Par Fab31
Road trip de 4 semaines en famille dans les Rocheuses américaines et canadiennes. De Salt Lake City à Vancouver en passant par Yellowstone, Lake Louise et même quelques jours à New-York. Grandiose !
Du 17 juillet au 14 août 2014
29 jours
Partager ce carnet de voyage
J1
matin

C'est parti pour un voyage de 28 jours ! Nous sommes une famille avec 2 filles de 9 ans et demi et presque 12 ans...

New-York n'est pas vraiment dans les Rocheuses 😉 mais nous avons décidé d'y faire un stop de 4 jours. New-York n'est pas l'Amérique mais l'Amérique c'est New-York (entre-autre) et il faut donc y aller...

Pendant ces 4 jours nous avons arpenté Manhattan depuis notre hôtel situé tout près de Times Square. Une bonne paire de baskets aux pieds et tickets de métro en mains, nous voilà partis tout au bout de Manhattan à Battery Park. De là un bateau nous emmène sur Liberty Island au pied de la Statue de la Liberté. Le tour de l'île commenté grâce à l'audio guide nous fait ressentir les émotions des premiers immigrants arrivant à New-York avec l'espoir d'une nouvelle vie. Les vues sur la Statue de la Liberté et sur Manhattan sont mythiques. Certains guides conseillaient de faire l'économie de la visite en prenant simplement le ferry qui mène de Manhattan à Staten Island et passe donc tout près de Miss Liberty mais nous conseillons tout de même la visite de l'île.

A noter : la visite de l'intérieur de Miss Liberty se fait sur réservation à l'avance via internet. Si vous avez un peu de temps faites la visite d'Ellis Island, île musée toute proche qui retrace l'arrivée des 12 millions d'immigrants passés par là jusqu'en 1954.

J1
après-midi

De retour à Battery Park nous parcourons les rues de Financial District où les immeubles du 18ème siècle côtoient les buildings de verre et de béton. Ce mélange créée un charme fou. Même dans ce quartier toujours très affairé, beaucoup de gens prennent le temps de la pause déjeuner aux terrasses des restaurants. Nous déambulons ainsi jusqu'à Wall Street puis Ground Zéro et le mémorial des attentats du 11 septembre 2001. La Freedom Tower était encore en construction.

Nous n'avons pas visité le 9/11 Museum qui venait tout juste d'ouvrir mais il est paraît-il un incontournable.

Nous finissons notre après-midi en parcourant Greenwhich Village et nous nous reposons à Washington Square, agréable parc très animé.

J2

En ce deuxième jour à NYC nous allons prendre de la hauteur... avec 3 points de vue différents.

L'ascendeur ultra-rapide du Rockefeller Center nous élève au Top of the Rock pour une vue depuis le 70ème étage. Central Park et le nord de Manhattan sont à nos pieds. Très belle vue sur l'Empire State Building, au loin la Freedom Tower et encore plus loin la Statue de la Liberté.

On flâne ensuite jusqu'à la superbe Grand Central Station, impossible de se perdre les repères sont bien là : Chrysler Building, Empire State Building, ... Le Bryant Park au pied de la bibliothèque nous offre une halte reposante bien agréable.

Encore un peu de marche jusqu'au célèbre Flat Iron Building et il est temps de déjeuner (16h). Nous choisissons le 230 Fifth, un roof top qui, depuis sa terrasse au 20ème étage, nous offre une vue inédite sur l'Empire State Building.

En soirée nous reprenons de la hauteur puisque nous montons au sommet de l'Empire State Building : 443 mètres et 102 étages. La terrasse de l'observatoire au 86ème étage offre une vision nocturne à couper le souffle.

Note : dans de nombreux guides et forums, entre Top of the Rock (Rockefeller Center) et l'Empire State Building, chacun y va de son appréciation pour savoir lequel des 2 il faut faire. Nous répondons : les 2 ! Pourquoi choisir ? Les 2 sont vraiment différents, surtout si, comme nous, vous en faites un de jour et l'autre de nuit. De jour il faut plutôt choisir le Top of the Rock car la nuit Central Park vu d'en haut ne présente pas beaucoup d'intérêt et la nuit l'Empire State Building offre une vue plongeante sur les buildings éclairés alentours et les rues animées toutes proches de Times Square.

