"Nul ne skie assez doucement pour glisser sans laisser de traces" - Proverbe finlandais
Mars 2018
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
Porvoo (du suédois Borgå), entre colline (borg) et rivière (å)

Pour notre première étape en Finlande, nous nous rendons à l’Est d’Helsinki, dans la petite ville de Porvoo.

A peine arrivés, la magie opère....

On déambule dans les ruelles de la vieille ville, au milieu des maisons de bois coloré, toutes blotties entre collines enneigées et rivière gelée.

Cette rivière glacée sur laquelle on peut croiser des skieurs, des motos neige, des pêcheurs. Ou des rêveurs tels que nous.

L’atmosphère est simplement paisible.

On commence petit à petit à se relaxer et réaliser que ce n’est que le début d’une belle aventure nordique.

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

La journée commence avec -7°C et une petite virée en bateau de bon matin pour rejoindre les îles de Suomenlinna.

Soit dit en passant, la Finlande compte 315 îlots autour d'Helsinki. Autant dire que ça va être chaud patate pour toutes les visiter.

A peine parti, que la mer est recouverte par une couche de glace que le navire brise sur son passage.

Le spectacle est époustouflant.


Au passage on verra quelques baigneurs faire quelques longueurs dans la piscine extérieure.

J'ai froid pour eux...


Sur l'ile, c'est calme, harmonieux, glacial et... glissant. Je n'ai pas manqué de faire une petite Cyril. Heureusement pas de mal. Ca se terminera par un fou rire.

L'après-midi nous emmènera au coeur de la ville, pour visiter les monuments et places principales d'Helsinki.


On terminera cette deuxième journée autour d'un café pour se réchauffer et avec le sourire 😊

3

Aujourd’hui, petite étape obligatoire à Turku pour visiter l’archipel d’Åland, prévue demain.

La visite de la ville se fait au gré de la météo capricieuse. On passe du grand soleil au blizzard de neige et ça en quelques minutes, pour retrouver le beau temps quelques temps plus tard. Ces changements de météo, on a pu en profiter au moins 6 fois aujourd’hui et on a bien ri.

Sinon, ça glisse toujours par ici. Laura nous a fait une jolie gamelle, tout en style et finesse, que j’ai eu le plaisir de filmer. Hihi j’en rigole encore. J’ai envie de dire chacun son tour. Faut pas deconner non plus.

La petite particularité de cette étape, c’est notre hébergement : l’auberge de jeunesse se trouve à bord d’un ancien navire de croisière. Plutôt insolite cette nuit à bord du S/S BORE !

4

Réveil aux aurores, une belle journée devant nous !

Après un bon petit déjeuner finlandais sur le joli bateau hostel Borea, nous embarquons sur le Viking Amorella, beau bateau de croisière prêt à affronter les glaces de la mer Baltique !

Très typique en Finlande, des machines à sous sont à bord du bateau ; on se laisse tenter !

L’archipel d’Aland est située tout près des côtes suédoises et est composé de 6500 îles de granit rose.

Son paysage tient ses promesses, et nous éblouit : une journée à admirer ce que la nature peut nous apporter de plus beau, des paysages et des oiseaux majestueux à perte de vue ! Petit coucou à Lulu la mouette qui nous a accompagné un petit moment 😉

Décidément, le panorama nordique est hypnotisant !

5

Petite halte à Rauma avant de rejoindre Tampere, notre dernière étape dans le sud de la Finlande.

A l’image de Porvoo, on retrouve au centre de la ville de magnifiques ruelles avec leurs maisons en bois toutes plus colorées les unes que les autres. Certaines ont été reconverties en commerces (en café ou en magasins de design) ce qui donne une toute autre dimension à notre promenade.

Cette ville chargée d’histoire, une des plus vieilles villes de Finlande, a étonnamment bien échappé aux nombreux incendies ayant frappé le territoire au 17ème siècle, et compte désormais près de 600 maisons typiques de Finlande.

Depuis 1991, Rauma est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et elle le mérite bien.

Prochaine étape : la surprenante Tampere !

6

La ville de Tampere est incroyable. Pas forcément attrayante sur le guide de voyage.... et pourtant pleine de ressources et de surprises !

Tampere se situe entre 2 lacs reliés par un barrage.

En 1779, le roi de Suède Gustav III décida d’implanter une ville entre ces deux lacs, Näsijärvi et Pyhäjärvi, et d’utiliser la différence de niveau (18 mètres !) pour créer des rapides utiles à l’industrialisation de la ville (usine de papier, textile) et surtout à l’implantation de l’électricité en 1882.

En arrivant dans cette ville, on sent bien l’influence de cette période industrielle au travers de tous ces bâtiments et de ces usines de briques rouges. Non loin de rappeler le nord de la France.

Cependant, ils ont parfaitement été réhabilités en musées, commerces, pubs ou encore en habitations, un mélange surprenant en harmonie avec la nature, omniprésente à chaque coin de rue.

Ville marquée par l’Histoire, Tampere a été visitée à plusieurs reprises par Lénine et a abrité le quartier général des Rouges lors la guerre civile de 1918.

La méga surprise restera ses lacs. Même si notre guide de voyage mentionnait le fait que la ville était située entre deux grands lacs, on ne s’attendait pas à une telle découverte. C’est complètement par hasard qu’on s’est retrouvé là, face à un lac complètement gelé sur lequel s’affairaient sportifs, randonneurs et familles. Un paradis pour les skieurs, fatbikers, patineurs.... et pour nous !

