Carnet de voyage

Du Béarn à Rochefort

9 étapes
56 commentaires
33 abonnés
Dernière étape postée il y a 24 jours
Suivez sur ce carnet nos premiers kilomètres à vélo, les premiers souvenirs et nos premières galères !
Avril 2022
5 semaines
Partager ce carnet de voyage
KM
0
KM
0
Publié le 21 avril 2022

Ça y est nous sommes parti aujourd’hui pour le début de nos aventures… sous une pluie battante ! Une petite photo pour la route et des nouvelles très vite !

Départ sous la pluie de chez nos amis à Navarrenx 
KM
107
Tracé GPS des trois premières étapes 

La pluie du départ s’est bien prolongée tout au long de l’étape, associée à quelques péripéties de vêtements étanches pas très étanches et de guêtres qui glissent sur les pédales entraînant la bascule de la remorque de Lucie en pleine montée…. Mais heureusement tout se fini bien devant un bon plat de pâtes à moitié renversé par terre, c’est meilleure quand ça croque sous la dent !!! Blague à part, ce qu’il faut retenir de nos déboires pluvieux c’est que l’on a été accueilli comme des princes dans plusieurs camping avec des abris, des étendages ou encore des tables…. Il faut dire qu’on était bien les seuls à vélo !!!

Heureusement, le soleil a finalement fait son apparition pour notre plus grand bonheur et pour nous permettre d’enchaîner les multiples côtes de notre deuxième grosse étape de 44km ! Nous tenons quand même à signaler que notre enfant de 6 ans ne vit pas mal les montées, il nous attend en haut et en redemande pendant que papa sue et maman chouine !!!

La dernière étape pour arriver à Biarritz a été plus douce car une piste cyclable a été inaugurée fin 2021 là où l’on pensait être obligés de prendre la route…. On a ainsi eu notre premier baptême du vent de face avec de belles pointes au compteur du vélo à 12 km/h parce que ça pique ! Arrivée vers Bayonne et Biarritz bien vallonnée mais là encore accueilli en grande pompe au camping sur un emplacement grand luxe et en bonus une piscine couverte et chauffée pour la plus grande joie des enfants !

De Navarrenx à Biarritz 


• • •

Dimanche, jour off pour visiter Biarritz, on pose les vélos pour prendre le bus et remettre les masques ! Belle ballade le long de la plage pour aller jusqu’au phare et découvrir le rocher de la vierge…. Pour finir en beauté par la visite de l’aquarium .

On se couche ce soir avec le soleil. Après la tempête de la veille, on espère que ça va durer pour partir le lendemain pour notre première étape officielle de la Vélodyssee direction Cap Breton .

Biarritz 
Aquarium de Biarritz 
KM
319
De Biarritz à la Dune du Pilat 

On repart de Biarritz avec pleins de belles images dans les yeux pour aller en direction de Capbreton. On contourne la belle ville de Bayonne pour effectuer nos premiers kilomètres sur la Vélodyssée. Les premières impressions sont très agréables avec une belle piste cyclable bien fléchée et une étape relativement tranquille par rapport aux trois dernières… Peut être que le soleil et le plat contribuent à rendre cela encore plus sympa !😀

Arrivée à Cap Breton… Les enfants jouent pour la première fois avec le sable de l’océan et on ne peut pas résister à l’idée de retourner à la plage pour voir notre premier coucher de soleil. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on n’est pas déçu du voyage !!

Bayonne
Capbreton
En route vers Capbreton 
• • •

La sortie de Cap Breton avec la traversée de la ville, du port, suivie de la traversée d’Hossegor est superbe sous un beau soleil. Malgré ça, on sent un peu de fatigue ce jour là et on décide en arrivant au Courant d’Huchet d’y passer une nuit supplémentaire…. La réserve naturelle est magnifique, les enfants barbotent enfin et tentent d’élever leur premier têtard : Tita !

Port de Capbreton
Oh le beau château !
Courant d’Huchet
De Capbreton au courant d'Huchet 
• • •

En route ensuite vers Conti Plage, une grosse étape de plus de 40km et pas vraiment de camping à l’horizon à part un gros camping cinq étoiles … Mais qui ne tente rien n'a rien !! Un petit coup de fil et on est finalement accueilli dans ce grand complexe avec un forfait Vélodyssée pour 18 euros la nuit, un superbe emplacement avec table de pique nique, une initiation au tir à l’arc pour Jules, des super jeux pour Lucie et en prime une baignade pour toute la famille dans l’espace aquatique chauffé et couvert …. Elle est pas belle la vie ?!!!