J3

Après 2 jours de ''ville intense'', un peu de vert... nous flânons dans Central Park. Nous y passons une grosse demi-journée, pique-niquons, jouons, courrons, ... Avant de rejoindre le Museum d'Histoire Naturelle tout proche à la scénographie remarquable.

Retour à l'hôtel en bus et métro pour une pause piscine avant de repartir en métro de l'autre côté d'East River. Nous nous baladons sur Brooklyn Bridge au soleil couchant, c'est splendide. Le soleil disparaît peu à peu derrière les tours qui s'illuminent une à une pour nous offrir un somptueux tableau. Nous pique-niquons face à cette vue féérique et inoubliable. Magique, à un détail près, les moustiques assez féroces.

J4

La High Line est une longue promenade (2,3 km) superbement aménagée à l'emplacement d'une voie ferrée désaffectée. Cet itinéraire nous permet de découvrir une autre facette de Manhattan, de Chelsea à Meatpacking District. Nous déjeunons dans le Meatpacking District avec de rejoindre en métro, tout près de Central Park, la 5ème Avenue et ses boutiques luxueuses.

C'est la fin de notre séjour à New-York. Bien évidement nous avons adoré. Passage express à l'hôtel pour récupérer les bagages, train jusqu'à JFK et vol jusqu'à Salt Lake City... la suite du voyage sera moins urbaine...

Près de 5h de vol direct entre NYC et Salt Lake City et 2 heures de décalage horaire supplémentaires... nous nous rapprochons des Rocheuses.

J5

Nous consacrons cette journée à la visite du downtown de Salt Lake City, capitale de l'Utah à 1300 m d'altitude. Salt Lake City a été fondée au 19ème siècle par des pionniers mormons et le centre-ville est marqué par les nombreux édifices mormons : le Tabernacle, centre de conférence de 5000 personnes construit en 1867, le Temple (1893), Beehive House (1854) en sont quelques uns. Le Capitole, siège de l'état de l'Utah, est un autre bâtiment emblématique de la ville

La ville nous semble bien calme, très propre, presque trop, rien ne dépasse... Ce sentiment de calme est-il dû à la rigueur mormone ou bien aux fortes chaleurs de ce jour d'été, un peu des 2 certainement.

Vers 16h nous prenons la route vers le nord pour rejoindre Jackson Hole, 450 km et 5h de route plus au nord.

J6

Jackson Hole est une station de ski réputée, agréable ville de 10.000 habitants à 1.900 m d'altitude, dans le Wyoming. En été, c'est surtout pour être la porte d'entrée de Grand Teton National Park que Jackson Hole est très fréquentée. Nous y passerons 2 jours et demi.

Ce sont des pionniers français qui, arrivant par l'est tombent face à cette chaîne de montagnes et décident de lui donner son nom actuel... Culminant à 4.197 m la montagne du Grand Teton s'élève brutalement, plus de 2000 m au-dessus de la plaine de la Snake River qui serpente au milieu d'un paysage désertique.

Beaucoup de touristes ne font que passer rapidement à Grand Teton sur leur route vers Yellowstone. Il est vrai que la route qui traverse le parc offre déjà de superbes vues, mais quel dommage de ne pas découvrir Grand Teton de l'intérieur.

En ce premier jour, après un tour en voiture pour découvrir les nombreux "viewpoints" aménagés, nous décidons de faire la balade très prisée d'Inspiration Point. Le bateau sur Jenny Lake nous évite quelques kilomètres de marche sans grand intérêt, puis nous grimpons sur les premiers contreforts de la montagne. La vue depuis Inspiration Point est superbe. Nous continuons notre chemin pour entrer un peu dans Cascade Canyon. Cela nous permet rapidement de nous trouver quasiment seuls, Inspiration Point étant le terminus de la plupart des touristes. S'enfoncer dans Cascade Canyon permet d'avoir une vue toute autre sur Grand Teton.

J7

Nous commençons notre 2ème journée par un petit tour sur la Mormon Row, chemin où se trouvent 2 ranchs Mormons. Les montagnes en arrière-plan complètent le tableau le plus photographié du parc. C'est justifié car vraiment superbe.

