Carnet de voyage

Islande

A la découverte de cette terre sauvage
Du 3 au 20 avril 2019
18 jours
Partager ce carnet de voyage

Après presque 4 longues heures de vol, nous voilà arrivés en Islande !

Il pleut et vente fort mais nous sommes contents de sortir prendre l'air.

Le tapis
Le tapis
Les oiseaux sont fous !
Les oiseaux sont fous !
Pfiouuu !

Ensuite bus + petite marche pour arriver à l'hôtel, avec vue sur l'église symbolique de Reykjavik (qui fait ding-dong toutes les heures 😀)

Il est temps d'aller se balader, direction le bord de mer pour voir de près un beau drakkar quelque peu épuré 😀

Mais il fait froid et il commence à faire faim, 2h de décalage horaire ça creuse !

Quoi de mieux qu'une bonne soupe servie dans du pain et accompagnée d'une petite bière pour se rassasier avant une bonne nuit de repos.

2

Pour notre première journée, le temps est toujours pluvieux, c'est pourquoi nous commençons par l'église située juste en face de l'hôtel.

On a de la chance, l'organiste est en train de jouer !

Le temps de prendre quelques photos et nous voilà en route pour la visite du musée National.

C'est l'occasion de bien comprendre toute l'histoire du pays dans lequel nous allons passer 2 semaines.

Nous poursuivons nos aventures en direction du quartier du vieux port avec ses maisons colorées et ses graffiti

Le temps de prendre un repas et de revenir à l'hôtel qu'il est déjà tard, il est temps de se mettre en chemin vers le Harpa, la salle de concert de Reykjavik, pour assister à la diffusion du premier Star Wars dont la musique sera jouée par l'orchestre symphonique d'Islande.

Quel beau hasard du calendrier !

3

A peine le temps d'avaler le petit déjeuner que notre voiture nous est livrée : un super Duster flambant neuf 😛

C'est aussi le premier jour de beau temps, du coup nous retournons à l'église pour monter tout en haut de son clocher afin d'avoir une vue panoramique sur Reykjavik

Et c'est parti pour le début de notre aventure sur les routes islandaises. Direction la péninsule de Reykjavik !

Premier arrêt au bord de la mer pour s'approcher d'un phare et de vieux bateaux hors d'eau.

Nous poursuivons notre route vers le pont entre 2 continents, qui marque la séparation entre d'un côté la plaque Eurasienne et de l'autre côté la plaque Américaine.

C'est aussi l'heure des acrobaties !

A peine plus loin nous tombons par hasard sur un autre phare et ses falaises remplis d'oiseaux virvolteurs.

Juste à côté, des énormes panaches de fumée s'échappent de sources chaudes.

Ça sent bon l'oeuf dur 😀

Nous continuons d'explorer la zone et ses falaises, toujours occupées par beaucoup d'oiseaux, avant de faire la route retour pour Reykjavik

Le temps d'attraper les maillots de bain pour la piscine municipale (ils ont des toboggans :D) où il faut se doucher tout nu !!

Quelques longueurs plus tard nous attrapons un dîner express chez le seul Taco Bell de l'île avant de chasser les aurores boréales.

Pour cela nous décidons de nous éloigner de la ville pour éviter toute pollution lumineuse (seulement 20 minutes suffisent), et après de longues minutes d'attente, notre patience fût récompensée !

4

C'est maintenant que nous quittons pour de bon Reykjavik pour faire le tour d'Islande en sens horaire.

Notre première étape est une marche pour la cascade la plus haute d'Islande, Glymur.

En 2h nous arrivons au sommet, la vue est magnifique tout du long.

Nous redescendons en 1h pour prendre la route vers une autre chute d'eau, celle de Barnafoss.

Elle est tout aussi impressionnante, car l'eau sort du sol pour se transformer en torrent !


Ensuite direction notre dodo pour la nuit, un campement de petites maisons de troll près d'une mini-cascade 😀

5

Nous débutons notre journée en progressant vers l'ouest de l'Islande, avec pour premier objectif une trempette dans une source naturelle d'eau chaude (appelée Landbrotalaug).

La température est parfaite 😀

Une fois cuits à bonne température, nous reprenons la route pour Hellnar et ses environs richent en vie côtière.

Nous décidons de nous promener en direction de Londrangar et son bateau de pierre, quand suprise, des baleines apparaissent au large !!!

Nous avons hâte de les voir de plus près lors d'une sortie en bateau prévue les jours suivants.


