Carnet de voyage

Carnet de voyage

Par
14 étapes
9 commentaires
8 abonnés
Dernière étape postée il y a 3 jours
Par Family
Moment de vie en famille, sur les routes d'Europe...
Novembre 2021
50 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
nov
1
nov
Publié le 18 novembre 2021

Des mois qu'on le pense, le construit, l'imagine, le rêve....ce moment où on prendra la route... Ce moment où on partira à la rencontre de l'aventure, de la surprise, de l 'inconnu...

Cette envie de voyage au long cours, on la vit depuis plusieurs années, elle a pris différentes formes dans nos esprits, s'est construit, a évolué, changé. De doux rêve, elle est devenue réalité.

Après bien des changements, des déboires, des moments fragiles, des incertitudes, des questionnements, nous partons enfin...

On mesure notre chance, pour cette superbe opportunité offerte par la vie...!


Nous allons essayer de raconter, consigner tous les moments, anecdotes, joies et galères...

Pour le plaisir de partager et garder une trace de cette aventure !

Nous penserons à vous tous et surtout à notre grande Léa, qui reste vivre sa vie d'étudiante à Lyon... Elle viendra nous retrouver aux vacances, heureusement, elle nous manquerait trop !


Nous sommes partis le 1er novembre, petite halte chez des amis pour la soirée, et avons réellement pris la route le 2 novembre à midi.

À bientôt !


Mais où allons-nous ?

Et c'est quoi ce camping-car ?

2
nov
2
nov
Publié le 5 novembre 2021

L'Allemagne sera le premier pays de notre périple. Nous pensons le traverser plutôt vite, notre départ ayant été repoussé, nous voulons essayer de gagner la Scandinavie rapidement, l'hiver arrivant bientôt...

Nous nous arrêtons pour notre premier bivouac au bord d'un petit lac, le temps est plutôt pluvieux, mais nous sommes contents de vivre la première soirée de cette aventure !


Nous nous apprêtons à manger, quand la pompe à eau (permettant d'alimenter robinet, douche, chauffe-eau) se met en route. Fait anormal puisqu'elle n'est censée se déclencher que lors de son utilisation, nous nous inquiétons jusqu'à nous apercevoir que l'un des tuyaux d'eau chaude du chauffe-eau à lacher, déversant plusieurs litres d'eau bouillante dans le placard de la cuisine...

Après un long moment à éponger, nous découvrons que le tuyau semble avoir fondu !

Nous nous mettons en quête d'un atelier, il semble y en avoir un à 25mn de route, de l'autre côté de la frontière...demain nous irons donc en Belgique..

Quelle première soirée..

3
nov
3
nov
Publié le 18 novembre 2021

Aprés une première nuit mitigée due à la soirée de la veille, nous profitons quand même de ce premier petit déjeuner, les filles sont positives !

Appel à l'atelier qui est occupé ce matin mais accepte de nous prendre quand même.

Le diagnostic fut trés rapide : le tuyau qui était en place n'était pas du tout adapté et ne pouvait supporter la chaleur, et l'adaptateur n'était pas ...adapté.

Il avait tenu jusqu'à 50° mais nous ne l'avions encore jamais mis à chauffer à 70°....

Merci à l'ancien propriétaire pour cette délicate attention...

Heureusement pour nous, personne n'a été brulé et le gentil réparateur belge a les pièces de rechange en stock. Nous repartons en début d'après-midi, après avoir trouvé une bière locale à déguster ce soir !

Le voyage continue...

5
nov
5
nov
Publié le 18 novembre 2021

Après notre court séjour belge, nous avons pris la route de Brême.

