La dernière étape de notre voyage aux USA, avant retour à New York, est Washington DC. Capitale du pays, ce n’est pas une énorme ville comme nous avons pu voir jusque là.
Du 30 mai au 1er juin 2018
3 jours
Partager ce carnet de voyage

La dernière étape de notre voyage aux USA, avant retour à New York, est Washington DC. Capitale du pays, ce n’est pas une énorme ville comme nous avons pu voir jusque là. D’ailleurs il n’y a pas de gratte-ciel à Washington DC.Encore une ville historique, construite de toute part par les pères fondateurs pour être la capitale des Etats-Unis. On y trouve pléthore mémoriaux, monuments, musées en plus de la célèbre Maison-Blanche. C’est d’ailleurs la première chose que nous avons visité à notre arrivée en ville depuis la gare ferroviaire/routière à Union Station. Aparté: cette gare est immense, la plus grande des Etats-Unis si on en croit notre guide. A savoir qu’il y a un service de bagagerie, payant, dans la gare ce qui a été utile pour notre dernier jours de visite dans la ville. Mais revenons à notre Maison-Blanche, la demeure du président (Trump pendant notre visite), impossible de visiter ni d’approcher de près puisqu’il y a une barrière devant la grille principale. Pour la petite histoire voici deux anecdotes: la Maison-Blanche a son architecture inspiré du Château de Rastignac dans le Périgord et elle est blanche à cause de la peinture dont elle a été enduite suite à son incendie en 1814. En face se trouve le La Fayette Square en hommage au marquis français revenu victorieux de la bataille.

L’essentiel de notre visite s’est faite au du quartier « The Mall » où se trouve l’essentiel des monuments de la capitale. Cela nous a pris deux jours pour en faire la majorité, c’est un sorte de circuit mais il faut prévoir des bonnes chaussures. Nous avons commencé par son centre avec le Washington Monument, obélisque qui culmine à 170m de haut mais que nous n’aurons pas pu voir car en travaux de rénovation durant notre visite. Puis nous avons poursuivi dans un premier temps par la partie Ouest, ce qui nous a amené au World War II Mémorial inauguré en 2004 seulement. Un mémorial en mémoire des 400 000 américains tombés au combat pendant la seconde guerre mondiale. On y retrouve l’implication des USA aux travers des batailles (gagnées), les dates de cette guerre sont plutôt 1941-1945 ici (1941 étant l’entrée en guerre des américains) mais rien sur les bombes atomiques lancées sur le Japon…

Ensuite direction le Lincoln Memorial en longeant le miroir d’eau, on se croirait dans un film. Surtout en arrivant en bas des marches menant au temple où se trouve la statue monumentale du 16ème président des Etats-Unis. Tout le monde connait cette statue du président assis, l’air songeur et contemplant l’obélisque et derrière le capitole. Célèbre pour de nombreuses raisons: le discours « I have a dream » de Martin Luther King en 1963 et une multitudes d’apparitions dans des films comme Forrest Gump ou encore la Planète des Singes. Nous trouvons ensuite au Nord de ce mémorial le monument d’Albert Einstein et Vietnam Veterans Memorial où sont inscrit le nom des 52 022 victimes de cette guerre américaine.

Nous partons ensuite au Sud et continuons notre circuit par le Korean War Veterans Memorial où l’on se sent immergé dans une scène de guerre au milieu de soldats progressant en terrain hostile. Puis nous nous avançons vers le plus récent mémorial, celui de Martin Luther King inauguré en 2011, qui visiblement a mis très longtemps à sortir de terre. Deux raisons, le pasteur n’a jamais été président des Etats-Unis à la différence des autres statues du Mall et qui plus est, il était Afro-Américains. La statue représente le célèbre défenseur des droits civiques l’air déterminé sur un rocher (stone of Hope) traversant une montagne (Mountain of Despair) et entouré par nombreuses de ses citations. On peut y imaginer tout un tas de choses, mon avis perso: cette statue montre la difficulté du combat qu’il a mené mais sa détermination et sa persévérance sont des exemples et ont permis de poursuivre son combat même au delà de sa propre mort.

