Carnet de voyage

Polynésie Française

8 étapes
49 commentaires
Un petit bout de France bien lointain ...
Du 29 mai au 25 juin 2019
4 semaines
Partager ce carnet de voyage
J110àJ111
J110àJ111

Départ le 30 mai à 16h15 de Nouvelle-Zélande, après 5 heures de vol agréable, on arrive à Papeete sur l'île de Tahiti, la plus grande et la principale de La Polynésie Française. Nous sommes le 29 mai, il est 23h, on vient de passer de l'autre côté du globe ! On va donc vivre 2 fois notre 30 mai 😀 on a maintenant 12 heures de moins que vous ...

Bon on peut pas dire que notre arrivée soit comme on l'avait imaginé ... "il pleut comme 🐄 qui pisse", heureusement qu'on est accueillit dans l'aéroport en musique et avec le traditionnel collier de fleurs🌺.

Pour notre séjour ici, nous sommes passés par une agence "Cercle des voyages" (une filière de celle qui s'occupe de tous nos billets d'avions) pour les hébergements, transferts et les vols internes.

Allez ça fait longtemps qu'on avait pas eu un peu de piquant à vous raconter 😉

Un chauffeur de l'agence vient nous chercher pour nous déposer à la pension de famille où nous devons passer 2 nuits. Sauf qu'arrivé là-bas tout est fermé et il n'y a personne ...

Le chauffeur essaye de les joindre mais sans résultat ... il est minuit ... seul solution trouvez un autre hôtel pour la nuit ... de part ses connaissances il nous dégote une chambre dans Papeete. L'hôtel est limite, bruyant mais suffira pour cette nuit. Quand on se lève et qu'on voit la vue qu'on a 😭

Hôtel de secours 

Le lendemain, notre correspondante sur place nous apprend que la pension s'est trompée de mois dans la réservation et qu'on ne peut pas y dormir non plus le soir ... elle nous propose de rester dans l'hôtel de Papeete mais hors de question, on a pas payé pour ça !

La pension est désolée et nous propose de nous rembourser les 2 nuits où l'on devait être chez eux et de nous payer la prochaine dans un autre hôtel de notre choix 😎 on ne se gêne pas et on réserve un hôtel plus que sympa !!!

Piscine en bord de mer, on y passera la journée pour s'y reposer ... Sélène se fait vite un copain français d'origine bretonne qui vit aux îles Marquises depuis 1 an avec ses parents ! Ces derniers très sympathiques, nous expliquerons beaucoup de choses sur la Polynésie ...

On quittera ce superbe hôtel le lendemain matin très tôt pour passer quelques jours sur les Îles Marquises où nous sommes en ce moment mais vous aurez la suite au prochain épisode 😉

J112àJ115
J112àJ115

KAOHA, bonjour en Marquisien

Et oui même si ici on parle français, les filles sont d'ailleurs étonnées d'entendre parler francais et çà fait du bien de mettre son cerveau en pause, avant tout on parle marquisien ! C'est différent du tahitien ...

Après 4 heures de vol avec de belles vues et une escale, on arrive à Hiva Oa, petite île du sud de l'archipel des Marquises.

Les propriétaires de la pension où l'on dort nous attendent avec le traditionnel collier de fleurs.

La pension Joséphine dépend d'un hôtel avec une piscine sur les hauteurs de l'île et une vue magnifique sur le mont !

Ici tout le monde se connaît, tout le monde se dit bonjour et aussi tout le monde se tutoie : autre coutume de Polynésie ! On s'est vraiment bien sentit ici, les gens sont adorables !!

On comprend mieux pourquoi Paul Gauguin et Jacques Brel sont tombés amoureux de cette île 🌺

Ces derniers sont d'ailleurs enterrés dans le cimetière du village d'Atuona. Un petit musée est consacré à Gauguin même si il est peut apprécié sur l'île pour certaines histoires ... quand à Brel on peut y voir son avion "Jojo" dont il se servait pour aller d'île en île en rendant souvent service à la population. Bon, on a pas pu voir tout ça, car ça fermait à 16h00 et il était 15h45 ... et l'heure c'est l'heure ici😉

En discutant avec l’épicière du village, on lui explique qu'on voudrait visiter les alentours mais que les prix que pratique l'hôtel sont pour les américains ! elle nous dit que le mari d'une de ces copines organisent des excursions... et voilà quand moins de deux elle appelle sa copine qui nous passe le mari Robert alias Pifa. Après plusieurs échanges, il vient nous chercher le lendemain matin et nous confit à l'un de ses frères Brian alias Blyy pour une journée en mer et pour la moitié du prix de l'hôtel pour la même chose 😀.