Avant de prendre la route, nous gérons un petit souci, nous nous sommes aperçus hier que nous étions partis sans la parka d'Alix, qui est restée chez mamie, sagement, dans la penderie...La veste ayant été achetée juste avant le départ, nous voulons éviter d'investir à nouveau, nous préparons donc un envoi avec UPS, qui arrivera à la frontière danoise, mamie Carol gère le dépot du colis (Alix en profite pour demander à recevoir 2 pulls en plus qu'elle voulait vraiment en fait...) Il ne reste qu'à espérer que le colis et nous soyons synchronisés.

Nous arrivons à Brême en fin de matinée, nous avons eu la chance d'avoir un moment sans pluie pour visiter la ville.

L'occasion de se rappeler le conte de Grimm 
 On a l'impression d'être dans le chemin de traverse avec Harry Potter !




7
nov
7
nov
Publié le 18 novembre 2021

Nous décidons de ne pas nous arrêter à Hambourg.

Depuis Brême nous avons fait une nuit de halte et avons roulé jusqu'à la petite ville de Maasholm, sur la côte de la mer Baltique.

Nous attendons notre colis qui doit arriver dans une ville à la frontière du Danemark, et préférons attendre en bord de mer...

Cette petite station balnéaire doit être trés animée en été. Au mois de novembre, elle a un petit air charmant mais un peu désuet, une atmosphère comme suspendue dans le temps...

Nous profiterons d'une éclaircie pour nous balader le long du port et de la plage.

Le réveil sera vraiment top, avec une vue superbe sur la mer.

Alix en profitera pour faire une belle cession de photos de mouettes !

Nous partons dans l'après midi, espérant trouver notre colis au point relais, mais il n'arrivera en fait que deux jours plus tard...

En attendant, nous visiterons Flensburg, ferons les courses manquantes et des stocks pour la Norvège réputée d'être trés chère, nous nous occuperons du camion et de l'école !

9
nov

Salut tout le monde, mon devoir et de vous expliquer ce qui s'est passé. Aujourd'hui après avoir attendu une journée pour récupérer mon colis ( je précise, il transportait 2 pulls et une parka).

Nous avons réfléchis puis avons pris la décision de prendre la route même si il était déjà 15 h. Nous avons traverser tous le Danemark, ce que nous en avons retenue peut tenir en trois mots: Pluie-Noir-Route ( Mais bon on visitera ce pays une autre fois). Le soir même pendant que nous roulions, les parents nous proposèrent de prendre un ferry de Frederikshavn a Oslo la capitale de la Norvège. Après avoir attendu de longues heures pour embarquer, nous sommes allés à la découverte du bateau!

Commençons par la cabine, très simple nous sommes entrés et avons vus un mini bureau (vraiment minuscule), deux lits superposés, les deux du hauts était pliable. Grosse surprise nous avions un hublot mais nous ne l'avions pas demandé....en même tant on ne va pas s'en plaindre. Le seul bémol et que puisqu'il faisait nuit nous ne voyions que du noir. La salle de bain était très simple : des toilettes, une douche de taille moyenne (déjà plus grosse que dans le camping car) et un lavabo. La chambre était dans l'ensemble très simple.

Nous sommes ensuite ensuite allés sur le pont voir la vue. Nous ne voyions quasiment pas la différence entre la côte et la mer. Nous n'avions pas fait l'embarquement il y a longtemps mais pourtant les lumières était déjà devenue des points de couleurs.

Nous avons ensuite fait un tour dans le bateau, et sommes retournés dans notre cabine.

Après avoir profité du faite de pouvoir faire de très longue douche. Car oui dans le camping car il faut faire vite pour ne pas utilisé toute l'eau de la cuve. Nous nous sommes couché car il était déjà au moins 1 heure 40 du matin. Le matin nous nous sommes fait réveiller par l'annonce du capitaine << Il est 7 h, le petit déjeuner est servi, un autre service sera disponible a 8h 30.....>> et après les parents n'ont pas su traduire (je vous avoue que Romane et moi n'étions pas ravi même si les parents avaient mis un réveil.....7 h vous vous rendez compte ça pique !!! Nous nous sommes préparés en vitesse pour aller voir la vue que nous avions sur les fjords, car avec les bébés îles, le levé du soleil, c'était un spectacle à ne pas rater !