Nous poursuivons le tour du Tidal Basin vers le Franklin Delano Roosevelt Memorial dédié au président élu 4 fois de suite, président et chef des armées pendant la seconde guerre mondiale. On a plus l’impression de marcher dans un jardin plus que dans un mémorial qui nous conduit à la sortie au Jefferson Memorial, rotonde de style romains avec en son centre une grande statue de Jefferson en bronze.

Puis avant de nous rendre au siège du congrès, le Capitol, nous visitons le seul musée que nous aurons fait à DC: Le National Air & Space Museum. Il faut savoir que la plupart des musées sont gratuits dans la ville et de plus ils sont nombreux. Du musée sur l’Holocaust au musée sur les Indiens d’Amérique en passant par la National galerie d’Art, le choix est varié et il faudrait rester plus d’une semaine pour tout faire. Comme nous ne pouvions en voir qu’un nous avions préféré voir l’histoire de l’aviation et de la conquête spatiale, un sujet qui nous passionne tous les deux. De plus c’est le musée le plus visité de Washington et il y a un raison ce musée est juste fan-tas-tique! Très riche en vrais avions et véhicules spatiaux, on apprend tout des balbutiements de l’aviation avec les premiers planeurs Français et Américains puis la période des 1ère et 2nd guerre mondiale qui a accéléré la conquête du ciel jusqu’aux avions d’aujourd’hui. On peut par exemple rentrer dans le cockpit de Boeing 747.

Une grande partie du musée est consacrée à la conquête spatiale et donc à une partie de l’histoire: la guerre froide. Cette période, au-delà des tentions politiques entre URSS et USA, fut une compétition entre l’Est et l’Ouest pour devenir la première puissance spatiale. Tout est détaillé: les premier satellites Spoutnik, les missions Mercury, Gemini et Apollo et notamment Apollo 11 où pour la première un homme s’était posé sur la lune en 1969. Le musée permet également d’accéder à des simulateurs de vol et cinéma IMAX mais pour cela il faudra mettre la main au porte-monnaie. Vous l’aurez compris nous avons adoré et ne pouvons que conseiller.

Puis pour la fin, nous avons visité l’extrême Est du National Mall et l’U.S. Capitol. Nous l’avons visité pour notre dernier jour à Washington et pour y rentrer il faudra procéder à une contrôle de sécurité digne d’un aéroport (il faut oublier tout de suite de rentrer un quelconque aliment à l’intérieur de l’enceinte). La visite est gratuite pour le point zero de la ville, mais pour cela soit il faudra réserver sa place sur internet soit arriver tôt le matin car le nombre de place est limité. La visite est guidée et montre notamment la fresque sous la coupole qui est juste magnifique. On peut également voir la crypte sous la rotonde, conçue initialement pour recevoir la dépouille de Georges Washington mais dont la construction pris beaucoup de retard et qui au final ne servira jamais de sépulture au 1er président qui repose au Mont Vermont comme selon ses derniers souhaits. Cette construction avait d’ailleurs pris du retard avec la guerre contre les anglais et l’incendie du Capitol. La visite peut se poursuivre avec la bibliothèque du congrès, la plus grande des Etats-Unis, avec notamment une version de 1455 de la bible de Gutenberg et le brouillon de la déclaration d’indépendance.

Voilà notre visite dans notre dernier stop pour ce voyage au USA 2019. Nous retournons maintenant à New York pour une dernière journée avec Dan avant de repartir direction Paris. Washington est vraiment une ville à découvrir, si nous n’en étions pas à la fin du voyage nous aurions certainement prolongé d’un ou deux jours pour voir le musée de l’espionage ou encore le Pentagone et le cimetière d’Arlington.

Où?

Washington DC

Quand?

Du 30 Mai au 1er Juin 2018

Comment?

- Depuis Philly en bus Greyhound pour 54$ pour deux personne

- Métro environ 2$, il faut savoir que l’on charge une carte prépayée et que le prix du trajet varie en fonction de l’heure de pointe et de la longueur du trajet

- A pied

Hébergement?

AirBNB 100€/nuit quartier Bloomingdale

Incontournables?

Beaucoup de choses à WDC mais les monuments du Mall, le Capitol, le musée de l’air et espace… et d’autant que quasiment tout est gratuit ici