Carnet de voyage

La Guadeloupe

9 étapes
1 commentaire
2
La Guadeloupe entre amis
Mars 2017
10 jours
Partager ce carnet de voyage
1
mars

Mercredi 1er Mars 2017 , nous partons en train avec un couple d'amis pour rejoindre paris Orly , nous passerons la nuit à l’hôtel ibis à coté de l'aéroport car nous décollons pour pointe-à-pitre le lendemain matin. Pour organiser cette semaine en Guadeloupe , nous avons réservé l'avion sur Go voyage avec la compagnie Corsair, puis avons réservé notre logement via Airbnb et enfin avons loué notre voiture sur Rentalcar et la compagnie locale Jumbo. (Bon tarif, véhicule correct par contre attention à la restitution car ils ont tendance à faire payer n'importe quoi , comme le sable sur les tapis de sol ou le petit trait manquant sur la jauge...faite également bien le tour au départ et notez la moindre rayure, soyez ferme et tout ce passeras bien) Un programme assez chargé nous attend , alors let's go !!!

Et c'est parti ... 
2
mars

Nous arrivons à destination vers 15h00 heures locales. Bagages et voiture récupérés nous partirons au Moule, notre lieu de villégiature...

Superbe adresse , nous avons été très bien reçu , et le propriétaire " Mickael" qui vit au dessus , a su rester très discret tout le long du séjour tout en étant très ouvert à la discussion et de bon conseil.

La distillerie Damoiseau se trouve au Moule , nous ne pouvions passer à coté d'un bon apéritif local 😉

3
mars

Pour cette première journée nous irons visiter le Moule : le bourg est réputé pour ses belles terres cannières . Il devint rapidement un port sucrier très important, d’où les fortifications édifiées au XVIII ème siècle qui devaient lui permettre de résister aux assauts anglais. A la fin du XIX ème siècle , le Moule perdit petit à petit de son importance face à la montée en puissance de pointe-à-pitre et de son usine centrale Darboussier. Aujourd'hui, le Moule est la dernière commune, avec Grand-Bourg de Marie-Galante, à compter sur son sol une usine sucrière.

L'Eglise Saint-Jean-Baptiste et quelques élégantes maisons de bourg. 
Les vestiges de fortifications

C'est une belle promenade maritime qui longe la baie et sa mer forte et vivifiante. La vue porte jusqu'aux falaises de la Grande vigie. Tout au bout, vous pouvez observer un spot de surf réservé aux sportifs expérimentés.

Le Moule et ses rues...

Nous poursuivrons ensuite à la plage de l'Anse à l'eau, située a mi-chemin entre le Moule et St François, il faut quitter la route principale pour prendre un chemin fracassé pendant une vingtaine de minutes , notre petite Toyota Yaris s'est transformée en 4X4 l'espace d'un instant pour arriver à ce superbe endroit déserté des touristes où nous y passerons quelques heures des plus agréables...

Plage de l'Anse à l'eau. 

Attention à cet arbre (ci-dessous) : le mancenillier, avec des fruits qui ressemblent à de petites pommes très toxiques , voir mortelle si vous essayez de les manger, il n'est pas recommandé non plus de rester dessous en cas de pluie car l'eau qui ruisselle est également très toxique et pourrais vous bruler, une bonne partie de ces arbres ont été coupés et ceux qui restent sont entourés d'une bande rouge sur le tronc.

Le Mancenillier. 

Nous repartons dans l'après-midi visiter St François...

Le marché couvert " la rotonde" pour faire les pleins d'épices , rhums, confitures... Et bien sur en tant que Stéphanois... 😀
La baie de St Francois d’où parte des bateaux pour les iles alentour. ( Marie Galante, les Saintes...)

Direction la pointe des châteaux : C'est un très bel endroit balayé par les vents venu de l'Atlantique : les rochers ciselés évoquent une architecture fantastique. Garer votre voiture dans le parking, puis suivez le fléchage vers le sentier de la croix après avoir longé une plage très dangereuse, ou la baignade est formellement interdite. La promenade est facile et se fait en une petite demi- heure et aboutit à une grande croix , le sommet culmine à 40m et dégage une vue splendide sur l'ile de la Désirade.