C'est alors que nous avons rencontré une autre famille française qui faisait à peu près le même circuit que nous. Ils étaient quatre, les 2 parents, et Alix (11 ans) et Tristan ( 4 ans). En fait ils étaient 5 car ils avaient un chien. Ils sont partis faire un voyage pendant 3 mois même si ils ont dit que peut-être ils rallongeraient . Ensuite nous sommes allés récupérer le reste de nos affaires qui sont restées dans notre cabine pour aller nous diriger vers la cale du bateau. A 9h, le bateau est arrivé au port d'Oslo. Après être sorti de notre carrosse et du port (pour une fois ça n'a pas duré des heures !) nous nous sommes arrêtés pour réfléchir là où nous allions nous garer pour visiter Oslo car quoi de mieux que de commencer notre voyage en Norvège qu'en visitant sa capitale; en plus il faisait beau. (Cette visite vous sera racontée dans un autre article.). La famille que nous avions rencontré plus tôt, s'était garée derrière nous pour discuter. (C'est pas possible....premier jour en Norvège et on se fait déjà des potes.....vraiment pas possible pffff !)

10
nov
10
nov
Publié le 19 novembre 2021

Hello !

Welcome to our adventures in Norway !

It’s 9:30 a.m., we went out of the boat and the first step is… Euh attendez, je parlais en anglais ? Désolé c’est que maintenant on a tellement l’habitude… :)

Donc je reprends pour les deux du fond…

Il est 9h30, nous sommes sortis du bateau et la première étape est de se garer. On trouve donc une place à côté de l’embarcation de la famille française - rencontrée plus tôt sur le bateau - sur un parking tout près du port. Les parents prennent le café avec eux, et nous voilà partis à la découverte d’Oslo.

On commence par se balader tranquillement dans la ville, sous le soleil et oui !! On pensait ne plus jamais le revoir après notre passage en Belgique et en Allemagne mais il est bien là et nous réchauffe les orteils…

Nous prenons la direction du centre ville et entrons dans un magasin de souvenirs, vêtements d’hiver, on ne sait pas trop mais ce sont les vestes chaudes qui ont tapé dans l'œil des parents. Alix et moi faisons un tour dans la boutique avec les parents, il y a les trucs de bases que l’on trouve partout, drapeaux, magnets, mug… et des trolls ! Bah oui la Norvège c’est le pays des trolls. Autre point important, ici tu n’es pas obligé de porter le masque ni dehors ni dedans, retour à la vie normale !! C’est perturbant au début, mais tu t’y fais vite en fait… :)

Enfin bref, on continue notre petit tour et là je vous jure, il y a un tremblement de terre !!! Euh en fait non, c’est le ventre de papa qui crie famine là. Mais il est encore super tôt genre 11h30, vous voyez; on s’est levé super tôt et on a pas beaucoup dormi, on est tout décalé, quoi ! Alors, on entreprend un périple à la recherche d’un petit truc à manger vite fait et pas trop cher. On finit par trouver un genre de café, sandwicherie que l’on suppose à prix raisonnable. (Attention, en Norvège ce n’est pas des euros, hein, c’est en couronnes norvégiennes, en gros tu divises à peu près par dix le prix pour l’avoir en euro. Donc vous faites pas avoir, les premiers prix qu’on a vu les parents ont failli faire une attaque !) Du coup Alix ayant une faim de loup prend une pizza, papa et maman ont pris des sandwichs et moi, j’ai pris un roulé à la cannelle à manger plus tard…




