Carnet de voyage

La via Rhona ++

27 étapes
44 commentaires
16 abonnés
Dernière étape postée il y a 16 jours
Nous vous présentons donc notre lune de miel !!!
Août 2020
30 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 10 août 2020

Ça y est grand départ pour la via rhona

Après avoir passé notre dernière nuit chez mon frère et lui laisser le bon soin de toutounette

On part direction Genève c'est une partie que nous connaissons bien les km savalent. Ils fait très chaud et une petite pose s'impose à Genève au frais dans un parc. Nous décidons de sortir de Genève pour pouvoir trouver un endroit pour dormir ce sera près de evaux.

Quand nous étions entrain de manger on entend un "pshit" et on vois le pneu arrière de Romain se dégonfler tout seul, ça faisait 30 min que nous étions arrêté...

2
2
Publié le 10 août 2020

Quel doux réveil de voir des petites fesses de biches en guise de bonjour ainsi que des pic. Un petit dej et ça repart direction vulbens. Pour le coup on se trompe bcp de route il commence à fire très chaud allez pose repas, sieste et recharge de la batterie. On repart vers 15h et la le gros du gros arrive, une belle et longue montée ou Romain a crevé 3 fois...

On se retrompe de route mais t'en pis on continus objectif seyselle. Le pneu de Romain ça va pas on s'arrête et enfin on peux se baigner !!!! On repars bien plus tard car les réparations ne fonctionnent pas et on utilisera notre dernière cartouche, une bombe réparatrice pour arriver à seyselle vers 20h

3
3
Publié le 12 août 2020

3eme jours les montées d'hier se font sentir dans nos pâtes, réajustement des vélos et c'est reparti, c'est très agréable cette partie à l'ombre le ciel est plus voilé donc il fait moins chaud.

Pose à chanaz jolie petit village bucolique si vous pouvez prener le temps de vous y promener


On repart en plein cagnard et il n'est pas encore midi, on s'arrêtera près d'un lac non baignable comme la plus part et ça c'est embêtant...

On repart à 15h avec objectif belley pour quelques courses de réparation de vélo, on recharge il fait très chaud 37°C.

Une fois Romain revenu des courses le ciel ce voile à nouveau et on avance de 25km pour arriver enfin à une plage ce sera notre destination de ce soir on en profite pour ce baigner se doucher et on campera dans la forêt à côté.

Les d'eux Seyssel ain et savoi
Les d'eux Seyssel ain et savoi
Depuis un barrage cnr "grand colonbier dernier a vérifié"
Depuis un barrage cnr "grand colonbier dernier a vérifié"
Chanaz canal de savier
Chanaz canal de savier
lit au roi "parfait pour un Dodo"
lit au roi "parfait pour un Dodo"
Spécialité de Seyssel petit tomme au petit déjeuner 😁🤩
4
4
Publié le 12 août 2020



Suite à une décision d'hier on change de rythme on se lève donc à 5h pour profiter de la fraîche

Le réveil pique un peu mais bon petit dej au port et c'est partit pour morteles. On fait un détour pour voir une magnifique cascade, la cascade de glandieu et on pousse.

C'est très agréable de rouler ce matin. On arrive à Morteles sur les 10h on en profite pour visiter la ville et détendre nos jambes. Une fois reparti nous décidons d'aller faire une pause au lac d'arandon mais pas de bol nous le loupons et au lieu de 6 km prévu nous en faisons le double

On décide de s'arrêter au bord de quelques étangs pour une sieste et un repas bien mérité.

On repart sur les coups de 17h et on longe un train à bande qui achemine les pierres à une usine de broyage. Sur la route nous rencontrons Mr Mortel à vélo 87 ans qui fait son tour tous les jours et nous explique le fonctionnement, si vous passez par la merci à vous !

Nous arrivons enfin a un endroit où nous pouvons nous baigner nous y passerons la soirée et la nuit. Au détour d'un croisement nous rencontrons Patrick et Sylvie qui nous ont bien expliqué le chemin et on fait un bout de route avec nous jusqu'à la plage.

