Péniscola

A la rencontre des lieux de tournage de Game of Thrones
Mai 2018
12 jours
1

Dimanche 6 mai 2018

Ti Pwen est installé devant la maison pour les derniers préparatifs. Pour ce voyage de presque 3 semaines, nous avons essayé de penser à tout : bouteilles de gaz pleines, en Espagne ce ne sont pas les mêmes et il faut un adaptateur, plats surgelés pour les premiers repas, en attendant de prendre nos repères, guides des aires de camping-car et campings, chapeaux de soleil et crème solaire car nous espérons bien trouver LE soleil !!!

Côté langue, Jean parle presque couramment l'espagnol donc pas de soucis. 😀



Nous avons tout prévu pour le confort, le farniente sur la plage et les balades en VAE, vélo à assistance électrique.

D'excellentes vacances en perspectives !!

2

Mardi 8 mai

Après un arrêt à Saragosse pour la nuit, nous repartons direction Péniscola.

A la sortie de Saragosse, nous découvrons les dortoirs à cigognes. Plusieurs dizaines de nids sont installés au sommet des poteaux électriques. Je n'en ai jamais vu autant !!

Sur le trajet, les paysages sont arides, beaucoup de cailloux et de poussière. Nous passons des cols avec des virages en épingles à cheveux, des précipices (pas trop profond ouf !), des piquets à neige et des panneaux "neige", et aussi des panneaux indiquant des troupeaux de vaches ! au milieux des cailloux ?? Sans oublier les forêts d'éoliennes.

• • •

L'arrivée à Péniscola est superbe. Nous longeons la mer et apercevons le castillo perché sur le penon, le rocher. Deux immenses plages de sable blanc bordent l'arrivée sur le rocher sur lequel est construit le pueblo. De nombreux hôtels et immeubles longent principalement la plage nord.

Cela rappelle la Gold Coast, sur la côte Est australienne, toute proportions gardées, bien sûr 😉


A droite au loin, el castillo de Péniscola

Le camping est situé à proximité de la plage. Nous pourrons tout faire à pied. Nous découvrons un camping très fonctionnel, très propre, eau chaude et froide à volonté, sanitaires complets et impeccables et même la wifi. Le tout pour un prix très raisonnable, pas plus cher que les aires de CC en France. Nous sommes conquis 😀

Après une installation rapide, nous allons flâner dans le pueblo (village ancien), avec ses ruelles étroites et sinueuses qui montent à l'assaut du château.

Nous passons sous le porche où ont marché Tyrion et Varys dans la saison 6 de Game of Thrones. Je suis une inconditionnelle de cette série 😀 et nous allons découvrir de nombreux autres lieux de tournage durant notre séjour.


Photos prise par nous
Photos prises sur le tournage
• • •

Toute la ville est superbe !!

Nous terminons l'après-midi sur la plage. Le sable est chaud et très fin, un vrai bonheur pour nos orteils !

Mais l'eau est encore un peu fraîche pour nous.

Retour au camping pour la soirée, demain nous visiterons le château, j'ai hâte !

Côté météo, après une matinée brumeuse, le soleil et la chaleur sont enfin arrivés.

3

Mercredi 9 mai

Nous sommes réveillés par le soleil, trop bien !

En fin de matinée, nous dénichons un petit super marché pour les courses d'appoint, à environ 1 km. Parfait !

Retour à la playa l'après-midi mais malheureusement le temps se couvre et le vent se lève. Pas cool ! Le vent apporte beaucoup de fraîcheur et modère beaucoup trop la chaleur du soleil !! Le gilet est malheureusement de rigueur ! 😦

• • •

Bon, nous décidons donc de nous offrir un resto le soir, histoire de finir la journée en beauté. Nous allons au Roca Mar, juste sous les remparts. Nous assistons au coucher de soleil sur la colline. Le resto, très calme, est juste au niveau de la mer, à l'abri du vent trop frais, ouf !!, et le repas est excellent.

