Carnet de voyage

Vietnam, du nord au sud

11 étapes
2 commentaires
11
Circuit découverte : Hanoï, le delta du Fleuve Rouge et la Baie de Ha Long - Hué et Hoi An - Ho Chi Minh-Ville et le delta du Mékong.
Mai 2015
17 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Ayant choisi Qatar Airways, cela nous permet d'apprécier le confort et l'espace intérieur de l'A380 jusqu'à l'escale au Qatar et de visiter au passage le luxueux aéroport de Doha : Hamad International Airport.

Hamad International Airport, l'aéroport de Doha au Qatar

Le vol suivant nous emmène de Doha à Hanoï, avec un court arrêt technique à Bangkok.

Arrivée sur Bangkok (à gauche et au centre)   -   Aéroport de Bangkok (à droite) 
Arrivée sur Hanoï (à gauche)   -   Noi Bai International Airport (à droite)
2

Authentik Vietnam, l'agence locale qui nous a organisé le circuit, nous fait accueillir à l'aéroport et conduire à l'hôtel Quoc Hoa situé dans le Quartier des Trente-Six Guildes, la vieille ville de Hanoï.

Trajet vers Hanoï depuis l'aéroport (à gauche)   -   Le pont Nhật Tân enjambant le Fleuve Rouge (à droite)

En soirée, dîner dans un restaurant du quartier et première découverte de la ville par une promenade autour du Lac Hoan Kiem.

Dans les vieux quartiers de Hanoï
Pont menant au temple de la Montagne de Jade sur un îlot du lac Hoan Kiem

Pour le 40ème anniversaire de la fin de la guerre du Vietnam, un panneau floral nous rappelle la date importante du 30 avril 1975 à laquelle la ville de Saïgon a été libérée. Le bord du lac est un lieu de promenade fréquenté par les vietnamiens. On danse aussi en groupes le soir.

Panneau commémoratif du 30/04/1975 (à gauche)    -   Tour de la Tortue (au centre)    -    Danse au bord du lac (à droite)

Le 5 mai, nous partons dans les rues de Hanoï pour une visite guidée de la ville.

Dans la capitale, les deux-roues sont omniprésents et leur mode d'utilisation est parfois surprenant.

La Pagode Tran Quoc, fondée au 6e siècle et rénovée au 17e est l'une des plus anciennes du pays.

La Pagode Tran Quoc , initialement située au bord du Fleuve Rouge, a été  démontée en 1615 et déplacée au bord du lac Tay 
A droite les "pagodons" du cimetière monastique
Portraits de vénérables et autels consacrés aux immortelles

Au Musée d'Ethnographie, nous découvrons les différentes ethnies du pays ainsi que des objets typiques et des modèles d'habitat traditionnel.

L'entrée du Musée d'Ethnographie où sont présentées les 54 ethnies du pays (à droite)
Objets et habitats traditionnels vietnamiens 

Visite d'un atelier de laque où nous suivons les différentes étapes de fabrication : découpe de la nacre, pose des éléments de nacre ou de coquille d'œuf, peinture, laquage et polissage.

Fabrication de tableaux de laque 

Le Temple de la Littérature fut la première université du Vietnam, en l'an 1076.

Entrée et jardins du Temple de la Littérature 
A droite, la tortue en céramique plaquée d'or exposée au Temple de la Littérature 

S'il est un lieu bien gardé à Hanoï, c'est bien le Mausolée du Président Ho Chi Minh, où le dimanche on fait la queue pour venir saluer "L'Oncle Ho".

Mausolée du Président Ho Chi Minh 

Tout près du Mausolée, se situe la Pagode au Pilier Unique.

Retour dans la vieille ville, au bord du Lac Hoan Kiem, " le lac de l'épée restituée ".

La tortue et l'épée restituée (à gauche)   -   Au bord  du lac  Hoan Kien (au centre et à droite)

Selon la légende, en 1427, lors d'une parade nautique pour célébrer la défaite chinoise, une tortue émergea des flots pour saisir l'épée magique tenue par le souverain à la proue de son navire. L'épée ayant rempli sa mission, la tortue l'engloutit à jamais.

A proximité du lac, la journée s'achève par un spectacle de marionnettes sur l'eau où les poupées en bois sculptées à la main et les dragons colorés donnent vie aux légendes locales.

Théâtre des Marionnettes sur l'Eau
3

Le 6 mai au matin, nous quittons Hanoï et ses " maisons tubes " et prenons la route de Dien Bien Phu en vue de rejoindre Mai Chau.

