Carnet de voyage

Le canal du midi

15 étapes
14 commentaires
2 abonnés
Dernière étape postée il y a 1 jour
Et bien voilà nous poursuivons notre route via le canal du Midi on remonte cette fois !!
Septembre 2020
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 6 septembre 2020

Après une nuit à la belle étoile sur une table de picnic on met un peu de temps à ce mettre en route. On descendra de ce fameux mont avec une vue imprenable sur l'étang de thau. On naviguera un peu dans Sete pour ensuite pousser plus loin l'aventure à vélo.


Nous prenons donc la direction du canal du Midi pour une petite remontée cette fois.

Nous longeons la côte pendant 30 km en ponctuant notre avancée de pose sur le bord de la plage. Les plages sont longuueeees et il n'y a pas un chat. A chaque entrée il y a un numéros nous en sommes à la 80...


Nous nous arrêterons au port de Marseillan pour déjeuner et recharger. Les locaux me regarde étrangement et oui fidèle à moi même je suis en polaire j'ai froid il y a beaucoup de vent. Mais je l'ai juste quand on s'arrête en plus 😉

En jetant un coup d'œil par dessus la digue un monde fou sur la plage... On avoue on ne 0 c'est une belle ville qui ne fait pas ville pour touriste 4 mois de l'année c'est vivant. C'est une belle découverte. Après un dîner rougail saucisse sur la plage au coucher : soleil face au Canigou on s'endormira un peu plus loin dans les vignes


2
2
Publié le 8 septembre 2020

Aujourd'hui notre objectif est de rejoindre bezier afin d'acheter ce qu'il faut pour équiper nos vélos en pneus pour le canal, car pour le coup point de piste cyclable mais du petit chemin caillouteux et racineux...


Ce début nous enchante, c'est calme il n'y a pas tant de monde que ça pour l'instant le chemin est plus que correcte. Le top


Petite pause à Villeneuve les bezier ou nous rencontrons deux allemands qui font le tour de l'Europe à vélo depuis deux ans avec une petite particularitée sur le vélo descendez vous verrez...


un curieux spectacle nous attendra lors de cet arrêt. Enfin même deux. Le premier les canards pas farouche qui s'approche très près de nous pour avoir à manger et qui nous engueule parce qu'on ne le fait pas. Ces petits coin-coin prennent un malin plaisir à s'endormir en plein sur la piste cyclable obligeant tout le monde à un petit exercice d'évitement...

Le deuxième sûrement moin drôle est un homme qui plongera dans le canal tout habillé (j'ai eu peur qu'il fasse une hydrocution) et en ressortira nu comme un verre (oui oui il a laisser son pantalon et ses chaussettes dans l'eau au fond du canal). Par la même, n'ayant pas de serviette il s'allongera tel quel sur le quai du port quasiment devant nous...


Sur ce nous remballons nos affaires et allons faire notre shopping pour des pneus tout neuf. des qui ne sont pas censé crever. Après un coup d'eau Romain montera tout de suite les pneus sur le parking du magasin. Il en suera un peu pour les miens mais ça passe. Plus qu'à essayer, pour ma part je suis un peu sceptique ils sont beaucoup plus gros et plus cranté j'ai l'impression de ne plus avancer lorsque nous sommes sur le goudron à voir dans les cailloux...


Direction bezier par les routes de traverse merci GPS qui veux nous faire passer par une deux fois deux voies... Vous me direz une fois il a bien voulus me faire passer par l'autoroute.. À vélo...


Bref après quelques km nous y voilà. Les monuments sont superbes mais il est déjà 18h nous n'y passerons qu'un petit moment. Nous dînerons sur le port et ferons la rencontre d'un Mr Anglais vivant avec sa femme sur leur péniche cela fait deux ans qu'ils naviguent sur les canaux de France ça nous fait rêver un peu plus. Nous discuterons également avec l'agent de sécurité du port, échange Sympas et frais ça fait du bien. Nous irons dormir aux abords des 9 écluses mais cela on vous expliquera la prochaine fois !