Pour nos mamans : aucun risque, la glace a tenu 😂 !

Saisis d’un sentiment de liberté, nous avons marché des heures sur cette étendue de glace. Tout simplement inoubliable et magique 😍

7

Aujourd’hui, nous faisons cap vers le nord. On se rapproche progressivement du cercle polaire !

Nous atterrissons à Oulu, logée au fond du golf de Botnie. Cette ville ne dérogera pas à la règle. Lac gelé pour moitié, îles et maisons en bois sont de la partie.

La température est nettement plus basse ici et l’epaisseur du manteau neigeux est impressionnant.

Le moins que l’on puisse dire c’est que les habitants sont habituées aux tracas de la neige et du froid. Ils sont tous équipés ; les rues sont parfaitement entretenues et dégagées.

La balade sur les îles est une véritable bouffée d’oxygene. A la fin de la journée entre le froid et les jambes lourdes, on a l’impression de revenir d’une journée de ski. Quel bonheur !

8

Après avoir parcouru le sud de la Finlande, nous quittons Oulu pour Rovaniemi, en Laponie.

Nous avons prévu d’y rester quelques jours. En plus de profiter des immenses étendues de la nature lapone, nous sommes arrivés avec l’espoir de voir des aurores boréales et surtout de traverser le cercle polaire arctique !

L’air est nettement plus frais et le calme est omniprésent (bien qu’on ne puisse pas dire que les Finlandais soient très bruyants).

Ces quelques jours nous ont permis de nous reposer, profiter des belles randonnées à faire dans le coin, faire de la moto neige, et vivre de beaux moments traditionnels au cœur de la nature lapone.

Le hasard nous a permis de découvrir tant de choses en ces quelques jours, des espaces naturels oubliés dans notre guide de voyage (que l’on a d’ailleurs abandonné au profit de notre flair 😉 ), des spots éloignés de la ville pour fuir la pollution lumineuse et chasser les northern lights, sans oublier une bière inoubliable produite à Rovaniemi).

Nous aurions aimé croiser quelques animaux sauvages mais ils se sont faits très discrets... Même en pleine nuit au milieu des bois... Il y a pourtant des lynx, des élans, des rennes sauvages, mais notre indic sur place a pu nous confirmer qu’ils étaient tous discrets et invisibles. S’agissant des ours, notre guide nous a révélé que contrairement à la légende, ils sont peu nombreux et surtout situés dans le grand nord ! Donc très loin...

Nous sommes partis chasser les aurores boréales tous les soirs, même quand la météo n’était pas de notre côté. Des moments géniaux.

On a eu la chance d’en voir une intense au loin le premier soir en plus de cette teinte verte que le ciel avait pris au dessus de notre tête. Déjà impressionnant mais on en restera là. Pas grave, il faudra programmer un autre voyage pour en voir davantage. On aura peut être plus de chance la prochaine fois. Dans tous les cas, on a pu apprendre plein de choses sur les différents types d’aurores boréales, leur formation, les légendes.

Petit message pour nos petites souris Chiara et Ana : les filles, nous sommes allés voir le village du Père Noël. The Santa Claus Village. On a vu ses rennes, qui portaient d’ailleurs de belles tenues, sa maison et même ses lutins. D’ailleurs, je crois bien qu’ils étaient en train d’emballer quelques cadeaux.... Le Père Noël était treeeeeeees occupé à préparer les prochaines fêtes de Noël !

9

Prochaine étape : l’est de la Finlande et le lac Saimaa.

Nous passons plusieurs jours près du plus grand lac de Finlande, le lac Saimaa. Ce lac dessine le paysage et compte 13710 îles. Interrogation fréquente à chaque kilomètre : s’agit-il du même lac ? Et pourtant oui !

À Savonlinna, le lac occupe la moitié de la ville ; cette ville médiévale a donc été construite sur quatre îles, reliées les unes aux autres par des ponts, permettant de belles balades.

La ville est plutôt calme actuellement ; nous profitons des jolis chemins pour nous balader, et on déguste des spécialités locales, en alternant soleil et pluie.

Savonlinna est également célèbre pour son imposante forteresse médiévale, construite par le roi de Suède au 15ème siècle pour se défendre d’éventuelles invasions russes.

La visite de ce château mystérieux (qui contiendrait de nombreux passages secrets...) vaut le détour ! La guide : « Surtout restez près de moi, on se perd facilement ici, c’était l’objectif lors de sa construction en cas d’invasion » ok....

En somme, Savonlinna, une douce étape culturelle !

Désormais, on s’approche de notre dernière étape, Helsinki, visitée en partie et déjà adorée !

10


La fin de notre périple approche !

C’est heureux que nous retrouvons Helsinki, une des premières étapes du voyage.

Après une halte dans la ville d’Espoo, on poursuit la découverte de la capitale déjà adoptée.

Notre visite au Musée National nous permet d’en apprendre davantage sur l’histoire du pays ; au musée de la Ville, on s’amuse entre réalité virtuelle et saut dans le passé.

On profite des derniers instants pour découvrir d’autres boissons finlandaises et on déguste notre dernière tablette de chocolat Karl Fazer (qui déchire !!).

Nous quittons finalement Helsinki pour la France, des souvenirs plein le cœur et des étoiles plein les yeux.

La Finlande nous manquera : son bonheur de vivre, sa quiétude, sa beauté, son éclat, sa nature éblouissante, (mais aussi son chocolat et ses oiseaux fous).

Merci pour ces merveilleux moments de bonheur et de découverte.. Nous nous retrouverons 😉