Port de mûr "dodo juste en face"
Cascade de glandie "petit détour la cascade pour nous a 8h"
Pont de groslée "Pose de 9h"
Morerstel
Les Vielle pierre bord notre route
Grand Étang
Convoyeur a ciment 7km500 2000T par année
La centrale a béton de vica by night
Lune sur les digues du lac bleu
Départ matinal 5h "superbe levé de soleil"🌞
5
5
Publié le 14 août 2020

Nouvelle journée qui s'annonce moins chaude

On s'en va donc dans ce qu'ils appellent la vallée bleu on passe au-dessus d'ecluses et l'arrivée à Lagnieu ce fait sans difficultées et super rapidement. On est bien on a un bon rythme on a juste tous les deux mal aux fesses et avec la chaleur on est un peu irrité...

On s'arette aux grottes de balme que l'on ne visitera pas cette fois car bcp de monde très peu d'eau et il faut garder les masques, ce n'est pas grave on a quand même pris un bol de fraîcheur.

On entame la partit non réalisée de la via Rhona et forcément on s'égare du tracé aussi en voulant chercher une prise ça deviens urgent je n'ai presque plus rien toutes les prises qu'on trouve ne fonctionnent pas...

Pas le choix devinez ou on tombe


Allez cherchez



Vous ne trouvez pas !???




A Mac Donald's!!! La bonne blague 2 cocas et 4h d'attente pour faire une recharge complète qui n'a pas été faite depuis que l'on est partit. Ce qui me permettra de recharger moins souvent.

A défaut de manger macdo on se préfère un petit magret au cidre avec pomme de terre du potager de mon frère. On ne se laisse pas abattre !!

Sinon nous ne sommes plus très loins de Lyon, des demains notre premier objectif sera atteint c'est déjà cool !

Vallée bleue
74!!!!
Château des bords du Rhône Avent Lagnieu
Lavoire de Balme
Grotte de balme
Eglise en losee
Fales de larina
Vielle pierre
Centrale électrique le long du Rhône Avent Lyon
Magret au cidre🤩
Champ de maïs il y a pire
6
6
Publié le 15 août 2020

On se réveil à 5h toujourd à côté de notre champ de mais, on plie tout et on repars sur nos montures on est à bloc Lyon n'est plus loins du tout.

On traverse un plateau de champs surtout en VTT cette partie n'est pas aménagées et on y découvre des décharges à ciel ouvert encore à notre époque, des masques partout mais pas que c'est assez révoltant et cela viens encore renforcer nos convictions pour le futur...


A oui aussi j'ai faillis me faire renverser à un rond point, par une voiture qui ne m'a absolument pas vu, c'est juste quand j'ai crié qu'elle m'a vu à moins d1m de sa voiture


On retrouve le Rhône à Jons et continus notre route on arrive au parc de miribel et un plouf s'impose l'eau est tiède littéralement ça fait vraiment trop du bien, une petite lessive aussi s'impose que c'est sexy les slips, et autres dessous volant au vent accrochés à nos porte bagages

On passe un coup au puce pour voir si le Mr qui vend des pièces pour vélo est la malheureusement non ten pis ce sera pour une prochaine fois.

On arrive à la tête d'or et on est vanné il est 10h30, 35km dans les pâtes, on a faim on fi ira par manger dans le parc et faire une sieste. Voyant le ciel drôlement sobscursir on avance on longe le Rhône et découvrons une rive que l'on ne co'nait pas les  peniches sont presentes, on voit au loin les cathédrales, l'opéra et confluence.

Quelques goûtes commence à tomber, rien de bien alarmant, erreur. Quelques minutes plus tard une grosse grosse averse on sabrite sous les abris bus et on va jouer à saute mouton avec pendant un moment

Cela finis par ce calmer et il nous faut trouver où dormir, Romain par en éclaireur et on trouve on décide de manger une pizza pour être à L'intérieur

La. Montée fut extrêmement raide à tel point que Romain a dû m'aider à venir pousser mon vélo et bien sur il s'était remis à pleuvoir dru !!

Mais ça valais le coup les pizza étaient super et on a bien discuter avec nos voisins de tables (distances respectées) et le patron.

Lui il fait peur
On y est presque
Poussez vous c'est ma place
Belle péniche
Fourvière de puits les quais
Ça sèche...
Tout est dit
Vtt
Pont de paseraile Givors
7
7
Publié le 15 août 2020

Après s'être pris l'orage hier on décide de faire une petite journée, on se dit jusque givors ou Vienne on verra, car ce bout la selon le roadbook n'est pas terrible car beaucoup de route et longe les usines de chimie.