Juste pour l'anecdote le soir Romain s'appercevra que son pneu est à plat... Par chance pas de crevaison enfin pas récente il s'est trompé de chambre à air et en a mis une non réparée

3
3
Publié le 8 septembre 2020

Nous nous leverons de bonne heure car notre endroit de bivouac n'était pas des plus discret. Il nous faut retourner au port d'hier afin de faire recharger ma batterie car hier Romain en branchant la multiprise à oublier de rebrancher mon vélo je n'ai donc que très peu de batterie.

Finalement nous trouverons tout ce qu'il faut à 200m de la ou nous avons dormis près des 9 écluses. À nous y revoilà cette fois je vous explique. À la sortie de bezier il y a donc 9 écluses les unes à la suite des autres car la pente est tellement raide (7,5%) qu'il n'y a pas d'autre moyen coup de chance nous verrons trois bateaux qui sengageaient. C'est impressionnant de les voir ainsi faire...


Après tout cela nous prenons la route tout en longeant ce beau canal. On ne nous a pas menti le chemin est carrossable... J'ai failli finir sans l'eau après un passage de racine tendu 💦🙄


C'est vraiment très sympa comme endroit et les paysages sont changeants.

Levé très tôt une pause s'impose ainsi que la sieste.


Une fois rangé nous continuons notre route à faire des tours et des détours. Nous observons au passage les bateaux zigzaguer. Il va bientôt faire nuit et hors de question de continuer la nuit, le chemin est trop incertain.

Nous planterons la tente au bord du canal avec aucune maison à la ronde

4
4
Publié le 9 septembre 2020

Le soleil est déjà levé lorsqu'on ouvre la porte de la tente. On ne déjeunera pas la mais 5km plus loin au port afin de recharger tout. Le petit chemin me fait plus tirer dans ma batterie. Nous y passerons la matinée et nous occuperons de l'entretien de nos vélos et de tout ce qui doit être fait.

Nous ne repartirons que vers 12h dans la direction de Homps. Mais aujourd'hui il y a du vent, beaucoup de vent et nous sommes à contre sens. Pfiou on n'avance pas mais bon on profites des paysages. Et la faim ce fait sentir il ne nous reste plus grand chose à manger dans les sacoches alors on décide de s'arrêter d'abord dans une épicerie flottante bien trop chère. Puis dans une autre qui est fermée tant pis on a trop faim ce midi ce sera pizza de concombre tomate séchée et mayonnaise, ainsi qu'un sandwich aux sardines, nous terminerons par quelques dates,cette fois il n'y a plus rien à manger direction donc un supermarché à 10km de la.


Et bien on en aura mis du temps pour faire 10km mais avec un vent à 35km de pleine face on fait ce qu'on peux un. Après nos courses on ce dirige vers un lac à 2km et on ce dit qu'on stop la pour aujourd'hui. Nous sommes bien fatigué et ce lac nous apporte tout ce qu'il faut de l'eau potable, des toilettes, une douche et de l'électricité. On commence par brancher tout ce qu'il faut puis après une rapide pause la douche s'impose il ne fait pas très chaud mais bon ni une ni deux nous voilà sous la douche avec toujours ce vent. Brrr il fait tres froids.

Rien de tel qu'un bon repas pour terminer cette journée.

5
5
Publié le 9 septembre 2020

Nous avons passé une super nuit mise à part le petit arrosage automatique à 4h du matin c'était le top. Romain s'est levé pour faire des photos d'étoiles et le réveil de 7h30 le pique un peu.

Après un bon petit dej c'est partit direction Marseillette notre étape de ce jour.

Notre chemin est parcourus d'ecluses de bateau, de vélo, de vignes et de point de vue superbe. Nous apercevons même un éléphant rose... Signe qu'il nous faut peut être nous arrêter pour manger, chose que nous ferons à Marseillette car comme il y a beaucoup moins de vent aujourd'hui nous avançons un peu beaucoup plus vite on ce dit que trêbe sera bien pour cette aprem et ce soir.