Petite halte le jour suivant à Saint Eulalie sur Born où l’on passe une grosse nuit au coassement des grenouilles et où tout le monde dort jusqu’à 8h45 , super grasse mat’ pour une nuit dans une tente !!!

On repart ensuite direction Biscarrosse où là, les camping se font nombreux mais n’accueillent pas les tentes…Ils sont réservés aux mobil homes ! Là encore on se retrouve dans un quatre étoiles pour pas grand chose, on est installés dans la zone littoral au bord du lac de Biscarrosse et les enfants ont un accès au mini golf ! Y’a pas à dire, les campings hors saison c’est vraiment chouette 🥳

Dernière étape jalonnée de belles montées interminables direction la Dune du Pilat pour une halte de trois jours… Au programme à suivre : sauts dans la dune, coucher de soleil, jeux et bien sûr…. Devoirs !!!!!

Seul dans les genets
La foret des landes
Camping Biscarosse lac
Pique nique à Biscarosse plage
Du courant d'Huchet à la dune du Pilat
KM
446
De la dune du Pilat à Carcan

Après un peu plus de 300kms dans les pattes, un repos de plus d'un jour s'impose à nous quatre. Surtout après les pentes pour arriver à la dune du Pilât. On choisit de rester 3 jours à rien faire pour reprendre un peu de forces.

La dune du Pilat est aussi grandiose qu'on l'imaginait, en tout cas d'en bas car on verra demain pour grimper... ou pas ! Les enfant ne peuvent pas attendre et s'attaquent à l'ascension. Pour nous c'est plus compliqué ! Mais l'effort vaut le détour, c'est vraiment magnifique.

Les deux premiers jours de repos sont tranquilles avec au programme : devoir, repos (sauf pour Lucie qui fait grève de la sieste !), balade sur la Dune ou encore coucher de soleil. C'est agréable mais en même temps on s’ennuie un petit peu à rien faire ! Le troisième jour, on reprend les vélos pour aller faire les courses dans un centre commercial à 10km de là. Çà parait bête, mais ne pas faire ses courses au SPAR c'est un vrai plaisir !

Ah oui j'oubliais, nous avons quand même fait une soirée camping avec animations à la demande des enfants, pour le plus grand bonheur de Benoit ! On a au final bien rigolé mais comme il fallait s'y attendre, Benoit a été appelé pour aller sur scène et jouer... un arbre ! Heureusement. Définitivement, les grands campings ce n'est pas fait pour lui !

La dune du Pilat 
• • •

Après trois jours de repos, nous voilà reparti sur la Vélodyssée en direction d’Audenge. Au programme : le tour du bassin d’Arcachon. L’étape est tranquille et plate, mais on est un peu frustré car la piste cyclable passe dans les terres et aucun paysage du bassin d’Arcachon en vue. Après un ou deux détours et quelques hésitations dues au fléchage un peu particulier, on fini par trouver un joli petit coin pour se poser un moment avec petit mur d’escalade et des jeux. On pose notre tente dans le camping d’Audenge et même après 36km, on reprend les vélos (4km aller/retour) pour aller jusqu’au port et voir enfin le bassin !

Le lendemain, nous repartons en direction du Porge-Ocean, belle étape de 40kms. Nous ne reverrons pas plus le bassin d’Arcachon, ce qui nous a un peu déçu, pensant le voir un peu plus que ça… l’étape en elle même n’avait pas de difficultés particulières mais elle a été éprouvante pour tout le monde, notamment avec des parties en faux plat montant ou du vent de face. Heureusement que l’on est tombé par hasard sur un grand marché à Adenos pour faire les courses du midi. Au menu : poulet rôti avec des fraises en dessert, un délice ! L’arrivée au Porge se fait sereinement dans un camping en pleine forêt de pins, loin des tentations des gros campings, c’est reposant !

Le lendemain, jour off avec la visite du frère de Mylène et sa petite famille. Une belle journée où l'on a bien profité de le leur venue et du soleil.

Pour la journée du 08 mai on repart en direction de Carcan, à 32km de là. La journée se passe sans encombre malgré la difficulté à trouver quelques chose d'ouvert pour faire les courses ! La bonne surprise du jour est d'avoir pris un raccourci pour VTT (rien ne nous fait peur !) et gagné 6km sur l'étape. Du coup, on a pu passer la fin de journée au bord de l'océan pour le plus grand bonheur des enfants.

Au programme pour la suite : les deux derniers jours dans les Landes puis la traversée de la Gironde en Bateau !

Port d'Audenge
Camping du Porge
Petite visite de la famille !
Audenge et Le Porge 

Pour finir, merci à tous pour vos commentaires tout au long de notre voyage. Ça nous fait très plaisir de vous lire et de voir que notre aventure vous intéresse. Alors n’hésitez pas à en laisser d'autres !

