Deux amies, deux voyageuses, deux rigolotes, deux envieuses d'expériences et de rencontres enrichissantes: Boulbi et Freddy !
Du 16 février au 7 septembre 2017
29 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Un engagement volontaire au service de l'intérêt général, qui a pour seuls caractéristiques les savoirs-être et la motivation. Une opportunité de vivre de nouvelles expériences et de s'ouvrir à d’autres horizons en effectuant une mission au service de la collectivité. Nous sommes prêtes !!

Et pour cela, une destination: Israël !

Capitale: Jérusalem pour Israël, et Tel Aviv pour la communauté internationale.

Superficie: 20700 km carré.

Langues officielles: hébreu, arabe.

Religions: Judaïsme (environ 74,5%), Islam (environ 20,7%), Christianisme( environ 3%).

Population estimée: 8.462.000 habitants.


A savoir, on ne dit pas "L'israel" mais "Israel". Tout comme Tahiti, Malte, Cuba, Chypre, etc..

Nord: La Galilée et ses cascades. Sud: paysages désertiques. Ouest: plages et plaines fertiles. Réserves naturelles sur l'ensemble
2

Soirée bien arrosée avec les copains copines avant le grand départ, puis Freddy doit faire sa valise.. 30min de sommeil plus tard, nous voila levées direction l'aéroport ! Il est alors 3h30. Aéroport d'Orly pour l'enregistrement des bagages, Boulbi paye 15e pour 5kg en trop (ahah), puis embarquement et décollage avec les autres volontaires. Nous sommes 9, nous sommes fatigués et 4h30 plus tard nous sommes arrivés à Tel Aviv. Nous avons attendus 2H afin de pouvoir récupérer notre VISA puis avons été accueillis par nos coordinatrices pour un petit brief (in english of course, inutile de préciser que nous avons tout compris 😉). Puis 2H de train pour Akko, au lieu de 45min promises... Une fois sur place, Yaarit nous reçoit (elle sera notre tutrice) ainsi que Jean, un voisin propriétaire de l'appartement qui parle très bien français et qui nous guide pour la vie quotidienne sur place.

Finalement notre appartement est sympa, nous partageons notre chambre et avons hâte d'y faire de la décoration ! Nous sommes 6 colocataires francais, l'entente est superbe =). La vie est chère et notre premier salaire que nous n'avons toujours pas y est déjà presque passé. Le soleil est présent, la mer se trouve à 20min à pied, les locaux sont accueillants et n’arrêtent pas de nous klaxonner dans la rue.

Aujourd'hui nous sommes allés dans un centre commercial pour avoir des numéros israéliens, faire quelques courses, balade en ville et couché de soleil à la plage.

Puis aujourd'hui c'est vendredi, alors Shabbat Shalom à tous !

3

Comment se passe le travail ?

Freddy est avec Elise dans un ancien kibbutz en bord de mer à Gesher Haziv avec des personnes en situation de handicap mental et/ou moteur suite à un accident (la plupart AVC). Notre manager est à notre écoute et nous guide dans le travail, elle parle le français ! En revanche les collègues et résidents (ici appelés dayarim) sont peu à parler anglais. La barrière de la langue ne facilite pas le travail mais pas toujours besoin de mots pour se faire comprendre, on fait preuve d'originalité ! Les horaires sont 8h30 - 13h30 mais pour l'instant nous avons toujours 1h de retard, le temps de se faire à nos 45min de marche, aux transports et horaires de passage des bus. Nous passons du temps avec les dayarim en faisant des activités ou sorties, nous aidons au rangement des chambres, du linge, au service des repas et je donne à manger à certains qui sont dans l'incapacité de le faire. Deux dayar parlent le français, ils nous aident à apprendre l’hébreu et c'est assez marrant ^^. Les progrès sont en cours.

Boulbi est avec Marin en bord de mer à Nahariya avec des anciens criminels ou délinquants. Notre manager à nous parle anglais et heureusement car dans la structure sinon c'est russe ou hébreu... Coïncidence, Marin revient de 5 mois à Saint-Pétersbourg et j'ai fait 7 ans de russe ! L'équipe n'était pas au courant de notre venue et cela ne nous facilite pas la tâche. Jusqu'à maintenant nous sommes observateurs et inactifs ce qui ne nous enchante guère. A partir de demain nos horaires vont être 8H-15H mais nous allons très certainement faire nos rebelles et partir dès que nous nous sentirons inutiles ^^

Comment se passe la colocation ?

Nous nous entendons tous très bien et passons beaucoup de temps ensemble pour les visites, les courses, les balades... Et Clément joue de l'accordéon 😀. Puis depuis peu nous avons une nouvelle passion commune : la récupération de meubles !! lol. Notre appart étant pratiquement vide et avec aucune décoration, on fait comme on peut et ça fonctionne vraiment bien. Après le lavage, la remise en état et la décoration, c'est toujours pas comme neuf mais ça fait l'affaire. Deux tables de chevet, deux tables basses, un meuble à chaussure, deux étagères, 10 assiettes, deux canapés, on est au top !

Ça mange quoi et quand en Israël ?

Une boisson chaude et/ou froide au réveil avec quelque chose à grignoter puis le repas à 10h30 (pour le staf). Il y a généralement une salade de concombres/tomates/oignons, de l'omelette, parfois du riz et toujours du fromage blanc. Par contre pas de boisson.. L'eau c'est avant ou après (et encore, il faut aller la chercher). Le deuxième repas est vers 16h et un encas ou soupe dans la soirée. Du coup on ne petit-déjeune plus le matin pour manger avec l'équipe à 10h30, on mange en petite quantité vers 15h, mais par contre on se fait un vrai repas le soir. Beaucoup de fruits et légumes pour notre plus grand plaisir !!

C'est comment Akko ?

Beaucoup de chat errants nourris par les habitants. Mais c'est beau et grand, à pied. De notre appart on met 35 min pour se rendre à la mer, 20 min au centre commercial ou magasins alimentaires, 30 min à la gare, 40 min au port et dans la vieille ville d'Akko... C'est pourquoi nous avons acheté des vélos d'occasion ! Balade au soleil et visite de la vieille ville, c'est un régal. Des petites ruelles, des souks, des murailles en pierre, des bateaux, la mer qui n'en finit plus.. et Elise à l'arrière du vélo de Boulbi ! lol. Mal aux cuisses et petite chute, mais très drôle 😉.

4

Bien le bonjour à tous ceux qui nous suivent !

Préparez-vous à lire les aventures de Boulbi en attendant le come-back du binôme infernal Boulbi/Freddy ;) Tout d’abord petite dédicace à Lucas – neveu de Freddy – qui a fait son entrée dans le monde il y a presque 2 semaines maintenant, tous nos vœux de bonheur à la famille et la coloc’ lui fait plein de bisous !! :D

Semaine de travail basique qui est passée beaucoup plus vite que la première. Le staff commence à comprendre pourquoi nous sommes là avec Marin et des petites missions nous sont enfin confiées. Cette semaine nous avons pu accompagner des résidents chez le médecin - ce qui au passage nous permet de circuler dans d’autres villes -, on distribue la collation du matin et on aide au débarrassage des tables après le repas du midi ainsi qu’à la remise en place. Les résidents sont contents de nous voir arriver le matin ce qui fait vraiment plaisir. Ce sont de grands enfants qui aiment rigoler et s’amuser. Ils nous font des petites blagounettes. En effet, vu qu’on ne comprend pas l’hébreu ni totalement le russe ils nous apprennent ce qu’ils veulent et on est tombé dans le panneau. Heureusement tout ça est très bon enfant et du coup toute l’assemblée rigole.

Le matériel pour gravir la barrière de la langue est donc en cours d’acquisition. Et oui, entre du personnel et des résidents qui parlent (ou tentent de parler, petit souci d’articulation pour certains…) soit russe, soit hébreu, soit arabe ça n’est pas des plus évident. Alors c’est parti mon kiki :

- langage corporel (pour ne pas dire celui des signes car ça serait mentir que de dire que je le maîtrise)

- toutes les langues citées précédemment téléchargées dans Google traduction

- des rencontres (Cf. paragraphe suivant dans les aventures de Boulbi) qui font que je parle anglais (essaye tout du moins)

- des séries regardées avec la coloc en mode version anglaise ou hébreu (mais sous-titré anglais ou français selon le degré de volonté de la coloc)

- bientôt du temps consacré à un site russe et ré apprentissage de vocabulaire

- apprentissage de l’hébreu grâce aux rencontres et aux prises de notes de tous les jours

- ….

Deuxième week-end israélien, direction Tel Aviv city : nouvelle ville, nouvelles rencontres, nouvelle plage, nouveau souk et bars 😀 Grâce à un militaire français rencontré par Freddy et Elise dans le bus la semaine dernière, nous avons été immergés dans le quartier français de Tel Aviv et avons rencontré plein de personnes au cours de notre première soirée « tel avivienne ». Le ciel bleu n’était pas au rendez-vous ce week-end. Cela ne nous a pas empêché de nous promener dans Jaffa et dans Tel Aviv. Cette ville est très hétéroclite tant par la diversité de la population que par les contrastes architecturaux (promis cette phrase est de moi ^^). Le soir, sortie en clubs et évidemment s’il n’y a pas une anecdote sur cette sortie ce ne sont plus les aventures de Boulbi alors je vous raconte. On devait retrouver Marin et son couchsurfeur dans une soirée Britney/Beyoncé et on s’est retrouvé dans une soirée à thème «Galactique » avec plein de gens déguisés… Vous l’avez deviné, on a réussi à rentrer dans le mauvais club à savoir celui juste à côté alors qu’il y avait des affiches et qu’en plus avant d’entrer on nous a bien demandé si on était au courant de la soirée ^^’ Voilà voilà. Pour ceux qui se poseraient éventuellement la question, nous avons fini nos verres en visitant les lieux et en dansant et nous sommes allés rejoindre Marin à côté. Super soirée avec une super ambiance et plein de gens cool (ne parlant pas français donc super pour pratiquer l’anglais). Après tout ça, retour à Akko en stop entre filles. 117 km, 8 voitures et 4H plus tard nous voilà de retour à l’appartement.

Le week-end est déjà fini et une nouvelle semaine commence. Je ne sais pas si je me ferais à l’idée un jour que je commence ma semaine un dimanche ^^

Chapitre suivant des aventures de Boulbi à suivre après Pourim (je vous laisse chercher ce que c’est ou alors savlanoutt comme on dit ici et vous le saurez prochainement ;p).

P.S. : notre adresse est : Rehov Ramchal 40/6 B (la lettre en hébreu, Cf. photo) 2461138 Acco ISRAËL. Avis aux amateurs pour nous écrire ;)

5

Shalom à nos lecteurs et lectrices !

Avant les retrouvailles du binôme, une petite visite de Haïfa avec notre manager en chef pour Marin, Elise et Boulbi. Et pas n'importe quelle type de visite.. attention, une visite en voiture ! Et oui, les israéliens sont quelque peu fainéants sur les bords (les vélos électriques font fureur contrairement à la marche à pied ).

Il n'y a pas de chapitre suivant les aventures de Boulbi car jeudi 09 mars, environ 17H30 et 30°C, cette dernière arrive à l'aéroport pour venir chercher Freddy 😀. Pile poil à l'heure pour Pourim ! Il s'agit d'une fête juive d'origine biblique qui commémore les événements relatés dans le Livre d'Esther (celle ci étant l'épouse d'un ancien roi et l'ayant convaincu de ne pas exterminer les juifs). Cette fête est sacrément festive, tout le monde se déguise et d'ailleurs c'est impressionnant comme chacun joue le jeu. Parlant festivités, vous nous connaissez, nous avons non seulement fêté Pourim mais également nos retrouvailles ;p. Viva Tel Aviv ! parce-que bien évidemment nous sommes restés dans cette ville de festoiement durant 3 jours. Nous logions chez un couch-surfeur fort sympathique que nous n'avons jamais vu. Retour au bercail le samedi soir en train, en faisant la file d'attente pour rentrer dans la gare comme un premier jour de solde. Effectivement, Pourim n’empêche pas Shabbat !

Refus d'obtempérer aux ordres le dimanche en n'allant pas travailler. Et oui, c'est un jour férié pour les Israéliens alors pourquoi pas pour nous ?! Freddy s'est inscrite à la salle de sport (qui est soit dit en passant petite, peu équipée, jeune public, peu sportive, et exclusivement féminine).

Retour au travail le lundi avec un petit coup de pression du directeur de Boulbi, et aucune remarque pour Freddy ahah ! Toujours un ennui total pour Boulbi, et très peu pour Freddy ahah ! Mais Boulbi a fêté Pourim dans sa structure, déguisements, musiques et petits gâteaux, et pas Freddy ahah !