Il y a vraiment une partie compliquée car plus VTT et nos vélos ne sont pas très adaptés d'autant que mes freins ne fonctionnent pas très bien, et quand Romain les réglera en fait ils ne fonctionnaient plus du tout.


On croise également qqn qui nous dit que notre route est fermée car ils ont coupé le pont... Petite appréhension effectivement le premier pont est fermé mais on passe quand même et on arrive aux deuxième pont qui nous fait arriver à givors. Celui ci est ouvert jusqu'au 17 août et on est le 14 on a eu chaud aux fesses !!

On se promenera dans Givors et c'est jour de marché. Une fois nos courses faites on mange sur la place et les marchands nous demande ce que l'on fait. Cela les intrigue et les fait bien rire de nous voir avec notre réchaud faire notre popote. L'échange est sympas on discute bien et un des maraîcher nous offrira un melon.


On repars ensuite direction Vienne cela ce fait sans difficultés et on s'arrête à un petit lac on fait notre lessive et petite pause. En 2h le linge à totalement séché il fait bien chaud et je crois que j'ai choqué les papis mamis du coin en faisant mon épilation en pleine nature.


Une fois qu'il fait moins chaud on part visiter Vienne de l'autre rive c'est déjà très jolie on voit plusieurs abbaye, chapelle et cathédrale. On se perd un peu dans la ville et on tombe sur un temple romain. A peine posé le 0ied à terre que l'on nous pose des questions et on se rend compte que les 0ersonnes qui font la via Rhona n e s'écarte pas de la vélo voie et ne visite quasiment rien. Une dame, Marie Christine nous invite un boire un verre et de fil en aiguille à dormir chez elle, ce fut une soirée très agréable, un super accueil plein de découverte le top ! Merci encore 😊

8
8
Publié le 15 août 2020

Après cette nuit passée à l'intérieur on se réveille cette fois pas aux aurore. On en profite pour visiter Vienne son grand marché du jour les vieux bâtiments et le théâtre romain. C'est une chouette ville, l'ambiance y est bonne peut être une prochaine pour le festival jazz à Vienne.


Après un au revoir à notre hôtesse on quitte Vienne aux alentours des 11h30 et on continue notre chemin pour condrieux, on passe dans une réserve l'île du beurre, ou l'île aux castors. Pourquoi l'île au beurre pour dire l'île aux castors et bien beurre en celte veux dire castor ! Mais il fait trop chaud et il est trop tard dans la journée pour que l'on puisse en voir. À défaut Romain verra un Martin pêcheur et moult bateau ! On fera une pause à l'ombre des arbres et on reprendra la route 2h plus tard.


La vélo voie est belle, une autoroute même, on progresse vite malgré la chaleur et on arrive à une base nautique on y passera la fin de journée et un petit bain de 21h face au coucher de soleil !

Retour à la vie dehors



Lait frais au marché 400 l de vendu dans la matière 😵 un petit verre
Vienne de puits le Rhône
Vigne côté rôti
Girolles du marché pour recharger les batteries
Ile de heure a gauche
Mon ami martin
A fond
9
9
Publié le 17 août 2020

Après avoir plié tout notre matos et pris notre petit déjeuner nous nous dirigeons vers les villes pile l'une en face de l'autre de Sablons et Serrieres, un magnifique pont les relies. Nous y faisons une petite halte pour chercher notre pain et faisons rapidement le tour de Serrieres et son son joli bourg médiéval.


Nous arrivons aux villages de Andancette et Andance qui sont elles aussi pile en face. Sur le chemin nous longeons les vergers d'abricots, cerise, kiwi !! Après une courte pause on va plus loins jusque st Vallier. Ici nous sommes à la moitié, à mi chemin entre Genève et la mer !!


Le temps est changeant et on voit au loin un gros nuage, on ce dit qu'il est encore loin et que ça ira. On reprend donc la route vers tain l'hermitage par une jolie voie qui passe sur les cotaux avec une vue imprenable sur le Rhône et ses rives.

Malheureusement on ne pédale pas assez vite et ce gros nuage est juste au dessus de nous, ne sachant que faire on se refugie au snack d'un camping. Fort heureusement le vent tourne et nous épargne avec simplement quelques goutes.

