Le meilleur du Vietnam

13 étapes
7 commentaires
Ce carnet rend compte de plusieurs voyages au Vietnam en ne retenant que les plus beaux sites et monuments et les meilleures rencontres.
Octobre 2018
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Avant de commencer ce voyage quelques visages de ce pays accueillant et magnifique.

Hanoï est la capitale administrative du Vietnam. La partie Nord du pays est plus fraîche que le Sud et souvent nuageuse voire brumeuse surtout dans les régions montagneuses ; ce qui donne aux paysages cet aspect d'estampes. Après un vol de nuit sur Vietnam Airlines, nous débarquons à 6h du matin et notre guide nous attend avec un véhicule. Nous venons fréquemment dans ce pays et constatons l'augmentation du nombre de voitures mais le deux roues motorisé reste prépondérant grâce à sa maniabilité dans les embouteillages et à sa capacité de transport modulable. Le trafic est intense dans les villes et la traversée d'une rue nécessite une technique particulière. Le conducteur ou la conductrice est particulièrement adroit et économe en freinage ; il évite plus souvent qu'il ne s'arrête, d'où une plus grande fluidité du trafic !!! Donc pour traverser il faut avancer de manière régulière afin qu'ils anticipent en passant devant ou derrière. Si on est plusieurs, il vaut mieux se mettre les uns à côté des autres.

Le légendaire pont Doumer a été remplacé par un ouvrage moderne et de petites maisons traditionnelles résistent à l'assaut des immeubles.

Direction le marché actif à cette heure matinale. Ce marché est plutôt réservé aux grossistes mais vend également aux particuliers. Les articles sont emballés en gros ballots puis chargés sur des deux roues qui distribuent les produits.


Nous visitons ensuite la vieille ville toute proche, sauvegardée dans son état original. La majeure partie est occupée par le quartier des corporations où chaque rue concentre les activités d'une profession tels que la quincaillerie, ferronnerie, menuiserie, fleurs, lanternes ...


Nous visitons ensuite la cathédrale toute proche dans le plus pur style colonial où une messe est célébrée en français tous les dimanches. On notera la Vierge à l'enfant en costume traditionnel du Nord du Vietnam.

Il est midi et un petit creux nous incite à gouter un Pho, soupe originaire de la région et devenue plat national. Un délice pour 30000 Dng soit un peu plus de 1 euro. Service rapide car plat unique.

Le lac de l'épée restituée

Il est au centre du vieil Hanoï entouré de verdure et de vieux bâtiments coloniaux ainsi que la statue de bronze du roi Ly Tha To. C'est un lieu calme depuis les restrictions de circulation et la promenade préférée des hanoïens jeunes ou vieux. Mais le site emblématique est le temple de Ngoc Son, « la Montagne de Jade » qui occupe le plus grand îlot du lac avec son pont du Soleil levant, une gracieuse passerelle rouge en bois qui mène à l’îlot.

Soirées à Hanoï.

Nous commençons la soirée avec la rencontre de Mr Luong, directeur d'Acacia Voyage qui nous a organisé ce voyage sur mesure. Nous avons été pleinement satisfait de sa réactivité pour la mise au point de l'itinéraire et pour la réalisation parfaite de ce voyage. Ensuite, nous cherchons le restaurant conseillé par Mr Luong pour une spécialité de poisson du Nord, le Cha Ca. Nous trouvons facilement le Cha Ca Thang Long dans le vieux quartier. Le poisson est accompagné d'herbes aromatiques qui sont cuites à table et se mange avec une sauce "mam".

Nous flânons ensuite tranquillement en goûtant la fraîcheur du soir et tombons sur de magnifiques fresques murales au pied de la voie ferrée.

Le Musée ethnologique.

La visite du musée est au programme de cette seconde matinée. Il est intéressant et présente de nombreux objets et photographies des ethnies présentes au Vietnam. Elles sont au nombre de 52 et leur implantation est reliée au relief tourmenté du pays. Une politique d'assimilation et de lutte contre la pauvreté est mise en place par le gouvernement avec le risque d'une perte d'identité et la disparition de certaines langues rares !