Nous poursuivons notre route vers Dritvik Djúpalónssandur, une plage de pierres de lave, où gisent encore des débris d'un bateau abîmé dans une tempête.

Notre dernière étape de la journée consiste à grimper au sommet d'un volcan éteint, Saxholl, puis à l'observation d'une cascade voisine.

Notre hotel se situe à proximité, dans le village pêcheur de Stykkishólmur.

Comme nous souhaitons retourner chasser les aurores boréales dans la soirée, nous allons tout d'abord reprendre des forces dans un joli restaurant voisin. Burger et risotto de la mer sont au programme.

Que la chasse aux aurores boréales commence !

Elles se font timides ce soir, mais on a de la chance la météo est avec nous !

6

Cette journée est dédiée à l'exploration des moindres recoins des fjords du Nord-ouest, pistes de terre à l'appui 😀

En chemin nous tombons par hasard sur une maman phoque et ses 2 bébés. On est super contents !!

Nous continuons notre exploration des fjords en alternant bords de mers et monts enneigés.

Nous y croisons furtivement un renard arctique, le temps de faire un vœu et pouf il est parti !

Nous prenons la route de notre hotel, mais avant bain chaud en bord de mer (3 bassins, du très froid au très chaud !)

Après notre trempette, direction l'hôtel où nous sommes presque les seuls. Il n'y a pas grand monde dans cette région en cette période de l'année.

Mais qui dit endroit reculé dit belles photos d'aurores boréales, une fois de plus !

Pourtant, un camion viendra laisser ses traces sur la pellicule 😀

7

La journée commence par un peu de route sur les pistes et le goudron.

Comme d'habitude nous rencontrons de belles choses à chaque virage.

Ce matin c'est chevaux et phare !

Quelque kilomètres plus loin nous tombons sur le rocher éléphant et sa colonie de phoques, quelque peu curieux ;p

Après quelques heures passées sur la plage, nous faisons route pour la cascade de Kolugljúfur, qui se déverse sur plusieurs niveaux (vidéo à la fin de cette étape)

Non loin de là se trouve également le village traditionnel de Glaumbær, donc nous en profitons pour y faire un petit tour et découvrir ses petites maisons aux toits et murs recouverts de terre et d'herbe.

Il est tard, ce soir malheureusement pas le temps de chasser des aurores boréales, mais le fish & chips, que nous dégusterons dans la ville d'Akureyri, notre hôte pour la nuit.

8

Aujourd'hui est un jour très attendu, celui de la sortie en bateau pour aller à la rencontre de baleines !


Rendez-vous est pris le matin à Husavik, capitale de la baleine, pour un tour de 3 heures dans la baie.


Mais juste avant cela, petite visite sur le chemin d'une cascade connue, Godafoss:

Nous reprenons juste après notre itinéraire pour Husavik, pour un embarquement direct sur notre bateau, la Sylvia.

A bord il fait bon vivre même s'il fait froid, et que les baleines se fond désirer, mais nous ne perdons pas espoir !

D'ailleurs, nous croisons nos premiers macareux !!!

Après une longue attente quelques baleines décident enfin à se montrer, dont une baleine à bosse qui s'approche à quelques mètres du bateau 😀

Il faut malheureusement rentrer au port mais c'était vraiment un très beau moment.

Rien qu'entendre leur souffle est incroyable.

Afin de prolonger ces instants, nous allons visiter le musée de la baleine situé dans le port.

Nous prenons ensuite la route pour Dettifoss, une des plus grandes cascades d'Islande, mais malheureusement nous tombons sur une route fermée qui nous oblige à revenir sur nos pas et à reporter la cascade de Dettifoss au lendemain.

En chemin nous nous arrêtons dans un parc naturel, rare lieu d'Islande avec des arbres.

Quelques heures plus tard nous arrivons au lac de Myvatn, pour un repos bien mérité (et une chasse aux aurores, bien entendu !)

9

Nous commençons la journée par visiter les alentours du lac où nous avons passé la nuit.

Plusieurs cratères habitent les alentours, la zone était encore volcanique il y a 2000 ans !

Nous nous baladons quelques heures, mais pas le temps de trop trainer car nous avons rendez-vous à 14h pour rencontrer un cheptel de chiens de traineaux.


A peine arrivés que les câlins pleuvent, nous passons presque 2h avec la propriétaire qui nous explique tout sur son activité et ses chiens. Nous avons beaucoup de chance !