Nous finirons cette journée par la visite de la distillerie Damoiseau, qui est la propriété de la famille depuis 50 ans, vous y visiterez, en saison, la belle machinerie des moulins en pleine action et la colonne à distiller. Vous pourrez aussi acheter une bouteille après une dégustation dans la cabane à rhum.

Enfin, nous finirons dans un petit restau à St Anne , les pieds dans le sable, déguster quelques accras et un poulet colombo.

Planteur, accras, poulet Colombo et banane flambée...
4
mars

Nous changeons de coté et allons sur l'ile de basse terre pour rejoindre Sainte-Rose et son musée du rhum. pour cela nous passerons par Morne à l'eau, vous n'avez pas beaucoup le choix d'itinéraire et la route est systématiquement bouchée, compter une heure d’embouteillage à l'aller comme au retour. ( tenez en compte lors de vos déplacements entre grande terre et Basse terre ).


Tout d'abord quelques mots sur le cimetière de Morne à l'Eau :

C'est sans doute le plus extraordinaire des cimetières de Guadeloupe avec ses tombes-chapelles uniformément décorées de carreaux noirs et blancs, qui grimpent jusqu'au sommet du morne. A la Toussaint, toutes les tombes sont illuminées de multiples bougies dans une atmosphère mêlant recueillement et évocation du temps passé." Il est explicitement admis que les âmes des trépassés reçoivent alors la permission de revenir voir le décor terrestre quelques heures dans l'intimité des leurs".

Le petit musée privé du rhum à Sainte-Rose s'est installé non loin de la distillerie de la famille Reimonenq. Ces rhumiers ont su diversifier leurs activités. Le musée propose un récapitulatif des us et coutumes guadeloupéens, émaillé d'objets familiaux et de travaux artisanaux. Au premier étage se trouve une superbe collection d'insectes, à voir également, la collection de maquettes de bateaux, sans oublier la petite dégustation de rhum à la fin de la visite.

Champs de cannes à sucre a coté du musée

Nous poursuivrons jusqu’à Deshaies et sa superbe plage, certes touristique, mais une bonne pause farniente fait du bien...

Puis nous irons jusqu'au Saut d'Acomat, une chute d'eau magnifique près de pointe noire, l'accès est un peu abrupt et glissant mais très faisable pour la majorité.

Accès au saut d'Acomat
• • •

Enfin la journée se terminera par un petit barbecue maison...

5
mars

Enfin la partie sportive de notre voyage commence !!!

Nous nous lèverons de très bonne heure ce matin pour pouvoir être à "bain jaune" vers 8h00 maxis et attaquer l'ascension du volcan de la Soufrière qui est le point le plus élevé des Antilles. Du haut de ses 1 467 m, il domine Basse-Terre , son sommet étant constamment noyé dans la brume. Si toutefois vous avez la chance d'avoir un temps clément vous pourrez avoir une vue imprenable sur la mer des Caraïbes et de ses iles avoisinantes.


Nous nous garerons sur le parking de Bain jaune ( L'accès par la petite route jusqu'au départ du chemin des dames est fermé depuis le séisme des saintes du 21 novembre 2004 qui a entrainé l'éboulement d'un flanc du piton Tarade ) et emprunterons la trace du "pas du roy" jusqu'au départ du "chemin des dames" et attaquerons l'ascension sous une pluie battante. Compter 4h00 de marche aller-retour en prenant du temps sur le cratère.

Un paysage lunaire vous attend !!!
Attention aux fumerolles qui sont toxiques

Au retour du volcan, nous irons nous délasser dans les eaux soufrées à 28° des bains jaunes. Petite recommandation tout de même : ne mettez pas la tête sous l'eau car même si le risque est faible, ces lieux de sources d'eau chaude peuvent favoriser le développement d'une amibe libre pathogène dénommée Naegleria fowleri ( Sorte d'organisme vivant unicellulaire). Cette amibe, susceptible de contaminer des sujets en bonne santé, adultes, jeunes ou, plus souvent, des enfants, peut-être responsable de méningo-encéphalites d'évolution fulminante, le plus souvent mortelle. Mais pas de paranoïa tout de même , si vous respectez les consignes tout ira bien ( pas la tête sous l'eau , car la bactérie entre par le nez, et bien sur pas de plongeons ) et il serait dommage de se priver d'un tel moment.

