Carnet de voyage

Sri Lanka

21 étapes
8 commentaires
3
Un pays aux multiples facettes... Un voyage dix en un. Une diversité de culture, de paysages, d'atmosphère...
Juillet 2017
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
21

Sacs bouclés... ou allons-nous ? Au #srilanka c'est tout ce que nous savons pour l'instant. Pour le reste... le vent nous portera !

Sacs bouclés !
20

Nous sommes bien arrivés en Ukraine... ou nous faisons escale. Nous sommes sortis de l'aéroport pour la nuit et sommes partis explorer un peu... Au menu apéro Ukrainien, poissons séchés et surprises panées. Puis ce sera une nuit de repos avant de reprendre l'avion demain pour 9 heures de vol !

Apéritif Ukrainien  
19

Nous voilà bien arrivés depuis deux jours au Sri-Lanka, où le réseau wifi s'est fait rare jusqu'à maintenant.

Nous avons atterri avec 1h30 de retard, suite à un retard de notre vol. Il nous a fallu ensuite une longue attente à la douane... Nous avions pourtant payé les ETA (Sorte de Visa touristique) en ligne mais nous nous sommes rendus compte que la file d'attente était la même avec ETA et sans...

Une fois sortis de l'aéroport à 1h du matin, la chaleur et l'humidité se sont tout de suite fait sentir. Nous avons trouvé un TukTuk pour nous conduire dans un hôtel proche de l'aéroport, que nous avions réservé depuis la France pour notre arrivée. Pour une fois que nous réservons, voilà qu'à notre arrivée l'hôtel est fermé... Nous avons dû sonner quelques minutes avant qu'un homme vienne nous ouvrir à moitié endormi et nous explique dans une langue peu compréhensible qu'il n'a pas de chambre de disponibles. Seulement des plus chères. Après négociation rapide (les enfants sont fatigués) Nous acceptons de payer 9$ de plus (soit 1500roupies) pour avoir deux chambres un peu limites niveau hygiène.

Bien arrivés !
18

La veille nous avons demandé à notre loueur peu accueillant où nous pouvions prendre le bus pour partir en direction de Kandy. Ce dernier nous a indiqué un arrêt de bus au carrefour à 500m de l'hôtel. Il nous a fallu presque 1h30 d'attente avant de nous rendre compte qu'aucun bus ne viendrait ici tous les bus étaient à désignation de Colombo ou Negombo centre. Nous vons donc pris un bus en direction de la station centrale (Nous avions lu qu'il fallait prendre le bus à cet endroit) mais nous n'avons pas du nous arrêter au bon endroit... car la aussi aucun bus à destination de Kandy. La première journée s'annonçait un peu galère! Nous avons finalement demandé à un commerçant qui parlait bien anglais; il nous a expliqué qu'il fallait rejoindre Colombo pour ensuite aller à Kandy. Nous avons donc pris le bus (les tarifs sont dérisoires, quelques centimes d'euro pour des cours trajets, en moyenne 1euros pour des longs trajets) Arrivés à la station centrale de bus de Colombo vers 13 heures, nous nous sommes arrêtés manger un morceau. Nous n'avions encore rien avalés depuis l'avion! Un super repas (trop copieux personne n'a pu finir son assiette même pas Jérôme!) Pour 900 roupies ce qui équivaut à 5€ pour 4. Nous avons pris ensuite le bus à destination de Kandy pour nous arrêter à Karandupana où nous sommes allés dans un centre de soin pour Éléphants. Nous avons pu leur donner le bain, les nourrir (même si après coup le prix était un peu excessif pour le pays) 1000 roupies par personnes... (soit une 20aine d'euros pour nous 4) Ensuite le chauffeur de TukTuk que nous avions trouvé à la sortie du bus nous attendait pour nous montrer une guest house... Il semblait intrigué que nous n'avions pas réservé d'hôtel. La guest house était plus isolée du centre-ville nous avons donc décidé de chercher par nos propres moyens... sans succès. Ce fameux chauffeur nous suivait au loin comme pour nous dire je vais venir vous récupérer vous en aurez trop marre de vous casser le nez... :) Et c'est ce qui est finalement arrivés (sic) nous avons repayé notre chauffeur pour nous ramener dans le premier hôtel vu. C'était finalement le mieux rapport qualité/prix. Dans le TukTuk il n'y a que 3 places... Nous sommes 4 sans compté les sacs à dos. Autant dire que nous sommes serrés!! Finalement cet hôtel s'est montré être très bien. Nous avons voulu acheter une bière dans la minuscule épicerie qui était à côté. Seulement là encore nous découvrons le pays nous apprenons que l'alcool n'est pas en vente libre ici! Une personne de l'hôtel (peut-être le patron) nous propose de nous emmener en ville à quelques kilomètres dans sa voiture pour "faire le plein"... Nous voilà donc repartis. Il nous depose dans une boutique qui ressemble plus à une prison vu les grillages qui la protège de nous... et nous repartons avec nos deux bières. Au retour il nous demande une minute et s'arrête devant un stand de fruit où il nous offre des mangoustan et des bananes. Vraiment adorable! Nous avons mangé pratiquement chez l'habitant le soir avant de passer une longue nuit de sommeil réparatrice... enfin!

