Jeune ingénieur social et dynamique aimant tout particulièrement la finance, l'escalade et les voyages

Carnet de voyage

New-York en 5 jours

8 étapes
3 commentaires
6
Étape importante de notre voyage sur la côte Est des États-Unis et du Canada, ces 5 jours sont passés à une vitesse folle. Promis, on y reviendra.
Mai 2013
5 jours
Partager ce carnet de voyage
1

New-York a la réputation d'être une ville qui ne dort jamais. C'est plutôt vrai. 😀 On ne peut pas dire que nous nous soyons reposés. Nous logeons dans le superbe appart' à Upper East Side de notre amie Nathalie qui y était alors en VIE (Volontariat International en Entreprise). Ses colocataires sont sympathiques et notre seule contrainte est de partir tôt de l'appartement en même temps que les travailleurs. Cela tombe bien, avec notre programme chargé, les grasses matinées ne sont pas conseillées. ^^

Broadway / Times Square

Nous sommes arrivés en bus de nuit, à partir des chutes du Niagara, et au petit matin, nous débarquons à New-York. Le terminal est proche de Broadway, donc allons-y ! À peine arrivés, nous sommes déjà dans le bain. Des buildings à perte de vue, des publicités agressives qui envahissent l'espace public, des rues qui grouillent de monde, pas de doute nous sommes au cœur de cette capitale mondiale.

De jour 

Nous y retournons en soirée pour une ambiance encore plus impressionnante et aveuglante. Il fait nuit dehors mais les écrans publicitaires éclairent comme en plein jour. La foule se presse.

Comme de nuit

Depuis l'estrade, vous pouvez interagir le temps d'un instant avec les publicités. Jouez un peu des coudes pour placer votre tête dans les ovales et vous voici propulsé au cœur de la pub !

Amusez-vous comme des fous 

The View

Pour sortir prendre un verre, nous vous conseillons le roof top "The View". Ce bar/restaurant panoramique tourne à 360°. Les cocktails sont très bons et vous pouvez prendre le temps d'admirer les immenses tours.

2

Nous avons apprécié de déambuler dans les rues et artères de la ville, pour chercher ces bâtiments plus hauts les uns que les autres. N'hésitez pas à entrer dans les halls pour y découvrir les décorations.

Empire State Building

Nous programmons l'ascension en début de soirée. La visite commence dès la file d'attente, avec des panneaux explicatifs tout au long du parcours jusqu'aux ascenseurs, pour se rendre tout là-haut. La vue nocturne de la ville illuminée en vaut vraiment le billet d'entrée.

Empire State Building

Rockefeller center

Ce centre comprend pas moins de 14 bâtiments de style Art Déco. Le GE (General Electric) building est particulièrement impressionnant, du haut de ses 260 mètres, ainsi que son hall avec ses fresques sur le progrès et le temps. À son pied se trouve la Lower Plaza. Une statue, un bronze doré représentant Prométhée, veille sur cette terrasse où il fait bon siroter un verre et profiter du soleil. Si le cœur vous en dit, vous pouvez grimper à l'observatoire "Top of the rock".

Rockfeller center

Allez faire un tour dans la rue des diamantaires, où broches, parures et bagues sont plus imposantes les unes que les autres. Une chose est sûre, mieux vaut ne pas regarder le prix.

Chrysler Building

Cette tour est sans doute ma préférée, toute brillante et élancée. Des enjoliveurs, et autres pièces de l'industrie automobile, décorent l'extérieur en lui conférant une originalité toute particulière. Pour la petite histoire, la flèche de 60m n'apparaissait pas dans les plans officiels, et n'a été ajoutée qu'à la toute fin de la construction pour propulser l'édifice au rang si prestigieux de la tour la plus haute du monde !!

Chrysler Building

Halls et façades Art Déco

Si la vue est emportée par la hauteur de ces immeubles, ne passez pas à côté de leurs halls et façades richement décorés. Ici, une mappemonde, là, des fresques et bas-reliefs...

N'hésitez pas à entrer dans les halls d'immeuble

One Trade Center

Quand on se balade à New-York entre ces constructions toutes plus hautes les unes que les autres, on comprend aisément que les terroristes du 11 septembre aient voulu faire tomber ce symbole américain en s'attaquant aux tours jumelles du World Trade Centre.

En réponse, les États-Unis construisent le One Trade Center, une tour encore plus grande à l'endroit même de l'attentat, baptisé Ground Zero en référence au point d'impact des bombes nucléaires.