On montera la tente un peu plus loin, depuis 5 h ce matin ça commence à faire long et la pluie commence vraiment. Nous sommes à 6km de Tain L'hermitage nous passerons la nuit ici dans un ancien parc de jeux pour enfants




10
10
Publié le 18 août 2020

Aujourd'hui on se lève beaucoup plus tard ça fait du bien même si à 3h du matin nous avons été réveillés par les cris d'une jeune fille très en colère car quelqu'un lui a cassé son téléphone, la nuit a été bonne.


On continue le petit bout de chemin qui nous sépare de tournons sur Rhône. On y arrive en deux coup de pédales. On a décidé de ne pas allez plus loin aujourd'hui car il y a beaucoup de choses à visitez.


On commence par des cascades que Romain a repérer on s'arrête à la première mais avec le si peu d'eau qu'il y a on ne va pas plus haut. On restera sur cette petite plage pour le picnic et une bonne baignade, et une fishpedicure en prime.


On reprend nos vélos pour visitez Tournons ce n'est pas très grand mais tres sympas le centre historique est vraiment chouette. En passant devant une église on entend de la musique, vous me connaissez qu'ais je fait ? Je suis bien évidemment entré pour écouter, une personne jouait de l'orgue magnifiquement bien et nous sommes restés jusqu'à la fin de ce qui était en fait son entraînement. J'en ai eu les larmes aux yeux tellement c'était beau !


On s'arrête ensuite sur le port pour une petite recharge et une programmation de ce que l'on veux faire ces prochains jours ( hihi SURPRISES). Des photos en folies et Romain a perdu son téléphone heureusement je reçois un appel qui me demande si on est à côté, car ils ont trouvé le tel sur un poteau, ni une ni deux je vais le chercher, Romain ne c'est aperçu de rien...


Nous finirons cette soirée par une projection son et lumière sur la façade du château qui était super !

Rhône Princes
11
11
Publié le 21 août 2020

Première fois que nous dormons 2 nuits au même endroit, mais il y a tellement de chose à voir que l'on en profite.


On ce lève plus tard et aujourd'hui c'est lessive avant dallez de l'autre côté du point à Tain l'hermitage. On picnic sur la berge avant d'allez visiter la cité du chocolat valrhona on est aux anges la visite est à 13g juste pile poil pour notre chocolat d'après midi. On apprend plsin de chose on déguste aussi plein de bon chocolat. C'est une visite chouette à faire si jamais. Mais on n'ira pas à la boutique la queue qu'il y avait devant nous a découragé...


Nous reprenons les vélos pour nous balader et trouver un endroit pour lire se reposer baboler rencontrer du monde.

Une fois qu'il a fait moins chaud nous sommes répartit au plus près des vignes, la où ce fait le Crozet hermitage, l'hermitage et le St joseph


Cette petite balade à donné à Romain une envie de le goûter ce bon vin, direction une péniche bar pour goûter cela.

Un petit repas sur le port et bonne nuit

12
12
Publié le 21 août 2020

Pour ce jour nous changeons en partis de moyen de transport, nous prenons....


Roulement de tambour 🥁


Le train !!! Mais quel train celui du vivrais le mastrou à vapeur. Nous embarquons donc dans ce mythique train avec quelques allures d'harry potter au départ de St Jean de muzol pour Lamastre afin d'effectuer un petit détour de la via Rhona par l'Ardèche et empruntons la dolce via. Il fait bon vivre dans ce train et la vu y est magnifique.


Arrive à lamastre à 12h nous empruntons juste le début du chemin et mangeons un bout plus petite sieste car il fait de nouveau très chaud, et la montée en pente douce de 12 km commence !!

Et bien on en a chié et   puis pour couronner le tout je crève et bien plus marrant mise à part que l'on ne trouve pas le trou nous n'avons pas les bonne chambres à air.


Comment vous exprimer mon sentiment quand après 12km de monté vous attendez les 8 prochain km de descente avec impatience et bien non à pied en poussant le vélo. Romain par donc à la ville pour acheter ce qu'ilfaut tandis que je descend tranquillement. On se rejoindra 3-4km avant la ville pour réparer le tout.


Vanner de cette journée on trouvera un coin baignade avec un camping au-dessus dans lequel on dormira



13
13
Publié le 22 août 2020

Après une rude journée hier on se lève tranquillement et on ce met en recherche d'une boulangerie qu'on ne trouvera pas et on finira au super U.

On change un peu d'itinéraire car pour rejoindre la dolce via il faudrait rebrousser chemin et il y a une belle montée on voit qu'il y a un pont quelques kilomètre plus loin.

