J'ai été littéralement scotché par la beauté de l'ile de Santorin, et par son romantisme puissance 1000. C'est un endroit unique au monde. On ne peut que succomber à ses charmes.
Juillet 2018
4 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Bienvenue sur une des plus belles îles grecques et du monde.

Bienvenue sur la mer Égée, dans une des plus célèbres destinations de Grèce.

Bienvenue à Santorin !!!

Avant d'être une éruption volcanique, c'est d'abord une éruption de charme.

Cette îles des Cyclades offre des moments mythiques. Des sensations magiques à la hauteur de l’intensité des contrastes : la terre noire face aux villages blanchis à la chaux de la Caldeira, les sculptures volcaniques naturelles et brutes face aux lignes cycladiques raffinées.

Elle est également connue sous le nom de "Thera" en grec et a été immortalisée par d’innombrables poètes et peintres en raison de sa lumière unique au monde, de ses falaises aux mille couleurs et de ses couchers de soleil à couper le souffle.

2

Quelques petites choses à savoir avant de commencer votre périple.

Santorin est une ville qui coute relativement chère, nous avons du faire l'impasse sur les hôtels avec vue sur la Caldeira (avec des prix oscillant entre 400 et 2000 euros la nuit) oui quand même ça fait mal. Nous avons donc opté pour un petit hôtel sans prétention pour quand même 175 euros la nuit pour une chambre familiale, (c'est presque le prix d'un hôtel au cœur de Manhattan) Enfin bref, il y avait la climatisation (heureusement pour nous) et il se trouvait à 600 mètres à pieds de la fameuse Caldeira.

Si comme nous, vous choisissez l'été pour aller à Santorin, sachez qu'il fait chaud, très chaud, ça monte, ça descend, sans arrêt.Il n'y pas ou très peu d'arbres et donc pas d'ombre, il faut avoir une bonne condition physique, moi qui suit de loin une sportive de haut niveau, j'ai bataillé.

Prévoir de boire, boire encore et toujours, on fais que ça... et là encore ça coute cher. Un cocktail dans un bar avec vue sur la Caldeira c'est environ 15 euros et 4,50 pour un coca...Mais on peut aussi facilement acheter des bouteilles d'eau partout pour pas un rond. (1 euros la bouteille d'1,5 l fraiche). Le budget boisson est tout de même à prendre en considération, car avec la fatigue qui s'installe rapidement, on a vite besoin de poser ses fesses dans un bar.

Pour ce qui est des vols, ils sont très bons marchés, au départ de Marseille, on a voyagé avec VOLOTEA à l'aller (compagnie Low Cost) il faut rajouter 40 euros par valise en soute. Et au retour de Crète avec la compagnie Grecque AEGAEN (très bonne compagnie au passage). (env. 300 Euros aller/retour par personne).

Conseil pratique : S’il est très facile de se déplacer en bus sur l’ile, je le déconseille fortement, on a testé sur une journée et franchement quelle galère, perte de temps, fatigue, parfois le trajet s’est fait debout dans l’allée centrale, serré comme des sardines. Les bus s’arrêtent partout et font parfois des détours insensés.

En bref, si vous pouvez éviter c’est mieux.

Nous avons donc finalement opté pour la location de deux quads et quel bonheur, un sentiment de liberté incomparable, la solution idéal pour se déplacer sur toute l’ile et aller dans les endroits inaccessibles en bus, c’est facile pour rouler et très facile pour se garer. Il y a un gros coffre à l’arrière de chaque véhicule qui permet de transporter ses affaires sans problèmes.

C’est ludique, mes enfants ont adoré, et moi aussi ;-) c’est l’un de mes meilleurs souvenirs.

Loueur : MOTO KOSTAS (Fira centre)

45 euros l’un pour 24h00 - (CB et permis de conduire obligatoire) - Nous n'avons pas cherché mais apparemment on peut trouver moins cher en terme de tarif.

3

C’est là que nous posons nos valises pour 4 nuits, Fira est la capitale de Santorin, l’aéroport se trouve à 7km de là et tous les points d’intérêts sont facilement accessibles d’ici.

FIRA 

Perchée sur la falaise de la Caldeira avec son lacis de pittoresques ruelles entrecoupées d’arcades et d’escaliers, la vue y est exceptionnelle depuis la corniche, des paysages qui laisse parfois sans voix.

A Fira, j’ai tout aimé, son centre-ville hyper animé à la tombée de la nuit, sa caldeira, ses hôtels somptueux, ses 550 marches (même si elles m’ont donné du fil à retordre), ses églises, ses portes colorées, ses gyros, ses ruelles, ses boutiques, son téléphérique, son port, sa vue imprenable sur le volcan et surtout….ses couchers de soleil.



4

C’est pour moi un incontournable.

La veille nous nous rendons au petit port pittoresque de FIRA (départs d’excursion), pour ce faire, nous descendons les 550 marches sous un soleil de plomb appréhendant déjà la remontée qui après courte réflexion s’est faite via le téléphérique pour 6 euros par personne.

Il y avait aussi la possibilité de remonter à dos d’âne pour 5 euros par personne, mais ces petites bêtes me faisaient pitié, j’ai préféré les épargner.

Sur les quais, beaucoup proposent l’excursion au volcan, nous étudions rapidement les diverses propositions, mais je sais déjà ce que je veux :

Je veux me rendre au volcan à bord d’un de ces vieux rafiots en bois, nous trouvons facilement notre bonheur, je réserve donc l’excursion pour le lendemain matin.

Tarif : 26 Euros par adultes.

