Elle ne faisait pas partie de ma liste des choses à voir absolument, mais Santorin oui, donc quitte à être tout prêt, je me suis dit : Pourquoi ne pas aller faire un petit tour en Crète ?
Juillet 2018
11 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après avoir passé 4 jours spectaculaires à Santorin, nous arrivons par bateau à Héraklion. C'est là que nous posons nos valises pour une seule nuit avant notre transfert jusqu' à Rethymnon.

C'est une ville portuaire qui à mon sens ne présente pas de grands intérêts, c'est pourquoi nous avons choisi de ne pas y rester plus longtemps. Nous profitons tout de même de notre temps libre pour arpenter les rues jusqu'à la citadelle et pour se faire un bon petit resto 😉


2

Réthymnon est une ville grecque de 32 694 habitants située sur l'île de Crète.

La ville est construite près d'une grande plage de sable et autour de l'impressionnant château de Fortezza.

Il s'agit d'une ville très intéressante d’un point de vue historique et vous pourrez voir dans la partie ancienne de la ville de belles églises byzantines et vénitiennes et des manoirs côte à côte, des minarets de mosquées, des passages voûtés, des fontaines turques, des ruelles pittoresques et des maisons anciennes avec de lourdes portes en bois sculptées.

Nous avons beaucoup apprécié nos 6 jours passés dans cette ville.

3

Georgioupolis est un petit village situé près d'une très longue plage de sable. Il existe maintenant de nombreux hôtels construits le long de cette plage. Bien que le village soit désormais entièrement axé sur le tourisme, il reste très attrayant avec son petit port de pêche, sa rivière et ses grands eucalyptus.

Nous ne faisons qu'une brève halte, nous choisissons d'aller voir sa petite église qui trône au milieu de la mer.

4

C’est tout simplement le seul et unique lac d’eau douce de l'ile… et cette particularité vaut bien un petit détour ! Le lac se situe à 4 km de Georgioúpoli et est niché au milieu des collines. C’est un petit lac d’environ 1km de large où l’on peut admirer des tortues, les anguilles, faire du pédalo, nager & s’attabler dans l’une des nombreuses tavernes qui bordent les rives pour se restaurer.

5

Accessible après 20 minutes d'escaliers à pied (prévoir des baskets pour ça, les tongs n'adhèrent que moyennement) durant lesquelles on a une superbe vue sur la mer, l'endroit est sympathique. (La montée est assez hard surtout en pleine cagne, je tiens à le préciser).

La plage y est jolie mais pas la meilleure pour se baigner, le fond est recouvert de cailloux qui font très mal aux pieds si comme moi, on n'a pas pensé aux chaussures d'eau et le pire du pire, des traces de gasoil recouvre la mer et ça ma écœuré. Sinon il y a une très belle palmeraie dans laquelle on peut se balader en suivant un chemin qui débouche sur la rivière qui se jette dans la mer. Là, on peut tremper les pieds et admirer les poissons, c'est très agréable.

Si vous êtes à court d'eau ou de nourriture, pas d'inquiétudes, il y a une petite taverne sur la plage, attention elle ne prend pas la CB.

6

Le monastère d’Arkadi est un monastère orthodoxe situé sur un plateau fertile à 23 km au sud-est de Rethymnon. Il faisait très chaud mais nous avons passé un agréable moment.

7

La Canée (Chania ou Hania) est notre deuxième point de chute. Elle été la capitale de l’île jusqu’en 1971. La ville est très ancienne et a gardé plusieurs de ses vestiges historiques.

Le port vénitien est très joli, ainsi que le dédale de rues de la vieille ville, où il fait bon se perdre au petit matin. Enfin, bonne nouvelle, en dépit du tourisme, La Canée n’a vraiment rien perdu de son charme, contrairement à d’autres lieux.

C'est très vivant, surtout le soir, il y a une quantité de bars et restaurants qui ne laissent que l'embarras du choix et c'est très bien placé pour rayonner dans l'ouest de l'ile.

Très pratique, elle possède un aéroport, c'est de là que nous avons regagné la France.

8

Sur la pointe ouest du golfe de Kissamos se trouve ce lagon réputé, qui servit pendant longtemps de refuge pour les pirates.

J'ai lu un peu tout et n’importe quoi sur le net, notamment qu'il était impossible d'y aller si on ne possédait pas un 4x4, je tiens donc à démentir cette information.

Nous avions une Fiat Panda, tout ce qu'il y a de plus basique et nous nous sommes rendu au parking du lagon sans aucuns problèmes, certes la route est mauvaise, mais il suffit simplement de rouler doucement. Je trouve vraiment dommage que certain se prive de cette magnifique excursion.

Le chemin d'accès pour rejoindre le lagon est de toute beauté avec des nuances d'ocres et la vue sur la mer splendide.

C'est indéniablement l'endroit qui m'a le plus épaté en Crète, je ne m'attendais pas à voir une telle merveille.

Mon conseil, y aller tôt le matin, le lagon est victime de son succès.

A partir de 14h00 des gros bateaux de croisières déposent une horde de passager et l'endroit devient vraiment moins magique.

9

Situé sur le replat d'une colline à l'est du village de Megala Horafia, Aptera fut l'une des cités antiques les plus importantes du nord-ouest de la Crète. Riche et intéressant site archéologique où se mêlent les vestiges de différentes périodes allant du Minoen à la deuxième guerre mondiale avec entre autres : des tombes minoennes, géométriques et romaines, des murs fortifiés, bâtiments et temples classiques et hellénistiques, un théâtre, des citernes, une villa et des bains romains, des vestiges paléochrétiens, le monastère d'Agios Ioannis, les restes de ruines vénitiennes, la forteresse turque de Koules Palekastro, des installations datant de la deuxième guerre mondiale... et un point de vue exceptionnel au nord sur la baie de Souda avec la forteresse d'Itzedin et au sud sur les contreforts des Lefka OriMontagnes Blanches” .Les objets découverts lors des différentes fouilles sont exposés au musée archéologique d'Hania.

10


Spot magnifique avec eau cristalline d'un dégradé bleu incroyable. Accès assez difficile mais rapide.

(A 5/10 km de l'aéroport de la Canée).

Et comme très souvent en Crète pour dénicher les endroits magnifiques, ben il faut crapahuter....

11

Elafonissi est une presqu’île au sud de la Crète. Un lagon d’une eau limpide borde la plage. C‘est très beau donc très touristique. On gagne Élafonissi à pied ou à la nage par une langue de sable.


12

Quelques photos d'ici et là....

13

Pays mythique, La Crète ou l’île des dieux, se veut sauvage et montagneuse.

Dans ce coin perdu au bout de l’Europe, les paysages sont parfois époustouflants, car malgré le soleil et les vents secs qui viennent d’Afrique, l’aridité n’a pas eu d' effet sur les oliveraies qui s’étendent à perte de vue.

Mais la Crète, c’est avant tout une architecture préservée et des villages pittoresques, qui égaient des collines austères et qui délimitent des plages de galets et de sable, citées parmi les plus belles de la Méditerranée.

Si vous hésitiez encore, peut être ce carnet de voyage vous aura convaincue d'aller y faire un tour.

Je déconseille les semaines en hôtels clubs version All inclusive, car vous ne verrez qu'une infime partie de l'ile.

La location d'une voiture est indispensable pour vagabonder d'un point à un autre.