On s'arrêtera pour petit dej à ce niveau là. Contrairement à hier c'est de la descente ou plat descendant quasiment tout du long. Nous nous promenons donc au travers de gorge, pont, tunnel. C'est magnifique mais il n'y a pas beaucoup d'eau.

Nous faisons notre pose de midi tout près du pont de Chervil, très beau pont gothique par ailleurs.


Après avoir crevé tout les deux du pneu arrière on décide de permuter nos pneus. Tout est OK on repart... Pas, pneu à plat, on comprend pas Romain tente un regonflage de la dernière chance et ça marche. Mea culpa c'est moi qui est gonflé, j'ai donc des bras en chamallow.


On longe toujours leyrieux, on voit des anciennes industries qui tissaienr la soie, des élevage de vers à soie et on arrive à sr sauveur de montagut. On avait vu qu'il y avait un endroit pour se baigner. Petit côté et on y arrive, pas le temps de descendre au bord que d'autres cyclistes nous disent qu'ils ont fermé la plage car les dernières analyses d'eau ne sont pas bonne...


Quand la schkoumoune vous tiens !! Nous redescendons et nous baigons directement dans le village ça ira très bien pour aujourd'hui

14
14
Publié le 22 août 2020

Voici sûrement notre dernier jour en Ardèche et sur la dolce via. Nous reprenons nos vélos pour rejoindre Olliere sur eyrieux, nous avons vus qu'il y avait un site de baignade et de canoë.

On se ravise pour le canoë car beaucoup de personnes et en plus vraiment pas beaucoup d'eau.


C'est pas grave on se baigner à et on y restera jusque 14h. Nous rencontrons à nouveaux les personnes qui avait pris le train en même temps que nous. C'est sympa de pouvoir échanger sur nos expériences, et comme dit Romain plus on descent plus ils nous prennent pour des fadas !!


La dernière partir de la dolce est celle dite de la Californie française à cause du micro climat qu'il y fait et de ces nombreux verger. Nous arrivons vite à la Voulte sur Rhône et le retour dans la ville nous fait tout drôle, beaucoup plus de bruit on entend plus les cigales et autres animaux.

On part faire un tour dans cette petite ville le château qui le surplombe nous attire. Nous suivons donc Régis le mineur qui nous guidera à travers les nombreuses ruelles toute piétonne. C'est charmant on a envie de s'y perdre tellement il y a de ruelle toute plus biscornue les unes que les autres.

On mangera dans les environs et on ce met en quête d'eau, toute les fontaines sont à sec, obligé de demander de l'eau dans un restaurant.


On pousse un peu pour trouver un endroit où dormir que l'on ne trouvera qu'une dizaine de km plus loin.

15
15
Publié le 23 août 2020

Ça y est nous revoilà pleinement sur la via Rhona et plus on avance plus le vent ce lève, heureusement il est dans le bon sens et nous pousse !

Nous souhaitons arrivé à montelimar aux environs de 12h alors on avance vite on a environs 30 km à faire.


Paris tenus on arrive vers 13h et on décide de faire une pause à une base de loisir, fort appréciable où on peu se baigner.


On repart vers 15h pour montelimar, la route pour y accéder n'est pas très agréable mais on arrive vite dans le centre historique. Il y a surtout bcp de boutique de nougat notamment mais pas que.

Romain remarqueras qu'il y a une fabrique juste à côté. Nous nous dirigeons donc vers le chaudrons d'or. Nous aurons le droit à une visite rien que pour nous deux c'était super chouette, on verra toute les machines, on goûtera aussi, et bien sûr on passe par la case boutique.


Une fois cette étape incontournable de faite on se promène dans la ville, on fait nos quelques courses et on y passera la soirée.


Même si Romain propose que l'on dorme dans un parc à jeu, offre que je décline, on sortira de montelimar pour récupérer la via Rhona ou on dormira le long du Rhône. Le vent ne faibli pas et nous réussirons à monter la tente sans trop d'encombre

16
16
Publié le 27 août 2020

Après une nuit entre coupée de réveil à cause du fort vent qui a soufflé toute la nuit. Nous rangeons tout méthodiquement pour que rien ne s'envol. On s'arrêtera à vivier 10 km plus loins on en profitera pour visiter, un charmant petit village avec une vue splendide sur la vallée.


