5 petits jours en Corse-du-Sud

On embarque au départ de Toulon pour rejoindre le port d'Ajaccio, point de départ de notre minitrip en Corse-du-Sud ! Je vous emmène entre maquis et eaux translucides, come on !
Août 2017
5 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Il est 4:30 du matin et comme prévu le réveil sonne pour m'aider à émerger si tôt ! J'ai rendez-vous avec ma meilleure amie pour se rendre à Toulon et embarquer direction Ajaccio.

À 8:00, nous voilà sur le pont du bateau Corsica Ferries où il nous vient rapidement une bonne idée de flemmardes : réserver une cabine pour finir notre nuit. Et c'est ce que l'on fait, of course. Après un bon dodo, nous déjeunons à bord jusqu'à entendre l'annonce de notre imminent accostage.

Prix des billets pour la traversée avec Corsica Ferries : 100€ chacune aller/retour avec voiture comprise. Et 25€ chacune pour la cabine avec hublot. Les prestations à bord ne sont pas comparables à celles de Corsica Linea, c'est certain, mais à ce prix là on ne s'attendait pas non plus à un service exceptionnel !

Une fois notre titine débarquée, on file rejoindre mon chéri qui bosse tout le mois au Camping Europe à Pietrosella, à 5 minutes de Porticcio. Et pour notre premier après-midi corse, on opte pour bronzey sous le soleil de la belle Plage d'Argent.

Plage d'Argent 

Pour le soir, nous nous attablons à l'Attelu, bar à vins qui propose des plateaux charcuteries et fromages corses du feu de dieu ! L'ambiance est top et la serveuse nous fait part des activités et lieux d'intérêt cools des alentours. Nous la remercions d'ailleurs pour sa sympathie et disponibilité, c'est pas partout comme ça 😉

Adresse de l'Attelu, bar à vins : Les échoppes - Porticcio, Corse, France

2

Le titre pourrait résumer notre minitrip corse. On aura pas mal profité des plages aux eaux turquoises et peaufiné nos bronzages, mais est-ce que ce sont pas ça, les vacances ?

Pour le deuxième jour, on se retrouve confrontées à notre premier fail (héhé). Pour l'anectdote : nous avions comme projet de la matinée de se rendre à la rivière proche d'Eccica-Suarella mais sans succès. Au lieu de ça, on tourne deux heures en voiture dans le maquis corse, à croiser boucs et petits villages déserts jusqu'à renoncer à notre bain d'eau douce ! On redescend sur Porticcio, où le joli marché se présente à nous comme lot de consolation puis on s'attable pour déjeuner.

L'après-midi, on trouve au fond d'une impasse à Isolella, un accès à une plage plutôt peu fréquentée et qui du coup, nous convient parfaitement.

Trempette à Isolella 
Produits boosters de bronzage The Fox Tan, pour être black en deux jours :o 

Le soir, nous dînons entre amis à l'Auberge de la Ferme à Porticcio : un régal. Entre chants corses et cannellonis brocciu/menthe pour moi, on passe un super moment !

3

Avant d'entamer notre journée-nostalgie, on se rend à notre rendez-vous chez Sarah Esthétique. On y fait des trucs de filles quoi : soins du visage, beauté des pieds... De quoi en ressortir bien détendues.

Puis il est l'heure de prendre la route vers notre destination spéciale !

On ne pouvait pas passer quelques jours en Corse-du-Sud sans faire un tour à Abbartello, lieu-dit d'Olmeto. C'est là-bas que nous avions passé, avec nos plus proches amies, nos vacances en 2010 : la fameuse année du Bac. Inutile de vous préciser tous les souvenirs qui nous sont revenus en tête en se retrouvant là-bas..

C'est tout naturellement que nous nous rendons directement à la crique que l'on squattait -littéralement- à l'époque. Celle-ci se trouve juste à côté de la plage principale, quelques rochers plus loin.

On adore Abbartello pour sa proximité et convivialité. Épicerie, hôtel, camping, paillotes, restaurants : tout est idéalement situé et proche de la plage.

On y passera quasi la journée avant de reprendre les chemins sinueux empruntés à l'aller. Ce genre de route où 20 kms représentent 1h de trajet..

4

Ce genre de plage paradisiaque...

N'ayant pas tellement de temps pour crapahuter à travers la Corse, nous optons pour des activités à maximum 1h30 de Porticcio donc on élimine malheureusement les Calanques de Piana, réserve de Scandola ou la célèbre plage de Palombaggia par exemple... Ce sera pour une prochaine fois !

Pour l'heure, nous rejoignons les copines au Capo di Feno et un panneau à l'entrée nous annonce la couleur : "Le plus court chemin vers le paradis". En tout cas, au paradis il n'y a pas de réseau : aucun service pour tous nos téléphones. C'est un peu un appel à déconnecter et décompresser complètement et le lieu y est totalement propice.

Elle est pas belle la vie ? 

La plage est l'un des meilleurs spots de surf de Corse mais ce jour-là, on a eu droit qu'à des mini-vagues.

Après avoir déjeuné à une paillote ambiance sable fin, palmiers et Beach boys en fond sonore (oui c'est un peu le cliché dit comme ça, j'avoue) on installe nos serviettes pour quatre bonnes heures sur la playa !

No CB et no réseau sur l'ensemble du Capo di Feno !

5

Cinq jours c'est hyper court mais déjà mieux que rien, forcément ! On aura aussi eu l'occasion de faire quelques boutiques dans le centre d'Ajaccio, un brunch (excellent) au Radisson Blu, enchaîner les parties de Jungle Speed au camping et prendre une bonne dose d'accent coooooorse.

Brunch au Radisson Blu blu blu.  (39€/personne et beaucoup de choix!)

Et toi, t'es allé en Corse cet été aussi ? Tu as eu droit à l'autocollant jaune sur ta voiture ? 😛