Carnet de voyage

FabriKe Ton Monde

27 étapes
4 commentaires
25 abonnés
Dernière étape postée il y a 494 jours
Partie à la rencontre de nouvelles populations, de nouvelles destinations, de nouveautées culinaires et de nouvelles cultures ...
Mai 2017
1000 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Aéroport Charles de Gaulle, mercredi 3 Mai 12h35, c'est ici que tout commence...

Mon avion décolle par un temps pluvieux et c'est avec tristesse que je quitte mes proches. Beaucoup d'émotions et de sentiments partagés au fond de moi. Je suis heureuse et triste à la fois, mais je sais qu'une grande aventure m'attend, aventure que j'attends depuis si longtemps!


Aéroport Charles de Gaulle 

Après une courte escale à Keflavik en Islande, je reprends un deuxième avion qui me fera cette fois atterrir sur le continent Américain et plus précisément à Boston!

Arrivée à Boston 


Après 10h30 de voyage, c'est fatiguée et les yeux rougis que je retrouve mon cousin à la sortie de l'aéroport direction Harrisson Avenue. Une soirée calme pour se remettre de toutes les émotions et du décalage horaire. L'aventure débutera demain!

• • •

Le lendemain je me réveille en forme et prête à partir à la découverte de cette nouvelle ville inconnue!

Je découvre alors Common Park et ses écureuils presque domestiques et en aucun cas effrayés par le monde qui les entoure, c'est à peine s'ils ne viennent pas chercher le contact direct. Il faut croire que se sont les pigeons bostonnais 😀

Common Park ...
et ses écureuils ...

Je continue mon parcours le long de la Charles River ou tout semble paisible au milieu de cette grande ville aux gratte-ciels immenses.

Charles River 

Je rencontre quelques amis à plumes qui semblent heureux de prendre la pause ...

L'heure du lunch approche et nous décidons de nous arrêter au "Papa-razzi", ou nous profitons du soleil pour manger en terrasse. Au menu de ce premier repas bostonnais, un plat pas forcément typique mais très bon, pâtes aux aubergines, tomates cerises, ail et mozzarella fumée, le tout accompagné d'un petit verre de Chardonnay. Et oui même ici je retrouve mon vin français 😀

Après avoir repris des forces, la promenade continue vers le quartier de Beacon Hill. On sent ici que les gens ne vivent pas en dessous de leurs moyens, mais c'est un joli quartier fleuri et calme.

Beacon Hill 

Passage ensuite chez T-Mobile dans le quartier de Back Bay afin de me procurer une carte SIM d'ici. Je choisis une carte à 30 USD qui me permet d'avoir internet illimité et donc de communiquer avec mon entourage français via Whatsapp, Facebook et compagnie.

Ma balade se termine vers Boston Harbor afin de rendre visite à la mer. Je n'y reste pas très longtemps car le vent souffle fort ici, la mer s'agite et je commence à avoir froid!

Boston Harbor 

Retour à l'appartement pour une soirée au calme et un repas de roi! Au menu :

-Salade d'épinards, pomme, noix et roquefort.

-Tartare de saumon, tomates cerises, avocat, pomme de terre, asperges vertes et sauce gingembre carottes coriandre!

Un délice! Et une bonne nuit!

2

Samedi 06 Mai - Départ en expédition vers la côte sud.

Il fait clairement un temps pourri, il pleut des cordes et nous passons plus de temps dans la voiture qu'à nous balader dehors. Néanmoins quelques petits arrêts à commencer par Plymouth, petite balade sur la jetée et pause lunch dans un restaurant de bord de mer. Ici la spécialité c'est le homard alors je ne me prive pas! Au menu, risotto homard, saint Jacques, crevettes, moules, calamars, poulpes et tomates cerise. Un régale et copieux comme il faut par dessus tout!

Plymouth Harbour 
Risotto Homard, Saint Jacques, Crevettes, Calamars, Poulpes, Moules et tomates cerises 

Nous poursuivons notre route vers une seconde escale rapide mais néanmoins jolie à Harwich port. Puis une troisième et dernière à Chatham. Il fait tout brumeux et le crachin breton est au rendez vous. Mini balade sur la plage avant de reprendre la route pour Boston

Harwich port 
Chatham 

Sur la route du retour, miracle une éclaircie! Nous nous dépêchons de nous arrêter sur un bout de plage ensoleillé pour en profiter au maximum, mais l'éclaircie ne dure pas plus de 20 min et nous repartons vers la maison.

Plymouth 
3
3
Publié le 9 mai 2017

Dimanche 07 Mai - Deuxième journée d'expédition, cette fois ci vers la cote nord, direction Ogunquit dans le Maine!

Pour y arriver nous traversons le New Hampshire et me voilà donc arrivée à trois états en une journée! 😀

Petite promenade dans cette jolie petite ville très cosy à mon gout. Le vent souffle mais il fait beau et le soleil brille enfin!


Ogunquit 

Lunch en bord de mer au Mc Perkins cove, la spécialité étant toujours le homard, aujourd'hui nous avons au menu ... Oeufs pochés bénédicte, bacon grillé sur muffin anglais, homard et sauce hollandaise. Quelques huitres en entrée, le tout accompagné d'un petit Chardonnay, d'une blueberry tart en dessert et d'une vue sur mer. Que demander de plus!

Mc Perkins cove 

Après un tel repas, balade digestive obligatoire. Nous partons donc pour un petit tour de côte afin d'observer les magnifiques couleurs de la mer (on se croirait presque en Bretagne 😉)

Nous terminons notre escapade journalière par un arrêt à un petit phare très joli. Ici c'est la tempête et je m'envole presque! Les mouettes sont ravies et planent sans difficulté. Nous nous empressons de regagner la voiture direction la maison!

4
4
Publié le 10 mai 2017

Lundi 08 Mai, je décide de partir à la découverte de l'université d'Harvard sur Cambridge.

Je loue donc un BOS Bikes (équivalent de nos Velib') pour 8 USD les 24h pour parcourir les 6-7km qui m'en sépare et je pars dans la direction indiqué par google map! Après 30min de vélo, je me retrouve à l'endroit indiqué et un premier panneau "Havard university" me faire dire que je suis sur la bonne voie. Je pose donc mon vélo afin de poursuivre à pied. C'est seulement au bout d'une petite heure et après avoir pas mal tourné, que je comprends enfin que je suis sur le campus sportif ainsi que les logements de l'université, clairement séparés des bâtiments scolaires situés de l'autre coter de la Charles River.

Campus sportif , logements universitaires 

Je poursuis donc ma balade le long de la Charles River ou de magnifiques couleurs me permette de faire de belles images. Comme quoi, c'est utile de se perdre parfois 😉

Charles River 

Après avoir traversé le pont, je trouve enfin Harvard square puis le campus universitaire. Je m'y promène, le lieu est plein de touristes (comme moi^^), tous se pressent devant la statue de John Harvard, afin de se prendre en photo la main sur son pied dit magique, devenu doré à force d'être frotté! Le campus est agréable, vert et fleuri!

Campus universitaire 

Je m'arrête ensuite au Georges Howell Coffee afin de me restauré avec un chocolat chaud avant de reprendre mon vélo.

C'est arrivé devant la borne des BOS Bike que je me rend compte que j'ai perdu ma carte de crédit allemande qui me permet de payer sans frais. GRRRR! Retour marche arrière et repassage sur le campus, au café... Rien... En même temps ça fait déjà deux heures et demi que je marche, il est 18h et j'ai RDV au restaurant avec les cousins a 19h alors que je suis à 1h20 de marche. Du coup je bloque ma carte et prend un uber grâce a ma carte française pré-enregistré sur l'application OUF 😉

Je retrouve mes cousins au Pho Basil pour un délicieux Pho au porc et Ravioli. La queue devant le restaurant ne désemplis pas, c'est bon signe, nous avons bien fait de réserver!

Pho porc et Raviolis 

Après ce bon repas, retour vers la maison et comme une galère n'arrive jamais seule, nous nous retrouvons à la porte, le badge ne fonctionnant plus! C'est après une demi heure que le concierge arrive enfin à nous ouvrir de manière provisoire. Demain un monsieur viendra la réparer.

Après toute ses mésaventures, une bonne nuit de sommeil s'impose!

5
5
Publié le 16 mai 2017

Mercredi 10 Mai 2017

Et c'est partit, direction Miami!

Je débarque à 21h30 au 1756 N Bayshore Dr, immeuble face à la baie ou vit Axel. J'arrive dans cet appartement au 8ème étage ou vit une bande de 8 joyeux lurons! Ici c'est le camping, deux chambres et deux salles de bains pour 9 (avec moi). Après une petite visite des lieux, nous partons boire un verre en compagnie d'Elodie et Sophia, deux voisines du 37ème, françaises toutes les deux. Elodie vit ici et a monté sa boite, Sophia est venue lui rendre visite pour un mois. Direction Wynwood Art District, le quartier street art de la ville. L'ambiance y est festive et j'adore toutes ces fresques partout sur les murs! Go to the Brick Bar!

Wynwood Arts District 

Notre soirée se termine sur un terrain de basket face à la baie avec deux amis d'Elodie.

• • •

Jeudi 11 Mai 2017

Le lendemain, direction Miami Beach et ses immenses plages de sable blanc. Sophia nous accompagne. Il fait 28°C et l'eau est chaude, c'est un pur bonheur! On croise au passage quelques voitures sympathiques...

Miami Beach 

Quelques coups de soleil plus tard (oui le soleil tape fort ici^^) retour à l'appart ou je rencontre enfin une partie des collocs! Axel est partie bosser et c'est maintenant que je commence à travailler mon anglais! Je vis donc avec 7 brésiliens, dont une nana. Leur anglais étant également approximatif, nous arrivons à nous comprendre et je dois dire que je suis plutôt fière de moi 😀. Ce soir la je passe donc ma soirée avec Klebert, Diego, Rafael et Marlon et en attendant le retour d'Axel nous buvons un petit verre de vin! Klebert étant aussi nul que moi en Anglais, nos conversations approximatives me font beaucoup rire, c'est un chouette type!