Aujourd'hui, mardi 14 mars, Freddy et Elise sont rentrées en stop du travail puis se sont fait offrir des glaces dans une cafétéria fort sympathique par le gérant parlant anglais et nous aimant beaucoup. Si Dieu le veut nous parlerons plus hébreux dans les prochaines semaines, et travaillerons en extra dans cette petite cafétéria pour gagner plus et dépenser plus. Quant à Boulbi, elle s'est échappé du travail avec Marin durant 1h (oh oui oui oui car on s'ennuyait beaucoup beaucoup) pour aller se boire un petit fanta bien frais et se promener en bord de plage au soleil, ainsi que faire une petite course de 10min pour un dayar (qu'est ce qu'un dayar ? avez vous retenu la leçon ?! si non, voir article n°2 du blog).Freddy a acheté sa guitare tout à l'heure pour pouvoir nous ambiancer encore plus à la colocation. C'est Jean jean le voisin qui a dégoté l'affaire 😉. A notre retour, le gâteau pour la Ste Mathilde était cuit et peu fameux lors de sa petite dégustation. (SVP, LIRE LA SUITE AVEC L'ACCENT DU SUD ET PARTICULIÈREMENT CELUI DE MaÏté LA CUISINIERE) : veuillez noter qu'il est important de mélanger la levure à la farine avant d'ajouter les autres ingrédients de la recette (et merci frero pour le conseil).

BISOUS BISOUS COEUR COEUR LOVE LOVE

6

Quelques photos du lieu de travail de Freddy, ancien kibboutz. Beaucoup de verdure, des poules, coqs, lapins, oiseaux... Des activités jardins y sont effectuées avec les dayarims, mais on s'y rend plus souvent pour le calme qui en découle.

Un kibboutz est, par définition Wikipédia : "Une communauté délibérément formée par ses membres, à vocation essentiellement agricole, où il n'existe pas de propriété privée et qui est censée pourvoir à tous les besoins de ses membres et de leurs familles." Le premier kibboutz a prit forme en 1910 en Israël et se sont multipliés jusque dans les années 1980 où on comptait 270 kibboutz dans le pays. Les membres des kibboutzims étaient perçus comme une élite, particulièrement militante et engagée, puis elle ne constituait plus un modèle à atteindre de part les problèmes économiques et l'envie plus importante d'une sphère privée familiale. L'institution du kibboutz demeure, de nos jours encore, le plus grand mouvement communautaire au monde.

Neot Hadassah 
7

Elise et Freddy ont rencontré à plusieurs reprises, en allant chercher des jus d'orange pressés après leur travail, un gentil monsieur travaillant dans le café. Il nous a invité à le rejoindre un après-midi pour nous faire visiter Nahariya. Mais la ville n'étant pas folichonne, nous avons surtout bien apprécié le restaurant ! ahah. Celui-ci était à une place très connue de la ville puisqu'il y a déjà eu deux missiles, à des années différentes, qui y ont explosés.. Nous lui avons alors expliqué l'expression française "jamais deux sans trois" mais on rigolait qu'à moitié. Au retour, à la vue de la pluie massive, nous avons voulu faire comme les israéliens, arrêter la marche et prendre le bus ! Mais bien évidemment les choses ne se sont toujours pas passées comme prévu.. Ayant pris le bus dans le mauvais sens, c'est une fois arrivé au terminus, seules dans le bus avec le chauffeur, que nous avons compris qu'il fallait le reprendre dans l'autre sens. Soit, 1h30 de bus gratuit ! (mais en Israël, ce qui est gratuit, on prend!).

Le jeudi soir nous avons pris l’apéro à l'appart. Boulbi n'était pas très motivé pour sortir mais nous avons réussi à la convaincre de nous suivre sur Nahariya :D Il y a plus de "vibrant nightlife" qu'a Akko. La soirée dans un bar dansant s'est bien passé, j'ai appris à dire "Anakhnou rodsal chtayim whisky cola" (qui signifie nous voulons deux whisky coca) mais le meilleur était le retour à vélo de la gare d'Akko jusqu'à chez nous avec un petit coup dans le nez ! aucun dégât, juste de la rigolade !

Week end reposant entre lecture, film, tirage de carte par Mme Chantal, décoration de notre chambre, construction de jeux de société (dédicace à Daddy mamie pour le jeux des petits chevaux, j'y jouait toujours petite chez vous), balade à vélo jusqu'à la mer et construction d'une tortue de sable nommée Salvanout (qui signifie patience en hébreu).

Découverte de la semaine, à écouter: https://www.youtube.com/watch?v=bnGk0Nqbq30

8

Bien le bonjour à tous !

Sachez déjà qu'il fait tout aussi beau à Paris qu'à Akko mis à part que le soleil est plus près de nous alors pendant que Freddy noircit, Boulbi rougit ^^

Le point météo étant fait, c'est parti pour les nouvelles !

Nous avons eu notre premier séminaire mercredi 22 mars avec pour thème la politique du pays. Debout 5H du matin direction Jérusalem. La matinée eu lieu au ministère des affaires étrangères où tous les mérites du pays nous furent vantés. Et l'après-midi au parlement israélien : le Knesset, que nous avons pu visiter. Lors de ce séminaire 70 volontaires de différentes associations françaises et germaniques étaient présents. Inutile de vous préciser que la journée s'est passée en anglais et que par conséquent nous avions les têtes grosses comme des pastèques à force de nous concentrer pour comprendre. Afin de bien profiter de notre visite à Jérusalem nous avons pris notre jeudi de manière officieuse et ainsi pouvoir rester dans les environs plus longtemps.

Mercredi soir séparation du binôme : Freddy est restée à Jérusalem avec Mathilde chez un couchsurfeur tandis que Boulbi est parti avec Marin et Elise en "Palestine" non loin de Bethléem (à 20 min de Jérusalem en bus) chez un autre couchsurfeur. Ce dernier nous explique que dans leur coutume les familles vivent ensemble, il y a alors un étage pour chaque membre homme de la famille. Quant aux femmes, c'est elles qui une fois mariées vont vivre dans la famille de leur mari. De nuit pour rejoindre le couch surfeur, le trio ressentait déjà une différence de coutumes, de savoir vivre et de paysages. Au fur et à mesure ce ressenti s'est confirmé une fois sur place et le lendemain de jour : des locaux très ouverts, accueillants et bienveillants, beaucoup moins de routes, des montagnes de déchets et de voitures empilées, des maisons construites avec les moyens du bord, des montagnes, du désert, des ânes et des moutons... bref un total dépaysement ! Le soir de notre arrivée, avec 2 hollandaises également hébergées, notre hôte nous a convié à un barbecue poulet dans le désert ! Hop ni une ni deux, nous voilà embarqué dans le camion direction le désert "palestinien" malgré la fatigue du levé à 5H et de la journée de concentration anglaise ;p

Pendant ce temps, Freddy à Jérusalem : Soirée bien sympathique avec notre couchsurfeur qui nous fait visiter les endroits sympathiques et parfois très peu connu de Jérusalem ainsi que le Chouk. Celui ci consiste de jour à un marché de fruits et légumes, sa facette cachée a lieu vers 20h quand petit à petit chaque magasin ferme pour laisser place à l'ouverture de nombreux bars à thèmes. Mais trop fatiguées par la longue journée nous avons préféré admirer les graffitis dans le quartier des artistes (*veuillez d'ailleurs observer dans les photos le graff ressemblant fortement à Mr Fillon à l'envers ahah) puis, de nouveau chez lui pour jouer de la guitare ! (Freddy contente).

Jeudi matin pour Freddy : Levé de bonne heure pour se rendre dans la vieille ville de Jérusalem où avec Mathilde nous rejoignons d'autres volontaires avec qui nous avions fait notre formation d'avant départ à Paris. Nous avons visité les différents quartiers (chrétiens, musulmans, juifs et arméniens), la tour de David, manger des falafels, bu un thé en terrasse, puis Boulbi Elise et Marin nous ont rejoint 😀.

Mais pendant ce temps là, que faisaient t'ils ? Jeudi matin pour Boulbi : après une bonne nuit de sommeil, Marin était parti faire des photos aux alentours de la maison et il s'est fait accosté par un jeune berger qui lui a fait comprendre de le suivre pour visiter. C'est comme ça que nous nous sommes retrouvés en plein milieu des montagnes avec le père du jeune homme et un autre jeune, invités à boire le thé et profiter du moment présent. C'était une famille de bédouin qui passe leurs journées à surveiller les troupeaux. Ils étaient accompagnés d'un âne ainsi que d'un chien et nous avons pu faire de l'âne ce qui était très rigolo à voir ! Très belle rencontre au cours de laquelle nous n'avons pas vu le temps passer et nous nous sommes donc mis en route pour Jérusalem un peu plus tard que prévu ^^

Jeudi après-midi nous avons continuer de nous balader dans la vieille ville puis nous nous sommes rendus au mur des lamentations. La "coutume" fait qu'il ne faut pas tourner le dos au mur et par conséquent en repartir à reculons. Personne n'est contraint de le faire mais la prise de risque nous attirant nous avons relevé le défi de ne rien percuter lors de notre marche arrière. Ce fut une réussite ! Chanceuses et fêtardes que nous sommes, un festival avait lieu ce soir là sur Jérusalem. Nous avons fait l'apéro tous ensemble sur le rooftop de l’hôtel avant de se rendre au lieu de concert, qui s'est finit 3min après notre arrivée. Mais il en faut bien plus pour nous arrêter, alors la soirée a continué jusqu'au petit matin en plus petit comité.

Vendredi matin, après 1H de sommeil, Boulbi a préféré rentrer sur Akko avec Mathilde. Tandis que Freddy s'est levé (ne sait pas par quelle motivation) pour se rendre à son tour en "Palestine". Effectivement la découverte fut aussi étonnante pour moi, si près d'un pays riche et modernisé, se trouve la pauvreté et les paysages arides... Accueil toujours très chaleureux de la part du couchsurfeur, nommé Jameel (parce qu'on risque d'en reparler plus d'une fois). Départ en camionnette direction le monastère de Mar Saba en plein dans le désert, ça bouge de partout étant donné l'absence de route, ça croise des moutons et des bédouins, ça rigole parce qu’à chaque virage on pense tomber par la fenêtre, puis finalement ça arrive et ça se tait face à la beauté du paysage. Malheureusement Elise et moi n'avons pas pu visiter le monastère car une superstition dit que si une femme y rentre, il va alors s'écrouler.. Nous sommes tout de même restés plusieurs heures dans le désert, on a bu du thé très sucré et très brûlant chauffé au feu de bois, on a rencontré trois françaises dont une qui habite a Ramala depuis 1an 1/2 pour volontariat international en administration et qui se débrouille très bien en arabe. Elles sont finalement restés avec nous pour manger le barbecue, au milieu de nul part, en bas des collines pour se protéger du froid, mais réchauffés par le feu, entre rires et chants arabes, accompagnés même d'une danse locale, une superbe soirée. A notre retour samedi midi, le choc fut à son comble à la vue du mur de séparation..

La suite de nos aventures très prochainement dans un autre article. En attendant livrioutt ! (qui se dit labrioute) ((et qu'on dit lorsque quelqu'un éternue, comme "à vos souhaits", donc qui n'a aucun sens dans ce contexte, mais Boulbi voulait absolument le mettre alors faisons lui plaisir😉)).

"Palestine" ou territoire occupé
Jérusalem et sa vieille ville
9

Dimanche, début de semaine, élan soudain de Freddy qui part au travail avec son livre d'Anglais nommé "Une année d'anglais aux toilettes". Vous avez compris l'idée, un passage aux toilettes étant estimé à 4 ou 5 minutes et d'après des enquêtes affirmant que nous passons en moyenne 30 à 45 min par jour aux toilettes, cette durée est suffisante pour faire de vrais progrès en Anglais. Mais faisons nous ces cours ensemble aux toilettes ? That it's the question !

Bathroom or not bathroom ? 

Au travail pour Freddy, mission exceptionnelle ! : "Déménageuse du grenier". Après avoir respiré 27kg600 de poussières et attrapé 17 fois le tétanos, rassurez vous, le grenier se trouve beaucoup plus présentable. Durant deux autres jours, des associations de bénévoles ou étudiants sont venues dans notre structure pour proposer différentes activités aux résidents telles que le jardinage, des activités manuelles, des jeux autour de la danse, du chant et principalement un karaoké, ainsi qu'un bingo où nous avons gagné de superbe croqs en forme de porte clé ! (voir dans les photos). Le bonheur étant à son comble, il fut difficile de retrouver à nouveau la routine ennuyeuse du travail une fois leur départ effectué. Ces associations étaient là car le 28 mars est un jour en Israël où il faut faire de bonnes actions et se rendre utile envers les personnes dans le besoin.

Dans le grenier puis super cadeau du bingo !  et jardinage

Boulbi a passé une semaine en solo au travail car Marin était en vacance. Pas de mission spéciale de mon côté, beaucoup de candy crush et de sudoku. Mais aussi les révisions des leçons d'anglais que nous prenons ;p Du coup du temps pour penser à prendre quelques photos, les voici.

Lieu de travail de Boulbi 

Beaucoup de soirées cette semaine, qu'elles soient à l'appart, chez des amis Israéliens ou dans un bar sur Nahariya, il n'a pas toujours été simple de se rendre au travail avec peu de sommeil mais c'est aussi ça la vie de volontaire en service civique alors bon on se dévoue pour faire un peu la fête.. Séances de sport régulière et première partie de basket cette semaine ! Deux autres volontaires françaises vivant à Tamra (près de Haifa) ont logé chez nous afin de pouvoir visiter Akko. On les avait rencontrées lors de notre séminaire à Jérusalem et nous seront accueillis chez elles à notre tour.