TukTuk Srilankais  


Le bain des éléphants
17

Le réseau wifi étant capricieux il nous est difficile de poster des nouvelles quotidiennes...

Nous avons passé une journée de plus dans les transports (Au passage la conduite des bus est impressionnante ici. Ils ne respectent aucune règle de la route! Et roulent à une allure hallucinante)

Et nous sommes arrivés à côté de Dambulla où nous nous arrêtons pour deux nuits.

Cet fin d'après-midi visite du Temple Cave de Dambulla


Cave Temple


Les singes sont partout !


Cave temple vu de l'extérieur
16

Une longue journée pour ce mardi 18 juillet...

Au programme Sigiriya et Polonnaruwa deux sites mémorables du Sri-Lanka.

Nous avons loué pour l'occasion deux scooters et nous apprêtons à faire 160km pour la journée.

Nous commençons par sigiriya le rocher aux lions :


Le rocher aux lions

L'ascension est assez rapide moins d'une heure. Par contre le site est très fréquenté et étant arrivés le matin nous sommes aux heures de pointe


Nous partons ensuite à Polonnaruwa.

Le site de Pollonaruwa se visite aussi bien en vélo qu'en scooter. Étant donné que nous avions déjà loué les scooters nous avons donc choisi cette option.

Arrivés sur places certains chauffeurs de Tuktuk se sont montrés très insistants à la limite du supportable pour que nous prenions des billets avec eux (soit disant moins chers qu'à l'entrée officielle. Les vendeurs ambulants sont aussi ultra présents et parfois très insistants. Il faut dire que le site archéologique est un des sites les plus fréquentés du Sri-Lanka.

Passé ce petit désagrément le site vaut vraiment le coup... Nous sommes arrivés en milieu d'après midi et l'endroit était presque désert. Nous avons pu profiter sans la foule qui peut-être présente aux heures d'affluence.

Nous avons pu observer également de superbes oiseaux comme des Calao  (apparemment très rares) nous avons croisé la route d'un varan, et même d'un iguane (sur ce coup nous ne sommes pas sûrs boire les photos)

Une super après-midi même si très fatigante !

Le site archéologique de Polonnaruva

Les animaux rencontrés dans la cité archéologique

Iguane ou lézard ?

En repartant sur nos scooters nous avons aperçu au loin un petit troupeau d'éléphants sauvages !


15

Un petit coucou de Nilaveli (proche de tricomalee) ou nous sommes arrivés vers 12h. Nous allons profiter de deux jours de baignade et de repos... au bord de l'océan indien!

Notre arrivée à été un peu compliqué, nous avions vu la veille sur Agoda un petit hôtel en bord de plage pour 11euros la nuit ce qui nous paraissait honnête vu les prix ici. A notre arrivée on nous annonce un prix de 55 dollars la nuit / chambre. On a vraiment l'impression d'être pris pour des imbéciles puisque si nous réservons en ligne nous payons 5 fois moins cher... notre chauffeur de TukTuk nous propose de nous trouver un petit hôtel non loin de la plage nous le suivons... il nous explique aussi que les prix sont en train de flamber dans le pays en raison du développement touristique ce qui rend un peu fou les habitants du bord de mer... attirés par l'argent. En même temps quand on voit leur condition de vie... ils voient les touristes arriver avec un tel pouvoir d'achat... heureusement pour nous c'est une minorité et les guest house familiales ont encore de beaux jours devant eux. Nous nous installons donc et prenons un repas de midi cuisiné par la "maman" de la maison. Le père est chauffeur de bus et elle tient les trois petites chambres très bien aménagées de leur maison.