Il nous reste beaucoup de route à faire, premier arrêt : un champ de sources chaudes (comme d'habitude ça sent fort l'oeuf dur, et les fumées sont chaudes)

Puis 1h plus loin, les cascades de Dettifoss et Selfoss

Le soleil se couche et nous faisons route vers Borgarfjördur Eystri, un petit village de 150 habitants qui abrite notre auberge pour la nuit.

En chemin nous croisons nos premiers jeunes rennes, encore une fois la chance est avec nous !

Ce soir pas d'aurores en vue, une soupe et des pâtes sont vite avalées pour une bonne nuit de sommeil après une journée bien remplie 😀

Arrivée sur Borgarfjördur
10

Nous nous réveillons tôt pour aller voir le village dans lequel nous avons passé la nuit, ainsi que les macareux qui ont élu domicile non loin de là.

Ils ne sont pas encore très nombreux et aiment les baignades matinales, donc nous les verrons surtout de loin, à l'exception de quelques gentils aventuriers qui ont bien voulu poser pour l'appareil photo.

Après une heure d'observation nous prenons la route pour Seydisfjordur, un port international avec de jolies maisons où nous décidons de casser la croûte.

Nous faisons ensuite longue route pour Lækjavik et sa plage, mais pour la première fois du séjour la météo se gâte !

Nous continuons malgré tout de faire plein d'arrêts le long de la route, notamment pour photographier des bâtiments, la mer et des rennes très nombreux sur les routes de l'Est.

Nous arrivons enfin à la plage de Lækjavik où la mer est déchaînée, heureusement que pour nous réchauffer notre petite maison pour la nuit nous attend à quelques pas de là 😀

Comme il n'y a pas de cuisine dans notre hébergement, nous décidons d'aller prendre notre dîner dans la ville la plus proche, Höfn, afin de déguster la spécialité du coin, la langoustine (et de laver la voiture par la même occasion 😀)

11

Il pleut fort ce matin et nous avons rendez-vous à 9h45 pour passer la journée sur le plus grand glacier d'Islande, Vatnajökull.

Nous retrouvons notre guide et un autre groupe de 4 personnes puis échangeons notre voiture pour un camion 4x4 légèrement plus grand 😀

Coup de chance, la pluie s'estompe 30 minutes plus tard, juste à notre arrivée aux pieds du glacier.

Il s'agit ensuite de traverser une rivière créée par la fonte, puis de chausser les crampons, et c'est parti !

Nous marchons sur la glace 45 minutes, c'est étonnamment facile de marcher sur la glace et nous croisons les premiers trous creusés par l'eau.

Nous arrivons ensuite dans une ancienne cave de glace, dont il ne reste que des arches.

Par moment la glace est transparente, c'est très impressionnant !

Nous continuons notre progression pour emprunter un tunnel laissant le passage pour à peine une personne.

La sensation à l'intérieur du tunnel est forte, on peut percevoir le jour à travers le plafond, et sentir l'eau se faufiler à travers les failles de la glace.

En sortant du tunnel nous faisons route vers une plage d'icebergs qui marque la séparation entre la mer et le glacier.

Nous en profitons pour casser la croûte.

Après manger nous nous dirigeons vers une deuxième cave, beaucoup plus inondée que la première car plus jeune.

Nous retournons ensuite vers notre point de départ 5h après l'avoir quitté, le temps passe vite !

S'ensuit une longue route vers Vik, où nous passerons la nuit.

La pluie recommence à tomber mais ce n'est pas grave, nous avons eu de la chance de ne pas avoir eu de pluie sur le glacier.

12

Notre objectif de la journée est d'explorer la zone Sud-est de l'Islande, jusqu'au glacier que nous avons visité hier.

Malheureusement il pleut beaucoup mais rien ne nous arrêtera ! :P

Notre premier arrêt est un ancien champ, dont les personnes de passage (nombreuses à l'époque avant l'éruption du volcan voisin) devaient empiler des pierres pour attirer la chance.

Prochain arrêt, la cascade de Dettifoss avec ses colonnes hexagonales caractéristiques en basalte.

La pluie redouble d'efforts pour nous mouiller et le vent se lève (au point d'inverser les cascades 😀), ce qui nous pousse à faire vite pour notre prochaine visite, un lagon créé par le glacier que nous avons visité hier.

Nous retournons ensuite vers la partie du glacier que nous avons visité hier, pour voir la plage où échouent les icebergs qui se détachent du glacier.

Il se fait tard et nous prenons déjà la route retour pour notre hébergement sur Vik, la ville la plus au Sud d'Islande.

