Carnet de voyage

Maximus Cup - l'Esport à Arles

Par
3 étapes
1 commentaire
Par Halcya
Présenté comme "un événement majeur de l’eSport en France et en Europe", Arles a accueilli du 15 au 17 décembre 2017 une rassemblement de joueurs League of Legends et Fifa. Par ici les Geeks !!
Du 15 au 17 décembre 2017
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1

La Maximus Cup est un événement pensé par La CCI du Pays d’Arles pour promouvoir l'Esport et réfléchir aux solutions de formations dans les sports électroniques. Un bon moyen de surfer sur l’engouement du grand public pour les LANs en proposant un événement pour les passionnés tout en regroupant quelques professionnels du secteur.

1 TOURNOI LEAGUE OF LEGENDS

Je ne vous le présenterais jamais assez, League of Legends est un multi-joueurs en ligne qui rassemble des millions de passionnés à travers le monde. Le style de jeu MOBA permet de s’affronter dans un univers fantastique à 5 joueurs contre 5 (3vs3 possible dans un autre mode de jeu). Deux équipes dont le but est de détruire la base de l’ennemi avec l’aide du Champion que vous contrôlez et de la mise en place de stratégies complexes. Un vrai travail d’équipe et de coordination, applaudit par des millions de sectateurs autant à domicile grâce au Stream (retransmission des matchs en direct ou différé sur internet) pour dans les LANs, regroupement de passionnés à travers le monde entier.

A la Maximus Cup, se sont affrontées 16 équipes comprenant :

☆ 2 équipes sélectionnées dans le tournoi organisé par le réseau des Meltdown Esports Bar à travers toute l’Europe,

☆ 2 équipes sélectionnées dans un tournoi en ligne

☆ 12 équipes invitées parmi les plus prestigieuses d’Europe dont notamment : Millenium, LDLC, ROG SCHOOL, Helios Gaming, GentSide…

UN TOURNOI AVEC 30 000 € DE CASH PRIZE GARANTI 

1 TOURNOI FIFA

On ne présente plus ce « Mythique » jeu de Football qui vous met dans la peau de votre star préférée.

☆ 32 joueurs attendus dont quelques-uns issus des tournois amateurs organisés en amont sur le territoire du Pays d’Arles.

Un mélange de joueurs Pro, Semi-Pro et Amateur pour courir après le ballon rond.

CONCOURS DE COSPLAY

Élément incontournable de toutes les conventions, le Cosplay est une discipline artistique permettant à ses pratiquants d’incarner leur héros favori. Qu’ils soient issus de jeux vidéo ou de la Pop Culture, chaque Cosplay demande de nombreuses heures de recherche et d’artisanat dans l’optique d’émerveiller le public et surtout... le jury ! Tous les Cosplayers sont conviés à venir défiler pour interpréter leur personnage et faire découvrir leur costume et passion !

COLLOQUE SCIENTIFIQUE, MÉDICAL ET MARKETING « ESPORT & BUSINESS»

En organisant ces évènements, la CCI du Pays d’Arles affiche sa volonté de créer une formation diplômante dédiée au sport électronique, portée par ses centres de formation. De nombreux intervenants présents et des tables rondes permettent de mieux définir les enjeux du secteur de l’Esport.

2

Justice League Animation a eu le plaisir d'être invitée de la Maximus Cup par la GamingGen. Notre espace comprenait 10 consoles de jeux vidéo Retro-Gaming, 2 Bornes d'arcades conçues par BorneToBe et PlayArcadia ainsi qu'une initiation à la VR.

Comme à notre habitude, cet partie en Open-Space Free-to-Play (accès libre et gratuit) située en face de la zone Fifa a été accessible pour les petits comme pour les grands.

Bien que notre espace ait été réduit de moitié par une zone de retransmission des matchs de Fifa et que la fréquentation du salon soit bien inférieure à nos estimations, la Team présente à passé un très bon week-end.

En conséquence de la très faible fréquentation, nous avons mis en avant la possibilité aux visiteurs de jouer avec la TEAM au jeu Gang Beasts, spécialement téléchargé pour l'occasion.

Description du jeu : Publié par Double Fine, Gang Beasts est un brawler multi-joueurs où chaque joueur contrôle un jouet un plastique capable de frapper, repousser, étrangler d'autres participants dans différents environnements à la patte artistique simple et colorée.

3

Ce n’est pas la première fois que je vais en LAN en tant que visiteur. De plus, vous avez surement remarqué, je suis une passionnée de LoL. Je pourrais donc aisément faire des comparaisons avec la Lyon Esport, les LCS et vous parler de mon point de vue en tant que joueuse et amatrice des événements Esport. Par contre, je ne ferais pas spécialement de retour sur le tournois Fifa, ce jeu que je n’affectionne pas, mais alors pas du tout ou la colloque où je n’étais pas présente.

