Carnet de voyage

TRANS ALPES IRAN

Par
37 étapes
196 commentaires
1
Par FABJM
Deux potes aiment la moto et veulent vivre activement ce loisir, idéal pour aller au contact de gens au mode de vie différent, d'une civilisation magnifique et millénaire. Deux mois d'aventures !
Du 1er avril au 31 mai 2018
61 jours
Partager ce carnet de voyage
1
Des mois de réflexion, de recherches, de préparation et voilà le résultat, 2 transalp bien montées pour partir au bout du monde !
2

C'est parti ! Ouf, depuis le temps qu'on en parlait !...

Bonne petite drache pour démarrer, mais dès la sortie du tunnel beau temps jusqu'à Piacenza avec 20° au compteur.

Petite journée de roulage, 400km on appelle ça une marche d'approche...le camp de base est encore loin !

Le mot du jour de Fabrice : Jésus nous sauvera tous...

3

Beau temps calme et thermomètre à 21...... que demander de mieux ?

C’est parti pour 15 heures de bateau et demain traversée de la Grèce depuis Igoumenitsa jusqu’à Alexandroupoli.

Un grand ciel bleu fort appréciable, enfin on goûte au printemps ☀
4

Météo superbe, route et paysage magnifique, la traversée de la Grèce c'est pur bonheur !

Des gens accueillants, des terrasses qui ne le sont pas moins...que demander de mieux ?

On avance vite, pour l'instant c'est de la route facile mais un petit souci quand même : un rayon de roue cassé sur la moto de JM...bizarre bizarre il n'y a pourtant aucune raison apparente...il va falloir trouver le petit réparateur qui va bien pour changer ça.

La route est longue...le pays accueillant ! 
5

Nous voilà en dehors de l'Europe, dans ce pays charnière hautement stratégique depuis des siècles.

Canakkale est situé sur le détroit des Dardanelles, qui commande l'accès à Istambul et la mer Noire depuis la Méditerranée, le lieu est historique puisque c'est notamment à proximité que se situe la légende du siège de Troie conté par Homère.

Plus récemment une défaite cuisante pour les alliés eut lieu ici lors de la première guerre mondiale.

Aujourd'hui la ville semble très moderne, elle vit à la mode occidentale et les tenues et maquillages en témoignent.

Sûrement que tout le pays n'est pas ainsi, on va vite vérifier dans les jours qui viennent l'emprise nouvelle de la religion dans cet état jusqu'ici très laïque.

À part ça ? Réparation du rayon de roue casse ce matin avant le départ puis route sans histoire sous un ciel un peu voilé mais très beau.

Demain on descend au sud sur la côte méditerranéenne en direction d'Izmir, on devrait avoir de belles images à proposer...

Pour aujourd'hui no photos, désolé mais la wifi de l'hôtel patine et impossible de transmettre les images...on verra demain !

On a retrouvé de la wifi ! Voici donc une photo 😉

6
Où l'on peut  constater qu'en mode roots le motard reste propre sur lui ! 
Traversée du détroit des Dardanelles, bonjour l'Asie !!! 
Et bonjour la Turquie !!! 

Ouf !

Content d'avoir pu vous envoyer 3 photos...c'est un combat !

C'est déjà pas simple de fair des photos quand tu es en moto...tu as déjà essayé ? 😂 Mais si en plus les connexions réseau wi-fi sont mauvaises, c'est double peine..

Ce soir nous sommes donc à Aydin, à l'est d'Izmir après environ 450km de route sous le cagnard ! Trop dur...hi hi hi !!!

Les machines roulent sans soucis, les pilotes sont en pleine forme même s'ils regrettent de devoir chercher longtemps pour siffler une bonne bière fraîche...ce genre d'article se raréfie sous ces latitudes et même si l'on était prévenus on se désole quand même 😟

Peu de contacts avec les autochtones puisqu'on passe du temps à rouler mais lorsqu'on stoppe on croise des gens sympas et ouverts qui cherchent le contact...pas simple à cause de cette fichue barrière de la langue évidemment.

Trois contrôles routiers aujourd'hui...sûrement qu'ils nous arrêtent plus par curiosité qu'autre chose, savoir d'où l'on vient et où l'on va...éternelle question non ?

Nous demain on va à Pamukkale voir les célèbres sources d'eau chaude, promis il y aura de la photo...bises à tous !

7

Grosse étape aujourd'hui, on arrive dans la Turquie profonde, changement de décor en vue...

Visite matinale aux sources chaudes de Pamukkale mais horaire déjà trop tardif, la réverbération du soleil sur le calcaire bien blanc et la surface de l'eau est écrasante, c'est dommage il faut arriver plus tôt...ou tard. On le savait mais on a dû stopper loin du site hier soir et une longue route nous attendait donc ce matin...

Tant pis, c'est beau malgré tout ces baignoires de concrétions calcaires en terrasse dans la falaise, créées par le ruissellement des sources d'eau chaude.

On est priés de quitter ses chaussures à l'entrée du site mais on peut aller tremper ses miches dans les baignoires et se vautrer dans la boue...c'est peut être bon pour la peau mais pas pour les blousons moto donc basta !

Direction plein est, les paysages changent, on traverse des massifs montagneux encore enneigés du haut de leurs 3000, on passe des steppes verdoyantes qui font penser à la Mongolie, croisons des lacs salés éclatants de blancheur...bref on ne s'ennuie pas trop c'est plutôt plaisant, surtout que le réseau routier est incroyablement bon. Routes larges, revêtement neuf et souvent 2 X 2 voies...surprenant !

Sur ces bonnes routes à bécane on prend plaisir à rouler et tracer son chemin dans les grands espaces !

Ce soir nous sommes à Aksehir, charmant port de pêche à 1000m d'altitude, il fait frais et je crois qu'on va bien dormir...A bientôt pour la suite, faites gaffe à vous, prenez pas froid sortez couverts 😄

8

Rendez-vous en terre inconnue... saison 8 : l'Anatolie !

Région centrale de Turquie, ses steppes tantôt verdoyantes tantôt arides, un plateau à + de 1000m d'altitude moyenne, battu par les vents et écrasé de soleil, espaces immenses et au milieu se trouve le joyau de la Cappadoce, au croisement d'influences occidentales et orientales.

Le sol volcanique est tendre et l'érosion a fait son œuvre, on rencontre des colonnes, des cônes, des aiguilles...étonnant, d'autant plus que beaucoup de ces tours furent habitées, on en voit clairement les traces...pas les thraces hein, faut pas confondre c'est plus à l'ouest pour les connaisseurs...

On trouve le moyen en arrivant de tomber sur un autochtone, commerçant de bibelots souvenirs qui nous fait garer devant sa boutique et tape la converse en français...il connaît la yaute pour avoir travaillé à Annemasse, on a donc causé du pays et du sien un peu aussi quand même.

Nous avons donc posé le sac à Göreme, en plein cœur du sujet pour deux nuits afin d'en profiter un peu après l'aperçu d'aujourd'hui à notre arrivée. Village très touristique, ça va à cette saison mais j'imagine en été...

Ambiance toujours excellente, les Turcs sont cools et avenants, on est plutôt surpris par le développement du pays avec des routes XXL toutes neuves sur des centaines de km et une urbanisation galopante mais nécessaire pour loger 80 millions de personnes qui comme ailleurs quittent les campagnes pour vivre dans les villes...