Nous longeons le canal avec plaisir même si le chemin fait loupik loupik (=magie magie chez les berbères) par endroit c'est un régal surtout qu'il n'y a pas de vent. Nous arriverons à trebe avec un gros nuage bien noir aux fesses. Je vais à l'office pour savoir ce qu'il y a à visiter et elle me dit à trebe rien il faut mieux allez à Carcassonne...


Bon bon bon... On ce met à l'abri car une averse est de passage. Sous notre porche nous rencontrons Serge et Vincent qui nous inviterons à boire qqch de chaud chez eux. Encore une rencontre des plus plaisantes on est pas mal sur la même longueur d'onde et les anecdotes de voyages fusent. Peut être à une prochaine sur les routes !


Nous repartons et sortons de trebe pour trouver un endroit pour la nuit voir pour une partie de la journée de demain car la pluie est annoncée. Le bord du canal quand le soleil se couche donne des couleurs somptueuse. Nous nous endormirons sur la berge

6
6
Publié le 15 septembre 2020

Après avoir vérifié le ciel et l'éventuelle pluie on range et on parcours les 6 derniers petit kilomètres qui nous séparent de Carcassonne. Bizarrement on croise beaucoup beaucoup de monde.


M'a première mission est de trouver une pharmacie pour me faire retirer l'echarde que j'ai planté dans le haut de la cuisse. Au début elle ne veux pas puis sa collègue lui dit si moi je peux le faire je suis la reine des echardes.

J'enlève donc mon short, première surprise pour elle, elle croyait que c'était sous le pied. J'ai largement pu voir se tête ce décomposer quand elle a vue ce que ça me faisait une boursouflure rouge entourée de bleu, de vert et de violet. Me voilà dans une position des plus étranges mais après 4 tentatives elle l'a, elle fait un bon centimètres on ne peux pas la louper...

Entre temps la pluie nous a rattraper et nous nous disons qu'un repas au chaud serait cool. Direction la vieille ville. Si jamais l'adresse du chaudron est top petit cassoulet parfait me dit il... J'en reste sans voix. Et pour moi petite cuisse confite.

On ce dit que si il continue de pleuvoir comme ça ça va être impossible de monter la tente ce soir et étant bien mouillé on décide de prendre un Airbnb.


Le temps de redescendre dans la ville et de trouver il ce sera arrêter de pleuvoir mais t'en pis nous sommes heureux de trouver un endroit impect. Après une bonne douche et un petit repos nous ressortiront pour visiter la partie basse de la ville et ferons la haute demain.

7
7
Publié le 15 septembre 2020

Après une bonne nuit passée au sec on ce lève de bonheur pour allez voir la cité fortifiée. Cette fois il fait franchement beau et nous profitons pleinement car très peu de touriste en cette heure matinale. Il y a certains endroit qui me rappel des souvenirs de quand je suis venue plus petite avec mon frère et mes parents. Notamment le musée de l'école...

Nous terminerons notre visite pas les remparts extérieurs avec une large vue sur les environs. Nou retournons à l'apart pour chercher nos bagages et continuons notre route. Le doute nous prend assez rapidement de si nous allons pouvoir passé car avec la pluie qu'il y a eu hier les chemin sont boueux enfin c'est ce qu'on vois des vélos qui viennent de l'autre sens.


Finalement après une déviation ça ira. Après qques km nous nous arrêterons pour manger et un drôle d'energumene s'installe avec nous. Nous racontant une histoire larmoyante comme quoi il avait perdu femme et enfant et que ses papiers lui ont été volé et qu'il devait allez à Toulouse da s la plus grande urgence. Nous n'y avons pas trop cru et à juste titre car nous le recroiseront qques km plus loins faisant marche arrière..