A votre avis, qui est ce et à t'elle marqué ? 

Niveau visite du pays : Elise et moi même (Freddy) avons fait les grottes de Rosh Hanikra. Ne pas prendre le bus pour s'y rendre ni pour rentrer chez nous grâce au stop nous a finalement payé l'entrée, c'est très joli et pas seulement pour l'eau bleu turquoise. Quoi que...

Rosh Hanikra 

Vendredi entre filles au Golan avec un monsieur très gentil (du coup ce n'est plus un vendredi entre filles..) rencontré sur couchsurfing et se proposant d’être notre chauffeur et notre guide. Il nous a emmené faire une randonnée très fatigante en plein cagnard pendant 3H puis dans une piscine naturelle avec des petits poissons qui mangent la peau des pieds mais Boulbi et moi n'avons pas voulu essayer (j'ai peur des poissons). Nature, soleil, calme, bonne humeur, chant des oiseaux, c'était magnifique, on a éliminé beaucoup de graisses et de toxines qu'on a finalement doublé en finissant par un bon McDo comme on les aime. Belle rencontre et bonne journée, on le reverra prochainement pour une autre visite 😀.

Plateau du Golan et piscine naturelle
10

Le titre en dit long, rien de particulier cette semaine.. Aucune visite du pays, aucun bouleversement au travail, aucune rencontre exceptionnelle, seulement la bonne vieille routine qu'on aime temps (j’espère que vous ressentez l'ironie).

Boulbi et Marin à leur pause travail. 

Alors THE event c'était Jeudi soir, nos coordinateurs nous ont conviés sur la plage de Haifa pour retrouver d'autres volontaires français et allemands. A notre arrivée (avec presque 1h de retard à cause du retard de train), ils étaient tous à la tâche pour préparer le repas. Alors on speak english un peu mais pas trop et on aide un peu mais pas trop. Après avoir admiré le coucher de soleil on s'installe autour du feu de camp, une allemande chantait sur le son de son ukulélé, on était bien. Le repas lui était original, cuisson particulièrement particulière avec de la bière, du vin et du coca (même pas zéro le coca). Résultat gustatif non exceptionnel, peut être dû aussi au croustillement du sable entre nos dents.. La police des plages a finalement fait son apparition pour demander d'éteindre le feu, heureusement c'était en fin de soirée alors nous sommes allés à Nahariya dans notre bar habituel du jeudi soir. Voilaaa ! article déjà fini.

Plage d'Haifa 

Sachez que si vous voulez dire en anglais l'expression "Quand les poules auront des dents", on va vous regarder bizarrement. En anglais ils parient plus sur les cochons et disent "When pigs might fly". C'était l'info du jour. De rien ! 😀

11

Aujourd'hui journée exceptionnelle alors chantons tous en choeur joyeux anniversaire à la meilleure des mamans !! Pleins de gros bisous d'amour <3

Traduction:  Joyeux anniversaire Veronique 
12

Samedi milieu d'après-midi, le pouce en l'air au bord de la route direction Tel Aviv pendant à peine 1 min et nous voilà parties. Bien arrivées 2H plus tard, nous décidons de nous promener un petit peu dans la ville. Première nuit chez un copain rencontré lors de Pourim la dernière fois que nous étions à Tel Aviv. Soirée monopoly et falafel puis rooftop face à la mer avec une super vue chez un couchsurfeur voisin et au lit (enfin au canapé).

Lendemain achat de bougies et d'un gâteau pour fêter l'anniversaire de maman Freddy à la plage. Puis visite d'une galerie d'art, balade dans les quartiers et un peu de plage bien sûr. Nous dormons le soir chez l'un des gars rencontré la veille sur le rooftop. Sauf qu'à notre arrivée il n'est pas là, nous l'attendons assises dans les escaliers du couloir après avoir cherché les clés qui étaient introuvables. Finalement un voisin arrive et nous accueille chez lui. Il est en colocation avec d'autres jeunes très accueillants. L'un d'entre eux a une guitare, Freddy joue pendant que Boulbi joue avec Chico (le chien de la maison). Après 2H d'attente en bonne compagnie, notre hôte Yotam nous reçoit ainsi que nos nouveaux amis pour une soirée posée improvisée. Canapé de bien meilleure qualité que la veille.

Après une bonne nuit de sommeil pas si longue que ça, direction the beach pour le bronzage de Freddy et les couleurs de Boulbi avec juste avant construction d'un gâteau de sable pour un anniversaire amical. Yotam nous rejoint, il fait de l'accro yoga et s'envoie en l'air avec Boulbi (LOL). Forte chaleur, nous décidons de rentrer pour regarder un film. On the road again pour rejoindre l'ami Roi (c'est son prénom) de Freddy. Il nous a invité chez lui pour fêter Pessah avec sa famille. Ayant vécu en France pendant près de 15 ans (car son père est originaire de Toulouse), tout le monde parlait français contrairement à la belle famille. Beaucoup de prières et quelques rituels religieux, dont manger du céleri, de la salade à la confiture de datte, mélanger de l'eau et du vin puis jeter le tout, etc.. puis repas, enfin ! Beaucoup, beaucoup, beaucoup de nourriture.. des entrées à foison, une soupe, un poisson, puis un autre poisson, puis une viande, puis une autre viande, le tout accompagné de riz, de potatoes, de pommes de terre, de fèves, puis un gâteau, et un autre gâteau, et du thé, et des pistaches, des noix de cajou, des cacahuètes, etc etc etc.. Nous avons dormis là bas comme des gros bébés dans un grand lit bien douillet.

C'est reparti pour le stop le lendemain midi en pensant prendre du temps pour rentrer sur Akko avec les bouchons et la fatigue du lendemain de pessah. Finalement, on est rapidement prise en voiture par un militaire qui se rend à un barbecue chez sa sœur à Tibériade. C'est parti, nous sommes invitées et nous y allons ! Petit arrêt avant dans une réserve naturelle pour avoir l'une des plus belles vues sur le lac de Tibériade. Toujours un très bon accueil, contents de nous avoir parmi eux, je m'occupe du baby de 6mois je suis trop contente (Freddy). Puis on mange avant tout le monde et on a beau insister pour que non, ils insistent pour que oui, alors oui, ils nous servent et nous resservent à n'en plus finir en étant fiers car la viande provient de la compagnie du mari, c'était du mouton, on souriait en mangeant, en affirmant que "yes it's good!", alors que nous n'aimions vraiment pas. Boulbi et moi se battions pour se partager les bouts de viande, elle a finalement réussi à en remettre discrètement dans le plat et j'ai réussi à jeter nos assiettes en plastique pour qu'ils ne puissent plus nous resservir ahah. Après manger on est allé au lac de Tibériade afin de savoir si l'eau était bonne, elle l'était. Puis nous sommes déposées à environ 1H d'Akko. Nouvelle voiture, nouvelle rencontre, nouvelle route, nouvelle musique, je demande qui est le chanteur parce-que j'aime beaucoup, il fait un détour pour nous ramener et m'offre le CD devant chez nous. Bevakacha ! (derien)

TIBERIADE 

Pessah, shalom tout le monde ! 😀

Durant Pessah tout ce qui est à base de levain (pain, bière, petits gâteaux, etc..) est introuvable pendant toute la durée des fêtes, soit environ 1 semaine.

13

Nous aurions dû partir dès jeudi après-midi en direction du désert, mais la flamme de l'auto-stoppeur qui est en nous n'étant pas allumée, nous nous sommes reposées jusqu'à ce qu'elle se ravive. C'est à dire vendredi soir à 21H. Effectivement ça fait tard mais celle-ci étant belle et bien allumée nous tendons le pouce pour Tel Aviv. Assez rapidement nous nous sommes rendus compte qu'être au bord de l'autoroute à 21H30 et en plus à Akko n'est pas une très bonne idée.. Au bout de 45min un homme a fini par nous prendre mais pour Haïfa. Bon.. Ok !! Il nous a fait faire Haïfa by night, allant d'un club à l'autre en lui mimant que non, nous ne voulions pas rentrer dans des boîtes de nuits où les filles portent des mini jupes et des grands talons car ça ne nous correspond pas beaucoup lol. Après 2H de promenade il nous ramène à la maison :) merci !

Stop et jardins Bahai de Haïfa version nocturne

Samedi nous étions partantes, nous ne pensions qu'à ça, nous en avions envie, nous en rêvions même.. : la bronzette ! Alors on se met en maillot, on prend les vélo, on motive Mathilde, on va a la plage, on y arrive et là il y a des dizaines de kite surfeurs.. Comprenez que le vent était alors au rdv. On a donc sorti le jeux de carte en restant bien habillées, avec le pull et la capuche en plus ! Samedi soir, Freddy exprime son inspiration sur ses jambes. Dont worry papa maman ! Ce ne sont pas des vrais (pas encore.. ahah).

La plage dans le vent et les tatouages éphémères de Freddy 

Dimanche était un meilleur jour pour l'auto-stop, nous allons rejoindre des volontaires français à Haïfa. Après-midi plage puis, sur le retour, premier restaurant depuis notre arrivée au pays : un restaurant éthiopien. C'était merveilleusement bon.. On vous recommande à tous d'aller essayer un restaurant éthiopien dans les prochaines semaines et vous nous en direz des nouvelles. En plus on mange avec les mains alors ça, nous on adore !! Puis on a bu une bière à la terrasse d'un café baba cool, ce qui nous a fait notre seconde pause sur le retour de la maison et croyez nous, ces pauses étaient nécessaires vu les 1H de marche en pente montante. Bienvenue à Haïfa ! Une fois couchés nous avons regardé un film qu'on vous recommande aussi vivement, "La belle verte". Il ne s'explique pas, il s'admire simplement alors faites nous confiance ;)

Playa et plat éthiopien (miam miam)

Lundi petite balade dans le quartier arabe et le quartier allemand de Haïfa. Nous avons fait un passage par le marché bien sympathique, puis volley sur la plage avec des volontaires français et allemands ainsi que des étudiants infirmiers rencontrés sur la plage. On a tellement tout donné en terme de motivation qu'en me jetant dans le sable les deux genoux en avant et les jambes écartées j'en ai craqué mon pantalon en toile.. Heureusement que Boulbi a sa trousse de couture ! Et enfiiiiiiiin la bronzette tant espérée par Freddy =D. En fin d'après-midi nous avons repris le stop qui a bien fonctionné. Décidément ils sont très gentils ces hommes israéliens qui s'arrêtent sans cesse quand deux filles font de l'auto-stop.. Lol. Douche rapide et séparation du binôme pour fêter Mimouna, la fin de Pessa'h : Freddy avec Élise, à vélo direction chez les parents d'une collègue à Akko, Boulbi avec Marin direction chez une collègue à Nahariya.

Match de volley intensif, vue sur mer et petite composition florale

Mimouna est une fête populaire pour les communautés juives originaires d’Afrique du Nord au sortir du dernier jour de Pessa'h. Elle célèbre les retrouvailles entre voisins qui, au vu de l’interdiction de consommer du hametz (pain levé), s’étaient abstenus de partager leurs repas au cours de la semaine de pâques. Les aliments à base de pâte levée y tiennent donc une place de choix.

Pour ma part, Freddy, très bon accueil, très grande famille et beaucoup d'amis, tout le monde était très heureux de nous voir. On a passé la soirée avec les jeunes, à boire un coup et grignoter tout ce qui se trouvait sur la table. On s'est gentiment moqué de mon accent anglais pourri, et on a beaucoup rigolé toute la soirée. Nous sommes à nouveau invités pour shabbat samedi 😀

La table à gauche et des moufletta (crêpes sucrées, beurrées, miellées, spécialités de mimouna).

En ce qui me concerne, Boulbi, très bon accueil également avec une très grande tablée remplie de pâtisseries marocaines et de fruits secs. Quelques collègues étaient également invités au repas et sinon de la famille, des amis et des voisins. Les gens venaient, mangeaient/buvaient et repartaient. Nous avons donc fait la même chose et nous sommes les bienvenus pour un prochain repas ou un petit thé à l'occasion 😀

Repas de Pessa'h au travail de Boulbi et Mimouna chez la collègue
14

Mercredi en rentrant du travail, Aziz vient nous chercher à la gare d'Akko pour visiter Caesarea (ou Césarée). Boulbi et moi l'avions rencontré la semaine dernière lorsqu'il nous avait pris en auto stop et avions bien échangé. Balade en bord de mer pour rejoindre les vestiges d'une ancienne ville antique, des ruines d'époques romaines et médiévales, dont un théâtre encore en très bon état et un hippodrome d'environ 250m de long. Vraiment chouette. Surtout que la promenade s'est fini autour d'une grosse gaufre à partager avec de la chantilly et de la glace à la vanille et au chocolat, miam !