Moment de détente dans une eau à 28°

Nous finirons la journée par une petite balade dans pointe-a-pitre, mais nous sommes dimanche et tout est fermé et les rues désertent... Info mémorial ICI

Vue sur le mémorial acte.
6
mars

Aujourd'hui nous partons pour l'ile des Saintes "terre de haut", la mer étant très agitée, nous décidons de partir de trois rivières au sud de Basse terre pour raccourcir le temps de bateaux.

Départ de Trois-Rivières.
Arrivée au Saintes ...

Nous monterons jusqu'au fort Napoléon qui fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 15 décembre 1997. Il fut bâti au sommet du morne mire, à l'emplacement du premier fort appelé "Fort-Louis", qui fut détruit en 1809 par les Anglais.

Achevé en 1867, le fort doit son nom à Napoléon III, qui n'y mit jamais les pieds. Il ne servit jamais non plus de forteresse, en temps de guerre, mais de pénitencier jusqu'au début du siècle dernier.

Aujourd'hui transformé en petit musée sur l'histoire des Saintes et son environnement culturel. Il est situé au milieu d'un jardin botanique dédié aux plantes grasses auxquelles se mêlent de nombreux iguanes.

Vue du fort

Puis nous irons nous poser sur la plage de Pompierre, un endroit splendide d'où nous avons eu beaucoup de mal à repartir.

Et enfin ballade dans le village...

Pour bien finir la journée, nous irons déguster une bonne langouste grillée au petit port de pêche du Moule, Incontournable !!!

7
mars

Nous laisserons nos amis l'espace d'une grosse demi-journée pour partir ma femme et moi-même faire une randonnée de 4h30 (avec le retour jusqu'à la maison de la forêt) en pleine forêt tropicale : La trace serpente la rivière et la traverse à 17 reprises , nous voilà plongée en plein jingle, seul au monde... Un moment inoubliable pour des amoureux de sport et de nature. Le départ se fait depuis la maison de la forêt sur la route de la traversée.(Magnifique route qui traverse la forêt tropicale dans toute sa largeur) cette randonnée assez sportive est balisée mais vous pouvez toutefois emmener une carte IGN pour suivre votre progression.

Puis nous retrouverons nos copains dans l'après-midi pour aller jusqu'au saut de la lézarde, une heure aller-retour de marche assez raide sera encore nécessaire, mais quand on aime on ne compte pas !!!😀 et le lieu est tout simplement paradisiaque...

A la remonter nous irons boire une bonne bière à la brasserie de la lézarde non loin de la chute, un lieu de détente absolue avec un superbe jardin et de petites terrasses aménager, à ne surtout pas manquer...

8
mars

Nous partons de bonne heure pour rejoindre le port de Vieux-Bourg vers la baie de Grand-cul-de-sac-marin, ou nous avons rdv avec Guy, notre guide locale, pour nous emmener découvrir la mangrove en vtt des mers, nous serons incollable sur la faune et la flore de la mangrove Guadeloupéenne, Guy notre excellent guide que je vous conseille ( retrouvez son site ici ) vous expliqueras tout ce qu'il faut savoir sur ce lieu magique et nous préparera un succulent barbecue sur une plage de rêve, une magnifique journée.

9
mars

Et voilà, déjà le dernier jour, nous repasserons au marché de St François, ouvert tous les jeudis matin, pour remplir nos valises de bons produits locaux et reprendrons l'avion en fin d'après-midi.

La Guadeloupe et son archipel sont des iles magnifiques où tout le monde y trouve son bonheur, aussi bien les amoureux de sport, d'aventure et de nature, mais aussi de plages somptueuses et de farniente ou de culture et de gastronomie, tout y est, alors n'hésitez plus...

Retrouvez les videos sur ma chaine youtube : Mes vidéos.