Carnet de voyage

Cambodge

5 étapes
32 commentaires
1
Deuxième pays d'Asie de notre tour du monde
Du 25 février au 11 mars 2019
15 jours
Partager ce carnet de voyage
J15àJ19

Lundi soir, nous arrivons enfin au Cambodge et on peut pas dire que l'accueil fut très chaleureux et oui les douaniers se sentent pousser des ailes, heureusement que notre chauffeur Sarom (que nous aurons tout le long du séjour) nous attend et nous réconcilie vite avec les cambodgiens !

Sur ceux il est 23H30 quand nous arrivons à l'hôtel et il fait 27°C , la nuit va être chaude ...

• • •

Nous partons ce mardi matin avec un chauffeur très bavard à travers la campagne cambodgienne qui nous fait prendre des "routes" où il aurait mieux fallu un 4x4 ! il nous arrête dans un petit village où le choc des cultures est encore plus flagrant qu'au Vietnam, la pauvreté est plus que présente, tout comme les chiens qui airent en liberté et n'ont pas l'air très commodes ! on apprend qu'ici, ils ne servent pas d'animaux de compagnie mais plus à se protéger des fantômes, les cambodgiens y croient dur comme fer !

Nous arrivons au lac dans un village flottant de pêcheurs où nous prenons une barque.

Plus de 1000 personnes vivent ici, c'est impressionnant ! c'est l'heure de la sortie de l'école, nous voyons plein d'enfants rentrer en petits groupes sans adulte conduisant le bateau dans lesquels ils sont. Les filles n'en reviennent pas ! Elles ont l'air de prendre un peu plus conscience que l'on est privilégié bon même si elles trouvent qu'ils ont de la chance de conduire un bateau tout seul ...

Village et école 

Nous montons à bord d'une maison où l'homme élèvent des crocodiles 😦

les crocodiles 

Nous retournons à notre hôtel où nous rencontrons Nathalie de l'agence "Siem reap à la carte", une parisienne qui a changé de vie pour s'installer au Cambodge. C'est elle qui nous a organisé tous nos transports ici.

En soirée, nous retrouvons notre chauffeur Sarom mais cette fois, il vient nous chercher en tuk tuk pour le plus grand bonheur des filles ! direction un spectacle d'arts du cirque. Une troupe de 9 jeunes artistes qui mélangent théâtre, musique, humour et acrobaties, c'était vraiment bien !

spectacle 
• • •

Mercredi matin, nous devons nous lever avant le soleil pour aller le voir se lever sur Angkor Wat.

A 4h45 du matin je précise, Saron vient nous chercher en tuk tuk avec notre guide sur les temples Vibol, un jeune homme adorable on est encore bien tombé 😉

C'est dur mais çà valait le coup d'autant qu'il fait pas trop chaud à cette heure là 25°C ! il y a beaucoup de monde même si Vibol nous dit qu'aujourd'hui çà va !

Les photos parlent d'elles même c'est plus que WAOUUUUU !!! et dire que ces temples ont été abandonnés pendant des siècles. Du IX au XVI siècle, Angkor Vat était la capitale du Cambodge puis les cambodgiens l'ont laissé à l'abandon. Ces temples ont été redécouvert par les français et ils ont été occupés par les Khmers rouges pendant la guerre qui en avait fait leur base.

A l'heure actuelle, il y a en moyenne plus de 2000 visiteurs par jours mais aussi de nombreux singes qui se font un plaisir de terroriser les touristes pour leur voler de la nourriture ...

Nous continuons notre visite en allant visiter d'autres temples comme Bayron avec ses immenses têtes de Bouddha, je vous laisse contempler, il n'y a pas de mot !

Les temples 
• • •

Et parce que ce voyage ne peut pas toujours comporter de bons moments et de belles photos, que nous savions qu'il ne serait pas sans problème ni galère ... une de mes plus grande crainte était la santé, je suis la première a en faire les frais ...