Le restaurant du musée est à conseiller tant pour le cadre que pour la cuisine.

Après un tel repas, une petite sieste à l'hôtel s'impose avant la visite du mausolée de Ho Chi Minh. il se trouve dans l'ancien quartier colonial où de nombreuses demeures et bâtiments administratifs ont été conservés. A coté du mausolée se trouve une petite maison avec son bureau. Et plus loin, la pagode à pilier unique.

Le temple de la littérature.

Ce temple est en fait la plus ancienne université puisqu'elle servait à recruter et former des mandarins par l'intermédiaire de concours successifs où chacun pouvait se présenter. Un peu l'équivalent de notre ENA ! Le bâtiment principal est situé à l'intérieur de la troisième enceinte ayant chacune sa porte principale.

Dans la soirée, nous rejoignons la gare pour prendre le train de nuit qui nous emmènera tout au Nord du pays à la frontière chinoise où vivent certaines ethnies Hmongs.

2

Après une nuit agitée dans nos couchettes à cause des vibrations importantes, nous arrivons très tôt à Lao Caï, terminus avant la frontière avec le Chine. C'est une ville qui vit du commerce transfrontalier. Nous prenons la route de Can Cau dès que nous avons fini le petit déjeuner.

3

Ce marché se tient uniquement le Samedi à flanc de coteau d'une colline. L'ethnie majoritaire de la région porte des vêtements colorés et on les appelle Hmongs fleuris ou bariolés. Tous les habitants de la région s'y retrouvent pour vendre leur production et en acheter d'autres : légumes, viande, vanneries, vêtements et alcool de maïs. Les jeunes filles à marier sont parées de magnifiques bijoux en argent.

Et comme dans tout marché on termine par un casse croute dans l'un nombreux restaurants où chacun cuisine sa spécialité.

De Can Cau à Sappa

Après le marché on prend la route pour Sappa en retournant à Lao Cai via Bac Ha où un arrêt restauration est prévu. Le restaurant est familial et la cuisine est bonne.

Le relief est montagneux mais les routes sont bonnes. Malgré le temps brumeux on a parfois de belles vues sur les rizières en terrasses. Les moissons sont déjà bien avancées.

La région exploite le bois des nombreuses forêts et produit du contre plaqué dont les plaque sèchent le long des routes avant le collage.

4

Sapa est une destination touristique très prisée des vietnamiens qui viennent à la montagne prendre le frais. D'ailleurs la ville ressemble un peu à nos stations de ski et un téléphérique permet d'accéder à un sommet. Il y neige parfois. Nous y arrivons sous la pluie en fin d'après midi. Le lendemain matin, nous faisons une petite marche ; heureusement la pluie a cessé et quelques belles éclaircies arrivent à percer. Les femmes filent le chanvre en marchant. Les tissus sont colorés avec les plantes d'indigo. Le noir est obtenu par plusieurs bains.

En début d'après midi, un taxi limousine nous prend à l'hôtel pour nous ramener à Hanoï en début de soirée. Ce retour est plus rapide et plus confortable que le train mais ce dernier nous a permis d'arriver tôt au marché et de gagner une journée.

• • •
5

Une immense digue a été construite pour retenir l'eau et former un réseau d'étangs au milieu des reliefs caractéristiques de la baie d'Halong. On peut donc y faire une promenade agréable en barque. C'est ici que fut tourné l'une des dernières versions du film King Kong.

Après le repas dans un restaurant spécialisé en viande de chèvres, nous allons visiter Hoa Lu, ancienne capitale des dynasties vietnamiennes des Xèmes et XIèmes siècles. Le temple de Dinh Tien Hoang est représentatif de la sculpture de l'époque.

Nous reprenons notre route à travers les paysages typiques pour rejoindre l’hôtel.

L’hôtel se situe à quelques kilomètres de Tam coc que l'on peut rejoindre en vélo ou en taxi ôm (taxi moto). La piscine et le bungalow nous offrent une bonne halte.