On se rend sur l'île de Tahuata à environ 45 min de bateau avec 5 autres français. En chemin, on aura la chance de voir des raies mantas et des dauphins 🐬.

On fera 2 escales dans 2 petits villages où Blyy nous racontera l'histoire et les traditions marquisiennes. On mangera dans un petit restaurant extra ...

Même si le temps n'est pas au plus beau et oui il pleut, on s’arrêtera sur une plage pour nager et voir des poissons 🐟🐠🐡

Au retour la mer est un peu agitée mais Blyy nous fera oublier cela en chansons😉

• • •

Le lendemain, on loue un petit 4×4 pour explorer l'île.

On commence par monter au cimetière pour "rendre visite" à Gauguin et Brel et déposer des galets et des fleurs comme il est coutume ici et comme certains d'entre vous nous l'ont demandé.

Brel et Gauguin  

Puis, on part à la recherche du tiki, statue d'un dieu, souriant. Très mal indiqué comme la plupart des sites touristiques ici, on finit par le trouver à travers la forêt au milieu d'une cocoteraie... c'est le seul des Marquises.

On prend la route, si on peut appeler ça une route mais la piste pour se rendre à Puamau à 40km, il faut 2 heures pour y aller ...

Mais cette route pour se rendre au village de Puamau est vraiment magnifique et nous offre des points de vue superbes : des falaises de bord de mer très escarpées, la végétation est luxuriante, les fleurs tropicales sont superbes, c'est bien dommage qu'on ne puisse pas vous partagez leurs parfums.

Fleurs tropicales 

On y croise beaucoup "d'animaux sauvages" 😉 vaches, chevaux, chèvres, cochons et surtout les coqs !!! et oui en Polynésie il y en a partout, pas besoin de réveil !!! çà nous rappelle l'Asie ...

La veille, Blyy nous expliquera que la nature est généreuse en tout avec pour se nourrir avec la pêche , la chasse des animaux dont je vous parlais mais aussi avec les fruits qui sont ici à profusion et souvent à perte ... bananes, noix de coco, mangues, pamplemousses ... et qu'ils ont besoin de peu d'argent pour se nourrir.

Les animaux sauvages 

On arrive enfin à Puama où se trouve un site archéologique avec des nombreux tikis et notamment un de plus de 2m.

On finira par le charmant village de Taaoa.

Taaoa 

Les Marquises ont vraiment gardé leurs côtés sauvages et naturels loin des îles de la société, il y a très peu de plages et le courant est assez fort ce qui ne permet pas de se baigner.

• • •

Désolés si vous nous ne mettons pas souvent le blog à jour, qui prend d'ailleurs du retard, mais on a beau être en France, c'est l'autre bout du monde ! et le réseau internet n'est pas très bon, il n'y a pas toujours de wifi dans nos pensions ou hôtels où nous dormons ! Mais ne vous inquiétez pas tout va bien 😉

J116àJ119
J116àJ119

Nuku Iva, île la plus grande des Marquises située au sud.

L'aéroport se situe au nord de l'île dans une région totalement désertique et inhabitée ... il faut une heure de route pour redescendre en ville mais elle nous offre des points de vue magnifiques !

On restera 3 jours à Taihoae dans une pension tenue par une américaine Rose âgée de 82 ans que l'on peut surnommer Tatie Danielle cela résume bien le personnage. La pension qui ressemble a un motel, est très sommaire, est à plus de 30 minutes à pied du centre ville, n'a pas de wifi et a un tout petit ballon d'eau chaude ... heureusement que son personnel était là mais bon il ne devait pas broncher ... On a un peu perdu notre temps par moment mais cela n'a pas gâché le charme de l'île ...

On louera une voiture pour visiter le nord de l'île. On visitera quelques villages afin de découvrir l'artisanat marquisien, divers sites archéologiques et faire de belles promenades.