Ce mercredi matin, au temple d'Angkor pendant que nous regardions le soleil se lever, j'ai ressenti d'un seul coup une douleur costale qui ne me quitta plus et s’intensifia au cours de la journée ... je n'avais jamais eu cela, la douleur devenait difficile à gérer !

On finit par aller à l'hôpital international d'Angkor où je suis tout de suite prise en charge.

Après une prise de sang et une radio du thorax, le verdict tombe : infection pulmonaire.

Je devais être hospitalisée pour une nuit seulement, au final ce fut 2, pour plus de sécurité ... les résultats de la radio de contrôle ce matin sont bons je peux sortir avec traitements ...

On peut dire que je suis tombée dans un bon hôpital, c'est celui des touristes, le personnel est très agréable et heureusement que nous avions pris une bonne assurance tout a été pris en charge !


Hôpital 

Hervé a continué à faire ce qui était prévu avec les filles, ils sont venus me voir çà fait du bien car j'avoue que je déprimai un peu mais bon ... restons positifs, cela m'a permis de mettre le blog à jour qui avait pris pas mal de retard ! Je vous raconterai leurs aventures quand ils m'auront expliqué leurs photos !

Aujourd'hui, nous devions partir dans la campagne cambodgienne avec 7 heures de route, nous décidons de reporter à demain pour plus de sécurité.

Nous retrouvons pour la plus grande chose joie de tous nos amis tourdumondiste Jean-Luc et Nathalie, qui sont arrivés aussi à Siem Reap, nous résidons dans le même hôtel et nous venons de passer une superbe après-midi et soirée remplies de fou rire çà fait du bien !

Allez l'aventure continue ! Bises à tous

Domie

J18àJ19

Tout d'abord, merci à tous pour vos petits messages. Et désolée mais il y a pas mal de retard sur le blog presque une semaine de décalage !

Je vous raconte un peu ce qu'on fait Hervé et les filles pendant que j 'étais à l'hôpital.

Mercredi matin, en route avec notre guide Vibol pour visiter d autres temples d'Angkor, le Ta Prohm où a été tourné le film Tomb Raider, vous le reconnaîtrez sûrement.

Ta Prohm 

Le midi, déjeuner chez l'habitant où ils apprendront à fabriquer de l'encens.

Déjeuner chez l'Habitant et fabrication d'encens 

Puis visite de l' atelier, Golden Silk, où la soie est fabriquée par des chenilles.

Golden Silk 

L'après-midi se poursuit en visitant un dernier temple, le Banteay Srei sous une forte chaleur, heureusement qu'il y avait des ombrelles !

Banteay Srei 

Le soir, un repas et une nuit sont prévus chez l'habitant où nos copains tourdumondiste, Jean-Luc et Nathalie, qui viennent d'arriver sur Siem Reap, pourront partager ce dîner avec eux chez un hôte très sympathique...

• • •

Jeudi fin de matinée je sors enfin ! Nous décidons de modifier notre programme pour ne pas faire trop de route ce jour là comme il était prévu. Nous décidons de rester une nuit de plus sur Siem Reap cela nous paraît plus prudent... Jean-Luc nous réserve une chambre dans le même hôtel qu'eux : nous passerons donc la journée et la soirée ensemble avec leurs cousins qui sont venus les rejoindre au Cambodge.

Au programme : découverte de la ville, resto, balade en tuk tuk, couché du soleil sur un des temples, promenade dans les marchés et notre premier repas dans la rue ! Nous n'avions pas encore franchi le pas mais Jean-Luc, notre picard est un conditionnel de cela du coup ... n'oublions pas les fous rires à en pleurer, une belle amitié s'est créée entre nous !

Avec les copains 
• • •

Bon, j'avais écrit beaucoup plus mais le site n'arrête pas de planter ... je m'arrête là pour ce soir ...

J20àJ23

Samedi matin, nous retrouvons notre chauffeur Sarom pour partir vers l'est du Cambodge direction Kratie.

Pour 400km, il nous faut à peu près 7h et oui ici les grandes routes sont un peu comme nos routes de campagne où buffles, vaches et scooters traversent comme ils veulent... On s arrêtera pour manger nos paniers repas et également pour traverser le Mekong sur une espèce de bateau où s'entasse camion, voitures, scooters et piétons.