Klebert, Marlon, Rafael et Diego 
Retour d'Axel vers 1h /  Klebert 

Un peu plus tard dans la soirée, je rencontre les deux gars manquant à l'appel en début de soirée, Gustavo et Diego 2 et c'est un petit peu pompette que nous décidons d'aller faire du bateau le lendemain.

PS : Bon la ville de Miami en elle même n'est pas vraiment jolie alors je prends pas trop de photos...

• • •

Vendredi 12 Mai 2017

Comme prévu la veille, direction la marina pour un petit tour de bateau. Alors qu'on s'explique, ici c'est Miami et les gens aiment faire la fête, donc nous embarquons sur un bateau d'une quinzaine de places avec un chauffeur d'ambiance et un pilote fou! Musique à fond, il nous fait faire des virages a 360°C et c'est complètement trempés que nous sortons du-dit bateau. En tout cas on aura bien rigolé! 😀


Retour à l'appart ou nous avons le malheur de découvrir que la porte est fermée à clef (oui parce qu'ils ferment jamais la porte ici vu qu'il y a que deux clefs pour 9^^). Nous passons donc une demi heure à attendre que Diego et Marlon aillent chercher la clef au boulot de Marcelle, la seule colloc absente aujourd'hui. Du coup je vous offre une petite vue du 8ème étage de l'immeuble 😉

Vue sur la baie et le parc 

Le soir après un passage par Bayside ou nous retrouvons Elodie et Sophia et ou nous croisons une folle sans chaussure qui a perdu ces amis, nous terminons notre soirée à Winwood ou je prends quelques photos des jolies fresques...

Wynwood  Arts District 
• • •

Samedi 13 Mai 2017

Aujourd'hui Rafael et Gustavo partent louer une voiture pour faire les kekos et ils me proposent de venir avec eux.

Après un premier train gratuit, un deuxième à 2,25 USD et une heure de transport plus tard, nous arrivons au rent car. Problème, Gustavo n'a pas son nom sur sa carte de credit et ça pose problème... C'est donc 2h plus tard, après un appel à la banque et 3 magasins plus loin que nous arrivons enfin à louer une BMW 428i cabriolet orange métallique et nous partons faire les fous sur Miami Beach.

Le soir, nous partons manger au Viapiano sur Brickell avenue, restaurant italien où Axel bosse. Au menu, Risotto aux crevettes! Miami! Petite promenade en voiture et retour à l'appart tranquille.

Viapiano  
• • •

Lundi 15 Mai 2017

Petite soirée au Lagniappe house, concert de jazz live, vin et fromage avec Marcelle, Diego et Marlon. Marcelle m'a habillé en brésilienne pour l'occasion 😀

J'aime beaucoup ce petit bar, grande terrasse cosy très agréable et la musique live ça change tout! Par contre on est pas en France ici, le vin et le fromage coute TRES cher! En fin de soirée je rencontre Andréa et Ana avec qui je passe un moment et qui me raccompagne gentillement jusqu'à l'appartement.

Lagniappe House 
• • •

Mardi 16 Mai 2017

Aujourd'hui direction Winwood Arts District pour une journée shooting avec Elodie, Sophia et Axel pour la marque de fringues de sport d'Elodie!

Demain départ pour 3 jours dans les Keys, à suivre sur la prochaine étape!

• • •

Samedi 20 Mai 2017

Aujourd'hui j'apprends ma première recette grâce a Marcelle! Nous cuisinons ensemble la Feijoada, un plat typiquement brésilien à base de porc, d'haricots noirs, de paio (saucisse fumé) et d'ail (beaucoup d'ail!!).

Pour accompagné ce plat nous cuisinons également La Farofa Brasileira! Un plat à base de farine de manioc, de porc et d'ail (beaucoup d'ail!! 😀) et nous faisons cuire du riz et des feuilles de blettes.

Bon on ne trouve pas tous les ingrédients nécessaire à la préparation, mais pas de soucis la viande peu être changée et comme dirait Marcelle, c'est la Feijoada made in USA! Un délice!

Marcelle, La Feijoada et la Farofa Brasileira 
• • •

Dimanche 21 Mai 2017

Mon dernier jour à Miami se passe dans la détente. Dernière plage avec Marlon et Gustavo et soirée avec Ana, la roumaine que j'ai rencontré au Lagniappe la semaine d'avant. Demain départ pour une nouvelle étape, go to Vegas!

Gustavo, Marlon et Ana 

Bilan Miami, 13 jours, 7 nouveaux copains brésiliens, 1 colloc à 9, 1 nouvelle copine roumaine, pleins de soirée sympa, pleins de nouvelles photos, de jolies découvertes et une première recette dans mon carnet! 😀

6
6
Publié le 1er juin 2017

Mercredi 17 Mai 2017

Aujourd'hui nous partons dans les Keys, ces petites îles au sud de Miami reliées entre elles par une longue route, la route 1. Après avoir été récupérer notre Mazda de location et après avoir fait deux trois courses, en route direction Keys West. Premier arrêt sur Lower Matecumbe Key, une superbe petite île de paradis, ou cohabitent caravanes, cabanes en bois et bateaux. La mangrove passe par la et nous apercevons au loin un crocodile!

Lower Matecumbe Key 

Avant d'aller chercher un endroit ou dormir cette nuit nous faisons une pause dîner au SSwreck & gallery grill ou je mange du poulet grillé avec pommes de terre et salade. Nous rencontrons Billy qui nous conseil vivement de nous rendre sur Bahia Key! Nous savons maintenant ou nous irons demain 😀

Nous partons ensuite à la recherche d'un endroit ou poser notre tente. Il est déjà tard et tous les campings sont fermés alors nous posons notre tente sur un petite plage déserte caché du reste du monde sur Grassy Key et puis bin au final c'est bien mieux qu'un camping!!

Grassy Key, spot dodo 
• • •

Jeudi 18 Mai 2017

Réveil tranquille sur notre petit bout de plage toujours aussi désert, rangement de la tente et direction Bahia Honda State Park sur les conseils de Billy! Nous arrivons dans ce parc que nous payons 4,50USD/personne pour rentrer et découvrons un vrai coin de paradis! Ici tout est différent, la faune et la flore paraissent plus exotique, la mer est transparente, tout est beau, tout est paisible et il est encore tôt donc nous sommes seul. Nous en profitons pour faire une petite baignade et un tour du parc à pied avant de nous laver aux douches de la plage.

Bahia Honda State Park 

Lorsque la population arrive, nous en profitons pour filer manger au National Key Deer Refuge. Au menu, poisson grillé et salade

Puis nous poursuivons notre route en direction de Key West! C'est l'île la plus éloignée mais aussi la plus habitée, ici c'est la ville et ça nous plaît moyen alors nous ne nous attardons pas vraiment mais je prends quand même quelques photos...

Key West 

Nous terminons notre journée par un pic nique devant un magnifique couché du soleil sur Vaca Key et retour sur notre petite plage privé pour la nuit.

Couché de soleil - Vaca Key 
• • •

Après un réveil paisible et un smoothie mangue; ananas; beurre de cacahuète (ah oui c'est étrange je crois que j'ai mal compris la question de la dame ^^) au Midway Cafe, un breakfast super sympa à la déco innovante, nous rentrons tranquillement en direction de Miami avec quelques pose photos!

Réveil paisible  sur Grassy Key 
Midway Cafe 


Just another day in Paradis ...

Bye bye les Keys!

7
7
Publié le 12 juin 2017

Mardi 23 Mai 2017

Première journée à Las Vegas! Et premier arrêt au CVS, car je me suis lamentablement vautré à l'aéroport et j'ai le poignet bleu et gonflé. Puis nous partons nous promener sur le strip, l'avenue principale de Vegas. Il fait une chaleur à crever, environ 38°. Nous visitons les hôtels casinos immenses qui remplissent cette rue en commençant par le Venetian ou se dégage un petit air d'Italie. A l'intérieur, une mini ville, chanteurs sur pirogues, faux ciel et peinture, tout y est, on se croirait à Venise.

Venetian 

Nous partons ensuite vers le Paris et comme pour le Venetian, on se retrouve dans un mini Paris avec sa tour Eiffel, ses bouches de métro et son architecture à la française.

Paris 

Puis direction le Belagio, un des plus prestigieux hôtel casino de la ville! A l'intérieur, plafond fleuri, petit jardin typé japonais, gros casino (forcément) et belle architecture. On y trouve à l'intérieur, le théatre du cirque du soleil avec une belle exposition de sculture. Nous en profitons pour acheter deux places en troisième catégorie pour "Mystère" qui passe le soir même

Belagio 

Nous rentrons ensuite vers le Circus Circus, notre "shinning" hôtel, oui c'est un hôtel un peu glauque 😀, en passant par une fontaine qui nous fait son spectacle, afin de nous préparer pour le show du soir.

Direction ensuite le Treasure Hôtel, pour "Mystère" du Cirque du Soleil! Nous nous retrouvons grâce a une gentille madame en carré d'or, devant la scène, au top du top! Et forcément on n'en prend plein les yeux! Ils sont vraiment trop fort!

Cirque du Soleil 

Après le pestacle, on part à la découverte de Las Vegas et de ses lumières nocturnes. Les fontaines du Belagio, le Ceasar Palace, L'excalibur, le Luxor, le MGM, ou nous prenons un verre. Ce dernier est dans un esprit street art que j'aime beaucoup. Nous croisons aussi un homme volant...

La nuit à Vegas 

Après avoir traversé le strip de long en large, c'est en uber que nous rentrons, épuisés. Demain direction le Grand Canyon! Bye Vegas!