Tous les 15 jours, les îles des Marquises sont ravitaillées par un bateau/paquebot en marchandises diverses mais il sert également de bateau de croisière, du coup ce jour là il y a plein de touristes sur l'île et ils sont très attendus ! on se retrouve donc avec un groupe pour manger dans un des seuls restos du coin chez Mamie Yvonne, une figure de l'île de 85 ans qui avait bien toute sa tête, elle, et avec qui on discutera longtemps de la vie sur l'île qui n'est pas si idéale ! Il faut quand même dire qu'on a super bien mangé et que les quantités étaient astronomiques comme un peu partout en Polynésie ;-)

On y croisera une famille nomade depuis 3 ans !!! çà fait peur non ?!

On sera donc plus tranquille sur cette île vous l'aurez compris ... on a trouvé les habitants beaucoup plus distants en règle générale par rapport à Hiva Oa ... sauf les chiens qui sont adorables : et oui ici ils sont en totale liberté et se promènent avec nous pendant quelques temps, nous suivent on a l'impression d'avoir son chien , puis s'arrête et un autre prend le relais 😀

Allez, Nana c'est-à-dire Au revoir en polynésien

J119àJ123
J119àJ123

Après une nuit d'escale à Tahiti, on prend notre plus petit vol ! à peine 15 minutes et on atterrit à Moorea, l'île juste en face de Tahiti dans l'archipel des îles de la société.

Entre Tahiti et Moorea 

On passera 4 nuits à l'hôtel Les Tipaniers situé juste en bordure de mer avec une petite plage dont on profitera souvent pour se reposer et admirer les poissons 😎

Pour notre première soirée, on ira assister à un spectacle tahitien au Tiki village.

Une jolie histoire nous est comptée, agrémentée de chants polynésiens, danses avec le feu ...

On vous partage le final 😉

Spectacle Tiki village 
• • •

Le lendemain, on part en bateau avec Ocean Addict faire une sortie en mer de 4 heures.

On sera en compagnie de Catherine et Yves, de jeunes retraités, qui sont venus passer 3 mois en Polynésie pour voir une de leur fille qui habite dans les îles. Ils habitent depuis leur retraite près d'Arcachon mais avant dans l'Oise à St Sauveur ! comme le monde est petit ...

Pendant cette promenade en mer, on pourra voir et nager avec des raies (interdiction de les toucher pour leur bien) mais aussi des requins à pointes noirs, citrons, des poissons volants et tortues ... on aura pas vu de dauphins par contre ...

On aura de jolis points de vue sur la baie Cook, la baie d'Opunohu et le mont Tohivea.

• • •

Pour nos 2 derniers jours sur Moorea, on loue une petite voiture histoire de faire le tour de l'île quelques emplettes et de manger ailleurs qu'au resto de l'hôtel ...

On passera d'ailleurs une très bonne soirée, dans un resto pas top et cher, avec Catherine et Yves à l'occasion de l'anniversaire d'Hervé 😉 une belle rencontre que l'on retrouvera surement en France

• • •

Puis direction Le Lagoonarium, où nous passerons la journée. On rejoint un petit motou en pirogue et on peut y occuper une petite cabane à l'ombre. Au programme, baignade, kayak, snorkeling avec poissons raies pastenagues et requins.

Comme d'hab, les filles se feront vite des copains et devinez quoi bas ils font le tour du monde aussi !

Lilou, Titouan et leurs mamans Carine et Nadège. On est parti quasi en même temps pour la même durée et fait presque les mêmes pays ! on va d'ailleurs se croiser surement quelques fois ...

J124àJ127
J124àJ127

Huahine, cette île se compose de 2 îles reliées par un tout petit pont. Cette île a une particularité de part sa silhouette de femme enceinte allongée, on vous laisse deviner, elle est d'ailleurs l'une des sources pour le dessin animée tant aimé des filles Vaïana.

A droite le visage, puis le sein et le ventre arrondi  

On y passera 3 nuits et on ne peut pas dire que le temps était au top, il a beaucoup plu ... d'ailleurs la personne qui nous a jeté un sort à ce sujet est priée de l'annuler tout de suite !!!

On dormira dans une petite pension aux fleurs sauvages superbes, à Fare chez Tino, un monsieur adorable qui nous livre le pain frais tous les matins pour le petit déj 😉, on a même le droit à une voiture tout le long.

On y visitera une collection de coquillages d'un passionné très bavard 😀

Puis une petite vanilleraie, on y apprend que la vanille est de la même famille que les orchidées et n'a pas besoin d'être planter pour pousser. Au bout de 9 mois les gousses sont cueillies et il faut les faire sécher au soleil. Elles sont vraiment sont très dodues et çà sent super bon !!!

