Carnet de voyage

Vacances dans le Vaucluse

17 étapes
2 commentaires
6
2 semaines de vacances dans le Vaucluse. pour découvrir la région et nous reposer. En location à Loriol du Comtat, auprès de Carpentras.
Août 2016
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1


Étant passés rapidement il y a quelques années à l'Isle sur la Sorgue, nous avions envie de découvrir cette région.

Nous avons trouvé une petite location à Loriol du Comtat, d'où nous avons pu rayonner tout autour pour découvrir une partie du Vaucluse et des environs.

Loriol du Comtat est un petit village paisible de 2 500 habitants situé à 5 km au Nord-Ouest de Carpentras et à 30 minutes d'Avignon (en voiture).

Photo ci-contre : le centre du village.

2

Le premier dimanche est relax pour se reposer du voyage. Nous visitons rapidement le centre de Carpentras l'après midi. Mais, le dimanche après-midi, tout est fermé (ou presque) et l'orage gronde. (c'est la seule fois que nous avons sorti le parapluie durant nos deux semaines ). Toutefois, l'orage a eu le mérite de faire redescendre la température un peu en dessous de 25°C. La veille, nous avions eu très chaud...

La porte d'Orange     /     Cathédrale Saint-Siffrein      /     Fontaine
3

En arrivant par la route d'Aubignan, Beaumes de Venise apparaît accolé à une colline sur laquelle les maisons s'étalent. Le village situé au pied du plateau du Courens, doit son nom aux nombreuses grottes (ou baumes) creusées dans la colline.

Nombreuses rues fleuries, jolies venelles, maisons anciennes...
L'église Saint Nazaire de Beaumes de Venise

Notre Dame d'Aubune sur la route de Vacqueyras.

La chapelle
Ruines du château féodal (XII°)
Le mont Ventoux vu de Beaumes de Venise
4

Le tour de France ne l’a pas fait cette année. Le 14 juillet, l'étape du Mont Ventoux a été réduite de 6 kilomètres en raison de conditions météorologiques difficiles (froid et vent violent).

Nous décidons d'en faire l'ascension à partir du Chalet Reynard, mais à pied. Déjà difficile d’arriver au chalet à 10 heures du matin : plus de 200 vélos à doubler depuis le bas... Le mont Ventoux, c'est vraiment une ascension mythique pour les cyclistes.

Pendant que nous démarrons la marche, les vélos continuent à grimper...
La première montée de 30 minutes nous coupe les jambes et le souffle mais la vue en vaut la peine. 
Enfin, après 1h45 et une dernière montée assez raide, nous atteignons le point culminant des monts de Vaucluse.

Au sommet, embouteillage de voitures et de vélos... Presque pas de vent. Température : 20-22° à l’ombre, au lieu de 34° dans la plaine, on respire. Petite pause casse-croute sous le soleil, près de la tour de l'observatoire, puis nous redescendons dans la pierraille coté sud et passons devant la chapelle Sainte-Croix.

Après une longue descente, on retrouve enfin la verdure et on passe dans des sous-bois

Une fois revenus au chalet, et bien, on regrimpe au sommet... mais en voiture afin de redescendre de l’autre côté par Malaucène. De retour à Loriol vers 18h, nous apprécions la piscine...

5

La forteresse de Mornas se dresse sur un éperon rocheux de la rive gauche du Rhône, dominant le village de Mornas situé à une dizaine de kilomètres au nord d'Orange. Elle eut une importance majeure de l'Antiquité à la Révolution française, à partir de laquelle elle tomba en ruine. Elle fut redécouverte dans le dernier tiers du XIXe siècle et fait depuis 1978 l'objet de nombreuses rénovations par les Amis de Mornas, association de conservation du patrimoine.

Un bon raidillon pour y accéder. Nu-pieds déconseillés, prévoir de bonnes chaussures....
Au fond, déjà beaucoup de véhicules sur l'autoroute; (nous sommes vendredi).

La visite est guidée, commentée et animée par 3 jeunes de l'association.

Passage par la barbacane (ici, une porte fortifiée) pour accéder à la forteresse
Explications sur la forteresse et animations...
Du haut du donjon.
Les appartements...

En descendant de la forteresse

6

En revenant de Mornas, nous nous arrêtons à Orange.

Le théâtre antique d'Orange, construit sous le règne d'Auguste au Ier siècle, est un des théâtres romains les mieux conservés au monde. Il dispose encore d'un impressionnant mur extérieur avec l'élévation d'origine (103 m de large pour 37 m de haut).

Le théâtre antique. Vue de l'extérieur (l'entrée est sur le côté).

Le théâtre devint au XVIe siècle le refuge de populations lors des guerres de religion : il fut alors envahi par des îlots d'habitation.

L'idée de dégager le bâtiment de ces habitations germa au début du XIXe siècle. Le théâtre, où l'on dénombrait 91 maisons en 1814, retrouva peu à peu son éclat grâce à un premier programme d'intervention lancé vers 1823. La démolition des maisons et la consolidation de l'édifice furent confiées à l'architecte Prosper Renaux.