• • •

Lundi 29 Mai 2017

Retour du Grand Canyon, nous posons nos bagages au Statosphère, un hôtel avec des attractions sur le toit, on en profite pour les faire à tarif réduits. La nuit on retrouve Clint, Brady et leur pote Tom et nous passons une folle nuit jusqu'au petit matin avec eux. Nous rencontrons Kristal et Troy que nous croisons plusieurs fois durant la nuit avec qui on rigole beaucoup. Une bonne dernière soirée dans la ville du vice!

Stratosphère / Brady et Tom / Kristal et Troy 

Bye Bye Las Vegas! Bye Bye les Etats Unis, direction la Colombie! 😀

• • •

Je resterais finalement deux jours de plus à Las Vegas dans le South Point Hôtel au frais de Spirit car mon avion pour Carthagène a été annulé après 4h d'attente à l'aéroport...

• • •

Bilan Etats Unis :

30 jours, 7 états traversés, 7 habitations dont plusieurs nuits en tente, une collocation avec 7nouveaux amis brésiliens, 5 nouveaux amis américains, beaucoup trop d'argent dépensé, de beaux paysages mais aussi de grosses villes à gros buildings, des soirées vraiment sympa, des coups de soleil et un avion annulé, 285km parcouru à pied, 10530km en avion et près de 2500km en voiture. Je peux dire que je suis contente de se début d'aventure 😀

8

Mercredi 24 Mai 2017

Aujourd'hui direction le Grand Canyon! En chemin nous nous arrêtons l'Hoover Dam, un énorme barrage sur le Colorado à la frontière entre l'Arizona et le Nevada.

Hoover Dam 
• • •

Jeudi 25 Mai 2017

Après une nuit dans les bois, nous nous réveillons tranquillement. Les températures ici sont bien plus fraîches et j'ai eu froid cette nuit! Nous scouatons un petit camping proche de la ou nous avons dormit afin de prendre une douche pour 2USD. Direction ensuite le parc national du Grand Canyon! Nous payons 30USD l'entrée avec la voiture. Après une pause bouffe face a un vide immense, nous préparons le sac pour démarrer le trek du North Rim Kebab Trail que nous avons prévu de faire sur deux jours. Nous sommes censé avoir un permis pour camper en bas mais après réflexion on décide de tenter le coup sans. Nous commençons donc notre première rando. Au programme, 45km, 2300m de dénivellé, (11km de descente raide avec un dénivelé de 1700m, puis 11km d'endurance avec 500m de dénivelé), sur deux jours et une nuit à la belle étoiles au bord du Colorado. C'est au bout d'une heure et demi de marche que nous croisons notre premier ranger qui nous demande si nous possédons le fameux permis pour camper. La réponse étant négative, elle nous demande de remonter afin d'en obtenir un auprès des rangers. Ah oui si on avait su qu'on pouvait en obtenir un directement dans le parc on aurait pas pris le risque de descendre sans, mais comme on est des gens super prévoyants....

Bref du coup on refait le trajet en sens inverse et la, on se rend compte à quel point la remonté est compliquée!! Arrivés à l'office des rangers, le très gentil monsieur nous annonce que tous les permis pour la journée ont été vendus. Il nous explique qu'il peu nous mettre sur une liste d'attente pour le lendemain mais sans aucune assurance d'en obtenir un. Nous devons nous présenter le lendemain matin avant 8h, 3 groupes sont déjà sur la liste avant nous. Avant de partir il nous conseil un point de vue pour voir le coucher du soleil et un endroit ou dormir gratuitement en dehors du parc. Nous suivons ses conseils et nous retrouvons au Bright Angel Point. Y a un peu de monde sur les balustrade et nous décidons de nous éloigner en dehors des barrière et trouvons un gros rocher bien placé ou nous décidons du coup de nous faire notre popotte du soir en regardant le coucher du soleil!


Bright Angel Point / Coucher du soleil 

Après tout ça nous quittons le parc pour aller planter notre tente dans la forêt un peu plus loin sur les conseils de notre bon ranger et nous faisons un petit feu de camp puis un gros dodo.


• • •

Vendredi 26 Mai 2017

Réveil matinal, nous devons être au bureau des rangers avant 8h, remballage de la tente et en route

Spot dodo 

En arrivant au bureau, il n'y a plus que deux groupes devant nous et nous croisons les doit pour obtenir le permis. Par miracle, trois permis on pu être délivrés ce jour la et nous somme le dernier! Houra nous obtenons le graal pour le lendemain, samedi , pour seulement 16USD car nous le partageons avec le couple d'après sur la liste d'attente. Du coup nous partons vers le Marble Canyon afin d'y marcher un peu pour se mettre en jambe pour le le

Marble Canyon / Colorado 

Nous faisons ensuite une pause au Horseshoes, lieu très très très touristique mais néanmoins le détour vaut la peine d'être fait.

Horseshoes

Puis direction Page, la seule ville du coin avec du réseau et des magasins. Nous faisons des courses pour le trek du lendemain et une belle entrecôte à faire grillé sur le feu pour le soir et nous retournons camper dans notre forêt.

• • •

Samedi 27 et Dimanche 28 Mai 2017

Cette fois c'est la bonne, en route pour le North Kebab trail! Des paysages vertigineux à coupe le souffle, une chaleur étouffante, une pente raide raide raide sur 11km, puis 11km d'endurance sous un soleil de plomb, aller puis retour avec une nuit à la belle au bord du Colorado on en prend plein les yeux et la tête! On rencontre Lana et Jane d'Albuquerque qui me sauve la vie avec une pince à épilé après que j'ai mis ma main dans un cactus et nous finissons le trek avec Clint et Brady deux Californiens bien sympathique avec qui on en a bien chier à tous remonter!

North Kebab Trail 

Gros dodo et demain retour à Vegas!

9
9
Publié le 22 juin 2017

Jeudi 01 / Vendredi 02 Mai 2017

Je décolle de Las Vegas vers 22h30 avec un magnifique orage comme vue. Mon premier vol se passe sans encombre et j'arrive comme prévu à 6h à Miami. C'est au moment d'enregistrer mon bagage pour mon second vol que je me retrouve coincée car je n'ai pas de billet de sortie de territoire pour la Colombie. J'en avais bien loué un grâce à FlyOnward mais vu que mon vol a été retardé de deux jours, j'avais perdu le billet de sortie en même temps, le délais étant dépassé. Sans autre solution je tente le culot et passe avec mon billet périmé, ça passe! 😀

Dans le deuxième avion, le lendemain, je rencontre Laura, une française partie faire le tour de l'Amérique du Sud pour un an. Elle avait prévu de partit avec son copain mais il a eu un empêchement au dernier moment. Elle se retrouve donc avec une chambre double plus petit déj pour la soirée et me propose de la partager avec elle. J'accepte et nous nous retrouvons à l'aéroport de Cartagena. A l'aéroport nous rencontrons Thibault, un français qui débarque tout comme nous, on décide de prendre le même taxi pour payer moins cher.

Nous arrivons à l'hostel Casa Isla sur Manga et nous prenons .... UNE DOUCHE! Ah oui la il fait vraiment chaud et le climat est humide. Puis nous décidons de partir vers le centre historique de la ville. Nous partons à la rencontre de Claude le papa d'une amie d'amie de Laura vivant en Colombie depuis 35ans et possédant plusieurs hôtels prestigieux sur Cartagena. Il nous offre une citronnade maison vraiment délicieuse et nous lui posons le maximum de questions utiles.

Casa Pestagua 

Nous partons ensuite à la découverte de cette ville inconnue, el centro histórico, plaza Trinidad, plaza Bolivar, Getsemani et ses ruelles street art ou nous passons la soirée. Des quartiers animés par une population de danseurs, chanteurs, créateurs de bijoux et artistes en tous genres. Une ambiance festive, chaleureuse et colorée qui me plait beaucoup. Nous rencontrons deux Colombiens Simon et Diego qui nous apprennent à danser la champeta et la salsa!

.

Cartagena 
• • •

Samedi 03 Juin 2017

Après un bon petit dej à base d'oeuf et d'arepas (galette de maïs), nous posons aujourd'hui nos valises à la casa Venita calle San Antonio, juste à coté de la plaza Trinidad. Pour 45000 COP (environ 14-15€) nous avons un dortoir 4 personnes climatisé avec salle de bain, toilette et petit déjeuner. Une petite cour intérieure très mignonne. Le gérant qui parle anglais est adorable et nous aide beaucoup.

Casa Venita 

Nous passons notre journée à nous promener dans Carthagène, et nous poussons notre promenade jusqu'à Bocca Grande, un plage proche du centre mais nous ne nous éternisons pas, c'est pas vraiment jolie...

Cartagena 

Le soir nous profitons de la folle ambiance de la plaza Trinidad à Getsemani. Je rencontre Carola, une argentine qui fabrique des cartes postales avec ses dessins. Nous buvons des mojito au Solar Bar, mangeons une brochette de poulet dans la rue et les deux colombiens de la vieille nous retrouve et m'emmène danser au Tosca Maria, un tout petit bar proche de la place avec une folle ambiance. J'y rencontre un couple de colombiens, elle a fait un semestre de français et parle du coup un tout petit peu le français. Ce soir la je rencontre également Sam, un français en Colombie depuis 6mois, il est venu avec un autre ami français et joue de la guitare dans les bars accompagné d'un saxophoniste argentin. Ils font un concert le lendemain et il me propose de passer.

Plaza Trinidad / Tosca bar 
• • •

Dimanche 04 Juin 2017

Le lendemain nous rencontrons Luis, un colombien avec lequel Laura parlait sur Couchsurfing. Il nous emmène a Boquilla, une plage un peu excentré du centre, nous mangeons pour 25000pesos (7,5€) un bon poisson à la plancha accompagné de riz coco de de pentacones (galette de bananes plantains, spécialité d'ici) au Blas el Teso. Nous partons ensuite nous promener dans le centre historique ou je prends quelques photos des murs colorés

Cartagena 

Le soir nous allons voir le concert de Sam rencontré la vieille sur la plaza San Pedro. il joue de la guitare et chante, avec Emiliano un argentin saxophoniste et Lucas un de ses amis français à la percussion. Ils nous envoie du bon jazz, swing bien sympathique. Nous partons ensuite manger des arepas quesos au stand de John, une spécialité d'ici composé de deux galettes de maïs avec du fromage à l'intérieur. Celle de John sont les meilleures de la ville. Après un petit mojito au Tosca Maria, nous allons nous coucher. Demain départ pour les iles Rosario et playa blanca!

