Carnet de voyage

Argentine et Chili.

29 étapes
30 commentaires
L'Amérique du Sud semble agir sur nous comme un aimant et nous allons voyager ensemble si vous le souhaitez.
Du 28 octobre au 27 novembre 2016
31 jours
Partager ce carnet de voyage
28
oct

Nous partons le jeudi 27 Octobre de Toulouse pour nous rendre à Buenos Aires, avec une escale à Rome. 14 heures d'avion nous attendent. Nous allons essayer de vous faire partager notre voyage au fur et à mesure de son avancement, en fonction du Wifi que l'on trouvera dans les hôtels. Compte tenu que nous n'avons pas choisi le chemin le plus court, certains soirs nous serons sans connexion !!! Nous essayerons de nous rattraper le lendemain ! Cette région de l'Argentine nous l'avons faite en 2010, mais nous allons emprunter des itinéraires différents avec beaucoup de pistes. Ci-dessous quelques photos de notre précédent voyage vous donnerons, nous l'espérons l'envie de partager par internet notre périple qui va durer un mois.

La Cathédrale, le Palais de La Rosada et le Buenos Aires moderne, enfin le bus qui va nous amener à Salta
28
oct
Aprés 14 heures d'avion,nous sommes à BuenosAires. 

Nous sommes arrivé ce matin après 14 heures d'avion depuis Rome et une température de 5 degrés.Brrrrrr! Une nouvelle fois nous n'avons pas de chance dans cette ville, puisque après le recensement en 2010, cette fois se sont les banques qui sont fermées.

29
oct
29
oct

Nouvel essai de com avec nos amis. Nous sommes arrivés hier au soir en fin d'aprés-midi. Jusque là, pas trop de problèmes ! Nous allons essayer de récupérer notre voiture et là, les problèmes vont peut être commencer. Nous sommes dimanche et malgré un mail qui me confirme que l'agence est ouverte, je suis sceptique! Nous nous sommes un peu baladés dans la ville avant d'aller au resto, mais nous connaissons déjà. Le vrai voyage devrait commencer aujourd'hui. J'espère que vous recevrez tout ce que j'écris.

30
oct

Ouf ! Aprés une matinée d'attente, on à quand même eu gain de cause et un véhicule plus gros ! Nous sommes donc partis vers CACHI à 13h 30 pour arriver vers 18h et nous avons retrouvé avec joie le petit paradis qu'est La Campo de LA PAYA où nous étions déjà allés en 2010. La cuisine préparée par la patronne est digne d'un resto étoilé!

31
oct

Aujourd'hui, une étape de 160 km de piste. La 1ère partie, pas de problème majeur sinon la tôle ondulée, mais en montant au sommet de Abra del Acay (4895m), les 20 derniers km, cardiaques, s'abstenir ! Piste étroite avec les rochers à gauche et le précipice à droite et nous avons eu la chance de ne croiser aucune voiture, sinon..., il aurait fallu aviser.

1
nov

Aujourd'hui une centaine de km de piste autour de SAN ANTONIO. Comme toujours, de merveilleux paysages et nous avons vu pas mal d'animaux dont certains se sont laissés photographier et d'autres ont été moins coopératifs. Un vent violent nous a accompagné toute la journée jusqu'à nous mettre sur les fesses surtout à 4636 m ( notre record de la journée. Demain destination SUSQUES et encore 160 km de pistes.

Animaux et super paysages nous ont tenus compagnie pour la journée. 
2
nov

Aujourd'hui étape de SAN ANTONIO à SUSQUES, soit 145 km environ. Une première partie du parcours absolument superbe sur une piste en assez bon état. Aprés PUESTO SEY, une grande ligne droite de 50km, assez monotone et nous sommes arrivés à SUSQUES où nous avons retrouvé notre amie NIcole qui prépare son festival annuel. Restaurant et dodo!

3
nov

Aujourd'hui, nous partons avec Nicole voir l'école de SAN JUAN de QUILLAQUÈS. Une bonne heure de piste et un véritable" triomphe" dès notre arrivée. C'est un vrai bonheur de voir ces petites bouilles rondes et rougies par le soleil et l'altitude. A midi nous sommes invités à déjeuner et nous profitons au maximum de tout le monde, y compris le personnel et les enseignants.En fin d'aprés-midi, retour sur SUSQUES.