L'envie de communiquer est bien là, en revanche assez peu semble t il possèdent des rudiments d'anglais, pas simple de se comprendre dans ces conditions, même pour les petits achats simples il faut gesticuler expliquer...alors si tu dois demander ta route je te raconte pas !

Pas grave, depuis maintenant une semaine on a vu de belles choses et tous les clignos sont au vert, il nous reste environ 1100km avant d'atteindre notre objectif de toucher la frontière Iranienne probablement mercredi.

Merci pour la visite et à demain...si vous le voulez bien ! 😉

9

Le dimanche le motard se repose...se cultive...se détend...hé hé !

Pas loin de 3000km de câble enroulé depuis une semaine, on s'est dit qu'on méritait bien une pause dans cette région sympa de Turquie, on avait envie d'en voir un peu plus.

Pas de bol, le ciel est couvert ce matin ! Rien de méchant mais les couleurs sont fades, le relief moins marqué...dommage pour les photos et le plaisir des yeux.

Petite rando le matin, on grimpe sur quelques perchoirs histoire de dominer un peu la situation et de visiter quelques tours ou cheminées naturelles formées par l'érosion comme je disais hier...

Ces tours ont été habitées il y a longtemps, par différentes civilisations, au gré des invasions diverses et variées qui ont eu lieu ici. Des chrétiens ont vécu là, cachés, ils ont trouvé le moyen d'y créer des églises ! Parfaitement...les intérieurs de certaines tours ont été sculptés et décorés comme de vraies églises...c'est complètement surréaliste ! Beaucoup de tours continuent de s'éroder évidemment mais certaines sont encore assez bien conservées, de l'extérieur ça ressemble à la contrée, au village de Bilbon Saquet le Hobbit, tu vois ? Ou alors à Schtroumpf-land...au choix !

Petit coup de bécane (quand même, oh, faut pas deconner non plus...) pour voir les alentours et constater que le phénomène est identique sur de nombreux km, le paysage est vraiment marqué par ce phénomène naturel dû à la composition du sol.

Et voilà, une journée bien remplie. Le soir le motard se couche tôt car sa route est longue le lendemain...il est 23h ici ( + 1h / France) et le programme est simple : cahier de vacances, lecture...sages les gars !

On vous souhaite la bonne nuit, courage à ceux qui bossent demain !

Bises aux filles, amitiés viriles aux poilus !

Vos avez vu cette déco ? Et tout ça est bel et bien à l'intérieur de ces tours naturelles...pas mal hein ? 
10
le cri du marchand glace...mieux que le cri du muezzin 😉 matez un peu le monde au Resto de l'hôtel 😄

La route de la soie....et oui on est sur ce trajet depuis plusieurs jours, tracé mythique emprunté par les caravanes autrefois et aujourd'hui par les motards jobards !

Hier les caravansérails étaient pleins à craquer, remplis de bêtes et d'hommes...

Aujourd'hui Le motard se retrouve bien isolé dans une salle de Resto prévue pour 150 ! 😂😪 En fait l'hôtel a ouvert le restaurant rien que pour nous...oui oui ! C'est un bel hôtel 3* dans une ville de 300000 habitants, le patron cause français et le personnel très sympa...le prix aussi : 34€ pdj inclus ! Que demande le peuple...nous on s'en fiche on voyage en liberté, pas grave et même tant mieux !

On hallucine sur les prix, ce soir on a mangé pour 6€ chacun, à midi 3,50€ pour 2...etc...y a que la bière qui est chère mais tout ce qui est rare est cher, pas vrai ?

Sympathiques les Turcs, ils veulent tous aider comme ce soir pour indiquer un hôtel...tu demandes à un et tu en as 10 autour qui te disent des trucs incompréhensibles car bien sûr ils jactent pas un traitre mot d'anglais. Ça fait rien ils sont cools, offrant toujours un café ou un thé, klaxonnent sur la route ou saluent de la main et on n'a jamais la sensation qu'ils cherchent un quelconque paiement.

Les visages changent, par ici on voit beaucoup de faciès typés Mongols et les chauves-souris se font plus nombreuses petit à petit, c'était prévu...et c'est pas fini paraît il 😏

Elazig est à environ 600km de la frontière Iranienne, demain on dormira à Van, inch'Allah, pour passer en Iran mercredi théoriquement.

On vous souhaite la bonne nuit et vous disons à mardi...si le cœur vous en dit !

11

Voilà...la Turquie, c'est fait !

Chat d'Iran 😄

On y reviendra au retour sur un autre trajet mais pour l'heure place à l'Iran qu'on découvrira, on l'espère, dès demain...si les douaniers n'exigent pas le permis international puisqu'on ne les a toujours pas reçu depuis déjà 2 mois 😡

Aujourd'hui la pluie nous a accompagnés, ce n'était pas la meilleure des étapes Turques mais on a fait de belles rencontres avec les locaux, toujours aussi accueillants et généreux. Même dans les stations services on vient à plusieurs te servir sur un plateau deux verres de jus de fruit...et ils ont une banane comme ça !

A l'arrivée on a eu la chance de voir le Mont Arrarat de loin, c'est peu fréquent d'en voir le sommet et là il a fait l'effort pour nous c'est chouette non ? L'atmosphère humide et brumeuse ne permettait pas de le voir net et propre et la photo est médiocre, on ira le voir de plus près au retour.

A propos de photos...pas moyen de les envoyer, le réseau wifi est trop pourri c'est impossible, on verrà demain, même ce texte je ne sais pas s'il sera envoyé.

Bonne nuit à tous et croisez les doigts, envoyez nous les bonnes ondes...pour le réseau et vers la douane s'il vous plaît 👍

 On a retrouvé un peu de réseau 😉 On vous livre quelques photos avant de faire les derniers 100 kms qui nous séparent de l’iran 🇮🇷
12
 Premières vues très montagneuses d'un nouveau pays 

Nous y sommes 👍

On a flippé pour rien, tout a bien marché, vous avez envoyé les ondes qui vont bien...Merci !

Ce matin on faisait un peu la tronche en regardant le ciel...des trombes d'eau, averses orageuses qui heureusement nous laisseront tranquilles pour partir mais on roule sur du gramuillé, aucun grip avec leur goudron lisse comme du marbre, il faut piloter "sur des œufs" et doser ses freinages...

Erreur de navigation, on chope une mauvaise route qui rallonge la distance en passant par une autre frontière...tant pis c'est beau, très montagneux, on grimpe à 2300m, il fait parfois 4°. bonjour l'ambiance...On traverse pas mal de camps de réfugiés Syriens qui vivent dans les tentes de l'ONU, sensation de malaise quand toi, tu viens te promener. On est souvent stoppés à des Check Point, check point Mehmet, check point Mezüt etc etc...Chaque fois même scenario : passeport plize, where are you from ? Where are you going ? Why ? Etc...normal quoi. Les flics ou militaires sont tous très sympas, proposent du thé, ont envie de discuter...ça les amuse de nous voir là et ça change de leurs contrôles habituels probablement. On se trouvait, lors du dernier contrôle, à 100km de la Syrie donc ceci explique cela...

Frontière folklorique côté Iranien avec des attroupements de camionneurs et de divers zozos qui proposent leurs services aux très rares touristes de passage, quel joyeux bordel ! Mais encore une fois tout se passe dans la bonne humeur, c'est cool mais on reste plantés deux bonnes heures quand même et 167 coups de tampons mais pas de demande du fameux permis international...ouf !