Parlement , université de droit, théatre national


Une fois rassasié, nous poursuivons notre promenade en passant dans des magasins type Tiger (pour trouver des porte-manteaux car il n’y a pas des tonnes et des tonnes de rangements dans le camping-car) pour monter jusqu’au palais royal du roi de la Norvège. Et coup de chance, nous sommes arrivés pile au bon moment, celui de la relève de la garde ! Je dois dire que c’est un sacré protocole ! Ils ont du pain sur la planche les apprentis-gardes ! Et pour mieux visualiser voici la description de leur tenue : ils portent un uniforme noir avec des épaulettes vertes et une sorte de chapeau un peu melon avec un plumeau noir qui pend sur le côté. C’est plus imagé pour vous ? :) Je ne suis pas sûr… ! :)

Palais royal, relève de la garde 

Ensuite, on descend vers le port pour se poser un petit coup, prendre des photos, admirer la vue, bla bla bla… Petite info, Alix n’a pris que des photos de mouettes, chose la plus intéressante bien sûr (je dis ça, je dis rien :)).


Puis, on entre dans un genre de “carrefour” norvégien pour acheter de quoi faire un apéro, Alix et moi, on se laisse tenter par deux boissons de Noël norvégiennes. Bilan des courses, ces sodas avaient un goût de fraise chimique voire de médicament pour la première et la deuxième était pas terrible non plus et devait surement être à un fruit rouge mais lequel je ne sais pas. Cela reste un mystère…

Enfin, pour retourner jusqu'à Simon le Camion, nous passons par une forteresse datant de la résistance norvégienne durant la Seconde Guerre mondiale qui se trouve tout près du Centre Nobel de la Paix. On se remet donc un petit coup en route, afin de trouver un coin pour terminer la soirée puis dormir…

Centre Nobel de la Paix, opéra d'Oslo 

Et c’est au milieu des sapins dans la nuit noire (car oui, il fait très tôt nuit) que l'on établit notre campement non loin de la caravane de nos nouveaux voisins français… :)

Voilà cette journée à Oslo est terminée et on se retrouve très vite pour un nouvel épisode de la Monn’s Aventure...!

11
nov

La température en sortant du camion ce matin nous rappelle que nous sommes en Norvège ! Même si cela reste encore trés supportable, il y a une nette différence avec l'Allemagne.

Après la jolie journée d'hier, celle d'aujourd'hui sera sans doute moins drôle. Lors du trajet en Allemagne, une odeur de plastique nous avait alertée d' un problème au niveau du local technique de la batterie cellule mais nous n'avions pas réussie à l'identifier.

(NDLR : pour ceux qui comme moi il y a peu de temps, n'y connaissent rien, dans un camping-car il y a au moins 2 batteries : une batterie moteur et une batterie cellule qui permet l'électricité dans la partie "habitation", dans notre cas la batterie cellule se recharge grâce à notre panneau solaire et également lorsque nous roulons grâce à l'alternateur et un coupleur (la classe ces mots quand même!)).

En arrivant au Danemark, nous avons vu que notre batterie cellule(neuve) n'était pas rechargée malgré les kilomètres. Réel problème, majoré par notre destination : impossible de compter sur le panneau solaire en Scandinavie en hiver....

Nous trouvons un atelier spécialisé dans les camping-cars à l'extérieur d'Oslo, espérons qu'ils puissent nous aider...

Heureusement pour nous, en Norvège, tout le monde parle anglais, ce qui nous permet d'expliquer notre problème plus facilement. Ils acceptent de jeter un coup d'oeil.

Ils observent, démontent, cherchent, observent, ils ont à priori trouvé le problème mais ne semblent pas tous d'accord sur la manière de le résoudre. Et effectivement, ils nous annoncent que c'est le coupleur qui a cassé (pièce permettant la recharge de la batterie depuis l'alternateur). Sans doute due à l'usure ou à une surtension au démarrage car la batterie était trop vide.Ok .

Passionnant n'est ce pas ? 

Mais, celui-ci se trouve dans un boitier gérant toute l'électricité/l'électronique de la cellule, et ils n'ont pas ce qu'il faut pour intervenir sur ce genre de boitier.