KM
477

Un peu de changement aujourd'hui par rapport à l'étape initialement prévue ! Jules s'est pris le pied dans une racine ce matin et s'est tordu la cheville ! Après quelques hésitations et questionnements, on finit par obtenir un rendez-vous chez le médecin et on trace 15km à fond la caisse pour être (presque) à l'heure... Jules a une entorse et le médecin préconise plusieurs jours de repos et de la glace sur la cheville... on décide donc de poser nos vélos à Hourtain jusqu'à vendredi prochain et on loue un mobile home pour avoir un peu de confort pour son rétablissement !! On retrouve alors les joies d'avoir un frigo et donc on boit l'apéro ce soir pour fêter ça !!!

Au nouveau programme des prochains jours, repos, devoirs et piscine !

KM
576
De Hourtin à La Palmyre 

Pour commencer, comme une certaine « mamidette » le suggérait, voici quelques photos du quotidien !

Le train train quotidien 
• • •

Nous voilà de nouveau sur la route après 4 jours de repos pour guérir l’entorse de Jules. Il a encore un peu mal le matin du départ , mais ça c’est vite dissipé dans la journée. L’étape de 40km est passée très vite et était très agréable, malgré le passage d’un col culminant à…. 34 mètres ! Je pense que l’on était tous contents de reprendre la route ! (En tout cas pour les parents 😀). Le vrai plaisir de la journée fut la balade au bord de l’océan à Montalivet-les-Bains où Jules et Lucie ont trouvé des crabes et méduses… que du bonheur ! On a même eu droit à des vestiges du mur de l’Atlantique.

Chateau de l'ile aux enfants
Et oui on a passé un col !
Iris sauvages
Devoir en plein air
Vestiges du mur de l'Atlantique
De Hourtin à Le Verdon sur Mer
• • •

Pour l’étape suivante, après un parcours classique, on prend notre temps sur la fin de journée pour faire un détour à la pointe de Grave, porte d’entrée de l’estuaire de la Gironde. On en profite même pour monter en haut du phare et voir un joli panorama sur l’estuaire ainsi que sur le bac que nous allons prendre le lendemain. Le camping fut aussi une belle surprise, avec piscine couverte, de super jeux pour enfants et un frigo à disposition… le top !

Le lendemain, c’est le jour des « au revoir » : bye bye les Landes… et Bienvenue en Charente Maritime ! Une demi heure de bateau et les paysages changent déjà ! La traversée de Royan et Saint-Palet-sur-Mer le long de la corniche nous offre un très beau panorama, parsemé de plages et de cabanes de pêches à carrelet.

On plante ensuite notre tente à La Palmyre pour deux jours afin de pouvoir visiter le zoo !

Phare de Grave
Cabane de peche au carrelet
Du Verdon-sur-Mer à Royan
Zoo de La Palmyre 
KM
830
De La Palmyre à Rochefort 

Après un dernier jour de repos à la Palmyre pour profiter de la plage et des grosses vagues de la marrée haute, nous voilà repartis en direction de notre prochaine destination : l’île d’Oléron …. Et ce jour là, fini les polaires et les doudounes, place aux auréoles de transpiration et aux coups de soleil !! Une belle étape dans la forêt qui finit sous un soleil de plomb…. Après avoir passé le pont de Marennes avec un bon vent de côté qui décoiffe, on a une légère appréhension en arrivant à proximité de l’immense pont qui mène à l’île d’Oléron…. Mais finalement, avec le vent dans le dos, on se sent pousser des ailes !!!

On installe notre campement à Château d’Oléron et on va visiter la citadelle….

Phare de la Coubre
Citadelle du Chateau d'Oléron
La Palmyre et Château d’Oléron 
• • •

Le lendemain, on tente le tour de l’île qui s’avère être finalement un demi tour de l’île tellement c’est grand !! Mais la journée est très sympa avec la visite de cabanes d’artistes multicolores, la pêche aux coquillages (en style bottes et shorts….trop la classe !) et le parcours au milieu des anciens marais salants devenus des bassins pour l’affinage des huitres (fines de claire vertes, ça doit parler aux connaisseurs !!) Petit bémol pour les pistes cyclables qui ne sont pas toutes très cyclables sur l’île !

Dernier jour sur l’île consacré à la visite du port des salines, un des 12 marais salants qui ont été remis en service sur l’île (pour la petite histoire, avant que l’activité principale de l’île ne soit l’ostréiculture, c’était à l’époque la saliculture…)

On en profite bien sûr pour découvrir tout le processus de la récolte mais aussi et surtout pour déguster et acheter de la fleur de sel et du caramel beurre salé …. Après tout ce sport, faudrait pas non plus se laisser abattre !!