+ 2.50 euros (en liquide) par personne à l’arrivée sur le volcan …j’ai d’ailleurs pris une suée en arrivant, pensant que je n’avais pas assez de pièces sur moi, mais en fait si ;-) OUF !!! Je n’aurais raté le volcan pour rien au monde.

Au programme : découverte du volcan, baignade dans les sources chaudes, arrêt sur l’ile de Thirassia et vue spectaculaire sur FIRA & OIA de la mer.

VOLCAN :

La montée au volcan n’est pas très longue mais difficile, la chaleur omniprésente complique l’ascension, il est préférable d’avoir de bonnes baskets, un chapeau et des bouteilles d’eau.

Une fois en haut, notre récompense est là, juste sous nos yeux ébahis s’étendent de magnifiques paysages lunaires. C’est beau.

SOURCES :

Après avoir transpiré, nous remontons à bord de notre voilier, qui après 10 bonnes minutes de navigation, tient ses promesses et nous dépose au beau milieu de sources chaudes.

C’est un peu la pagaille, d’autres bateaux sont là pour les mêmes raisons, tout le monde s’agite sur le pont, nous n’avons pas beaucoup de temps, une demi-heure je crois.

Il faut sauter du bateau mais pour les moins téméraires il y a une petite échelle, je choisis l’échelle.

Il faut nager pour rejoindre les sources où ensuite on a pied, je profite de ce bain dans des eaux boueuses, tantôt froides, tantôt tièdes, tantôt chaudes pour me détendre. Le retour jusqu’au bateau est un peu difficile, il y a beaucoup de courant, mais heureusement, distribution de frites (pas celles qui croustilles, même si j’aurais volontiers avalé une ou deux barquettes) non les frites qu’on trouve dans les piscines, il y en a de toutes les couleurs et elles envahissent la mer… je ne suis pas très bonne nageuse mais apparemment je ne suis pas la seule.

THIRASSIA :

Sur cette ile, nous consacrons notre temps de pause au repas et à la détente, certain ont mangé un sandwich dans le bateau mais n’ayant pas prévu de quoi manger nous patientions jusqu’à 14h00. On s’installe à la table d’une taverne qui se rempli à vue d’œil. On prend tout notre temps, l’ile à l’air petite et nous n’avons pas trouvé de commentaires élogieux à son sujet. Certains se baignent au milieu des bateaux, il fait très chaud mais très peu pour moi.

Après ce temps de pause, nous regagnons le navire direction OIA puis FIRA.

De la mer, la vue sur l’une ou sur l’autre est magnifique, on voit bien le découpage de l’ile, ses falaises et ses villages haut perchés.

5

Après avoir enfourné nos quads, nous nous dirigeons vers Pyrgos, un charmant petit village haut perché, l’un des plus authentiques de Santorin. Ce village, dont le nom signifie « forteresse » en grec, est le plus haut de l’île.

6

Que dire de OIA prononcée “i-a”, c’est une carte postale grandeur nature, c’est un mini Fira, en plus luxueux.

C’est incontestablement le plus célèbre de tous les villages de Santorin. Il est connu dans le monde entier pour sa vie tranquille et son coucher de soleil fantastique. Oia est sans aucun doute le plus beau et pittoresque des villages de l’île. Le village est situé au sommet d’une falaise impressionnante et offre une vue spectaculaire sur les volcans de Palia et Nea Kameni, l’île de Thirassia et toute la caldeira.

Oia est un village traditionnel avec un parterre de marbre et des maisons charmantes immaculées dans ses ruelles étroites, des églises à dômes bleus et des terrasses baignées de soleil.

L’endroit le plus romantique de la planète……

De nombreux couples du monde entier se rendent à Oia juste pour voir son mythique coucher de soleil. De nombreux points de vue d’Oia offrent une vue splendide et dégagée sur la baie où se reflète le soleil sur la mer au fur et à mesure qu’il se couche. Sans aucun doute, Oia est l’un des endroits les plus romantiques au monde. Rendez-vous donc sans hésitation à Oia pour être témoin d’un coucher de soleil éthéré !

7

Au pied d’OIA, se trouve le charmant port d’Ammoudi, il est relié à la ville par 200 marches. Comme à FIRA, on peut choisir de faire la remontée à pieds ou à dos d’ânes …mais cette fois pas de téléphérique !


Par chance, on peut également rejoindre le port par la route, un petit sentier même jusque l’entrée du port, nous trouvons facilement de la place pour garer nos quads.


C’est tout petit mais tellement mignon, on ne résiste pas à l’envie de s’arrêter dans une de ces tavernes qui longent la mer, il est 17h00 pas vraiment l’heure pour manger, mais tant pis au diable l’avarice, nous nous installons et savourons un copieux repas.

8

Nous ne sommes pas à Santorin pour la plage, mais nous décidons de faire une halte sur la très populaire Perissa, située à 15 kilomètres au sud-est de Fira, Perissa est une magnifique plage de sable noir qui s’étend sur quelque 7 kilomètres.


Nous louons des transats et des parasols pour 7 euros. J’ai beaucoup aimé la présence de l’énorme rocher dit Mesa Vouno qui contribue à créer un paysage féerique dans lequel la baignade devient une expérience unique et inoubliable. Ça lui donne un petit air de bout du monde, pas désagréable.


L’eau est toutefois un peu fraiche ;-)


9
10

Vous l'aurez compris, Santorin est une ile éternelle qu'il faut explorer de toute urgence, c'est un endroit magique d'une beauté incomparable, qui offre des conditions optimales pour se rapprocher du paradis terrestre.

Je suis tombée littéralement amoureuse de ce petit cailloux et j'espère y retourner un jour, pourquoi pas en plein hiver, histoire de me retrouver seule au monde au cœur de ce joyau.