Carnet de voyage

Et si la poésie était infinie comme le crépuscule

14 étapes
6 commentaires
15 abonnés
Dernière étape postée il y a 588 jours
Bon, hein ho, et puis bref, donc, voilà.
Août 2019
999 jours
Partager ce carnet de voyage
Publié le 13 août 2019
Thé du rire 

Partir Du Vercors.

Partir De Normandie.

Partir Du Maroc.

Partir De Tenerife.

Partir De Bruxelles.

Rouen / Maroc

Goûter à la vie Parisienne (oui oui j'ai fait ça, incroyable je sais...!)

Découvrir de nouveaux lieux, bouffer de la Culture. Rencontrer des personnes qui plus est, intéressantes, et puis...

Tic Tac.

Atelier 59 Rue Rivoli, Paris 

Partir, quitter Paris, tout ça.

J'ai oublié
J'ai oublié Bis
Eglise Saint-Merry, Paris     /    Plafond - Sol 

Eh! Il faut faire des choix.

Un peu, beaucoup...

Finalement je vais tout prendre 
11
août
11
août
Publié le 13 août 2019

Départ - 11 août, décollage 21h30 (heure locale France)


Arrivée - 12 août, atterrissage 18h30 (heure locale Thaïlande)


Décalage horaire avec la France: 5h

Je vous fais pas de dessin... 


Et sinon la Thaïlande c'est (en superficie) un peu plus petit que la France; 513 115 km² contre 551 695 km² pour la France. Bon d'accord, c'est pour ainsi dire du pareil au même...


Densité; 134,21 habitants / km² (117,48 habitants / km² pour la France). Bon d'accord, c'est pour ainsi dire... du semblable à l'identique...



Passons...


D'un bout à l'autre

Ô choses sérieuses, enfin sérieuses, tout est relatif!


Le Chef de l'Etat, c'est le Roi Rama X Maha Vajiralongkorn, prince héritier depuis 2016. Régime de la monarchie constitutionnelle. Voilà.


Tu te souviendras ? 

Bref, j'arrive, il fait presque nuit. Chaleur importante mais agréable. Première soirée dans l'auberge, à la fenêtre. C'est cool.


Je passe les détails (un café, des livres, quelques montages..) et au lit !


La vue de la fenêtre 

11h, ça grouille de vie, j'écarquille mes yeux de panda!


Un café, puis deux, puis un demi livre dévoré (La Jeune Epouse, d'Alessandro Baricco), un peu de musique, encore un peu de lecture, regarder dehors, puis un peu de musique puis ouvrir mes oreilles encore...


Il est déjà 16h, je vais quand même découvrir le coin, parait qu'il y a un ancien palais dans le quartier (oui Claire il y en a partout...)!


Bon, je file sous la douche, je descends les 5 étages, non, 6? Et voilà.


Tadam ! 

Il commence à faire faim je crois, si je me perdais un peu...


Des œufs en fritures sur le trottoir. Apéro !


Apéro (comprendre); marcher dans la rue en mangeant les œufs, simplement, en observant les fils électriques qui pendouilles dans tous les sens, en écoutant les bruits, en regardant les gens....bref, réceptivité totale de tous les sens dans tous les sens et...


Tiens ça faisait longtemps, j'ai trébuché, ahah !


Et puis plus loin, en grignotant l'apéro des petites bizarreries croustillantes j’aperçois...des nouilles de riz en friture avec les légumes sautés et cette sauce qu'on ne trouve nulle par ailleurs qu'en Asie! Parfait:! Sucrée ou Epicée?


J'emporte mon plat préparé en 2 secondes, et avance vers l'auberge quand...que vois-je, Mamma mia! Ce fruit jaune, le jackfruits, que j'avais découvert au Vietnam et que je n'ai jamais recroisé! Bingo, je monte les 1 2 3 4 5 6 étages (à pied bien sur!) et m'installe pour ce premier ptit déj/déjeuner/dîner !


Sauce sucrée évidemment ! 
Oeufs / Nouilles de riz aux légumes  et fruits. 
14
août
14
août
Publié le 14 août 2019
Passeport carnet billets carte d'embarquement... 

Mission du jour sous 33 degrés:

Travailler l'anglais dans des conversations plus poussées.