Cabanes de La Baudissière, ile d'Oléron 
A la pèche aux moules, moules, moules...
Marais salant
Ile d’Oléron 
• • •

Départ de l’île en direction des terres pour une nuit à Saint Agnant… une étape qui nous permet de traverser les marais de Charente où l’on a roulé au beau milieu de nulle part avec les hérons qui s’envolaient dès notre arrivée, de nombreuses aigrettes, des cigognes et même des familles de ragondins !! Souvenirs gravés mais que l’on ne partagera pas parce que ces derniers n’ont pas joué le jeu de la pause photo !!

Petit détour par Brouage, magnifique village fortifié où l’on a fait une halte pour flâner et visiter le musée du vélo…. et se dire que franchement on est bien équipés de nos jours !!!

Musée du vélo
Y'a pas quand Alsace qu'il y a des cigognes !
Brouage
Brouage

Au départ de Saint Agnant, Lucie partage avec nous sur 1km et demi sa première portion d’étape en solo !! On roule toute la journée avec une météo changeante, quelques gouttes, de grosses chaleurs, du vent mais on passe à travers l’orage en arrivant à Rochefort ! On y passera plusieurs nuits, l’occasion de visiter l’arsenal des mers et notamment les corderies royales et le musée de la marine, mais aussi d’aller faire une escale sur l’île d’Aix. En rentrant ce soir là, on ne passe pas à côté de l’orage, le ciel nous tombe sur la tête …. Mais heureusement cela ne dure pas trop longtemps !

Pont Transbordeur
Acromat
Corderie Royale
Rochefort 
Ile d'Aix 

Demain, changement total d’ambiance au programme, on récupère notre voiture et on fait une pause dans notre avancée pour aller passer le week-end de l’ascension avec la famille de Mylène à Bordeaux….

On repartira donc de Rochefort lundi prochain en direction de La Rochelle avec pour objectif la visite de la ville puis une escapade en direction des marais Poitevin…. À suivre !

KM
831

Après quelques jours de vacances avec la famille de Mylène où l’on a retrouvé le goût de la bonne nourriture, de l’apéro et surtout le plaisir de tous se revoir, il est temps pour nous de reprendre la route.

Cette petite pause nous permet de faire un bilan de ce premier mois de voyage. Après trois premiers jours de pluie et une petite semaine pour se roder, trouver ses marques et une organisation qui nous convienne, on peut dire que notre périple se passe dans la joie et sans encombre (et avec le soleil !). Même les petits contretemps comme l’entorse de Jules ont pu être gérés assez facilement. On est dans notre élément et les enfants sont comme des poissons dans l’eau à vivre en pleine nature. La coupure du quotidien fait un bien fou et même les moments de tension se font rares.

Nous somme impatients de reprendre la route pour découvrir de nouveaux paysages et de nouvelles choses, en espérant que tous se passe encore bien !

Voici quelques chiffres de cette première partie :

  • 831 km depuis notre départ selon la police (mon compteur) et 865 km selon les syndicats (compteur de Jules)
  • 3 tubes de crème solaire
  • 0 crevaison
  • 19 campings différents
  • 2 gros orages de nuit sur la tente et 1 gros orage sur nous à vélo !
  • 3 crabes, 35 coquilllages et 2 os ramassés
  • 8 pommes de pin, 15 plumes, 20 batons et 40 cailloux récupérés puis malencontreusement perdus !!!!
  • Trop de piqûres de moustiques
  • 1 paire de tong oubliée (dans le premier camping !) et 1 paire de tong cassée

C’est ainsi une première page de notre voyage qui s'achève et nous permet de clore ce premier carnet. Mais pour terminer en beauté, nous sommes contents de vous proposer notre première vidéo de voyage ! On espère qu’elle vous plaira et n’hésitez pas à nous faire partager votre ressenti…

Pour la regarder rien de plus simple il suffit de cliquer sur le lien qui suit :

Savoy’age de l’autre côté de la France (partie 1)

Ce post sera le dernier de ce carnet mais pas de panique, on va en créer un autre pour la suite du périple.

Pour y accéder, rien de plus simple, C'EST EN CLIQUANT ICI !

N’oubliez pas de vous abonner au nouveau carnet si vous souhaitez recevoir les nouvelles fraîches !

KM
850
KM
850
Publié le 6 juin 2022

Ca y est, des nouvelles fraiches sont arrivée sur le carnet de voyage de Rochefort à Roscoff ! Bonne lecture et n'hésitez pas à vous abonner à ce nouveau carnet pour continuer à recevoir de nos nouvelles !