Une petite ferme perlière où on nous explique comment on fabrique ces perles et oui ce n'est pas vraiment naturel ... je vous expliquerai plu tard !

On assiste également à une démonstration de fabrication manuelle de paréo à l'encre. Pour que le motif tienne il faut faire sécher la toile de coton au soleil ou la tremper dans l'eau de mer.

On ira voir les anguilles sacrées, elles sont énormes !

Les anguilles sacrées 

L'île a des points de vue magnifique comme vous pouvez le voir et reste très nature.

On y retrouvera la famille des filles rencontrer à Moorea, qui rapporterons la veilleuse de Sélène oubliée à l'hôtel, on passera un petit moment sympa à la plage.

• • •
J128àJ129

Raiatea, on dormira 3 nuits à la charmante pension Manava où l'on profitera de sa tranquillité et de sa piscine. C'est aussi le week-end et tout est au ralenti ici 🙂

La ville principale est Uturoa, deuxième ville après Papeete.

Le reste de l'île est très nature, sans plage mais entourée de beaucoup de motus (îlots).

On ira visiter un site historique inscrit au patrimoine mondial Taputapuatea, berceau de la civilisation ma'ohi juste en bordure de mer, lieu de cultes très impressionnant !

Petite particularité qu'on a déjà observé avant : plein de petits terriers, non pas fait par des lapins au grand désespoir de certains mais des crabes !

Taputapuatea 

On ira également une journée à Tahaa, l'île voisine, en bateau avec Teva et sa femme Flo, un sacré personnage 😉

Tahaa est réputée pour sa vanille, elle est d'ailleurs surnommée l'Île vanille. On ira donc visiter une autre vanilleraie en apprenant également d'autres choses par rapport à la dernière fois ... sa culture est très délicate et technique, fécondation de la fleur à la main lorsqu'elle fleurit seulement quelques minutes au petit matin, on comprend pourquoi la vanille est si chère 😋

Vanilleraie 

Puis direction, la deuxième ferme perlière de Polynésie où à nouveau on apprendra des nouvelles informations sur la culture des perles, mariage entre le nucléus d'ne moule du Mississippi et celle de Polynésie. Seulement 5% sont sans défaut et celles-là sont hors de prix, ils en existent également de toutes tailles.

Ferme perlière 

Après un petit repas bien sympa, on part se poser près d'une plage pour faire du snorkeling, quelques petits poissons et raies. On en profitera pour aller faire un tour à l'hôtel de luxe faire quelques photos 😎

Sur le chemin du retour, il y a beaucoup de vent, et oui on est l'archipel des îles sous le vent. Teva nous montre une petite plage, il nous explique que cet endroit appartenait à Joe Dassin. C'est la "plage Joe Dassin" comme on dit ici et c'est là que le clip de L'été indien a été tourné , il n'aura malheureusement pas eu la chance et le temps d'en profiter ...



La plage à Joe 
J130àJ133

Ce nom synonyme de Paradis en fait rêver plus d'un !

Rien que l'arrivée qui se fait sur un motu n'est pas comme les autres ... et on a même le soleil !

Il faut ensuite prendre un bateau pendant plus de 30 minutes pour arriver sur l'île, la traversée est jolie et donne de beaux points de vue.

Arrivée sur Bora Bora 

On dormira ici à l'hôtel Matira pour 3 nuits dans un fare (maison traditionnelle polynésienne) qui donne sur une plage, la plus belle de Bora Bora.

Hôtel Matira 

Le jour de notre arrivée ici, 17 juin, est particulier car c'est l'anniversaire de notre Sélène qui fête ses 7 ans ! Elle attendait impatiemment d'être à Bora Bora rien que pour çà 😉

Qui dit anniversaire dit cadeaux, bougie et gâteau même à l'autre bout du monde !

Cadeaux récoltés au fil de notre voyage et cachés ... en Australie : une paire de boucle d'oreilles pendantes kangourous (à défaut d'un vrai 😉), une serviette flamant rose alias Dédé tant désirée au Decathlon de Melbourne et ici un bracelet avec une perle de Tahiti acheté à Moorea. Sans oublié un paréo rose offert par la dame de la pension (fabrication maison) à Raiatea le matin et un tee-shirt rose Bora Bora offert le soir par la patronne de l'hôtel ! la classe non ?! Un petit gâteau à la noix de coco gentiment offert par le restaurant et la bougie achetée toujours en Australie.