Concert / Arepa Queso 
• • •
10

Vendredi 07 juillet 2017

Après un brève passage d'une nuit à Bucaramanga ou je retrouve Laura, nous partons en direction de San Gil. Après 3h de bus, nous posons nos bagages à l'hostel Open House. 20000COP la nuit en dortoir 6-8 personnes puis nous allons manger dans un restaurant proche. La nous rencontrons Nikolas et Luis dit Rasfo, deux couchsurfers.. Ils nous emmène boire un verre dans un bar du coin puis je pars avec eux pour la finca ou il loge. Je décide d'y rester pour la nuit car l'endroit me plait bien. C'est une maison toute en travaux ou vit un homme seul. La pièce qui sert de chambre possède un lit double et un matelas au sol, mon lit. Il n'y a pas d'eau courante, plein de bébés chats et chiens un peu partout ainsi que des oies et des poules. Je crois que je me sens bien ici... et encore il fait nuit et je ne sais pas bien se qui m'attend dehors...

Bucaramanga 
San Gil  
• • •

Samedi 08 juillet 2017

Le lendemain au réveil j'en prend plein les yeux. Le paysage cacher par la nuit hier se révèle à moi et je reste à le contempler durant une bonne heure, abasourdie.

Finca 

Nous partons ensuite chercher Laura en moto pour nous rendre à Curiti afin de faire un saut en parapente pour 60000COP soit environ 17€, devant un paysage grandiose encore une fois.

Aprèm parapente 

Les gars nous emmènent ensuite à la Balneario pescaderito , une jolie rivière et dans le village de Curiti.


Pescaderito 
Curiti 
• • •

Dimanche 09 juillet 2017

Réveil paisible à la finca. Nikolas nous emmène Laura et moi à une rivière pour une après midi sportive. Au programme; tyrolienne, escalade, descente en rappel, un espèce de canyoning. Nous ne sommes que toutes les deux avec deux guides colombiens et nous ne payons que 80000COP soit un peu plus de 20€. Aprèm au top! 😀

Aprem sport
• • •

Lundi 10 juillet 2017

Aujourd'hui nous prenons un bus pour Barichara, un petit village vraiment très mignon. On y visite la cathédrale de l'immaculée conception, la chapelle, le cimetière et ces jolie rues pavées ocres et argile. Puis nous prenons un espèce de tuk-tuk qui nous emmènent jusqu'à Guane, un village encore plus petit et tout aussi mignon avant de rentré vers Barichara à pied par un petit sentier de rando avec de jolis paysages ou nous rencontrons une petite vieille trop belle avec sa chèvre de compagnie qui se méfie de notre chien du moment en se cachant derrière sa maitresse.

Barichara / Guane 

Soirée à l'hostel de Laura ou nous rencontrons Bas, Dereck, Emilie.

• • •

Mardi 11 juillet 2017

Grasse matinée puis nous prenons un bus avec Bas, Derek, Georges et Laura en direction de la cascade de Juan Curì à une heure de bus et 30min de marche. Nous passons l'après midi là-bas jusqu'au moment ou il se met à pleuvoir des cordes. Nous faisons le chemin en sens inverse le plus rapidement possible mais nous arrivons quand même complètement trempés. Il fait froid et c'est la première fois depuis que je suis en Colombie que j'ai froid comme ça!!! En attendant le bus sous un patio, on s'occupe comme on peu et puis on tombe sur un lama en train d'attendre devant une porte... 1h plus tard on monte dans le bus direction San Gil ou on court à l'hostel pour se réchauffer et y passer la soirée.

Juan Curì 
11
11
Publié le 15 juillet 2017

Bon j'ai pris beaucoup de retard, vous comprendrez je suis surbooké! 😀 Non c'est un peu vrai mais c'est surtout compliquer d'avoir un bon wifi, du coup je saute quelques étapes que je rattraperais dès que possible et passe directement à mes derniers jours sur Guadalupe et Las Gachas...

Mercredi 12 Juillet 2017

Aujourd'hui nous quittons San Gil pour Guadalupe. Je suis en compagnie de Laura que j'ai retrouvé quelques jours avant à Bucaramanga et de Bas, un hollandais rencontré à l'hostel de San Gil. Après un premier bus jusqu'à Oiba, nous prenons une jeep 4x4 bus qui nous emmène jusqu'à Guadalupe.Nous sommes entasser à 8-9-10 personnes, plus quelques uns qui s'accroche à l'arrière de cette petite jeep ou nous retrouvons 3 Israéliens rencontrés la vieille à la cascade de Juan Curi et ou je me fais un nouveau pote colombien qui me présente direct sa maman 😀

Les israéliens et mon nouveau pote colombien. 

Arrivé à Guadalupe, un des colombiens rencontré dans le bus nous emmènent chez un habitant pour passer la nuit. La maison est vraiment très jolie et possède un petit jardin avec vue sur les montagnes.

Notre maison d'une nuit

Nous visitons ensuite brièvement la ville avant de partir en direction de la rivière de Las Gachas, une rivière avec des trous partout. Pour s'y rendre, on emprunte une autre jeep qui nous dépose devant un sentier et après 30min de marche sous la pluie, nous arrivons tremper à une petite hutte en taule ou nous restons trois bonnes heures à contempler ce paysage magnifique et paisible.

Guadalupe 
Las Gachas 

Nous aimons tellement l'endroit que nous ratons le dernier bus, et nous retrouvons dans la nuit au bord de la route devant une petite épicerie à boire du vin rouge sangria trop sucré dégueulasse en attendant qu'une jeep passe 40min plus tard pour nous ramener à Guadalupe ou nous passons la nuit.

Prochaine étape Bogota!

12
12
Publié le 12 août 2017

Dimanche 13 Juillet au Dimanche 16 Juillet 2017

Bogota une ville ou on s'est arrêtée pour l'anniversaire de Laura. Alors forcément on a fait la fête! On pose d'abord nos bagages au Martinik hostel ou je retrouve Timo. Lit a 21000COP, bon plan. Direction ensuite la Casa Babylon, un gros bar sur deux étages avec au premier une ambiance plutôt salsa et au second un étage bondé ambiance reggaeton. La bas on rencontre Sofia, une colombienne ayant vécu 6 ans à Lyon. Nous finissons notre première nuit chez elle après avoir bu beaucoup trop de rhum!

Timo et le Martinik hostel 
• • •

Bogota une ville avec pleins de beaux grafs quand on se promène dans les rues de la Candelaria, le centre historique de la ville.

La Candelaria 

Et puis y a un moment ou t'as envie alors tu changes d'hostel! Et c'est comme ça que je me suis retrouvé au Yarumo hostel. Las bas je rencontre JP et retrouve Bas le hollandais que nous avions quitté quelques jours plus tôt, et on se prépare de la bonne bouffe! On recroise aussi Emilie dans les rue de Bogota. Le dimanche c'est aussi une journée spéciale pour tous les vénézuéliens, ils votent une lois et c'est tous les vénézuéliens de Bogota qui se retrouve sur la plaza Bolivar pour voter et attendre les résultats. Une file de 2-3km s'étend dans tous le secteur de la place c'est plutôt impressionnant!

Yarumo hostel / Candelaria / Emilie / Journée des vénézuéliens


Prochaine étape Medellin!

13
13
Publié le 14 août 2017

Premier passage d'une journée à Medellin le Lundi 17 Juillet 2017.

Pour cette unique journée, je retrouve Diego un pote colombien de Cartagena et nous partons visiter le jardin botanique et le centre de la ville.

Jardin botanico y centro Medellin 

Direction étape 20!

• • •

Vendredi 21 au Mercredi 26 Juillet 2017

Après un petite escapades de quelques jours a Guatapé (20), je retourne à Medellin pour un deuxième round au Ivy Hostel!

Ivy hostel 

Ici je rencontre Sylvère et Kevin, deux parisiens qui ne manquent pas de me rappeler que je ne suis pas parisienne mais banlieusarde! 😀 Je rencontre également Lila, une lyonnaise tout juste débarquée pour un an d'étude à Bogota. Ensemble nous prenons un métro-cable, une sorte de téléphérique qui nous conduit dans les hauteurs de Medellin, les favelas qui nous offre une vue imprenable sur la ville! La-bàs nous croisons des gens adorables et des enfants curieux de notre visite ici.

Metro-cable / Medellin / Lila, Kevin, Sylvère

Je rencontre également Jean, une américaine et Annie une colombienne, amie de Bas retrouvé un peu plus tôt. Ensemble nous prenons un autre métro-cable pour nous rendre à Santa-Elena ou je bois un thé maracuya ginger délicieux préparé fraichement!

Santa Elena 
• • •

Bon et puis sinon on va pas se mentir, je mange bien ! En Colombie, le midi il existe une formule à peu près dans tous les restaurants qui propose un jus de fruit frais ou limonade, une soupe de légumes et un plat avec poulet(ou boeuf, poisson); riz; haricots rouges; salade et pantacon ( banane plantain) le tout pour plus ou moins 10000COP soit environ 3€. On trouve aussi facilement des empanadas ou des arepas dans la rue pour 2000-3000COP, et puis dans les hostel on se cuisine souvent des bons repas 😀


14

Mardi 18 Juillet 2017

Je débarque à Guatapé, cette jolie petite ville avec Diego.J'ai passé la route à regarder par la fenêtre du bus, les paysages ici sont hors normes, magnifique. De l'eau entoure les terres comme des petites iles. Ici toutes les maisons sont peintes de différentes couleurs et toutes possèdent des zocalos, des fresques sculptées en bas des maisons. C'est vraiment jolie!