L'entrée sur la vie est fantomatique, mais demain le soleil revient, tout sera plus accueillant !

En attendant on met le soleil dans l'assiette, avec des petits plats locaux, avec dessert s'il vous plaît 😛

13

La journée commence par la visite de la ville de Vik où nous avons passé la nuit.

Elle possède une jolie église sur les hauteurs de la ville, ainsi qu'une plage étendue de sable noir.

Nous nous dirigeons ensuite vers la plage voisine et ses colonnes en basalte, vestiges d'une coulée de lave qui a rencontré la mer.

La prochaine étape est la célèbre épave d'avion gisant sur une plage de sable noir.

Après 1h de marche nous finissons par le trouver, il est étonnamment bien conservé après 50 ans à la merci des éléments, surtout que la plage est à 2 pas.

Nous en profitons pour explorer les alentours, ses phares et ses plages gigantesques !

La mer elle en profite pour faire le show 😀

Nous nous dirigeons ensuite vers la cascade de Skógafoss, qui est très impressionnante surtout avec les oiseaux qui lui tournent autour.

L'avant-dernière dernière étape de cette journée est Sólheimajökull, un glacier et le lagon créé par celui-ci.

Même si la mer est loin, c'est impressionnant à voir.

La dernière étape de cette journée est la visite d'une piscine abandonnée (Seljavallalaug).

L'eau est naturellement chaude, ce qui rend la baignade possible 😀

Notre maison d'hôte pour la nuit n'est pas loin, nous en profiterons pour faire une bonne nuit de sommeil après les kilomètres marchés dans la journée.

14

Cette journée est marquée par une météo un peu spéciale, ou des rafales de vent à 120 km/h sont attendues.

Nous arrivons au port à 10h pour prendre le ferry vers les îles Vestmann comme prévu dans notre carnet de route, mais malheureusement celui-ci est annulé à cause de la météo.

Cela nous oblige à tout réorganiser, mais heureusement nous pourrons prendre le ferry 2 jours plus tard.

Nous commençons donc par visiter 2 cascades, celles de Seljalandsfoss et de Gljúfrafoss.

Il est possible de passer derrière la première, alors que la deuxième est accessible uniquement à pied. Sensations garanties, surtout avec le vent qui dévie les écoulements d'eau !

Nous décidons ensuite de tenter la rivière de Hveragerdi, rare rivière chauffée par des sources d'eau chaude.

La marche sera longue et le vent très fort, à un tel point que malheureusement nous ne tremperons que les pieds 😛

L'eau est relativement chaude, mais ça fait plaisir !

L'après-midi touche déjà à sa fin, nous nous dirigeons vers notre chambre d'hôtes pour faire une sieste, puis manger, puis dormir 😛

15

La journée consiste à parcourir le cercle d'or, la boucle touristique où se trouvent les principales attractions d'Islande.

Urridafoss, encore une cascade 😀, sera le premier arrêt.


Le deuxième arrêt est l'église de Skálholt (une église chrétienne des plus anciennes d'Islande) avec surtout sa maison datant de plusieurs siècles.

Nous nous dirigeons ensuite vers la cascade de Faxi, pas la plus impressionnante mais on peut s'approcher de très près.

C'est la seule avec une échelle à poissons 😀

Puis direction Geysir avec ses geysers !

Vidéo avec ralenti à la fin de cette étape 😀

C'est au tour de la cascade de Gullfoss, en 2 étages de 10 et 21 mètres, qui impressionne par son débit !

Pour terminer le cercle nous nous dirigeons vers un volcan encore actif il y a environ 3000 ans, celui de Kerid.

Un petit étang permanent est situé en son sein.

Nous finissons la journée tôt car le lendemain nous prenons le ferry à 2h du matin pour les îles Vestmann.

Ça va piquer 😀

16

Réveil réglé à minuit pour un départ en ferry à 2h du matin pour les îles Vestmann, la journée va être longue mais on espère intense.

Notre objectif principal est de voir des macareux moines de près, on a hâte !!

Après 2h45 de traversée, nous arrivons enfin. L'ambiance est fantomatique, et c'est comme si nous nous faufilions dans les îles tout doucement.


A peine le temps de débarquer que nous faisons route vers l'ouest de l'île (car nous resterons uniquement sur l'île principale de l'archipel, la seule réellement habitée) pour tenter d'apercevoir des macareux, mais même si nous n'en trouverons aucun (par contre toujours autant de mouettes !), le levé de soleil au large est magnifique 😀

Nous tentons notre chance ailleurs sur l'île, tout au Sud dans une cabane spécialement aménagée pour l'observation de macareux.