La suite au prochain épisode...il est presque minuit ici, il y a 2h30 de décalage

Bises à tous !

13
Búkan, nord ouest de l'Iran, scènes de vie ordinaire 

Petite journée de roulage, il nous fallait du temps pour quelques démarches importantes : refaire le plein de cash money et nous assurer en Iran car ce pays, comme la Russie, n'a pas d'accord avec les compagnies d'assurance pour les touristes en transit...

Vous imaginez bien qu'on trouve pas ce genre de truc si facilement ici...heureusement pas mal d'enseignes sont en anglais, on a pu repérer une banque "à l'ancienne" avec plein de comptoirs et des gens derrière...pas de tablettes digitales, non non des vrais gens ! 😄 Et bien sûr une dame souriante, gentille et patiente qui nous a pris en mains, lol, et aussi donné des conseils pratiques pour nous débrouiller en ville...très sympa et très mignonne aussi !

On déniche un immeuble d'assurance on explique notre cas et sommes reçus à bras ouverts par un chef de quelque chose, il y en a pas mal dans les assurances, il nous fait établir le devis par "le système" aux mains d'une petite dame au doux nom de Haley...oui on lui a demandé et nous l'a donné sans broncher, tout comme elle a dit oui pour une photo...pas si farouches les Iraniennes 😉 Quant au boss il a voulu aussi sa photo avec nous pour envoyer à un autre boss...il y a sans doute peu de touristes européens, on a été l'attraction. Soignés comme des coqs en pâte, le patron nous offre des confiseries, nous parle de films français qu'il a vus et aimés et nous explique qu'il aime la France et qu'il est heureux qu'on vienne visiter son pays...voilà voilà c'est sympa tout ça mais il est déjà plus de midi ! On s'en tire pour moins de 2 millions pour les 2 motos ! Ça fait quand même 40€ pour les 2 !!! 👍

On décolle en direction du sud, cap sur Ispahan à 1000km environ qu'on atteindra dans 3 jours en principe. Pour aujourd'hui c'est un paysage de moyenne montagne qui nous accompagne, une chaîne qui s'étire du nord au sud jusqu'à la mer du côté du Koweit. Joli mais rien de transcendant, la route est assez bonne, parfois à double voie, pas de soucis. On se méfie de leur mode de conduite, ils sont tous un peu kamikazes au volant paraît il, mais sur la route c'était cool...par contre en ville c'est le rodéo, du grand n'importe quoi mais sans agressivité débordante...ils veulent tous passer avant l'autre, t'as l'impression qu'ils visent les piétons mais ca a l'air de bien se passer, même pas trop de klaxons et beaucoup de sourires. Il n'y a pas de motards ici mais les caisseux nous saluent et c'est cool !

Ce soir on a dégoté un hôtel bien miteux 😂 mais bon...ça fait partie des plaisirs du voyage. Petit tour en ville, on est surpris par le monde qui traîne sur les trottoirs et le pourcentage de moins de 30 ans, hallucinant ! Repas dans un petit boui-boui où le patron nous propose d'assister à une soirée anniversaire...tentant mais pas simple en moto la nuit, on décline l'offre surtout qu'on veut pas traîner ici demain matin !

Quand même surprenant pour nous, habitués à être méfiants de tout et de tous, cette spontanéité et cette hospitalité...on l'avait lu dans les blogs et les bouquins et c'est bien réel ces gens là savent vivre et le montrent.

Avec ces images en tête on vous laisse, pour nous c'est l'heure du dodo 😚

Des bises de bonne nuit à tous !

14
Joyeuuuuux anniversaiiiiiire Fabrice, joyeux anniversaiiiire Fabriiice !!! 

Et voilà...ça devait arriver, le mauvais réseau à empeché l'édition d'hier !...

Embêtant, d'autant plus qu'hier 13 Avril était une journée importante : 62 au compteur en effet depuis le 13 pour l'ami Fabrice ! 🍾

Bienvenue au club mon gars et félicitations ! C'est qu' il a la gaule l' Iran-Man, il envoie du gros gaz 😂! Anniversaire arrosé à l'eau qu'on a reçue du ciel une bonne partie de la journée, au coca à midi et bière sans alcool le soir...youpiiii !!! Manque le Champomy et on a la totale ! Faudra rectifier le tir en rentrant, ho, sans déconner ! 🍾

Journée un peu hard...rouler sous la pluie franchement il y a mieux. On s'est quand même régalés avec tous ces gens qui savent bien nous faire oublier cette météo maussade. Ils sont toujours aussi nombreux à lancer des welcome in our city, welcome in Iran ! Un peu l'inverse de chez nous non ?...

On est en plein Kurdistan Iranien, ils sont heureux de voir des étrangers qui les visitent, ils et elles font part de leur bonheur de rencontrer des voyageurs qui sont venus jusque dans leur pays, demandent si les français apprécient les Kurdes et si on trouve le pays joli. Tous les âges s'y mettent, jeunes et vieux, parfois le père qui pousse son fils à venir nous parler. Les femmes ne sont pas en reste, elles ne sont pas du tout effacées derrière leurs mecs et viennent direct discuter en anglais, pas mal l'ont appris et aiment s'en servir, visiblement. Plusieurs fois on nous a indiqués des lieux et choses à visiter dans le coin, on nous passe des adresses d'hôtel etc...vraiment cool.

C'est surprenant, on se fait une image des Iraniennes qui est faussée, merci les médias...en fait, même si elles n'ont pas la liberté des occidentales, elles donnent l'impression qu'il y a bien un début d'émancipation, en tout cas beaucoup en portent sur elles des traces comme le maquillage, les accessoires, le smartphone etc...ne croyez pas que c'est le royaume des chauves-souris, cette image a peut être existée mais Une évolution importante semble t il est lancée, l'Iran bouge et s'ouvre.

Balade en ville le soir, le vendredi c'est leur dimanche ici, jour de la prière et jour de fête et la ville est illuminée, il y a pas mal de musique dans les rues, le bazar se transforme en marché primeur. La prière on n'en a pas vu la couleur, rien de visible en ville. Les rites Chiites sont manifestement différents, pas d'appel à la prière du muezzin, les cérémonies semblent beaucoup plus discrètes et si l'on peut voir des Kurdes avec un chapelet en mains, beaucoup d'autres paraissent bien loin de ce genre de préoccupations.

Demain si la météo le permet on atteindra Ispahan et ses palais des Mille et une nuits ! Sheherazade nous voici..

À+


Le marché primeur dans le bazar 
15

Ispahan, ou esfahen c'est comme vous voulez, une des perles de la Perse, nous y arrivons comme espéré, le ciel nous a été favorable et la route belle et facile !

Paysage changeant aujourd'hui, on finit par descendre un peu en altitude ainsi qu'en latitude...résultat des courses le terrain est plus aride, les sommets moins hauts et sans traces de neige. Nous sommes cependant encore à plus de 1500m et la température n'a rien d'excessif.

Comité d'accueil bien en place pour l'entrée en ville, escortés par des jeunes en petites cylindrées qui s'en donnent à cœur joie pour nous montrer leur maîtrise des wheelings au milieu des voitures 😱

Deux millions d'habitants "ça cause" et la circulation est dense et anarchique, c'est les jeux du stade épreuve de chars...ma ma mia !!!! On s'en est sortis mais pfffiouuuuu !!! C'était chaud !