Guatapé 

Après une visite de la ville, nous marchons jusqu'à un mirador nous offrant une vue magnifique sur la Pedra del Peñol, ce gros rocher posé au milieu de la région. Demain je monte en haut!

Guatapé y piedra del Peñol du mirador
• • •

Mercredi 19 Juillet 2017

Aujourd'hui en route pour la grosse pierre! Après une heure, une heure et demi de marche environ nous arrivons en bas de la Piedra del Peñol. Plutôt impressionant vue d'en bas... Diego m'attends en bas pendant que je gravis les 740 marches pour atteindre le sommet qui m'offre une vue ouffissime sur la région!

Vue de la Piedra del Peñol 

Nous décidons de faire le retour en tuk-tuk jusqu'à la ville car j'ai mal aux jambes! Oui c'est pas tout de les monter les 740 marches, il faut aussi les redescendre après!

Coucher du soleil 
• • •

Jeudi 20 Juillet 2017

Aujourd'hui est la fête national en Colombie, les colombiens ont 4 jours de week-end et Guatapé est remplis de medellinense. Un cortège militaire passe dans les rues de la ville suivit par tous le reste de la ville. L'ambiance est festive! Diego quitte la ville par le bus de 13h et je décide de rester un peu pour profiter de l'ambiance.

Journée nationale

Vendredi 21 Juillet 2017

Dernière journée à Guatapé, je vagabonde dans les rues avec mon appareil photo à l'affut de beaux clichés, et il y en a partout, avant de reprendre le bus pour Medellin(19).

Un petit inconvénient durant mon voyage m'empêche de vous montrer le résultat, vous saurez pourquoi lors d'une prochaine étape...

Guatapé 
15
15
Publié le 17 août 2017

Mercredi 26 Juillet 2017

Après un premier bus de Medellin à Riosucio, 147km, 2h30, puis un second Riosucio Jardín, 50km, 4h30, nous arrivons à Jardín! Oui pour explication, le deuxième bus est un énorme bus rouge qui empreinte un minuscule chemin de montagne alors forcément il va pas très vite ahahah 😀

Le bus qui met 4h à faire 50km  

C'est donc après 7h de voyage éprouvant que nous posons nos bagage au Sgt Pepper hostel, ou je retrouve Minne, ma copine hollandaise rencontré à Gambhira et avec qui j'ai fais Cabo de la Vela (mais ça, ça fait partit des étapes que je rattraperais plus tard...). Minne est avec Rosa, une hollandaise et Mat, un anglais qu'elle a rencontré un peu plu tôt au Nicaragua. Pour cette première soirée, nous partons boire un verre sur la place du village.

Minne, Bas, Rosa, Mat 
• • •

Jeudi 27 Juillet 2017

Nous nous réveillons et nous retrouvons sur le sofa de l'hostel pour un bon petit déjeuner.

Petit déjeuner et hostel sgt Pepper's

Minne, Mat et Rosa partent ensuite pour faire du parapente et nous décidons de partir marcher jusqu'à un mirador. C'est à ce moment la que je me rend compte que je n'ai pas mon appareil photo. Il manque également 600000COP à Bas soit environ 200€. Du coup on part plus on est un peu dépité et on passe la matinée à essayer de comprendre. Pour mon appareil, je pense que ça c'est passé à l'hostel à Medellin. Je me rappelle avoir laissé mon sac 5min le temps d'un check out. Il faut croire qu'une personne mal intentionnée trainait dans le coin... Bref je suis triste mais je relativise, j'ai moins de poids à porter! 😀

L'après midi, Minne nous rejoint et nous partons en tuk-tuk direction la finca de café de señior Andres! Andres nous présente sa maison, sa femme Angela-Maria et nous explique les étapes de la fabrication du café. Angela-Maria nous sert du jus de fruit frais et évidemment du café de sa récolte et même moi qui n'aime pas ça et bin je le trouve très bon! Puis nous partons marcher dans les champs de café et de bananiers! Le temps pour moi de m'appliquer à la récolte des grains de café.

Finca de café 

Nous partons ensuite raccompagner Minne et Rosa qui repartent pour Bogota avant de prendre le metro-cable old school de la ville pour nous rendre à un jolie point de vue avec Bas et Mat.

Jardín


Demain direction Manizales!

16

Vendredi 28 Juillet au Jeudi 03 aout 2017

Cette semaine je passe par plusieurs villes en descendant la route de la cafetera, la route du café. Nous commençons par un premier stop a Manizales pour l'anniversaire de Bas, ou nous posons nos bagages au Golden frog hostel pour quelques nuits. Nous visitons également le centre de la ville ainsi que l'église et les hauteurs.


Manizales 

Puis nous partons ensuite passer une nuit à Pereira, ou nous nous retrouvons dans un hôtel pas top le Parceros hostel. Le deuxième jours, nous effectuons notre check out et laissons nos bagages à l'hostel le temps d'aller faire un tour en ville et visiter le jardin botanique puis revenons chiller avant de partir prendre le bus. Le mec nous réclamer 5000COP pour être resté deux heures dans l'hostel l'après midi. On est un peu énerver, c'est bien la première fois que ça nous arrive, du coup on s'en va, mais on paie pas!


Pereira 

Après cette petite aventure, direction Salento, le village dont tous le monde parle. A ce qu'il paraît y a beaucoup de touristes mais c'est vraiment mignon alors ça vaut vraiment le coup. Du coup on y va histoire de se faire notre propre opinion. On pose nos bagages dans un magnifique hostel tenu par Alma et Anna en contrebas de la ville le Selva Verde. L'hostel est un petit coin de paradis, la maison des propriétaires en haut, un jolie jardin tout fleuri, mini jungle qui descend pour aller à plusieurs petits cabanons en bois. L'endroit est calme et paisible et du coup on en profite pour se reposer. On se trouve également un petit restau bien sympathique qui domine la ville et pas cher!


Selva Verde hostel / Resto sympa 

Nous profitons également de la région pour aller voir la vallée de Cocora, connu pour ses palmiers gigantesques. Nous prenons une jeep de Salento pour nous y rendre et arrivés sur place on se met à marcher, comme tous le monde, en longeant la rivière. Après une heure et demi, on croise des gens qui nous disent que ça ne sert à rien d'aller plus loin, qu'il faut encore monter deux heures pour arriver nulle part et qu'il faut 5h de plus pour finir la boucle. Il est déjà tard alors on décide de ne pas s'aventurer et on fait demi tour. Arrivés au point de départ on comprendre que pour "la vallée de cocora" il faut passer un portail rouge et payer 3000COP pour pouvoir s'y balader. Bon bin du coup tant pis hin, mais la rivière c"était jolie aussi et puis y a tellement tellement de touristes qu'on se dit que c'est pas très grave😀

Vallée del Cocora 

Demain direction quelque part ...

17
17
Publié le 25 septembre 2017

Vendredi 04 Aout 2017

Ce matin la nous savions que nous voulions quitter Salento mais pour aller ou, ça on en savait pas grand chose encore. Et puis on a regarder maps.me, il fallait qu'on sorte du circuit touristique, qu'on aille se perdre dans une montagne et la on a trouvé Toche, un tout petit village, sans hostel apparent, perdu dans les montagnes avec un volcan et une rivière. Alors on s'est dit pourquoi pas, allons y passer une nuit et puis on voit. On part se renseigner car nous ne savons pas comment y aller. Un premier prix nous annonce 200000 COP soit presque 60€, 5h de voiture privé. C'est excessif et nous décidons de nous débrouiller autrement. Nous prenons un premier bus à 4000 COP (1€10) pour Arménia (1h) puis un second à 13000 COP (3,70€) (2h30) pour Cajamarca et enfin un jeep pour 9000 COP (2,60€) (2h30) pour Toche. Nous avons donc mis 6h au lieu de 5h et fait 174000 COP (50€) d’économie pour un total de 26000 COP (7,50€) ! La jeep, toute une aventure, entasser à 25 dedans, 7 sur la planche à l'arrière un pied dans le vide, avec un gamin entre les jambe, le toit remplis de choses et d'autre sur 1,5m de hauteur à tenir pour que ça ne chute pas, on aura bien rit. Mais petit à petit le temps passe et la jeep se vide. Nous nous retrouvons avec deux dames et deux énormes sauts remplis de... poulet. Je commence à discuter avec elles et rapidement nous arrivons à Toche. Il est 20h, il fait nuit, c'est vraiment minuscule et y a vraiment rien 😀 Du coup je demande à l'une d'elle si elle sait ou nous pourrions planter la tente pour la nuit pour pas trop cher, elle nous indique gentiment le jardin de son restaurant à l'endroit précis ou la jeep nous a déposé. Au top, nous posons donc notre tente chez Sofia pour la nuit. Elle nous explique également que demain et après demain son deux jours de grande fête au village, c'est la fête des cavaliers et beaucoup de monde doit venir. Nous comprendrons également plus tard qu'elle vient de racheter le restaurant et que c'est son premier week-end ici. Ce soir la nous rencontrerons également Nestor, le mari de Sofia, Tony le labrador de la maison rebaptisé Toby par nos soins, et Perusa la york de la maison, dont nous oublierons vite le nom. Ils nous offrent à manger et à boire et partent se coucher. Nous, nous escaladons la barrière pour partir nous promener se qui nous vaut les aboiements de tout le village. Toche est vraiment minuscule, une vingtaine de baraques tout au plus et pas un chat à l'horizon. Ah si un cheval noir que l'on suit jusqu'à un champs ou il part retrouver sa dulcinée 😀. On est ravi de notre trouvaille du jour et nous endormons blottit dans nos vêtements, car il fait pas chaud quand même, en nous disant qu'on va peut être rester un jour de plus...