Caesarea et ses paysages et la fameuse gaufre

Le jeudi nous étions tous invités dans la maison de fonction de l'ambassadrice française à Tel Aviv. Après un petit discours d'accueil et une photo collective rassemblant l'ensemble des volontaires, nous sommes conviés au buffet pour savourer de délicieux gâteaux. Le service effectué par deux femmes de maison soulignait d'autant plus la richesse de celle-ci. Nous avons pu échanger avec quelques professionnels de l’ambassade s'intéressant à nos services civiques, ainsi que rencontrer d'autres volontaires. Puis nous avons passé la soirée à la plage avec ceux de notre "promotion" et avons dormis chez eux après une petite bataille de coussins mémorable !

Comparaison de la prise de couleurs, soirée et petite session brossage de dents 

Lendemain matin direction le consulat français pour donner procuration à nos papa respectifs ! Pique nique à la plage avec les copains et construction avec le sable. En fin de journée nous sommes allés chez Yotam (celui qui fait de l'accro-yoga et chez qui on avait déjà logé). Fatiguées de notre courte nuit de la veille, nous nous sommes couchées à 20H30 quand il se rendait chez sa famille pour faire shabbat.

Couché très tôt, levé très tôt : 7H30. Mais mon papy me dit souvent que "l'avenir appartient à celui qui se lève tôt"! alors on avait un bel avenir qui nous attendait là. Celui de relire les programmes des candidats à la présidentielle afin de faire un choix de vote final, de faire de la guitare avec Yotam, puis une balade matinale avec le bonus apéro dans les ruelles de Tel Aviv. Il faisait déjà 40 degrés à 11h, nous vous laissons imaginer la chaleur lorsque nous étions en plein cagnard à faire de l’auto-stop.. Mais la crème solaire était avec nous ! Nous nous rendions à Hadera rejoindre d'autres volontaires pour un festival de musique trans, musique originaire d’Israël qui fait BoumBoum de partout. Petite pause sandwich à Netanya, arrivée comme convenu à 16h pour une fin de fête à 23h30. Un Israélien rencontré pendant l’événement nous dit habiter à Haïfa, non loin de chez nous et propose de nous avancer en voiture. Nous sautons sur l'occasion ! Finalement il nous laisse à un arrêt de bus en bord d'autoroute à 10 min du festival parce qu’il change de programme de soirée et ne dormira pas chez lui... Un peu déçues mais on garde le sourire pour rentrer tardivement à la maison, en transport.

Mission stop, un paon qui fait la cour et petit aperçu du festival 
15

Le 22 avril eu lieu notre premier anniversaire amical et pour fêter ça rien de tel que la réception d'un colis rempli de fromages français, encore merci ! 😀

Happy birthday to us 

Lundi après le boulot Freddy se rend à Kashet cave, près de Ya'ara, en auto stop. La "grotte arc en ciel" en Galilée se trouve contre la frontière entre Israël et le Liban. Des amateurs de sports extrêmes s'y rendent pour y faire du rappel de l'arche jusqu'au fond de la grotte.

Keshet Cave 

Clément est resté quelques jours avec nous pour visiter Israël et rendre visite à Clément notre colocataire. Ensemble nous avons visiter le tunnel d'Akko qui mesure 350 mètres de long. Il servait de passage souterrain stratégique qui reliais le palais des Templiers au port. Le rôle des templiers était d’aider les pèlerins et les malades venus d’Europe en Terre d’Israël pour visiter les lieux saints. La partie inférieure du tunnel est sculptée dans la pierre naturelle et sa partie supérieure est faite de pierres taillées. L'histoire est intéressante mais le tunnel en lui même est assez décevant à visiter. On s'est ensuite baladé dans la vieille ville, au port, et le soir Clément nous a fais des crêpes ! On a fait une soirée à l'appart pour fêter son départ.

Tunnel des templiers et  aperçu de la soirée 

Vendredi après midi Aziz nous a emmené dans un grand parc naturel de Haïfa, appelé "La petite suisse". Un de ses amis était également de la partie et nous avons partager un bon barbecue ! Le saumon était un régal. La petite balade après repas nous a permis de découvrir des spots splendides. De retour à la maison, il nous a laissé sa glacière avec le reste de poisson et boissons, nous lui avons laissé notre énorme salade de riz maïs thon tomates concombres.

La petite suisse de Haifa 
16

Dimanche après-midi après le travail, Bar (jeune homme rencontré en stop) vient nous chercher à la gare pour nous emmener à Nazareth. Là on y visite différentes églises et dans l'une d'elle nous assistons à un mariage arabe/chrétien auquel nous nous sommes mêlées à notre encontre.. Dans la deuxième église nous avons pu assister à une partie de la messe chrétienne orthodoxe mais nous n'y sommes pas restées longtemps. Nous finissons notre promenade par la "visite" d'un cimetière arabe. Une fois de retour à Akko nous sommes invitées par notre hôte de l'après-midi à manger des sandwichs schnitzels (escalope de poulet pané) dans la vielle ville. A 20H nous avons entendu la sirène durant 1min en hommage aux soldats morts pour l’Israël. Lundi matin au travail, la sirène retentit cette fois pendant 2min. Tous les juifs se tiennent debout et ne bougent plus, même les voitures arrêtent de circuler.

Eglises et cimetière arabe 

Lundi après-midi nous avons passés des heures sur internet pour prendre nos billets de retour pour la France ! Prix excessivement chers.. Nous ferons donc une escale de 11H à Nice lol. Nous rentrons plus tôt que prévu, le 13 août, mais vu qu'on était pas censées rentrer avant fin août, nous repartons le lendemain, le 14 août, pour Barcelone avec des amis !! Le soir nous sommes allés à un concert dans Akko, on s'est vite rendu compte par la foule et les chansons déjà entendues, que le chanteur était très connu. Musique qui fait danser, nous avons beaucoup aimé. Juste avant son passage nous avons eu le droit à un feu d'artifice et nous étions émerveillées comme des enfants un jour de Noël.

Fête de  l'indépendance (yum haatzmaut)

Mardi : jour de l'indépendance, 69 ans d’Israël. Départ à 11H pour faire de l’auto-stop direction Safed, une des villes les plus élevées d’Israël. Un peu difficile d'y parvenir mais finalement nous sommes arrivés au sommet. Visite de la vieille ville où tout est fermé, de même pour le centre ville, et balade dans le quartier des artistes. Toutefois, nous avons pu visiter le "Wolfson Community Center" aussi appelé "Saraya". Construit au début du 18ième siècle par un bédouin pour sa famille, il a ensuite été conquis par les Turcs qui en ont fait leur siège central, puis par les Britanniques qui en ont fait leur quartier générale. Détruit en 1948 il a été reconstruit et sert aujourd'hui de maison de la synagogue. Il est également un conservatoire de musique, propose des cours en hébreu et un musée sur la vie juive en Hongrie avant l'Holocauste. La cour est également utilisée pour des concerts en plein air. Après cette visite, en continuant de se balader, nous avons trouvé un point de vue superbe sur la mer de Galilée. Enfin, redescente de la montagne non pas à cheval mais à pied ! Mal aux pattes mais fières 😀.

Safed ou Zefat 
17

Shalom lekoulam !

Nous sommes bien parties pour cocher toutes les petites cases de notre liste de lieux à visiter en Israël ! Et oui, mercredi après le travail nous avons pris la route avec Aziz (notre copain d'Akko) et les filles direction le Lac de Tibériade. Promenade très agréable en bord de lac avec une animation de station balnéaire.

Lac de Tibériade 

Le lendemain eu lieu notre deuxième séminaire avec pour thématique les aspects de la commémoration dans la société israélienne. Pour cela nous avions rendez-vous à 10 min de chez nous à Beit Lohamei Haghetaot, La Maison des Combattants des Ghettos. Il s'agit de la plus ancienne des Institutions commémoratives consacrées à la Shoah érigée en Israël. Elle a été fondé par une poignée de résistants, de partisans et de survivants des camps de concentration venus créer pour eux-mêmes et en souvenir de leurs camarades de combat assassinés. A la fois kibboutz "des Combattants des Ghettos" mais aussi musée et lieu de mémoire, il porte le nom de "Beit Lohamei Haghetaot". Les fondateurs voulaient "perpétuer le souvenir de la Shoah et de la Révolte... dans une institution vivante qui puisse inspirer des leçons pour l'avenir.." (Y. Zuckerman). Cette journée fut très intéressante et aurait pu l'être encore plus si nous avions pu prendre le temps de regarder certaines parties du musée par nous même, et comprendre la totalité des paroles de notre guide anglais..

Une maquette de camp et amphithéâtre extérieur avec aqueduc reliant  anciennement à Tel Aviv  

Trois volontaires de Tel Aviv sont rentrés avec nous à l'appartement pour visiter "le Nord". Nous avons, en fin de journée, profiter des derniers instants de soleil en bord de mer.

En bord de plage 

Pendant que nos hôtes se sont lancés dans une visite d'Akko vendredi, nous voilà reparties avec Aziz. Direction le mont Méron pour une randonnée avec les filles. Après 1H30 de voiture, nous arrivons à destination et profitons de la forêt en montagne et des paysages qui s'offrent à nous. Sur le chemin du retour se trouvait la forteresse de Montfort, un des lieux à visiter sur notre liste.. Nous nous y sommes donc arrêté et avons pu profiter d'une magnifique vue. Cette forteresse date des croisades au nord d'Israël. Elle faisait partie du royaume de Jérusalem et a été le quartier général des chevaliers Teutoniques (ordre militaire chrétien apparu au Moyen Âge).

Mont Méron et forteresse de Montfort 

Vendredi, la soirée devait se dérouler chez un volontaire à Nahariya mais comme jamais rien ne se déroule comme prévu, la soirée fut annulée.. Nous connaissant, vous vous doutez bien que nous nous proposâmes pour faire tout de même une soirée en la délocalisant à Akko et en restant un peu plus discret qu'un événement Facebook vu que nous sommes tout de même limité en possibilité de couchages. Nous avions déjà 3 volontaires de Tel Aviv avec nous de manière sûre. Quelques messages envoyés et un peu de bouche à oreille et voilà que vendredi soir notre appartement ne fut jamais autant rempli 😀 Musique, discussions, toasts, backgammon, guitare, jeux de cartes, vélo et bien sûr apéro 😛 Ce fut une super soirée !

Soirée à l'appart 

Le lendemain, mission ravitaillement car plus rien à manger dans le frigo. Nous partons tous ensemble dans un petit restaurant dans le souk de la vieille ville d'Akko, plutôt sympathique. En Israël quand on commande un plat il y a toujours un assortiment de salades qui est amené en premier lieu. Sitôt commandé que les fameuses salades arrivèrent et on ne les a pas regardé longtemps car on avait vraiment très faim ^^. Heureusement que nous n'avions commandé qu'un plat pour nous deux car étant donné la taille du schnitzel et les salades avant, jamais nous n'aurions fini. Après ce bon repas, petite balade digestive dans la vieille ville. Nous avons fini par nous posé dans le jardin de la citadelle d'Akko avant de rentrer tranquillement à la maison.

D'autres promenades sont prévues pendant la semaine qui arrive. Vous aurez l'occasion de les lire dans notre prochain article ! 😀

18

Un après midi nous avons rejoint notre ami Aziz pour visiter Beit-Shéan. Cette ville fut conquise et occupée par de nombreux peuples : les Égyptiens d’abord, il y a 3500 ans, suivis par les Philistins quelques siècles plus tard. La ville fut ensuite occupée par des Israélites avant d’être incendiée par le souverain assyrien, et a fini sous la domination romaine et byzantine. Cette élévation naturelle permettait aux habitants d'avoir la main mise sur la vallée en contrebas et de prévenir toute attaque potentielle des ennemis. Elle a été abattu par un tremblement de terre et a laissé derrière elle de remarquables vestiges, comprenant une maison de bain, un théâtre et des sanctuaires. Le parc national de Beit She'an est reconnus comme étant l’un des plus beaux du pays d’Israël. Il faisait 42°, nous avons visité à la sueur de notre front, monter de nombreuses marches pour atteindre le sommet de l'élévation, mais le résultat avec une vue sur la Jordanie était splendide. Nous y sommes restés jusqu'en fin de journée.

Beit shean 

Jeudi soir un ami à nous, volontaire sur Tel aviv, est venu dormir à l'appartement. Il est arrivé accompagné d'une bouteille d'arak. L'arak est une eau de vie de vin entre 40 et 50 degrés, beaucoup consommé au Liban, en Syrie, en Jordanie et évidemment en Israël. Au gout on dirait du pastis car c'est anisé, mais lui ne contient pas de réglisse ! Boulbi a su apprécier, Freddy non.

Notre copain volontaire de Tel aviv à l'appartement ! 

Vendredi soir nous sommes partis sur Tel aviv pour rejoindre un ami rencontré en coach surfing, Liran. Celui-ci accueillait deux hôtes : l'un venant d'Allemagne originaire de Grèce, et l'autre originaire d'Australie mais habitant à Londres. Nous avons pris l'apéro chez lui avant de nous rendre en club pour danser toute la nuit ! Nous avons ensuite dormis chez des volontaires français habitant Tel Aviv.

International 's picture 
19

Cette semaine était exceptionnelle ! Nous l'avons nommé "Les Rothschild en vacances". Effectivement, la vie en Turquie étant peu chère, on s'est quelque peu laissé aller et nous avons fait chauffer les CB.