Ils proposent de rajouter un nouveau coupleur, impliquant du coup quelques modifications électriques (et donc un peu plus de temps de travail, détail important compte tenu du prix de l'heure de main d'oeuvre ici) et en espérant que la batterie n'ait pas été endommagée, sinon il faudra la changer aussi.Ok

Le devis est un peu douloureux, à 10 jours de voyage c'est un peu dur, mais on a pas le choix. On négocie pour que la réparation soit faite rapidement, aujourd'hui ? Ils acceptent, et vont s'organiser au niveau de leur planning pour nous dépanner. Merci...

Après 4 heures à traîner au centre commercial attenant (rien d'autre n'étant accessible facilement), nous retrouvons Simon et son coupleur neuf, la batterie est encore bonne, on économise 300€, ça fait toujours plaisir....On reprend la route, ouf, le voyage continue !

Nous roulons jusqu'à la petite ville d'Hamar, en chemin, nous apercevons un immeuble, construit, en bois..


Nous trouvons un endroit sympa pour passer la soirée au bord du lac et faire une soirée burgers.



12
nov
12
nov
Publié le 25 novembre 2021

Après cette pause imprévue, nous repartons vers le nord et la ville de Lillehammer.

Cette petite ville avait organisé les Jeux Olympiques en 1994. Il est encore possible de voir le tremplin olympique et le circuit de bobsleigh (et même faire une descente, mais nous ne tenterons pas).

Nous nous rendons au musée de l'histoire norvégienne, qui propose une exposition retraçant l'histoire du pays depuis l'ère glaciaire à aujourd'hui, et une partie extérieure présentant des dizaines de maisons traditionnelles de différentes périodes et une église en bois debout .

L'exposition est très bien faite et vraiment intéressante. Elle met en avant la nécessaire adaptation des hommes à cette nature si difficile et rude…

De manière simple et imagée, elle retrace les grandes étapes et changements du pays, les vikings bien-sûr, mais aussi la christianisation avec le roi Olav, l'indépendance face à la Suède au début du siècle, la résistance durant la seconde guerre mondiale ...

La visite extérieure débute avec l'église en bois debout, appelée stavkirke . Ces églises scandinaves du moyen-âge, ont la particularité d'être fabriquées selon la même technique de construction que les navires. Elles étaient recouvertes d'un mélange de charbon et de résine pour protéger le bois, leur donnant cette couleur foncée presque noire parfois.

Celle du musée a été déplacée depuis un village afin d'être installée ici.



Nous poursuivons notre balade dans le parc, nous ne sommes pas nombreux en novembre !


Alix tentera de faire des ricochets sur la glace des étangs, le caillou rebondit en faisant du bruit, franc succès ! Elle aimerait aussi beaucoup essayer de marcher sur la glace, mais la couche n'est pas encore suffisante !


Nous allons ensuite au village de Ringebu, où se trouve une autre église en bois datant du12ème siècle. Nous espérions pouvoir visiter l'intérieur, mais elle ne sera ouverte que samedi cette semaine, nous nous contenterons donc de l'admirer depuis dehors.

Nous partons ensuite établir notre campement du soir au pied d'une station de ski. Nous sommes seuls puisque la saison n'a pas encore commencé, mais nous pourrons quand même profiter des douches mises à disposition gratuitement...

Le lendemain, nous aurons la surprise de la neige au réveil !

13
nov
13
nov
Publié le 28 novembre 2021

Nous nous arrêtons sur la route, à Dombas, petite ville montagneuse en attendant lundi matin et l'ouverture du magasin nous permettant de recharger notre bouteille de gaz ( en Norvège il est possible de faire recharger ses bouteilles de Propane, même les bouteilles françaises).

Attention, passage d'élan !