Travaillermonanglaistravaillermonanglais ne pas comprendre travaillermonanglaisquandmême travailler mon anglais... Ne pas comprendre mon anglais mais continuer quand même de travaillermonanglais ne pas se faire comprendre et ne rien comprendre.

Chut. Quoi ?

Aller manger un bout, m'arrêter sur la route pour... Une photo.

La photo... 
Fleuve Chao Phraya, Bangkok
Espace de travail  

En fait j'ai rien fait d'autre que de tenter de parler anglais aujourd'hui...

15
août
15
août
Publié le 15 août 2019

7h, "L'Aurore s'allume, l'ombre épaisse fuit, le rêve et la brume vont où va la nuit"

TA TASSE.

7h02     7h04 

D'abord j'ai tenté le Grand Palais Royal mais ma robe n'etant apparemment pas assez longue, je me suis faite refoulée. J'avais pourtant bien couvert mes bras sous 35 degrés.


Direction les rives du fleuve, pour quelques kilomètres.

Like Noodle Rice 

Des temples au loin attisent ma curiosité.

Ici, quelques minis bancs en pierre ornementent une sorte de jardin très au carré aux coupes rondes et/ou phalliques comme l'architecture des temples d'ailleurs... C'est quand même plutôt très calme cet endroit. Oui, bienvenue au cimetière, et pas n'importe lequel, celui de la Famille Royale, s'il vous plait.

Pause, bouquinerie.

Si en plus y'a une fleur par terre devant le banc... 

Direction Wat Pho, le Temple de l'Illumination. Sait-on jamais...

Statue de Bouddha (1832) couchée dans l'attente de la mort qui mesure 46 m de long et 15 m de haut. La plante des pieds incrustée de nacre, porte les 108 marques de bon augure que Bouddha portait à sa naissance.

Recto Verso 
Wah Pho 
Wat Pho toujours

Un grand parc sur mon chemin, j'adore me perdre et tomber et nez à nez sur des trésors, discutayer avec les oiseaux, saluer un gecko...

Une architecture qui m'attire beaucoup plus... Bois, simplicité... 

Plus tard, prendre un bateau pour arriver devant Wat Arun, le Temple symbole de l'aurore, 82m de haut en porcelaine colorée. Representation architecturale du Mont Méru, il représenterait simultanément le centre de l'Univers et l'unicité de l'esprit...

Et sinon je comprends pas comment un parapluie à l'envers remplace un paratonnerre.

Aurore. 

(Et aussi, fausse manip, j'avais préparé un super truc, et tout s'est effacé. C'est donc plutôt abrégé pour aujourd'hui.) et Ciao.

16
août
16
août
Publié le 16 août 2019

Ah.

Bruit-Pollution-Chaleur écrasante...

C est quand même dommage de ne pas mettre au moins les pieds dans l'eau non ?

Comme une envie de p... J'ai réservé un vol hier soir pour partir aujourd'hui. Decolage pour la Province de Krabi, plus au Sud. Mer, jungle, orage. Ahah.

Krabi 

Mais d'abord, se décharger de ses épaisseurs. Et 20 min après, ils étaient déjà dans la vie d'une autre.

J'ai vraiment écris comme un cochon...profite de te faire câliner dans le monde entier. 

Croisements pluriels éparpillés.

Mouvements et ondes parsemés.

7h02 inspiration
7h06 expiration 

Tuk Tuk.

Triporter d'ici et d'ailleurs.

2019. Charge arrière. 

Pour la petite histoire, les premiers triporteurs (chinois) dateraient de 1625. La différence entre les triporteurs asiatiques et européens est simplement l'emplacement de l'essieu. R'GARDE DONC !

1900 Paris. Charge avant. 

Europe: 2 roues devant, 1 roue derrière.

Essieu à l'avant.

Asie: 1 roue devant, 2 roues derrière.

Essieu à l'arrière.


Bref, question d'équilibre quoi.

Romaine 
17
août
17
août
Publié le 17 août 2019

Me voilà arrivée, à 850km au Sud de la Capitale de Bangkok. Krabi, mer d'Andaman.

Déjà en arrivant, le coin m'inspire plus confiance. Non pas en terme de sécurité mais plutôt en matière de masse touristique qui est clairement moindre. Populaire, calme.

