Carnet de voyage

Haïti à part entière

3 étapes
6 commentaires
27 abonnés
Dernière étape postée il y a 1431 jours
Mon voyage en tant qu'éducateur bénévole à Haïti
Mai 2018
730 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 25 avril 2018

Rêve d'une planète HAITI , prêt pour le départ le 3 mai .

A 8 jours du départ , je n'ai plus que ma valise à préparer , dans ce projet il y a de la place pour écrire ,mes idées sont claires en tant qu'humanitaire sur ma mission de développement et l'éducation va prendre tout son sens .

Dans le monde il y a les continents , et dans les continents il y a les pays , moi j'ai choisi avec la Délégation Chrétienne de Coopération HAITI. Un an de préparation entre le premier stage interculturel et le 3ème stage celui de la préparation au départ. Un monde à partager loin des siens .

J'ai rencontrai l'ONG HAITI KINDER HILFE et sa présidente, Claire HOEFER. Nous avons travaillé pendant 4 jours sur le projet pour lequel j'ai été missionné . Moment fort de mon volontariat , Claire et son mari Franck, sont impliqués depuis 1982 sur l'association Allemande HKH . Elle connaît chaque jeune que suit l'association , elle vit pleinement ,lorsqu'il y a une angoisse , une souffrance , une joie , sa vie déborde , elle manque de temps , mais le temps qu'elle donne est offert.

A très bientôt !!!!!! à HAITI .

2

Vous n'allez rien bouleversé , c'est vous qui serez bouleversé .

Après 12 heures de voyage et 10 heures d'avion je suis arrivé à PORT AU PRINCE , une capitale de 2,5 millions d'habitants , je suis accueilli par Mr BERTHOMY , l'homme à tout faire de l'association HKH . Premier sourire et premiers échanges en Français . Le minibus vert m'emmène au foyer des garçons dans le quartier DELMAS 33 où je vais vivre ces 2 prochaines années de mon volontariat . Le long du trajet je prends en pleine figure ce monde bouillonnant de la capitale , où entre les motos et les voitures circulent la jeunesse d'HAITI , toujours en mouvement et dont je vais devoir m'accoutumé pour cette nouvelle vie. Le soir même je suis accueilli par Mr ANDRE le responsable de la structure et Mr CLAUDE le responsable du foyer des garçons . Une première réunion avec les jeunes du foyer où je me présente et je leur propose à chacun de se présenter . Au bout de quelques jours les contacts avec les jeunes se mettent en place . Les 2 premières semaines je suis allé vers eux pour ensuite avoir une position d'attente d'un retour de leur part ce qui à bien fonctionné , aujourd'hui la relation s'est établie et je fais partie de la VIE du foyer . Une remarque Claire la présidente m'a demandé de leur parler en Français , ce que j'ai mis en place dans nos relations , de mon coté aidé de Dominique un jeune du foyer j'ai tout de même mis en place quelques cours de créole haïtien , compte tenu que peu de jeunes parlent le Français. Sur les conseils d'un ancien volontaire à HAITI , Xavier LAFFONT , je fais un mélange des deux langues et m'a fois je progresse . Je profite de l'événement de la coupe de monde de football en RUSSIE pour mettre en place un premier outil de travail avec les jeunes sous la forme d'un jeu . Création d'une fresque sur le déroulement de la coupe du monde , recherche personnelle des jeunes sur les pays engagés et la réalisation d'un tableau sur le déroulement des matchs et enfin un vote sur les rencontrent qui fera gagner au vainqueur un ballon d'OR . Remerciements à Françoise et Pierre Marie qui ont mis dans mes bagages un livre complet sur la coupe du monde de football et dont les jeunes se servent pour leurs recherches. Parallèlement 3 fois par semaines j'ai mis en place des séances de sport , sur le bien être et le renforcement musculaire appelé PPG , ces activités sont à la demande des jeunes, les jeunes filles du foyer sont invitées , une seule est venue à ce jour . Je ne peux pas terminé ce mois de mai sans l'aide précieuse que m'ont apporté les garçons sur la vie quotidienne , ils m'ont appris à laver mon linge à la main et surtout me familiariser sur la méthode pour le lavage . Ici les jeunes savent coudent , repasser, faire la cuisine haïtienne , et enfin laver le linge et accomplir les taches ménagères . Ils se lèvent vers 6 heures du matin , participent aux taches ménagèrent , prennent un petit déjeuner et ensuite s'habillent de leur tenue pour partir à l'école ( chaque école sa tenue et ses propres couleurs , pour rappel à HAITI il n'y a pas d'école laïque , se sont des écoles privées , dons payantes pour les parents ) Je les retrouve vers 14/15 où 16h et même 17h pour certains . Ils prennent ensuite l'unique repas de la journée pour une petite sieste et faire les devoirs de l'école. C'est pour cela que j'ai mis en place les activités du foyer en fin de journée vers 18H. Pour leur histoire personnelle et je n'en dirai pas plus , ils sont tous orphelins du séisme de janvier 2010 , où beaucoup ont perdu leurs parents , des frères et sœurs et pour d'autres très pauvres , les parents ont demandé à HKH de les aider. Outre le foyer des garçons et des filles , il y a une vie communautaire pour quelques jeunes regroupé dans une maison et enfin quelques externes dont HKH paie les frais de scolarité et qui retournent le soir après l'école chez eux . Je pense vous les présenter au fur et à mesure de mon intégration et de l'avancée et de ma mission.

