Carnet de voyage

De Tours à Utrecht sur le chemin de Saint Martin

G
Par
33 étapes
103 commentaires
24 abonnés
Dernière étape postée il y a 28 jours
Par Gilou
Chemin de rencontre et de partage pour atteindre les pays bas, la ville d'Utrecht, pour les festivités de la Saint Martin autour du 11 novembre .
Octobre 2019
33 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Mardi 08 octobre 2019

Départ ce matin .depuis la basilique de saint Martin de tours pour ce nouveau chemin de saint Martin jusqu'à Utrecht où j'espère arriver pour le jour de la saint Martin le 11 novembre.

Mais d'ici là le chemin est long...

La Basilique Saint Martin deTours, sa crypte avec le tombeau de saint Martin et les amis Martiniens.

Je décide de prendre le chemin de l'évêque, qui passe le long du cher, en passant par veretz et Azay sur cher.

Les Chemins de Saint-Martin qui mènent à Veretz

De Véretz on continue sur la rive gauche du Cher par un chemin tranquille en direction De Azay sur Cher je quitte alors le chemin de l'évêque pour rejoindre saint Martin le beau sur le chemin d'Utrecht..

Arrivée à Saint-Martin-le-Beau sous la pluie.

Direction la mairie, où je trouve refuge le temps de récupérer le très beau tampon de saint Martin. J'obtiens les clés de l'église qui vient à peine d'être inauguré suite à sa reconstruction du à son incendie.

Très jolie édifice avec de nombreuses représentations de saint Martin.


La providence m'a permis de recevoir l'hospitalité à saint Martin le beau .

Didier, vignerons, très investi dans la valorisation du patrimoine et la culture martiniene, que j'avais rencontré lors du jubilé de saint Martin à Tours m'a gentiment accueilli chez lui avec son épouse.

Quel beau moment cette rencontre et se partage.



Remerciement à mes hôtes Un excellent souvenir sur mon chemin,un grand cœur....
2

Mercredi 09 octobre

Le temps est incertain ce matin. Je retrouve le tracé de la voix de Saint-Martin facilement au niveau d'une jolie forêt de Chênes que je traverse puis je descends rejoindre la Loire pour arriver sur Amboise où je visite d'église Saint-Denis où se trouve 2 vitraux de la vie de Saint-Martin.

Vu d'Amboise et de l'église Saint-Denis

Je quitte amboise en traversant la loire avec une superbe vue d'Amboise et de son château

Je termine ma journée dans la commune de neuilly le lierre en m'installant pour la nuit avec ma tente ,mon premier bivouac, dans un parc de jeu à l'entrée du village.

L'emplacement du bivouac.
3

Jeudi 10 octobre

Ce matin , levé de bonne heure direction le village de Auzouer de Touraine que j'atteins au bout d'une heure de marche. J'obtiens de la mairie les clés de l'église saint Martin que je visite. Je suis invité à prendre le café avec l'équipe municipale, beau moment d'échange.

Mon chemin m'amène â Château Renault, où je peux visiter l'église Saint André, et admirer le château qui domine la ville et le musée de la Tannerie .

L'église saint André, la Tannerie, et le château actuel Maire.

Je poursuis vers Saunay où je suis très bien reçu par la secrétaire de mairie qui me confie les clés de l'église.

Puis je traverse les villages de Villechauve et longpré.

Je termine ma journée en suivant le chemin de saint Jacques de Compostelle qui me fait arriver à Prunay où je reçois l'hospitalité d'habitant de la commune José et Arlette.

4
4

Vendredi 11 octobre

Départ au lever du jour après avoir été hébergé et nourri par José et Arlette des personnes au grand cœur rencontré par hasard sur mon chemin.

Le temps est couvert mais il ne fait pas trop froid, la journée s'annonce ensoleillé .

Après un joli parcours à travers les chemins forestiers je débouche sur les hauteurs du village médiéval de Lavardin. Quel magnifique spectacle s'ouvre à mes yeux un superbe château médiéval en ruine avec sa tour bien conservé domine le village .

L'église est remarquable.

Le château médiéval
Église Saint-Genest de Lavardin 11e siècle

À la mairie, je récupère le tampon sur le passeport de pèlerin et on m'offre une nouvelle fois un café.

Direction Houssay que j'atteins vers midi après m'être légèrement égaré de mon chemin.

Je prends le repas à l'auberge du village

Repus, je continue mon chemin vers Thoré la rochette que j'atteinds au milieu de l'après-midi et ensuite direction Vendôme


Thoré-la-Rochette , son église, la gare et son train touristique les caves troglodytes
Le Loir, un pays où on découvre des choses extraordinaires, une citrouille énorme ,un poulailler grand luxe perdu dans la nature

Avant d'arriver à Vendôme, je contacte l'association des pèlerins de Saint-Jacques du Loir-et-Cher pour trouver un hébergement j'ai un contact avec Francoise,accueillante, qui ne peut me recevoir mais me met en contacte avec une hospitalière de Vendôme La Providence sur mon chemin me fait croiser Françoise sortant de son domicile...

Le centre-ville de Vendôme

Je visite l'abbatiale de la Trinité qui est splendide

L'abbatiale de la Trinité ainsi que sa chapelle dédier à Saint Martin

Sur la place Saint-Martin , je m'installe au bar Saint-Martin et partage une bonne bière belge avec Alexandre rencontré à la terrasse du bar, beau partage...

La place Saint-Martin et le bar Saint-Martin avec une statue en bois sculpté

Je me rends ensuite à quelques pas de la place Saint-Martin chez mon hospitalière du soir.

5

Samedi 12 octobre

Je quitte Vendôme au lever du jour, en petite forme .

Vendôme est une très jolie ville qui mérite que l'on s'y attarde .

Direction Chartres que j'espère atteindre dans 3 jours j'ai quitté les chemins balisés Je suis maintenant le tracé du chemin sur la carte .

Au fur à mesure de la matinée le temps se découvre et le soleil apparaît je chemine tranquillement dans la campagne Vendômoise le long du Loir que je ne quitterai pratiquement plus jusqu'à mon étape de ce soir.

Vendôme au petit matin

Je suis depuis le départ le cours du Loir

A saint firmin des prés, je choisis de modifier le parcours en empruntant le long du Loir le GR 35 jusqu'à Pouze.

Le château à la sortie Vendôme
Un affluent du loir

Je termine ma journée arrasser et je trouve l'hospitalité dans la ville par le biais de paroissiens .

Juste le temps de siroter une bière au bar du bon coin...

Avant d'être accueilli encore très gentiment.

6

Dimanche 13 octobre

Je quitte ce matin Cloyes sur Loire avec du beau temps et je chemine tranquillement le long du Loir.

J'arrive au village de Montigny le gannelon, dominer par un superbe château ,le village anciennement fortifié est très jolie.