Il fait nuit, je pose mon sac, sors manger un bout sur la place du food market babélique, bruyant bordel de bouibouis ambulants, et c'est ça qu'est bon !

Retour / balade digestive le long de la rivière avec la pleine lune.

Architecture d'Ici... Quelques prises de vues.

Est-ce judicieux de préciser ici le nom de ce temple ? Dans le doute, voilà le... Temple blanc.
Re piou piou 

Nature d'Ailleurs...

Dans la série des photos cul-cul où je ne sais quoi, je ne peux pas faire mieux. Trouvaille d'une paire de clochettes, coeur, coco, café...

Pas fait exprès... 

Et voilà pour aujourd'hui, tu pensais quand même pas que j'allais tout de suite te dévoiler le bleu intense de la mer d'Andaman et ses blocs de rochers qui sortent de la mer !

De toute façon le soleil est caché.

19
août
19
août
Publié le 18 août 2019

En voiture Simone, enfin voiture..

À 3 sur un scoot, 2 sur un vélo à charette, 5 en tuk tuk et/ou triporter, 18 en camionnet, 2 ou 3 en moto, et ...en bateaux.

Camionnette 

Aujourdhui, nous allons aborder la question de la sécurité routière. Oui, vous avez bien lu... Pour ceux qui connaissent l'Asie, c'est un détail qui fait parti du décor, je sais !

Bienvenue en Asie !

Thaïlande, championne du monde de l'insécurité routière (source Oms) 3ème place après l'Erythrée et la Libye.

Oui mais pourquoi?

Priorité piéton, priorité tout court, tout le monde s'en fou. C'est le premier qui passe qui gagne.

Symphonie sur les routes !

En fait, la méthode est la suivante: je klaxonne, donc tu sais que je suis là. C'est Ça la solidarité.

Mais le pire dans tout ça, vous voulez que je vous dise ? Parce que oui, je vais vous le dire M'sieurs Dames! Ce sont nous, européens que nous sommes, éduqués dans la sécurité totale.

Tu débarques, et, pour peu d'avoir une ouverture d'esprit cachée dans le tiroir, ton voyage se métamorphose en enfer.

Bon ok j'exagère !

Je disais, ah oui, qu'ici ça roule à droite (voir au milieu).

Ici, au milieu 

Je vous ai concocté un petit guide, une petite notice, un petit protocole pour traverser les route dAsie si comme moi vous rencontrez des difficultés dans la coordination de vos mouvements en lien avec les habitudes de vie européenne ou bien si juste votre cerveau vous la fait à l'envers.

Ferme les yeux et prie. 

Finalement le bateau, c'est plus simple...

Bon, m'excuserez mais j'ai un peu de lecture à finir.

Si vous avez des questions sur la sécurit.....oui bon ça va j'ai compris ! 

C était quoi la question déjà ?

Hier matin, enfin tout a commencé la veille au soir je veux dire, je me suis dit: allez ma vieille, si demain matin très tôt, la procrastination n'est pas plus forte que ton sommeil, tu pars sur une île!

Le réveil sonne (ça réveille tout le monde évidemment), je regarde l'heure les yeux encore collés. J'attends.

Le réveil Qsonne de nouveau (ça réveille tout le monde évidemment). Bon, je prends en compte les conditions météo à savoir... 2 jours de beau temps et 10 jours d'orage à prévoir. Allez, je descends du lit (superposé), je fais tomber le sac accroché au coin (ça réveille tout le monde évidemment) et je pars. A Pied dans un premier temps, puis moto-taxi jusqu'au bateau puis 1h30 de bateau pour rejoindre l'île. Tout le monde est réveillé évidemment.

Phi phi

ll faut savoir que la Thaïlande compte une centaine d'îles dont seulement une dizaine qui sont peuplées d'une manière significative, contrairement à l'INdonésie et les Philippines qui en comptent plusieurs milliers.

Ici c'est Koh Phi Phi, 12km2, 2500 habitants.

Arrivée sur place, Evidemment me diriez-vous, je tombe sous le charme. Bon le prochain bateau pour rentrer est dans 4h, c'est plutôt frustrant. Je trouve une chambre (et Oh, surprise, eau chaude!), je pars me baigner, lire, captures vidéos, écriture, boire des noix de coco, manger des fruits...