Hôtel en plein centre, on est bien placés pour arpenter la ville demain à la première heure, ci-dessous un petit aperçu de la ville.

Amis du soir...bonsoir !

N.B : il y a deux petits drapeaux 14 sur la carte, ça vient du faite que cette étape a été enregistrée en deux fois...le deuxième 14 n'est pas à sa place, bien trop à l'est.

Environs et centre ville d'Ispahan 
16

Changement radical de décor et d'ambiance aujourd'hui, on retrouve du tourisme de masse il y a pléthore d'Européens et du coup l'ambiance est différente, plus commerciale et moins désintéressée...on trouve de grands hôtels et des bus qui viennent y décharger leurs cargaisons de visiteurs en goguette.

Ispahan est la première destination touristique d'Iran paraît il. Les magnifiques monuments, le bazar, les ruelles de la vieille ville...tout cela attire forcément.

Ici on sent une culture ancienne et raffinée, la ville fut une capitale il y a mille ans puis détruite partiellement par les Mongols et les Ottomans et enfin les Afghans...sans parler de quelques dégradations récentes dûes aux intégristes !...

Le mieux est de vous montrer en photos de quoi il retourne aujourd'hui...

 Visages d'hier...et d'aujourd'hui...

Nous, ça nous a bien plu...juste un regret : moins de soleil en fin d'après-midi, alors que c'est le bon moment pour les photos de la mosquée pour éclairer aux mieux les mosaïques bleues...dommage mais ça fera un bon prétexte pour s'y arrêter de nouveau lorsqu'on repassera par là...le jour où l'on se décidera pour aller jusqu'au Népal par exemple 😄😄😄

Après ces km de visites, et encore on a zappé les musées...il fallait se retaper, direction un bon restaurant ! On mange bien ici, les Iraniens cuisinent nickel il y a énormément de légumes et de fruits, viande d' agneau, veau, volailles, même du poisson...et les spécialités sont tentantes. L'ennui c'est que t'y comprends rien sur les menus, tu tapes au hasard et c'est pas toujours comme tu crois 😂 et tu dégustes ton plat arrosé d'eau claire et ça...franchement hein...😪

QUANDTU TE  RÉGALES EN MANGEANT ET BUVANT UNE BIÈRE À 0% ha ha ha !!! 

Allez c'est trop triste de se coucher avec une terrible envie de Côtes de Provence ! Pffffffffff........

17

Shiraz ? Les gens de laYaute vont se demander où ç'est ?😂non les gars cherchez pas une nouvelle station ou un hameau méconnu entre Villaz et La Clusaz...c'est un peu plus à l'est des Aravis ! Au sud de l'Iran vers le golfe Persique. Tu vois ? On est en face du Koweït d'Oman, Dubaï...magique !

Nos petites motos d'occasion nous ont permis de rouler déjà près de 6000km et de réaliser notre premier objectif qui était d'atteindre Persepolis ! Ça c'est fait...on vise maintenant l'objectif de rentrer à Annecy...ça reste à faire ! Il y a du chemin à parcourir...et tant mieux c'est beau ce pays, on aurait presque envie d'en rajouter mais bon...la Thaïlande c'est loin ? Ah quand même ! On va se calmer alors...

Shiraz est le point le plus méridional du parcours désormais cap au Nord après que nous aurons visité ces sites pendant 2 jours. Ce qui est dit doit être fait...c'est ainsi...on vous laisse donc, on y va on vous racontera

Arvi !

18

Réveil sous la pluie d'orage ce matin...Damned ! Accalmie puis nouvelle drache...perception des vestes pluies, pas glop ! L'hôtel nous déconseille les visites qu'on voulait entreprendre, faute de luminosité, c'est dommage disent ils, il faut du soleil pour admirer. Confirmation par un groupe de 12 montagnards d'Albertville et Annecy ! Ils ont atterri là suite à l'abandon de leur projet de ski dans l'Alborz, un massif près de Téhéran qui culmine à plus de 5600 m. Ils ont skié 8 jours mais non pu atteindre leur objectif à 4000 m à cause des conditions météo...du coup ils sont descendus au sud...on révise donc nos projets, on part en ville se balader mais sans visites, on les fera demain.

Shiraz est une belle ville, 1,5 millions d'habitants, c'est dingue il nous semble que toutes les villes sont énormes il n'y a pas ou peu de villes moyennes. Circulation dense, du monde partout, ça grouille ça brasse et toujours énormément de jeunes. Ambiance toujours sympa mais un poil moins chaleureuse qu'au Kurdistan...Beaucoup de touristes ici aussi, on entend du français fréquemment.

Visite du bazar à l'abri, on chemine au hasard d'allées voûtées en briques, c'est très isolant du chaud et froid...pas fous les anciens ! On y trouve de tout, tapis, tissus, épices, artisanat, quincaillerie...et les bijoux ! Ca regorge de bijoux ! C'est plein d'or partout...la folie ! Pas du 24 carats certes mais quand même...mazette ! Même les petites filles sont parées, ils adorent ca visiblement.

Difficile de se faire une idée du niveau de vie...pour nous elle n'est pas chère mais pour eux ?...en tout cas il n'y a pas de misère visible dans la rue, pas de richesses affichées non plus, hormis les bijoux. En soirée on se balade sur les boulevards, c'est encore le bazar mais différemment...les magasins sont regroupés par type de produits, un peu comme si on passait d'un rayon à l'autre en hypermarché, sauf que ce sont de petits bouclars qui font un bizness de dingos...ça bosse dur !

En soirée on révise les machines, tout est ok puis réservation du taxi pour Persepolis, ce sera plus simple et confort sans l'équipement motard pour visiter les ruines. La météo annonce beau et chaud, alors...Inch'Allah !

Pour les photos c'est râpé, réseau nul je renonce...les images téléchargées sur tablette partent via le cloud, si Patricia les récupère.... car ça non plus c’est pas gagné 😌

19
Shiraz et Persepolis ça fait comme ça... 

Hello !

Ça va vous ? Parce que nous c'est plutôt nickel, beau temps retrouvé avec la chaleur qui va bien, sans étouffer...que demander de mieux ?

Visite de mosquée ce matin de bonne heure, pour choper les rayons de soleils qui entrent à travers les vitraux et forment une mosaïque au sol et sur les murs, c'est chouette ! En revanche, dommage qu'il y ait déjà énormément de touristes...et encore ce n'est pas la pleine saison !

Après midi à Persepolis, 2500 ans...construite après 150 ans de travaux...énorme ! Une ville de parade en fait, destinée à recevoir les délégations d'étrangers visiteurs, le but est de marquer les esprits et montrer la puissance du roi de la civilisation Achmedéide...plutôt réussi comme effet ça devait envoyer du lourd !

En dehors de ces réceptions la ville était inhabitée...comme quoi de tout temps le paraître a eu son importance...on a fait quelques rencontres sur le site, d'abord une Franco Iranienne qui parle Français au top, elle est en fac de lettres à Lyon 2. Mariée à un Franco Iranien, elle était disons...réaliste envers son pays et assez critique. On a croisé également un couple de Roanne partis avec un vieux Toy avec 400000 km au compteur, pour 8 mois de balade !...Veinards, ils poursuivront la route vers la Mongolie et retour par la Russie etc...des routards de 59 et 57 baroudeurs expérimentés en Afrique...au top !