A gauche : vue depuis le resto, A droite: le resto : juste à gauche des palmiers. Très agréable soirée !
4

Jeudi 10 mai

Fin de nuit agitée. A six heures du matin, il a fallu relever le store d'urgence. Des rafales de vent, à presque 80 kms/h, secouent le camping car dans tous les sens.

Au réveil, un peu plus tard, nous découvrons une couche de poussière orange qui recouvre tout : table, chaises, tapis de sol. Nous prenons donc le petit déjeuner à l'intérieur avant de faire le ménage.

Et ce matin, nous allons au château , youpii !

A l'entrée, on nous annonce une visite d'une heure environ. Nous y passerons plus de 3 heures.

une véritable merveille !

Un peu d'histoire :

Ce château a été construit par les templiers, sur les restes de l'ancien Alcazar arabe, entre 1294 et 1307, année au cours de laquelle, reconnus hérétiques, ils furent expulsés par Jacques II d'Aragon.

En 1411, Pierre de Lune (le Pape Lune, el Papa Luna) est élu pape par les cardinaux d'Avignon, et prend le nom de Benoît XIII. Il est appelé l'antipape par tous ceux qui ne reconnaissent que le pape de Rome. Il refusa de déposer la tiare pour mettre fin au schisme, et mourût dans ce château en 1422.

Dans les deux cas (templiers et Papa Luna), le rocher escarpé et les murailles imposantes furent le dernier refuge de ces hommes dominés par leur époque.

Des kilomètres de remparts, chemins de ronde, tunnels, escaliers qui montent au sommet ou s'enfoncent dans les souterrains ! un merveilleux de terrain de jeu, de quoi explorer ... ou se perdre !

L'histoire de ce château et de ses remparts est passionnante, on a l'impression de faire un bond dans le passé et de revivre tous ces moments forts du temps des chevaliers. Magique !!

Beaucoup plus récemment, il a servi de décor pour le tournage de la saison 6 de Game of Thrones, la superproduction de HBO. Pour la série, Péniscola se transforme en Meereen, mais je vous en reparlerai !! Car nul doute que nous reviendrons visiter ce château après avoir fait quelques recherches historiques et cinématographiques.

• • •

Le château, perché sur le penon, domine la péninsule à 64 m de haut, et permet une vue à 360° sur la mer et sur la côte méditerranéenne.

C'est beau n'est-ce pas ?
• • •

Pour continuer la visite, nous avons accès au parc du château. Il s'agit en fait de l'ancien parc de l'artillerie transformé en parc botanique. On peut se promener parmi les jardins formés de palmiers, d'oliviers, de lavande et de la flore typique du Parc Naturel de la Sierra de Irta.

Dans la zone supérieure du parc, un ensemble de fortifications de différentes époques conduisent au château médiéval. Les jardins datent du XX° siècle.

Dans la zone inférieure, on peut visiter les fortifications édifiées durant le règne de Philippe II.

La construction fut réalisée entre 1576 et 1579 pour moderniser les défenses du château médiéval et pouvoir résister aux attaques des pirates et de la flotte turque qui constituait une menace sérieuse sur le littoral.



De ces jardins on peut contempler toute la baie de Péniscola, une vue d'une beauté majestueuse qui permet d'observer le ballet des vagues à l'assaut de la forteresse imprenable.



Un aperçu des tunnels, batteries et rampes. Les tunnels permettaient d'accéder à l'extérieur, directement à proximité de la mer.

Image centrale : poudrière qui date de la moitié du XVIII° siècle

Comme nous terminons notre visite tardivement, nous décidons de manger dans le pueblo, au restaurant El Parque situé 29 Calle Olvida. Le repas est délicieux pour un prix plutôt modique. Quel plaisir d'admirer une telle vue pendant ce moment de repos.

Le restaurant est situé juste à la sortie du parc, d'où son nom, avec une magnifique vue sur le parc et la baie.
• • •

Après ces presque 4 heures de visite, un peu de repos et nous repartons déguster churros et glace en ville, pour finir la journée. Pas mal aussi !!

Au retour, nous croisons un des chats errants du camping qui s'enfuit juste devant avec une superbe sardine dans la gueule, qu'il venait de voler au poissonnier du coin ! mdr !!!