Mise à part ça aujourd'hui c'est du petit chemin ça glisse un peu et ça tape pas mal les racines mais il y a de ces couleurs impressionnantes. Nous continuons notre chemin pour arriver aux abords de castelnaudary pour y être demain matin. Bonne nuit

8
8
Publié le 15 septembre 2020

Nous nous réveillons face à un magnifique levé de soleil. On est super efficace ce matin et on ce met en route en deux deux. Nous arrivons vers 9h à castelnaudary et profitons d'envoyer par colis à mes parents les choses dont nous ne nous servons pas. Nous irons voir le moulin tout en haut de la ville qui est encore très bien. Nous déjeunerons la haut et finirons notre ballade par le quai.

Tiens c'est étrange mon vélo fait un drôle de bruit..

Ail ail ail


Ma jante est entrain de ce fendre en deux... Je crois qu'elle n'a pas apprécier les racines nid de poule et cailloux d'hier... Tout en essayant de retendre mes rayons car la roue c'est également voilée. Nous recevons une invitation pour la Rochelle et un coup de main de la part de Céline et son compagnon merci encore.

Un peu dépitée et surtout inquiet cette fois tout les deux on avance tant bien que mal pour essayer de rejoindre Toulouse demain.

20km plus loin c'est au tour du vélo de Romain de faire des siennes sa commande de vitesse ne fonctionne plus. On s'arrêtera aux abords d'une aire d'autoroute qui fait aussi port. Romain réparera et on ira dormir un peu plus loin. Ou nous rencontrerons un Mr qui loue des bateaux bien sympa et plein de bon tuyau

9
9
Publié le 15 septembre 2020

Cette nuit il a fait bien frais. Nous nous levons assez tôt pour arriver de bonheur à Toulouse. On repart et sur le chemin on recroisera le mr étrange... Ça commence à sentir l'automne il fait de plus en plus frais longtemps le matin et les feuilles commence à tomber.

Mais nous on trace direction en premier decathlon et la encore un drôle de bruit sur mon vélo. Cette fois la jante est fendue en deux impossible de continuer à vélo. Le decathlon n'est plus qu'à deux km Romain ira à vélo et moi bas je pousse.



Decathlon n'ont pas de solution pas de pièce détachée et me propose une roue complète à 180 euros avec un délai d'attente sans date. Bien sûr on ne peux pas. On essaye d'appeler des magasins de vélos dans Toulouse rien non plus. Heureusement il y a une gare à 1km de la mais le seul train est dans plus de 2h pas le choix je ne vais pas pousser sur 15 bornes. En passant on voit un emmaeus à tout hasard on va demander, ils nous enmène dans l'arrière boutique et bingo on trouve tout de suite. On vous remercie encre beaucoup !!


On ira sur le parvis de la gare et l'idée c'est de derailloner la roue pour récupérer la jante et espérer que ça aille...

Nous prendrons le train et trouverons un airbnb pour la nuit et essayer de réparer. Nous rencontrerons une faille super sympa et vraiment arrangeante merci

Nous arrivons à ré rayonner ma nouvelle roue et on essayera de la serrer demain croisons les doigts

10
10
Publié le 18 septembre 2020

Des le matin on ce met au travail sur ma roue mais mystère et boule de gomme ça ne fonctionne pas... On tourne retourne dans tout les sens mais rien n'y fait. On essayera jusque 14h ou nous quitterons Cindy et Guillaume pour prendre le train en direction de chez Gabin et Rolanda. Arrivé à la gare de muret on met le GPS avec leur adresse et c'est partit pour 8 km à pied en poussant un vélo et tout notre Matos c'est faulclo... Pas du tout agréable on est sur une grooooossse route certaine voiture ne ralentissent pas nous frôle.

On finira sur un petit chemin mais il fait tellement chaud que ça en donne des vertiges.

Nous arriverons tant bien que mal à destination et c'est avec émotion que nous revoyons nos amis.