Le chemin me fait passer par la porte Saint-Gilles puis en suivant devant l'église Saint-Gilles que je ne peux visiter malheureusement.

Le château de Montigny la porte Saint-Gilles et l'église Saint-Gilles

Je poursuis tranquillement mon chemin à travers de jolis paysages , le vent s'est levé et souffle dans cette matinée en rafale .

A ma grande surprise j'ai la joie de trouver, dans le village de Saint-Hilaire sur yerre , un café du style de chez Mauricette à bourriot .Merci Saint-Martin disciple de Saint-Hilaire.

Divers vues .depuis le pont sur l'yerre

Je décide de modifier mon chemin en allant plus directement sur Châteaudun ce qui me permet de prendre un joli chemin forestier qui me conduit la ville Le Saint Denis le pont

De loin s'annonce un château qui se rapproche au fur à mesure de l'avancée de mon chemin, je finis au pied du château à Châteaudun magnifique édifice .

il fait beau mais un vent souffle en rafale Je visite la vieille ville situer autour du château et de l'église

Le château, le parc au pied, une maison d'époque en colombages.
Église de la Madeleine et l'Hôtel-Dieu

La fin de mon parcours me conduis ce soir dans la ville de Bonneval La Petite Venise Verte de la beauce après déambulation dans cette jolie ville La Providence m'amène à trouver pour ce soir un hébergement atypique sympathique et confortable. La propriétaire artiste accueil les pèlerins dans sa maison avec enthousiasme et gentillesse

La ville de Bonneval et mon gîte de ce soir
7
7
Publié le 14 octobre 2019

Lundi 14 octobre

Matin ensoleillé je quitte Bonneval après avoir fait un petit tour sur le marché local direction Chartres une longue étape à travers les plaines de la beauce agrémentée de champs d'éolienne .

Première halte après 8 km à travers les champs par des chemins le petit village de pré Saint-Martin et son église Saint-Martin.

La Beauce et l'église du pré Saint-Martin

On continue le chemin un peu monotone il faut le dire c'est la Beauce, rien de très passionnant sur ce parcours

l'arrivée près de Chartres est Bucolique, en suivant un petit cours d'eau.

le temps devient menaçant.

Arrivée à Chartres, direction l'office du tourisme pour trouver un hébergement .

En fait Une une personne trouvé, devant la cathédrale m'a indiqué la possibilité d'hébergement à l'hôtellerie le Saint-Yves gérer par le diocèse.

Visite de la cathédrale, il n'y pas de mot pour exprimer toute la majesté de cette cathédrale...

La cathédrale de Chartres

Avant d'arriver sur chartres j'ai fait une halte dans un café dans lequel j'ai longuement discuter et partager un moment avec un jeune homme, une jolie rencontre sur le chemin...


Ma halte au bar à Morancez

La soirée se termine par un violent coup de vent accompagner de pluie il fait bon être au chaud à couvert dans l'hôtellerie de Saint-Yves

8
8
Publié le 15 octobre 2019

Je quitte mon petit nid douillet, de bonne heure ce matin le jour n'est pas encore levé mais je suis dans la ville de Chartres après un petit déjeuner très copieux .

Rien d'extraordinaire aujourd'hui sur le chemin à part que j'ai pu trouver 2 fois des bars ouverts pour prendre un café sur le chemin

J'ai testé un nouveau chemin le long du vélorail cela s'est avéré assez compliqué avant d'arriver à ganelon car il n'y avait plus de chemins praticables j'ai terminé sur la voie ferrée peu praticable.

Au milieu du champ 4 chevreuils tranquille

Arrivé sur gannelon vers 12h30 pour la pause de déjeuner au coin de la superbe église, point d'eau, prise électrique ,petit muret pour s'asseoir, le luxe...

Et le bar juste en face,c'est royale.

L'église saint Paul,saint pierre est admirable... la visite est incontournable.

L'église vue d'extérieur et vue d'intérieur très lumineuse

Je poursuis mon chemin je traverse plusieurs petit village peu de monde je décide de m'héberger ce soir dans le camping Huttopia près de rambouillet sur le chemin idée qui m'a été soufflé par les amis de Saint-Jacques des Yvelines .

Pas de commerce mais la dernière commune avant Rambouillet je tombe sur un distributeur automatique de pain. Qelle aubaine , sauf que je n'avais pas de monnaie.

merci la Providence car un homme venant acheter avec 1 € une baguette et qui n'a pu me donner de monnaie m'a offert son pain.

Je termine donc aujourd'hui au camping où je suis très bien reçu

La tente et à côté les sanitaires....

C'était juste avant d'arriver au camping !

Plutôt très nature et sympa comme camping la dernière photo c'est mon bivouac !
9

Mercredi 16 octobre

Une soirée pluvieuse une nuit tout autant. Heureusement j'ai pu me mettre à l'abri pour dîner le soir réveiller de bonne heure pour tout remettre en ordre avant mon départ

J'ai le temps de prendre un café au bar du camping pour me mettre en train .

Joli parcours ce matin à travers la forêt de Rambouillet avec de magnifiques spécimens d'arbre majestueux.

Le temps est pluvieux.

Après le petit village de Saint-Benoît je décide de prendre la direction de l'Abbaye de Vaux de Cernay que l'on contourne par le chemin .

Mon choix s'est avéré judicieux car le site est purement Magnifique, je vous laisse le découvrir.

J'aurais souhaité en traversant l'abbaye retomber sur le chemin, peine perdue un mur d'enceinte infranchissable me barre le passage je suis donc obligé de ressortir et de contourner le mur d'enceinte ce qui m'a fait prendre un très joli chemin escarpé.

L'abbaye de Vaux de Cernay

Je reprends mon chemin encore sur le coup de l'émotion et chemine tranquillement jusqu'à Chevreuse où je découvre l'église Saint-Martin, bel édifice.

L'église Saint-Martin de Chevreuse
Le château de Chevreuse

Ma journée se termine tranquillement en étant hehébergé par des amis du coin.

10

Jeudi 17 octobre

Ce matin ciel nuageux c'est reparti en direction de Paris

Au loin l'abbaye de Vauhallan

Petite pause café à Igny puis c'est reparti Cependant le temps se gâte, la traversée du bois de Verrières se fait sous une pluie battante.

Je poursuis le chemin en rejoignant la coulée verte qui s'étire en direction de Paris Très agréable chemin qui nous fait oublier que l'on traverse la banlieue.


La coulée verte et un petit clin d'œil pour ma fille

Pause déjeuner à midi Fontenay-aux-Roses .

Concept que je ne connaissais pas .