D'ailleurs si on se lavait les mains!

Bidon d'eau recyclé 
Des fruits en veux-tu en voilà ! 

D'accord, c'est pas très sympa ces belles photos parce que je sais, je sais que tu te lèves tôt le matin, que tous ces fruits n'existent pas partout et cette chaleur te donne envie. Je sais. Alors je te propose de découvrir un autre versant, pour te montrer que je ne vois pas que ça, évidemment...

Bref. 

Je suis donc après tout ça, allée explorer les ruelles un peu plus, m'y perdre un peu, trébucher, re trébucher et Evidemment me diriez-vous, j'ai bel et bien loupé le couché de soleil.

Coucher de soleil loupé. Je m'assoies.

Je passe la soirée dans le sable (3 ou 4h), la marée remonte petit à petit (déjà), les bateaux reprennent vie pendant que je me fais gentiment attaquer par les moustiques. En short, bras nus, Evidemment me diriez-vous!

Retour à la piaule puis position allongée.

Retour aujourdhui à la ville précédente, bateau etc. Il est possible que je parte dans les jours qui arrivent sur Bali. Je ne sais pas encore. Je verrai demain.


J'espère que ce n'est pas trop long à lire... J'essaie de ne pas trop détailler mais Evidemment me diriez-vous, c'est chose faite...

21
août
21
août
Publié le 21 août 2019

13h22.

Je souris, demain il pleut!

Je t'emmène à la mer my dear?

Bon, direction l'arrêt de bus.

J'enfile le haut de mon maillot de bain en guise de soutien-gorge, un short, un paréo et je suis parée (pardon, pas fait exprès)!

Passage par le marché; une noix de coco, cargaison de fruits, un café et...

et me voilà devant l'arrêt de bus pour les locaux. Petite précision quand même, le panneau est invisible. Je souris.

Je sautedans le bolide pour enquiller 35 min de route, comme des sardines. Heureusement qu'il n'y a pas de vitre, d'ailleurs y'a même pas de fenêtre. Eheh.

Juste avant d'arriver, il pleut. Il pleut des cordes et ça sent bon la campagne.

Dans la camionnette bondée, je souris.

Ah, des gens descendent, et je me rends compte que j'ai oublié de mettre le bas de mon maillot de bain sur moi. Dans la camionnette presque vide, je souris.

Il pleut toujours.

Je me réfugie sur une terrasse abritée autour d'un thé accompagné du livre de Georges Perec "Tentative d'épuisement d'un lieu parisien", je s...

Je sature au bout de 2 pages.

Enfin je veux dire, mon attention est portée...

Perec 

Sur tout autre chose. Notamment,

le bruit des roues dans les flaques,

le flac-flac des gouttent qui tombent

le clap des parapluies qui s'ouvrent

le splatch des tongues

Evidemment-me-diriez-vous, je souris.

Allez, ça s'est calmé, un bol de nouilles Thaï sur un banc face à la mer ténébreuse, agitée tel un tigre dans sa cage (Oui bon ça va j'ai compris!).

Merde, me voilà prise par une frénésie de photo très précise... je reste accroupie 30min dans l'eau (les pieds seulement). Je souris, à l'idée d'écrire le récit de ce soir !


Route du retour! Parce que j'aimerais faire un tri, et

Accord de publication bien sur

Me libérer un peu de

ces mots

ces lignes

ces pages

ces libres. Lapsus ? De ces liVres !

Oui mais bon entre lignes-libres-livres...

D'accord j'ai fais un peu fort sur ce coup là. Ça pèse un âne mort (paix à son âme) : 6 carnets, 12 livres + 2 déjà abandonnés.

N'importe quoi 

Je souris.

De toute façon il pleut.

De toute façon j'ai oublié mon maillot de bain.

Publié le 28 août 2019

Voilà voilà, oui oui, bon j'arrive !

Un dernier repas sur le marché de Krabi, Thaïlande

Des bananes pour la route..

Combien t'en veux

25 août

Thaïlande / Malaisie - Malaisie / Bali.

Arrivée sur l'île de Bali à Denpasar, la Capitale.