Ensuite, une marche facile de 9 km nous permet de découvrir Taggart Lake et Bradley Lake avec une vue splendide sur Grand Teton que nous admirons pendant notre longue pause déjeuner au bord de Bradley Lake. Cette balade est un classique du parc, pourtant nous avons croisés moins de 10 personnes... et pas un ours pourtant régulièrement présents dans les parages à en croire les panneaux d'avertissement.

Nous avons été très étonnés de voir comment en quelques centaines de mètres on passent d'un paysage désertique dans la plaine à un paysage de montagne avec des torrents, cascades, lacs et prairies, le tout à peine perceptible depuis la route.

J8

Ce matin nous traversons le parc Grand Teton du sud au nord. Nous faisons quelques arrêts le long de la Snake River avec des vues somptueuses des montagnes se mirant dans la rivière.

L'entrée sud du parc de Yellowstone est distante de seulement 14 km du nord de Grand Teton, et pourtant le paysage y est radicalement différent. Ici pas de pics enneigés ou de plaine désertique, mais une zone de haute altitude (2.400 m en moyenne) avec de forêts, lacs, canyons et surtout geysers et toutes sortes de phénomènes géothermiques. Avec plus de 200 geysers et 10.000 sources chaudes, Yellowstone concentre les 2/3 de ces phénomènes de la planète. Yellowstone restera sans conteste le clou de notre voyage.

Nous abordons donc Yellowstone par le sud avec un premier arrêt à West Thumb au bord de l'immense lac Yellowstone (32 x 23 km).

Nous poursuivons notre route vers le Old Faithfull Geyser, le vieux fidèle, qui tire son nom de sa périodicité approximative mais prévisible. Du coup il y a foule pour admirer son éruption jusqu'à 55 m de haut. Les circuits autour de Old Faithfull sont exceptionnels : Upper Geyser Bassin, Black Sand Basin, Biscuit Basin nous émerveillent par leurs couleurs irréelles et l'activité incessante (geysers, fumerolles, bouillonnements). Morning Glory Pool et Sapphire Pool nous ont particulièrement plu. Après cette première journée nous dormons à West Yellowstone... Cette première journée à Yellowstone nous a réservé beaucoup d'émotions visuelles.

J9

Il est connu que le parc Yellowstone est plus vaste que la Corse, mais son relief est moins accidenté et la route en 8 permet de découvrir les principaux centres d'intérêts en quelques jours. Certes il y a du monde mais en général il est facile de s'éloigner de la foule. Peu d'embouteillages, sauf lorsqu'un bison s'invite sur la route. Il y en a environ 4000 dans le parc, tous sauvages. Les autres mammifères ne sont pas toujours aussi facilement observables : grizzlis, ours bruns, loups, wapitis, élans, cerfs, mouflons, antilopes d'Amérique,...

Comme hier, grand soleil. Nous nous rendons au Midway Geyser Basin pour admirer le joyau de Yellowstone : Grand Prismatic Spring. Il s'agit de la 3ème plus grande source d'eau chaude du monde avec 112 m de diamètre, 37 m de profondeur et un débit de 2.100 litres/minute d'une eau à 70°C. C'est d'en haut que ce bassin offre toute sa splendeur. Quand nous y sommes allées en 2014, il fallait gravir la colline au sud de Grand Prismatic parmi les arbres calcinés. Le site n'était pas du tout aménagé, il y avait donc peu de monde pour profiter de cette vue exceptionnelle. Depuis juillet 2017, le Parc a aménagé un belvédère officiel sur la colline. Ensuite nous descendons pour parcourir les pontons et approcher au plus près le Grand Prismatic Spring et ses couleurs fantastiques dues aux bactéries thermophiles.

Tout à côté le bassin de l'Excelsior Geyser qui déverse 15 à 17.000 litres d'eau par minute dans la Firehole River.

Nous empruntons ensuite la Firehole Drive pour un pique-nique tout à côté du Great Fountain Geyser qui nous offre un splendide spectacle en expulsant des milliers de litres d'eau pendant une longue éruption. Un peu plus loin le jet d'eau du Castle Geyser atteint les 20 m de haut. Après cela ces 2 geysers s'endorment pour 10 à 20 h.

Le Old Faithfull Geyser n'est pas le seul à présenter des éruptions prévisibles, il faut donc passer au ''Visitors Center'' pour s'informer des horaires.