6

Nous arrivons vers midi pour embarquer sur le bateau de croisière où on passera la nuit. Nous avons de la chance pour la météo car le temps est couvert mais pas trop brumeux comme c'est souvent le cas. Le bateau est confortable et la cuisine raffinée. La fin d'après midi est consacrée à une promenade en kayak suivie d'une baignade sur une petite plage de sable. Le lendemain matin, nous visitons une île avec une grotte.

Retour à Hanoï pour prendre l'avion pour Danang en passant par la pagode bouddhiste Con Son du XVIIème siècle. La pagode de Côn Son, surnommée «Thiên Tu Phuc Tu» (littéralement la pagode sous la bénédiction du Ciel), se trouve à 70 km à l’est de Hanoï dans la commune de Công Hoà, chef-lieu de Chi Linh. Elle a été construite sous la dynastie des Trân (1225-1400) au pied du mont éponyme, lui-même entouré par deux collines : Ky Lân et Ngu Nhac.

7

La matinée commence tranquillement par une ballade en vélo, dégustation de thé, puis promenade en barque (genre panier en osier rond typique du centre du pays), puis un massage de pieds pour se délasser.

Et enfin cours de cuisine. Confection de nems avec galette un peu spéciale mais très croustillante et omelette vietnamienne. Puis dégustation.

Hoï An fut un port très actif aux 18ème et 19ème siècles. La vieille ville est un parfait exemple de l'architecture traditionnelle vietnamienne, chinoise et japonaise. C'est une ville très touristique et vous croiserez de nombreuses femmes asiatiques en costume traditionnel vietnamien (Hao Daï) ; ce sont des coréennes. De nombreux coréens visitent cette région centrale qui comprend pas très loin Danang pour ses plages et Hué pour sa cité impériale ; une région qui à elle seule peut occuper une semaine de vacances.

On peut admirer le vieux pont pagode couvert emblème de Hoï An.

Le marché est rempli de fruits et légumes exotiques tout aussi appétissants que les plats proposés dans les restaurants des "halles".

Le choix est facile grâce aux photos et aux vitrines, sans poser de problèmes de langue. De plus, les prix sont affichés.

La multitude de petites lanternes et d'éclairages discrets incitent à une balade nocturne en toute tranquillité.

Et un petit resto le soir chez Thy Thy, nouvelle propriétaire sympa.

8

On quitte cette sympathique ville de Hoï An pour se rendre à Hué en passant d'abord par Danang, grand port et station balnéaire, sous la pluie, puis traversons une chaine montagneuse par le célèbre col des nuages qui porte bien son nom et se laisse difficilement photographier.

Nous arrivons ensuite à Hué.

Nous effectuons la visite de la cité impériale dans l'après midi. Ce site a beaucoup souffert de la guerre et il faut parler de reconstruction plutôt que de restauration quant au travail effectué depuis de nombreuses années.

Une autre partie de la cité entièrement restaurée avec ses jardins de bonzaïs et des brumisateurs. Magnifique !

Nous terminons la journée par une promenade sur la rivière des parfums pour se rendre à la pagode de la dame céleste.

L'hôtel est situé dans le quartier touristique très animé le soir et piétonnier. Les restaurants sont légion.

Le lendemain matin on se rend au tombeau du 4ème empereur de la dynastie Nguyen : Tu Duc (1848-83). C'est bien le lieu où il est inhumé mais avant sa mort c'était sa résidence d'été dans un parc très reposant.

Un petit tour pour voir la confection des baguettes d'encens et de chapeaux traditionnels côniques.

9

Nous avons visité Nga Trang en 2016 lors d'une escale de croisière pendant une journée. La signification de Nga Trang est ville blanche. Important port de pêche et station balnéaire en forte progression particulièrement appréciée des russes.