Mardi le réveil à 02H15 nous a fait piquer les yeux mais en partant 30 min plus tard nous avons eu le train dans lequel nous avons réservé l'hôtel (il était temps). Arrivées à 05H à l'aéroport pour un décollage à 06H20, les tests de contrôle israéliens se sont bien passés. Freddy s'est endormie avant le décollage et Boulbi était abandonnée, en sueur, face à sa peur, bref pas très bien.. ^^. Mais nous avons atteint Istanbul en toute beauté ! On a d'abord été surprise par la découverte de leur formidable anglais si peu existant, puis par la ville en elle-même. Nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre mais ce fut une belle découverte.

A 3H20 dans le train d'Akko direction l'aéroport ! 

Petit point historique : Istanbul fut appelé Constantinople jusqu'en 1930. Il s'agit du principal centre financier, commercial et industriel de la Turquie. Forte d'un héritage culturel et historique important, Istanbul est aussi la capitale culturelle du pays.

Au programme : visite de la ville, partie européenne et partie asiatique avec la traversée du détroit du Bosphore en ferry, des souks (avec pour spécialités des pâtisseries turques, des bijoux, des foulards, des serviettes de bain/plage, du savon et des fruits secs), de nombreuses mosquées dont la plus connue qui est la mosquée bleu aussi appelée la mosquée du Sultan Ahmet, la Hagia Sophia Museum qui était anciennement une mosquée puis une église puis un musée, le "Dolmabahçe palace", la Maiden's tower située en plein dans l'eau, une chicha nommée Narguilé, le musée de l'art moderne, le grand bazar, des resto des resto des resto et du shopping à gogo. Pour cela le réveil sonnait chaque matin aux aurores et nous ne rentrions que le soir après soupé (oui oui nous avons soupé à deux reprises grâce aux délices du restaurant à soupes juste à côté de notre hôtel).

RESTO 
Souks et grand bazar et chicha
Musée d'art moderne 
Divers et galata tower 

Le "Dolmabahçe palace" était ouvert exceptionnellement gratuitement aux visites le 19 mai, jour où nous nous y sommes rendus sans même le savoir (si ça c'est pas le destin). Visite avec un guide version anglaise, autant vous dire qu'on a quelque peu abandonné malencontreusement notre groupe pour retrouver celui des turcs. Ce palace situé au bord du détroit du Bosphore a été habité par 6 sultans différents et est extrêmement luxueux. Les photos étant interdites à l’intérieur, nous en avons peu à vous faire partager..

Le "Dolmabahçe palace" 

La mosquée bleue d'Istanbul est l'une des mosquées les plus connues pour les céramiques à dominante bleue qui ornent ses murs intérieurs. Comme beaucoup d'autres mosquées, elle comporte également la tombe du fondateur, une école et un hospice. La mosquée Sultanahmet est devenue l'une des attractions touristiques les plus populaires d'Istanbul. A l'origine, il n'était édifié qu'un seul minaret par édifice, puis le constructeur en fabriqua plusieurs jusqu'au nombre de 6. Les raisons sont esthétiques pour la symétrie, pour la stabilité et pour la souligner d'un élément fort. La mosquée sacrée de la Mecque a du alors construire un septième minaret pour ne pas être surpassée. Cependant, l'appel à la prière n'est fait que depuis un seul minaret.

Mosquée Bleue 

Nous avons visité beaucoup d'autres mosquées donc une où, n'oublions pas de préciser, Boulbi s'est trompé entre le voile et la jupe et a fini avec la jupe sur la tète !

Autres mosquées et jupe sur la tête ! 

La basilique Sainte Sophie (du grec Hagía Sophía qui signifie « sagesse de Dieu ») est une grande basilique chrétienne de Constantinople construite au IVe siècle puis agrandi au VIe siècle sous l'empereur byzantin Justinien. Elle est devenue mosquée au XVe siècle, puis un musée en 1934. Il s'agit du bâtiment le plus proéminent dans le monde en terme d'art et d'histoire de l'architecture.

Basilique Sainte Sophie 

La Maiden's Tower ou Tour de Léandre, ou Tour de la Fille) est bâtie sur une petite île située dans le détroit du Bosphore. Elle a eu plusieurs fonctions comme une tour d'observation de défense, de contrôle de trafic maritime, une prison, un hôpital de mise en quarantaine, un phare, etc.. et devient un musée en 1989. On s'y ai rendu en petit bateau et sur au sommet il y avait plein de mouettes (et beaucoup de vent), c'était chouette !

La Maiden's Tower

Il y a beaucoup de légendes à propos de la construction de cette tour et de son emplacement. Selon la légende la plus populaire de Turquie, un oracle aurait prédit à un sultan que sa fille mourra mordue par un serpent venimeux le jour de son 18ème anniversaire. Le sultan, pour la protéger des terres et donc des serpents, fit construire la tour et y laisse vivre sa fille, visitée uniquement par son père. Le jour de ses 18ans, le sultan ravi d'avoir pu empêcher la prophétie lui apporta en cadeau un panier de fruits exotiques. Un serpent était caché dans le panier et mordit la princesse, qui mourut dans les bras de son père, tout comme l'oracle l'avait prédit. D'où le nom "Tour de la jeune fille".

"Tour de Léandre" vient de l'histoire d'une autre jeune fille. Héro était une prêtresse d'Aphrodite qui vivait dans la tour, Léandre tomba amoureux d'elle et nageait tous les soirs pour la rejoindre. Pour cela Héro allumait une lumière chaque nuit au sommet de sa tour pour guider son chemin. Mais une nuit de tempête en hiver, les vagues rejetèrent Léandre dans la mer et le vent éteignit la lumière mise par Héro. Léandre perdit son chemin et se noya.. Lorsque la mer rejeta son corps le lendemain, Héro folle de chagrin se jeta de la tour et mourut également. Le nom de jeune fille à la Tour pourrait aussi avoir son origine dans cette histoire ancienne.

Tour de Léandre ou Tour de la jeune fille

Qui dit vacance dit aussi temps pour soi. Alors Freddy a essayé l'épilation des sourcils à la pratique orientale, soit avec un simple fil à coudre. Elle est très contente du résultat. Le soin du visage qui a suivi pour nous deux était aussi très agréable avec nos masques tout noirs ! En sortant de l'institut de beauté, nous avons fait la rencontre de deux étudiantes turques de 20 et 22 ans qui nous ont accompagnés à des visites locales ainsi qu'à une soirée en club. Leurs folies s'adoucissaient lorsque l'on discutait de leur religion musulmane, tout en restant joyeuses et ouvertes d'esprit, nos différences de cultures étaient parfois frappantes et pourtant nous sommes devenues si rapidement amicales. Différent et ensemble, telle est la beauté de l'être humain !

Soin du visage et copines Turques ! 

N'oublions pas les Duty free pour lesquels nous avons beaucoup d'amour et surtout beaucoup de sacs en en sortant. Mais ne vous inquiétez pas, il y en aura pour tout le monde ! De retour en Israël pour shabbat shalom, pas de transport.. C'est vrai que ça ne nous avait pas manqué. Alors on continue dans le thème de vacances CB illimité en prenant un sherout, taxi collectif typique israélien.

Toutes les bonnes choses ayant une fin, nous voilà de retour à Akko et direction le boulot 😉.

20

Bien le bonjour tout le monde !

Lundi soir nous nous sommes posés dans un parc près de chez nous avec Aziz et les filles. Il avait apporté son oud, instrument de musique très répandu dans les pays arabes. Les cordes sont doublées et les notes ne sont jamais jouées en même temps, c'est en fait une succession de note très rapidement joué. Freddy a essayé d'en joué mais c'est bien différent de la guitare !

Aziz et son oud 

Mardi nous avons reçu la visite dans nos structures de notre coordinatrice israélienne, accompagnée par les deux responsables de l'association israélienne qui gère notre service civique ainsi que des partenaires italiens. L'idée principale de cette rencontre était de montrer à ces partenaires italiens les possibilités qui s'offrent à eux pour le projet de volontariat qu'ils ont et de les aider (par notre expérience) à mieux anticiper et préparer l'arrivée des futurs volontaires. Ils nous ont également retrouvé à l'appartement en fin de journée pour discuter de nos missions, de nos ressentis, et ensemble nous avons cherché des solutions pour que nous nous sentions plus utiles au travail et donc que notre service civique soit plus agréable. Après ces 2H de concentration intense (et oui les discussions ayant lieu en anglais, concentration maximale obligée pour notre binôme..), on se prépare pour rejoindre des volontaires à Haïfa pour fêter le départ de l'une d'entre eux. Nous avons passé une super soirée tous ensemble ! Très bonne ambiance et bonne humeur au rendez vous, ça nous a fait bien plaisir 😀.

Soirée de départ à Haifa 

Mercredi soir barbecue chez le copain barman pour Freddy et Elise. Azik était avec son cousin et un ami à lui, tous très sympa nous avons mis (un tout petit peu) la main à la pâte pour les aider à préparer puis on a trinqué en terrasse à ce féculent repas. Notre salade de riz les a surpris, apparemment plus habitué à la salade verte, tandis que le poulet grillé, houmous/pita, tomates cuites et salades marocaines nous ont conquis. Si bien qu'une fois le poisson cuit, nous n'avions plus faim.. Alors au prochain barbecue ce sera poisson !

Lé raïm ! (santé) 

Jeudi début d’après midi en route pour Haïfa avec notre coloc Mathilde pour louer une voiture. On se la joue confort et direction Jérusalem pour dormir chez David, ancien couch-surfeur de Freddy. Son petit chien Francky nous a toutes séduites ^^. Soirée calme et reposante pour un réveil matinal avec petit déjeuner préparé par le cuisto.

Escale à Jerusalem 

Vendredi matin on récupère une amie volontaire sur Jérusalem et direction la mer morte ! Là bas nous rejoignent nos autres copains volontaires, nous sommes une bonne dizaine et c'est parti pour un weekend de campement face à l'un des plus beaux paysages au monde. Nous étions près de Ein gedi, en pleine nature avec quelques autres voyageurs de tout âge, mais la mer morte se situe en Palestine face à la Jordanie. Au programme baignade flottante, boue corporelle, piscine naturelle, coups de soleil, rigolades, soirée autour du feu et merveilleux souvenir. Freddy se lève après avoir somnolé 1H pour admirer le lever du soleil, magnifique..

Metsoke Dragot 
21

Lundi après midi nous accueillons à l'appart en couch-surfing un ukrainien venu visiter Israël. Bien sympathique, il nous a gâté de différentes petites fioles de Vodka typiques d'Ukraine ainsi que de chocolat. Le soir nous sommes partis avec Aziz qui nous invitais manger du Kenafeh, spécialité du moyen orient. Le kenafeh est une pâtisserie feuilletée, trempée dans un sirop, réalisée à base de cheveux d'anges, de fromage, de beurre et de pistache ou de noix. Originale, très sucré, bourratif, mais bon 😀.

Kenafeh avec Aziz 

Mardi après le boulot, Freddy et Elise se sont rendus à Azhiv beach où elles devaient camper. Diabolo grenadine, tirage de carte, lecture, bronzette, jeux de carte, rencontre israélienne, puis tentative de camping échouée.. On fait du stop et retour à l'appart en soirée pour rejoindre le confort de nos lits.

Azhiv beach avec Elise 

Mercredi après midi, en manque d'animation, Freddy et Boulbi se motivent à préparer une veillée ! Nous y avons mis du cœur à l'ouvrage et la volonté a payé pour un rendu plus que parfait, exceptionnel, amazing. Puis Boulbi s'est mise à faire un château de cartes car l'ennui avait pris le dessus.. A la vue de cette triste occupation, Freddy prend les choses en main et lui ramène une fiole de vodka goût fruits rouges. Nous l'avons dégustée sortie du congélateur avec les filles de la colocation et elle était fraîchement bonne.

Jeudi arrivée des copains volontaires pour une grosse soirée dans le parc afin de ne pas se faire disputer par les voisins. Freddy meneuse de veillée et Boulbi à l'arbitrage et au comptage des points. Bonne ambiance, bon jeux, bonnes animatrices, bons joueurs, très bonne soirée 😀 Couchées au levé du soleil.

Notre nouveau terrain de jeux 

Vendredi nous devions partir camper dans le Golan mais le destin en a voulu autrement avec la soirée de la veille et les 3H de sommeil ^^. Nous nous sommes tout de même motivés à aller dans la vieille ville à vélo (A 5 sur 3 vélos). La faim nous titillant, nous avons opté pour un falafel suivi d'une glace en bord de mer, ainsi que pour l'agréable ambiance des chouks et la ballade sur le port. Puis retour à la maison pour se régaler des légumes du marché, et petit film reposant avant de s'endormir.

Notre merveilleux Akko 

Samedi direction la vieille ville d'Akko à vélo (toujours a 5 et 3 vélos) pour y faire un billard et un bon restaurant. Nos copains sont repartis en stop en fin d’après midi pendant que nous faisions le grand ménage ainsi que l'article du blog pour nos chers lecteurs !