La journée se poursuit en parcourant 2,5 km de pontons au milieu d'une paysage lunaire et Norris Geyser Basin. Geysers et marmites bouillonnantes, par endroit le sol est tellement chaud que l'eau crépite comme sur une plaque chauffante. Cette 2ème journée à Yellowstone restera gravée dans nos mémoires... Retour à West Yellowstone pour dormir.

J10

Nous commençons cette 3ème journée à Yellowstone par la visite du Wolf and Grizzly Discovery Center à West Yellowstone. Des animaux blessés sont recueillis et soignés dans ce parc avant d'être relâchés si possible. On voit des aigles, loups et d'impressionnants Grizzlis.

Sur la route du Grand Canyon de la Yellowstone, nous admirons les belles chutes Gibbon Falls, tout au bord de la route. Plus loin, le Grand Canyon nous émerveille. Les chutes, le canyon en lui-même avec ses couleurs ocre de la roche, vert des pins et de la rivière, ... le tout compose un admirable tableau. De très nombreux points de vue permettent d'apprécier ce spectacle sous différents angles, ... et parfois au prix de certains efforts quand il y a quelques centaines de marches à descendre... et à remonter.

Une première chute, Upper Falls, de 33 m de haut puis Lower Falls avec 94 m de haut, 21 m de large et une puissance remarquable.

Après le Grand Canyon nous parcourons la superbe Hayden Valley où nous voyons nos premiers troupeaux de bisons sauvages. Nous passons la soirée et la nuit à Gardiner près de l'entrée nord du parc.

J11

Nous partons au petit matin pour parcourir la Lamar Valley et observer ses immenses troupeaux de bisons. Plusieurs milliers d'animaux nous offrent un fantastique spectacle. Passage ensuite par les Tower Falls (40 m) et les superbes vues sur la rivières avant de prendre la direction de Mammoth Hot Springs au nord du parc. Ici, depuis de milliers d'années 2 tonnes d'eau chaude, entre 45°C et 77°C, sortent de terre chaque jour. Cette eau dépose du carbonate de calcium qui se solidifie en refroidissant, formant des vasques et terrasses, blanches ou orangées quand l'oxyde de fer est également présent.

Vers 14h nous quittons le Parc de Yellowstone qui, à n'en pas douter, nous laissera des souvenirs impérissables. Nous nous dirigeons maintenant vers Missoula à 450 km au nord-ouest dans le Montana.

J12

Nous restons moins de 24h à Missoula, ville universitaire du Montana, au cœur d'une agglomération de 100.000 habitants. Au programme : balade en ville, resto, courses et baignade au centre aquatique de la ville (il fait plus de 35°C). En milieu d'après-midi nous quittons Missoula pour rejoindre Glacier National Park, 225 km plus au nord. Nous longeons l'immense Flathead Lake (44 x 25 km) et ses pentes couvertes de cerisiers rouges de fruits. Nous passons la nuit à l'entrée ouest de Glacier National Park.

J13

Après un passage au Visitors Center, près du lac Mc Donald, nous commençons notre découverte du parc par le Trail of Cedars, chemin facile au milieu de cèdres de 30 m de haut qui ont, pour certains, plus de 500 ans. Nous continuons ensuite sur la GTTS : Going To The Sun Road. Construite en 1932 elle est la route principale du Glacier National Park. Longue de 85 km, elle traverse le parc d'ouest en est (et inversement) et culmine à 2.025 m d'altitude au Logan Pass. En 2014, année de notre visite, la route fut ouverte le 3 juillet, après avoir déblayée de la neige qui obstrue la route sur parfois 20 m d'épaisseur. La route a ensuite été fermée le 20 octobre pour l'hiver.

Depuis Logan Pass un court et facile chemin, parfois recouvert de neige et glace, nous amène au Hidden Lake qui se découvre au dernier moment. Très beau panorama face au Bearhat Mountain (2.647 m), et ce, malgré les nuages qui s'invitent en cet après-midi. Après avoir admiré faune et flore, très variées ici, nous reprenons la voiture et descendons du côté de St-Mary Lake. Les vues sont splendides. Nous rejoignons ensuite notre chalet bien douillet pour notre dernière nuit aux Etats-Unis. Nous avons également fait la connaissance des curieuses Mountain Goats, chèvres des montagnes Rocheuses, espèce endémique d'Amérique du Nord.