Depuis notre campement du week-end, nous avons vue sur les montagnes et la vallée, c'est trés beau :

Notre gourmande Alix profite de cette pause pour faire quelques muffins


Après une nuit avec le thermomètre autour de -10°, nous allons nous balader, nous assistons à un entrainement de biathlon, puis essayons de suivre et reconnaitre les traces trouvées dans la neige.

Nous passons la soirée avec Muriel et Jeremy, la famille française rencontrée sur le ferry venue nous retrouver pour la balade du lendemain dans le parc naturel du Dovrefjell, domaine des boeufs musqués.

15
nov

Une journée pour voir des bœufs

Aujourd'hui nous allons voir des bœufs musqués. Nous faisons la ballade avec la famille que nous avions rencontré sur le bateau (Si vous ne l’avez pas lu il faut aller sur l’article « De Flensburg à Oslo, en passant par le Danemark » et franchement faut le lire c’est trop de la bombe) avec lesquels nous sommes devenus amis.

Pour voir les bœufs musqués il faut marcher dans la vallée jusqu’à un observatoire avec un banc et une cheminée (mais forcément il était fermé…ce n’est pas vrai, en plein hiver le moment où on en a le plus besoin !).

Pendant la montée c’était magnifique, des monts enneigés avec le ciel bleu derrière ( coup de chance il faisait beau). Arrivé au-dessus c’était encre plus joli.

Nous étions haut, il y avait un vallée entourée de montagnes blanches ( vous voyez un peu le tableau), l’observatoire lui était sympa aussi, un grand mur en verre donnant sur la belle vallée, un banc en bois et un cheminée accrochée au plafond ( dommage que nous nous étions a l’extérieur).

Au début nous ne voyons pas de bœuf mais après réflexion des points noirs que nous croyons êtres des rochers s’avèrent être des bœufs musqués vue de loin, grâce à l’appareil photo de maman nous avons pu zoomer les photos de façon à se rendre compte que ce n’était pas des pierres mais bien des animaux en chair et en os .


Pour vous expliquer plus précisément qu’est-ce que cet animal j’ai effectué des recherches.

Déjà vous devez vous demandez comment ils affrontent ces températures glaciales ? Tout d’abord il faut savoir qu’ils sont recouverts de laine (car ils ne sont pas de la famille des vaches mais bien de celle des moutons, ce sont des ovidés). Certaines de leur couche de laines peut faire jusqu’à 5 cm, ces couches de laine leur tiennent 8 fois plus chaud que la laine de moutons. Ces animaux vivent au Canada et au Groenland, ils ont été réintroduits en Russie Arctique et en Scandinavie. En 2019 cette espèce compte 55 troupeaux c’est à dire environ 170 000 bœufs musquées.

Vu de près, c'est ça , un boeuf musqué

Sinon cette balade était vraiment magnifique en plus nous avons aperçus des bœufs musqués de loin.

17
nov
17
nov
Publié le 28 novembre 2021

Nous arrivons à Trondheim. Trondheim est la 3ème ville du pays, sur une carte elle semble faire la jonction entre le sud et le nord du pays.

Nous réussissons à nous garer en ville, après avoir emprunté quelques rues dont les dimensions et le dénivelé ne semblaient pas être prévus pour un grand camping-car, mais nous y sommes, garés, pour presque pas trop cher...



Le quartier de Bakklandet, avec ses bâtiments de couleurs sur pilotis est vraiment trés typique. Ces bâtiments sont d'anciens entrepôts datant du XVIII et XIX siècles et reconvertis en cafés et habitations.


Le vieux pont de Trondheim, Gamle Bybro, est l'un des symboles de la ville. Construit en 1681, il servait de passage vers la forteresse de Kristiansten.

Nous nous dirigeons ensuite vers le centre , pour trouver de quoi manger. Nous trouvons une petite boulangerie/café, 1 sandwich chacun et une part de pizza pour Alix (qui s'avèrera affreuse, ne méritant pas le nom de pizza selon Alix, elle restera fâchée longtemps contre les pizzas norvégiennes...). Nous on est plus fâché par le prix...42€ sans boisson ni dessert...