Trump Tower

Trump Building

Cette tour est passée plutôt inaperçue lors de notre venue. Tout juste était-elle indiquée dans notre guide.

Qui aurait cru que son propriétaire, le magna de l'immobilier Donald Trump, allait devenir le prochain président des USA !!

3

Les new-yorkais sont proches de la nature. Le sport fait partie intégrante de leur mode de vie. Nous français, pourrions prendre exemple sur eux de temps en temps. 😀 On les voit toujours courir, sans aucun complexe, même ceux qui affichent leur surpoids et ça, ça fait plaisir. Leur endroit de prédilection, Central Park, un immense poumon au cœur de Manhattan.

Central Park

Tour du lac de Central Park

High Line

On pourrait y passer à coté, mais je vous conseille cette ancienne ligne de chemin de fer réaménagée en espace de verdure. Paris a copié cette idée très sympathique, avec sa coulée verte.

High Line 
4

C'est bien connu, même en vacances, on a du mal à lâcher complètement le travail. Devinez ce que deux banquiers puissent aller visiter, à l'occasion de leur séjour à New-York ? Bon, je vous aide... Le centre d'affaires mondialement connu de Wall Street et son musée de la finance. 😀

Museum of American Finance

Nous avons bien apprécié ce musée. L'exposition compte de nombreux objets. Nous débutons l'histoire par le troc des peaux de castors. Tiens, cela nous rappelle les musées de Montréal sur le commerce de fourrures, tout au long du fleuve Saint-Laurent. Viennent ensuite de nombreuses vitrines sur les premiers billets, la création des premières banques et bourses, leur informatisation progressive, ainsi que des panneaux retraçant les bulles et leurs krachs.

En résumé, ce super musée s'adresse à tout le monde, des non initiés aux amateurs d'histoires croustillantes sur les délits d'initiés. Il y a toujours eu et il y aura toujours de grands gagnants et de grands perdants en bourse. Une chose est sûre, il suffit de toucher les testicules du taureau de Wall Street pour regagner de la chance ... il paraît. 😉

Wall Street

Maintenant que vous êtes incollables sur les rouages complexes de la finance, il est temps de faire un tour dans ce quartier. Ici, vous verrez la façade de la bourse, le New-York Stock Exchange (NYSE Euronext), là, celle de la Federal Reserve, fed pour les intimes, la banque centrale des États-Unis. Imaginez en dessous une chambre forte et les lingots d'or de plus de 36 pays !!


Il est nécessaire d'anticiper un créneau pour la visite de la salle des coffres, qui s'effectue uniquement sur réservation. Nous tenterons notre chance, lors d'un prochain séjour.


En dessous : la banque centrale et la bourse 
5

New-York abrite de nombreux musées. Nous nous y sommes passionnés durant de longues heures. Ils sont grandioses, d'une qualité remarquable. On y reconnaît là, la marque d'une grande puissance, qui a su collectionner ces chefs-d'œuvre du monde entier.

Metropolitan museum (MET)

Le MET est un musée gigantesque et généraliste. Si je devais le comparer, ce serait avec notre Louvre. Avec ses statues, ses fresques, ses armures, ses tableaux et ses poteries, nous traversons les âges. Plus de 2 millions d'objets y sont conservés et exposés !!

Un voyage dans le temps 

La partie consacrée à l'Égypte est impressionnante. Hiéroglyphes, sarcophages, bijoux en or, amulettes et sphinx n'attendent que vous. Le plus remarquable est sans doute le temple de Dendur, un monument à taille réelle, ramené pierre par pierre. C'est juste bluffant !

Temple de Dendur

D'autre part, j'ai beaucoup apprécié la collection de peintures européennes s'étalant de la période classique à celle de l'impressionnisme. Dans chaque salle, vous reconnaissez un tableau que vous avez vu ici ou là, dans vos livres ou en cours d'arts plastiques.

Ferez-vous la différence entre l’œuvre et sa copie ? 

Musée d'histoire naturelle

J'ai bien apprécié la visite. Il y a de nombreux animaux empaillés, des squelettes de dinosaures et de baleines. Ma dernière venue dans un musée d'histoire naturelle remonterait, me semble t-il, à une quinzaine d'années avec celui de Nantes. 😀

Squelettes et animaux empaillés

MOMA

Dans la liste des musées incontournables, nous allons au musée d'art moderne, le MOMA. Comme nous, vous apprécierez le jardin des statues et la galerie du 5ème étage avec des chefs-d'œuvre signés Van Gogh, Monet, Rousseau, Picasso... Nous avons trouvé un réel intérêt pour la plateforme dédiée à l'Architecture, regroupant des maquettes de divers projets immobiliers. Des œuvres du mouvement dada sont exposées dans une galerie voisine. En cours de 3ème au collège, notre professeur de français nous avait parlé d'une Joconde revisitée dont le titre est: LHOOQ. Je vous laisse le lire à l'anglaise puis l'épeler à haute voix à la française. 😀 Que de souvenirs quand je tombe dessus au musée. Proust avait sa madeleine, on dira que j'ai ma Joconde.