Délice gustatif d'Akko 
22

Jeudi arrivée de Morgan surnommée Hugaytte ! Freddy va la chercher à l'aéroport et on récupère l'appartement loué sur Tel Aviv pour la semaine. Boulbi nous y rejoint très chargée ainsi que des potes de Jérusalem. Apéro à l'appart et on sort en boîte où un ami nous attend.

Apéro et soirée number 1 

Vendredi parade de la gay pride : des personnes du monde entier, de la musique, des costumes, on sue à grosses gouttes sous le soleil qui tape mais on suit les chars et restons jusqu'au concert qui nous attendait en fin de trajet. Énorme !! Une autre pote se joint à nous pour la 2ième soirée en boîte.

Gay pride et soirée number 2 

Samedi nous faisons bronzette à la plage avec des potes de Jérusalem ainsi que des jeux de raquettes avec Boulbi qui fait courir Freddy partout, perte de la balle mais après des recherches intensives sur un large territoire sableux, balle retrouvée ! On rentre après le couché du soleil. Puis, vous connaissez la chanson : apéro à l'appart et 3ième boîte de la semaine :) celle-ci étant en bord de plage, la grande classe.

Plage Tel Aviv et soirée number 3

Dimanche on se lève et on se motive pour la mer morte ! Toujours autant magnifique, on flotte dans cette eau salée, se faisons un masque corporel de boue, se rinçons en piscine naturelle, rencontrons des gars bien sympathiques qui nous ramènent à Jérusalem en fin de journée. À peine descendues de la voiture, et sans avoir le temps de tendre le pouce, une voiture s'arrête et nous prend jusqu'à tout près de chez nous, à Tel Aviv. On mange, on se douche, on se prépare pour sortir et on sort l'apéro... Et puis non c'est trop dur on est trop fatiguées alors on fait une pause exceptionnelle ce soir là.

La mer morte 

Lundi visite de Jérusalem, shouk, restaurant géorgien avec un hatchapuri excellent, vieille ville, souk (et non, ce n'est pas pareil que le shouk!), le mur des lamentations ou western wall in english, l'église de St sépulcre (=le tombeau du Christ) où le corps de Jésus aurait été déposé le soir de sa mort sur la Croix, messe orthodoxe, femmes qui chantent des chants religieux.. Et puis apéro à l'appart et 4ième boîte, la meilleure pour la fin avec un retour au lever du soleil !

Le meilleur pour la fin, et toutes les bonnes choses ont une fin.. 

Mardi Hugaytte repart en France :( et nous rentrons à Akko. Et oui.. Il faut aller au travail un petit peu. Mais juste un petit peu car jeudi séminaire à Tel Aviv, nous revoilà !! :D

23

Jeudi séminaire au Luna park qui était privatisé pour l'ensemble des volontaires présents en Israël. Avant cela un petit meeting autour d'un bon pique nique qui fait du bien à l'estomac (on aime le hummus !). Un rallye avait été organisé ; notre nom d'équipe : Les Topukes ! (in English "to puke" signifie "vomir", étant donné la peur monstrueuse de Boulbi face à toute cette terreur attractive). Pendant que certaine (aux cheveux roux) chauffe le siège de la petite chenille sur rails, d'autres chauffent tout court ! En avant, en arrière, en l'air, les attractions partent dans tous les sens et Freddy adore ça. Nous finissons finalement par visiter Tel Aviv Jaffa avec un ami. Coup de cœur pour ce très beau quartier paisible qui se fait d’ailleurs surnommer « la bulle ».

Attractions et Tel aviv Jaffa 

Après avoir fait un beach volley et quelques passes aux pieds, nous avons rejoint Jérusalem après le coucher du soleil sur la plage. Sur place nous attendaient les copines pour faire la fête dans la rue King George, célèbre pour ses festivités. Volontaires à Jérusalem, nous avons dormis dans leur appartement de fonction.

Couché de soleil Tel Aviv et soirée Jérusalem 

Vendredi visite de Bethléem (et ce dès le matin !) avec d'autres volontaires de Haïfa et Tamra. Il y avait énormément de "palestiniens" à la porte de Damas que nous empruntions car c'était l'avant dernier vendredi avant la fin du ramadan. Et c'est important pour beaucoup de musulmans d'aller prier à la mosquée de Jérusalem pour l'occasion. Premièrement nous avons visité le Walled Off Hotel. Il s'agit d'un hôtel qui dispose d’œuvres d'arts précieuses, dont de nombreuses de Banksy. Celui-ci est un artiste connu pour son art urbain humoristique le plus souvent sous forme de pochoirs. Le message est généralement libertaire, antimilitarisme, anticapitaliste ou antisystème. Suite à cette visite nous nous sommes baladés dans les ruelles, avons fait un tour au shouk, rencontré un artisan fabriquant des statuettes en bois d'olivier, mangé dans un restaurant local qui ne paye pas de mine mais très bon, discuté avec un commerçant parlant français (et qui a fait la visite à Sarkozy et Carla Bruni lors de leur visite en Palestine !), visité des églises dont une où serait né le petit Jésus (photo où Boulbi touche la pierre), et une autre de la St Marie où les superstitieux ou croyants grattent dans de la roche et mange la poudre qui en résulte pour ses bienfaits concernant la fertilité (nous avons gratté, mais pas mangé). Le mur quant à lui reste impressionnant, oppressant, déstabilisant.. il reste cependant une toile d'expression pour de nombreux artistes véhiculant des messages pour la plupart politiques en faveur de la reconnaissance, de l'existence et de la libération de la Palestine.

Bethléem 

Vendredi soir nous sommes resté posés à l'appart et repos au programme samedi également. Nous avions beaucoup de sommeil à rattraper et la grasse matinée fut extraordinaire ! Retour à la maison pour reprendre une semaine de travail avant de partir pour une nouvelle aventure en Jordanie (départ jeudi 22 en autostop!) 😀

24

Jeudi départ en stop après le boulot, donc du Nord d’Israël, pour atteindre la frontière par Beit She'an. Voyage rapide, nous étions en Jordanie 3H plus tard. Premier auto-stop pris direction en sortant de la frontière par un douanier et un policier, ils nous déposent à Irbid où nous prenons un taxi direction Amman, la capitale. Une fois sur place tout était fermé.. D'abord surprises puis compréhensives car le ramadan en était l'explication. On se rend chez le local qui nous accueille pour la nuit, il n'est pas là mais Julie oui ! Elle est douce gentille et affectueuse, Julie est sa chienne. Ses colocataires allemands arrivent et nous font visiter le centre ville quant à lui bien animé, ainsi qu'une place face au plus grand amphithéâtre de Jordanie, construit en 150 après JC environ, toujours utilisé pour des spectacles.

Amman 

Le lendemain visite de la citadelle d’Amman, des vestiges de palais et du temple d'Hercule. Il faisait extrêmement chaud mais belle visite. Puis départ pour Madaba dans un ancien bus original et authentique. Restaurant en terrasse donnant sur la grande mosquée, shopping, promenades dans les ruelles, et rencontre avec les enfants du quartier en attendant le couchsurfeur du soir à la gare de bus désertique. Présentation faites comme on a pu, c'est à dire en arabe, anglais et français mélangés, c'est parti pour un petit foot et basket avec les jeunes ! Aux bruits de nos rires et cris de soutiens, de plus en plus d'enfants se joignaient à nous. Infatigables mais moment complice, joyeux et intense. A notre départ ils criaient "goodbye" et "I love you" en courant derrière la voiture.. Et ça, on ne l'oubliera pas. Heureusement nos hôtes étaient très sympas et ont su nous garder de bonne humeur, deux locaux proches de nos âges, très sympa et envieux de nous faire aimer la Jordanie. Ils nous emmènent chez l'un d'eux qui nous explique louer un appartement au mois dans un hôtel avec piscine et vue sur la mer morte. Après avoir été positivement surprises par cette belle découverte, nous avons découvert un nouveau jeux de société nommé "Djakarou", semblable aux jeux des petits chevaux français. Nous avons dormis à 3 dans un lit XXXXXXL avant de se réveiller avec les moutons et leur maître bédouin au pied de la résidence 😀. Matinée piscine puis expédition dans un canyon, à l'aventure ! La chaleur étouffante a pu être supportable grâce aux magnifiques paysages qui nous laissait bouche bée, et évidemment grâce aux jacuzzis naturels..

Des visites, des rencontres, un canyon 

Notre hôte de Pétra vient nous prendre à Amman car c'était sur sa route, nous faisions donc connaissance dans la voiture tout en fermant les paupières de temps en temps.. Quelques heures après nous voila dans une magnifique grande maison de l'extérieur, mais désordonnée et sale de l'intérieur. A la vue de notre tête en découvrant la chambre, il nous a dit que l'on pouvait passer l'aspirateur.. Autant vous dire que 10 min après on réservait l’hôtel pour le lendemain lol. Toutefois hôte très sympa qui nous accompagne à la visite de Pétra le lendemain. Nos Jordan pass nous permettaient de faire les 2 premiers kilomètres à cheval pour notre plus grand plaisir ! Puis c'est parti pour la randonnée sous un soleil de plomb. Sitôt entre les montagnes nous voilà déjà émerveillées alors imaginez nous face au "Al-Khazneh" face de 30M de large et 43M de haut taillé dans la roche même... 6ième merveille du monde, et on comprend pourquoi ! 800 marches plus tard et 6KG de transpiration en moins, nous voilà au monastère d' "Ad-Deir" qui a servi de tombeau, de temple puis d’église. Un aller vaut un retour, tout autant crevant, mais finalement effectué. Ouf ! La clim des magasins nous a ensuite bien rafraîchit. Après l'effort, le réconfort : restaurant sympathique avant de se diriger vers l'hôtel et de décider sur un coup de tête de se faire un petit (grand) plaisir en allant aux bains turques juste en face de l'hôtel. Au rendez vous : hammam, jeté de seau d'eau froide sur le corps accompagné de ses cris euphorisants, gommage, massage, fou rire... Retour à l'hôtel pour une bonne nuit de sommeil dans des lits magnifiquement confortables et moelleux :)

Pétra 

Après cette nuit plus que parfaite bien qu'un peu courte, c'est parti pour le désert de Wadi Rum où le gérant de l'hôtel nous emmène moyennant finance (évidemment). Sitôt arrivées, sitôt dans le pick-up pour 3H de "visite" du désert. Premier arrêt où nous gravissons une montagne pour découvrir la source naturelle et graver nos prénoms sur un arbre surplombant la vallée désertique. Le camp de bédouins installé en bas, les chameaux, et Élise qui nous y attendaient, étaient tout petits. Les cheveux au vent (chaud) mais tout de même avec nos chèches sur la tète à l'arrière du pick-up, nous profitions des magnifiques paysages s'offrant à nous. Notre guide bédouin a enchaîné les arrêts afin de nous faire découvrir des points de vues et découvertes connues seulement des bédouins, tout en mêlant vitesse et ensablements, toujours avec le sourire. Après nos 3H de ballade, nous voilà laissées TOUTES SEULES au milieu du désert sur notre campement du soir (inutile de préciser à l'ombre, bien sur, vous l'aurez compris pendant ce voyage nous avons mouru de chaud lol). Sieste ratée à cause des mouches, jeux de cartes silencieux, bavardages calmes, ventilation à se fouetter le visage avec nos chèches... voilà notre programme jusqu'à ce que le responsable bédouin du camp arrive et que nous allions l'aider pour préparer le dîner. Non seulement ça nous occupait mais surtout nous mettions la main à la pâte :). Pour nous remercier notre nouvel ami nous emmène en jeep voir le coucher de soleil dans le désert, just amazing. A notre retour nous avons su apprécier notre repas et se poser autour du feu. Petite péripétie du soir (sinon ce n'est pas drôle ^^) : la police et des militaires ont débarqués pour vérifier que tout allait bien car il y avait eu des coups de feu tirés plus tôt dans la soirée sur un autre camp bédouin. Évidement les seuls encore debout c'était nous, alors ils nous ont demandé de faire une déposition/témoignage en nous interrogeant en en prenant des notes. Tant d'émotions et de chaleur nous ont dirigés droit dans nos lits pour une courte nuit désertique. Lendemain matin déjà chaud (pas loin de 28°C à 8H) et c'est parti pour quelques kilomètres à dos de chameau, ce qui était une grande première pour Élise et Boulbi, pas le temps de réfléchir que le chameau était déjà debout et idem pour la descente 😀.

Le désert de Wadi Rum 

Après le chameau, destination suivante : Aqaba ! On prend un taxi parce que ça n'est pas cher et on arrive rapidement à destination. Déjà 35°C à 10h30, la décision fut vite prise de se poser dans un petit bar pour manger et se désaltérer avant de reprendre le shopping au cours duquel nous rencontrons deux gars qui nous proposent gentiment de nous emmener à la plage à laquelle nous voulions aller. Nous avons finalement passé l'après-midi avec eux avant de rejoindre notre couchsurfeur pour poser nos affaires et prendre une bonne douche froide. Nous n'étions pas totalement satisfaite de notre mission shopping du matin alors c'est reparti dans les rues d'Aqaba où nous avions principalement craqués pour de beaux bijoux. Les plans de notre couchsurfeur changent et c'est donc son cousin qui vient nous chercher pour aller manger et partir en soirée. Le temps que nous arrivions, la soirée était finie et le resto fermé... retour dans le centre d'Aqaba pour manger une pizza et aller se coucher.