On espère que les images vous donneront envie de venir...il faut voir l'Iran, c'est beau ! Le spot trouvé pour la wifi ce soir va nickel, vous avez donc droit à pas mal d'images...

Gros smacks de nous à vous et merci à tous de nous suivre, ça fait plaisir !!!

20
Quand t'es dans le désert, depuis trop longtemps...tu te d'mandes à qui ça sert, toutes les règles un peu truquées du jeu qu'on ve...

Ah ! Jean Patrick Capdevielle...on l'a chanté ce matin...on en a bouffé du désert, et en moto t'as pas la musique...enfin pas sur les nôtres, alors tu passes tout ce que tu connais que t'aimes bien selon l'inspiration du moment ! Voilà aujourd'hui c'était donc Jean Pratique Paquedevieilles

On dirait pas sur les photos mais il faisait frisquet...c'est que l'Iran est un immense haut-plateau et au printemps ce n'est pas encore une étuve...tant mieux d'ailleurs on l'a un peu fait exprès. Bref on Cruise à pas loin de 2000 m d'altitude avec un petit 11°...de température, pas le taux d'alcool, ho ! Très belle route et paysages désertiques somptueux toute la journée, nombreux stop photos mais pas simple d'être au bon moment au bon endroit avec une telle luminosité c'est compliqué ...il faut bidouiller les réglages, saturer les couleurs mais bon...t'essaies une ou deux fois et bast...tout se complique en moto avec les gants, les lunettes, le casque...enfin bon on va pas se plaindre non plus hein ?

On arrive à Yazd en fin d'après-midi, encore une ville de + 1 millions de pékins, bordée par deux déserts au sud et au nord. La vieille ville est paraît il superbe, on y trouve des badgirs, les tours du vent, qui permettent de capter le vent et le faire circuler dans la maison pour la rafraîchir...ca existe dans les pays chaud, on l'a vu à Nouméa, c'est astucieux comme système...une entrée d'air, refroidi en passant sur un bassin d'eau froide et une extraction d'air chaud passant par un autre tuyau !

Bon, on a lu le principe mais pas encore vu, c'est pour demain...pour l'heure on s'est limités à un petit tour de ville pour trouver un p'tit resto, on a juste aperçu ces tours et aussi beaucoup de magasins de tissage de soieries, réputation de Yazd depuis sa découverte par Marco Polo sur la route de la soie.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui...n'oubliez pas le guide !...

Arvi Pâ !

21

Amis du soir...bonsoir !

Dans la série des connexions qui deconnexionnent...nouvel épisode ce soir ! Pffff...Je vous la fais courte : ici on a un password par appareil et ils ne sont pas interchangeables...et bien sûr celui de la tablette n'est plus actif...et bien sûr les photos sont...sur la tablette, bingo ! Donc peu de photos ce soir car j'en fais peu de mon I Phone

À part ça ? Bonne journée de visite de la vieille ville et ses ruelles hyper étroites comme en Andalousie mais avec des murs en pisé recouverts de torchis. On ne voit rien des maisons si la porte est close, elles n'ont aucune fenêtre sur rue...la curiosité du coin c'est effectivement ces tours pour capter le vent, il y en a sur presque chaque maison.

Dommage c'est.vendredi aujourd'hui, donc journée de la prière et du coup tout est fermé ou presque...pas de pot ! On a quand même pu apprécier la ville, notamment en montant sur la terrasse d'un café d'où la vue est belle.

On vous fera profiter des images demain quand la technique sera opérationnelle...pour le moment c'est râpé !

Bonne soirée à tous, tchô !

22

Voilà voilà, chers followers..tout arrive !...quelques images de Yazd que je n'avais pu poster hier.

La vieille ville est agréable, habitée et propre, ainsi d'ailleurs que toutes les autres villes traversées, rien à redire...on a eu la chance d'être guidés par un habitant qui a vu qu'on galérait, et comme d'habitude ici tu as vite un local qui vient te demander s'il peut t'aider ! Celui ci en plus parle anglais, il nous emmène donc au travers de ruelles vers une adresse improbable qui pourtant est un hostel dans une maison traditionnelle. Pour passer la porte de la rue il faut baisser la tête et s'engouffrer dans un petit escalier au plafond très bas qui débouche sur un patio rectangulaire. Tout autour se trouvent les portes des chambres, très sommaires mais avec sanitaires et tout le nécessaire. Au milieu du patio, un trou carré, et en contrebas sous le niveau du sol se trouve une salle à manger bien au frais avec deux petits arbres qui apportent de l'ombre, ainsi qu'un bassin d'eau fraîche avec un ou deux poissons rouges dedans... C'est l'endroit qui nous accueillera pour les petits déjeuners, c'est agréable et typique...bonne pioche !

On est pas bien là, au sous sol à la fraîche ?  La ruelle, et l'entrée du Soroush guest house. Le patio avec les chambres disposée...

Voici donc comment sont conçues les maisons, d'excellentes idées pour se tenir au frais comme ce sous sol creusé et ces tours de vent pour capter l'air frais...On est au bord du désert et ça doit cogner fort, on passe juste à temps...

En approche, paysage semi - désertique...puis franchement désertique !

Ça passe bien les dunes la Transalp !...On en a bavé !!!

C'est encore loin Dakar ??? 
Quelques images d'ambiance de la ville, de jour...et de nuit ! 

Voilà c'était donc Yazd, une bien jolie étape au bord du désert sur la route de la soie.

À tout bientôt 😉

23

Au bord du Dascht-e Kavir, le désert au nord de Yazd, c'est la ville des roses...spécialisée dans la production d'eau de rose, connue aussi pour le tissage on peut trouver dans le bazar des restes des anciens ateliers mais la production actuelle mécanisée ne se fait plus en centre ville...

Dure journée pour nos petits dos et bras car le vent du désert, un vent de sable latéral nous a passablement emm...toute la journée. C'est la réalité du motard qui doit composer avec les éléments, pas toujours facile.

Visite de la ville, beaucoup de maisons traditionnelles et beaucoup de boutiques d'eau de rose, of course, un bazar assez vaste mais aussi bien calme, comme toute la ville d'ailleurs oùl'on circule un peu mieux qu'ailleurs.

Pas grand chose de plus à en dire, ville étape sur la route de Téhéran qu'on atteindra demain...c'est une autre paire de manches question circulation !!!

Pour l'heure repos du guerrier si vous permettez.

Bises à l'eau de rose à tous !

Le bazar... 
24
Téhéran by night...un palais et notre hôtel qui n'est pas laid 

On est arrivés dans la capitale...non sans mal, quoique la route fut bonne, autoroute à 3 voies royales, interdite aux motos si on se fie aux panneaux...mais qu'on te laisse prendre quand même sans problème, sous les vivats du péagiste, hilare, qui nous encourage, nous souhaite la bienvenue et surtout nous fait passer sans payer !... trop fort ! Sans doute a t il estimé que le temps d'enlever les gants pour chercher 3 sous ferait perdre un temps précieux à ses compatriotes et nuirait au PIB du pays...bien sûr, question rituelle : where are you from ? France ? Oh ! France os good...but Macron no good ! Allez roulez jeunesse !...