En 2006, un toit de scène a été ajouté, afin de protéger les murs et de permettre l'accrochage des éclairages. Le nouveau toit reprend l'emplacement du toit romain, mais avec des matériaux modernes : verre et métal.

Le parcours multimédia « Les Fantômes du Théâtre » invite à un voyage fabuleux dans le temps. Le voyage se déroule dans quatre grottes situées derrière les gradins du Théâtre.

Du haut du théâtre...
7

Ce petit village au grand nom est situé dans le Haut Vaucluse au pied des dentelles de Montmirail. A cette halte incontournable pour les amateurs de ce cru connu dans le monde entier correspond un village d’à peine 700 habitants.

Gigondas, entouré de son enceinte fortifiée datant du Moyen Age, est dominé par son église et les vestiges du château, au cœur du Massif des Dentelles de Montmirail.

Cécile Perret à la flûte et Renaud Gigord à la harpe se sont produits le lundi 8 août à 19 heures dans l'église de Gigondas (concert organisé par la Commission culturelle municipale de Gigondas). Nous avons eu le plaisir d'y assister. Ce fut un superbe voyage, musical, tout en douceur et sensibilité, et appelant au calme et à la méditation.

Extraits :  1- "Arioso" de Johann-Sebastian BACH   2- "Haru no Umi" de Michio MIYAGI  3- "Ladies in Lavender" de Nigel HESS
8

A mi-chemin entre Gigondas et Vaison la Romaine, le village perché se détache sur les flancs des Dentelles de Montmirail. Tout autour, le célèbre vignoble apporte une touche de verdure supplémentaire. Le caractère moyenâgeux de Seguret se découvre au fil de la balade dans les ruelles pavées, bordées de maison anciennes.

Eglise Saint Denis - Xème, XIIIème et XVIIème siècles
La poussette sur les pavés et dans les marches, pas évident...
9

Nous visitons Vaison la Romaine un après-midi, mais il aurait fallu y passer une journée entière.

Vaison la Romaine fait partie des sites incontournables du Haut Vaucluse. La ville est surtout connue pour ses vestiges romains particulièrement riches dont un pont à arche unique, ainsi que pour sa cité médiévale et sa cathédrale. Également connue par la crue meurtrière de l’Ouvèze en 1992.


Les fouilles archéologiques ont révélé d'immenses et luxueuses demeures gallo-romaines à l'agencement intérieur très élaboré.

Plus d'informations sur le site provenceweb.fr



Quelques pieds de vigne près de la chapelle Saint Quenin.
En redescendant vers le centre ville

Construit au 1er siècle après J.-C., le pont (17 m de long et 9 m de large) est ancré dans la roche a un rétrécissement de l’Ouvèze. Le 22 septembre 1992, ce pont résiste à la crue de la rivière qui a dévasté la région et a causé la mort de 37 personnes. Seul son parapet a été endommagé.

Au fond, le mont Ventoux.
En montant dans la haute-ville.
Montée vers le château comtal.
10

Juste avant d'arriver à Gordes, nous faisons un petit détour pour voir l'Abbaye de Sénanque, mais nous ne nous y arrêtons pas.

Un des joyaux de l'art roman, enchâssée au fond d'un vallon, elle est toujours habitée par des moines cisterciens, depuis sa construction au XIIe siècle.


Classé parmi les plus beaux villages de France, Gordes s'élève face au massif du Luberon, ancré sur les hauteurs d'un piton rocheux et adossé sur le flanc sud des contreforts des Monts du Vaucluse. Il fut l'inspiration de beaucoup d'artistes


Un des villages les plus renommés de la Provence, Gordes est aussi l'un des plus visités. Particulièrement le dimanche, d'où les difficultés que nous avons eu pour garer la voiture pas trop loin du centre...

Accrochées au flanc du plateau de Vaucluse, dominant la plaine de Cavaillon, les maisons de Gordes s’étagent au pied de son imposant château Renaissance et de son église

L'intérieur de l'église Saint Firmin 
11

Quittant Gordes, nous nous rendons vers Fontaine de Vaucluse.

Le village de Fontaine de Vaucluse a eu le privilège de donner son nom au département créé en 1793 et c’est le site exceptionnel de Vaucluse - « Vallis clausa », qui signifie la Vallée close, au fond de laquelle surgit mystérieusement la Sorgue, qui a donné son nom au village

Au centre du village
La roue du moulin est une roue au fil de l'eau tournant à 5 tours/minute. Elle a 7 mètres de diamètre et 48 pales de 2 mètres.

En 105, les chinois inventent l'art de faire le papier. En 751, les chinois apprennent aux arabes l'art de faire le papier. En 1250, les arabes apprennent aux croisés l'art de faire le papier. En 1798, le français ROBERT Louis-Nicolas invente la machine a fabriquer le papier en rouleaux.

En direction de la source...

Cette année, suite à la sécheresse, le niveau de l'eau est très bas. Il faut descendre profondément pour voir la source.