Tout d'abord visite du sanctuaire Cham Po Nagar, autrement dit la Dame de la Cité qui se dresse sur le mont Cù Lao, sur la rive gauche de la rivière Cai. Construit sans interruption du VIIIè au XIIIè siècle selon les inscriptions trouvées sur place, le complexe de Po Nagar comporte trois niveaux, le plus élevé comportant deux rangées de tours. La tour principale fait à peu-près 25 m de haut. L’apparition de ce sanctuaire dans le royaume du Champa est liée aux tumultes qu’a connus le Champa au VIIIème siècle. Le royaume du Champa est en fait une fédération de plusieurs états ou plutôt "cité-états" dont la plus puissante joue le rôle de « leader ».

On voit de très loin une gigantesque statue blanche de Bouddha qui protège la ville. Ce temple a été construit il y a plus de cent ans, il a été restauré de nombreuses fois, et est devenue de loin le plus célèbre temple de Khanh Hoa. La statue fait en tout 21 m de haut dont 7 m pour le lotus et 14 m pour le Bouddha. Puis un petit détour par la cathédrale. Les différentes religions et leurs pratiquants cohabitent pacifiquement au Vietnam sous contrôle. Le catholicisme connaît même un nouvel essor ; les nombreuses églises ont toujours été conservées.

10


Cette ville mythique retrouvera-t-elle un jour son nom d'origine comme l'a fait Saint-Pétersboug ? La plus grande ville et le poumon économique du pays. On y a séjourné plusieurs fois et l'évolution est spectaculaire. Beaucoup de gratte ciels en construction et disparition du Saïgon traditionnel contrairement à Hanoï mieux conservé. Les grands travaux du métro avancent (lentement) et dès qu'on en parle, le premier mot qu'on entend est corruption ! Comment les vietnamiens vont-ils accepter ce mode de transport eux qui ne font pas cent mètres sans leur deux roues. D'ailleurs on ne peut pas marcher en ville puisque le trottoir est investi par le commerce situé sur la rue. Donc ceci explique cela. La même difficulté d'évolution se retrouve au niveau du logement. De nombreux appartements sont vides dans les grands immeubles à cause du prix et du nouveau mode de vie que cela implique. D'autres pays ont déjà vécu cette transformation !

Un petit tour du centre touristique avec la poste et la cathédrale.

De nuit, surtout avec la fraîcheur relative revenue, la ville est agréable, animée et sûre. On peut faire des achats et manger un peu partout ; particulièrement autour du marché Ben Than mais un peu plus cher. D'ailleurs les restaurants "de rue" ne sont pas toujours moins chers sauf pour une soupe ou une brochette en comparaison avec des restaurants "en dur" comme chez nous. Les bâtiments sont bien mis en valeur tels que : l'opéra, le palais de la réunification et le mythique hôtel Continental.

Un petit tour à Cholon, quartier chinois historique, permet de visiter le marché Binh Tay plus authentique que celui de Saïgon district 1.

Le temple de Nhi Phu est également connu sous le nom de Pagode Ong Bon, un dieu basé sur un diplomate chinois du XIVe siècle qui a voyagé de la Chine au Cambodge et a écrit un vaste rapport sur Angkor Thom. Il est considéré comme un dieu de la richesse et du bonheur. Pendant les jours de fêtes, tant d’encens sont brûlés et l’air plein de fumée que l’école voisine est fermée pour la journée.

L’église Cha Tam est la plus célèbre pour sa connexion avec le président sud-vietnamien Ngo Dinh Diem. Le 1er novembre 1963, il accompagnait son entourage pour fuir Gia Long Palace (maintenant le musée de Ho Chi Minh) à travers des tunnels secrets lors d’une tentative de coup d’Etat. Le lendemain, Diem et son frère ont décidé de se rendre et sont allés à l’église pour prier. En sortant, ils ont été arrêtés et pendant leur transport à Saigon, ils ont été assassinés.