L’information de l’organisation d’une LAN dans la ville d’Arles m’est parvenue par la Gaming Gen lors de leur festival à Gardanne en septembre. Je me suis empressée de me renseigner pour préparer mon voyage. Le site internet promettait « L’un des plus grands tournois de France sur League of Legends » avec des dizaines d’équipes Européennes dont certaines très connues. J’y vois également du Fifa, mais cela n’entache pas mon enthousiasme à m’y rendre.

Les semaines passent, j’ai le plaisir d’apprendre que mon association Justice League Animation a été invitée pour s’occuper d’un espace jeux vidéo et VR. J’ai donc moins de détails d’organisation à prévoir que si j’y allais seule (déplacement, hôtel, restauration…). Mais j’attends toujours le prix des billets et le programme prévisionnel du weekend, c’est quand même le plus important. Bien qu’il y ait quelques indications sur les animations rien de bien précis. Des photos et textes s’engageant d’un événement de grande ampleur.

Ce n’est que la semaine même de Evènement que la billetterie est ouverte. Je suis déjà très étonnée du manque d’anticipation de l’ouverture de la billetterie mais aussi par les tarifs appliqués !! Au moment où je vous écris, les prix ne sont plus affichés, je vais donc tenter de les faire de tête, mais cela ne diffère que de quelques euros.

☆ 20€ - Pour le colloque de vendredi. Je ne suis pas si étonnée, le prix me parait correct, mais que je n’y ai pas assistée je ne pourrais pas en savoir plus sur les éléments qui ont été proposés.

☆ 15€/jour ou 25€/deux jours – Pour l’accès à la scène pour regarder les matchs de League of Legends en direct.

☆ 30€/jour ou 55€/deux jours – Pour avoir accès aux animations (Fifa et stands), ainsi qu’un place au premier rang pour les scènes.

☆155€ – Pass « VIP » avec tout ce qui englobe les deux offres au-dessus + des goodies, dédicaces privées, et accès à l’after party du samedi soir avec tous les joueurs et partenaires

Et c’est là où ça bloque… pour comparaison, la Lyon E-sport du 16 au 18 février et dont la billetterie est déjà ouverte, événement avec 320 joueurs attendus, propose un Pass 3 jours pour seulement 25€, ou 10€ par jour. Les inscriptions réservées aux joueurs ont été ouvertes seulement 30 min avant d’être complète (175€ pour une Team de 5 joueurs – 35€/joueurs).

Même les LCS, LAN officielle de RIOT Games (développeur du jeu) au niveau Européen avec sélection pour le championnat du monde, plus de 20.000 spectateurs à l’Accord Aréna (Paris Bercy) ne m’a pas couté plus de 50 € en comptant les frais de port (12€) de mes deux badges collectors (8€), donc 30€ les 2 jours. BREF, je partirai donc en tant que animatrice JLA, sinon il était clair que j’y aurais réfléchis avant de dépenser 25€ + transport + hôtel quelques jours avant l’event un peu comme sur un coup de tête.

Arrivé vendredi soir pour l’installation de notre stand Retro Gaming, nous avons été étonnés de voir des changements sur le plan sans en avoir été informé. Réduction d’espace d’animation ou encore le VR se retrouve en bas d’un escalier moins de la zone Retro (inconcevable car dangereux). Passons, nous avons réussis à caser nos 10 consoles et nous avons eu le plaisir de retrouver Laetitia de la Boite à Malice (qui en passant a eu le même problème d’emplacement que nous).

Une arrivée au salon quelque peu mouvementée mais bien rattrapée dès le soir même par la proximité de l’hôtel Ibis (à 50m) et de la zone commerciale (5 min en voiture) avec de nombreux restaurants. A tester : le menu Noël de Buffalo Grill !!! Petit Dej avec vue sur la piscine à l'Ibis.

Le lendemain, l’incompréhension continue mais de mon côté « visiteur ». La CCI, organisatrice de l’événement, annonçait sur le site de la Maximus des animations, des stands de Goodies, un village partenaire, des milliers de visiteurs attendus… la folie !!! Mais heuuu, non, j’avoue qu’en vue de la disposition des locaux ce n’était pas gagné. Beaucoup d’escaliers, des salles secrètes au -1, une scène excentrée de l’entrée principale, pas spécialement de décoration, sauf celle des exposants éparpillés et dont certains à côté de la scène principale, dans la peine ombre nécessaire pour le fun du spectacle.

Des gradins vides même pour la finale 

Concernant le nombre de visiteurs, au fil de la journée j’ai pu confirmer que la majorité des personnes présentent sont des joueurs, leurs entraîneurs, managers ou bien des personnalités invités, je me demande combien d’entrée payante ils ont bien pu faire.