J14

Ce matin nous nous dirigeons vers le secteur de Many Glacier. Déjà, à l'approche du secteur, les vues sont superbes. Nous arrivons au bord de Swiftcurrent Lake, point de départ de notre randonnée vers Grinnell Glacier. Deux bateaux successifs (réservation obligatoire) nous permettent de traverser Swiftcurrent Lake puis Josephine Lake. Nous sommes maintenant au pied de la montagne... il ne nous reste ''plus que'' 15 km de montée avant Grinnell Glacier. Ca monte fort dès le départ mais nous serons vite récompensés par des vues somptueuses. Après 3 h de montée nous découvrons Grinnell Glacier et son lac gelé au pied de fantastiques murailles naturelles. Nous savourons longuement notre récompense avant de redescendre, au milieu des milliers de ''bear grass'' qui poussent ici.

Si cette année le lac du glacier était encore particulièrement gelé, cela ne doit pas faire oublier qu'ici aussi le réchauffement climatique produit ses effets. Il n'y aura peut-être plus un seul glacier dans ce parc d'ici 2050 !

Note : la présence d'ours obligent les autorités à fermer certains sentiers à la dernière minute. Il est donc prudent de prévoir des solutions de repli (comme Iceberg Lake par exemple).

Par cette mémorable randonnée à Grinnell Glacier nous clôturons superbement notre séjour aux USA. La lumière est splendide, les bateaux nous ramènent à la voiture et quelques minutes plus tard nous traversons la frontière américano-canadienne. Nous entrons alors dans le Waterton Park partie canadienne du Waterton Glacier International Peace Park. En ce jeudi 31 juillet 2014, nous passons notre première nuit au Canada.

Grinell Glacier - Sur 2 des photos du lac gelé on aperçoit une personne qui donne une idée du gigantisme de l'endroit.
J15

Nous visiterons assez rapidement Waterton Glacier Park. Pas de grande randonnée mais de petites balades et des points de vue.

Petite visite des Cameron Falls dans le village de Waterton. Ces chutes ont la particularité de se colorer en rouge - orange en cas de pluie, cela a l'air assez spectaculaire d'après les photos mais nous n'aurons pas droit à ce spectacle. 15 km plus loin le joli Cameron Lake, à cheval entre Canada et USA est l'écrin d'une balade familiale en pédalo.

En début d'après-midi nous prenons la route vers le nord. 400 km pour rejoindre Banff. La route traverse de grandes étendues sauvages. Peu à peu, les vastes plaines cèdent à nouveau la place aux montagnes. En plus de 100 km nous traversons 1 village, croisons seulement 2 voitures, 1 school bus et ... 1 wapiti. Le dépaysement est total.

J16
J16

Banff est une station huppée des Rocheuses canadiennes à 1300 m d'altitude. La ville est agréable, nous nous y baladerons mais bien sûr nous allons surtout profiter de son environnement naturel exceptionnel. Nous commençons par la belle route Bow Valley Parkway et le Canyon de la rivière Johnston. Ce canyon se découvre à pied depuis des passerelles qui permettent d'apprécier la rivière tumultueuse.

Retour à Banff, balade en ville, puis sur les berges de la Bow River et visite du Fairmont Banff Springs, célèbre hôtel de classe mondiale, construit en 1888.

J17

Toujours dans le secteur de Banff et Lake Louise, le lendemain nous faisons le tour d'un des joyaux du Yoho National Park : l'Emerald Lake qui porte bien son nom tant ses couleurs sont exceptionnelles. Nous faisons le tour complet du lac (5,5 km) qui offre de belles vues sur les montagnes et glaciers voisins.

Non loin de là, les chutes Takakkaw, hautes de 273 m en 3 sauts, sont impressionnantes de puissance. A l'approche du pied des chutes la température baisse brusquement.

Retour à Banff pour une bonne glace offerte pas nos filles.

J18

Lake Louise, quelques kilomètres au nord de Banff, est l'écrin de 2 diamants des Rocheuses canadiennes : 2 lacs aux couleurs irréelles. Le plus petit, mais aussi le plus beau à notre goût, est Moraine Lake (alt. 1.885 m). Nous sommes en place assez tôt pour admirer le soleil levant sur le lac. C'est un moment magique que de voir les couleurs du lacs changer, les reflets des montagnes environnantes ajoutent à la magie du paysage.