On peut manger dans un Franprix, on est très bien reçu libre-service c'est sympa pratique et pas cher

Je reprends la coulée verte je me la coule douce et j'arrive tranquillement jusqu'au Porte de Paris que j'atteins en milieu d'après-midi après le calme le Brouhaha d'une ville


Je redécouvre Paris , je traverse d'abord par la rue Saint-Jacques pour déboucher au centre, devant Notre Dame de Paris.

Je continue le chemin qui me dirige directement rue Saint-Martin que je remonte jusqu'à la porte de Saint-Martin.

En suivant la rue Saint-Jacques en arrivant au centre de Paris
La rue Saint-Martin jusqu'à la Porte Saint-Martin

Je découvre l'Église Saint-Martin-des-Champs avec devant une borne de balisage

j'ai la chance de rencontrer Anne Isabelle la secrétaire de paroisse avec qui je partage un moment,et qui gentiment va me parler de la paroisse de saint Martin des champs et de l'église.

J'ai le droit de recevoir également le tampon de la paroisse.

Église Saint-Martin-des-Champs

Je me rends ensuite au sacré-cœur de Montmartre où je serai hébergé ce soir à partir de 20h30.



Le sacré-cœur de Montmartre
11

Vendredi 18 octobre

Départ au lever du jour depuis le sacré-cœur de Montmartre d'où on a une vue unique de tout Paris et même de la banlieue .

Je me dirige sur la tracé du chemin de Saint-Martin du côté du canal du même nom. C'est vraiment une partie de Paris que je ne connais pas très bien et c'est un plaisir de cheminer le long du canal Saint-Martin en direction de la Villette

Différentes vues du canal Saint-Martin

Je débouche donc à la Villette

La Villette

Je sors de Paris en direction de Saint-Denis en longeant le canal direction la basilique ou plutôt la cathédrale de Saint-Denis.

La cathédrale Saint-Denis chargé d'histoire

Maintenant le chemin sillonne la banlieue rien de bien réjouissant mais il faut passer par là rien à voir avec l'entrée par le sud et la coulée verte...

Juste la traversée d'un jolie parc avant garges les gonnesses.

Je termine ma journée en me rendant chez des amis en stop , du côté de Pontoise, ce qui me permet de faire la connaissance de Lionel d'une grande bonté et gentillesse il me déposera juste devant le domicile.


Le parc
12

Samedi 19 octobre


André me ramène ce matin en voiture sur le chemin de Saint-Martin on en profite pour voir l'église Saint-Martin de châtenay-en-france très joli petit village il possède un château

L'église Saint-Martin et l'Orangerie de Châtenay en France

Ce matin je redécouvre le plaisir de cheminer à travers de petits chemins .

Mon chemin me fera emprunter des sentiers forestiers une bonne partie de la journée le temps restera Clément j'aurais même droit à une après-midi partiellement ensoleillé.

Une bonne vingtaine de kilomètres à travers la forêt du côté de chantilly en direction de senlis sans traverser de villages.

La forêt propice à la méditation un vrai bonheur

En sortant de la forêt me voici arrivé à Senlis que je vais pouvoir visiter

Vue de plusieurs édifices de Senlis

Mon chemin ensuite m'amène jusqu'à Pont Ste Maxence où j'hésite à faire étape je décide finalement après avoir fait quelques provisions de me rendre au au village de Saint-Martin de Longueau où se trouve l'église Saint-Martin

Arrivée assez tardive, fatigué, l'église se situant à la sortie du village, n'ayant pas trouvé d'hébergement sur mon chemin , je me décide à bivouaquer au pied de l'église Saint-Martin

Le bivouac du soir
13

Je quitte mon bivouac au lever du jour le temps est à la pluie qui va durer toute la matinée heureusement je trouve dans les village de passage toujours un abribus avec banc pour la pause.

Sauf à midi pour la pause repas ou je dois me contenter de palette sous un arbre !

Les fameux abribus.

La pluie s'estompe, le temps reste couvert, il fait plus froid.

Je continue dans des chemins plus ou moins boueux à travers des champs.

Je fais halte à un café sympa ouvert en ce début d'après-midi.

J'apprends qu'un Pèlerin de Saint-Martin se dirigeant vers Utrecht est passer courant du mois de septembre.

Village de La Neuville Roy et le bar qui fermera juste après mon départ

Je reprends mon chemin en direction de Saint-Martin au bois distance de 5 kms

Le bar et la mairie de Saint-Martin au bois

Je découvre la très belle ancienne abbaye de Saint-Martin aux bois que je ne peux hélas visiter car fermé.

Cependant je rencontre une voisine propriétaire d'une partie de l'ancienne abbaye qui partagera avec moi les connaissances de ce patrimoine .

Elle m'expliquera avoir reçu l'année passée un groupe de pèlerins de Saint-Martin.

Une vue de tous les bâtiments qui ont composé l'abbaye de Saint-Martin-aux-Bois

Ne trouvons pas d'hébergement dans ce village je décide de bifurquer dans le village de tricot j'espérais trouver!

Pas d'hébergement non plus, je décide de prendre le TER en direction de Montdidier dans l'espoir de trouver dans une ville plus importante mais je me rends compte que là aussi c'est problématique

La Providence me faire rencontrer Jean Baptiste qui me laisse ses coordonnées au cas où j'aurais besoin d'aide .

Ne trouvant pas non plus sur Montdidier je me résous à devoir planter ma tente quelque part. Avant tout je pense à me restaurer.

S'inquiétant , Jean Baptiste me téléphone pour savoir si j'avais trouvé quelque chose il me propose gentiment de m'héberger ce soir.

Demain matin Jean Baptiste me reconduira à Coivrel.

14
14
Publié le 21 octobre 2019

Lundi 21 octobre

Après cette halte providentiel où il a fait bon dormir à l'abri au chaud je reprends mon chemin à partir de Coivrel où Jean-Baptiste va me raccompagner en voiture un grand merci à cet homme providentiel ce fut un beau partage sur mon chemin

Je découvre donc l'église Saint-Martin ou une statue du partage de Saint-Martin trône sur le portail de l'église.

L'église Saint-Martin et sa statue

Mon tracré me refait prendre des chemins assez compliqué car boueux à travers les champs. Jusqu'à Montdidier pause café ou j'échange avec des personnes qui m'offres le café.

Les paysages l'automne commence à poindre le bout de son nez

Montdidier où les gens sont très sympas à la sortie je rencontre une personne qui me permet de passer à côté de l'ancien prieuré et de retrouver un chemin qui descend pour rattraper le chemin de Saint-Martin

La ville de Montdidier l'ancien prieuré la vue les environs

Je me dirige ensuite vers les ruines de l'ancienne église Saint-Martin où il y a tout un quartier Saint-Martin avec rue Saint-Martin Faubourg Saint-Martin

Les ruines de l'église se situe à la sortie de la ville.