Aqaba 

Nous revoyons le lendemain matin un des gars de la plage qui nous emmène sur la route d'Eilat afin de faire du stop et de passer la frontière retour Israël. Nous y arrivons tant bien que mal et l'administratif israélien s'enclenche.. Élise reste en entretien pendant presque 1H, ayant quelques tampons de pays musulmans, Freddy pendant 30 min, et rien pour Boulbi, qui n'a pour l'instant que la Turquie et la Jordanie sur son passeport. Après ce passage frontalier nous ramenant "en terre sainte", nous faisons une halte à Eilat pour faire du shopping (et oui, encore!) et prendre un jus en terrasse en bord de plage (d'ailleurs 45°C à 17H). Puis on se dit qu'il est tout de même temps de se mettre en route pour rejoindre Rehovot, où nous avons un séminaire sur le système militaire le lendemain. Une voiture nous prend et direction Bet She'an où nous prenons un bus pour Rehovot. Sur le chemin nous avons eu l'occasion de traverser le désert du Neguev et Mitzpe Ramon, un très grand cratère où vivent des bouquetins. Nous arrivons, enfin, épuisées à Rehovot où notre hôte avait préparé nos lits et où nous nous sommes précipitées.

Eilat  et Mitzpe Ramon

En résumé : un voyage extraaaordinaire, des superbes rencontres, de la chaleur, des fous rires, des découvertes, que du plaisir, shoppiiiings, émotions, autostop, négociations monétaires, just amazing !

25

Jeudi séminaire sur le service militaire en Israël. Pour chance, nous étions logées la veille en couchsurfing chez des jeunes, habitants à 15 min à pied du lieu de RDV. Nous arrivons donc en retard et commençons cette journée forte intéressante ! Le repas offert du midi laisse à désirer : encore du houmous et des falafels.. Ne nous en parlez plus une fois notre retour en France lol. Une fois la journée finie nous nous retrouvons sur la plage de Tel Aviv Jaffa et profitons d'un couché de soleil. C'était la soirée "nuit blanche" à Tel Aviv qui s'est finalement finie assez tôt. Freddy campe en foret à Jérusalem tandis que Boulbi boit un verre en terrasse avec d'autres volontaires.

Shesh Besh au coucher de soleil 

Vendredi nous rentrons à Akko et Boulbi décide d'organiser un pique-nique sur la colline de Napoléon ! Ni une ni deux, courses et sacs fait, à même la selle de vélo, on s'y rend pour un coucher de soleil dînatoire. De retour à la maison, tout le monde au lit sauf Elise et Boulbi qui ont continué la soirée.

Coucher de soleil à Napoléon 

Samedi soir, le binôme s'enflamme ! Motivées mais hésitantes à sortir, la pièce a décidé pour nous.. Nous n'étions pas totalement d'accord avec le résultat nous disant de rester à la maison, nous avons donc recommencé pour un second résultat négatif, nous avons donc recommencé pour un 3ième résultat négatif, nous avons donc fini par écouter notre destin..

Dimanche nous nous retrouvons après le travail pour enfin succomber aux lasagnes végétariennes qui nous manquaient tant ! La déception étant à son comble, nous avons donc décidé de manger ce qui nous manquait le plus seulement de retour en France, la cuisine y est tellement meilleure. Boulbi et Mathilde vont visiter Rosh Anikra pendant que Freddy et Elise les attendent à la plage.

Un bon dimanche 

Lundi après le travail nous repassons nous préparer à l'appart avant de se rendre sur Tel Aviv. Nous nous retrouvons dans les transports parmi une grande communauté de fans de Britney Spears qui donnait un concert le soir même, mais non ce n'était clairement pas notre destination ! Nous optons plus pour une soirée en terrasse avec de la bonne musique.

Petit défi photo bus 

Mardi matin, après une courte nuit nous allons donc pas au travail. Freddy part faire les courses au taquet pour faire une quiche aux légumes ! Au passage, elle craque également pour faire un brownie. Chacun y met la main à la pâte pour un résultat partagé lol. Le dessous de pâte de la quiche n'était pas cuite et le brownie excellemment fondant !

La quiche aux légumes 

Mercredi après midi, totalement fatiguées d'on ne sait quoi, sûrement la chaleur et la clim qui fonctionne pas dans notre chambre, on va acheter des XL. Ce sont des boissons énergisantes, comme le Redbull en France, et elles nous ont bien réveillées ! Celles-ci nous ont permis de vous rédiger le long précédent article concernant la Jordanie. La soirée, des amis viennent à l'appart, nous avions cuisiné du riz aux légumes et eux apportaient l'apéro. Soirée bien sympathique 😀.

Jeudi Freddy et Elise finissent le travail 1H30 après les horaires habituels, ce qui ne nous arrangeaient pas du tout étant donné notre envie de se rendre à la mer morte pour le coucher de soleil. Après un bus loupé de très peu, disons à 3s près avec un chauffeur qui nous a salué de la main, un autostop qui n'a pas du tout fonctionné, un bus qui a mis 4H de Haïfa à Jérusalem au lieu d'1H30, un second bus qu'on a du attendre 1H10, nous y sommes finalement parvenus.. sans tente. Freddy et sa tête en l'air l'ont oubliée dans le bus.. Nous nous réconfortons par un bain de minuit seules sous la pleine lune de la mer morte, piscine naturelle fraîche pour se rincer, lingettes pour se laver et, emmitouflées dans nos serviettes, prêtes à dormir sur la plage (ayant conscience de la présence de coyotes à la recherche de nourriture). Finalement et pour le plus grand bonheur de Freddy, qui n'en peut plus des moustiques bien que Boulbi se fasse bien plus piquer qu'elle, un israélien vient discuter avec nous et nous propose de dormir sur son campement à la vue de notre détresse lol. Nous acceptons donc et nous retrouvons à 3 dans une tente à 78 degrés au moins (exagération de Freddy), nuit très courte, très transpirante, très inconfortable, très piquante, et coyotisé.. Effectivement la chanceuse de Boulbi s'est fait grignoter son sac et son maillot de bain ! 😀 maintenant quand elle le porte, elle doit arrêter de respirer pour que sa toute petite ficelle attachée dans le dos ne craque pas lol.

Vendredi aux aurores nous nous rendons à Massada en autostop, quand nous voyons la montagne à monter nous optons très rapidement pour l'option Rothschild étant de prendre le téléphérique. Une fois arrivées en haut nous nous rendons vite compte qu'il y a principalement beaucoup de cailloux, certes en hauteur donc avec une vue en contrebas assez surprenante, mais rien de très folichon.. Nous avons finalement passé autant de temps sur le site que dans leurs toilettes afin de se refaire une petite beauté. Nous retournons finalement à Jérusalem avec un chauffeur digne de Taxi 4 ou de Fast and Furious selon vos goûts, pour y manger des khajapuri (plat typique géorgien) et y retrouver des amies. Celles-ci nous expliquent que Massada est à faire au levé du soleil, recommandé par l'UNESCO, un des plus beaux levé de soleil au monde.. Nous passons la soirée ensemble à l'appart autour d'un film.

Mer morte et Massada 

Samedi matin Freddy se lève pour une balade en forêt et c'est parti pour le shesh besh ! Une fois les filles également levées, nous nous rejoignons pour passer une après-midi tranquille à discuter principalement psychologie et faire des tests de personnalité. Une fois Shabbat terminé nous prenons le premier bus pour rentrer à Akko !

Vue sur Jérusalem et shesh besh 
26

Mercredi après le travail nous retrouvons notre ami Aziz, c'est parti pour l'une des principales villes palestiniennes : Naplouse ! Petit tour dans la vieille ville et dans le shouk où l'odeur des poules enfermées en cage nous a abîmé les fosses nasales.. Nous optons plus tard pour un restaurant (avec évidemment falafel et hummus au menu) puis des petites pâtisseries arabes très grasses et très sucrées comme on les aime.

Nablus 

Jeudi après 2H d'attente interminables à l'aéroport, maman Freddy et tata Freddy sont enfin arrivées ! Heureusement durant cette attente je conversais en hébreu (du moins j'essayais..) avec un gentil monsieur qui a finalement fini par chercher ma mère autant que moi, voir plus.. Il criait dans l'aéroport "Eyfoh ima chèl Freddy?" qui signifie "Où est la maman de Freddy?" 😀 ahahah. Semaine chargée avec au programme : Bethléem, Le mont des Oliviers, la mer morte, Nazareth, Tibériade, Rosh hanikra, Nahariya, Akko et plus encore mais sans moi.. le séminaire m'attend.

Freddy content 

Boulbi quant à elle rejoint Elise après le travail direction Naplouse. Ni une ni deux, on commence le stop dès la sortie de la maison et sommes très vite prises. Petite visite de la vieille ville avec notre couchsurfeur puis direction chez lui. Sur place, une belle maison et de très bonnes odeurs. La maman préparait un repas que nous dégustâmes un peu plus tard dans la soirée, un régal ! Promenade digestive dans les alentours avant d'aller au lit pour un repos bien mérité.

Nablus et le petit déjeuner 

Le lendemain nous partons direction Jéricho. Il y faisait très chaud et n'avons pas vu grand chose mis à part un très vieil arbre, un sycomore géant. Après ce passage furtif nous nous remettons en quête d'une voiture direction Hébron. Nous n'avons pas trouvé utile de préciser que nous faisions du stop en montant dans la voiture qui s'était arrêtée. Nous aurions dû car une fois arrivées à Hébron, notre chauffeur nous a demandé de le payer. Il s'agissait d'un taxi privé.. Oups.. Une fois cette affaire classée c'est parti pour la visite. Nous allons voir une église russe puis nous promenons dans la vieille ville avec nos hôtes du soir qui nous font la visite. Puis arrivons au tombeau des patriarches (la mosquée Al Ibrahim). Nous n'avons pas pu accéder à la mosquée pour cause de prière mais avons pu visiter la synagogue et une partie du quartier juif. Il nous aura fallu passer un barrage militaire pour y accéder..

Et oui, faisons un petit point historique sur cette ville, ça en vaut le détour. Hébron est l'une des plus anciennes citées du Proche-Orient encore habitée. Elle est considérée comme une ville sainte par les trois grands monothéismes, depuis l'acquisition par Abraham d'une grotte où est bâti depuis 2000 ans le Tombeau des Patriarches. Aujourd'hui Hébron compte plus de 200 000 Palestiniens pour entre 500 et 850 colons israéliens concentrés dans et autour du vieux quartier et dont la présence est illégale au yeux de la loi internationale bien qu'Israël nie ce fait, et que le protocole d'Hébron ait été signé en 1997 entre Israéliens et Palestiniens. Dans le cadre de ce protocole, la ville a d'ailleurs été scindée en 2 zones. L'armée israélienne y a déployé une brigade d'élite (la brigade Kfir) dont un bataillon (environ 1000 hommes) stationne à Hébron afin d'assurer la sécurité des colons.. Nous avons pu observer cette séparation d'autant plus facilement que nous étions vendredi, par conséquent tout était fermé.

Jéricho et Hébron 

Après tout ça direction Béthléem avec notre couchsurfeur du soir. Nous sommes très bien accueillies par sa tante et ses enfants. Peu de temps après notre arrivée, notre hôte nous amène un repas cuisiné par sa mère juste pour nous. Du riz entouré par des feuilles de vignes et du poulet, miam ! Puis en début de soirée nous allons boire un coup dans un bar et en rentrant nous faisons des parties de shesh besh avec les enfants 😀. Au programme du lendemain : shopping, visite et jus en terrasse avant d'aller chez notre ami Jameel (rencontré lors d'un couchsurfing en début de notre aventure) en fin d'après midi.

Béthlehem 

Une fois les retrouvailles faites, nous allons nous promener dans le désert avec 2 autres couchsurfeurs. Après cette promenade fort sympathique où nous avons pu voir des grottes où les bédouins vivaient avant, retour à la maison avant la soirée. Nous sommes allés chez l'un des cousins de Jameel pour un concert privé de oud. Le lendemain nous avons fait une petite excursion à Jérusalem pour récupérer la tente oubliée dans le bus (Cf. article précédent ^^) et un peu de shopping en plus avant de retourner chez Jameel. Là repos avant d'aller visiter l'extérieur d'une manufacture de vin en nocturne et d'aller boire un petit jus en terrasse dans Bethléem. Après une chaude nuit de sommeil, en route pour le retour à Akko en autostop avec une halte au consulat français de 3H qui n'aura malheureusement servie à rien...

Abudis et Jérusalem 

Mardi nous avons longuement hésité entre partir pour l'Égypte ou se rendre au séminaire. La voix de la sagesse a pris le dessus mais ce temps de réflexion nous un valu un gros retard.. nous nous sommes quelques peu fait remonter les bretelles par l'une des responsables le soir, à qui nous avons évidemment présenté nos excuses. Bon, cela ne nous a pas empêchées ni de profiter de la piscine de l’hôtel ni de faire l'apéro avec les copains ! Journée complète le lendemain qui s'est clôturée par une visite nocturne et guidée du parc national de Beit She'an. Nous l'avions déjà fait il y a quelques mois sous 42° en après midi. Croyez nous la visite du soir est plus agréable. Jeudi début d’après midi, une fois le séminaire fini, nous décidons de profiter de la piscine avec quelques autres volontaires.