4
nov

Vous avez pu vous étonner de ne plus recevoir de nos nouvelles depuis quelques jours, mais nous étions sur La PUNA et si les paysages sont superbes, la Wifi est totalement absente ! Aujourd'hui, une grande étape de 300 km, toujours sur la célèbre Ruta 40. Nous sommes partis ce matin de bonne heure afin de profiter au maximum des paysages sous le soleil levant. Dire que ceux-ci sont à tomber est encore en dessous de la réalité et puis il faut quand même savoir que la moyenne est à peu près de 30km/h quand tout va bien. Nous sommes arrivés vers 16 heures à LA QUIACA. (3652m)

La piste de 12km qui suit le lit de la rivière,impraticable en Mars/Avril à la saison des pluies. 
Fleur de cactus .


5
nov

Histoire de passer le temps dans cette ville frontalière avec la BOLIVIE, sans plus de commentaires!

Nous avons eu la chance d'être au début et à la fin de la Route 40 
6
nov

Petite étape de 180 km ou nous retrouvons la "civilisation" avec des routes bitumées. Un vrai bonheur. Un arrêt sur le chemin à Très Cruces pour un point de vue magnifique, puis l'après-midi montée sur HORNOCAL ( 4350m) pour aussi admirer ce que la nature est capable de faire! Temps couvert, photos moyennes et un peu déçus. Ce sera mieux la prochaine fois!

Altitude d'HORNOCAL et LOS TRÈS CRUCES. 
7
nov

Aujourd'hui, étape de liaison pour rendre la voiture et après une bonne nuit, départ demain matin en bus pour CALAMA au Chili. 6 ans aprés, nous n'avons pas résisté à faire la traditionnelle photo au passage du Tropique du Capricorne.

8
nov

Aujourd'hui rien de bien original, avec 13 heures de bus, si ce n'est des paysages que l'on a déjà vus, mais dont on ne se lasse pas. De SUSQUES au Paso de Rama où se trouve la frontière avec le Chili rien de bien terrible, si ce n'est plus de deux heures pour passer de l'autre côté. Un vrai folklore! Côté Chilien on a retrouvé avec bonheur le volcan LICANCABUR, sommet de la Bolivie, lorsque l'on arrive à SAN PEDRO D'ATACAMA. Quelques soucis pour trouver l'hôtel en pleine nuit, mais le pire reste à venir!!!!

Vigognes vues de dans le bus. 
9
nov

Il y'a des jours où tout va mal! Mis à part que compte tenu des départs et arrivées tardives, nous n'avons pas pu changer un seul Euro en Pesos Chiliens, donc on ne mange que ce que l'on nous donne dans le bus. Ce matin départ 7 heures et en l'espace de 5 secondes et avec nos sacs à trois mètres de nous, le temps de tourner la tête une seconde et mon sac avec caméra et appareil photos, piles, batteries, etc....avait disparu ! Aprés visionnage à la vidéo de surveillance, on vois très bien le type qui fait le coup! Mais inutile de rêver on ne reverra rien. J'en ai pleuré pendant une heure, surtout pour les superbes photos et films qu'ils contenaient. La seule chance de ce type, c'est que je ne l'ai pas vu, je crois que je l'aurais séché sur place. Nous sommes maintenant à COPIAPO et compte tenu de l'heure d'arrivée tardive, une nouvelle fois....nous n'avons toujours pas changé d'argent. Heureusement, nous sommes dans un hôtel où les gens sont adorables. On va souhaiter que la journée de demain soit meilleure. Donc pour ce compte rendu, pas de photos, tout le monde aura compris.

10
nov

HIer au soir, arrivée à COPIAPO et on a trouvé notre hôtel facilement dans le centre ville. Nous sommes tombés sur la réceptionniste et son patron ( qui parlait français), d'une extrême gentillesse et l'hôtel était particulièrement confortable, ce qui nous a remonté un peu le moral! Aujourd'hui, à nouveau galère pour échanger nos Euros car s'il fut un temps où le Dollar n'avait plus la côte, maintenant les Chiliens ne voient que par lui. En discutant avec la jeune femme qui m'a ( enfin) changé mes sous, ils vont vite redescendre sur terre, suite à l'élection de l'autre fou de TRUMP! Enfin bref, avec des sous en poche on voit la vie différemment. Nous avons donc loué notre voiture et sommes actuellement à CALDERA ( pour 3 jours) dans un bel hôtel et nous sommes allés nous balader un peu au bord du Pacifique. Tout semble maintenant être rentré dans l'ordre et nous avons commencé à faire un sort au fruits de mer et autres "empanadas"

11
nov

Nous rentrons à l'instant de notre escapade de la journée. Miracle!!!! Pas de problèmes particuliers, si ce n'est qu'il a fallu faire demi tour au milieu du parc pour cause de route barrée. On ne change pas une méthode qui a fait ses preuves. Hier au soir bon resto et les empanades étaient bonnes ainsi que les coquilles Saint Jacques....Sinon aujourd'hui de belles images tout au long de la route qui longe le Pacifique.