Art sous toutes les formes 

Enfin, au tout dernier étage, dédié aux expositions temporaires, mon attention se porte sur une sorte de grosse boule piquante. Il s'agit d'une ingénieuse invention pour lutter contre les mines antipersonnelles. L'idée est de la faire rouler sur le champ à déminer pour déclencher les explosions. Peu coûteuse, cette innovation artistique sauvera des vies !!

Frick collection

C'est un endroit assez inédit pour un musée. Il s'agit de l'hôtel particulier d'Henry Clay Frick, riche homme d'affaires dans les secteurs du charbon et de l'acier. De ses nombreux voyages en Europe, il rapporta des œuvres inestimables dont des Vermeer. Ici, pas de vitrines, mais des pièces vivantes avec du mobilier et des tableaux. Cette collection privée est ouverte au public depuis 1935. Un de nos coups de cœur à New-York, avec son ambiance cosy et son impressionnante qualité .

Pensez-y : de nombreux musées ont des partenariats avec vos entreprises. Avec mon badge Société Générale, j'ai pu profiter et faire profiter de réductions.

ONU

L'Organisation des Nations Unies est créée en 1945. Après d'âpres débats, son siège permanent est choisi en la ville de New-York. L'Assemblée Générale y réunit les 192 états membres. On y discute des grands sujets mondiaux. Lors de notre visite, il était question de la colonisation française de nos territoires d'outremer. Le Conseil de Sécurité, avec ses 15 membres dont 5 permanents avec droit de veto et 10 autres renouvelables tous les 2 ans, traite quant à lui des sujets relatifs à la paix. En fin de visite, une présentation sur les missions du Haut Commissariat aux Réfugiés nous intéresse particulièrement. Le matériel et autres tentes de première nécessité, envoyés sur les théâtres d'opérations, sont exposés. N'oubliez pas de faire un tour du parc et de ses nombreuses œuvres, véritables hymnes à la paix.

L'ONU et ses jardins

Espace urbain

Pour ceux qui aiment être dehors, vous pouvez aussi vous balader dans la ville. De nombreuses œuvres d'art en plein air apparaissent au détour d'un carrefour.

 Œuvres d'art
6

Pour l'instant, pris dans l'effervescence de la ville, j'en oublierais presque que New-York est située au bord de l'eau. D'ailleurs, quand je parlais de New-York, je pensais l'île de Manhattan où se concentre tout le début de ce récit. Plus précisément, la ville regroupe depuis 1898, les quartiers de Staten Island, du Bronx, de Brooklyn et du Queens. Aussi m'avancé-je à dire que New-York est comme un archipel d'îles et de presqu'îles.

Une ville au bord de l'eau 

Le port

South street seaport a été longtemps le premier port des États-Unis. Aujourd'hui, les quais (Pier 15&16) accueillent de vieux gréements. Le "Peking", impressionnant quatre mâts, rejoignait le Chili pour en rapporter des cargaisons de nitrate. Depuis le quai 17, réhabilité en centre commercial, la vue est sympathique. Nous traversons Shermerhorn Row, un vieux quartier datant des colons hollandais, qui propose maintenant des boutiques et des restaurants avec terrasses. Tout au bout, le Titanic Memorial Lighthouse, un phare érigé en souvenir de la catastrophe.

South Street Seaport

La statue de la liberté

La statue de la liberté est en travaux et fermée à la visite. Dommage pour nous, mais puisque nous ne pouvons y débarquer, alors approchons-nous en au maximum, d'une manière sympathique ! Nous choisissons le ferry de Staten Island et la vue de cet édifice est superbe.

La statue vue du ferry 


On imagine alors les migrants arrivant à New-York et passant devant cette œuvre monumentale, leur promettant une vie meilleure, leur assurant la liberté et les invitant au rêve américain. Débarqués sur l'île d'Ellis Island, à 800m à peine de Liberty Island et de sa statue, 12 millions d'immigrants ont dû répondre à 29 questions (nom, âge, profession...) dans ce centre fédéral d'immigration. Aujourd'hui c'est le formulaire ESTA qu'il faut penser à remplir en ligne pour pouvoir prétendre à entrer sur le sol américain.