Les ruines de l'église Saint-Martin

Je sors de la ville par un chemin très agréable qui serpente le long du cours d'eau attention à la limite de la commune de Gratibus chemin impraticable il convient de bifurquer à gauche 400 mètres avant ce point pour traverser la voie ferrée et prendre un chemin qui longe la voie ferrée de l'autre côté

La voie ferrée unique

Pause déjeuner tardive au village de Gratibus au pied de l'église Saint-Martin

Je contacte Marie-Claire et Frédéric Martinien convaincu qui habite sur le chemin je constate en fait que la longueur de mon étape correspond au lieu de leur habitation louvrechy bien sûr il m'offre bien volontiers l'hospitalité j'arrive donc vers 17h45 après 37 kilomètres devant leur ferme.

un bel échange entre Martinien et un grand moment de partage

15
15
Publié le 22 octobre 2019

Mardi 22 octobre


Il faut bien repartir ce matin c'est plus difficile tellement l'accueil a été chaleureux auprès de nos amis Martiniens.

l'instant se prolonge en m' accompagnant dans louvrechy pour visiter l'église Saint-Martin car ils ont la clé.

Somptueuse église Saint-Martin ou au-dessus du porche on trouve un très beau vitrail ldu partage de Saint-Martin tous les vitraux représentant des saints sont remarquables et la luminosité de ce début de matinée met en évidence tous ces vitraux

Frédéric me montre un accessoire utilisé lors des processions il s'agit en fait d'un bâton surmonté d'une statue du partage de Saint-Martin je pense une pièce unique.

L'église Saint-Martin de louvrechy et Mesut je veux voir

Je quitte donc Marie-Claire et Frédéric je me dirige vers Ailly sur noye le temps est brumeux ce qui rend mon déplacement périlleux le long d'une route jusqu'à imposante église Saint-Martin d'Ailly sur noye, fermée et en cours de rénovation..

L'église Saint-Martin en rénovation

Et c'est reparti sur des chemins sympa un peu humide, le temps est couvert et brumeux .

J'aurais besoin plutôt d'une barque que d'une Wheelie
Ingénieux la récupération d'eau de pluie pour les abreuvoirs des bovins

Je commence à apercevoir de loin la ville d'Amiens et son immense cathédrale je parcours des chemins à travers des champs jusqu'au porte d'Amiens

Au loin la ville d'Amiens

L'approche me paraît longue mais c'est peut-être du à l'excitation d'arriver dans cette ville après un détour au Decathlon

Je me dirige vers le centre-ville ce chemin me fait emprunter la rue où se trouve l'école Saint-Martin

L'école Saint-Martin d'Amiens

Puis je découvre l'imposante église Saint-Martin ainsi que la paroisse mais hélas tout est fermé

L'église Saint-Martin et son portail avec des représentations de Saint-Martin

Je me mets en quête de trouver l'endroit du partage de la chlamyde par Saint-Martin je déniche l'endroit dans une rue où se trouve le tribunal de grande instance une plaque ainsi qu'une représentation de Saint-Martin indique le lieu probable de se partage

Le lieu symbolique

Et je finis la balade en apothéose devant la cathédrale d'Amiens

La cathédrale Notre-Dame

Je termine ma soirée en étant hébergé par le recteur de la cathédrale appartenant à la communauté Saint-Martin, Don Edouard.

16

Mercredi 23 octobre


Réveille de bonne heure ce matin pour participer au petit déjeuner en commun avec la communauté Saint-Martin.

Beau moment de partage mais un peu court car à 7h30 c'est la célébration des laudes à la cathédrale, petit moment de recueillement avant de reprendre mon chemin. J'en profite pour visiter la cathédrale à cette heure matinale,

Je quitte à regret se lieu mais il me faut continuer ma route et très vite la beauté de mon chemin me remets en route : je quitte Amiens en traversant les Hortillonnages lieu un peu magique et féerique à travers un dédale de lopin de terre irriguée par des petits canaux et sur lequel se sont établis soit des Maraîchers soit aujourd'hui les petites parcelles Fleuries habiter pour les loisirs.

Vue intérieure de la cathédrale mais manque de lumière
Jolie vue d'Amiens
Traversée des Hortillonnages

Aujourd'hui encore le chemin me fait passer par des villages où se trouve de nombreuses églises Saint-Martin

Église Saint-Martin de Vecquemont
église Saint-Martin de Behancourt
Encore une église Saint-Martin et châteaux vus
Eglise Saint-Martin de senlis le sec

Je termine cette fin d'après-midi en arrivant au village d'anglebelmer je serai loger chez l'habitant.

église Saint-Martin de anglebelmer.

Me voilà donc aujourd'hui à mi-chemin de mon parcours en ayant effectuée 576 kms

17
17
Publié le 24 octobre 2019

Jeudi 24 octobre

Petite mise en jambe ce matin pour la direction Arras, on commence tranquillement par une petite route à travers la campagne agricole c'est un balai de tracteur qui laboure, sèmes,récoltes pomme de terre, betteraves sucrières .Je croise plus de tracteurs que de voiture sur mes petits chemins

Il faut être dehors pour profiter de se lever du jour

En poursuivant mon chemin je quitte progressivement le département de la Somme pour rentrer dans le Pas-de-Calais

A la limite de ces deux départements , ma route croise la nécropole de Beaumont hamel, champs de bataille de l'effroyable première guerre mondial où de nombreux soldats français et du Commonwealth sont morts

De nombreux cimetières sont présents dans ce périmètre nous laissant comprendre l'horreur de cette guerre.

La nécropole de Beaumont hamel.

Cette fin de matinée sera pour moi l'objet d'une réflexion sur cette terrible guerre.

Ce ne sont pas des cailloux mais bien des pommes de terre qui sont abandonnées sur le champs il y a de quoi nourrir une famille!!!

Le chemin se poursuit à travers champs et je rencontrerai souvent aujourd'hui de nombreux villages qui ont tous étaient reconstruit après avoir été détruit durant la Première Guerre mondiale.

Il existe quelques élevages de viande bovine.

Sur ma route aujourd'hui je rencontre beaucoup l'église ou de chapelle de Saint-Martin.

Chapelle Saint-Martin de Boiry Saint Martin

Aujourd'hui fut une belle journée ensoleillé.

Chapelle Saint-Martin de Hénin sur cajeul
Église de Saint-Martin sur cajeul et son intérieur
Église Saint-Martin de Neuville-Vitasse et Beaurains

Mon appréciation du kilométrage de cette étape m'a encore joué un mauvais tour, après 37 km de marche je ne suis toujours pas en vue d'Arras, il commence à se faire tard je me résous à me faire transporter au Porte d'Arras.

Ce soir je fais étape à la maison diocésaine Saint-Vaast à Arras.

Demain matin je prendrai le temps de visiter le centre ville d'Arras.