• • •

Samedi 05 Aout 2017

Nous nous réveillons vers 9h et découvrons les lieux. Les jardin est en forme de U allongé avec un jardin privé intérieur. Le mur du fond est le restaurant, sur la gauche, la chambre de Sofia et Nestor et sur la droite, une pièce servant de cuisine sans eau, une pièce servant de débarras, une pièce extérieur pour la douche, les toilettes sans eau et la source d'eau de toute la maison dans un énorme évier en pierre en provenance d'une rivière. Derrière nous, un toit en taule avec une vieille voiture à moitié brulée et des montagnes avec des champs de mais. Au milieu du jardin, un four en pierre avec un espace pour faire le feu en dessous qui sert de cuisine à notre hôte. Sofia nous apporte du café et du jus de fruit frais en nous accueillant avec un grand sourire. Elle nous sert également un énorme petit déjeuner composer d'une soupe de poulet et légume, d'oeufs sur le plat et riz. Elle s'active pour les préparatif de la grande fête très vite rejoins par toute sa famille venu d'Ibagué et de Cajamarca pour le premier week-end du restaurant. Je propose mon aide mais toutes refusent, nous décidons alors de nous éclipser afin de partir à la rencontre de la rivière que nous trouvons grâce à un petit chemin broussailleux. Nous nous retrouvons sur une petite plage privé et décidons de nous baigner dans l'eau gelée. Cette rivière nous servira de douches pour tous les jours à venir. Un peu plus tard nous retournons au restaurant baptisé à l'occasion "El Mirador". Une grande banderole a été installé sur sa façade et l'ambiance qui règne est joyeuse, même si l'on sent une légère tension. Toute la ville est en fête, les hommes on revêtit leurs plus beaux habits et sortit leur plus beaux chevaux et le parking pour ces derniers est remplis. La soirée est festive, nous buvons du rhum au restaurant blindé et tous le monde est intrigué par les deux blancs au milieu de se village. Nous rencontrons beaucoup de monde ce soir la, je pars même faire du cheval dans la montagne avec un cowboy, et nous buvons beaucoup de rhum, un peu trop peut être ... Du coup on va peut être rester un jour de plus... 😀

Toche découverte 
• • •

Dimanche 06 Aout 2017

Réveil compliqué, mais après un bon petit déjeuner préparé par Sofia et son grand sourire, nous partons prendre notre douche à la rivière. Lorsque nous revenons Nestor nous attrape et nous dit "Vamos al caverna del diablo! Vamos, vamos!" Il nous parle de la caverna del diablo comme d'un mythe du village, un endroit top secret que personne connait. Nous on se dit que c'est chouette de connaitre un endroit que personne connait alors vamos. Nous partons avec Nestor et son ami Ferdinado en jeep. 20min plus loin nous arrivons dans le parc naturel de la estrella, vraiment très jolie. On marche un peu avant d'atterrir devant un trou dans la façade. Il nous cris "VAMOS VAMOS!" Nous marchons et escaladons un tunnel de 200m ou coule une petite cascade avant d'arriver dans une grotte avec une plus grande cascade. La caverna del diablo!

Parque natural de la estrella y caverna del diablo 

Lorsque nous retournons au village, les gens sont toujours là à faire la fêtes, nous rencontrons une bande de jeune avec qui nous trinquons et Nestor nous attrape toute la soirée en criant "BAS ZOE, FOTOS FOTOS CARVERNA DEL DIABLO!!". Il fait ça avec tout le village se qui fait qu'on rencontre tout le monde. Et le lendemain on est invités dans la finca de la famillia Cortez par Simon, Paola et Diana, à 10h00 pour le café. Mais aussi invités à rendre visite à Alejandra la nièce de Sofia à Ibagué, ainsi qu'invité chez Doris une représentante de Cajamarca et dans la maison de la famille Chacon en haut du volcan Machin. Bref on se fait beaucoup d'amis ce soir la encore et on à du mal à se souvenir de tous les prénoms ... Mais ce dont on est sur c'est qu'on va rester un jour de plus 😀

Sofia, Nestor, Perusa, Efigenia, Alejandra, la cuisine, Diana et nos nouveaux amis 
• • •

Lundi 07 Aout 2017

A 10h nous sommes prêt à chopper le bus mais Sofia nous attrape en nous disant "Primero comer, despues caminar"; en premier manger, ensuite marcher, du coup nous troquons le bus de 10h contre un copieux petit déjeuner et une marche de 45min dans les montagnes pour nous rendre jusqu'à la finca Cortez. Simon, rencontré la veille nous accueil à bras ouvert dans sa maison oui il vit avec sa femme Paola, Diana une amie et son fils David 8ans. Nous rencontrons également Ana Cortez, 12ans vivant dans la maison du dessous avec son père que nous avons rencontré un peu plus tôt, ainsi que Rosalba la mère, et le père de Paola vivant dans la finca au dessus, plus dans les montagnes. Après une tasse de café, un jus frais, toute la famille nous emmène faire un tour du propriétaire. Ils nous montrent et nous font gouter tous les fruits de leur jardin et de leurs champs je découvre la grenadia, goulupa, une sorte de fruit de la passion en plus doux, moins acide, vraiment trop bon! Ils cultivent également les friolles, haricots rouges, orange, canne a sucre, avocat et j'en passe... A midi nous retournons à leur maison et il nous offrent un copieux déjeuner

Finca Cortez 

Après le déjeuner et nous repartons parcourir leurs montagnes à la découverte de plus de fruits encore, nous nous retrouvons au milieux des champs de friolles, puis passons par un bassin d'élevage de trucha, (la truite est le poisson d'ici) caché dans les montagnes avant de repartir dans les champs qui mènent vers leurs maisons. Mais avant de reprendre le bus de 17h, Diana nous sert le troisième repas de la journée composé d'oeuf au plat, de riz et de patacones avec un jus frais. Je crois que je vais exploser!

Finca Cortez 

Après cette longue journée, retour au restaurant ou Sofia nous propose à manger, nous déclinons gentiment l'invitation (on est vraiment plein à craquer), avant d'aller nous coucher.

• • •

Mardi 08 Aout 2017

Après un bon petit déjeuner (pour changer), nous nous motivons à marcher jusqu'au volcan Machìn. Pour les habitants d'ici c'est le plus gros volcan de la Colombie et ça nous fait bien rire car il est à peine visible sur la carte 😀. Bref nous marchons deux heures avant d'arriver à une première intersection qui nous conduit à la lagune recommandée par tous les habitants. Cul de sac oblige au demi tour, et nous marchons deux heures de plus pour arrivés à la source thermale "Agua caliente!" en passant par la maison de la famille Chacon absente pour le moment. Nous arrivons donc à ce bassin construit au bord du chemin, avec une vue imprenable sur la vallée et de l'eau chaude en provenance direct du volcan. Nous y restons deux heures seuls et ne voyons qu'une moto passer. Autant dire que c'est plutôt calme ici et qu'on a trouvé le spot parfait. Tellement parfait qu'on traine 2-3h et il est donc 17h lorsque l'on se motive à faire le chemin inverse. Le soleil se couche dans une heure et nous avons 4h de marche dans les montagnes sans lumière je sens que ça va être sympa! 😀 En chemin nous croisons une montagne en feu, et puis pas grand chose d'autre... Après 2h de marche dans le noir, la première voiture de la journée passe et s'arrête et nous sommes ravis de voir toute la famille Cortez qui nous propose de monter sur les sac de riz a l'arrière du 4x4 direction le restaurant ou un bon repas et le sourire de Sofia nous attends. Une journée de plus qui finit bien.

Toche vue d'en haut, marche sur Machin et agua caliente 
• • •

Mercredi 09 Aout 2017

Dernière matiné à Toche, après un copieux petit déjeuner, Sofia nous emmène dans ses champs, et nous raconte un peu sa vie. Ce couple a déjà 3 fincas dans les montagnes, ils possèdent quelques vaches, des poules des champs divers et variés et elle vient d'acheter ce restaurant avec sa soeur Efigenia. Nestor est partit chercher Tom et Jerry les deux chats de la famille resté à la finca. Sofia et Efigenia ont pour projet de construire un hostel, de monter le bâtiment sur deux étages, casser le hangars et construire des petites cabanes. Ce serait le premier hostel à Toche et permettrait au village un développement touristique bon pour eux (quoique je sois bien contente d'avoir découvert le lieux avant tous ça...) C'est un beau projet et je serais bien restée un peu pour aider mais mon visa se termine dans moins d'un mois et il me reste beaucoup de chose à découvrir de la Colombie. Je leur souhaite de réussir et je me promet de revenir les voir un jour. Ce n'est pas sans émotion que nous leur disons au revoir, ces gens m'ont vraiment touché par leur gentillesse, leur envie de partager et de donner, et leur façon de vivre les choses simplement. Ils m'ont apporté beaucoup avec rien ou pas grand chose et je ne les remercierais jamais assez d'avoir partager ce moment dans ma vie.


Avant de partir nous repassons par la finca Cortez histoire de dire au revoir et de faire une dernière expédition avec Ana et David vers une cascade.

Sofia et Nestor / Cascade  

Merci Toche je reviendrais.

Au passage ces 5-6 jours passé à Toche nous aurons coutés 160000 COP soit 45€ pour deux avec 3 copieux repas par jour, du café et du jus de fruit frais à volonté. Autant dire rien ...

18
18
Publié le 30 novembre 2017

Mercredi 09 au Vendredi 18 Août 2017

Après avoir quitté Toche, nous rejoignons Bogota pour un deuxième round ou nous retrouvons Sol au Yarumo hostel, et rencontrons Seda, une turc et Joaquin un nouveau volontaire de l'hostel.