5

Vendredi 11 mai

Le vent s'est calmé et nous nous réveillons sous le soleil, et prenons enfin un petit déjeuner dehors, malgré les 17° !

Une panne de frigo nous oblige à laisser tomber notre parcours itinérant pour rester sur place. Ici, nous avons tout à portée de main, le supermarché, pour faire les courses au jour le jour, les plages, les promenades, la ville. Nous poursuivrons donc notre séjour à Péniscola. Enfin, quand je dis à portée de main, cela fait environ 1,5 km jusqu'à ces divers lieux. Ce qui fait que nous marchons une moyenne de 5 à 6 kms par jour. Parfait !!

• • •

Après le repas, nous repartons nous promener dans le pueblo. Chaque jour, nous découvrons de nouvelles ruelles et de nouveaux recoins.

Je me mets en quête de la place Santa Maria, où a été tournée une célèbre scène de Game of Thrones (je l'avais bien dit que j'en reparlerais, hihihi).

Photo de gauche : le porche d'entrée de la place Santa Maria - Photo de droite: préparatifs du tournage
La place est beaucoup plus animée 😀

A mi-hauteur sous les arcades, on peut voir un passage que nous avons emprunté grâce à des escaliers (qui ne sont pas d'époque). Ce passage mène au chemin de ronde qui se prolonge très loin sur les remparts.

On peut voir l'escalier sur la photo de gauche, et le passage avec l'enfilade d'arches, vu d'un côté et de l'autre


Le chemin de ronde est parsemé de passages étroits, d'escaliers, avec des murs épais dominant la baie et la ville.

C'est un vrai labyrinthe dans lequel il est impossible de se perdre. Quelque soit l'endroit du pueblo on nous arrivons, il suffit de descendre pour sortir de la cité.




Mais qui vient sur les remparts ? Non, ce n'est pas nous !!!

D'autres photos ? allez, soyons fous !!! j'espère que ceux qui ne connaissent pas Game of Thrones ou ne sont pas fan, ne m'en voudront pas ! 😀

Les 2 photos du bas sont prises par nous

De nombreux panneaux "Péniscola el Ciné" sont installés dans la ville (ci-dessus, photo en bas à gauche) pour indiquer les différents lieux de tournage. Plusieurs films ont été tournés ici, dont "Le Cid" en 1961 (ça ne nous rajeunit pas !) avec Charlon Heston et Sofia Loren.

Game of Thrones toujours, une dernière, pour le plaisir !
6

Lundi 14 mai

Ce matin, promenade en segway, une grande première pour moi. Après 5 minutes pour la prise en main, nous partons pour une grande balade.

Direction la plage, puis le port ....

Cela nous permet d'avoir une autre vue du château

... et nous entrons ensuite dans le pueblo. Nadia notre guide, nous explique comment se positionner pour monter la côte plutôt raide ! et également pour redescendre ! et oui, ce n'est pas le tout de monter !

Jean est en panne ! Nadia va à sa rescousse 😀

Au retour, nous longeons la grande plage. Nous faisons sensation en ville, tous les passants nous regardent. C'est certainement quelque chose de nouveau ici.

Ce fut une promenade très agréable et bien que les explications soient en espagnol, j'ai tout compris. Le segway est très simple à utiliser et permet de se promener à son rythme et sans risque. De plus, la sortie a été plus longue que prévue, au top. Nous sommes enchantés ! à refaire ... et pourquoi pas, ailleurs !

• • •

Mardi 15 mai

13° dehors au réveil 😦toujours pas de petit déjeuner dehors ... mais un jus d'orange pressée, délicieux. Ici, les oranges ont un autre goût.

Ce matin, nous sortons les vélos électriques. Direction le marais, que nous avons découvert en se rendant au bureau des segway.

Nous ne nous attendions pas à trouver un marais en pleine zone urbaine !!