15 km plus bas, le lac Louise s'étend au pied d'un glacier. Il mesure 2,4 par 1,2 km. Il y a bien plus de monde ici mais nous quittons vite la foule et prenons de la hauteur pour une belle et longue randonnée. De là haut, c'est un festival de couleurs...

Nous profitons ensuite de la piscine du Lake Louise Inn où nous passons la nuit. Le Mont Temple (3.543 m) et son glacier veillent sur le village.

J19

Aujourd'hui nous allons rejoindre Jasper, 230 km plus au nord. Mais cette fois-ci la route n'est pas une simple transition. Elle est l'attraction du jour. Icefields Parkway ou Promenade des Glaciers est réputée comme étant une des plus belles routes de montagne au monde. Tout au long de l'itinéraire, jusqu'à Jasper, les points d'intérêts sont multiples : lacs, glaciers, canyons, ...

Parmi les points remarquables on a pu voir le magnifique lac Peyto, le Crowfoot Glacier, le Mistaya Canyon, les Athabasca Falls et le Athabasca Glacier. Il est possible de prévoir une excursion sur ce glacier avec un véhicule adapté. Athabasca Glacier fait partie du plus grand champ de glace des Rocheuses (Columbia Icefiled). Un arrêt le long de la route permet de voir facilement le glacier et son recul régulier depuis des décennies. Plus loin la balade de Parker Ridge permet d'avoir une vue d'en haut sur le champ de glace.

J20

Depuis Jasper nous rejoignons Maligne Lake sur lequel nous faisons une belle croisière qui nous amène à Spirit Island, un des symboles du parc. En fait le bateau nous dépose près de Spirit Island pour 15 mn environ. C'est donc rapide et un peu frustrant, nous aurions bien aimé faire une petite balade dans le coin...

En redescendant de Maligne Lake nous nous arrêtons au joli Medicine Lake puis visitons le Maligne Canyon.

Soirée détente, balade dans Jasper, localité de 4.000 habitants, au milieu de nulle part, resto italien...

J21

En ce jeudi 7 août 2014, nous nous rendons à Cavell Meadow pour une superbe randonnée de 8 km au pied de Angel Glacier. Des icebergs flottent dans le lac de Cavell Glacier. Les forts craquements des glaciers environnants résonnent dans la montagne dont on ressent pleinement la puissance ici. Le sentier nous offre des vues magnifiques sur la montagne, le glacier et le lac en contrebas. En fin de balade, les conditions se dégradent rapidement, fort vent, grêle et température en chute libre... Nous sommes heureux de retrouver la voiture et prenons la route en direction de l'est. La journée n'est pas finie...

La route 16 en direction de l'ouest depuis Jasper passe par le Mount Robson Park qui permet d'avoir une belle vue sur la face sud du Mont Robson, point culminant des Rocheuses canadiennes (3.954 m).

Plus loin nous avons la chance de voir des dizaines de saumons remonter la Fraser River, nous ne nous lassons pas de ce spectacle impressionnant tant le courant à remonter est puissant. Et ce n'est pas fini, quelques kilomètres plus loin ce sont 2 ours que nous voyons sur le bord de la route. Nous nous arrêtons pour les observer, c'est un grand moment...

J22

Depuis hier soir nous avons quitté l'Alberta pour la Colombie Britannique et nous avons reculé nos montres d'une heure supplémentaire. Nous allons faire pas mal de route pour rejoindre la côte Pacifique en 2 jours. Nous ferons quelques arrêts sur la route. Par exemple ce matin, nous passons quelques heures à Wells Gray et ses superbes Helmcken Falls (141 m) et Dawson Falls (seulement 20 m de haut, mais 90 m de large). Nous voyons même un ourson à quelques mètres de nous. Puis nous continuons notre route jusqu'à Kamloops, ville de 100.000 habitants où nous passons le nuit.

J23

Nous prenons notre temps dans Kamloops qui accueille un rassemblement de véhicules en tout genre, voitures américaines anciennes et trucks impressionnants. Puis nous prenons la route pour plusieurs heures jusqu'à Whistler, célèbre station de ski. La route est longue (plus de 3h30), mais superbe. Le contraste est saisissant entre le paysage désertique du départ et les montagnes atteintes à mi-parcours. Ce ne sont plus les Rocheuses mais la Coast Range (Chaîne Côtière). Le paysage est plus proche de nos Alpes européennes et on y retrouve de nombreux et magnifiques glaciers.