Les jours qui suivent nous les passerons à lardenne chez Félicien qui nous a très gentillement hébergé. Nous avons courus entre les différents magasin de vélo pour trouver des pièces que personne n'a. Nous avons retraversé Toulouse pour allez voir un vélo que j'ai finalement acheté mais entre temps le vélib que j'ai loué je ne pouvais pas le rattacher car nous étions hors zone obligé donc de refaire la route en sens inverse avec 3 velos.

Nous passerons à un atelier participatif de réparation pour entendre dire que ça allait être galère et qu'il fallait revenir le lendemain. Le lendemain nous nous pointons pour que l'on nous explique pq ça ne va pas. Finalement à 17h25 à 5 min de la fin on me dit qu'il faut que je change tout les rayons et ils n'en n'ont pas. Nous iront à un autre atelier vélo le soir même pour voir si ils ont ces fameux rayons mais non du coup on réglera nos vélos à nous et il faut qu'on trouve une solution pour rapatrier le vélo électrique.


On décidera de l'envoyer par la poste... Une autre journée semée d'embûches nous attendras. Déjà trouvé un cartons assez grand assez costaud--> je téléphone à moule magasin de vélo jusqu'à un qui le dit qu'ils ne les ont pas encore jeté. Quand on y arrive la personne me dit au bas j'allais les jeté juste mnt. Autre problème nous sommes à vélo pas de voiture comment faire pour transporter cet énorme cartons finalement Romain prendra métro et bus pour rejoindre le lieux du Airbnb qui garde le vélo. Pour ma part je vais au brico pour chercher du scotch et prendre la seule et énorme grosse côte de Toulouse. J'arrive, Romain a bien démonté on le met dedans ouf ça passe tous passe. Maintenant on doit le transporter sur 500m jusque là poste toujours en grosse côte, on en aura bien chez... Arrivé la bas on nous demande si c'est pour envoyer, non non on fait juste une pause et on se ballade avec notre gros carton. Il nous dit qu'ici ils ne le prendrons pas qu'il faut allez voir en dessous mais qu'il est hors gabari...


A l'étage du dessous "on a pas de balance et il est hors norme à cause du covid"... Et oui depuis le covid au lieu d'une norme à 2m on passe 1m50 et on d'ouble le les tarifs, tant pis on accepte enfin le vélo part et notre grosse péripétie s'arrête là pour le moment. Il faudra le remonter plus tard...

On finira par fêter ça avec une pinte et un bon restau le may!!!

11
11
Publié le 20 septembre 2020

Ça y est c'est a nouveau le grand jour, nous allons enfin pouvoir reprendre la route. Les vélos sont opérationnel nous aussi. Nous quittons Félicien vers 10h30 et entamons notre ultime traversée de Toulouse après quelques courses et un repas proche du jardin japonais magnifique par ailleurs.

Nous rejoignons la vélo voie du canal d'entre deux mers cette fois c'est répartis. Il ne fait pas très beau mais il ne pleut pas et surtout il fait bien moins chaud ce qui est appréciable.


La voie est un régal super bien tracée pas beaucoup de monde les km s'avalent. En une semaine de temps la végétation a changé et on commence pleinement à sentir venir l'automne et nous adorons ça.

Sur notre chemin nous nous etonnons toujours plus du nombre d'ecluses et de la brique qu'il y a partout.


Nous croiserons Charles avec qui nous discuterons un bon moment si tu passe par ici reçoit nos salutations 🤝😉. Nous continuons encore sur 10km et nous arrêtons peu avant Montauban. Nous plantons juste au bord du canal.

12
12
Publié le 20 septembre 2020

La nuit fut compliquée mon matelas s'est percé et de minuit à 4 h je n'ai pas réussis à trouver le sommeil car au bout de 30 min j'étais par terre et ça fait mal au dos. Autant dire que le matin je ne suis pas fraîche, je suis fatiguée et grognon. Heureusement Romain trouve le trou en passant sur le matelas une éponge mouillée avec du savon ce qui fait que ça bulle.


