Troisième et dernière étape de notre trip en Italie. Et si nous sommes partis en Italie cette année c’est même pour ce coin appelé parc national des Cinque Terre.
Du 20 au 23 juillet 2017
4 jours
Partager ce carnet de voyage

Troisième et dernière étape de notre trip en Italie. Et si nous sommes partis en Italie cette année c’est même pour ce coin appelé parc national des Cinque Terre. Il s’agit de 5 petits villages de pêcheurs bordant la mer situés entre Levanto et La Spezia. Ils sont connus mondialement pour le chemin de randonnée reliant les villages et leurs apparitions dans de nombreux films. Mais une telle renommée rime avec une forte fréquentation et un envol des prix. Nous avons donc choisi de loger à Levanto au camping Albero d’Oro pour ne pas vider notre porte monnaie. Le camping est bien situé à 15 min à pied du centre ville et nous avons testé pour la première fois la tente à 3. Opération réussie! Il faut quand même penser à réserver car à cette époque de l’ année plusieurs campings affichent complet.

Nous sommes arrivés en début d’après-midi dans la petite station balnéaire de Levanto, le temps de poser notre tente au camping et nous cherchions un endroit pour manger un morceau dans le centre ville qui nous rappelle Bordighera que nous avions visité il y a quelques années. Ca sent bon la ligurie… nous partons ensuite pour la plage qui est certes très jolie mais quasiment entièrement privatisé et avec aucun coin où les animaux sont acceptés. Nous ne ferons donc qu’une balade puis nous nous poserons en terrasse pour se prendre un apéro bien mérité.

Le lendemain direction les villages des Cinque Terre. Même si je suis un grand fan des randonnées nous ne pourrons pas faire que cela puisque Laetitia et Gaiya ne serons pas en mesure de suivre. Nous optons donc pour une formule hybride avec de la randonnée entre deux villages seulement et le reste en train. Pour ce faire nous achetons le matin la Cinque Terre card Treno qui pour 16€ nous permet de voyager en train de façon illimitée entre Levanto et La Spezia mais aussi l’accès au chemin de randonnée (qui est payant). Départ ensuite pour le premier village : Monterosso. C’est également le plus grand des cinq et il est divisé en deux parties: une partie balnéaire avec hôtels, restaurants et chambres d’hôte à gogo puis une seconde, la vieille ville que l’on a trouvé plus charmante. Nous nous y sommes attardés en nous baladant dans les ruelles colorés et avons pris le temps de rafraîchir Gaiya qui halète sous l’effet de la chaleur.

Nous empruntons ensuite le chemin de randonnée direction Vernazza, second village des Cinque Terre. Ca monte et ça descend en escalier mais il n’y a pas de difficulté technique sur notre route, tout est bien aménagé. Bien sûr on fait pas mal de pause pour Laetitia et pour Gaiya. Cette dernière n’aura pas tenue bien longtemps, après les 200 premiers mètres de montée il a fallu trouver une solution pour la transporter car la pauvre ne pouvait plus faire un pas devant l’autre. C’est comme ça qu’elle a terminé dans mon sac à dos, devenant la coqueluche des randonneurs nous croisant. Le chemin étant très (très) touristique nous croisons quelques animations: de l’accordéoniste au vendeur de jus de fruits pressés.

Après environ 2 heures de rando nous voyons Vernazza qui pointe le bout de son nez: tellement plus petit que le premier village mais tellement plus charmant. Nous arrivons un peu en sueur car il est midi et le soleil au zénith tape fort. Le port avec la petite plage est magnifique mais également l’église, le bastion, les chaloupes accostées… cela reste sans doute le plus beau des 5 villages selon notre avis. Mais cela va avec les centaines de touristes qui s’agglutinent dans les restaurants et ruelles de la cité. Nous voulions manger à Vernazza à l’origine mais au final avons rapidement décidé de partir au village suivant: Corniglia.

La randonnée est terminée pour aujourd’hui, je ne suis quand même pas sadique avec Laetitia et Gaiya. Nous nous rendons donc à Corniglia en train, mais le village est en haut d’une falaise (c’est d’ailleurs le seul à ne pas avoir d’accès direct à la mer) et pour y accéder deux solutions: un bus navette (gratuit avec la Cinque terre card) où à pied. Seulement la navette n’est pas dimensionnée pour les hordes de touristes qui viennent le visiter. Laetitia prend donc tant bien que mal le bus pendant que je m’attèle au 400 marches pour atteindre le village. Sur place nous trouvons un super restaurant que nous conseillons: A cantina de Mananàn. Dans un cadre rustique nous avons manger de très bon plats locaux cuisinés avec des produits frais, un délice.

Nous sommes ensuite parti vers l’avant dernier village: Manarola. C’est le plus ancien des cinq villages et est sculpté en amphithéâtre avec d’un côté les maisons et de l’autre de la culture en terrasse. Je voulais prendre quelques photos depuis le chemin qui longe ces terrasses mais Laetitia commençait à fatiguer après un journée à déambuler dans les rues des villages. Et on la comprend avec tout le poids supplémentaire qu’elle doit porter. Je la laisse donc sur la place de l’église pour prendre de la hauteur de vue et faire quelques clichés du village. Nous descendons ensuite en direction du port où des enfants se baigne et s’amuse à sauter du haut des rochers. Au passage on se prend un granite maison que l’on sirote en contemplant se magnifique village! Nous reprenons ensuite le train pour ne pas manquer le coucher de soleil sur le dernier village.

Riomiaggiore, dernier village de notre visite et qui souvent n’essuie pas les meilleurs critiques. Mais au contraire nous l’avons trouvé indispensable surtout comme spot pour contempler le coucher de soleil. Pour cela nous nous sommes posés sur la petite calanque qui abrite le port au sud du village. Et pendant que Laetitia se reposait ur les rochers je suis parti faire quelques courses pour prendre un apéro pendant le spectacle. Car il s’agit bien d’un spectacle, pendant une heure le jeux de lumière qui défile sous nos yeux est juste fabuleux. A la nuit tombée nous sommes rentrés tranquillement sur Levanto, fatigués par la journée intense mais émerveillés par ces villages des Cinque Terre où le temps semble s’être arrêté et qui vont nous laisser un très agréable souvenir.

Pour notre dernière journée et après celle de la veille nous avons voulu faire quelque chose de plus soft. Nous avons donc cherché une plage qui accepte les chiens pour que l’on aille tous se baigner dans la Méditerranée et passer une après-midi chill/relax une fois avant de partir d’Italie. Nous sommes donc aller à Framura qui possède un plage où nos amis les animaux sont acceptés (et les naturistes par la même occasion mais bon…). Une après-midi très ensoleillé qui s’est finie en soirée par la meilleure pizzeria de Levanto et peut-être même d’Italie. Effectivement nous avons pu tester la 7ème meilleure pizza au monde (aux truffes rien que ça), un délice. Le lendemain il fallait déjà revenir en France, une semaine en Italie passée à toute vitesse…

Où?

Parc national des Cinque Terre

Quand?

Du 20 au 23 Juillet 2017

Comment?

- En train pour Levanto

- A pied entre 2 villages par la Via dell’Amore

- En train entre les villages grace à la Cinque Terre Card Train: 16€ pour 1 jour

Hébergement?

Camping Albero D’Oro: 26€/nuit pour deux et une petite tente

Restaurants testés / Spécialités ?

- A cantina de Mananàn à Corniglia

- Pizzeria La Picea à Levanto (15€ la pizza aux truffes)

Incontournables?

Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola, Riomaggiore, bref les 5 villages