Malheureusement ils ne sont pas là non plus.

Après quelques recherches sur internet il se trouve que les premiers macareux sont seulement arrivés il y a 4 jours au Nord de l'île, et que le vent fort des derniers jours tent à les faire rester au large.

Nous ne perdons pas espoir et faisons route pour le Nord.

Le point d'observation se trouve 260 mètres de haut et l'accès se fait difficilement, ce qui nous prend 1h pour gravir la montagne.

Les macareux ne sont toujours pas là, mais nous tombons nez à nez avec une brebis et son petit !

Le point de vue sur l'archipel vaut le coup également, même si le vent souffle fort en haut 😦

Le temps de redescendre nous allons ensuite grimper sur le plus gros volcan de l'île, Eldfell.

Il a notamment craché du magma en 1974, ce qui a ajouté 2km² à l'île (correspondant à la zone verte sur la carte) et malheureusement brûlé pas mal de maisons à ses pieds.

La vue est encore magnifique 😀

Nous retournons encore une fois dans la partie Nord pour tenter d'observer des macareux sur un autre versant de la montagne, mais hélas là aussi nous ne trouvons rien, sauf une petite maison cachée.

Il est temps de déjà reprendre le ferry, nous en profitons pour explorer les alentours du champ volcanique et du port.

Une fois sur le ferry nous en profitons pour observer les côtes de l'île, et devinez qui pointe son petit bec,les macareux !!! Les coquins 😛

On leur souhaite plein de belles choses pour leur nidification de cet été !

Nous sommes de retour sur terre vers 19h, la fatigue se fait sentir, Morphée ne fait qu'une bouchée de nous, mais nous ferons de jolis rêves après une aussi belle journée 😀

17

Nous passons la journée dans le parc national de Thingvellir, lieu du parlement Islandais jusque quelques siècles encore.

C'est une plaine attenant au plus grand lac d'Islande, traversée par la faille séparant les 2 failles tectoniques que l'Islande héberge.

Il ne reste pas grand chose des bâtiments de l'époque, mais le parc est riche géologiquement, car la faille est visible hors et sous l'eau.

D'abord hors, avec beaucoup de pluie

Puis sous l'eau !

L'eau étant à 2°C, il faut bien s'équiper !

Cela prend une heure à cause de la quantité de vêtements chauds et couches néoprènes dont nous devons nous vêtir.

Le temps passe vite sous l'eau, les 40 minutes filent à toute vitesse et nous sommes déjà hors de l'eau, plein de jolies images dans les yeux 😀

Le temps d'enlever tout l'équipement de plongée et de se réchauffer avec un bon chocolat chaud proposé par notre guide Piotr, nous faisons route pour un musée interactif sur les volcans.

Il est possible d'y observer les secousses sismiques en temps réel, et de retracer l'histoire de chaque volcan Islandais et de la famille à laquelle il appartient.

Puis dernier dodo dans petite cabane au bord de mer non loin de notre lieu de plongée.

Un double arc-en-ciel pour notre dernière soirée, on a de la chance même s'il est l'heure de faire nos valises :/

18

Notre avion décolle à vers 16h, nous avons donc le temps de passer quelques heures dans la plus grande piscine d'eau chaude d'Islande, le Blue Lagoon.

C'est une piscine artificielle d'eau de mer puisé sous le sol, et les minéraux qui sont présents dans l'eau sont apparemment bons pour la peau 😀

Nous tentons des masques, le sauna, et même le bar au niveau de l'eau !

Nous sommes complètement détendus, prêts à rendre notre fidèle destrier !

Au final, nous avons parcouru 4300 km en 16 jours grâce à lui 😀

Nous nous dirigeons ensuite vers l'aéroport, pour notre dernier repas en Islande, et il est déjà temps d'embarquer pour la maison !

Nous arrivons dans la nuit, pour retrouver notre bébé chat Haku !!!

Elle a été sage avec ses grands-parents 😀

Et voilà c'est ainsi que notre voyage s'achève, nous rentrons plein de beaux souvenirs d'une très belle terre lointaine !

La nature, les animaux, les gens, et même les cailloux ont été plus que généreux :D


Un grand merci à toutes les personnes qui ont rendu ce voyage possible !

Nous ne mesurons pas encore totalement notre chance mais c'est avec le cœur rempli d'amour que nous revenons 😀


Merci !!!