Séminaire de clôture 

Après-midi soleil avant de tendre le pouce pour le lac de Tibériade où nous retrouvons 2 potes volontaires de Jérusalem (je dis d’ailleurs tendre le pouce mais en Israël l’auto-stoppeur tend son majeur et son index ! Tu sais c'est le grand doigt du milieu et celui qui pointe du doigt 😉). Après un apéro sage en terrasse, ne sachant pas où dormir, nous optons pour l'option plantage de tente dans un champ d'on ne sait quoi dans le village. Nous espérions un beau lever de soleil mais après cette nuit horrible à même la terre et avec la chaleur matinale, seuls les mangues nous ont accueillies. "Petit déjeuner" assises au sol d'une ruelle puis nous nous mettons en quête de la plage ! Evidemment nous avons pas du tout écouté les indications et avons suivis notre instinct, très mauvaise idée. Après 30 min de marche sous un soleil de plomb, les jus de fruits frais sont bien appréciable ! Finalement un monsieur en jeep nous y emmène, enfin c'est ce qu'il croyait et nous aussi avant de se rendre compte que ce n'était pas du tout la bonne plage.. Tant pis on fini en sous-vêtements dans l'eau sous le regard de juifs pratiquants qui se baignent habillés. Le temps de quelques ricochets nous étions déjà sèches et prêtes à repartir pour la bonne plage. Après-midi baignade, saut du ponton pour Freddy (et même pas peur) et bronzette avec les copines. Notre binôme est maintenant au parfum chocolat/fraise.. à vous de deviner qui est fraise et qui est chocolat 😀. Au cours de l'après-midi un couchsurfeur nous propose de nous héberger dans un kibbutz au bord du lac de Tibériade, nos maux de dos de la nuit précédentes lui répondent joyeusement que oui nous acceptons volontiers. Coucher de soleil au bord du lac puis forcément.. apéro ! Plus tard nous rejoignons notre hôte barman au pub du kibbutz. Nous devions y "travailler" pour lui donner un coup de main mais à la vue du peu d'aide que nous pouvions fournir, nous lui avons donner encore plus de travail en commandant des verres ahah. Le lendemain après-midi début d’auto-stop difficile pour rentrer chez nous, jusqu'à notre rencontre avec deux monsieurs. Nous n'étions plus qu'à 30 min d'Akko lorsqu'ils nous ont pris en auto-stop, finalement nous sommes arrivées que 3H plus tard car nos conducteurs voulaient acheter une nouvelle voiture, alors yallah on fait le tour des concesseurs automobiles ! et pas n'importe lesquels.. les acheteurs étant aisés monétairement parlant. Ils nous ont d’ailleurs gentillement offertes des coronas et jus de fruits durant toute la route.

Lac de Kinneret

Point culinaire des dernières jours où l'appel à la nourriture française fut très fort : crêpes, quiches (et bien cuite cette fois), pain aux chocolats. croissants, salades composées, hamburger.. Petit rappel au passage : nous arrivons à l'aéroport d'Orly le 13 août à 9h10, si des âmes charitables se proposent à venir nous chercher accompagnées de pâtisseries, nous ne pourrions refuser ! 😀

Miam miam 😀
27

Nous sentons la fin approcher à grands pas alors nous en profitons au maximum. Nous étions bizarrement attirés par le monde de la nuit de Tel Aviv..

Lundi nous rejoignons des amis israéliens dans un bar que l'on connait maintenant plutôt bien (on fait même la bise au videur !) puis sortons en boîte dans la foulée. Retour en train au petit matin, nous aurions pu nous rendre directement au travail mais vu nos têtes il fallait mieux éviter 😀.

Smile party 

Jeudi c'est le weekend, alors c'est reparti ! Cette fois nous avions une bonne excuse, l'anniversaire d'une amie à fêter. Surprise réussie quand nous sortons du sac une part de gâteau avec des bougies et un petit cadeau, de plus les barmans s'ambiancent, chantent et lui confectionnent un cocktail anniversaire. On va ensuite en boîte (est il encore utile de préciser "jusqu'au petit matin" ?) avant de se rendre à la gare pour rentrer directement sur Akko. Mais que vois-je dans la gare ? Un piano libre appelant des doigts de fée. Freddy s'y rend donc et se prépare telle Chopin.. oups, il faut croire qu'on a un peu trop bu car l'inspiration s'est fait la malle et Boulbi se précipite dans le train sans même apprécier mes fausses notes. Ni une ni deux, je la suis et on s'endort.. jusqu'au terminus. Heureusement quelqu'un nous réveille et on prend le train dans l'autre sens jusqu'à chez nous !

Un anniversaire fêté comme il se doit

Vendredi, soirée de départ de deux amies volontaires à Tamra (village arabe non loin d'Akko). Après une longue hésitation, toujours pas très bien remises et très fatiguées de la veille, nous nous motivons finalement pour y aller en stop. Et nous avons bien fait car la surprise de notre venue a eu son effet ! Très bonne soirée, tranquille sur la terrasse avec des locaux bien sympathiques.

 Avant / après

Lundi dernier let's go to Tel Aviv avec notre colloc Élise. C'est devenu notre sortie habituelle comme ça on profite d'une petite coupure travail le mardi (paaas bieeen). Etant donné une fête juive en ce jour, énormément de bars et boîtes étaient fermés. Nous avons quand même réussi a trouver une terrasse ouverte pour boire un verre avec une pote volontaire, puis un autre bar où nous avons fait la connaissance de français bien lourds, que nous avons fuis au moments où ils souhaitaient une photo lol. Direction chez une amie qui bénéficie d'une terrasse au dernier étage avec vue sur la ville, le lever de soleil y fut très appréciable. Boulbi rentre au petit matin tandis que Freddy reste à Tel Aviv pour retrouver une pote française venu voir de la famille en Israël. Après-midi plage et si vous souhaitez un bon restaurant japonais, j'ai une très bonne adresse à vous conseiller !

Santé ! 
28

Jeudi le réveil sonne, je me lève et demande a Boulbi si elle va au travail. Je crois comprendre que oui dans ces mots endormis. Dommage.. si elle n'y était pas allée je n'y serais pas allée non plus. "Comment ?! Oh ben recouche toi de suite !". Aussitot dit, aussitot fait. Notre amie motivation nous ayant posé un lapin, nous faisons les marmottes.

En milieu d'après-midi nous nous mettons en route pour rejoindre des amies volontaires à Jérusalem pour la gay pride. Sur place on s'aperçoit vite qu'il s'agit en fait plus d'une manifestation pour la jeune femme tuée il y a 2 ans.. Rentrer dans ce "défilé" s'avère très compliqué donc nous le voyons de l'extérieur. Apéro à l'appartement avant de sortir pour toute la nuit. Couchées un peu avant 10H du matin, on se motive tout de même à faire le ménage avant de quitter les filles. Notre binôme prend un chemin différent pour la suite du week-end ^^

Jérusalem Party 

Freddy : Vendredi je prend le dernier bus direction Tel Aviv puis shirrout jusqu'à Ramat gan pour retrouver une pote israélienne. Malentendu qui me fait arriver à 18H15 alors qu'elle finit le boulot à 22H.. Pas de soucis, Freddy la grande sociable va s'occuper en tapant la discute ! Épicier très sympa qui m'installe à une table et qui m'offre des cacahuètes puis une glace. On papote, le temps passe, il est 20H et je lui apprend que j'ai encore 2H à attendre. Il me propose alors ses clés d'appartement situé à 5 min. Vu mon état de fatigue je ne refuse pas ! Ni une ni deux je me retrouve à l'arrière d'une moto qui me dépose chez lui avec un plat de saumon acheté en route. Merci mais non merci, j'ai juste envie de dormir et le canapé est confortable. Finalement c'est quelque peu étrange d'être dans l'appart d'un inconnu.. Je repose mes paupières mais impossible de dormir, je prend une douche, me prépare et repars. J'ai 15 min pour retourner à l'épicerie rendre les clés et retrouver ma pote, il m'a finalement fallu 1H. Heureusement les israéliens sont serviables, l'un m'oriente sur le bon chemin, l'un m'avance en voiture, l'un me prête son téléphone et j'y arrive enfin ! Lendemain pan cake petit déjeuné et c'est parti pour les cours d’hébreux. Je connais maintenant l'alphabet et sais écrire mon prénom :). Le soir on va boire un verre dans le quartier animé de Dizengoff puis je rentre le lendemain sur Akko après des schnitzels fait maison.

Shabbat shalom 

Lundi soir je me rend à Tel Aviv pour voir une autre amie israélienne que je connais depuis l'an dernier. On passe la soirée tranquille sur sa terrasse à discuter et parler et papoter et toujours plus encore. Je sens bien que la fin d’Israël approche et je veux voir tout le monde une dernière fois. Alors le lendemain matin je rejoins notre pote française Cass' en bord de plage, son volontariat est fini et je l'invite au resto pour fêter ça :). Une fois le ventre bien rempli, par une salade de chèvre chaud qui m'avait tant manqué et qui a bien fait saliver Boulbi par la photo que je lui ai envoyé, retour à Akko.

Un bon petit resto 

Boulbi : Après cette fameuse soirée je prend le bus pour rentrer à Akko. Trajet difficile. Une deuxième infection urinaire me fait la surprise de pointer son nez dans mes affaires, pas trop pour me plaire tout ça. D'autres volontaires français arrivent pour une soirée à laquelle je ne participe pas, je préfère le rencard avec mon lit ;). Shabbat shalom c'est le jour et comme à notre habitude après une soirée à l'appartement nous allons au resto et nous promener dans la vieille ville. Ni une ni deux, une fois toutes les douches prises nous enfourchons les vélos et partons manger. Après ça, direction le shouk pour se promener et pourquoi pas trouver un petit boulon pour refixer la pédale du vélo d'Élise qui s'était fait la malle ^^ J'ai passé mon début de semaine à la maison avec en plus une angine blanche qui a ramené sa fraise...

Le resto du samedi et remède maison 

Mercredi, dernier jour de boulot et mémorable par la même occasion. 10H35, en plein pendant le repas, une cuillerée dans la bouche, toujours assoiffée parce-que toujours pas d'eau à table, on me demande s'il est possible que je parte à l'hôpital accompagner un résident "aval arshav, arshav!" qui signifie "mais maintenant, maintenant!". Ooookkkk, je pars donc la bouche pleine, un morceau de pain à la main et accompagnée de mon acolyte Elise (c'était notre petite condition pour y aller "arshav"). Après négociation à l'accueil des urgences on arrive à être 2 visiteurs pour un seul malade, ce qui normalement n'est pas possible. Monsieur se fait prendre en charge pendant qu'on discute (décidément c'est fou ce que j'ai discuté cette semaine). Sauf qu'il faut savoir qu'Elise est une grande marrante, qui parle fort, cruement, avec des mots connus uniquement dans la Creuse, qui fait des gestes avec ses mains et est vraiment très forte pour la mise en scène. J'avais l'impression d'être dans son histoire, de la vivre et croyez moi c'était une histoire très marrante. Je vous informe et donne tant de détails pour justifier notre fou rire incontrôlable qui nous a valu une expulsion des urgences par un médecin pas très content.. "Slira slira" (pardon pardon) on laisse place au silence pour prendre place à la somnolence, le calme après la tempête. Effectivement après 3H d'attente fatigante on apprend que notre résident restera dormir à l'hôpital, ben nous aussi on aurait bien squatté un petit brancard.. Après toutes ces péripéties nous allons au café de notre copain Azik où Boulbi nous rejoins et allons une dernière fois à la plage. Passage express à Akko avant de repartir pour une dernière soirée entre volontaires à Nahariya.

Une franche rigolade 

Le soir je rencontre le tatoueur le plus minutieux que j'ai jamais rencontré, il lui a donc fallu 3H pour 3 petits tatoos, mais très professionnels. Papa, maman, rassurez-vous je n'en ai fait qu'un, les 2 autres étant pour Elise et un pote à nous du café. Un demi soleil sur la hanche et me voilà comblée.

De son côté Boulbi est partie avec Mathilde en auto-stop pour rejoindre les copains. Petit apéro et les jeux sont lancés à commencer par un jungle speed auquel j'ai perdu comme il se doit ^^ Nous adorons jouer, alors on continue avec plusieurs jeux de cartes différents. Freddy et Elise nous rejoignent fraîchement tatouées. La soirée se finira vers 4H et des brouettes et nous avons réussies à rentrer en auto-stop avec un gentil monsieur jusqu'à domicile.

Après-midi playa et soirée tatoos 

Au vu de la veille et de notre départ imminent, vous pourrez deviner que nous nous sommes bien gardées d'aller au travail jeudi ahah. Il faut dire aussi que le programme est chargé : valises, ménage, vente du vélo de Boulbi, enlever les meubles et plein de choses auxquelles on ne pensait pas..