Une  " maison tube " à Hanoi  (photo de gauche)
Sur la route de Dien Bien Phu 

Après Hoa Binh, nous quittons le plat pays du delta du fleuve rouge pour la région montagneuse.

Arrêt en bord de route dans la montée du col du Tong Dau

Après avoir passé le col du Tong Dau, nous découvrons la vallée de Mai Chau et ses rizières.

Vue sur la vallée de Mai Chau 

Dans la vallée, nous déjeunons chez l'habitant au village de Pom Koong.

Déjeuner à Pom Koong 

Nous visitons ensuite les villages Thaï Blancs des alentours et découvrons l'artisanat local.

Artisanat et vie locale vers Pom Koong 


Maisons Thaï traditionnelles au bord des rizières 

Nous nous installons dans une maison Thaï traditionnelle sur pilotis du village de Pom Koong. Nous trouvant entourés de rizières, les moustiquaires ne seront pas inutiles.

Notre gîte sur pilotis 

En soirée, des danses folklorique des minorités Thaï ont été prévues par notre guide ainsi qu'une dégustation d'alcool de riz à base de riz gluant fermenté.

Danses folkloriques des minorités Thaï   -   En bas, au centre, l'alcool de riz et les pailles pour le déguster 
4

Le 7 mai, nous quittons la vallée de Mai Chau pour nous diriger vers Ninh Binh.

Que ce soit à pied , à vélo ou à moto, ici on transporte toutes sortes de marchandises. On ne s'ennuie jamais pendant les trajets. Il suffit d'observer les bords de la route.

Dure, la montée du col  du Tong Dau !
Sur une moto, on peut trouver un miroir avec des jambes  ou une femme, un homme et deux cochons. Original, non ?

Le parapluie est un accessoire essentiel pour les cyclistes. Il sert en cas d'averse soudaine, mais aussi à se protéger des rayons du soleil.

A bicyclette sous les ombrelles

Tout à coup, nous traversons une zone de travaux, ça secoue dans notre minibus. Les buffles, eux, préfèrent emprunter la route asphalté.

Plus loin, la route passe dans un marché de cannes à sucre.

Vente de canne à sucre en bord de route

Arrivés dans la région de Ninh Binh, nous déjeunons chez l'habitant d'un petit village, puis effectuons une balade en char à buffle et ensuite à vélo dans la campagne avoisinante.

Non loin du village, nous embarquons à bord de petites barques à rames pour une promenade à travers les paysages spectaculaires de la réserve de Van Long.

Excursion en barque dans la réserve Van Long 

Nous rejoignons ensuite notre hôtel à Ninh Binh.

5

Le trajet est long de Ninh Binh à la baie de Ha Long.

Comme d'habitude, beaucoup de cyclistes en tous genres le long de la route.

Et bien sûr des motos avec leurs chargements étonnants.

Nous voyons beaucoup de tombes au bord de la route. Elles sont souvent regroupées ou parfois isolées au milieu des champs.

Tombes vietnamiennes 

La coutume veut que le mort soit enterré une première fois au lieu choisi par la famille. Trois ans plus tard, le corps est exhumé pour être incinéré et l’urne contenant les cendres est alors placée dans un tombeau miniature.

Nous voici enfin arrivés au bord de la Baie de Ha Long. Les jonques mouillent au large de l'embarcadère en attendant les passagers qui les rejoignent en barque.

Bateaux de croisière dans la baie de Ha Long 

Nous embarquons sur le Dragon Legend, accueillis par l'équipage de ce magnifique bateau de la compagnie Indochina Junk. Puis nous prenons possession de nos cabines avant de faire un tour sur le pont. Service impeccable lors des 24 heures passées à bord.

Accueil à bord du " Dragon Legend " dans la baie de Ha Long

Sitôt le bateau parti, le déjeuner est servi sur le pont d'où l'on peut admirer les îlots rocheux qui défilent devant nos yeux.

La baie de Ha Long comporte près de 2000 îles karstiques. au milieu desquelles se faufile notre bateau.

Dans l'après-midi, le bateau mouille l'ancre pour nous permettre une balade en kayak ou en barque à moteur.

Le " Dragon Legend  " dans la baie de Ha Long

Nous partons découvrir les environs à travers le dédale d'îlots rocheux où se nichent des petits villages de pêcheurs.

Bateaux de pêche dans la baie de Ha Long

Après une baignade dans la baie au pied du bateau, celui-ci poursuit sa route dans ce labyrinthe de roches où nous assistons au coucher du soleil.