Cela dit, on a chopé un bon stress dans la circulation incroyable de cette ville gigantesque. Leur comportement ne ressemble à rien de connu, pas trace de violence, d'excitation, c'est un comportement totalement anarchique, aucune règle n'est faite pour être appliquée ici, même les flics roulent sur les piétons, aucun motard ne porte un casque etc... En revanche, pas d'agressivité, ils se font des queues de poisson, débouchent de nulle part, changent constamment de file...jamais de clignotants mais pas grave...vas y passe, fais toi plaisir... pas d'insultes pas de doigts d'honneur, pas de Klaxon ni coup de frein... t'es là au milieu sur ta bécane et t'en mènes pas large, tu écrases le réservoir avec tes genoux, tu fixes loin devant tout en tournant la tête à droite et à gauche...pas évident du tout...ils sont 10 millions dans cette fourmilière et on a l'impression qu'ils sont tous dans les rues, ça déborde de tous côtés, le pire c'est lorsqu'on est piéton...tout le monde se fout de ta vie de piéton...t'as même l'impression qu'on te chasse tel un lapin !

Dans ces conditions trouver un hôtel ou même se diriger vers le centre est juste impossible sans tourner des heures...en frôlant la cata à tout instant...on fait alors le choix d'affréter un taxi qu'on suit à grand peine mais qui nous amène dans un hôtel central rapidement...enfin presque ! Et pour la somme de 5€ ! 😄Un grand moment...qu'on gardera en mémoire !

Difficile à ce stade de parler de la ville, hormis le trafic routier on n'en a rien vu encore, on y verra plus clair demain, on vous racontera tout promis juré craché !...vous le méritez bien, merci pour vos commentaires c'est cool ! 👍

25

Amis du soir, bonsoir !

Aïe Aïe Aïe !!! Il pleuvait ce matin... pas la fête du touriste...mais bon, faut y aller hein...c'est lundi...lol

On s'offre un petit tour obligé à la mosquée Khomeiny toute proche, finalement bien banale on l'imaginait bien plus representative mais en fait c'est très loin d'être la plus grandiose du pays. La pluie persistant, on prend l'option taxi pour aller voir la tour Azadi à l'autre bout de la ville, c'est simple et pas cher...4€ pour un trajet de plus de 30mn ! Elle a été construite en 1971 pour célébrer le 2500è anniversaire de la Perse, le Shah avait alors invité tous les chefs d'état du monde à Persepolis ainsi qu'à Téhéran pour des festivités grandioses. Elle forme un Y inversé, c'est un peu l'emblème de la ville, sorte d'arc de triomphe si on veut...c'est le lieu où les Iraniens se rallient lors des manifestations d'opposition au régime comme au mois de janvier dernier.

Autre lieu intéressant, le Golestan...palace de la dynastie des Qadjars du 18ème siècle qu'on a visité en partie. Symbole des excès des souverains de l'époque, beaucoup de mosaïques et galerie des miroirs magnifique qui a vu se dérouler la cérémonie de couronnement du dernier Shah d'Iran et de sa charmante épouse...Tous les rois ou autres souverains sous toutes les latitudes et à toutes les époque ont décidément un ego surdimensionné qui les mène, tôt ou tard, à leur perte, tel ce Shah Persan (on pouvait pas la manquer celle là)

Brève accalmie en fin d'après-midi, petit tour au bazaar où l'on trouve de tout sur des km d'allées couvertes mais bien moins belles qu'à Ispahan par ex...c'est plus récent et l'effort architectural n'est pas du tout le même.

Premières impressions de la ville mitigées du fait de la météo d'abord mais aussi d'une attractivité moindre après les débordements architecturaux et décoratifs d'Ispahan ou Shiraz...comme toutes les capitales il faut y séjourner pour comprendre comment ça se passe et prendre le pouls du cœur de la cité. Au premier abord difficile d'imaginer comment les gens d'ici vivent. On ne voit pas de traces d'événements culturels par ex...affiches ou autres signalant des événements tels concerts etc...rien ! Il est bien possible que les évènements culturels soient rares, le régime en place contrôle tout bien sûr et le guide suprême décide de tout ce qui est bon et mauvais !...la population ne semble pas opprimée plus que ça, sans doute vivent ils sans trop se préoccuper des dires et pensées du patron du régime religieux, il en reste pas moins qu'ils sont nettement coupés du monde actuel sur beaucoup de sujets même si, petit à petit les conditions de vie évoluent et continueront d'évoluer. Les religieux ne peuvent pas grand chose pour couper l'information et la prise de conscience qui en découle. Internet, ici aussi, change la vie des gens...

Dernière visite pour l'ex ambassade Américaine où le personnel diplomatique fut retenu en otage plus d'un an par les gardiens de la révolution fin 1979, malgré une tentative ratée d'infiltration d'un commando pour les libérer...le bâtiment délabré abrite aujourd'hui un musée qui relate cette épopée, bon moyen d'afficher une propagande anti U.S et anti occident en général...c'est de bonne guerre !

Mosquée Khomeiny, tour Azadi et parc...

Retour à notre QG, juste à temps pour éviter une nouvelle belle averse, dîner à l'hôtel pour pas se mouiller..

C'est tout pour aujourd'hui braves gens, vous pouvez disposer...Rompez !

Palais du Golestan, scènes de rue et du bazaar. 
A l'ex ambassade U.S : coupures de presse, fresque, statue des étudiants islamiques à l'assaut de l'ambassade... 
26

Beau temps dès le lever du jour..chouette !

Retour au Golestan Palace, les photos seront meilleures...😉

On  peut trouver ça classieux...ou pas !...

Quelques autres vues de la ville par temps clair : déjà mieux non ?

Non, ce n'est pas Grenoble et la chaîne de Belledonne...mais bien Teheran et le massif de l'Alborz, culminant à 5671 m ! La ville ...
27

Poursuite de la visite par la tour Milad...la 6eme plus haute du monde selon eux...reste à vérifier mais déjà on constate qu'il manque sur leur liste celles de Dubaï et la nouvelle de New-York ! Bon pas bien grave hein ?... Trajet en taxi, pourquoi se gêner, ça permet de voir la ville et les conditions dantesques de circulation, les motos, voitures, piétons tous entremêlés sans respect d'aucune règle...incroyable ! Déjà vu ça en Asie du Sud-Est notamment mais ça semble être un ton au dessus ici. Beaucoup de transports de marchandises se font sur les motos qui reçoivent des chargements de folie, ou alors sur des charrettes à bras dont les 4 roues sont sans direction ! Ils tirent ces engins comme des beaux diables, doivent se ruiner le dos...c'est d'un autre âge ! Dans ce capharnaüm on taille la bavette avec Mortadelle notre taxi driver, ainsi surnommé par Fabrice 😂 Il nous a bien fait rigoler, spécialiste du slalom géant et de l'évitement des caméras de surveillance...on ne sait pas pourquoi mais il les craint...peut être bien qu'il n'a plus de licence ? Ou de permis ??...va savoir...trop tard pour comprendre on est arrivés, ouf ! Grimpée rapide au sommet de la tour après un briefing de la charmante hôtesse...et déception de constater que le super ciel sans nuages a laissé place à une vilaine barrière de brume juste sur la chaîne de l'Alborz, ôtant donc un bonne part de la beauté du lieu avec la ville en premier plan et les sommets enneigés derrière...damned ! Clic clac quelques photos et d'un seul coup on est envahis par des mômes qui piaillent et demandent des selfies puis des autographes ! La gloire enfin reconnue ! 😀 Sympa en tout cas, ils sont trop marrants et ont tous de bonnes bouilles, on passe un grand moment avec eux.