18
18
Publié le 26 octobre 2019

Vendredi 25 octobre

Le temps est ensoleillé ce matin j'en profite pour faire un petit tour dans la ville d'Arras et prendre quelques photos

Je quitte Arras en longeant le canal de la Scarpe que je ne quitterai pratiquement jamais Durand mon déplacement vers Douai je passe donc en périphérie des villages mais je fais de petit crochet pour aller boire des cafés

Le canal de la Scarpe
J'ai rencontré des oies de Saint-Martin.....

Vers la fin de la journée je rencontre enfin des péniches stationné le long du canal et rencontre un couple d'ancien marinier avec qui j'ai un joli partage..

Les péniches et mon couple de mariés sur le canal de la Scarpe

Je rencontre aujourd'hui qu'une seule église Saint-Martin à Vitry en artois assez simple, reconstruite après la guerre 14-18 comme la plupart des bâtiments dans la Somme et le Pas-de-Calais.

J'arrive en fin d'après-midi à Douai et me met aussitôt à la recherche d'un hébergement.

Toutes mes tentatives vont s'avérer vaines malgré la bonne volonté des gens rencontrer.

Pas de structure disponible pour accueillir le pèlerin de passage.

cependant une rencontre enrichissante c'est produite devant une épicerie solidaire avec des enfants placé en foyer un bel échange qui restera un beau moment de partage.

La mairie de douai et son beffroi et la rencontre avec les enfants
19

Samedi 26 octobre


Je rejoins ce matin mon chemin du côté de Sin le Noble où se trouve l'église Saint-Martin puis je rejoins de nouveau comme hier le chemin de halage de la Scarpe qui va me conduire jusqu'à Saint-Amand-les-Eaux .

Passant de ce fait au pied des villages

En résumé aujourd'hui journée ensoleillée chemin plat le long du canal sur un sol stabiliser de quoi amplement satisfaire le pélerin.

Peu de rencontre à part une multitude de pêcheurs passionnés.



Le chemin de halage le long du canal de la Scarpe

J'arrive tranquillement vers 17h à Saint-Amand-les-Eaux ville thermale riche au passé historique dont les gens discutent volontiers au pèlerin.

je découvre en premier lieu la superbe église Saint-Martin de Saint-Amand-les-Eaux mais qui malheureusement est en travaux depuis une dizaine d'années et ne pas être encore visité.

je poursuis ma visite par le centre-ville où je peux admirer les quelques bâtiments de l'ancienne abbaye.

D'ailleurs je retrouve sur la façade avant de la tour une sculpture de Saint-Martin.

Abbaye de Saint-Amand des eaux

Après une bonne bière d'une brasserie de Saint-Amand je me dirige vers mon hébergement du soir.

En effet, je suis attendu chez les sœurs hospitalières avec qui je partagerai le dîner en présence d'un prête togolais que la Providence m'avait fait rencontrer à Douai.

Je termine ma soirée en lisant une BD relatant la vie de saint amant, qui s,inspira beaucoup de Saint martin.il vécu une quinzaine d'années à Tours au service des pauvres et des pèlerins.

20
20

Dimanche 27 octobre

Ça se rafraîchit aujourd'hui je prévois une petite étape afin de profiter de la ville de Tournai l'une des plus vieille ville de Belgique.

Je quitte ce matin la maison des soeurs hospitalières

La frontière belge n'est plus qu'à 7 km de mon point de départ

La frontière belge où est la France la France
C'est la frontière seul mon tracé sur la carte a pu me la situer

Je rencontre le premier village belge

Église Sainte aybert de Bléharies
La pause du midi avec pour fêter mon entrée en Belgique une bonne bière du coin mais très symbolique

Je reprends tranquillement mon chemin à travers la campagne belge et arrive dans les faubourgs de Tournai en début d'après-midi je découvre une très jolie ville avec son splendide beffroi le plus ancien de Belgique et la cathédrale Notre-Dame que je visite.

j'ai de la chance de rencontrer un homme passionné qui va me faire découvrir toutes les facettes de cette cathédrale ainsi que son passé historique .

Cerise sur le gâteau, il me racontera l'histoire de l'ancienne abbaye Saint-Martin en m'apprenant que l'autel et son carrelage au sol proviennent de l'ancienne église de l'abbaye saint-martin détruite après la Révolution.

Seuls vestiges qui subsistent de cette abbaye est la crypte situé sous le nouvel hôtel de ville.

La grande place de tournai son beffroi sa cathédrale

L'auberge de jeunesse très sympathique est hélas fermé le dimanche soir je m'oriente donc vers une chambre d'hôtes je m'offre pour ce soir un petit resto sur la grande place

21
21
Publié le 29 octobre 2019

Lundi 28 octobre

Il a gelé ce matin mais le temps est très ensoleillé .A 8h du matin il fait jour maintenant je quitte tournai en suivant l'itinéraire du chemin qui me fais emprunter une route que je suis .

Au bout d'un certain temps, lassé de suivre le bord de cette route qui parfois s'avère dangereuse je me résous à prendre la ligne de bus qui passe sur ce chemin jusqu'à Roubaix sur une dizaine de kilomètres .

Arrivée sur roubaix je trouver l'église saint-martin fermé, en cours de réfection extérieur, je ne trouve personne également à la paroisse qui est juste à côté je suis déçu d'avoir fait ce détour pour trouver des portes closes

Une fontaine sur le bord de la route
L'église Saint-Martin de Roubaix du XV siècle.
L'hôtel de ville et des vues de Roubaix

Après une petite collation me voilà reparti sur le chemin mais lequel ?

en effet j'ai à ma disposition plusieurs tracés, je me décide à suivre le canal en direction de Gand, itinéraire qui figurent sur le tracé de Google Maps ce qui va me permettre de rejoindre le nouveau tracé créé par nos amis flamants.

Le chemin le long du canal de l'Espierre et au passage quelques oiest blanches.

Je continue par longer le canal , j 'arrive en cette fin de journée à l'intersection avec le canal de l'Escaut.

je décide le faire mon étape pour ce soir dans cette commune flamande je repère par chance en ce lundi un café ouvert où je décide de me réchauffer avec une petite bière belge j'ai auparavant repérer l'endroit où je pourrais camper cette nuit.

Lieu de rencontre, je passe une fin d'après-midi très agréable en compagnie des habitants avec qui je sympathise autour de plusieurs bières

Cela me permet de mieux connaître cette région et ses habitants

Spontanément Roger me propose l'hospitalité pour ce soir chez lui joli partage tous mes remerciements.

L'ambiance dans le bar du village des chats et mes autres de la soirée
22
22
Publié le 29 octobre 2019

Mardi 29 octobre .

Je rejoins ce matin le canal de l'Escaut emprunter par de nombreuses péniches de commerce, canal très large .