Coucher du soleil dans la baie de Ha Long

A la nuit tombante, le bateau jette l'ancre pour la nuit. Un orage violent éclate pendant la nuit. Des trombes d'eau déferlent sur le bateau, le bruit du tonnerre résonne entre les rochers qui sont illuminés par les éclairs. Impressionnant !

Au réveil, le temps est pluvieux. Le bateau reprend sa route. Il nous débarque sur la plage d'une petite île. Possibilité de baignade ou balade en kayak selon envie. Visite d'une grotte à laquelle on accède par des escaliers. La grotte débouche dans la paroi de l'île et offre une jolie vue sur la mer et les rochers.

Grotte dans la baie de Ha Long  (Plage d'accès en haut à gauche - Vue depuis la grotte en bas à droite)

Après un dernier repas à bord, nous arrivons à l'embarcadère où notre minibus nous attend pour nous conduire à Hanoï. Sur la route, un arrêt dans un magasin de céramiques locales. C'est un peu "kitch", mais notre guide a l'air d'aimer. Puis un atelier de sculpture.

Vente de céramiques
Atelier de sculpture 

A Hanoï, après une balade en ville, nous rejoignons la gare où nous quittons notre guide, Bien, et son chauffeur puis montons à bord du train de nuit pour Hué.

6

Le train arrive en gare de Hué au matin du 10 mai. Phuong, notre guide pour cette deuxième partie du voyage, nous attend pour nous conduire à notre hôtel déposer les bagages et prendre un petit-déjeuner.

Hué est l'ancienne capitale du Vietnam. A tout seigneur tout honneur, nous commençons par visiter la Cité Impériale.

La Cité Impériale de Hué 

Nous nous rendons ensuite à la Pagode Thien Mu (la pagode de la dame céleste).

Chacun des sept étages de la tour octogonale  représente une réincarnation de Bouddha
L'histoire de la pagode est gravée sur une stèle en marbre supportée par la tortue   -   La cloche de 2.5 m pèse 2 tonnes

Au pied de la pagode, une pirogue nous attend pour une excursion.

Pirogues pour les excursions sur la Rivière des Parfums 

Nous partons sur la Rivière des Parfums. Nous déjeunons à bord de la pirogue, puis le piroguier nous dépose au bord de la rivière pour une balade en vélo dans la campagne.

Le long de la Rivière des Parfums 

Dans les villages que nous traversons, nous découvrons l'activité paysanne et croisons des gens très souriants.

Nous retrouvons ensuite la pirogue qui nous ramène à Hué.

Le 11 mai, avant de quitter Hué, nous allons visiter le tombeau de Tu Duc qui régna de 1848 à 1883. Il est situé dans un parc très agréable.

7

Nous quittons Hué vers le sud. Après 30 km, la route longe la grande lagune de Cau Hai. Plus loin, nous faisons halte pour déjeuner au bord du lagon de Lang Co dans une gargote à fruits de mer.

Lagune de Cau Hai
Vers Lang Co 

Le village de Lang Co occupe une étroite péninsule coincée entre mer et lagon. A la sortie de Lang Co, la route monte au Col des Nuages (496 m) qui marque la frontière entre le nord et le sud du Vietnam.

Péninsule de Lang Co (à gauche)   -   Route du Col des Nuages (à droite)
Tour au col des Nuages (à gauche)   -   Vue sur la baie de Danang dans la descente du col des Nuages (à droite) 

En arrivant à Da Nang, nous traversons l'estuaire par le pont qui mène au port puis au front de mer.

Da Nang : Le pont Thuan Phuoc, le port de pêche et le front de mer 

Pour aller dans le centre, nous prenons le pont Rong, sur lequel se déploie un énorme dragon.

Visite au Musée d'Art Cham situé de l'autre côté du pont.

Musée d'Art Cham de Da Nang 
8

Après Da Nang, nous rejoignons l'hôtel Phu Thinh situé à Hoi An où nous devons rester 3 nuits. Confortable hôtel avec piscine. De quoi bien se reposer entre les visites.

Hôtel Phu Thinh à Hoi An 

Au matin, nous nous rendons dans le quartier historique de Hoi An, situé au bord de la rivière Thu Bon. C'est un quartier fréquenté par les touristes mais aussi par la population locale.

Hoi An - vers le centre historique 

Nous visitons le Pont Japonais, la Maison Tan Ky, le Marché et la Pagode Phuc Kien.

