IDEM saison 3

Par
Après le cyclone Irma , après les problèmes techniques, après le COVID nous allons partir pour traverser l'Atlantique ! Nous serons à Lanzarote mardi prochain pour rejoindre IDEM.
Décembre 2021
20 semaines
Dernière étape postée il y a 5 jours
7
déc
7
déc
Publié le 7 décembre 2021
19
déc
19
déc
Publié le 20 décembre 2021

Nous avons retrouvé IDEM depuis 5 jours. Le temps passe vite on ne s'ennuie pas!!Jean-Marie est monté au mât pour changer l'anémomètre, enlever 2 poulies grippées pour un nettoyage complet et un remontage. Au dernier moment l'assurance pour assurer le bateau pour la traversée nous demande la vérification de notre gréement. Branle-bas de combat pour trouver le gréeur et le faire venir car ici c'est l'effervescence! C'est la période où beaucoup de bateaux partent et tous ont les mêmes problèmes. Clive (le gréeur) a fini par venir à bord et après son inspection nous a remis un certificat satisfaisant pour le gréement. Il faut maintenant que la Cie valide.

L'avitaillement c'est du boulot. C'est une première pour nous de faire les courses pour 5/6 semaines. On a essayé d'appliquer les trucs et astuces lus sur le net pour la conservation du frais. Si au bout de 5 à 6 semaines les vivres viennent à manquer Ohé Ohé on mangera le plus jeune. ça tombe bien ce n'est pas moi!


Nous sommes prêts mais la météo fait des siennes. Le vent ne nous est pas du tout favorable il est sud !

23
déc
23
déc
Publié le 24 décembre 2021

Notre Iridium Go nous a lâché. C'est la raison de notre position bloquée au sud de Fuerteventura. En réalité nous sommes mouillés à Pasito Blanco sur l'île de Grande Canaria pour trouver une solution à notre problème. Il n'est pas raisonnable de partir sans moyen de comunication fiable ni d'accès météo. Le Schiplander Rolnautic à Las Palmas nous a dépanné en 24h. Accueil sympa et efficace! Une vrai caverne d'Ali Baba.

Nous décidons de passer le réveillon de Noël à Grande Canaria. Joyeux Noël à tous!

2
janv
2
janv
Publié le 3 janvier 2022

Nous sommes arrivés au mouillage de Mindelo après 7 jours d'une belle navigation malgré des moments de vent faible. La configuration des voiles : le jour avec le spi et la nuit génois tangonné! Nous avons pu profiter d'une mer belle, un ciel dégagé avec un grand soleil pour compagnon de route. De nombreux dauphins se sont rajoutés au tableau et la cerise sur le gâteau... une baleine est venue nous voir et nous a tenu compagnie pendant près d'une demi heure. En fin de parcours nous avons pêché une dorade choryphène et admirė le ballet de poissons volants qui nous rappellent que nous sommes en zone tropicale.

Ici tout est fermé entre le 1er et le dimanche même le bureau de l'immigration. Donc en attendant on se repose et prenons nos marques à la marina et au cybercafé.


5
janv
5
janv
Publié le 11 janvier 2022

En attendant que la ville de Mindelo reprenne vie après ce weekend de fin d'année nous allons à Praia da Laghina prendre un bain et profiter d'une eau turquoise à bonne température. Vive les vacances!

Praia da Laghina

Mindelo

A Mindelo, la capitale, des enfants de 5 à 14 ans ont peint sur le boulevard principal une jolie fresque. Ici on a conscience que la nature est fragile. Ils sont soucieux de la préservation de leur île. Des moyens importants sont mis en oeuvre pour lutter contre la pollution, contre l'érosion avec la plantation de nombreux arbres dès qu'il y a un peu d'eau, dans les vallées.

On ne peut pas parler de Sao Vincente, Mindelo et même de tout l'archipel sans parler de la star que les Cap Verdiens ont dans le coeur Césária Evora, " la Diva aux pieds nus". A partir de 1990 elle chante sur plusieurs grandes scènes internationales et fera connaître son petit pays. Dans la chanson de Stromae "Ave Césaria" le chanteur lui rend hommage. Elle décède en 2011. Mais ici on ne peut pas l'oublier. L' aéroport porte son nom, le billet de 2000 escudos affiche son portrait, dans tous les cafés, cabarets sa photo nous acceuille et tout est prétexte pour afficher son portrait même la peinture qui s'écaille sur un bâtiment qui donne sur la place Don Louis. Bluffant!! Génial!!


Césarina Evora
Césária Evora

L'ancien Palais du gouverneur appelé depuis l'indépendance, Palais du peuple a été reconverti en musée. Une partie est consacrée bien sûr à la carrière de Césária ainsi qu'à quelques peintres Cap Verdien, l'autre moitié à une exposition sur l'art africain. Une belle exposition avec de beaux objets bien mis en valeur.