Nous profitions ensuite de notre première baignade depuis le début de nos vacances sur la plage de Nilaveli!

Plage de Nilaveli  


14

En ce 20 juillet... direction Pigeon Island qui porte bien son nom puisqu'elle est habitée par... des pigeons (si si des vrais de vrais)!

Elle regorge également d'une variété de poissons époustouflante et d'un corail encore (pour le moment) préservé. Il nous faut une dizaine de minutes en bateau pour rejoindre l'île ou nous allons faire du snorkelling.

L'île est bondée de monde (nous ne nous attendions pas à ça après la Thaïlande où nous étions la plupart du temps seuls) et le tourisme de masse et son effet pervers sévissent... Nous apercevons des étrangers ramasser du corail parfois en grande quantité! Il y a bien des gardes qui empêchent certains accès de l'île mais ont t'ils vraiment connaissance de tout?

Nous allons nous promener un peu en dehors de la plage principale... L'île est déjà plus sympa sous cet angle.

Pigeon Island

Les enfants sont tout de même ravis car nous apercevons une multitude de poissons encore jamais vu... Arrivé aux alentours de midi la plage se vide et l'île retrouve son côté sauvage. Peut-être à éviter le matin du coup...

Nous terminons notre journée par une longue baignade sur la plage de Nilaveli où nous sommes rentrés. Les vagues nous amusent pendant presque deux heures. La fatigue se fait sentir le soir... un dîner et au lit!

13

Nous reprenons la route pour Kandy où nous essaierons de trouver un guide pour nous emmener dans les montagnes du Knuckels...

Arrivés à la gare routière de Tricomalee un mini bus climatisé s'apprête à partir. Nous négocions le prix d'arrache pied car il ne reste plus que des places sur les strapontins. Ce qui s'avère payant puisque nous ne payons que 1400 roupies le trajet (8 euros) soit moitié prix. En route notre chauffeur a eu un petit accrochage avec un camion. Notre van s'est retrouvé coincé entre un bus et un camion. Résultat une vitre brisées et un rétroviseur arraché !

Arrivée à Kandy 4h plus tard (et en vie!) nous prenons un déjeuner et trouvons un TukTuk pour nous emmener dans l'auberge de jeunesse avec piscine que nous avons réservé la veille sur Agoda.

Les soucis routiers de la journée ne sont visiblement pas fini puisque notre TukTuk tombe en panne sur le trajet. Il nous trouve un autre TukTuk et la qu'elle chance... le patron de notre nouveau chauffeur tient une agence de guide pour les Knuckels!

Nous négocions la aussi rudement car le prix initial pour les deux jours est de 380 euros. Au final pour 250 euros le marché est conclu. Notre guide et notre chauffeur viendront nous chercher demain matin.

Nous descendons le long du lac de Kandy pour prendre un repas et nous arrêtons cette fois-ci dans un restaurant plus occidental, histoire de faire plaisir aux enfants qui peuvent savourer un bon burger avant d'aller crapahuter dans la jungle.

12

Nos guides (Lakmal et Ladouché) sont venus nous me chercher à 8h comme prévu . Nous prenons la route en direction des Knuckels. En chemin, nous faisons un petit arrêt pour apprécier un point de vue sur la rivière Victoria.

La rivière Victoria

Après environ 2h30, nous arrivons à notre point de chute. Nous nous trouvons dans une famille , ou nous sommes accueillis par une jeune femme enceinte.

Après avoir déposé nos sacs, nous commençons notre Trek . Nous marchons dans les champs de thés, ou notre guide nous explique les différentes sortes de thés (thé blanc, thé vert, thé noir).

Au cœur des plantations de thé

Nous continuons de grimper et entrons dans la jungle. La diversité de la faune et de la flore est impressionnante. Notre guide prend le temps de tout nous expliquer. C'est vraiment appréciable...