La tour Milad, Mortadelle et miss de la tour 
Quel succès ! 

Après ce grand moment retour sur terre...on continue la visite, taxi puis Pédibus à travers la ville

L'essentiel est vu...peu de monuments ou lieux intéressants à visiter sinon les musées...pas envie d'aller s'y enfermer avec ce beau soleil ! Basta...

Voilà, la visite est terminée, la capitale Iranienne nous aura surpris, même si l'on s'attendait un peu à cette densité de population et d'effervescence mais il s'avère que c'est une ville relativement jeune qui ne peut égaler autant de richesses que d'autres cités bien plus chargées d'histoire.

Les gens sont un peu à l'image des habitants des mégapoles...très pressés et très affairés, l'accueil est sympathique mais n'a rien à voir avec le vécu en d'autres lieux et circonstances. Quant aux contacts ils ont été moins nombreux également, mis à part les taxis...et les enfants !

Demain on repart en direction de la mer Caspienne un peu plus au nord, belle côte paraît il, et qui sait ?...peut être qu'on testera le caviar...va savoir ! 😉

À + les amis...

28

Ce soir vous recevez notre bonsoir des rives de la mer Caspienne !

C'est là que sont pêchés les esturgeons dont les œufs produisent le caviar...nous en tout cas on en voit pas un grain, tout est exporté donc rendez-vous chez Fauchon... Comme d'habitude pour y goûter car ici c'est râpé...

On a appris que cette mer fermée est à - 28 m sous le niveau des océans...t'y savais toi ? Et que son niveau varie considérablement et qu'on n'explique pas toutes les raisons de ces variations...je peux encore vous dire que c'est la mer fermée la plus grande du monde, elle s'étend sur 1000km vers le nord, l'Iran étant sa limite sud. Elle baigne les rives de l'Azerbaïdjan, de la Russie, Turkménistan...au secours j'en oublie !

On a jeté l'ancre dans une petite ville, Bandar e anzali, ça change de calibre avec Téhéran, c'est une station balnéaire mais peu animée en ce moment. La région du Guilan est très maraîchère, le décor est bien vert...la pluie est plus fréquente par ici que dans le désert...of course !

La journée fut assez calme, sortie de Teheran sans difficultés avec l'aide d'un "remorqueur" qui montre la route de la sortie, sinon...on y serait sans doute encore ! Toujours autant de gentillesse de la part des gens rencontrés...ce midi, on s'arrête dans un boui-boui de bord de route, on prend des brochettes...et un couple nous paie le repas !...comme ça pour rien...pour faire plaisir et dire bienvenue. Auparavant, lors d'un stop photo, c'est un sac de pistaches qui nous est tendu...bon ben merci Madame ! Un peu plus loin lors d'un ravito benzine on reçoit une invitation pour manger et se joindre à une famille...dommage on est pas rendus, ça aurait pu être sympa, c'est la deuxième fois qu'on nous convie at home. Et ce soir au restaurant de l'hôtel, alors que le menu est écrit uniquement en farsi c'est une dame assise à côté, nous voyant perplexes qui vole à notre secours pour savoir ce qu'on aimerait manger et traduire au garçon. Voilà, c'est comme ça l'Iran, les gens sont simples et "normaux"...c'est à dire accueillants, ouverts, communicants, du pompiste au patron c'est pareil, c'est vraiment chouette ! Du coup on a un petit peu discuté au Resto ce soir avec notre traductrice qui vit aux U.S depuis 25 ans et revient visiter la famille. Elle semble étonnée qu'on soit contents de ce qu'on a trouvé ici, se plaint de devoir porter le voile et de tous les archaïsmes du pays. C'est sûr que pour une native, après avoir vécu ailleurs elle peut sans doute ressentir une gêne vis à vis d'étrangers en visite. Elle dit que pour un homme c'est plus facile de se sentir bien ici mais que pour elle... Oui elle a évidemment raison, c'est pas le paradis ici loin s'en faut mais pour nous, de passage, c'est juste étonnant de recevoir cette hospitalité...on n'est pas habitués dans notre beau pays !

Vous savez tout ou presque de notre petite vie de motards routards, on joint quelques photos pour compléter l'épisode et on vous dit à la prochaine, cap à l'ouest en direction de la Turquie.

Kho-daa-haa-fez !

Arrêt au stand pour remettre une vis au support de rétro...mécanicien - ingénieur...technogie Iran ! 
Pause brochettes ! Au fond on aperçoit notre généreux bienfaiteur...merci à lui ! 
Notre hôtel sur la plage et les pêcheurs locaux 
Plages et villages du coin. 
29

Sa-laam !

Journée de transition...ça veut rien dire d'abord ! Ça fait penser à Guy Ligier...il était toujours dans une année de transition et ça le menait jamais nulle part 😂 à' l'école, pareil : si tu allais en transition tu étais mal barré ! 😁 En fait la journée fut bien remplie question kilomètres mais pour le côté attractif ou touristique on a eu beaucoup mieux...pas grave, il fallait transiter depuis la Caspienne vers la Turquie, alors on a transité...la météo étant moyenne il ne servait à rien de chercher à buller sur une plage de la mer Caspienne...donc nous enroulâââmes du cable !

De beaux paysages ont heureusement jalonné ces km, en voici quelques uns...

Montagnes du Tyrol, steppes mongoles, Rocheuses Américaines...varié pour une même journée ! 😉

Bon, on ne s'est pas ennuyés voyez-vous, beaucoup de route mais C'est toujours plaisant, jamais monotone. Depuis le départ on est passés de la montagne à la mer sans oublier les déserts et les villes sous le soleil et la chaleur comme la froidure et la pluie...la totale ! Nous sommes passés dans des contrées qu'on aurait jamais cru visiter un jour, à la frontière de l'Azerbaïdjan coco ! Ça cause hein ? On en parle à la télé des coups, non ? Au JT...si si !

C'est ça faire la route !... hé hé !

Et tout ça sans se mouiller, mais ce fut de justesse on a devancé ou frôlé les gros nuages noirs toute la journée !

On est maintenant à 200 km de la frontière avec la Turquie, tout près de Jolfa en Arménie, demain on devrait revoir le Mont Ararat si le ciel veut bien se dégager en notre honneur. Pour le moment on a jeté l'ancre dans un hôtel à l'entrée de la ville, le personnel ne parle pas un traitre mot d'anglais, ils t'emmènent en cuisine pour que tu désignes ce que tu veux manger et boire 😂😂 c'est cool !

Sur ces bonnes paroles braves gens nous vous souhaitons la bonne soirée et la nuit douce et agréable !

Arvi, kenavo,tschüss, ciao, bye...kho-daa-haa-fez !

Muslim flowers...
30

Merhaba les amis !

Ce soir nous sommes chez Noë !