Et très important, on oublie pas l'appel skype avec les copains de classe et la maîtresse ...

On a promis qu'on le fêterai également à notre retour avec familles et copains autour de bons gâteaux maison 😉

Les 7 ans de Sélène 


Alors Bora Bora même si le nom de cette île fait rêver, à part les hôtels de luxe sur pilotis que l'on aperçoit, cette île manque de charme par rapport à celles qu'on a déjà vu. Sa ville est décevante voir sale et on y voit plus nettement la pauvreté de ses habitants plus nombreux ici...

Heureusement que la beauté de ses lagons et l'eau translucide rattrapent cela !

Bon et pour tout ceux qui nous envie et qui se plaignent du mauvais temps en France et bien je pense que l'on a plus mauvais temps que vous ! sur nos trois jours à Bora, nous avons eu l'équivalent d'une journée de soleil ! sinon ce fut ciel gris, pluie, orage, vent limite tempête !!! et çà continue ailleurs ...

Entre 2 averses, les filles en ont profité pour faire du paddle et se baigner.

On a donc également avancer un peu plus sur les devoirs, heureusement que le UNO, le jeu des 7 familles et Dobble font partis du voyage ...

Je sais on va pas se plaindre mais on ne peut rien faire contre la météo et c'est bien dommage !!!

Allez "nana" ...

J134àJ138

On quitte l'archipel des îles sous le vent pour l'archipel des Tuamotou. Plus exactement un atoll, anneau corallien, de 26km de long Tikehau. On residera au Tikehau Royal, une petite pension de famille qui se trouve sur un motu pas très loin de l'aéroport.

Nos hôtes viennent nous chercher et nous disent que la mer étant trop agitée, nous ne pouvons pas prendre le bateau. Et que du coup on prendra le tracto-pelle ! On pense que c'est une blague mais non ... les valises dans la pelleteuse, les filles et moi avec la conductrice et les autres à l'arrière 😆 on aura vraiment tout fait entre le stop à Bora où on est monté à l arrière d'un camion 😉 et là !

On arrive en plein décor de carte postale, le lieu est paradisiaque !!!

On restera 4 nuits, dans un fare en bordure de lagon avec poissons 🐠et requins.

Encore une fois le temps n'est pas vraiment avec nous, on aura 2 jours de déluge sans parler du vent 😤

Hervé en profitera pour faire son baptême de plongée 🐋

On aura tout de même la chance de partir une journée en mer avec Mita, son frère et ses 2 chenapans de neveux, la plus belle sortie qu'on est fait 😍

Au programme, snorkeling avec une énorme raie manta de 2 mètres et pêche au harpon pour le repas du midi.

Puis dépaysement total sur l'île aux oiseaux 🐦 où les seuls habitants sont des oiseaux comme le sterne et le fou à pied rouge. Certains construisent leur nid à même le sol, dans les buissons mais aussi dans les arbres.

L'île aux oiseaux 

Puis direction le motu privé de la famille de Mita, c'est magnifique ! Les enfants profitent de la plage et de la mer.

Mita nous prépare le repas : les poissons pêchés au barbecue, du poisson cru et du riz au lait de coco : une tuerie !

On a qu'une envie c'est d'y rester tellement c'est beau !!! mais il y en a une fin à tout ... on reprend le bateau pour un peu de snorkeling et un petit arrêt sur un motu où le sable est rose.

Nos 4 derniers jours sont passés très vite entre même si nous avons employé le mode de vie polynésienne c'est-à-dire "tranquille" entre devoirs, canoë, pluie et farniente sur la plage 😉

On quitte avec un petit pincement au cœur cette pension de famille pleine de gentillesse et de petites attentions ...

• • •

Bilan Polynésie Française

Que vous dire ?

Qu'on a pas aimé ? Impossible !

Qu'on y retournera ? çà c'est sur !!! pour y vivre ? peut-être ...

L'île qu'on a préféré ? toutes !

Les gens sont adorables, les paysages tellement loin de ce que l'on a l'habitude de voir ...

Ce soir, on quitte la Polynésie Française pour un autre coin de la Polynésie qui dépend du Chili : l'île de Pâques pour un peu de fraîcheur.

Bon courage à vous pour la semaine caniculaire 😀