Sol nous invite aux 50ans de son frère, au programme soirée déguisée thème 60's! On fait avec les moyens du bord mais on arrive quand même à trouver de quoi se faire beaux. Lorsque l'on arrive enfin dans le vif du sujet, nous ne sommes pas déçu; grosse soirée familiale dans une grande salle des fêtes avec au programme pleins de couleurs et pleins de sourires! Ah et la question essentielle de la soirée : "Limonade ou Whisky?" bon et bien .... Whisky alors, merci! 😀

Compleaños !
• • •

Nous partons ensuite quelques jours dans les montagnes de Tabio, chez Sol qui nous prête gentiment son jardin pour poser notre tente. La troupe de Yarumo débarque en bande pour fêter mon anniversaire et nous profitons du calme de l'endroit pour nous reposer un peu.

Tabio, anniversaire, la bande à Yarumo! 
• • •

L'étape suivante ne nécessite pas d'article à elle toute seule, alors je la pose là.

San Augustin

Ah San Augustin.... San Augustin ou la ville de la poisse! 😀

Bon déjà à la base, on voulait aller à Cali pas à San Augustin, mais c'était le week-end du festival de la salsa à Cali alors tous les bus étaient bondés. Faut dire que comme d'habitude on s'y est pris au dernier moment. Enfin bref on débarque à San Augustin et on se trouve une petite finca, la finca del refugio à une trentaine de minutes de marche du centre.

Ce qu'il faut savoir c'est que San Augustin est notamment connue pour son parc archéologique pleins de sculptures et de monuments religieux inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Mais on trouve également d'autres sculptures aux alentours de la ville. Bon bin du coup on décide de faire un tour de la zone, et pour se faire nous louons une petite moto.

Mauvaise idée, on s'est pris pour des warriors mais les routes de Colombie nous ont eu! C'est donc après une heure à peine que nous sommes de retour à notre finca, avec un mollet brulé pour moi et un pied ouvert (cassé?) pour Bas (ah oui la bonne idée des tongs en moto 😉 ).Bon on s'en sort bien quand même hin! Nous avons bien évidemment abimés la moto en tombant ce qui nous vaut une petite (longue) discussion avec notre loueur et quelques billets en plus...

San Augustin, El Refugio, on the road 

Bon vous l'aurez compris, on a rien vu de San Augustin, puisse ce qu'après cet incident nous avons décidé de partir de la ville afin d'oublier ahah! Mais comme une galère n'arrive jamais seule...

Le jour de notre départ nous nous rendons au centre ville à 12h30 pour trouver un bus pour Popayan. Le bus de 13h étant complet, le mec nous vend deux billets pour le bus de 15h. Nous patientons donc 2h à proximité car nos blessures respectives ne nous permettent pas de nous évader bien loin. Nous nous présentons 20min avant le départ à l'agence pour récupérer nos sacs et c'est la que nous avons le plaisir de rencontrer un deuxième monsieur qui nous annonce qu'il n'a finalement plus qu'une place et que ce ne sera pas possible pour nous. Les 3 autres bus de la journée son déjà pleins, la colère et la fatigue monte, le ton monte pendant plus de 30min et nous finissons par récupérer notre argent tout en l'envoyant se faire chier. Nous nous rabattons sur le stop qui marche à merveille ici, une première voiture nous dépose sur la bonne route, puis nous sommes pris en stop par un camion de fruits et légumes. Il nous met dans sa benne et c'est partit pour 5h de route sur un chemin sinueux et poussiéreux à sauter dans tous les sens! On est pas mécontent quand on arrive!

On the road 

Adieu San Augustin, sans regret!

19
19
Publié le 11 décembre 2017


Après nos mésaventures de San Augustin, nous nous arrêtons quelques jours à l'Estiba House de Popayán, la ville blanche, histoire de récupérer un peu de nos émotions. Ne pouvant ni l'un ni l'autre faire de grandes escapades, nous nous contentons d'un petit tour de la ville rebaptisée par mes soins, ville aux pigeons! (Oui c'est limite pire qu'à Paris et autant de voitures!!...)

Estiba House, Popayán ville blanche, ville aux pigeons  
• • •

...Avant de s'en aller vers Cali, histoire de dire que même si on peut pas danser et bin on aura quand même vu la ville! En plus on trouve un resto trop bon avec un délicieux ceviche! Miam! Et Bas décide de se faire tatouer... Ah on retrouve aussi notre copine Seda de Bogota! Cali c'est jolie mais la Colombie c'est bientôt fini! Direction Ipiales...

Cali 
20

Aout 2017

Cela va bientôt faire trois mois que je suis en Colombie, mon visa se termine 29 et je dois à tout prix passer en Equateur avant si je ne veux pas payer 150$ de taxe. Bas doit également passer en Equateur afin de faire tamponner son visa et poursuivre son voyage. Mais avant tous cela, nous décidons de nous faire une dernière expédition ensemble. Nous prenons donc la route pour Ipiales, la ville frontière côté Colombie. On se trouve un hôtel miteux, toute manière y a pas grand chose par ici. Ah si y a quand même la fête du village le jour ou nous arrivons! ahah.

Ipiales 

Bref on pose nos bagages la et on décide d'aller marcher sur le volcan Azufral à environ 2h de route de là. Le temps d'y arrivée il est déjà 14h30 et tout le monde nous dit que c'est trop tard pour partir, qu'il y a minimum 5h de marche. Mais on est têtu alors on y va!

Nous sommes à 4000m d'altitude et je peux vous dire qu'il fait froid, très très froid même, mais quels paysages! Nous ne croisons pas grand monde sur notre route, si ce n'est 3 volcanologues déjà sur le chemin du retour. Le paysage est magnifique et paisible, on se sent seul au monde.

Azufral 

L'altitude se faire clairement sentir dans les montées et c'est un peu dur niveau respiration, mais lorsque nous arrivons au sommet et que nous découvrons la "laguna verde" à moitié dans les nuages nous ne sommes pas dessus de l'effort!

Laguna Verde y Laguna Negra 4000m 

Comme on fait nos têtes de mules, nous repartons bien tardivement se qui nous vaut un beau coucher de soleil dans les nuages et une fin de route dans le noir. Le garde du parc effrayé à l'idée que nous disparition dans la nature (ou plutôt que nous dormions dans le parc à vrai dire, oui parce que c'était notre idée à la base...) est venu à notre rencontre et nous appel gentiment un taxi afin de repartir vers Ipiales pour la nuit.

Azufral 
• • •

Le lendemain, avant de quitter la Colombie, nous nous rendons au sanctuaire de Las Lajas, lieu de culte et de pèlerinage situé dans un canyon. Et vraiment, elle est Magnifique et les paysages avec!

Sanctuario de Las Lajas  

Il est maintenant tant pour moi de quitter la Colombie après 90jours passés à la traverser de long en large ou presque. Plus de 30 places, villes ou villages visités, pleins de nouveaux amis, colombiens, hollandais, allemand, argentin, vénézuéliens, anglais et j'en passe... Des expériences uniques, un certain nombre de kilomètres parcourus en bus comme à pied, des rencontres magnifiques, du parapente, du canyoning et des paysages magnifiques, un appareil photo volé, quelques chutes à motos et un souvenir sur la jambe droite, deux tampons de plus sur le passeport, et une frontière passé 3 fois, me voilà enfin en Equateur! Merci la Colombie, merci les colombiens, j'ai adoré et je reviendrais!

21
21
Publié le 23 décembre 2017

Septembre 2017

J'ai une semaine avant que ma copine n'arrive à Quito et je décide donc de descendre tranquillement. Je fais un premier arrêt dans un lodge à Polylepis ou j'y passe une nuit super froide avec des Lamas et des chiots après avoir été prise en stop par la police 😀

Polylepis 

Je m'arrête brièvement à Espero pour manger et prendre un bus pour Ibarra et il s'avère que c'est... la fête du village pour changer 😀

Le maïs est une spécialité d'ici vous l'aurez compris... 
• • •

De Ibarra je prends un autre bus et je m'arrête ensuite quelques jours au Pandavi hostel spa assez classe mais j'ai bien envie de me faire un petit plaisir. L'hostel possède un jaccuzzi, un hamman et un sauna et est magnifiquement décoré par un artiste d'ici et vivant ici, Camilo Andrade. Il travaille avec du matériel de récupération et confectionne tout un tas d'objets et de fresques. J'adore le lieu, je le trouve magnifique et apaisant.

Pandavi 

Ici je rencontre Klever qui visiblement me prend d'affection, me décrète pauvre et me rabaisse du coup tous les prix de l'hôtel. Il me propose également de m'emmener marcher dans les montagnes et peut-être apercevoir des condors. Je lui explique que je dois d'abord me rendre à Quito pour récupérer mon amie puis que nous reviendrons toutes les deux.

Le rendez vous est fixé et je prends la route pour Quito en faisant du stop. Après une première camionette conduite par deux petits vieux, puis un camion conduit par 3 fermiers, je trouve une voiture conduite par un adorable couple, Mireilla et Antonio, qui m'emmène directement jusqu'à Quito. Sur la route il m'offre même un chocolat chaud et des Biscocho, une sorte de biscotte, spécialité d'ici. Ah si faut pas déconner, je paie quand même le bus pour me rendre jusqu'à mon hostel... 0,30ctms! Merci les équatoriens, le stop marche fort ici!

• • •

Lorsque nous revenons avec Marie-Lou, nous partons donc marcher comme prévu dans les montagnes/jungle avec Klever et on a même la chance de voir une famille de 4 condors là-haut, très haut dans le ciel. Et puis il nous emmène aussi manger des grenadia sur l'exploitation de sa famille 😀

San Francisco et ses montagnes  
22
22
Publié le 30 décembre 2017

J'arrive à Quito et pause mes valises pour une première fois au Colonial House! Un superbe hostel avec un grand jardin au calme et une famille de 3 lapins (qui se développerons lors de nos prochains passages..) et géré par Ornelia, une équatorienne adorable.

Colonial House 

Marie-Lou arrive le 6 septembre et nous décidons tout d'abord de nous rendre au centre du monde. Un lieu méga touristique mais c'est quand même juste à coter. L'entrée est payante, nous déboursons dans les 7€ chacune pour pouvoir accéder au parc mais nous y passons 3-4h, le temps de faire le tour et de manger.