Un caméléon

Après environ 3h de marche (environ 400m de dénivelé) nous nous arrêtons au pied d'une cascade et d'un bassin naturel pour prendre notre déjeuner. Nous en profitons pour nous baigner. Et même si les maillots de bain n'étaient pas prévu peu importe, il fait chaud. En caleçon pour les garçons habillées pour les filles!

Baignade

Notre Trek se poursuit ensuite dans une partie plus périlleuse de la jungle. Heureusement que les enfants ont l'habitude de marcher en montagne, car cette partie est vraiment très raide et la chaleur associée à l'humidité n'arrange rien!

Nous retournons ensuite au village de la famille chez laquelle nous sommes accueillis. Tous les enfants nous saluent, échangent quelques mots avec nous. Les plus grands du village sont en pleine partie de cricket. Notre présence semble un peu les interpeller et notre guide leur demande si nos enfants peuvent se joindre à eux. Accueillants comme à l'habitude ils sont heureux de pouvoir faire partager leur sport national!

Une partie de Cricket

Voilà nos deux apprentis qui tentent de lancer la balle sans succès. Il semble qu'il faille un sacré coup de main. A la batte par contre ils se débrouillent mieux... ils s'amusent sans se comprendre! C'est un moment vraiment très fort pour nous tous.

Nous arrivons ensuite à la maison où les guides nous expliquent que la femme enceinte qui nous a accueilli vient de passer son 7ème mois de grossesse. Ce qui signifie chez les bouddhistes que le bébé doit être béni car il est reconnu comme viable. Le moine doit arrivé d'un instant à l'autre et nous pouvons si nous le souhaitons assister à la cérémonie... Ce que nous acceptons sans hésiter. Ce moment-là encore est tellement touchant. La pièce du salon a été agencée de façon à recevoir la cérémonie. Le moine est attablé et tient dans sa main un fil auquel tous les participants sont reliés entre eux. Ils tiennent le fil dans leurs mains tout en priant. Quand les femmes me voient arriver dans la pièce elles me font une place entre elles et me demandent si je veux prier avec elles. Leur hospitalité me touche tellement que j'accepte la encore sans hésiter. Les enfants et Jérôme prennent aussi place sur le tapis sur lequel nous sommes tous réunis. Après cela nous avons le droit à un thé et quelques biscuits.

Nous prenons une petite heure de repos et ensuite nous partageons une bière avec nos guides. Pendant ce moment le temps s'arrête ... Nous prenons un dîner et faisons croire aux enfants que les guides nous ont proposé une sortie nocturne, avec les lampes de poche dans la jungle. Ils se montrent un peu effrayés mais vont tout de même se préparer. Contents de notre blague, nous la racontons aux guides qui nous prennent au mot et nous demandent d'enfiler nous aussi nos chaussures.

Finalement, tels des arroseurs arrosés nous voilà parti pour une petite expédition nocturne. Lampe visée sur la tête et couteau à la main pour Ladouché.

Expédition nocturne

L'expédition se déroule dans une joyeuse humeur. Les guides tentant plusieurs fois de faire peur à Noa... il faut reconnaître que c'est tout de même assez effrayant. Moins d'une heure après nous voilà revenus, cette fois-ci au lit pour un repos bien mérité!

11

Départ à 8h aujourd'hui. Nous entrons dans la forêt des pins (les colons ont rasé les forêts existantes à cet endroit pour planter des pins)... sous une légère brume. Nous n'avons toujours pas eu de pluie depuis notre arrivée au Sri-Lanka! Après avoir contemplé quelques points de vue nous nous dirigeons vers des piscines naturelles ou nous restons un long moment à faire les fous, toujours avec la complicité de nos guides. Ensuite nous marchons environ 3h à travers la jungle, traversant des petits villages et enfin npis arrivons dans des rizières. Les paysages sont autant diversifiés que la flore. Lakmal connaît tous les recoins qui regorgent de nourriture. Il essaie de nous faire reconnaître les épices. Ce qui n'est pas toujours évident car nous ne les connaissons pas à l'état sauvage.

Cardamome, clou de girofle, banane, fruit de la passion, durian, ananas, manioc, poivre, riz, café, thé, cacao, mangue, citronelle, noix de coco, citron, pamplemousse... et je suis sûre d'en oublier. Cette randonnée est riche en découvertes.