Quelques moments de repos au bord de l'eau avant de repartir...
12

Située entre Carpentras et l'Isle sur la Sorgue, Pernes les Fontaines comme son nom l'indique est la ville des fontaines... Pas moins de 40 fontaines anciennes jalonnent la cité baptisée ainsi depuis 1936.

Visite de l'église Notre Dame de Nazareth.

Cette collégiale d'origine romane (XIe siècle) fut d'abord un prieuré des chanoines de l'abbaye de Saint-Ruf d'Avignon.

Sous la suzeraineté des comtes de Toulouse, Pernes devint la capitale du Comtat Venaissin de 1125 à 1320.

13

De beau matin, nous partons en direction du Pont du Gard.

Le pont du Gard est un pont-aqueduc romain à trois niveaux, situé à Vers-Pont-du-Gard entre Uzès et Nîmes, dans le département du Gard. Il enjambe le Gardon, ou Gard. Probablement bâti dans la première moitié du Ier siècle, il assurait la continuité de l'aqueduc romain qui conduisait l’eau d’Uzès à Nîmes.

Nous arrivons par la rive droite et nous nous installons sur l'aire de pique-nique.

Mais au moment de regagner l'aire de pique-nique, le mistral se renforce et nous sommes obligés de chercher un coin à l'abri du pont pour manger. Si vous allez au "Pont du Gard", préférez les journées sans vent...

14

En quittant le pont du Gard, nous nous arrêtons à Avignon.

Pont Saint-Bénézet (couramment appelé pont d'Avignon) et palais des papes (Photo Wikipedia)
L’hôtel de ville, l'imposant palais des papes et la cathédrale Notre-Dame des Doms
Visite de l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame des Doms

Ballade sur le "rocher des Doms".

C'est un éperon rocheux sur la rive gauche du Rhône qui a servi de protection pour la fondation puis le développement de la ville d'Avignon. Son sommet est couvert d'un jardin public.

A une trentaine de mètres au-dessus du Rhône, le panorama est grandiose.


Un petit tour dans la ville avant de repartir.

Animations sur la place devant le palais des papes
La basilique Saint Pierre
15

Direction Rustrel dans le Lubéron pour découvrir le Colorado Provençal.

Le Colorado provençal ou ocres de Rustrel est un site semi-naturel, puisqu'il fut exploité depuis la fin du XVIIe siècle jusqu'en 1992 où le dernier ocrier prit sa retraite. Les paysages insolites qu'il offre sont constitués de sable ocreux d'origine latéritique.

Vues panoramiques

Les sentiers, entre chemins communaux et propriétés privées, traversent les combes étroites, longent les falaises, les cheminées de fées, et font découvrir des paysages aux formes fantastiques.

La montée est courte mais raide...  
et la descente est délicate ...
Après un passage en sous-bois nous arrivons au dessus des cheminées de fées
16

Les Dentelles de Montmirail sont une chaîne de montagnes du massif des Baronnies, en Provence, dans le département de Vaucluse. Elles sont situées au sud de Vaison-la-Romaine et à l'ouest du Mont Ventoux. Le nom de "dentelles" vient bien entendu de la forme obtenue par l'érosion de la roche. Quant à "Montmirail", cela vient du latin "mons mirabilis" qui signifie "mont admirable".

1- Les Dentelles derrière Gigondas 2- Le Ventoux et les Dentelles de Montmirail

Le point culminant des Dentelles de Montmirail est la crête de Saint-Amand, haute de 730 mètres. La chaîne, qui fait environ huit kilomètres de long, est réputée pour l'escalade ou la randonnée. En tout 40 kilomètres de sentiers pédestres sillonnent les Dentelles de Montmirail, essentiellement répartis sur la commune de Gigondas.

> Localisation des Dentelles sur Google Maps.

Cela me démangeait depuis plusieurs jours... Ce vendredi matin, la veille du départ, nous retournons à Gigondas, direction col du Cayron.

Dix heures du matin : un hélicoptère sur les Dentelles ... Un sauvetage ? Non, des manœuvres de la protection civile.
Au dessus du col du Cayron, nous approchons des dentelles. Déjà un super panorama...
Ouah, c'est haut...

Encore quelques efforts, nous y sommes presque...

Les dentelles de Montmirail sont un haut lieu d’escalade...

Nous avons failli faire la "Dent et la Chambre du Turc", mais nous n'avons pas trouvé le passage. Si cela tente certains, en voici le descriptif sur AltitudeRando

Quelle belle rando, avec un super paysage...

Mais à 13 heures (3 h après le départ), il fait déjà très chaud et nous sommes bien contents de retrouver la voiture et de rentrer pour bénéficier de la piscine.

17

Durant deux semaines, nous avons découvert de superbes lieux. 👍

Certes, nous aurions pu en voir d'autres, la région est tellement riche et belle, mais, qui dit vacances, dit aussi repos....

Alors, c'est décidé, nous y retournerons... 😀