En fait aujourd'hui, je ne vais pas le quitter . La fatigue aujourd'hui se fait sentir les températures ont bien baissé il ne fera pas plus de 11 degrés aujourd'hui port du bonnet et des gants appréciés .

Le canal de l'Escaut et les péniches de transport

Petite pause dans un snack sympa avec petite soupe de pois aux lardons ça réchauffe et ça fait du bien.

Je poursuis ma route jusqu'à Audenarde que je découvre, attirer , je visite la petite ville fort sympathique.

fatiguer, j'envisage de trouver un hébergement. c'est l'office du tourisme qui va me diriger vers une communauté de soeurs ( zusters Bernardinnen ) qui se trouve juste à côté.

Je suis très bien très bien accueilli les locaux sont vraiment immense il y a une forte communauté de soeurs dans ces bâtiments.

Je partagerai le repas du soir avec toutes ses sœurs.

Bien sûr je suis dans la partie flamande de la Belgique.

Le canal qui traverse la ville d'Audenarde et son pont levant
La Grand-Place et son hôtel de ville
23
23
Publié le 30 octobre 2019

Mercredi 30 octobre

Je quitte ce matin la maison des soeurs où j'ai été reçu royalement.



La maison des sœurs qui ne paye pas de mine à l'extérieur

Je continue mon chemin sur les bords de l'Escaut

Il y a plus de vélo garé devant la gare que de voiture.,à méditer.
Un petit clin d'œil à mon ami et compagnon de marche Philou.....
Longer les bords d'un canal ne permet pas d'admirer beaucoup de bâtiments remarquables

La journée de marche se passe tranquillement froide mais ensoleillée et j'arrive en fin d'après-midi à Gand. La description de la ville se passe de commentaires je vous laisse découvrir à travers les différentes vues

Gand une ville incontournable

Je passerai cette nuit dans l'auberge de jeunesse de Gand situé dans un quartier calme près du centre-ville

24
24
Publié le 31 octobre 2019

Jeudi 31 octobre


Je laisse derrière moi Gand mais je n'oublie pas de mettre les miens car il a gelé cette nuit et il ne fera pas bien chaud de toute la journée, malgré un temps ensoleillé.

Le choix de mon itinéraire reste assez compliqué car celui proposé par nos amis belges serpente beaucoup et fait un grand détour, j'essaye donc au mieux de le suivre mais d'être plus direct.

De plus je suis attendue demain par Richard du centre culturel de Saint-Martin de Tours de Belgique du côté de Beveren juste avant Anvers.

Enfin de jolie chemins qui serpentent tranquillement
En passant le château de Laarne.

Je suis de nouveau le canal de l'escaut qui me fait découvrir la ville Wetteren où à lieu aujourd'hui le marché local.

La ville de Wetteren.

Je termine ma journée en faisant étape dans la ville de Termonde où je suis encore agréablement surpris de la magnificence de cette ville avec son beffroi et ses nombreux édifices dans le style flamand.

Trouver un hébergement ce n'est pas une mince affaire car il n'existe pratiquement rien de bon marché . Je suis orienté par l'office du tourisme vers l'abbaye de bénédictins à deux pas de là je reçois une fin de non-recevoir plutôt brutal la charité ne doit pas faire partie de leur doctrine..... La Providence me conduit devant l'église Sint Gillis Binnen où va bientôt avoir lieu la messe.

Je rencontre le prêtre qui m'accorde une oreille attentive et tout de suite m'offre l'hospitalité dans une annexe du presbytère qui s'avère être un ancien lieu de béguinage lieu emblématique et caractéristique qui fait partie de l'histoire de la Flandre, Classé patrimoine mondial de l'UNESCO.( béguinage Saint-Alexis de termonde)

le père m'offre également le Dîner, malgré sa charge de travail.

Je dormirai donc ce soir au chaud

S'il y avait un lieu inattendue pour dormir.....

Béguinage de Sint Alexis de Termonde.
25
25
Publié le 2 novembre 2019

Journée placée sous le signe de la pluie c'est moins amusant

Les rives de l'Escaut avec des moutons pour l'entretien des berges et les chevreuils qui regardent Le Pèlerin.

Grosse pause repas à Temse,puis c'est reparti

La ville de Temse , c'est jour de marché.

C'est une région flamande qui est très urbanisée et il devient difficile de ne pas être entouré de bâtiments d'habitation ou autre de temps en temps je coupe les axes de circulation majeurs , où même un 1er novembre c'est des flots de circulation. J'arrive enfin à beveren où je suis attendu par Richard et ses amis qui me font découvrir le riche patrimoine Martinien de cette ville .J'ai le droit à une visite privée du château de Saint-Martin.

Le château de Saint-Martin avec ces différentes représentations de Saint-Martin

Ensuite nous dirigeons vers l'église Saint-Martin sur la place du marché

L'église Saint-Martin et ses nombreuses représentation de Saint-Martin
En passant sur le chemin je découvre dans le centre-ville le panneau d'indication des directions du Chemin vers tours et Utrecht.

Je termine ma journée en étant reçu chez Ann et Koen encore une rencontre faite d'échange et de partage autour d'un repas succulent et copieux .

Nous terminons par un dessert en dégustant le gâteau de la Saint-Martin.

Patisserie deSint maerteengebak.
26
26
Publié le 2 novembre 2019

Samedi 2 novembre


Ce matin c'est le déluge et la tempête. Saint-Martin veille et je prends tranquillement un copieux petit-déjeuner flamand avec mes hôtes rejoins par richard.

Les conditions météo étant exécrables, je vais être conduit à Anvers en passant par Burcht pour voir l' église Saint-Martin

Richard et Koen m'accompagnent et me dépose donc sur les rives de l'Escaut pour traversée en bateau le fleuve pour rejoindre directement le centre ville d'anvers.

Au passage nous avons fait une petite excursion au tunnel piétonnier qui passe sous l'Escaut datant de 1933.,avec des escalator en bois, d'époque.

Subitement le temps se dégage et le soleil apparaît

Ah La Providence.....

L'Église saint Martin de Burcht et son carillon.
Le tunnel pour rejoindre sous l'Escaut Anvers: 33 m de profondeur et 500 m de long.
L'embarcadère il a vu d'Anvers sur l'autre rive

Visite de la ville d'Anvers où il y a beaucoup de monde

Le centre ville d'Anvers

Je quitte la ville en tout début d'après-midi, le temps se maintient avec de fortes rafales de vent dans le dos....

Je chemine sur une voie cyclable le long de la voie ferrée . Mais c'est encore fortement urbanisé.

Seul partie de mon tracé empruntant un chemin d'ailleurs en impasse
Sympa l'aire de repos

J'arrive dans le village de kalmthout en ayant ramassé au passage une pièce d'identité perdu d' une jeune fille.