Mitad del Mundo 

Nous montons aussi en haut de la cathédrale de Quito ou nous avons une vue imprenable sur la ville.

Cathédrale de Quito 

Nous reviendrons ensuite pour le départ de Marie-Lou ou j'y resterais une semaine malade à aller voir les médecins et reviendrais une dernière fois en Octobre afin de retrouver mon pote Max. Mais en attendant direction Otavalo!

23
23
Publié le 30 décembre 2017

Otavalo est connu pour son grand marcher quotidien mais surtout son immense marcher du samedi! Nous nous y rendons donc et retrouvons Guillaume, un de mes pote de Cabo de la Vella en Colombie qui m'a conseiller un super hostel. En fait c'est même pas un hostel mais deux petits cabanons dans le jardin de Oswaldo. Le lieu se situe en haut de la ville et nous avons une magnifique vue sur la ville. Guillaume et son amie Liliana venu du Mexique on un cabanon et nous avons l'autre. Nous y passerons quelques jours avant de partir vers Quilotoa.


Otavalo 
24
24
Publié le 13 janvier 2018

D'Otavalo, nous prenons un bus pour rejoindre Latacunga, point de départ pour Quilotoa et Cotopaxi. Nous arrivons tard et la ville ne nous inspire en rien confiance. C'est donc précipitamment que nous rentrons dans le premier hôtel rencontrer. Nous nous retrouvons à passer la nuit dans un espèce d'hôtel à pute miteux, les carreaux sont cassés et donnent sur des murs, des câbles pendent de partout, la porte de la douche me reste dans les mains et nous n'osons même pas nous mettre dans les draps... Bref nous nous attarderons pas ici et prendrons un bus dès le lendemain pour nous rendre à La laguna Quilotoa et nous jurons d'arriver à Baños avant la nuit!

Quilotoa 
25
25
Publié le 13 janvier 2018

Comme promis, nous arrivons à Baños le soir de notre visite à Quilotoa, ne voulant pas passer une nuit de plus dans l’hôtel miteux de Latacunga. Nous trouvons donc un hôtel bien sympathique avec terrasse et bar sur le toit et une belle vue de la ville. Nous avons un dortoir de trois personnes pour nous pour 8$/personne, royale.

Le premier soir nous rencontrons des argentins et des anglais et nous passons notre soirée au bar de l’hostal.

Vue du toit 

Le lendemain nous nous rendons en ville pour trouver une agence afin de se renseigner pour faire du rafting et pour partir en Amazonie. Et nous en trouvons une. Nous réservons donc une session rafting pour le lendemain matin et négocions en même temps notre séjour de 4jours en Amazonie à 40$ la journée en tout compris : transport, nourriture, logement et activitées. Nous terminons notre journée à nous promener dans la ville.

Baños 

Dernier jour à Baños, nous partons le matin faire du rafting, bonne partie de rigolade ! Puis nous retournons à l’hostel, mangeons un bout et décollons pour l’agence ou nous avons rendez-vous à 19h. Nous retrouvons le mec qui nous accompagne en bus jusqu'à Ambato. Il nous abandonne ensuite et nous prenons un deuxième bus de nuit pour Lagua Agrio. Nous sommes censé y arriver à 5h30 et prendre le dernier bus à 6h00 mais nous arrivons a 6h05 et notre bus est déjà partit. Nous sommes contrainte d’attendre le bus de 7h30 dans la gare ou nous ressentons déjà le climat tropical de la jungle. Il pleut des tonnes d’eau, les trottoirs sont vite recouverts et la moitié des roues des bus dans l’eau ! A 7h30 nous montons enfin dans le bus qui nous emmène à l'entrée de la réserve de Cuyabeno. On nous annonce 2h de trajet mais vu la pluie qu’il a tombé c’est en fait 3h30 plus tard que nous arrivons. La un petit bateau en forme de pirogue vient nous chercher pour nous emmener au lodge… C’est donc à 12h30 et complètement épuisées que nous arrivons après 17h de voyage.

26
26
Publié le 13 janvier 2018

C'est donc après 17h de voyage que nous arrivons au Cuyabeno River lodge ou nous attend un petit cabanon. Après un petit dej, on va se coucher un peu, on est vraiment crevées! Au déjeuner, nous rencontrons Lucia et son Père Juan avec qui nous passerons nos 3 prochains jours.

Arrivée au lodge  

En fin de journée, notre guide Romulo nous emmène à la pêche aux pirañas qui ne s'avère pas être très concluante... puis après le dîner, il nous emmènent dans la jungle afin d'effectuer un petit repérage animalier nocturne.

Pêche et exploration 

Notre première nuit aura été éprouvante, Marie-Lou trouve un tarentule dans la chambre puis nous découvrons une trentaine de cucaracha (énormes cafards) horrible partout dans nos affaires! Nous passerons deux heures à tenter de tous ranger et en foutant la moitié de nos affaires dehors.

A Savoir, les cucaracha adore, les trousses de toilette, le savon, les bougie, la bouffe évidemment et le pinard!

• • •

Le deuxième jour nous partons à la rencontre d'une communauté, après 4h bonne heures de bateau à explorer la faune et la flore nous arrivons au village ou Virginia nous apprend a ramasser le manioc et à le transformer en galette appelé Casabe que nous mangeons avec une salade de crudités et un piraña péché un peu plus tôt cuit au feu dans une feuille de bananier. C'est délicieux mais je suis déçu du manque de communication avec les villageois, à vrai dire ils sont même invisible... Notre guide nous montre aussi une petite plante qui permet à la communauté de se maquiller lors de cérémonie et évènement important. Après cette découverte, Romuldo nous emmène sur la lagune afin de profiter du coucher du soleil et, activité touristique oblige, nous ne somme pas les seuls... Pas moins de 20 barques font la même chose que nous 😦 mais bon c'est beau quand même.


2ème jour 
• • •

Nous passons notre troisième journée à marcher dans la jungle avec notre guide qui nous apprends plein de chose sur la faune et la flore de l'Amazonie, comme par exemple repousser les moustique en brulant ce nid d'abeille ...

Anti-moustique naturel 

...Ou encore grimper aux arbres grâce aux lianes, toutes plus impressionnante les unes que les autres...

Une faune et une flore d'une extrême richesse remplis de champignons, de termitière géante, de plantes dangereuse mais aussi d'insectes étranges.

Faune et flore amazonienne 
• • •

Pour notre dernière journée, nous décidons d'esquiver les activités prévus et partons nous promener seule à la recherche de singes! Et c'est pas faute d'avoir essayé car une énorme troupe nous passe au dessus de la tête tout en haut de la cime des arbres! Tellement haut qu'on a pas pu prendre de photo mais c'était plutôt magique.

Il faut dire que niveau sonorité, la réserve de Cuyabeno nous offre une belle musique! Pas moins de 550 espèces d'oiseaux, 350 espèces de poissons dont beaucoup sont des pirañas, des caïmans, des tortues, des anaconda et j'en passe, sans compter tous les insectes! Bref on passe donc notre après midi à écouter tous ses bruits apaisants avant de repartir sur Quito pour l'avion de Marie-Lou.

Repos du dernier jour 
27
27
Publié le 13 janvier 2018

Septembre 2017

Après le départ de Marie-Lou, je passe une semaine à Quito au Colonial House car je sors de la jungle avec de drôles de petits boutons plein le corps et le dos complètement bloqué par les voyages de nuits en bus. Je passe donc ma semaine entre médecins généraliste, chiropracteur, injections dans les fesses et dans le dos plus antibiotiques. Trop bien! Et puis ça disparait mais je ne saurais jamais se que j'ai eu... Probablement du à une piqure d'insecte X ou Y...

Puis je retrouve Bas qui a finalement décider de rester en Equateur. Nous partons donc vers Sua, un petit village sur la côte pacifique afin de profiter de la mer et du soleil pour quelques jours. Ah non pas du soleil finalement mais c'était beau quand même et puis je suis contente de voir le Pacifique!😀

Sua 
• • •

L'hostel n'étant pas top, même si en bord de mer, nous décidons de changer de lieu. Nous repérons un hostel sympa un peu plus bas sur la cote, au milieu de rien, alors on s'y rend. Mais le propriétaire n'est pas la, il n'y a pas grand monde. On tombe juste sur un jardinier et un vieux monsieur qui nous dis que les prix sont très élevés. Du coup on abandonne et on retourne à la route pour attendre un bus pour je ne sais ou...

C'est à ce moment la que le vieux monsieur de l'hostel fini son travail. Il nous voit sur le bord de la route et commence à nous parler. "Muy carro aqui, muy muy carro!", très cher ici, très très cher! Puis il nous dit que dans son village il connait un endroit ou nous ne paierons pas plus de 10$ la nuit,. Du coup on le suit, et c'est comme ça que l'on se retrouve à Estero del Platano. Un tout petit petit village côtier très mignon. C'est du level de Toche! Pas un hostel en vue, pas un touriste et pas plus du quinzaine de maisons. Le vieux nous montre sa maison puis nous amène à son ami qui lui nous conduit à notre dortoir, l'église évangélique du village! Et c'est donc bien pour 5$ chacun que nous passerons nos deux nuits ici avec en ambiance sonore les champs des enfants dans l'église.

Eglise évangélique, Estero del Platano

Nous passons nos journées à nous promener dans les alentours et a profiter de la plage sans soleil. On peu encore voir ici, d'ancien reste de tremblement de terre et de nombreuses maison en construction ou reconstruction. Et puis on mange très bien aussi! Je mange mon premier ceviche (poisson mariné dans du citron avec des oignons servi avec du "popcorn", du riz et des patacones) tiède, mais délicieux!

Estero del Platano 

Puis retourne pour une ultime fois vers Quito! Bas à son avion pour rentré aux Pays-Bas et je dois retrouver mon pote Max dans quelques jours!

Tchao Estero!