On continuera notre chemin jusque à bourg St Andeol le vent nous décoiffe toujours mais nous pousse dans le bon sens. Il faut juste faire attention lorsque l'on traverse les ponts car le vent nous pousse de travers.

On visitera aussi cette ville mais nous n'avons pas été emballé plus que ça.


On sait que la partie qui suit n'est pas franchement très agréable car elle s'éloigne du Rhône et ce n'est que de la petite route. On avance sous le soleil mais le vent nous rafraîchie et continue de nous pousser. On s'arrêtera à mornas mais la ville fortifié 173m plus haut à faire uniquement à pied nous decourragera on a déjà 60km dans les pâtes, on abandonne. Un petit arrêt au bar et des discussions avec les locaux nous pousse 6km plus loin à une base nautique nous y passerons la soirée et la nuit

Petite village perché
17
17
Publié le 27 août 2020

Nous ne sommes plus qu'à 15 km d'orange on ce lève tôt pour rouler à la fraiche et arriver pas trop tard dans la ville.


Les km ce font bien même si le GPS nous fait passer par le lit d'une rivière à sec. Nous arrivons donc par le célèbre arc de triomphe d'orange qui est entouré d'échafaudage et de tissus on ne le verra donc que partiellement.


On remonte la rue principale et la masque obligatoire dans la rue ça va il ne fait pas encore trop chaud c'est largement supportable. On attache les vélos au pieds du théâtre d'orange et nous contournons et montons pour essayer de le voir l'intérieur de l'extérieur, chemin que Romain trouvera. On ce ballade ra un long moment dans les petites rues jusqu'à ce poser dans un parc pour le repas de midi. Il y a tellement de vent que je met ma polaire et Romain aussi d'ailleurs !!


Vers 15h on repartira pour la direction d'Avignon.

Le vent nous pousse dans le bon sens heureusement car il y a quelques côtes pour rejoindre château neuf du pape. Ou Romain fera une dégustation au château du mont Redon, je crois qu'il a beaucoup aimé et à trouvé ça dommage de recracher sur demande du Mr car ils ont eu trop de problèmes avec les cyclistes qui finissaient dans le décor.

On arrive à un belvédère vue à 360 c'est superbe.


On poursuivra notre route peu avant Avignon pour passer la nuit. Après un premier endroit où il y avait un nid de frelons le second sera le bon

Ça grinp
18
18
Publié le 27 août 2020

Réveil tranquille et nuit paisible on ce met en route pour Avignon, nous suivons la belle voie verte qui nous amène aux remparts d'Avignon.


Nous commençons par allez voir le palais de papes imposantes structure et belle en même temps. Nous nous perdrons dans les nombreuses petites rues où 'pus croiserons egiles cathédrales, hôtel particulier et autres monuments. Nous finirons notre escursion par une pause dans un parc à l'ombre le temps que les heures plus fraîches arrivent.


Dernière photo de l'autre côté du pont et on se dirige vers Arles. Au bout de quelques kilomètres un mr se joint à nous et nous commençons à discuter pas mal ils nous guidera une bonne partie de notre trajet. Au moment de nous séparer nous discutons encore une bonne heure au bord de la route. Merci Patrice pour ce super bout de route et cet échange !! Nous arriverons à Beaucaire vers 21h. Ce soir c'est soirée crêpe sur le port puis un dodo non loin dans les vignes

Avignon
19
19
Publié le 27 août 2020

Le soleil vien nous réveiller tout doucement sa chaleur le matin est agréable...

Ce matin on retourne au port de Beaucaire pour petit dej, charge de tout nos appareils car c'est la dèche et lessive. On cherchera ensuite l'office pour quelques renseignements et ensuite direction la piscine !! Il fait déjà chaud et nous rêvons d'une douche et d'un grand bain d'eau fraîche.

Nous y resterons jusqu'à sa fermeture à 13h30.

Ça nous requinque bien mais la chaleur qu'il fait dehors nous rabat les oreilles. On se dirigera vers le château non dans effort la montée est raide. On décide de prendre les vélos que vairé 17h même si il fait bien chaud encore le vend nous ventile même si cette fois ci il n'est pas dans notre sens...


Nous arriverons à 4km de Arles et trouvons un endroit tranquille pour la nuit. C'était sans compter la horde de moustique qui nous attaqua. On se réfugiera plus loin jusqu'à ce que les chauves souris arrivent !!


Ps :ils m'ont piqué sur le front...