Je me rends près de l'église je me retrouve au café d'en face où je suis très bien reçu

on m'aide à trouver un logement et on m'informe des possibilités de se restaurer

je me rends donc à un petit kilomètre de la dans un B&B bon marché je suis bien reçu et m'installe pour une bonne nuit de repos.

27
27
Publié le 4 novembre 2019

Dimanche 3 novembre


Ce matin il fait bon,le soleil commence à se lever alors que la France subit une tempête dans le Sud-Ouest

Oups ce matin faux départ J'ai oublié mon pique-nique du Midi dans le frigo retour donc à la case départ ça fait partie des aléas. Toute la matinée je vais cheminer par des routes et avoir le plaisir de traverser enfin une forêt . Cette matinée dominicale est une bonne occasion pour les nombreux cyclistes belges et hollandais.


Vue du paysage sur mon chemin
La pause café

Je quitte la Belgique et entre dans les Pays-Bas

Pause de midi dans le village de schijf il y a une église Saint-Martin mais fermé et personne ne peut me l'ouvrir .

je casse la croûte dans un café ouvert en ce dimanche.

Église Saint-Martin de schijf.

Cette après-midi je passe dans le village de Sprundel où on commémore ce jour les 75 ans de la Libération de la ville.

Une vue du cortège mais hélas il pleut

Je reprends mon chemin sous la pluie depuis ce midi, en direction de breda que j'atteins en fin d'après-midi je me rends directement à l'église de Saint-Martin de Breda

L'église Saint-Martin de Breda et sa paroisse

Pas facile ce soir de trouver un hébergement l'auberge de jeunesse étant fermé j'ai du mal à trouver dans cette ville mon hébergement je me résous à me rendre dans un hôtel en banlieue moins cher

28
28
Publié le 5 novembre 2019

Lundi 4 novembre


De retour sur breda j'en profite avant de continuer mon chemin de visiter la ville qui est bien calme en ce début de semaine et en particulier la visite le béguinage ainsi que l'église protestante de style gothique dans la tour culmine à 97 m.

L'église Notre-Dame de Breda
Le béguinage de breda

C'est reparti pour une étape pas trop longue j'emprunterai aujourd'hui énormément de piste cyclable et un peu de chemin à travers une forêt je longe plus ou moins une ligne de chemin de fer dont la cadence des trains est élevée.

Je découvre l'infrastructure des pistes cyclables de Hollande c'est une véritable institution des ponts, des voies, des passages à niveau leur sont entièrement dédiés, les vélos pullulent, c'est un vrai balaie.

Le chemin oui
Alors garage à vélo devant la gare sur deux étages

Je commence à arriver dans les faubourgs de Tilburg je passe du côté de l'université où était situé l'ancienne église Saint-Martin aujourd'hui disparus dont ne subsiste qu'une cloche.

Je reçois un coup de fil de bienfaiteurs néerlandais qui se sont donné du mal pour me trouver un hébergement pour ce soir je suis donc attendu chez les frères CMM , une communauté de frères qui existe depuis 1844 et qui possède plusieurs communautés à travers le monde.

bien sûr, je suis très bien accueilli je vais vivre et partager un moment avec cette communauté dont je vais découvrir la vie ainsi que l'histoire à travers une exposition à l'intérieur de leurs locaux .

un très bel échange et partage dans cette communauté qui œuvre en particulier auprès de jeunes handicapés déficient visuel et auditifs

Beau partage sur le chemin

La ville de tilbeurgh
Les lieux de la communauté
29

Mardi 5 novembre


Ma soirée passée avec cette communauté a été riche en échange et recueillement.

Une bonne nuit de sommeil m'a fait du bien. Je quitte les lieux ce matin enchanté de ce moment partagé.

Je franchirai aujourd'hui la barre symbolique des 1000 kilomètres déjà parcourus et je vois poindre la fin de mon chemin, je devrais arriver comme prévu vendredi soir à Utrecht.

Passage d'une péniche sur le canal à la sortie de Tilburg

Au départ le chemin me fait traverser la ville puis ensuite je chemine sur des pistes cyclables le temps se gâte il pleut rien de particulier ce matin.

le début d'après-midi s'annonce plus dégagé je commence à rencontrer des chemins beaucoup plus sympathique, en particulier aux abords de la ville de S-hertogenbosch .

Je traverse une jolie forêt et longe un lac.

Enfin je retrouve un peu de nature dans mon chemin

L'entrée dans la ville se fait donc par la campagne et on accède rapidement au centre-ville c'est une ville très agréable

Le centre-ville
La spécialité locale sur la place le fish and chips

J'ai le droit à la visite guidée de la cathédrale et du tampon de cette dernière

La cathédrale St John

Pas facile ce soir de trouver un hébergement tous les contacts où les indications on fait chou blanc cependant je trouve B&B bon marché

Je suis accueilli les bras ouverts et je fais la connaissance du propriétaire qui est un véritable artiste et qui me montre les différentes peintures réalisées.

belle échange, beau partage.

30

Mercredi 6 novembre

Beau partage dans cette maison d'hôtes qui accueillait d'autres hôtes, petit déjeuner partager sympa , la bonne humeur règne dans cette maison.

Je quitte S-Hertogenbosch en direction de Kerkdriel à travers des routes et pistes cyclables, je n'aurai que peu l'occasion de traversée des territoires vierges d'habitation.

Le temps couvert de ce matin se dégage peu à peu et laisse place pour le reste de la journée à un temps ensoleillé.

Dans le champ on peux apercevoir une nuée d'oie sauvages.

Pour la pause déjeuner je suis dans le village de Kerdriel où se trouve deux églises saint Martin l'une protestante et l'autre catholique.

Les deux églises

Je profite de ce temps ensoleillé pour effectuer ma pause déjeuner au milieu du village où j'ai trouvé un lieu idéal.

le lieu du pique-nique et la pause café.
Avec ce temps ensoleillé d'automne les paysages sont resplendissant

J'arrive donc à Zaltbommel en milieu d'après-midi et j'en profite pour faire la visite avant la tombée de la nuit.

La ville de Zaltbommel.

Je suis accueilli ce soir par Ton et sa femme Martinien convaincu qui d'ailleurs possèdent de belles statues et gravures en bois, du partage du manteau de Saint-Martin.

Accueil convivial et très chaleureux.

Les représentations de Saint-Martin Privées de Ton

Avant d'aller visiter les deux églises Saint-Martin, je suis interviewé par un journaliste d'un journal local qui souhaite faire un petit article sur le pèlerin de saint-martin.


Après le dîner, nous partons visiter les deux églises saint Martin ainsi que la statue de saint Martin situé à l'entrée de la ville.