Le Pont Japonais (à gauche)   -   La Maison Tan Ky, datant du 18e siècle (au centre)   -   Le Marché de Hoi An (à droite)
La Pagode Phuc Kien dédiée à la déesse de la mer 
 A la Pagode Phuc Kien - Allumage d'un serpentin d'encens à l'intention de nos familles et amis. 

Puis nous partons à vélo en direction de la campagne. Arrêt chez un horticulteur pour une leçon de jardinage. A la vue du temple imposant dans le fond du jardin, nous comprenons l'importance que les vietnamiens attachent au culte des ancêtres.

Visite chez un horticulteur près de Hoi An.

Pour le déjeuner, un cours de cuisine est prévu chez l'habitant. Même pour notre guide, pas facile de trouver l'emplacement niché au milieu des cocotiers d'eau. Pour finir, notre hôte nous envoie chercher en scooter par ses enfants. Trois adultes par scooter, lancés sur les sentiers étroits qui parcourent cette zone aquatique, ça n'a rien d'anormal ici.

Cours de cuisine chez l'habitant vers Hoi An 

Nous passons la soirée à Hoi An au bord de la rivière Thu Bon où brillent les illuminations et les lampions.

Illuminations sur le Pont Japonais et sur les bords de la rivière Thu Bon à Hoi An 

Le jour suivant, lever tôt. Départ à 5h30 pour une visite au marché de rue vers la rivière.

Le marché du matin à Hoi An 

Puis direction le Royaume du Champa pour visiter le temple de My Son, situé à 40 km de Hoi An. Nous y découvrons les vestiges, d'architecture chame, d'édifices construits du 7e au 13e siècle.

A la maison d'accueil du site, nous assistons à un spectacle de danse et de musique chame.

Danses et musiques chames au site de My Son

Nous retournons à Hoi An déjeuner au bord de l'eau avant de partir en croisière sur la rivière.

Croisière sur la rivière Thu Bon 

Nous achevons la journée par la visite de la Pagode Chuc Thanh, à l'écart du centre historique de Hoi An.

Pagode Chuc Thanh
9

Le 14 mai à 7h00, départ pour l'aéroport de Da Nang. Vol pour Ho Chi Minh-Ville.

Le pont Rong de Da Nang et son dragon (à gauche)   -   Un convoi mortuaire sur la route de l'aéroport (à droite) 
Départ de Da Nang (au centre)   -   Arrivée sur Ho Chi Minh-Ville (à droite) 

Notre nouveau guide pour la partie sud du Vietnam, Thin, nous attend à l'aéroport. Et nous voici dans les rues de Ho Chi Minh-Ville, anciennement Saïgon, cinq fois plus peuplée que la capitale Hanoï. Ici, les deux ou trois roues semblent aussi très utilisés pour le transport.

Histoire de nous mettre dans l'ambiance, Thin nous emmène directement dans le quartier chinois. Nous entrons dans le marché grossiste de Binh Tay où il faut se frayer un chemin au milieu des étales. On y vend tout et n'importe quoi tout en casse-croûtant calé au milieu des marchandises.

Marché grossiste de Binh Tay

Ambiance plus calme au Temple Thien Hau que nous visitons juste après.

Temple Thien Hau dédié à la déesse de la mer

Dans la première cour intérieure où l'on brûle l'encens, on remarque les figurines en céramique, inspirées de la légende des Trois Royaumes, en alignement le long du toit.

La première cour du Temple Thien Hau 

Après déjeuner, nous marchons dans les quartiers au look plus occidental où se trouvent les grands hôtels, les grands magasins ainsi que le Théâtre Municipal, l'Eglise Notre-Dame et la Poste Centrale.

Grand Hotel  (au centre)
Théâtre Municipal (à gauche et en haut)   -   Eglise Notre-Dame (en bas, à droite)
Poste Centrale avec sa charpente métallique voûtée conçue par Gustave Eiffel

Nous séjournons à l'hôtel Elios dont la terrasse supérieure offre une belle vue sur la ville illuminée.

Vue depuis l'hôtel Elios (à gauche et au centre)   -   Marché Ben Than (à droite)
10

Le 15 mai, nous quittons Ho Chi Minh-Ville en direction de Ben Tre dans le delta du Mékong. Après une pause dans un joli parc au bord de la route, nous franchissons un des bras du Mékong.

Le long de la route vers Ben Tre

Nous embarquons pour une croisière en pirogue sur le fleuve.