20
20
Publié le 29 août 2020

Nous parcourons les quelques kilomètres qui nous séparent de Arles sans trop de difficultés mais sur de grosses routes très passantes. Nous rencontrons un groupe de cycliste qui sont un peu perdu nous les emmèneront sur la bonne voie. Petit groupe fort chaleureux et si vous passez ici, les péches étaient délicieuses !


Nous traversons le pont qui nous mène tout droit au centre ville. En première étape nous rechargeons tout car plus trop de batterie nul part et nous n'avons pas trop donné de nouvelles depuis 3-4 jours.


Une fois fait on laisse les vélo à l'ombre et on part ce promener dans Arles, nous lo geons les remparts pour arrivé sur le site de l'ancien théâtre particulièrement bien restauré et conservé. Nous faisons le tour il y a un peu de monde mais pas autant que lorsque j'y suis allez précédemment.

On déambule dans les rues pendant 2 bonnes heures et prenons un temps au parc de la ville pour picniquer. Quelques échanges avec les sdf du coin et nous sommes paré de tout ce qu'il y a de mieux à voir et pour dormir ce soir.


Nous décidons de traverser la ville pour allez sur les berges à l'ombre, nous y rencontrons Tito avec qui nous discuterons de vélo de la ville par ailleurs merci pour ton commentaire sur notre page 😉🚴‍♂️.

Nojs irons ensuite voir une expo ou Boris Vian y est à l'honneur vous savez "faut que ça saigne" expo super intéressante faite avec beaucoup d'humour c'était top


Le soir nous restons sur Arles car Fanny viens nous rejoindre pour passez la soirée. Voir un visage familier est super Sympas et nous redonne un coup de fouet pour la suite... 😋

Après un bon aïoli et un loup grillé nous finissons la soirée dans la ville car les bars et restaurant ferment à 23h obligatoirement sur arrêté préfectoral. Cela donne une ambiance à la ville particulière un peu tristoune même.


On se séparera sur la place de l'office vers minuit et iront dormir non loin de la ou nous ont conseillé les personnes de ce midi à deux pas du pont Van Gogh

21

Grand jour on sait qu'à la fin de cette journée nous serons à la mer. Grosse excitation pour moi car ceux qui me connaissent bien savent que j'adore faire plouf. D'ailleurs la chansons mimi cracra l'eau elle aime ça me correspond plus que jamais en ce moment🙄


Nous faisons une première étapes à jeun et sans eau car on a oublié de prendre ce qu'il fallait hier donc 17km jusqu'au premier petit village...

On regonfle un coup nos pneu et une dame Virginie s'arrête pour nous demander si tout va bien et on ce met à discuter. Nous ferons ensemble un bout de chemin jusqu'au bac qui nous séparera. Après encore 10km nous sommes à Port St Louis ça y est on y est presque on sent l'iode depuis au moins 30 km ça nous motive.


Petite pause au village pour manger se reposer discuter avec les locaux et encore 20km pour allez à la plage, le temps c'est un peu couvert mais ça n'a pas d'importance.

Et nous arrivons devant le panneau de fin de la via Rhona qui annonce 815km depuis Genève, on sait que l'on a fait plus avec notre détour par l'Ardèche plus ce que lo a visitez on devrait par être loin des 1000km. Après quelques photos plouf !!! Brrr elle est froide dit donc mais t'en pis on y va quand même.

Nous finirons la soirée sur la plage tranquillement

22
22
Publié le 2 septembre 2020

Romain se lèvera tôt pour faire des photos du levée de soleil tandis que je me rendors comme une masse. Il y a eu beaucoup de vent cette nuit et nous n'avons pas très bien dormis.

Il fait également plutôt froid avec un perte de 12 degré depuis hier, le ciel est plein de nuage et il pleut par intermittence. Ainsi nous resterons cloître dans notre tente jusqu'au alentours des 15h ou il c'est arrêté de pleuvoir. On range tout et on retourne en ville, cette fois le vent n'est plus dans notre sens...


Nous faisons quelques courses Romain par à la mediatheque pour trier ses photos tandis que je m'occupe de faire une vrai lessive plus chercher des bouteilles de gaz. Pas de bol le magasin ferme plus tôt pour inventaire mais j'arrive en faisant mes yeux de biche à entrer tout de même pour acheter deux bouteilles (heureusement car l'autre a rendue l'âme le lendemain matin un dimanche...)


