les autres personnes de l’hostel, dont Gwen, une nantaise qui bosse dans un resto de Kinsale en ce moment.

22

Il fait beau ce matin. On me dit qu’il y a le Fort Charles à voir pas loin d’ici. Je suis motivée, j’y vais en courant. Je repasse par le centre ville prendre des photos sous un ciel bleu.

fort Charles et vue sur Kinsale 
Kinsale 

Puis je retourne à l’auberge déjeuner et préparer mon sac pour partir pour Cork ou j’arrive dans l’après-midi après un petit détour par Blarney. Je voulais visiter son château, réputé pour sa fameuse "pierre de l’éloquence" que les gens embrassent la tête à l’envers, mais je ne rentre finalement pas à l’intérieur.

château de Blarney 
Cork 

A Cork, je retrouve Sam, un des gars de Killarney qui m’avait dit de la contacter si je passais par là. Après une promenade dans la ville, nous allons boire un verre, je lui demande s’il peut me déposer à Fermoy car ça m’avancera pour aller à Waterford demain. Il me dit que ce sera sera encore plus simple de Mitchelstown, son village où il vit avec sa mère et son frère (que j’avais rencontré aussi à Killarney). Il me montre un endroit sympa pour camper puis me dit qu’il passera me chercher demain matin pour m’emmener sur la route de ma prochaine destination.

23

Vers 8h, comme prévu Sam passe me chercher et me dit que je suis invitée à prendre le petit-dej chez lui. Et même une douche! Royal! Il me dépose ensuite sur la route de Waterford. Je fais un arrêt à Clonmel après avoir été emmenée par deux petites mamies, bien gentilles mais pas faciles de les comprendre...

Clonmel 

Je me dirige ensuite vers Waterford où j’y passe l’aprem, puis pars planter ma tente en dehors de la ville dans la soirée après avoir trouvé un petit resto vegan pour y dîner.

Waterford  
24

Une fois ma tente pliée, je fais direct du stop pour Wexford. Un premier monsieur me dépose à New Ross, à mi-chemin où j’en profite pour prendre un petit-déjeuner dans un snack et y faire ma toilette.

New Ross 

Puis je reprends ma route. Un camion me dépose à quelques kilomètres du centre-ville, je termine à pied tout en visitant. Vers 12h, je prends un Subway et me promène le long du fleuve. Je me pose sur un banc au soleil et en profite pour faire sécher ma tente.

Wexford 

Je repars vers le Nord, j’aimerais arriver à Dublin demain soir mais voudais passer par Glendalough avant. J’essaie donc d’avancer jusqu’à Wicklow. Après un bref arrêt à Enniscothy, on me dépose au niveau de Wicklow sur la route de Glendalough.

Enniscorthy 

Comme j’ai encore un peu de temps, je tente de rejoindre Glendalough dès ce soir. J’y arrive un peu avant 18h et vois qu’il y a de belles rando à faire. Je m’arrête prendre une pizza et en garde 2-3 parts pour plus tard.

Je commence par visiter le site monastique de Glendalough.

Glendalough  

Je continue à marcher en direction du premier lac, puis jusqu’au second d’où partent les chemins de randonnée. Vers 19h, je choisis d’empreinter le sentier de 9km qui fait le tour de l’Upper Lake en passant par des falaises. Je croise un troupeau de daims dans la montagne et passe forcément plus de temps que prévu pour réussir à les prendre en photos sans les effrayer. Vers 21h30, je suis à l’autre bout du lac mais le plus gros est fait, il ne restera plus que de la descente. Je trouve un endroit près d’une cascade pour y planter ma tente.

Parc National de Wicklow Mountains 
25

La nuit est agitée. On m’avait prévenu... Impossible de dormir. Je vois ma tente qui bouge dans tous les sens, j’ai peur qu’elle se casse. Mais je ne vais pas partir maintenant qu’il fait nuit.