Au bilan de ce premier , j'ai essayé de mettre en place , un environnement , chaleureux , accueillant , accompagner les jeunes dans leurs initiatives , tout en essayant de ne pas bousculer leurs vécus et leurs expériences de leur VIE.

Je ne pouvais pas vous quitter sans parler de l'église catholique haïtienne. Une église pleine à craquer le dimanche et qui ferait bien des ambitieux chez nous . Les hattiens sont très croyants et le manifeste chaque dimanche avec 2 particularité celle d'attacher plus de temps au moment de l'offrande que le prêtre béni à son retour à l'autel et enfin à la fin de chaque messe les anniversaires sont appelés pour une bénédiction et un partage tout ça jouer sur l'air de "" JOYEUX ANNIVERSAIRE " à méditer pour nos paroisses françaises. On comprend alors pourquoi une messe 1h30 et quelquefois plus ?????, avec musiques et chants créole et Français chaque dimanche.

3
3
Publié le 2 août 2018

En ce début du mois d'Aout les jeunes qui ne sont pas forcément des jeunes pour nous européens puisque la plus âgée à 28 ans et une moyenne d'âge de 22 ans sur les foyers .ayant terminés leurs scolarité sont en vacances .Pour certains se sera un départ pour une visite plus où moins longue dans leurs familles et pour d'autres malheureusement n'ayant plus de famille ils resteront au foyer. Le rythme de vie s'est ralenti et l'intensité active des foyers filles et garçons semblent plus cool chacun vacant à ses occupations par du repos . Aujourd'hui une relation s'est établit avec chaque JEUNE , je les connais toutes et tous . Mon attitude vis à vis d'eux ,ne pas tricher , ne pas mentir sinon les jeunes s'engouffrent dans la faille. Avec la difficulté de gérer les différents profils des jeunes et la nécessité de les prendre en compte pour ce qu'ils sont. La difficulté pour l'éducateur n'ayant au bout de ces 3 mois acquis la langue créole haïtienne de la recherche avec chaque jeune de se transmettre les problématiques et une avancée et d'un projet sur l'éducation .

Pour ma part ma mission continue à avancer à petit pas de souris et la courbe d'adaptation monte très lentement . Le climat est chaud et je découvre l'urbanisation anarchique . Le quartier DELMAS situé en bordure des zones sensibles que sont les quartiers et les cités des plus pauvres . Les trottoirs sont envahis par des vendeurs ambulants , essentiellement pour des vêtements , légumes et fruits et divers objets que l'on retrouvent en quincaillerie en FRANCE. On y retrouve les détritus qui jonchent le sol , et parmi tout cela le trafic incessant de personnes occupés à chercher à manger où un petit boulot.

Je vous donne quelques nouvelles de la Coupe du Monde de football et comme dit la chanson je me suis fait tout petit face à la victoire de la FRANCE !!!!!! , ici se sont des supporters des Brésiliens et des Argentins . Le jeu mis en place à permis de créer des liens entre nous et leur vote assidus. Nous avons voté 34 matchs et il y a eu 2 vainqueurs Dominique et Myklave avec 19 points chacun , donc 2 ballons d'OR. Au delà de l'aspect sportif un gros travail de recherche sur les continents et les pays a été fait ainsi que la réalisation d'une fresque. Je les en remercie , un pot à clôturé ce mois fou de football pour moi à HAITI et j'en garderai un excellent souvenir particulier parce que la FRANCE à obtenue cette année là sa deuxième étoile et j'étais à HAITI pour une mission humanitaire et surtout d'avoir apporter à travers ce jeu mon expérience avec pédagogie .

Mise en place d'une nouvelle activité en ce mois de vacances DOUBLE DUTCH ,en FRANCE on appelle cette discipline la corde à sauter , 1982 début de la culture HIP HOP dans le BRONX aux ETATS UNIES , une première séance découverte pour quelques JEUNES qui en amènera d'autres . Le jeu consiste au tournage de 2 cordes le sauteur doit effectuer des figures acrobatiques en synchronisation du passage au sol de la corde . MILHOMME s'est révélé un excellent sauteur rivalisant d'adresse à ma grande surprise pour cette première séance.

En fin pour terminer cette étape sur les nouvelles d'HAITI et ma mission j'ai proposer aux JEUNES du foyer en ce mois de juillet de consacrer une matinée le nettoyage du jardin laissé un peu à l'abandon et que Monsieur BERTHOMY l'homme orchestre actif des foyers qui tente seul de redonner vie à ce jardin en y implantant quelques plantes et arbres à fruits dont HAITI est riche dans sa diversité . Ce samedi là , surpris tous présent et actifs . Sensibiliser les jeunes à ne plus jeter leurs déchets et les sensibiliser aux aux premiers gestes de l'environnement dans un pays où ce n'est pas la priorité .

Comme j'ai pu le dire dans mes premières étapes , le temps s'est arrêter , remplacé par le jour et la nuit qui rythme le journée , il en est de même sur le travail , aujourd'hui j'ai appris à être dans une approche plus qualitative que quantitative avec moins d'objectifs pour réussir , mais l'humain reste prioritaire.

Petit clin d'œil pour terminer a mes ami(e)s volontaires à HAITI et nos retrouvailles depuis le stage de préparation au départ en janvier, à l'occasion de notre fête nationale du 14 juillet , nous avons été invité par Madame l'Ambassadrice de France à venir partager ce moment à l'hôtel MONTANA , c'est avec plaisir que j'ai retrouvé Solène , Amélie, Christian et ceux arrivés quelques mois avant nous. Joli moment de partage et les liens tissés entre volontaires à l'occasion de cette invitation.