12
nov

Aujourd'hui quelques km autour de CALDERA, à la recherche des fleurs restantes dans "le désert fleuri", phénomène qui se produit chaque année à la fin de l'hiver austral et qui fait pousser des fleurs dans ces endroits hostiles. Même que ce soit la fin nous avons réussi. Puis petite visite dans un petit port au retour des pêcheurs et contacts très sympathiques. Toujours le beau temps et demain nous descendons 250 km plus au Sud.

13
nov

Nous sommes partis ce matin vers 9heures direction HUASCO. Route assez bonne, paysages pas terribles. Nous traversons le parc national Llanos de Challes. Nous serions au mois de Septembre on aurait eu droit au désert fleuri, mais maintenant tout à disparu....mais, miracle, au détour d'un virage, des cactus boules dont certains sont en fleurs. Arrêt immédiat pour immortaliser tout cela. Mais voilà,comme il fallait reprendre les bonnes habitudes, depuis le début du voyage, en reculant, Madinette s'affale sur un de ces superbes cactus et ça aurait pu être pire, mais en ce moment, elle joue de la pince à épiler..... Sinon, pour revenir à des choses plus terre à terre, quand on a connu les paysages grandioses du Nord Ouest argentin, les parcs nationaux que nous avons traversé dans le centre du Chili, ne valent pas le détour. Demain direction La SERENA, espérons sans cactus ou autre désagrément de ce genre. ( Petit mot pour Michelle et ses prévisions prémonitoires ! Tes dons de voyance à distance sont remarquables)!

Je hais les cactus!!!!!!!!!!! 
14
nov

HUASCO, en définitive, pas grand chose à voir, aussi avons nous décidé d'avancer notre arrivée à VICUNA d'un jour. Par chance, une chambre était libre et nous avons suivi la côte dans des décors "ordinaires", mais totalement déserts. Des pistes qui partent dans tous les sens et aucune indications. Nous avons un peu galéré, mais sans plus et l'arrivée de deux carabiniers en moto, sortis de nulle part, nous a permis de retrouver notre chemin! Quelques animaux en cours de route et nous sommes arrivés à VICUNA chez Michel et Marina. Le paradis!!!!! Mais je vous en parlerais demain.

15
nov

Aujourd'hui vraiment pas de problèmes particuliers. Nous sommes chez l'habitant dans un véritable petit paradis. Ce matin nous sommes allés à LA SERENA, distante de 70 km pour changer de l'argent, puis ensuite acheter notre billet de bus pour samedi prochain pour aller à SANTIAGO. Aprés petit resto en bord de mer, puis retour à VICUNA donc nous croisons les doigts aujourd'hui pas de contretemps.

16
nov

Aujourd'hui balade au pied de la cordillère sur la route qui mène à la frontière avec l'Argentine. Le poste de douane se trouve à 70 km, mais la dite frontière est fermée pour cause de neige. Donc petit chemin sur la droite sur un chemin privé qui mène à une mine et paysages superbes. Le soir bon resto et tout va bien.

18
nov

Juste un petit mot pour nos dernières heures à VICUNA. Hier nous avons sillonné les pistes aux alentours et comme toujours de superbes paysages. Par endroit, concentration maximum avec de profonds ravins et attention aux écarts ! Ce matin départ pour la vallée de l'Elqui et en rentrant barbecue offert par les patrons. Je me répète, mais nous sommes dans un vrai paradis. Demain départ en bus pour SANTIAGO.