Noa grimpe même à un arbre pour nous attraper un pamplemousse, que nous mangeons sur le chemin. La jungle le transforme!

Les variétés d'arbres et de fleurs sont également impressionnante. Que dire de la forêt d'eucalyptus et de la traversée des rizières. Vous l'aurez compris ces deux jours nous ont émerveillé!

Les rizières

A la fin de notre trek nous arrivons dans une petite maison ou deux femmes nous préparent le déjeuner. Nous prenons un bon Rice and curry...

Lakmal nous demande quel est notre programme pour les jours à venir. Nous pensions retourner à Kandy pour ensuite partir sur Haputale demain. Jérôme et lui avaient aussi discuté la veille de l'idée de faire une journée de rafting et de canyionning. Lakmal nous propose de nous conduire à un camp de base ce soir de passer la journée demain à faire canyionning et rafting et ensuite nous conduire à Haputale demain soir. Nous acceptons en ayant négocié avec lui le coût de cette journée à venir... En chemin Lakmal s'arrête nous offrir une coco à boire... l'aventure continue!

10

Encore un réveil de bonne heure pour de nouvelles expériences aujourd'hui! Nous rejoignons notre guide avant 8 heures pour partir chercher des fruits pour le petit déjeuner. Nous retrouvons ensuite les enfants qui ont eu le droit à une demie heure de sommeil de plus...

Une fois les batteries rechargées nous prenons la direction du départ du rafting. Lakmal est toujours avec nous et participera à toutes nos activités, ce qui enchante Noa qui s'est trouvé un allié!

Nous rencontrons notre capitaine de rafting qui nous met tout se suite dans le bain, c'est le cas de le dire, puisque son accueil se résume à nous asperger d'eau froide pour être sûr que nous sommes bien réveillés!

La descente se passe sans problème, les 7 rapides ne sont pas très difficiles. Bien que 3 d'entre eux nous donnent des sensations fortes!

A peine de retour après la descente que nous enchainons avec une marche de 30min dans la jungle (ce qui équivaut à 2h de marche en campagne) nous arrivons au départ du canyionning. Toboggans, sauts, vasque, machine à laver... le canyionning est digne de ce nom!

Il est 13 heures et nous sommes tous affamés. Nous prenons la route avec Lakmal en direction de Haputale (6h de route) où nous resterons deux nuits.

La fatigue se fait sentir chez tout le monde... il faut dire que les journées sont intenses et riches en émotion!

9

Nous avions annoncée une journée repos aux enfants, ce qui ne fut finalement pas vraiment le cas!

Nous prenons un TukTuk en direction de la manufacture Lipton, située dans les hauteurs de Haputale. La visite est rapide, un peu expéditive! La dégustation annoncée n'a pas lieu... et les explications succinctes dans un anglais brouillon ne nous auront pas convaincus.

Durant la visite, les photos sont interdites.

Nous prenons ensuite un autre TukTuk en direction de Lipton viewpoint... l'endroit est certes joli mais le brouillard nous cache une bonne partie de la vue, dommage!

Lors de notre descente sur Haputale, nous en profitons pour prendre quelques photos toutes aussi jolies que le point de vue tant attendu.

Après un bon déjeuner nous nous dirigeons à la gare située à quelques centaines de mètres du centre. Après une longue attente (les trains Srilankais ne sont jamais à l'heure) nous sommes surpris de l'ambiance qui règne dans le train. Très peu de srilankais... que des touristes et pas forcément les meilleurs dans le respect des us et coutumes.

L'attente à la gare

Le trajet en lui-même vaut le détour les paysages sont magnifiques. On passe de grands ponts très impressionnants et le train bouge dans tous les sens !