Nous faisons un tour par la cathédrale gothique de Nidaros. Elle était un lieu de pèlerinage au Moyen-Age, le sacre des Rois de Norvège y a encore lieu. On trouve qu'elle a comme un petit air de Notre dame de Paris.


Nous nous baladons un moment dans la ville, mais mis à part le quartier de Bakklandet, la ville ne nous plaît pas particulièrement. Peut-être sommes-nous passés à côté, le mois de novembre n'est sans doute pas idéal...


19
nov
19
nov
Publié le 3 décembre 2021

Hier soir nous avons dormi sur un petit parking, point de départ du site Bølarein : "le renne de Bøla".

Il s'agit de gravures rupestres datant de 6000 ans, dont la plus grande représente un renne.

Le temps n'est pas trés favorable aujourd'hui ! Nous ne pourrons voir toutes les gravures, mais la balade est sympa quand même. Elle passe dans une forêt avec un tapis de mousse d'une couleur verte assez incroyable, on se croirait dans un monde fantastique, tel le seigneur des anneaux d'après les filles.

Nous reprenons la route, nous allons faire une boucle par la route nationale qui permet de rouler le long des fjords.

Le paysage est toujours aussi beau et nous croisons même des rennes...nous sommes vraiment contents de les apercevoir pour la 1ère fois ! Nous n'avons pas pu faire de photos, les routes ne se prêtant pas toujours trés bien aux arrêts photos...

Nous nous arrêtons pour la nuit, demain matin nous allons prendre un petit ferry qui nous permettra de rejoindre l'autre rive.

Romane nous cuisine des crêpes ce soir .

Nous allons jusqu'à Holm, dernier village de la presqu'île. La route s'arrête ici.

Nous ferons la traversée avec une équipe de jeunes danseuses/gymnastes qui répètent sur le pont du bateau, en tee-shirts. Il semble que nous ne soyons pas encore de vrais vikings ! (Elles avaient pas l'air d'avoir chaud non plus quand même!!)

Sur la route, nous allons faire une 2ème rencontre que nous espérions : des élans ! Nous avons failli ne pas les voir dans le noir (et oui il fait nuit, il est déjà 15h30 !!). Le premier est tranquillement installé à regarder les voitures passées, nous faisons demi-tour pour retourner le voir, il n'a pas bougé, mais impossible de s'arrêter ..

Un quart d'heure plus tard, nous en croisons à nouveau deux, dans un champ en bord de route, pas plus farouches que le premier.

Ils nous observent, nos phares, nécessaires pour les voir, ne suffisent pas à faire de belles photos et les dérangent sans doute, nous les observons donc quelques minutes dans la pénombre avant de repartir.


La neige se met à tomber fortement sur le chemin, nous décidons de rouler plus que prévu, afin d'éviter de passer la nuit dans la montagne.

Le lendemain, nous aurons la chance de croiser à nouveau des rennes, sans doute d'un élevage cette fois, puisque certains portent des colliers.

22
nov
22
nov
Publié le 3 décembre 2021

Hello tout le monde !

Nous revoilà dans les folles aventures de la Monn’s Family !