L'église protestante Saint-Martin de Zaltbommel
L'Église catholique Saint-Martin de Zaltbommel.

Une belle étape avec un patrimoine Martinien important et très intéressant

Des gens adorables,l'une des plus belles rencontres et un partage très riche sur mon chemin de Saint-Martin.

31
31
Publié le 8 novembre 2019

Jeudi 7 novembre


Après un bon petit déjeuner nous quittons la maison tous ensemble pour poursuivre mon chemin il m'accompagne jusqu'à la sortie de la ville de Zaltbommel,au pied d'un méga pont autoroutier , avec bien sûr, sur le côté, une immense voie cyclable .

Inutile de vous dire que ce n'est pas un plaisir d'emprunter ce pont...

Une vue depuis le pont

J'arrive pour le déjeuner dans la ville de Thil où se trouve aussi une église Saint-Martin le temps c'est beaucoup gâtée et maintenant il pleut

Église Saint-Martin de Thil

Je reprends mon chemin sous une pluie ininterrompue mais qui va au fur à mesure de l'après-midi s'estomper je suis contacté par nos amis du centre culturel Saint-Martin de Tours de Hollande qui se sont débrouillés à contacter le pasteur de l'église Saint-Martin de Risjwisk

Étant absent de sa maison à l'heure d'arrivée lors de mon passage, la clé m'attend dans la boîte aux lettres,avec sur la table de quoi me restaurer....

La magie du chemin.

À son retour nous visitons l'église Saint-Martin et de fil en aiguille je finis par être invité à passer la nuit chez eux

Quel hospitalité et quel magnifique rencontre et partage....

L'église Saint-Martin
32
32
Publié le 10 novembre 2019

Ciel bleu ce matin comme pour saluer mon dernier jour de marche....

2 kms après mon départ, je dois emprunter un bac pour traverser un canal.

Je découvre après ce passage, la charmante ville de wijk bij duustede,son château, son moulin à vent et ses petites rues.

La jolie ville de Wijk bij Duurstede

C'est une fin de parcours très agréable que je découvre avec un temps exceptionnellement magnifique qui fait ressortir les couleurs d'automne

Différentes vues sur mon parcours

C'est toute la magie du chemin de Saint-Martin

Une jolie harde de daims

Chemin faisant, je me rapproche peu à peu de la ville d'Utrecht je suis rejoint par nos amis Martinien près du canal venu m'accueillir avec le drapeau de la ville du d'Utrecht, même les oies sont présentes.

Quel moment d'émotion après une marche de 1100 km où j'ai dû forcer un peu le distance journalière pour arriver aujourd'hui le 8 novembre pour les festivités de la Saint-Martin qui démarre ce soir.

Rien Sprenger qui a été d'une aide précieuse sur ma traversée de la hollande est venu à ma rencontre. Il va être avec sa femme durant mon séjour à Utrecht mon bienfaiteur en m'hebergeant et en me faisant partager toutes les festivités de la sint maarteen....

Entrée dans le centre ville devant la statue de saint Martin et arrivée final de mon chemin.

La statue de Saint-Martin et l'ancienne église Saint-Martin reconverti en logement

Aussitôt arrivé aussitôt reparti pour participer dans la soirée aux festivités situé un peu à l'extérieur du centre ville , où a lieu autour de la statue de Saint-Martin sur son cheval qui défilera à la parade de demain, une sympathique fête avec en point d'orgue la mise à feu d'un personnage représentant un homme brisant le mur de Berlin.

L'ambiance et la mise à feu

Et pour terminer la soirée nous nous retrouvons entre amis Martiniens de Flandre et de Hollande autour d'une bonne table.

j'ai le plaisir d'être au côté le Tjerk qui a lui-même effectué le chemin avec son âne en 2017.

Que d'émotions pour mon arrivée...

Le partage entre Martinien autour d'un repas
33

Samedi 9 et dimanche 10 novembre

Ce matin, c'est la grasse matinée suivi d'un copieux petit-déjeuner.

C'est une grosse journée qui m'attend, avec plusieurs activités et cela débute par une visite guidée par Rien du centre-ville d'Utrecht .

Le centre-ville d'Utrecht

Des représentations de Saint-Martin sont présentes partout dans la ville

Les différentes représentations de Saint-Martin présente dans la ville

Je rejoins ce midi mes amis belges avec qui je partage un lunch.

Après ce repas, tous ensemble nous visitons deux musées.

A 17h a lieu une petite cérémonie avec les officiels avant le début de la parade au cours de laquelle j'ai le droit à quelques honneurs.


La petite réception

Ensuite direction la parade où je suis convié à y participer avec d'autres membres Martinien hollandais et un représentant allemand je me retrouve à porter durant la parade, Saint-Martin sur son cheval...

Quel moment d'intense émotion d'etre plongé au cœur de cette parade au milieu d'environ 10000 personnes participants ou spectateurs......

La parade dans tous ses états

Après ce moment de communion et de partage intense petit moment de causerie entre Martinien également autour d'une bonne bière

Partage Martiniens

Pour clôturer la soirée nous assistons un concert donner par les choeurs et musiciens de Saint-Martin dans l'église Sainte-Catherine

Concert dans l'église

Après une bonne nuit de sommeil et petit déjeuner-brunch c'est reparti pour une petite visite d'Utrecht, nous partons ensuite en début d'après-midi rejoindre un site à l'extérieur du centre-ville à Allemaal Castellum, musée construit sur les vestiges romains lieu très ludique et où Tjerk, hollandais qui a fait le chemin avec son âne, présente une conférence animé sur son chemin.

Le centre musée Allemaal Castellum
La conférence animée par notre ami Tjerk, c'est aussi un musicien
Petit pot partager à la sortie de la conférence

Retour en bus à mon hébergement en fin d'après-midi et nous clôturons cette journée dans un restaurant à proximité, l'occasion pour nous d'échanger une dernière fois entre Martiniens, autour d'un bon repas.

Rien et son épouse devant leur maison la bonté même des personnes merveilleuses et très engagées.

Le chemin de Saint-Martin de Tours à Utrecht vie aujourd'hui grâce à la volonté et à l'engagement de toutes les personnes qui oeuvre en France, en Belgique, et en Hollande pour que ce chemin soit vivant et qui soit l'occasion pour le marcheur de rencontrer, partager, d'échanger en s'appuyant sur les valeurs fondamentales de saint Martin.

C'est un chemin d'ouverture et de partage vers l'autre....

Je remercie au plus profond de mon cœur tous les Martiniens ,les personnes rencontrées sur mon chemin qui m'ont accueilli, accompagné, offert l'hospitalité avec qui j'ai passé des moments agréables et d'intenses émotions.

Un chemin à découvrir absolument.....

Dans ce monde qui devient fou, les pas de saint martin vous permettent de vous (re)trouver....