Vers 16h, nous arrivons à Kratie où nous prenons un petit bateau pour aller voir les dauphins du Mekong, un mélange de béluga et de dauphin.

On en voit une bonne dizaine et le paysage est très agréable !

Le soir, tout près de notre hôtel à lieu un concert, on décide d'y jeter un œil. On se sent un peu dévisagé et oui on est les seuls blancs !

• • •

Dimanche matin, nous reprenons la route pour aller aux terres rouges à Mondulkiri.

On en profite sur le chemin pour visiter la montagne sacrée, bon ici tout est sacré dès qu'il y a une statue de bouddha ;-)

Montagne sacrée 

Nous arrivons à notre le Nature Lodge, lieu très calme avec des maisons en bois sur pilotis typiquement cambodgienne où se promènent en liberté chevaux et vaches ...

Nature Lodge 

Nous en profitons pour passer l'après-midi tranquille et faire travailler les filles ...

Petite anecdote du soir : même si on est habitué maintenant à voir et entendre plein de petites bêtes ... là le bruit qu'on entend est juste terrifiant et s'accompagne d'une queue multicolore d'une vingtaine de centimètres ! Vous imaginez la peur des filles mais nous aussi on faisait pas nos malins... à 21h nous changeons de bungalow :)

• • •

Lundi matin, c'est le grand jour ! Car si nous sommes venus jusque là c'est pour une chose : les éléphants !

Nous partons pour la journée avec 3 jeunes français : 2 copines du Sud de la France au Cambodge depuis 1 mois et un jeune homme qui fait le tour de l'Asie depuis 3 mois déjà.

On a de la chance, le guide parle français. On s'enfonce dans la jungle pendant environ 1 heure de marche pour arriver au village sanctuaire.

Les éléphants qui sont ici passent leurs retraites, ils viennent d'endroit différent où ils ont été le plus souvent maltraités !

On en rencontre 3 : 2 femelles et 1 mâle, ils sont très impressionnants dans leur milieu naturel surtout quand on voit le mâle arrivé de nul part d'un pas déterminé, on est pas très rassuré !!!

On leur donne à manger : bananes, canne à sucre...

La rencontre 

C'est à notre tour de nous restaurer au village où une jeune fille de 12 ans nous fait un repas digne d'une déesse, on est impressionné surtout les filles !

village 

Après une bonne pause, c'est l'heure du bain avec les éléphants. Seul Hervé sera téméraire pour y aller ...

Il est l' heure de repartir, il fait très chaud et une bonne heure de marche difficile nous attend mais les paysages en valent la peine ! On a qu'une envie c'est de manger les noix de cajou que l' on voit dans les arbres ...

Nous rentrons la tête plein de belles images mais surtout avec une envie de douche, nous n'avons jamais été aussi sales de notre vie à cause de cette terre rouge très calcaire et remplie de fer ...

A notre retour, nous découvrons la bête qui nous a fait peur hier soir : un gros djeco 😉

J24àJ25

Mardi, après 7 bonnes heures de route et un arrêt repas pas très rassurant nous arrivons à la capitale où nous y passerons 2 nuit.

C'est une ville en pleine construction depuis une dizaine d'années seulement et quand on connaît l'histoire ce ce pays, on sait que le conflit avec les khmers rouges y est en partit responsable ! Les expatriés français (6000) y sont très présents, on visite le quartier français dans une sorte de petit van électrique dont le propriétaire vous l'aurez deviné n'est autre qu'un français ... mais cela reste une grosse ville asiatique et on est pas très fan ...On visite le marché, on se promène en tuk tuk et on profite de la piscine de l'hôtel. Nous passons nos 2 soirées avec une connaissance de travail d'Hervé : Didier expatrié avec sa famille depuis 6 ans.

