Iles de la Société en Polynésie française

Après le confinement Coronavirus, on décide de visiter une "France" qu'on ne connaît pas : Les îles de la Société en mode hôtel de luxe. Paysages somptueux et "peuple" accueillant nous accompagnent.
Août 2020
17 jours
1
1

Nous voilà arrivés à l'aéroport Papeete Faa'a après escale à Vancouver vue la fermeture des frontières américaines. Partis de Roissy à midi où seuls quelques avions décollaient, on arrive le jour même à 21h avec un décalage horaire de 12 heures ( soit 21 heures de voyage !). On est accueilli par le représentant de l'agence de voyage avec le traditionnel collier de fleurs.


Nous sommes impatients de rejoindre notre hôtel (Tahiti Pearl Beach Resort) pour un bon bain et une nuit dans un grand lit. Le lendemain matin une petite pluie nous accompagne pour un bon petit déjeuner. On profitera du jardin, de la piscine et de l'océan dans l'après midi. L'hôtel est situé à côté de la baie historique de Matavai où débarquèrent les premiers européens Samuel Willis en 1767 puis Cook deux ans plus tard.


On entreprend ensuite la visite de Papeete, en commençant par le marché. Peu de monde et nombre de stands réduit pour cause de crise sanitaire. La variété et quantité de fleurs sont impressionnantes. Les souvenirs touristiques cotoient les fruits et légumes exotiques ainsi que les instruments de musique tels les ukulélés que de nombreux tahitiens pratiquent.

Juste à côté se trouvent l'hôtel de ville et la cathédrale.

On complète la visite en retournant à l'hôtel qui se trouve à Arue, "commune" où se trouvent la maison de James Norman Hall et une belle mairie.

2

On se rend au port de Papeete pour prendre le ferry pour Mooréa qui n'est distant que d'une trentaine de km. On aperçoit le "Paul Gauguin" et le "Ponant" à quai pour cause de pandémie. La traversée ne prend que 30 minutes. De nombreux habitants de Papeete font la traversée le week end pour un séjour ou un pique nique pour goûter un peu de tranquillité loin du "stress" de la ville !

L'arrivée sur Moorea est splendide avec les eaux claires du lagon et les sommets de montagnes dans les nuages.

L'hôtel est tout proche du débarcadère. Il s'agit du Sofitel Ia Ora Beach Resort. Nous avons un bungalow qui donne directement sur la mer avec une petite plage.

Le jardin de l'hôtel est bien entretenu et très fleuri. Belle plage peu profonde et belle piscine. On peut observer de nombreux poissons dès qu'on s'éloigne un peu du bord.

Atelier colliers et couronnes de fleurs.

Assez simple finalement ; vous prenez une montagne de fleurs et les enfilez sur un fil ! Les colliers de fleurs sont destinés à l'accueil des arrivants ; et les perles pour les départs. Cette tradition est respectée par les tahitiens.

Nage avec les baleines à bosses.

Mooréa est réputée pour les baleines qui y séjournent justement à la période de notre séjour. Nous avons réservé un tour qui propose d'aller à la rencontre des baleines en plongeant sans bouteilles. Nous embarquons sur une vedette pour nous rendre au Nord Est de l'ile tout en complétant notre groupe avec d'autres plongeurs en route. Des dauphins nous accompagnent.

Après une petite heure de recherche et d'observation intense, on aperçoit un "geiser" signe de souffle de baleine. On se rapproche mais pas trop et on aperçoit d'abord une ou deux queues et nageoires. Quand on est bien positionnés, l'accompagnatrice autorise la mise à l'eau en douceur. Après quelques brassées, nous sommes tout proches des baleines et leurs baleineaux. Pour une fois, l'expression "à couper le souffle" s'impose au sens propre entre l'émotion du spectacle et des grands fonds et l'effort avec le masque. On plonge ainsi trois fois. Le baleines sont de plus en plus nombreuses (une dizaine) et proches. Certaines passent juste sous le bateau.

D'après l'accompagnatrice et le pilote, tous deux très excités, nous avons participé à une rencontre exceptionnelle tant au niveau du nombre que du comportement très joueur des baleines. Là encore la crise sanitaire fut bénéfique puisqu'il n'y avait que trois bateau au lieu des dizaines habituels.

Et avec les dauphins, les raies, les requins...