Un saut à Sanur, vélo sur la côte, puis direction l'opposé de l'île.

Sanur 
Quelques vérifications
Denpasar à Sanur

Voilà voilà, oui oui, bon j'arrive !

Généralement, en Indonésie, et surtout à Bali, des gens de religions différentes vivent ensemble en harmonie. Ils ont même construit un complexe religieux où les hindouistes, les musulmans, les bouddhistes, et les chrétiens prient les uns à côté des autres. La classe !

Un coq 

Voilà voilà, oui oui, bon j'

J'étais sur une route défoncée puis me suis retrouvée ensevelie sous le sable noir volcanique, face au plus grand volcan de Bali et ô majestueux coucher de soleil d'Amed.

Amed, un des 7 villages de pêcheurs authentiques sur une bande de 14 km de sable noir. Lampe de poche oblige à la tombée de la nuit si tu veux conserver tes chevilles intactes.

Mont Agung, Bali, 

Le Mont Agung a éclaté en 1843 puis éruption des plus importantes et dévastatrices du pays en 1963. Il est actif en ce moment.

Les salières dans le village

Salières
En cours 

La vie à Bali...

Si c'est pas 3 personnes sur le scooter, c'est un chien ou 15 sacs :)

Bref, faisons le plein.

Superwoman est toujours là pour ça 

Et sinon, les religions à Bali, ça donne quoi ?

L’Hindouisme

90% de 240 millions habitants en Indonésie sont musulmans. Mais, Bali fait l'exception. 80% des balinais pratiquent l’hindouisme. Cet hindouisme est bien particulier, il intègre des éléments animistes, du culte des ancêtres, et bouddhiques. Les fidèles disent que les divinités visitent le monde des hommes lors de cérémonies comme l’ODALAN où offrandes, musique et danses sont omniprésentes.

Amed 

L' Islam

Les musulmans sont majoritaires dans toute l'Indonésie, sauf à Bali. D'ailleurs, l'Indonésie est la plus grosse concentration au monde de musulmans.

Campagne, rizieres

Le Bouddhisme

La communauté bouddhiste est minoritaire dans l'ile. Elle est concentrée sur le nord de l'ile et sur la capitale Denpasar.

Sur la route 

Le Christianisme

Des petites communautés catholiques sont présentes dans l'ouest de Bali et vont à l'église. Elles conservent bien la culture Balinaise. C'est très unique.

Voilà voilà, oui oui, bon j'arrête.

29
août
29
août
Publié le 30 août 2019

Amed, de la mer au Volcan en passant par les routes tortueuses qui longent les riZières et mènent aux temples.

Volcan Agung en arrière plan, temple Hindou, Lempuyang , 600m d'altitude.

Lempuyang, temple hindou le plus élevé de Bali.

Lempuyang 

Puis direction le temple sur l'eau, Tirta Gangga, ancien palais royal, qui...

Tirta Gangga 

Construit en 1946, a été détruit par ... l'éruption volcanique de...

Jardins du temple sur l'eau 
Jardins encore
Jardins toujours et statues 

de 1963 bien sur, on l'a dit dans l'étape précédente ! Puis...reconstruit.


Sur la route pour les hauts plateaux de Bali...

Direction Ubud, centre culturel du pays, entre riZieres et forêt tropicale !

Je viens d'arriver...!

Lianes 

Viens, on se fait les puces !

Bouges pas j'en ai une ! 
Puces party... A la queue leu leu

Je vais me reposer maintenant...

Publié le 31 août 2019

J'ai oublié de vous le présenter, je suis confuse !

Plait-il? Le drapeau indonésien pardi!

A ne pas confondre avec le drapeau de la Pologne (couleurs inversées), ou encore avec le drapeau Suisse à la différence près que ce dernier est de forme carrée (le Suisse). Un coup à se pointer en mairie et pousser une gueulante ! Plait-il? Bref, question de forme...!


Donc, rouge en haut et blanc en bas... Le rouge symbolise le courage, le blanc représente la pureté.

Eh...? 

Perdu ! Je vois que vous n'avez rien suivi, ici c est le drapeau de la Pologne !

Voilà... Allez, le voilà... L'Indonésien !