Haputale - Ella

Une fois arrivés à Ella. La aussi nous sommes très surpris de ce flot de touristes... Ella est pour l'instant la ville la plus touristique que nous avons fait. Des bars, des restaurants, et des Srilankais à la recherche de l'argent à se faire à tout prix. Une fois sortie de la gare nous recherchons un TukTuk pour nous rendre à une des cascades proche du centre. Quelle ne fut pas notre surprise lorsqu'on nous a proposé la course à 2000 roupies!!!! Pour faire 5km aller-retour... le prix normal au Srilanka est de 50 roupies par kilomètre. Ce que nous avons pratiquement toujours réussi à négocier. Le chauffeur ne cherche même pas à négocier et nous envoie bouler. Nous méprisant même ... un deuxième chauffeur arrive et la scène se répète. Lui nous demande 1500 roupies... il est à la limite de l'irrespect et nous dit que nous pouvons toujours chercher nous ne trouveront pas moins cher. C'est la première fois que nous sommes confrontés à ces comportements depuis le début de notre voyage. Cela nous montre à quel point le tourisme et l'argent qui en découle peut-être positif (pour leur développement) comme négatif (en tout cas pour les relations humaines!)

Nous n'acceptons finalement aucun TukTuk et préfèrons le bus qui ne nous coûtera que 200 roupies.

De plus, arrivés à la cascade de Rawana Ella elle n'est d'aucun d'intérêt. Une trentaine de personnes se baignent... tous des occidentaux. L'eau ne coule pas comme sur les photos (le débit est bien moins important). Nous tentons de prendre un peu de hauteur afin de sortir de ce flot... nous sommes tout de suite sifflés par un garde... bref, nous sommes loin de notre aventure dans les Knuckels et des cascades pour nous tout seul!


Nous profiterons néanmoins de cet épisode de civilisation pour prendre une bière fraîche en terrasse, quitte à être dans un flot de touristes autant en tirer des avantages! Puis nous reprendrons le train pour rentrer à Haputale aux alentours de 19h30 (rappelez-vous le train n'arrive jamais à l'heure).

Fin de cette journée "reposante"!

8

Nous avons pris la route ce matin en direction de Uda Walawe dans le but de faire un safari!

Après environ 3h30 de bus nous sommes arrivés à destination. Le responsable de la guest house dans laquelle nous nous arrêtons nous offre un cocktail de bienvenue (mélange d'avocat et de citron, inattendu) nous en profitons pour glaner quelques informations. Son frère organise des safaris son autre frère est chauffeur... parfait nous partirons donc avec la famille !

14h départ pour le safari. Nous approchons les éléphants de très près... tellement qu'un fera mine de nous charger, petite frayeur.

Le parc est superbe tant par l'ambiance de la végétation que par les animaux que nous pouvons observer de près.

Éléphants, buffles, paons, cerfs, crocodiles, tortue, mangoustan, oiseaux...

Les crocodiles sont impressionnants !

Notre chauffeur prend des chemins un peu en dehors de la route principale ce qui nous permet le plus souvent d'admirer les animaux sans personne... pendant 4 heures nous en prenons plein la vue!

Le parc national nous coûtera 9000 roupies et il faut compter 5000 roupies pour la location de la jeep et du chauffeur. Un guide n'est pas nécessaire si le chauffeur est expérimenté! D'après notre chauffeur (et le responsable de la guest house) durant la saison basse les animaux sont plus présents en fin d'après-midi car ils sortent après les grosses chaleurs. Ce qui s'est vérifié pour nous vu la multitude d'animaux observés.

Encore une journée riche en émotion !

7

Aujourd'hui quelques heures de bus nous emmène sur la côte sud, du côté de Tangalle.

Nous avons trouvé un hôtel digne de ce nom avec piscine histoire de profiter un peu... repos, repos et repos pour cette journée que nous passerons au bord de la piscine et de la mer. La mer n'est pas idéale pour se baigner les vagues sont énormes et le courant un peu trop dangereux. Peu importe nous avons la piscine et les plages sont magnifiques!

Plage de Tangalle
6

Aujourd'hui nous profitons d'une journée plus reposante. Aussi nous avons loué des scooters afin d'être libres de nos déplacements. Après une petite visite du centre... Nous profitons de la plage et de la piscine de l'hôtel !

5

Quelques heures de bus nous mène aujourd'hui un peu après Galle, à proximité de Hikkaduwa.

L'après-midi, nous nous reposerons un peu ! Tout en profitant des plages à proximité. La baignade n'est pas possible aux alentours de Galle, la mousson rend la mer vraiment dangereuse !