A gauche, on aperçoit un poisson

Le marais de Peñíscola est une zone humide littorale qui, malgré l'intense pression urbanistique à l'entour, conserve en grande partie ses caractéristiques naturelles. Dans les dernières décennies, les champs qui empiétaient sur le marais, ont reculé, soit par l'urbanisation sur la frange littorale, soit par l'abandon de la culture de ces parcelles. Cependant se maintiennent encore de petites parcelles destinées à la culture maraichère, entourées complètement par de petites zones sèches appelées «argires». Durant de nombreuses années l'espace libre de cultures était utilisé pour faire paître des bœufs. Des espèces de poisson endémiques sont malheureusement menacées. On peut voir en effet énormément de poissons dans ces eaux stagnantes, certain de belle taille. Continuent de nidifier dans ce marais certains oiseaux comme le grèbe castagneux , le canard colvert , et la gallinule poule-d'eau, que nous avons pu voir le long de notre promenade.

Fleurs et figuier le long du chemin

Nous poursuivons notre promenade vers le port et la grande plage.



Nous avons même retrouvé un des dragons de Daenerys ! Mdr !!

Sculptures de sable, quelle patience !!

Après l'effort, le réconfort. Nous prenons le repas au restaurant El Parque que nous avions déjà testé. Et nous prenons une paëlla pour deux ... sin mejillones !! 😉

La paëlla est délicieuse !!
7

Jeudi 17 mai

Une très belle journée s'annonce côté météo. Enfin, nous prenons le petit déjeuner dehors, au soleil, sans vent 😀 Comme c'est agréable !

Rien d'exceptionnel pour ce dernier jour. Nous profitons de la chaleur pour flâner encore et encore (on ne s'en lasse pas) dans le pueblo. De nouveau, un petit repas sur les remparts avec vue sur la pleine mer.

Photo en haut à gauche, le resto. La terrasse se trouve derrière le piéton en rouge


En début de soirée, nous allons dire au revoir à la très sympathique serveuse de "El Parque" , je m'essaie même à une phrase en espagnol, elle comprend !!!



Demain, nouvelle destination ! Nous vous laissons la surprise 😀

8

Vendredi 18 mai

L'étape s'intitule le retour car il est malheureusement temps de rentrer pour aller faire réparer le frigo !!

Départ du camping en début de matinée, sous le soleil !! Nous longeons la plage afin de dire au revoir au château. Mais nous partons pour mieux revenir !! histoire d'écrire un autre blog 😀

Après avoir roulé pendant 5h30, non sans avoir fait une halte repas en bord de route, nous nous arrêtons pour la nuit, dans un très joli village médiéval, Olite, avec un superbe château. Encore un !! Eh oui, nous sommes des amoureux des châteaux et du Moyen-Âge.

Mais celui-ci, nous ne l'avons pas visité. Nous avons préféré flâner dans la petite ville et profiter des derniers rayons de soleil de la journée.

Le village d'Olite

Nous passons la nuit sur une aire de camping-car avec tous les services et gratuite !! Lorsque nous sommes arrivés, nous étions les seconds. Au réveil ce matin, 12 camping-cars nous avaient rejoint !!

Samedi 19 mai

Au réveil, il fait 15° dans Ti Pwen et 6° dehors !! ça fait vraiment peu !

Nous repartons sous le soleil en tout début de matinée pour la seconde partie du voyage, heureusement plus courte. Une dernière photo avant de partir, face à l'église de Olite, éclairée par le soleil levant.

1,2,3 partez !!

Nous décidons de passer par Dantxaria, dernier village avant la France, pour faire le plein pour le camping car. L'essence y est moins chère. La route qui nous y mène est tortueuse avec de beaux dénivelés. Pourtant, ce n'est rien comparé aux routes entre Péniscola et Saragosse, notamment vers Morella : des pentes à 7 et 8%, des épingles à cheveux sur des paysages de cailloux et de rochers, donc rien pour arrêter la vue sur les précipices, et plusieurs cols dont un à 1204 mètres d'altitude. Ceci explique la présence des bâtons à neige et des panneaux neige (dont j'ai déjà parlé à l'aller).

Une idée de la route 
et encore !!!


Françoise et Jean, globetrotteurs camping caristes heureux !!