Comme beaucoup de matin nous nous préparons à reprendre la route, Alix et moi installons le tuyau nous permettant de faire passer l’air chaud de la cabine jusqu’à nous, histoire de pas mourir de froid !! Bah ouais, pas de gaz, pas de chauffage lorsque l’on roule ! Question de sécurité. Enfin, on prend nos ordinateurs afin de travailler sur la route, et oui ce n’est pas des vacances…

On roule, on roule, on roule encore et encore et moi encore captivée par la structure électronique de l’atome, les parents nous crient : « On est au Cercle Polaire ! »

Nous voilà donc au Cercle Polaire ! Et il est l’heure de casser la croute, alors petits très petits sandwichs vite fait selon Alix et papa (je ne comprends pas, pour moi c’était amplement suffisant) et tous à l’équipement !!!! Car oui, voici miss météo pour vous faire un rapport de la situation (imaginez la voix des dames à la télé ;)) : « Vous pouvez apercevoir une légère vague de froid, euh, non, excusez-moi de nouvelles informations viennent de me parvenir, une MONSTRUEUSE vague de froid passant sur le Cercle Polaire avec énormément de neige, un magnifique brouillard vous empêchant de voir à plus de 8 mètres et une température chutant jusqu’à -13°C avec un ressenti de -17°C. En vous souhaitant une très agréable journée, on se retrouve demain avec Météo Vous Dit Tout, c’était Miss Météo. »

Vous comprenez pour quoi j’ai dit « tous à l’équipement » ? Bien, une fois tout le monde emmitouflé – sérieux on ressemble tous à des pingouins – nous voilà dehors avec de la neige jusqu’au milieu des cuisses ! Pratique pour marcher, hein !? Je crois que l’on est tous tombés au moins, je dis bien au moins deux fois chacun. On avance tant bien que mal jusqu’à l’emblème du Cercle Polaire, c’est une sorte de globe en métal qui se trouve juste à côté du Arctic Circle Center (boutique souvenir, café…) qui était FERMÉ !! Enfin tant pis J !

Et là je ce que m’apprête à vous dire m’est déjà arrivé au ski, à la luge mais jamais aussi fort !! J’ai failli perdre mes orteils !!!!! Non, un ours ne nous a pas poursuivi, non je n’ai pas été attaquée par des vikings enragés ayant essayés de me découper avec leurs haches tranchantes. C’est, c’est… le froid ! Eh, pas de moqueries hein, ça fait vraiment mal !

Il n’y a pas que mes pieds, nos cheveux aussi ont congelé, mais ça fait moins mal…

La porte d'entrée du centre..: (enfin ce qu'il en reste de visible !!)

Enfin bref, on retourne au plus vite à Simon Le Camion car la brume était en train de tout recouvrir – on ne voyait pas à plus de 5 mètres – et on ne voulait pas se perdre !! Donc on reprend la route avec nos voisins français – ah oui je ne vous ai pas dit, on les a rejoints au Cercle Polaire (c’est mieux de pas faire la route tout seul) – et on roule jusqu’au camping pour terminer la journée.

Mais ce n’est pas fini ! Tout le monde à la douche !!! On profite d’être au camping pour prendre de longues et chaudes douches. Enfin aussi long que nous le permet le temps de dix NOK (bah, oui dans certains campings tu as de l’eau comme tu veux mais de l’eau CHAUDE, tu en as pendant cinq minutes). Une fois Alix et moi propre comme des sous neufs on sort notre matériel et préparons notre calendrier de l’avent pendant que les parents discutent, cuisinent avec les voisins dans la cuisine du camping.

Nous tranquilles en train de bricoler et là papa débarque et dit :

« Dépêchez-vous il y a des gens qui regardent le ciel !! »

Alors on se magne d’enfiler bottes, vestes, cols, bonnets et hop dehors ! Et on aperçoit des lueurs vertes formant des filets dans la nuit étoilée : des aurores boréales… Les premières du voyage ! (Et peut-être pas les dernières J)

Après ce spectacle unique, c’est l’heure de manger. Apéro, puis purée et saumon pour les autres, Alix jette un coup d’œil par la fenêtre et devinez ce qu’elle voit ? Encore des aurores boréales !!!!!! Tout le monde recourt dehors et tentative de photos…

Voilà cette journée au Cercle Polaire et aux aurores boréales au camping est terminée

et on se retrouve très vite pour un nouvel épisode de la Monn’s Aventure !