Palais du peuple
Musée de Mindelo

Le marché municipal, pour nous c'est un peu déstabilisant. Le choix est restreint et de nombreuses échoppes sont fermées. Il est vrai que nous y avons été un jeudi. Il faudra faire notre avitaillement de frais avant de partir vers les Antilles et donc être créatif et cuisiner différemment.

Marché municipal

Cette île vit de la pêche et du tourisme. Il y a un grand marché aux poissons où nous avons acheté 2 énormes tranches de thon (600g) pour 4 €! Il y a aussi des petits marchands sur les trottoirs qui vendent leur production. Ici le niveau de vie n'est pas le même qu'en Europe et toutes les initiatives sont bonnes pour améliorer son quotidien.


San Pedro

Nous avons passé une journée dans la baie de San Pedro et fait la balade jusqu'au phare, toujours en activité, sur le sentier au flanc de colline. Pour les sensibles comme moi, vertige assuré!! Heureusement ça dure 1/2 h. Paysage impressionnant!! On a discuté avec le gardien du phare qui y habite depuis 4 ans. Il est bien tranquille dans son coin mais la vie n'est pas facile. Il serait bien reparti avec nous!

Au retour nous avons déjeuné dans un restaurant pas loin du sentier, "le Bistrot" super sympa!. Nous étions les seuls touristes. Comme tous les dimanches le plat du jour, c'est le cochon de lait. Au fur et à mesure les habitués arrivaient mais aussi 3 musiciens! Musique Cap Verdienne très agréable. Les gens sont très gentils, souriants, la musique et la danse font partie de la vie. Pour finir la journée devant cette immense plage, la baignade s'imposait.

Puis retour à la marina de Mindelo. Pour nos amis navigateurs, les gens sont très sympas, il y a une bonne ambiance à la marina. Le floating-bar ne désemplit pas. On peut manger, boire à tout heure. On peut déposer son linge le matin et on le recupère le soir, lavé, séché et plié (2€ par kilo). On peut se ravitailler en bonbonnes de gaz pour 4€ les 3kg!! Pour l'avitaillement il vaut mieux prévoir de le faire aux Canaries.


San Antaõ

Réveil à 5h du matin, p'tit dej, départ en annexe et arrivée au ponton à 5h45 donc nuit noire ! Pour le gardien de la marina un bruit de moteur dans la nuit c'est potentiellement louche... Nous avons donc droit au projecteur braqué sur nous à l'arrivée mais nous devons avoir une bonne tête car il éclaire le ponton pour nous faciliter l'amarrage. Nous allons au terminal des ferries et nous attendons l'embarquement : c'est comme pour les avions on nous a bien recommandé d"être là à 6h, on attend donc quasi 1h avant de monter dans le bateau. En route pour San Antaõ où nous arrivons une heure plus tard. Notre taxi nous attend. Nous avons traversé toute l'île d'Est en Ouest en passant par le point culminant. De Porto Novo jusque Ribeira Grande en passant par le cratère de Cova de Paùl. Cette balade peut se faire par un sentier pédestre plus court mais vertigineux, 15km à flanc de colline. Pas téméraire on a préféré le faire par la route et en voiture.




Cova de Paùl

Au sommet nous arrivons brutalement à une forêt de pins qui est protégée et même aidée par l'union européenne pour le reboisement afin de lutter contre l'érosion.

Puis on redescend vers la mer sur l'autre versant qui lui est verdoyant.

Pour terminer nous sommes allés au village de xoxo (prononcer chocho) une route encore à flanc de montagne trés impressionnante où j'ai fermé les yeux et serré les fesses pendant tout le trajet avant d'aller déjeuner à Ribeira Grande au restaurant " Bel Canto" qui n'avait rien d'italien.

Village de Xoxo

Après avoir vu quelques maisons traditionnelles, la journée s'est terminée dans une rhumerie où nous avons goûté différents punchs avant de rejoindre le ferry pour Mindelo.

Notre contact sur l'île avait pris rendez-vous avec le directeur du centre culturel avec lequel nous avons discuté pendant 3h de spectacles, d'artistes et d'échanges éventuels. Le lendemain c'était une rencontre avec un jeune dentiste pour parler de la pratique dentaire au Cap Vert et d'éventuelles collaborations. 20 dentistes pour 80 000 habitants à Sao Vincente!!

10 jours bien remplis. Demain préparation du bateau pour la suite! Plein d'eau, plein de gasoil et l'immigration pour reprendre les documents du bateau gardés par la police. En route pour la grande étape estimée à 18/ 20 jours.