Ellis Island


Après ces informations sérieuses, une petite blague s'impose : Chu, Bu et Fu sont 3 jeunes asiatiques tout fraichement débarqués aux US. Au centre d'immigration d'Ellis Island, chacun américanise son prénom pour mieux s'intégrer. Chu choisit Chuck, Bu opte pour Buck. Quant à Fu, il est renvoyé illico presto dans son pays. ^^


Staten Island

Nous voici arrivés sur le quai à Staten Island. Contrairement aux nombreux touristes qui font juste l'aller-retour, nous décidons de visiter le coin hors des circuits balisés. Notre objectif : the Jacques Marchais Museum of Tibetan Art. Nous n'avons pas très bien anticipé le temps de bus pour y aller depuis le port. Nous arrivons trop tard... Nous en profitons alors pour flâner dans ces quartiers ultra-résidentiels à flanc de colline, où la vue porte jusqu'à l'océan et la baie de New-York. Ici, à deux pas de l'effervescence de Wall Street, la tranquillité règne, et les habitations font rêver. Pour aller travailler tous les matins, on s'imagine aisément prendre le bateau et traverser la baie.

De belles demeures au calme
7

New-York est une ville internationale et ses habitants sont de toutes les origines. Ce melting pot a donné lieu à des quartiers ethniques dont chacun porte une marque culturelle ou historique. Je vous invite à vous y balader pour vous imprégner de chaque ambiance.

Little Italy / NOLITA

Little Italy doit son nom aux immigrés italiens qui emménagèrent ici à partir de 1860. Aujourd'hui, on trouve quelques pizzerias pour touristes, mais le quartier a principalement été repris par la communauté chinoise. NoLIta (North of Little Italy) est super tendance, et vous trouverez de nombreuses boutiques de mode.

Chinatown

Ici le dépaysement est total. Vous déambulez dans des rues avec d'immenses panneaux publicitaires en caractères chinois. Même le Mc Donald's a ses idéogrammes !!

Ce soir, ni burger, ni hot dog. Bien conseillée par ses colocataires, Nathalie nous emmène dans un bon restaurant et nous choisit à la carte une multitude de plats et bouchées. Nous repartons ravis de ce dîner qui s'apparente à un menu découverte.

SOHO

Soho, raccourci de South of Houston, est un ancien quartier industriel. Les entrepôts textiles ont progressivement été réhabilités en lofts et autres galeries d'art. Vous trouverez de nombreux restaurants et il fait bon faire du shopping. Ici, une rue pavée, là des immeubles avec leurs escaliers incendie métalliques. Le quartier a jadis été sauvé de la démolition grâce à l'architecture remarquable des cast-iron buildings, des immeubles utilisant la technique de la fonte moulée. L'ambiance est résolument détendue et chic. C'est un quartier à la mode dont les prix ont flambé.

Upper East Side

J'en parle, car nous logions là-bas. Plus on se rapproche de Central Park, plus les demeures sont luxueuses. Il y a beaucoup d'immeubles particuliers avec majordome, de grands hôtels... Ici, vivent de nombreuses personnalités aisées. Vous trouverez des boutiques haut de gamme. Pour le touriste pressé, c'est le quartier avec une enfilade de musées jouxtant le parc.

Harlem

Tout au nord de Manhattan se trouve Harlem. Ce quartier a longtemps été un ghetto noir respirant la misère, mais depuis quelques années, réhabilité, il s'embourgeoise de plus en plus. Le célèbre club de Jazz, Apollo Theater, est un réel atout pour l'attrait touristique de ce quartier. Sur les rives de l'Hudson, non loin de Riverside Park, le général Ulysses Grant repose dans le plus grand mausolée des États-Unis. Nous visitons la prestigieuse université de Columbia. Ici, les étudiants aiment à se retrouver et profiter du soleil, allongés sur l'herbe du campus. À deux blocs, St John The Divine se dresse fièrement. C'est la cathédrale la plus grande du monde !!

Apollo Theater
Columbia
Columbia
Columbia
The Riverside Church
St John the Divine
Grant's Tomb

Un grand merci à Nathalie et ses colocs pour leur accueil dans cette ville merveilleuse que je vous invite vivement à découvrir.

C'est la tête pleine de souvenirs que nous reprenons notre voyage direction Washington.