Indonesie 

Pour la petite histoire, (roulements de tambours)...Le rouge et le blanc sont les couleurs d'un ancien étendard Javanais, attesté dans une inscription dite « de Kudadu1 » (s'il vous plait!) datée de 1294 et qui relate la rébellion en 1292 du prince (accrochez-vous) Jayakatwang de Kediri contre le roi (accrochez-vous encore) Kertanegara de Singasari, la fin de ce royaume et la fondation de celui de Majapahit.

Et même que les poules sont calmes... 

Cette inscription mentionne l'usage d'étendards « rouge et blanc » et voilà, c'est cet étendard qui a été choisi par les nationalistes indonésiens comme drapeau de la nouvelle nation, en 1949.

J'aime mettre les dates et noms, en me disant que je m'en souviendrai...merci Amélie 😀

Prochaine étape, Ubud, le centre culturel de Bali, ville d'artistes, peintures, danses, musiques, scultures... Un avant goût juste ici avant de vous concocter le prochain épisode...

Publié le 7 septembre 2019

J'essaie d'être rapide et efficace, promis !

De la sculture...

À la peinture...

(ça va comme ça, c'est assez bref ?)

Artistes locaux 

En passant par le spectacle vivant. A Bali c'est principalement la danse, "Le Legong", et ça travaille dur après l'école sous l’œil attentif des professeurs.. Explication courte :

Un roi rencontre une demoiselle perdue dans la forêt... 

UN ROI RENCONTRE UNE DEMOISELLE PERDUE DANS LA FORET

(Sitaspaslecouragedelire, lispascontinuesplusbas.)

Dans la danse classique balinaise, legong est considéré comme exprimant la quintessence de la féminité et de la grâce. Le legong obéit à des règles très précises qui imposent des gestes précis et déterminent le mouvement du visage, la position des mains et des doigts. Dès l'âge de 5 ans, les petites filles de Bali rêvent d'être choisies pour représenter leur village comme danseuses de legong. En général, elles arrêtent de le danser à l'âge de 14 ans.

Le plus connu des legong est le legong kraton ou legong de palais. On l'appelle ainsi parce qu'autrefois, il était exécuté dans les palais en présence des princes.

Trois danseuses y participent : la condong, une suivante de la cour, et deux danseuses au costume identique représentant des personnes de rang royal.

L'argument est tiré d'un conte qui se déroule dans la Java du XIIe siècle. Le roi de Lasem rencontre une demoiselle Rangkesari qui s'est perdue dans la forêt (mais si, c'est vrai je te dis!). Il la ramène chez lui (eh voilà...) et l'enferme dans une demeure en pierre. Le frère de Rangkesari, le prince de Daha, apprend que sa sœur est en captivité et menace Lasem de guerre si elle n'est pas libérée (tu me suis?). Rangkesari supplie son ravisseur de la libérer pour éviter la guerre. Mais le roi préfère se battre. En route pour la bataille, il rencontre un oiseau de mauvais augure qui lui prédit sa mort. Il est tué dans le combat qui s'ensuit (on s'en doutait).

Le spectacle s'ouvre avec la condong qui danse en solo, puis remet deux éventails aux legong jumelles qui dansent en miroir. Ici, des gamelles pour les répétitions.

Après un court aperçu (façon de parler..) de la culture manuelle, artistique, visuelle, (appelez ça comme vous voulez), et si on passait à la culture gustative ! Eh ! Taxi...(yapasd'bus) direction une ferme de café en passant par les riZieres, un petit fruit (petit ?!) et un petit bijou sur l'eau vers le nord du pays, bondé de monde il faut bien l'avouer...

Temple Pura Ulun Danu Bratan, s'il te plait ! 
RiZ...ieres
Fruits party!  Le plein de vitamines ! 

Kopi Bali (comprendre, café Bali..)!

Ici c'est une petite ferme:

- 1 hectare seulement.

-50 employés.

- La première récolte du café se fait un an après la plantation, puis 2 fois par an.

Graines de kopi 
Grains de café, girofles, cannelle...
Et c'est parti... 

Café...Italiens m'en voudrez pas..!

Pour la petite histoire (oui petite j'ai dit) la spécialité ici c'est le Kopi Luwak, réputé comme l'un des plus rares du monde.