Malgré ces points plutôt négatifs, je tiens à mettre en avant l’immense travail fait par la Gaming Gen, Responsable technique, c’est eux qui ont également invité la plupart des exposants, tenu les réseaux sociaux durant tout le week-end et négocié le matériel pour les joueurs avec le partenaire principal Aorus, l’un des plus grand constructeur de PC gaming mondial. Sans compter que c’est cette même équipe qui s’est chargé du montage/démontage de la scène et surement de tout le salon d’ailleurs. Beaucoup de bénévoles qui se sont vraiment donnés à fond !!

Les deux scènes étaient magnifiques !! Et de plus le spectacle orchestré de mains de maîtres, le jeu de lumière, la sono, rien à dire. Les parties se sont enchaînées sans créer de réel retard (pour info, une LAN de LoL a toujours du retard, minimum 1 à 2h, sachez-le). La présence des commentateurs sur la scène principale et en back stage pour la seconde est un atout non négligeable. C’est grâce à eux que les parties prennent de l’ampleur même si les gradins sont vides (ce qui était le cas jusqu’à la finale). Grâce à la retransmission en Stream, des centaines de passionnés ont pu suivre l’évènement depuis chez eux.

Au fil du temps, j’ai pu tirer profit du manque de fréquentation. Les places au premier rang réservées aux « vip » étaient accessibles à tous, les joueurs et présentateurs plus disponibles pour discuter avec la communauté. Au final, l'espace animation n'était pas réservé aux riches. J'ai rencontré des personnes vraiment sympa avec qui j'ai pu discuter de nos passions. J’ai découvert le plaisir de jouer, sans avoir une attente interminable, sur une machine de guerre : un PC avec un processeur I7 dernière génération, une carte graphique GTX 1080 TI et les composants clavier, souris, écran qui vont avec.

Grand bravo également à l’espace restauration !! Des prix abordables compte tenu de la qualité des produits proposés. Samedi, nous avons mangé des pizzas, très bonne, fraîches. Dimanche, Hamburger, copieux, avec des frittes délicieuses. Il m’a été rapporté que les nouilles chinoises étaient divines.

Mon avis personnel. La CCI veut surfer sur la vague de cet engouement pour les LAN et l’Esport et l'approprier l'attrait financier que cela comporte, mais n’a pas pris en compte certains éléments essentiels d’une convention réussie (contact et attention à porter aux exposants, respect des accords, prix et disponibilité des billets).

Leur but principal a probablement été de faire un gros coup de pub durant colloque pour les « hauts placés » qui pour la plupart ne comprennent pas un mot si on leur parle d’un jeu vidéo. Deux raisons : l’annonce du lancement de la première formation certifiée pour l’encadrement et le management du sport électronique dont la première session aura lieu sur 5 jours en février 2018 à Arles et de la création d’un centre de recherche expérimental sur les applications et l’économie du sport électronique.

Une médiatisation réussite, mais toujours avec des journalistes dont on déplore le manque de connaissance dans le domaine de l’Esport. Cela donne parfois à rire :

"L’autre équipe est en free push, free push, free push." "Est-ce qu’il joue crazy attaque? Je me pose la question ?" "Soit le kasix est botlane, soit ils vont essayer de trade." Pour l’orthographe de ces termes spécialisés, il faudra repasser. (Source, la Provence)

Ou bien donnant des informations trop souvent erronées, des donné chiffrées ou des tournures de phrase pour approprier le succès au détriment d’une tiers personne comme on peut l’entendre dans ce reportage de France3 avec l’évocation d’une soit disant précédente édition suivie par 45 millions de spectateurs, je pense qu’ils parlent des World et certainement pas d’une précédente Maximus. Et puis 300.000€ pour monter cet événement HA HA, pardon, je dis rien, pour 15 à 20.000 personne, comme souhaité par le Président de la CCI…. Un jour (niveau des LCS, donc je le rappel, event officiel RIOT zone Europe) vous allez devoir payer les millions et changer de salle mdr !!! Grand MERCI à la chaîne d’avoir interviewé Yellow Star, très grand joueur devenu Coatch d’équipe par passion.

La CCI a proposé un évènement soit disant « international » (les LCS avec + de 20.000 spectateurs, pour nous, Gamers c’est juste une LAN Europe de l’ouest avant les mondiaux alors imaginez). J’espère juste que dans ce petit comité un peu trop avant-gardiste à mon goût, on retrouvera des passionnés qui ne détruiront pas notre Esport pour en faire une industrie commerciale sans âme.

En revanche, ce que je ne leur reprocherais pas, c’est d’avoir fait appel à l’une des meilleures associations PACA pour s’occuper de la LAN : la Gaming Gen à son Président Pierre Chatelain, son bras droit Renaud Gonzalez, ainsi que toute l'équipe. Au final, c’est la GG qui a vraiment fait en peu de temps (seulement 3 mois d’organisation) un travail de titan !! BRAVO