11

Le delta du Mékong est le grenier à riz du Vietnam mais également le potager et le verger de Saïgon. Sur la route de nombreux véhicules à 2 ou 4 roues transportent les marchandises achetées sur les marchés flottants. Le marché du riz transite par des coopératives privées qui stockent et commercialisent le riz et fournissent les paysans en engrais. Le delta du Mékong commence à être touché par la montée du niveau des océans qui entraîne une salinité des terres. La recherche de nouvelles variétés de riz résistantes au sel est en cours.

Dans le delta, une multitude d'activités s'est développée utilisant généralement les ressources locales ou les résidus de produits tels que le riz ou le coco. Par exemple la balle du riz (enveloppe du grain) sert de combustible pour la cuisson des briques ou des pâtes. De même le coco est entièrement utilisé (boisson, lait, huile, combustible, artisanat...) et ne laisse aucun résidus. Les pâtes sont colorées avec des ingrédients végétaux.

Les promenades sur les canaux sont toujours l'occasion d'une petite dégustation. Le Mékong est également le lieu de transport de multiples marchandises.

Le marché flottant de Can Tho est l'un des plus importants du delta mais c'est un marché de gros où un bateau entier est rempli du même produit dont un échantillon est suspendu en haut d'un mât afin de le voir de loin. Il faut s'y rendre très tôt.

Montagne de Ba Den

Nui Ba Den est une montagne située dans le complexe de reliques historiques et culturelles de la montagne de Ba Den, connue pour son charmant paysage et ses nombreuses légendes relatives à Tay Ninh. Nui Ba Den (986m), la plus haute montagne du sud du Vietnam, est digne de la "Première peinture céleste", symbole de la terre et du peuple de Tay Ninh.

Un téléphérique permet d'arriver au temple qui n'est pas au sommet de la montagne. Des escaliers mènent à un autre site. Le lieu est très fréquenté par les randonneurs.


12

Cette ile, à l'origine, est réputée pour ses produits de la mer et particulièrement le Nuoc Mam, saumure de calamars et/ou poissons. Son poivre est également excellent. Pour les touristes, ce sont ses magnifiques plages qui en font la renommée. Nous y sommes allés quelques jours, en avion, à partir de Saïgon. Cette ile est relativement proche de Sihanouk ville au Cambodge.

Le premier jour, nous avons visité la partie sud avec les perles de culture, les poivriers et la plage réputée de Sao ; mais le soleil commençait à beaucoup décliner ; ce qui ne nous a pas empêché de profiter d'une bonne baignade.

Nous passons les quelques jours suivants dans un grand complexe hôtelier situé au Nord ; le Vinpearl resort Hôtel. La plage est immense et peu fréquentée car les vietnamiens fuient le soleil. La piscine est également grandiose et la prestation hôtelière excellente. Un parc d'attraction avec un bel aquarium complète l'équipement. Une bonne halte après avoir parcouru le pays du Nord au Sud.

Quelques beaux spécimens de poissons tropicaux.

13

Nous sommes arrivés à la fin de carnet. Le Vietnam est un pays très intéressant et facile à visiter avec ses spécificités et ses différences par rapport à ses voisins Laos (voir mon carnet) , Cambodge, Thaïlande chacun avec des niveaux de développement différents. J'ai essayé de sortir un peu des sentiers battus en ne mettant pas trop de photos de lieux hyper connus ; pas trop d'histoire non plus qu'on retrouve partout.

Le marché de Can Cau est un des meilleurs souvenirs par son authenticité et sa couleur (locale). Le paysage autour de Sappa est "à couper le souffle" comme on dit trop souvent. Je rêve toujours de faire des photos extraordinaires comme on en voit dans diverses publications ; mais il faut de la chance ou beaucoup de temps pour la bonne saison de la végétation, le soleil pas trop violent et du bon côté, etc... Pour Sappa ou la baie d'Halong il faut en plus jongler avec la brume ! Pour les marchés flottants, je pense que des petits seraient plus intéressants du point de vue esthétique et en période de fête du Têt (nouvel an vietnamien) si possible pour y voir plus de fleurs et de fruits.

N'hésitez pas à me contacter pour demander des détails particuliers ou signaler des erreurs (bien qu'on ne puisse pas corriger !).