Les 3 jours de trek autour du Rinjani auront eu raison de nos jambes. Quoi de mieux pour se reposer qu’une île paradisiaque? La suite sur Gili Air...
Du 8 au 11 mai 2016
4 jours
Partager ce carnet de voyage

Les 3 jours de trek autour du Rinjani auront eu raison de nos jambes. Quoi de mieux pour se reposer qu’une île paradisiaque? Je ne sais pas mais en tout cas nous avons posé nos sacs à dos sur Gili Air pour quelques jours de break bien mérités pendant ce long voyage.

Pour nous y rendre depuis Lombok nous avons pris une petite embarcation qui était comprise dans notre package pour le Rinjani. Nous sommes arrivés en fin d’après-midi ce qui nous a permis de voir plusieurs bungalows avant de choisir « le Tedi Bungalow » un peu plus dans les terres donc moins bruyant et négocié à 300 000 Rp la nuit (avec clim).

J1

Après une bonne grasse matinée et un petit déjeuner copieux nous sommes partis à l’aventure de l’île. Nous entreprenons donc de faire tout le tour de Gili Air à notre rythme, c’est à dire en s’arrêtant prendre des jus de fruit frais à chaque fois que l’on a soif, profitant des transat’ et autres installations sur la plage. Mais même comme ça le tour de l’île est rapidement fait et on remarque que la partie Ouest de l’île est beaucoup en travaux et que donc hôtel, restaurant, spa, piscine, centre de plongée sont concentrés sur la partie Est. On remarque également qu’ici tout est très occidentalisé pour les touristes: on peut trouver des pizzas, des hamburgers, des spagettis, … C’est d’ailleurs ce que l’on prend histoire de faire le plein en calories après le Rinjani. Attention quand même de spécifier des champignons « normaux » lors de la commande d’une pizza car ici c’est ceux qui sont hallucinogène qui sont plus de légion.

La fin de l’après-midi nous avions envie de nous faire masser et nous sommes donc aller à « l’Harmony Spa » pour une heure de massage chacun (120 000 Rp par personne). L’occasion pour nous également de voir un superbe couché de soleil sur la plage au Nord de l’île. Nous ressortons de tout cela complètement détendu… le Rinjani est déjà loin derrière nous. Le soir, sous conseil de « Izy » le petit jeune à l’accueil de Tedi Bungalows, nous mangeons au « Munchies » réputé pour avoir du bon poisson et pas très cher. Je remarque le soir qu’une multitude de petits boutons me démangeant sont apparus tout au long de la journée et sur tout mon corps. Je me dis que c’est surement des moustiques et que je verrais mieux cela demain.

J2

On se réveille un peu plus tôt ce matin car nous partons faire une excursion de snorkeling en bateau. Nous avions commandé cela la veille quand une petite boutique de tourisme nous a proposé le tour pour 100 000 Rp par personne. C’est pas cher, cela dure une demi-journée, comprend la location du masque, tuba et palmes et il nous promet que l’on va voir des tortues. La réalité: nous sommes un cinquantaine et une fois à l’eau tout le monde se donne des coups de palmes car essaie de voir les tortues que le guide montre (du coup les tortues ont peur et fuit vers le fond). Malgré tout cela reste une bonne expérience (surtout pour le prix). J’ai pu voir une tortue de près en allant nager seul de mon côté, nous avons exploré de très jolies coraux et on nous a fait faire le break de midi sur Gili Meno (repas à notre charge).

En rentrant de la sortie, mes boutons n’ont toujours pas disparu et même pire il y en a toujours plus. Cela commence à être gênant surtout que dans le bateau plusieurs personnes nous ont dit que cela pouvait être des punaises de lit. On file donc directement dans une clinique pour me faire examiner. Au finale, il s’agit d’une allergie peut-être due à des moustiques d’une race différente de ce qu’il y a en France, je m’en sors avec un traitement pour 3 jours. Rassurés, nous allons nous poser pour admirer le couché de soleil. Au passage nous rencontrons, un couple de Belges (encore!) avec qui on sympathise et on échange un verre. Nous partons ensuite manger au « Youpy Restaurant » avec un serveur qui devait clairement tourner à quelque chose, nous comprîmes à quoi quand il nous proposa des champignons hallucinogène pendant notre repas (que l’on refusa gentillement).

J3

Notre fast boat est à 15h mais pour notre dernière journée sur Gili nous voulions nous faire plaisir avec notre deuxième plongée en mer. Pour cela nous sommes passés Gili Air Diver, qui a fait valoir notre premier baptême à Amed et nous a donc fait payer qu’une plongée après baptême (600 000 Rp). Nous sommes donc parti en bateau en direction du « Secret Garden » des tortues, et effectivement une fois arrivé à douze mètres de profondeur, nous avons pu voir pas moins de cinq tortues de très très près. Nous étions tellement fascinés par le spectacle devant nous que nous n’avions pas vu qu’un des plongeurs de notre groupe avait perdu sa ceinture de lest et était remonté en flèche (très dangereux). Heureusement, il allait bien et nous avions pu finir notre plongée tranquillement.

Nous rentrons de la plongée assez tard et nous devons courir pour payer la plongée et prendre notre fast boat pour Bali. Nous sommes d’ailleurs tellement pressé que j’en égare m’a carte bleue sur l’île… Tant pis on fera opposition (on a bien fait de partir avec plusieurs cartes) et nous garderons seulement en souvenir de cette journée notre superbe plongée avec les tortues.

Où?

Gili Air (Lombok) du voyage trip en Asie

Quand?

Du 8 au 11 Mai 2016

Comment?

- En bateau depuis Lombok

- Sur place à pied

Hébergement?

Tedi Bungalows (300 000 Rp la nuit avec clim et eau chaude)

Restaurants testés / Spécialités?

- Restaurant Munchies (une 50 000Rp le plat et plus pour les poissons pêchés de la journée)

- Harmonie Bar (à côté des massages) pour admirer le couché de soleil

Incontournables?

Plongée avec les tortues (notre gros coup de coeur), voir un couché de soleil sur la plage

Quelques infos utiles:

- Gili Air est une des trois îles proches de la côte nord-ouest de Lombok comprenant Gili Trawagan, Gili Meno et Gili Air. La première, la plus grande, tayée pour faire la fête, siège des spring break Australien. La seconde Gili Meno, la plus petite, moins fréquentée et la plus paisible. La dernière, Gili Air est entre les deux. C’est cette dernière que nous avons choisie.

- Attention: il semble que sur les îles Gili la vente et la consommation de champignons hallucinogènes soient légale