Phnom Penh  
J26àJ30

Jeudi matin, nous quittons la capitale Phnom Penh sans trop de regret pour aller à Kampot, une ville en bordure de mer au sud du Cambodge où nous passerons 3 nuits. Nous logeons au "Fish island bungalow", lieu très agréable et tenu par Mr Leng et sa famille de 4 jeunes enfants dymamiques plus 2 chats, 4 chatons, des djecos ... mais aussi de nombreux coqs autour qu'on aurait bien grillé au barbec pour qu'ils arrêtent de chanter tous à 4h du mat !

Kampot est une ville où il y fait bon se promener, on flâne donc dans les rues ...

Kampot 
• • •

Vendredi matin, nous prenons la route pour aller visiter une poivrière et oui le poivre est une spécialité et une fierté pour Kampot ! Ils mettent du poivre partout du coup même dans le sucré : confiture fruit de la passion et glace au chocolat !

Nous visitons "la plantation" c'est son nom, ouvert il y a 6 ans par un couple belge, elle a un label bio et a obtenu plusieurs récompenses . Tout d'abord, on découvre le domaine en se promenant en charrette à vaches puis à buffles d'eau.

Puis, après un repas bien poivré :-) nous allons voir les plants de poivre qui sont de grandes lianes qui s'entourent entre elles sur une dizaine de mètres de hauteur.

C'est la pleine récolte, on voit toutes ces femmes entrain de trier les grains à la main.

La Plantation 

Nous apprenons qu'au début lorsque le poivre est frais il est vert et ne se conserve qu'une dizaine de jours au frais. Pour le conserver comme nous le connaissons chez nous il faut le faire bouillir plus sécher !

On finit par une dégustation des leurs différentes sortes plus ou moins fortes même les filles se prennent au jeu :-)

En soirée, nous prenons un bateau pour voir un très beau couché du soleil ...

Couché du soleil 
• • •

Samedi,nous allons sur l'île au lapin. Alors non Gilbert P., il n'y avait pas de lapins et non on aurait pas pu emmener Lili, elle est beaucoup mieux chez vous 😉 cette île doit son nom parait t'il à sa forme de lapin ...

Pour nous y rendre, nous prenons un petit bateau à moteur pendant 20 minutes environ pour une journée farniente : baignade et même massage !

On se trouve un petit coin où se poser et les filles partent directement se baigner ... l'eau est excellente ! on s'y baigne tous d'ailleurs !

Elles se font tout de suite une copine française et son frère de leurs âges qui deviné quoi ? bas font le tour du monde avec leurs parents. Des bordelais partis depuis plus de 6 mois pour 1 an.Les enfants passeront la journée dans l'eau et nous échangeront également avec leurs parents fort sympathiques.

L'île au lapin 
• • •

Dimanche matin, nous quittons notre gentil hôte pour prendre la route pour Phnom Penh.

On s'arrête en chemin pour voir les marées salantes et le célèbre marché aux crabes aux pinces bleues de Kep.

Kep 

Le trajet fut assez pénible car la route était en travaux quasiment tout le long ... puis nous arrivons enfin à notre hôtel près de l'aéroport : on nous dit qu'il est fermé et qu'il faut aller au nouveau ! sauf que le nouveau n'a pas de réservation à notre nom 😡 s'en tient un long échange de plus d'une heure entre l'hôtel et le site de réservation pour qu'ils nous acceptent si nous payons une deuxième fois ! on craque on paye et on réussira à se faire rembourser dans la soirée ...

On finira la soirée avec un dîner croisière sur le Mekong organisé par l'agence locale.

Dernier repas 
• • •

Lundi matin, nous quittons le Cambodge pour un vol de 2 heures direction la Malaisie.

Au revoir le Cambodge 
• • •

Bilan du Cambodge ... mitigé ... bon c'est pas très objectif mais ... il y a de très beaux endroits à voir comme les temples d'Angkor. La population y est agréable en règle générale !

Si vous voulez y aller ne tarder pas trop car ce pays en pleine évolution est en train de se faire envahir par les chinois et d'ici quelques années çà ne sera plus pareil !

Déjà un mois que nous sommes partis, on ne voit pas le temps passé ...