Heureusement elle a tenu le coup jusqu’aux premières lueurs du jour. Je me lève donc dès 5h30, inutile de prendre le risque de lui faire endurer ça deux heures de plus... (Le vent aura quand même emporté avec lui mon sac de rangement de tente et celui de mon poncho... 😢).

rando matinale

Je repars en longeant l’autre côté du lac et à 7h30, j’arrive au village. Je passe devant l’auberge de jeunesse et en profite pour leur demander si je peux utiliser les équipements de la cuisine pour prendre mon petit-déjeuner. J’ai du pain de mie, de la confiture et des sachets de thé, j’ai simplement besoin d’une bouilloire et d’un grille-pain. La dame de la réception accepte sans problème. (Je fais ma toilette en même temps).

j’ai fait un grand détour... 

Je repars vers 9h pour Russborough House que je ne visite que de l’extérieur. Cette demeure fait partie des plus beaux château d’Irlande mais ça a l’air d’être un peu le même style que Castle Coole que j’ai visité à Enniskillen.

Russborough House 

Enfin, je rejoins Dublin en 2 passages. Et la boucle est bouclée. Ne me reste plus qu’à apprécier l’atmosphère de la capitale Irlandaise. Je commence par y déjeuner dans un resto de falafel puis rejoins l’hostel dans lequel j’ai réservé une chambre pour mes deux dernières nuits.

J’ai tout l’aprem pour me reposer, je prends le temps de laver mes vêtements pour qu’ils aient le temps de sécher demain, ainsi que de mettre un peu à jour mes étapes.

26

Promenade dans les rues de Dublin

Trinity College 
St Stephen’s Green 
château  
églises 
27

Aujourd’hui, je continue à errer dans les rues de la capitale.

dans les rues de Dublin 

Dans l’après-midi, je rentrouve un groupe de couchsurfeurs pour aller boire un verre.

Vers 21h, je vais à pied en direction de l’aéroport. Je repars demain à 9h, donc ce sera plus simple et plus économique de dormir là-bas.

J’y arrive vers 23h et retrouve quasiment le même endroit que le premier jour. Des personnes sont déjà installées dans cette partie de l’aéroport pour y passer la nuit.

28
💙bateau / 💛autostop / 💚marche

***LES INCONTOURNABLES ***

-Newgrange

-Ballintoy 💕

-La Chaussée des Géants

-Slieve League

-Connemara (Diamond’s hill 💕)

-Galway

-Îles Aran (fort noir 💕)

-falaises de Moher

-Clonmacnoise

-Kilkenny (cathédrale)

-Rock of Cashel 💕

-Limerick (château)

-Dingle (Brandon Point 💕)

-îles Skellig 💕

-Kinsale

-Glendalough 💕

-Dublin

• • •

VISITES 147,85€

Newgrange: 7€

Titanic Belfast: 19,50£ / 22€

Marble Arch cave: 8,75£ / 9,85€

Fort Inishmore: 5€

Clonmacnoise: 4€ (E)

Cathédrale + tour de Kilkenny: 7€

Rock of Cashel: 8€

Skellig Islands: 85€


HEBERGEMENTS 125€

Hostel (Sligo): 24€

Hostel (Lisdoonvarna): 19€

Hostel (Cashel): 15€

Hostel (Killarney): (2x14€) 28€

Hostel (Kinsale): 7€

Hostel (Dublin): (2x16€) 32€


TRANSPORTS 58,85€

Vol (Beauvais -> Dublin): 43,85€

Bateau (Rosaveel > Inishmore): 15€

Bateau (Inishmore > Doolin): 0€


REPAS 405€

Environ 15€/jour: 15x27=405€


TOTAL 736.70€ (pour 27 jours)

• • •

Meilleur moment: ma nuit en tente à Ballintoy (ETAPE 4)

Pire moment: mon réveil sous la pluie près de Bantry et mes 3heures de marche (toujours sous la pluie) avant de trouver des bretons qui me prennent dans leur camping-car. (ETAPE 20)

Animaux vus: 1 macareux / 2 dauphins / 10 phoques / 20 daims / 1000 moutons / 10000 mouettes / 100000 fous de bassan