On fini par manger sur le port et nous prendrons la route à 19h direction les salins. Nous pedalons vite car nous avons envie de prendre le bac. Le petit bateau qui fait la liaison entre les deux rives, nous y rencontrons u' groupe de sky surfeur qui nous prennent pour des tarer et qui nous disent qu'il faut allez à tout prix à la plage de beautruc. Ce sera pour demain il est 20h et on décide dallez dormir sur la plage la plus proche à 11 km

La route est plutôt longue on sait que l'on est dans les salines mais on ne voit rien une fois arrivé on prépare tout et on ce couche...


Même pas 1h après "bonsoir ge'darmerie nationale il est interdit de dormir sur la plage veuillez quitter les lieux et rejoindre le village"--> à 11 km il est minuit on est en pyjamas il commence à pleuvoir.et op rebelotte on redemonte et on refait les 11km dans l'autre sens...

Une fois au village on plantera la tante dans le parc derrière le château il est plus de 2h du matin

23
23
Publié le 2 septembre 2020

Réveil très tardif mais tout va bien jouvre la tente pour voir la mer...

A mais non c'est vrai ce n'était pas un rêve on a bien déménagé . vous vous en doutez après l'épisode d'hier soir. Nouvelle nuit pas terrible il y a eu bcp de vent le haut vent de la tente c'est décroché faisant un bruit du tonnerre et j'ai eu super froid ... Mais il fait beau et on a pas eu d'amande voyons le côté positif, et l'explication de pourquoi j'ai eu si froid et bien l'eau c'est  infiltrée sous la tente rendant matelas bien mouillé.


On a du mal à ce mette en route on tournicote pour trouver une prise je me fait rembarrer par l'office du tourisme bref c'est le ponpon.


Il est 10h30 toujours pas déjeuner, Romain réperera une prise à côté d'une terrasse d'un restau, nous petit déjeunerons à 11h. On rencontrera un mr qui nous laisse remplir nos gourdes dans larene et en même temps visite un petit coup bien sympa. Le temps que tout charge plus quelques réglages sur le vélos on part vers 13h30 direction la fameuse plage dont les gens nous ont parlé hier soir.


La première partie est difficile il y a un fort vent pas dans notre sens et c'est de la route mais on sait qu'après ce sera beaucoup mieux et en effet on arrive en plein dans la camargue profondes avec notre première rencontre de taureaux sauvages, puis de flamand et de toutes autres sorte d'oiseaux.


Nous arriverons à la plage à 16h nous nous posons et mangeons notre repas de midi. Nous passerons la fin d'aprèm et la soirée ici. Séance photos du couché de soleil et petit apero avec les voisins du parking et au dodo

24
24
Publié le 2 septembre 2020

On repars de beau duc avec une proposition de dormir à Aix en Provence ce n'est pas dans notre direction pour l'instant en tout cas mais c'est très Sympas !


C'est super agréable d'être seul à la plage il n'y a que nous. Le vélo c'est autre chose il y a du vent toujours pas dans notre sens mais t'en pis. On profite d'être ralentis par le vent pour observer les lagunes et salins les couleurs sont magnifiques et petit à petit nous nous rapprochons des sainte Marie de la mer.


Assez étonné il y a beaucoup de monde encore ça grouille de partout et on renoue un peu avec le monde de la ville. On pose les vélos et on en profites pour déambuler dans ses petites rues charmantes. Pas de bol on s'aperçoit que l'on a loupé une course camarguaise la veille. On espère quand même en voir une avant la fin de la camargue. A savoir que dans la course camarguaise il ne blesse pas le taureau ni le tue ils doivent lui piquer des attributs qui sont attaché sur lui.


On discute avec un Mr du coin qui nous dit que si on veux rouler ce soir il faut faire attention car le bac que l'on doit prendre s'arrête tôt. Romain regarde dernier a 20h il est 19h. On ra'ge tout on se presse on a jamais pédalé aussi fort on arrive à 19h26vet on arrive à prendre l'avant dernier de 19h30 si ça c'est pas beau !


Nous sommes tout seul à prendre le bac du sauvage c'est cool ces petites traversées en bateau. Une fois de l'autre côté on ce met déjà en quête d'un endroit pour dormir car en camargue pas évident entre les taureaux les réserves les domaines privé et les moustiques pas évident. On trouvera finalement notre bonheur entre des vignes