En fin d'après-midi, lors d'une promenade sur la plage, nous croisons une famille de Sri-Lankais, les jeunes filles de la famille tentent de communiquer avec nous et nous demande si nous pouvons faire une photo avec elles.

4

Nous nous rendons en Tuk-Tuk sur une plage d'Hikkaduwa (à l'entrée d'Hikkaduwa en venant de Galle) où nous espérons rencontrer des tortues. Arrivés vers 9h, la plage n'est pas très fréquentée. Néanmoins quelques personnes sont regroupées... En arrivant à leur hauteur nous apercevons une tortue verte mesurant à peu près 1m. Quelle surprise ! Deux autres tortues sont également présentes au bord de la plage. Nous sommes tous les quatre émerveillés devant ce spectacle. Nous en profitons pour faire quelques photos avec elles.

Les tortues d'Hikkaduwa

Les tortues sont apparemment visibles très régulièrement sur cette plage, il est conseillé de venir tôt pour profiter de la fraîcheur du matin et du calme de la plage.

L'après-midi, au programme BodyBoard ! Nous avons loué des planches pour quelques centaines de roupies sur la même plage et en profitons pour faire les fous dans l'eau. Sur cette plage, le littoral protège de la mousson ce qui rend la baignade agréable.

Plage et mer calme...
3

Encore une journée scooter en prévision, afin de partir à la découverte de Galle et de son fort.

Après une rapide visite du fort, le temps n'est pas très clément avec nous pour cette journée. Pour la première fois de notre séjour (ce qui est plutôt rare vue la période) nous prenons une grosse pluie. Ce qui nous contraint à revoir notre journée. Il nous faudra une quarantaine de minutes pour retourner à notre hôtel... Sous la pluie, ou plutôt devrais-je dire les seaux d'eau qui nous tombent dessus. Peu importe cela fait rire les enfants, c'est une aventure de plus !

Le phare de Galle
2

Nous y voilà ! Notre dernière journée au Sri-Lanka !

Nous reprenons l'avion à 23h, ce qui nous laisse encore la journée pour profiter de l'effervescence Sri-Lankaise. Nous prenons un premier bus pour nous conduire à Bentota, dans un centre de préservation des tortues. Nous pouvons admirer plusieurs espèces de tortues adultes qui sont ici car elles présentent une malformation. Elles n'auraient aucune chance dans la nature, elles restent donc dans des bassins, à l'intérieur du centre.

Le centre est également connu pour la sauvegarde des tortues et des œufs qu'ils protègent. Tous les soirs des bénévoles se rendent sur les plages alentours pour récupérer les œufs que les tortues ont pondues. Ils reproduisent ensuite leur terrier dans le sable à l'abris des prédateurs. Au bout de 45 jours, les œufs éclosent et les tortues sont placées pendant deux à trois jours dans des bassins en attendant d'être remises à la mer. Nous pouvons prendre des bébés tortues dans nos mains... Une belle expérience pour les enfants !

Seulement 10% des tortues survivent une fois relâchées. Sans la protection du centre, seulement 1% auraient une chance d'atteindre l'âge adulte.

Ensuite nous ferons quelques heures de route avant de rejoindre l'aéroport de Negombo... direction Genève !

1

Trois semaines riches en émotion... Le Sri-Lanka (en tout cas celui que nous avons vécu) est encore préservé du tourisme de masse. Il existe une différence de culture (due au tourisme) sur les côtes sud et ouest. Où la population est différente, moins expressive, moins ouverte sur le partage.

Nous avons rencontré durant notre voyage un nombre incalculable de sourires, de personnes aidantes et beaucoup nous ont réchauffé le cœur de leur générosité.

Ces semaines ont été intenses et tellement dépaysantes que je ne sais trouver les mots pour vous transmettre toute l'émotion qui me gagne.

La diversité est le mot qui me vient le plus à l'esprit, diversité de culture, de paysages, d'atmosphère... Et le tout dans une entente cordiale entre tous les peuples. Le respect des coutumes de chacun.

Que dire de plus de paysages ? Les photos parlent d'elles-mêmes.

La perle de l'Océan Indien vaut le détour !

La vidéo de notre séjour sera disponible d'ici quelques jours, merci à tous de nous avoir suivis durant ces trois semaines.

Tous ces visages croisés, resteront à jamais gravés dans nos mémoires