C'est un café récolté dans les excréments du Luwak, petit animal de la famille des viverridés (je te jure que c'est vrai), du fait d'une digestion quasi absente.

Il consomme les cerises du caféier, digérant leur pulpe mais pas leur noyau, qui se retrouve dans ses excréments. Dans le tube digestif du Luwak, les sucs gastriques (composés d'enzymes qui divisent les chaînes de protéines en chaînes plus petites ou en acides aminés individuels) font subir une transformation bénéfique aux arômes des grains de café. Et voilà...Le café Luwak.


Bon matin!

(Au fait, je suis sur une autre île depuis quelques jours ! Prochaine étape: Plastique mon amour, la faune et la flore, (aujourd'hui j'ai croisé 4 serpents...) )

Oui bon... 
Publié le 28 septembre 2019

Suite à certains messages reçus, tout va bien! Je ne suis plus en Indonésie et donc à l'abri du gros séisme de ce matin. D'autres par contre n'y auront pas échappé 😦 ...

Donc, pardon pour ce silence! J'ai pris un petit chemin, duquel je me suis retrouvée par hasard face à un port, où là, juste devant mes yeux, un voilier de pirate m'a emmené sur une autre île indonésienne sans motorisation aucune (l'île), où encore je me suis laissée happer par le calme puis les vagues, où (encore vous allez penser...?) une tortue m'a prise sur son dos pour explorer les fonds marins (enfin, j'ai essayé) et...aie aie aie, j'ai traversé la mer sur un dauphin et je viens* d'arriver en Thaïlande (*c'est pas vrai, c'était il y a 10 jours). Bref, on en était au Plastique je crois, non?

Par où commencer... Plastique ou plastique ? Non parce qu'attention, nuance ! (entendez le ton...)

Bouteilles PLASTIQUE                   par terre (oui y'a pas l'eau potable)

Sacs PLASTIQUE                                     par terre encore

Emballages PLASTIQUE                               par terre toujours

Bref, super plastique est partout...                              Comme partout en Asie finalement.


L’Indonésie, ce vaste archipel de 17000 îles qui est le 2ème plus gros pollueur marin derrière la Chine, s'est engagé à réduire la pollution des déchets plastiques de 70% d'ici 2025...mais comment ?

On peut constater sur place qu'il ne s'agit pas seulement d'une pollution dite "marine" Le Pencil (bouh, mauvais goût celle-ci !).

Plastique

Ce n'est pas vrai, ce n'est pas QUE la mer qui rejette ses déchets (enfin ses déchets, t'as compris...). Et même je vais te dire... C'est désastreux.

Sensibilisation des habitants face à cette pollution: Zéro. Y'a du boulot (enfin du boulot, t'as c...).

Et le gouvernement, qu'est ce qu'il dit? Il s'en fou mais ça t'avais compris. Ah si, il a interdit les pailles en plastique, tu sais, celle qu'on te donne partout?!

Fatalement (non, pas le balancé de cheveux...), on comprend bien (moi non) qu'avec un gouvernement qui s'en fou (du plastique) et une absence totale de sensibilisation auprès des habitants, ils suivent la Marche (non, je ne la ferais pas celle là...!). Bref.

Plastique encore 

Un français a monté un café avec une belle démarche écologique entre autres sur la récupération des déchets plastiques. Avec Elodie, une française rencontrée en cours de route, nous avions quelques questions et avons envoyé un mail puisqu'il n'était pas sur l'île pendant notre venue, dont voici un copier/coller de cet échange.

- Quand et comment est né votre projet?

Je suis arrivé a Lembongan il y a 8 ans pour y faire de belles plongées après plusieurs années en Thaïlande. J'ai travaillé en tant qu'instructeur de plongée sur Lembongan pendant 2 ans avant de monter Bali Eco Deli. A l'époque l'île était très calme en dehors de la haute saison : c'était davantage pour m'occuper qu'autre chose ...

- Vous précisez sur votre menu que les déchets sont acheminés à Bali. Nous voulions savoir si d'autres interventions de ramassage ont été mises en place (nettoyage de la "voirie", ahah..., dans la nature car chaque bout de terre est jonché de déchets)?