Notre petit paradis à VICUNA. 
19
nov

Il est 20h 30, heure locale et nous sommes arrivés à l'hôtel IBIS de SANTIAGO. Hier après-midi, dernier jour à VICUNA et dernière visite dans la vallée de l'Elqui, principalement plantée de vignes dont le raisin sert à la fabrication du pisco. Retour à VICUNA où Michel et Marina nous avaient préparé un "petit barbecue" (voir photos) histoire de finir la semaine en beauté! Il n'est vraiment pas fréquent de trouver des gens d'une telle gentillesse ! On était vraiment chez nous! Puis ce matin, restitution de la voiture et départ en bus pour SANTIAGO. 7 heures plus tard, arrivée à l'immense terminal de bus. Un monde fou et nous avons pris le métro jusqu'à notre hôtel. Un bon steak frites et maintenant "dodo". Demain déplacement, toujours en métro, vers le (mercado central) histoire de voir si les fruits de mer sont toujours aussi bons.

Petit barbecue pour 5 personnes, arrosé comme il se doit ! 
La vallée de l'ELQUI. 
20
nov

Ce matin après un petit déjeuner conséquent avec tout ce qu'il faut....départ en métro pour le centre ville. A SANTIAGO, prendre le métro est un vrai régal. Du personnel dans chaque station pour vous renseigner, si besoin est, une propreté remarquable et une vraie facilité pour se diriger. Je pense que les donneurs permanents de leçon que nous sommes devraient venir ici pour prendre des cours!!!! Après 25 mn de trajet, nous arrivons sur La Plaza de Armas que nous retrouvons pour la 3ème fois. Toujours autant de monde et de choses à voir. Après une petite ballade à pied, direction le Mercado central, qui lui non plus n'a pas changé si ce ne sont les prix des restaurants, je devrais plutôt dire "du restaurant" puisque Donde Augusto"en détient 80%. Donc, pas de crabe royal, qui frise désormais les 75€. Nous avons quand même bien mangé d'autres produits de la mer. Après quelques moments passés sur la place, retour à l'hôtel et on se repose. Demain location de voiture et petite virée au Sud de SANTIAGO.

La Plaza de Armas. 
Le métro.
Chez "Donde Augusto" 
De belles cerises achetées sur le marché et dégustées assis sur un banc. 
21
nov

Ce matin nous avons récupéré notre voiture de location et direction SAN JOSÉ de MAIPO, au sud-est de SANTIAGO et un peu de piste (25km) pour nous retrouver en plein cœur de la cordillère. Pas mal de "tape cul"mais pas de regrets à l'arrivée. Puis retour sur SANTIAGO ou j'ai un peu "ramé" pour retrouver l'hôtel, mais avec un peu de chance et un bon copilote, tout c'est bien terminé. Demain direction le nord et VALPARAISO.

22
nov

Ce matin aprés avoir fait les citadins dans les embouteillages de SANTIAGO, nous avons poussé jusqu'à HORCON, un petit port de pêche au nord de VALPARAISO. Les chevaux de trait mettent encore à l'eau les barques de pêcheurs et nous avons eu la chance d'y assister, pour la mise à l'eau dans un premier temps et un retour de pêche pour un second. Nous sommes rentrés en fin d'après-midi. Demain repos.

Des champs de citronniers à perte de vue. 
23
nov

Aujourd'hui,premières gouttes de pluie sur SANTIAGO. Une petite visite à la gare centrale, immense bâtiment pour pas ou plus de trains! Mr Gustave EIFFEL est passé par là et le Chili lui doit cette construction. Après, petit resto et flânerie autour de la Plaza de Armas et dans les rues alentour.

Et aprés le dessert! (Cerises:2 €/kg, fraises: 1,70€/kg, etc.....) 
Camaronnes à l'ail. 
La gare centrale. 
Ici aussi, on prépare Noël. 
24
nov

Aujourd'hui nous avons rendu la voiture et sommes allés nous balader au Cerro Sante Lucia, en plein cœur la ville. Nous y étions déjà allé en 2005 et ça n'a pas changé. C'est toujours aussi joli et agréable. Ensuite, resto et quelques cerises pour dessert......Hier au soir, il avait un peu plu et ce matin la cordillère était saupoudrée de blanc. Aprés demain, en avion, nous la verront un peu mieux avant de retrouver la grisaille ( paraît-il) de la France. Le récit de nos vacances se termine donc et nous vous remercions de nous avoir suivis et j'espère que toutes ces belles images vous auront plu. A bientôt.

25
nov

Je ne puis résister au plaisir de vous envoyer quelques photos de notre dernier repas au Mercado Cental de SANTIAGO. A bientôt.

J'en salive encore!