Nous reparerons plus tard car il faut que lao zone soit bien sèche. Nous prenons donc la direction de Montauban le chemin est beau même si je me casse royalement la binette à l'arrêt, plus de peur que de mal mais l'ego en a pris un coup...

Nous arrivons à Montauban sous la pluie et nous sommes vaseux tout les deux il ne fait pas beau et il pleut un peu, par la même nous avons faim. Nous découvrons une chouette boulangerie avec des sorte de pain au chocolat sans chocolat mais version xxxxxl trop bon. Ça nous requinque et nous partons à la découverte de cette très belle ville coup de bol c'est le marché et nous en profitons pour faire nos courses. Ce midi ce sera poulet rôti. Après avoir bien tourné viré on décide de ce reposer au bord du port et j'ai dormis pendant quasiment deux heures. Nous repartirons vers 16h pour faire le chemin inverse nous pedalerons jusque 19h non loin de Castelsarasin

13

Nous quittons notre petit coin dodo avec la rencontre d'un renard au loin. Le chemin est plus monotone et il n'y a plus bcp de bateau. Nous nous arrêton à moissac et nous prenons une grosse pluie avant de répartir nous rencontrons Mme Merle qui nous a raconté l'histoire de Moissac notamment que les auberges pour les personnes qui font St Jacques sont des anciens lupanar ce qui la fait bien rire.


L'après midi ce passera sans encombre mais sans bcp de visite non plus nous nous arrêterons à 10 km d'Agen

14
14
Publié le 23 septembre 2020

C'est partie pour agen et du coup la chanson "pruneaux d'agen ça vous bien..." me reste dans la tête. Su la route enfin devant une boîte à livre nous rencontrons Bernard un amoureux des livres qui nous partage avec enthousiasme sa passion que je comprend plus que bien.


L'arrivée dans la ville me plaît bien mise à part le panneau sur la voie cyclable "prière de ne pas stationner-émanation de produit toxique". il y a un mixte entre la brique et les pierres blanches.


Le centre est adorable mais un grooooos nuage noir arrive droit sur nous et ça loupe pas une grosse averse s'abat sur nous heureusement en ville il est facile de s'abriter.

En cherchant un coin pour pique niquer on tombe sur la carte d'un restau très alléchant on ne résiste pas et on a bien fait c'était excellent vraiment peut être le meilleur depuis le début !!


On repartira sous un temps mitigé, on traversera ce qu'il appel le passage un long très long pont canal. Les nuages ce chargent et ça nous tombe dessus aujourd'hui j'ai extrêmement mal aux fesses et mon moral est un peu bas on s'arrête sous un pont, un peu de musique des rêves et ça repars. On continuera encore un peu sous la pluie et on plantera la tente dans un splendide endroit et coup de bol le temps de manger et de planter il s'arrêtera de pleuvoir avant de reprendre de plus belle pour toute la nuit

Agen

Après-midi

15
15
Publié le 23 septembre 2020

Ce matin petit dej dans la tente il a plus toute la nuit mais les arbres nous ont abriter au moins 9n sais que la tente est imperméable...

Nous repartirons sous la pluie et ça nous avais pas manqué une petite panne de vélo !!! Ma béquille s'est décalée et a frotté sur les rayon voilant un peu plus la roue... 2 h plus tard donc 11h30 on repartira un peu lasse de ce genre de chose.

On s'arrêta dans un port avec une douche... Qui est payante.

Bisarement on croise bcp plus de monde aussi bien à vélo qu'en bateau c'est plus cool. Les canal prend de magnifique couleur quand les ondées ne sont pas sur nous.


Nous prendrons la roue d'un autre groupe pour qques km ça fait du bien d'être en groupe aussi !! Nous pousson tj plus loin car nous avons un objectif de lieu pour ce soir car nous nous posons la question de la suite de notre périple, arrêter, Bordeaux ou Arcachon... La suite au prochain episode

Matin

Apre midi

Soirée