Depuis 2 ans, une association informelle a été montée par une vingtaine de business de Jungut Batu : Lembongan Cleaning qui organise le nettoyage de certaines parties de l'île. Seulement 20 business sur un total de 300+ hôtels, guest house ou restaurants donc les moyens sont limités. Les quelques poubelles que vous avez pu voir ont toutes été installées et sont prises en charge par ces 20 business ...

- Nous sommes tombées nez à nez sur la décharge publique où les employés brûlaient le plastique. Nous sommes donc curieuses de savoir ce que devient le plastique qui est pris en charge par Bali Recycling?

Ce qui est trié a une valeur et est pris en charge par Bali Recycling. Les bouteilles en PET sont réduites en paillettes puis revendues comme matière brute. Les sacs de couleur claire sont envoyés a Enviro Palet (qui fait donc des palettes de transport avec ...), Les sacs noirs sont recyclés a Bali en cordelettes, ...Rien n'est trié sur Lembongan : on fait un gros tas en espérant une intervention divine. Les Dieux étant occupés, on fini par brûler quand yen a trop ..


- Combien de kg envoyez-vous par mois à recycler ?

120kg / mois en moyenne

- Plus largement nous nous posons la question de l'implication du gouvernement Indonésien dans la gestion et la prise en charge des déchets ?

Ce pays est plus proche de la République bananiere que d'une Démocratie : le gouvernement ne fait pas grand chose. Que ce soit le Gouvernement central (Jakarta) ou les élus de chaque village ...

Ça n'est absolument pas une question de moyens (chaque hôtel ou restaurant paie 10% d'impots sur son chiffre d'affaire collecté par la région. Je vous laisse imaginer combien de milliers d'euros sont collectés chaque jour sur Lembongan, Bali ou chaque endroit un peu touristique ...) mais de volonté ...


Plastique toujours, dans les terres
Décharge

- Pourquoi les locaux ne sont-ils pas sensibilisés à ce sujet ?

Parce qu'ils s'en foutent ... Les feuilles mortes sont davantage un problème que les vieux sacs plastiques ou les couches usagées.(et c'est vraiment vrai...!).

Le Gouvernement ne fourni pas de poubelles, n'oblige donc pas les gens a s'en servir, ne punis pas les gens qui brûle, ne tri rien. Bref difficile de sensibiliser les gens quand un Gouvernement ne fait pas le minimum de son boulot. Mais que le Gouvernement ne fasse pas grand chose (pour les poubelles mais aussi pour ses autres attributions comme l'éducation, la santé, les routes, ...) ne semble pas poser de gros problème ici.

Les gens sont contents. Le rêve de n'importe quel politicien.

(Dis, tu penses que c'est parce qu'il y a du soleil toute l'année, et que par conséquent, la vitamine D se fixe bien, ou encore parce qu'il y a des bananes à foison, et que le tryptophane qu'elles contiennent est une protéine que le corps convertit en sérotonine, qui elle, joue un grand rôle dans la régulation de nos émotions et de nos humeurs, et favorise le calme et la stabilité?!) Fais moi penser à te parler de cette vidéo faite sur la banane avec La Minute d'Issanka (qu'est ce que c'est que cette histoire là encore...): https://www.youtube.com/channel/UCkxhk__TmKAzlHj2tTgnbFg/

Depuis plus de 30 ans plusieurs millions de $$$ ont été dépensés en programmes de sensibilisation ou d'éducation à ce sujet. Vous avez pu constaté leurs résultats. On peut passer ses journées à expliquer aux gens que brûler ses poubelles c'est pas tip-top, que si Mami est morte à 60 ans ou que si le nouveau né tousse un peu c'est peut être a cause de ça, si la seule solution pour se débarrasser de ses déchets c'est de les brûler, les gens continueront à les brûler.

Tant que le Gouvernement ne fera pas le minimum de son job, les progrès seront minimum ...

Next......je n'ai pas de mots.

(Ah, on me dit dans l'oreillette à l'instant que ce site recense en Asie, tous les points qui permettent de recharger gratuitement nos bouteilles d'eau potable, dans une démarche écologique, afin d'éviter l'achat des bouteilles bien sur...

https://trashhero.org/refill/fbclid=IwAR3_w5I_DT8qqGmHF2xtkMZ5Pj16E747pi79AOIWCUwocZeG2urQdd8HomA )