Croisière dans le delta du Mékong

Le bateau fait halte vers une briqueterie artisanale pour y voir le processus de fabrication des briques. Elles sont façonnées avec l'argile extrait du fleuve puis empilées dans d'énormes fours en forme d'ogives pouvant contenir jusqu'à 19 tonnes de briques. La cuisson peut durer jusqu'à un mois. Le feu est alimenté par des balles de riz qu'il faut remuer et approvisionner toutes les 20 minutes jour et nuit.

Briqueterie de Monsieur Tu Lo dans la région de Ben Tre

Ben Tre est la capitale nationale de la noix de coco. Les chargements des bateaux que nous croisons ainsi que les fabriques dispersées le long du fleuve en témoignent. Le fruit et l’arbre sont utilisés pour l’alimentation, fabriquer des ustensiles, des articles d'artisanat, construire des maisons.

Transport des noix de coco dans le delta du Mékong 

Notre bateau s'engage dans une ramification du fleuve puis nous dépose vers une fabrique artisanale de produits de coco disséminée sous les cocotiers.

Fabrique de bonbons de coco 

Non loin de là, un tuk-tuk (tricycle motorisé) nous attend pour nous emmener déjeuner dans un petit restaurant perdu dans la forêt de cocotiers.

Restaurant dans la forêt de cocotiers

La suite du parcours dans la forêt se fait à bicyclette par des petits sentiers, ce qui nous permet des rencontres successives diverses et variées.

Au centre et à droite : atelier de transformation du lait de coco 

Une averse soudaine nous oblige à nous abriter. On nous invite à l'intérieur d'une petite maison. Bizarre, ici les motos sont garées dans la chambre à coucher. Plus loin, nous débouchons vers un gros Bouddha couché au milieu de nulle part.

Intérieur d'une chambre à coucher polyvalente (à gauche)   -   Bouddha couché au milieu de la forêt (à droite)

Puis visite chez un collectionneur de céramiques avec dégustation de lait de coco (ça c'était prévu).

Chez le collectionneur de céramiques

Décidément, les moyens de transport sont très diversifiés aujourd'hui. Nous laissons les vélos et continuons à pied dans la forêt, puis en barque, puis en bateau (celui de ce matin), puis en minibus qui nous dépose au départ d'un sentier.

Trajet à pied et en barque dans la forêt de cocotiers 

Il ne nous reste plus que 900m à parcourir dans la forêt avec les bagages pour atteindre enfin notre gîte chez l'habitant au bord du fleuve. Voilà une journée bien remplie.

11

Le 16 mai, un petit tour dans le village avant de retrouver notre minibus et de partir pour Long Xuyen.

Elevage de coqs de combat (à gauche)   -   Culture de champignons (à droite) 
Le long de la route
Arrêt dans une pépinière 
Passage du bac vers Vinh Long 

Arrivés à Sa Dec, nous visitons le marché local au bord du fleuve.

Marché de Sa Dec 

Sa Dec a été rendue célèbre par la romancière Marguerite Duras avec " L'Amant ". Nous déjeunons à la Maison Huynh Thuan, ancienne demeure de " L'Amant ".

La Maison Huynh Thuan

Non loin, se situe la pagode confucéenne Kien An Cung.

Pagode Kien An Cung 

Dans l'après-midi, en route, nous visitons la Ferme aux Crocodiles.

Puis nous arrivons à Long Xuyen, ville peu fréquentée des touristes où se trouve notre hôtel.

Long Xuyen 

Le 17 mai au matin, nous traversons le marché de Long Xuyen.

Marché de Long Xuyen

Nous arrivons au bord du fleuve et embarquons dans une petite barque à moteur pour une croisière.

Le fleuve a des allures de marché flottant.

Marché flottant de Long Xuyen
Pisciculture sur le fleuve

Notre barque nous dépose à Cu Lao Ong Ho, dans un parc où se trouve le Musée du Président Ton Duc Thang.

Musée du Président Ton Duc Thang à Cu Lao Ong Ho 

Notre barque nous ramène ensuite à Long Xuyen, où nous reprenons la route de retour vers Ho Chi Minh-Ville. Comme toujours, on y croise ou double tous types d'usagers.

Le 18 mai, un dernier tour dans les rues de Ho Chi Minh-Ville que nous quittons aujourd'hui.

Ho Chi Minh-Ville 

Notre circuit au Vietnam s'achève ici. Nous reprenons l'avion pour Paris, des souvenirs plein la tête, sous le charme de ce magnifique pays et de son peuple accueillant et souriant en toutes circonstances.

Un grand merci à l'agence " Authentik Vietnam " pour le programme complet et diversifié qu'il nous avait préparé.