Whistler est la plus importante station de ski du continent américain, réputée pour sa poudreuse incomparable. La proximité immédiate de l'océan Pacifique apporte chaque hiver plus de 10 mètres de neige cumulés sur la saison. Nous découvrons la station tranquillement.

J24

Ce dimanche, matinée tranquille : repos, boutiques, balade, marché avant de reprendre la route en direction de Vancouver par la fameuse et majestueuse Sea To Sky Highway, que nous parcourons dans le sens Sky to Sea sur 120 km. Les vues sur le Pacifique et les montagnes sont magiques, les arrêts furent nombreux : cascades (dont les Shannon falls de 335 mètres de haut), Alice Lake pour une pause baignade, vues sur les glaciers (on ne s'en lasse pas), corniche au-dessus du Pacifique. D'ailleurs, pour l'arrivée sur les rives du Pacifique nous avions une superbe couleur. La montagne se jette dans l'océan et, 60 km avant Vancouver, la route nous fait longer la Baie Howe sur 40 km, tantôt au niveau de l'océan, tantôt en corniche, permettant d'admirer ce fjord et les nombreuses îles qui le constellent. En arrivant sur Vancouver nous montons à Cypress Mountain pour découvrir un très joli panorama sur la ville.

J25

Nous passons quelques jours à Vancouver, nous avons beaucoup aimé cette ville. Métropole de 2.300.000 habitants, et densément peuplée, Vancouver n'en est pas moins très aérée, par de nombreux espaces verts, dont certains très sauvages, bien qu'en plein cœur de la ville. La ville est au bord du Pacifique, mais les premières pistes de ski sont à moins de 30 mn du centre-ville.

Vancouver a souvent été aux meilleures places dans de nombreux classements : ville la plus agréable à vivre au monde, une des villes les plus propres. En contrepartie c'est une ville parmi les plus chères que ce soit pour l'immobilier ou le coût de la vie. Vancouver est aussi le premier port d'Amérique côté Pacifique.

Nous découvrons le Lynn Canyon qui, en plein cœur de l'agglomération, est un parc très naturel de 250 ha. Baignade dans la rivière et passage sur le pont suspendu.

L'après midi nous avons fait une quinzaine de kilomètres à vélo pour découvrir le célèbre Stanley Park et le centre ville. Stanley Park est un immense parc urbain de plus de 400 ha qui se trouve à l'extrémité de la presqu'île du centre-ville. Une route de 9 km, le seawall, permet d'en faire le tour en vélo ou à pied et offre de belles vues sur la Pacifique. Arrêt baignade sur une plage de ce parc. Le retour à l'hôtel en vélo permet de découvrir la ville sous un autre angle.

J26
J26

2ème jour complet à Vancouver. Le ciel est plus gris, ce n'est pas grave, nous avons décidé d'aller visiter l'aquarium, le plus grand du Canada. Très agréable nous avons pu admirer entre autre les ballets de méduses et les allers retours des bélugas dans leur bassin...

L'après-midi, le ciel est plus clément, balade et shopping en centre-ville puis nous terminons la journée par un passage sur Grandville Island. Le marché avec les produits locaux et exotiques est superbe, que de saumons ! Restaurant très sympa. Nous rentrons en faisant un petit détour par le charmant quartier historique de Gastown et sa célèbre Steam Clock (horloge à vapeur).

J27

Puisque nous avons pris notre voiture aux USA (Salt Lake City) il est nécessaire de la rendre aux USA. Nous partons donc ce matin pour Seattle. Pour la première fois depuis le début de notre voyage, le temps est pluvieux et frais... ça sent la fin. Passage de la frontière et encore 2 heures de route pour atteindre Seattle. Nous nous garons près des quais pour une agréable balade. Nous parcourons aussi les allées du pittoresque Pike Market avant de retourner dîner sur le port. Passage rapide au pied de la Space Needle avant de rentrer à l'hôtel, tout près de l'aéroport... car le retour en France est prévu demain matin.

Nous rentrons, conscients d'avoir vécu un moment unique, en famille, à découvrir des villes et des sites exceptionnels. Ce séjour restera à jamais graver dans nos mémoires.