Première étape de notre escale à Bali: Amed. Au programme, plage, soleil, plongée et fun entre amis.
Du 3 au 5 mai 2016
3 jours
Partager ce carnet de voyage

Après quelques jours à Singapour et notre effectif ayant diminué du tier (snif) nous voilà partis pour de nouvelles aventures…. À Bali!

Pour cela le chemin est long: 3h d’avion, la douane et pas moins de 2h30 de voiture depuis l’aéroport pour aller jusqu’à Amed et notre Bungalow à l’Anugrah. C’est une petite ville de pêcheurs à l’Est de Bali. C’est aussi un des points de départ pour prendre le fast boat pour les Gili ou Lombok (notre prochaine étape).

J1

Les journées seront denses à Amed et nous n’aurons pas le temps de nous ennuyer. D’une part parce que cette ville est notre premier contact avec la culture Indonésienne et d’autre part car en deux jours il va falloir se dépêcher pour faire le maximum de choses qu’à a offrir Amed.On commence donc notre premier jour par la location de scooter (50 000 Rp/jour) pour aller nous balader autour d’Amed et partir à la recherche des rizières. Et pour le coup ca commence fort. On avait pu s’en rendre compte la veille avec le chauffeur de taxi mais il n’y a pas vraiment de code de la route à Bali (ou alors il n’est vraiment pas respecté) et on roule à gauche donc difficile pour les français que nous sommes (hein Mlk ;-)). Dans les faits, les voitures roulent au milieu, les scooters doublent dans tous les sens, le casque n’est pas obligatoire (il faut en demander un avec la location sinon ils n’en donnent pas) et les routes sont parfois très détériorées.Nous partons donc sur nos montures à la recherche de rizières autour d’Amed. Direction tout d’abord vers Culik avec des rizières sympathiques mais restant sur notre faim nous continuons en faisant une grosse boucle avec des montées et descentes où nos pauvres scooters étaient à la peine. Il nous aurait même fallu des quads à certains moments! Au passage nous faisons notre plein en achetant de l’essence au bord de la route: le tout servi dans des bouteilles de vodka (8 000 à 10 000Rp par Litre)! En redescendant sur Amed, nous tombons sur des rizières magnifiques bien plus belles que celles de Culik.

Il fait chaud, soif et faim nous nous arrêtons donc au « Sun Shine », un restaurant (mais pas que) dans un cadre idyllique: piscine à débordement et plage à moins de 10m. Les repas sont excellents, le service est top, la piscine agréable et le tout pour un prix dérisoire (entre 40 000 et 50 000Rp le repas et 15 000Rp les jus de fruits maison). On aimerait d’ailleurs rester plus longtemps mais il faut que nous allions réserver notre baptême de plongée le lendemain. Pour cela, difficile de faire sont choix: les centres de plongée se suivent et se ressemblent dans les rues. Nous jetons donc notre dévolu sur Euro Diving qui assure avec des instructeurs français (70€ le baptême avec deux plongées). Comme ils nous prêtent notre équipement pour le lendemain, nous décidons donc d’aller à un spot de snorkelling très connu: « the japanese wreck ». La nuit tombe tôt ici et les 31°C journalier nous assomment quelque peu. Nous mangeons donc proche de notre bungalow au « Warung Sabar », ici aussi tout est délicieux et nous nous en sortons pour un prix quasi identique à celui du midi (environ 110 000Rp par personne) pour un repas très copieux, des bières et des jus de fruits frais. Puis dodo, la journée de demain sera riche en émotions et nouvelles expériences.

J2

Réveil tôt pour ce deuxième jour, nous sommes attendus au centre de plongée par Melissa et son équipe. Direction la plage de Tulamben où repose l’USAT Liberty au fond de la mers. C’était un navire de guerre américain torpillé par les japonais pendant la seconde guerre mondiale, plusieurs années après les balinais ont voulu le ramener sur la côte mais l’éruption d’un volcan le renvoya définitivement sous l’eau. C’est maintenant le lieu de prédilection pour la plongée à Amed et l’objet de notre toute première sortie en bouteille. Après un briefing sur notre équipement, la sécurité et le langage des signes nous partons sous l’eau pour quelques exercices et une première plongée à 5m de profondeur. Retour mitigé sur cette première, avec quelques frayeurs, un peu de mal aux oreilles et pas grand chose à voir sous l’eau. Mais la seconde sera formidable, quelques mètres plus loin et plus profond de notre première plongée nous rentrons dans l’épave du navire recouvert de coraux. Nous pouvons voir de nombreuses espèces de poissons mais aussi de nombreux plongeurs… Après une quarantaine de minutes nous remontons à la surface, un petit peu fatigués mais conquis par cette expérience.

Notre diplôme de baptême de plongée en poche nous partons manger au même restaurant que la veille (pourquoi changer :)). Puis pour finir cette journée déjà riche en émotions nous partons sur un bateau de pêche avec « Dédé » pour faire de la pêche façon Balinaise et voir le couché du soleil depuis son bateau (280 000Rp). Des instants magiques bercés par Dédé qui nous chante les tubes Français de Johnny Hallyday et Khaled. Bilan de la pêche: 0 pour les français et 6 pour les pêcheurs Balinais. Il faut dire que l’on est pas habitué à pêcher avec un fil à la main et des bougies en guise de plomb. Repas du soir au DiLipah Warung où les repas sont encore excellents et dans la même gamme de prix, servit en plus par Ketut qui parle un peu Français et fini notre soirée en nous faisant écouter son répertoire de chansons françaises (décidement): Joe Dassin, Vanessa Paradis et cie… Nous aurons bien mangé et bien rigolé. Cette dernière soirée signe la fin de l’aventure entre amis et le début de celle en amoureux. Le lendemain nous prendrons la direction de Lombok pour faire notre trek du Rinjani!

Où?

Amed (Bali)

Quand?

Du 2 au 5 Mai 2016 (2 jours entiers)

Comment?

- Avion Singapour-Denpasar (Tiger Air 75€ par personne)

- En voiture pour se rendre à Amed depuis l’aéroport de Denpasar (50 USD mais possible à 400 000Rp avec négociation)

- En scooter (50 000Rp location avec casque)

Hébergement?

Anugrah Bungalows (environ 20€ la nuit)

Restaurants testés / Spécialités?

- Restaurant Sun Shine (une 50 000Rp le plat) avec accès à la piscine

- DiLipah Warung (une 50 000Rp le plat)

Incontournables?

Plongée USAT Liberty, s’évader en scooter dans les routes d’Amed et sa région

Quelques infos utiles:

- Amed est une ville située au Nord-Est de Bali, initialement une petite ville de pêcheur, c’est aujourd’hui un lieu touristique (surtout pour la plongée) et un port pour les bateaux entre Lombok et Bali

- Pour se déplacer il est commun d’utiliser les scooters, attention il vous faut le permis international et on roule à gauche!