Sur la route du retour, on s'arrête sur un haut fond dans le lagon pour nager avec les raies pastenagues, les requins à pointe noire et plein de poissons exotiques qui ne sont pas du tout effrayés, bien au contraire.

Visite de l'île.

Après les émotions de la sortie baleines, on se repose un peu par un tour de l'île : une partie en voiture et une autre en vélo.

La promenade en vélo débute à Paopao ; nous longeons les baies de Cook et de Opunohu puis entamons l'ascension du belvédère .... En route, visite des champs d'ananas, du site archéologique "Marae Tetiiroa" et du lycée agricole où nous dégustons des jus de fruits. Grâce à l'assistance électrique de nos deux roues, nous parvenons aisément au sommet d'où on jouit d'un panorama grandiose.


Vue panoramique depuis le belvédère . A gauche, la baie d'Opunohu et à droite celle de Cook.



Après retour au point de départ, on poursuit notre visite de l'ile en voiture.

3

Nous atterrissons à l’aéroport de Raiatea qui est une ile plus grande que Tahaa mais très proche. Un bateau navette de l'hôtel "Tahaa Island Resort" nous emmène sur l’ilot où se trouve l'hôtel.

La réception et la salle de restaurant sont d'une grande originalité.

Le bungalow sur pilotis au milieu du lagon est tout aussi original et luxueux.


Le jardin des coraux

Ce fut l'une de nos motivations pour le choix cet hôtel. En effet il œuvre pour sauvegarder les massifs de coraux et propose un parcours sous-marin entre deux ilots où on se laisse porter par le courant tout en observant les coraux et les nombreux poissons multicolores avec masque et tuba. On n'a pas été déçu du spectacle

Le tour de l'ile.

Nous avons loué une voiture pour la journée et visiter l'ile de Tahaa. Le bateau navette nous emmène à Tapuamu où nous récupérons le véhicule. On commence par visiter une culture de vanille où on nous explique la culture et le traitement de la vanille.

On continue notre visite le long de la côte où se trouvent des cultures d'huitres perlières.

Puis de magnifiques points de vue sur la mer et les lagons.

4

Hôtel Conrad Bora Bora Nui

L'aéroport de Bora Bora est situé sur un ilot ; il faut donc prendre un bateau pour se rendre sur les iles. La navette de l'hôtel nous attend.

Nous sommes logés dans une villa sur pilotis avec ponton pour accès direct à la mer. Décor luxueux et moderne mais un peu moins typique qu’à Tahaa.

Le jardin est immense avec beaucoup de végétation mais relativement peu de fleurs. La vue depuis le SPA donne un aperçu de l'ensemble de l'hôtel.

Tour en Jeep

On prend la navette de l'hôtel pour aller sur l'ile de Bora Bora. Elle nous dépose à Vaitape qui est la ville principale. Un peu déçus par le peu de boutiques et commerces dont certains sont fermés.

On a réservé une visite de l'ile en Jeep en groupe mais nous sommes seuls ! Le chauffeur guide Moana nous prend en charge et on commence la visite par la route côtière

On quitte ensuite cette route pour prendre une piste privée très pentue et cahoteuse pour grimper jusqu'à un joli point de vue

Retour sur la route puis arrêt dans une fabrique de paréos après un petit détour pour voir un canon de la seconde guerre mondiale bien situé naturellement.

Avant de retourner au point de départ, encore une petite excursion dans une propriété ancienne paradisiaque avec un beau jardin, un marae, un point de vue et des fruits frais à volonté

Le lendemain on refait le tour de l'ile mais en vélo cette fois. Quelques jolis "spot" dont la plage de Matira.

Soirée tahitienne

On ne peut pas visiter Tahiti sans assister à un spectacle de danse traditionnelle et légendaire.

5

On quitte Bora Bora pour rejoindre Papeete et prendre l'avion de retour. On dispose de la fin d'après midi en ville. On dine le soir dans les roulottes en profitant du dernier coucher de soleil sur le port de Papeete.

Ainsi se terminent ces splendides vacances pendant lesquelles nous avons découvert des paysages et une faune ainsi qu'une flore exceptionnels. Un grand merci aux tahitiens qui sont très accueillants, souriants, serviables et fiers de leur pays et de leur mode de vie. Nous avons découvert les cultures polynésienne et maori ; fortement présentes dans l'histoire et les traditions. Le contexte spécial de la pandémie nous a permis de réaliser ce voyage avec beaucoup d'avantages quant à la fréquentation et aux tarifs.