Oui oui, le vieux barbu de l'ancien testament qui suite au déluge a voulu sauver les animaux et qui a échoué sa péniche sur le Mont Ararat...c'est véridique à 99,99% ! On a a tourné autour de la montagne vénérée par les Arméniens toute la journée, la gueuse s'est bien faite priée un peu mais elle a fini par se dévoiler un moment, juste le temps de la mettre en boite...clichés de pauvre qualité because brume et nuages...pas net donc. Le monticule mesure quand même 5165 m au garrot, joli n'est ce pas ? Comme vous le savez tous, il s'agit d'un volcan en sommeil léger, doublé du "petit Ararat" de même pas 4000 juste à côté. On est donc dans un coin très montagneux...la ville de Kars est à 1800 m , on a cruisé à 2000 et plus une bonne partie de la journée. Frisquet c'est le moins qu'on puisse dire...aujourd'hui le paysage était tendance pampa Argentine du côté de la terre de feu quoi...demain ça devrait aller un peu mieux puisqu'on va descendre au niveau de la mer...Noire s'il vous plaît la mer ! Faudra vérifier la teinte, quand on l'avait vue côté Ukraine c'était pas si sombre...bref on va à la mer !

À part ça ? RAS...Ah si ! On a quitté l'Iran ! On va debrieffer et on vous fera le reporting un de ces quatre. Journée sans encombres, un peu Rock N' Roll à la frontière quand même...un peu énervant, un peu stressant, un peu gonflant...un peu long et chiant en parlant poliment...On a longé les frontières de l'Azerbaïdjan, de l'Arménie, de Géorgie...tout ces pays d'une même région sont imbriqués les uns dans les autres et font une drôle de limonade...mélange d'ethnies séparées par nombre de conflits et de dominations diverses et variées, de frontières tracées va savoir comment suite aux effondrements des empires Ottoman ou Soviétique...résultat des courses, beaucoup fondent leur petite république, font scission d'un pays de rattachement artificiel et cela donne des migrants, des mendiants dans les rues, de la pauvreté dans les campagnes...beaucoup de véhicules blindés qui sillonnent les routes, des check-point et des fouilles de véhicules à la recherche de migrants. La Turquie accueille 4 millions de Syriens entre autre...l'Europe paie pour qu'ils restent là, dans des camps au bord des routes et ne viennent pas trop à l'Ouest... Pas joli joli...

On espère que demain la météo sera favorable, tout au moins des routes sèches et un peu moins de vent...on en a pris plein le casque, on roule penchés genre Valentino mais en ligne droite...arf ! Ça casse les bras et les épaules...aïe mes trapèzes !..." Tiens le centre, bascule le bassin en position neutre, abaisse tes épaules, pousse le sommet du crâne vers le haut, respiration thoracique"...merci les coachs mais pas facile le Pilates sur une bécane, pffffff !

Cette nuit je pense qu'on va en écraser...Morphée aura de bons clients !

À tout bientôt, tout de bon !

iyi ak samlar

On a tous des potos Arméniens qui vénèrent le Mt Ararat, on les embrasse ! 
31

Rassurez vous, on ne fait pas du yoga en roulant ! La position de la montagne, le chien renversé, les étirements de hanches ou la charrue...pas sur 2 roues 😂

En fait on veut saluer le soleil simplement parce qu'on l'a enfin retrouvé, qu'on aimerait le conserver, donc on essaie de lui faire plaize... Faut vous dire qu'on a essuyé du temps pas fameux aujourd'hui, vous en jugerez sur les photos 😁 on a grimpé des cols à l'altitude du Galibier, dans les nuages et avec des restes de congères, dans la froidure bien sûr et la pluie dans la vallée...la totale ! On croit que la Turquie c'est plages à donf, Antalya et tout ça mais que nenni, il y plus de montagnes que de grains de sable. Routes magnifiques, paysages superbes, malgré ce temps pourri c'est beau quand même, beaucoup de troupeaux de moutons, de vaches et aussi de chevaux, tous en liberté on ne voit jamais d'enclos. Pas mal de bergers pour garder le bétail, stoïques sous la pluie avec leurs ponchos...dur métier, pour gagner quoi ?...ils nous saluent souvent, comme tout le monde ici, on se dit bonjour. Lors d'une pause photo un routier a arrêté son camion pour taper la converse et faire des photos...ils sont fous de photos ici. Bref on s'est bien gelé la couenne avant de pouvoir redescendre de 2600 m avant d' arriver à 0 au bord de la mer Noire...sous le soleil enfin ! 🌞

Et la mer...elle est belle et bleue, tendance verte parfois mais surtout pas noire...alors rouroi on l'appelle comme ça ? Et rare ! En fait on sait pas trop, il paraît que les Ottomans donnaient une couleur aux points cardinaux...blanc au sud et noir au nord...et la mer est au nord de l'ex empire ! D'autres disent qu'il y a un taux d'acide sulfurique très élevé, ce qui accroît l'assombrissement sous la surface...va savoir !

Après tout on s'en fout un peu hein...elles est jolie et pis c'est tout ! En revanche, l'environnement est moins joli, on longe la côte très près de l'eau sur une route 2X 2 voies, il n'y a aucun aménagements ni constructions entre la route et la mer donc la vue est belle mais on accède comment au rivage ? Peux pas quitter la route...bizarre, pas de plages, juste un peu de galets et rochers, pas de restos ou coins pique-nique...tchi walou ! On les fait où les photos ? Ce soir on est à Trabzon, bourgade de 400000 âmes...on se croirait au centre ville d'Athènes, ça brasse dans tous les azimuts, il y a de l'effervescence ! Pour s'endormir ça risque d'être duraille...

On verra demain si on découvre des coins sympas, on continuera de suivre la côte presque jusqu'à Istambul à l'extrémité ouest de la mer Noire, au fameux Detroit du Bosphore, célèbre et stratégique...on n' a pas encore de photos de la la mer qu'on a rejoint en fin d'après-midi, ce sera donc pour demain !

Portez-vous bien en attendant, soyez sages et si vous sortez, couvrez vous ! 😉

Bisous

Ca vous dit ? 😄
Les Tarmos et les routiers sont sympas !
Le col à 2581 m avant la plongée vers la mer Noire 
32

Bonjour à tous !

Comment ça va pour vous ? Le dimanche fut il agréable ?...j'espère car demain il faut retourner au mastic !...enfin pour certains...ils se reconnaîtront 😉 ici la journée s'est bien passée, on a avancé de 450 km environ en longeant la côte de la mer Noire. Rien à voir avec la Corniche sur la grande bleue, pas le même décor...pas de cigales, pas de pins, moins de chaleur et moins de soleil...plus de brume aussi ! Il doit y avoir un phénomène météo par ici c'est étrange de passer d' un épisode ensoleillé à un passage de brume sur plusieurs kilomètres...sûrement un choc entre 2 masses d'air chaud et froid...on est là pour 2 nuits, c'est une petite ville très sympa avec son port et son ambiance bord de mer qui va bien...En revanche le muezzin du coin semble avoir de la voix et ça risque de faire drôle vers 4 h du mat'...

Dans les parages on ira découvrir deux autres sites qui semblent mériter un détour dans les prochains jours. Ce soir menu poisson, ouf ! Ça fait du bien de varier un peu après avoir englouti des kilos de poulet et de riz sous toutes les formes. 😂 La préparation des plats est soignée, cuisinés différemment bien sûr mais c'était excellent.

Quelques photos du coin ci-dessous, en attendant plus et mieux demain...si vous le voulez bien !

Bonne nuit les p'tits loups !

Où l'on voit bien qu'elle est bleue ! 
33

Le ciel est resté très clair ce matin et même si le vent souffle un air bien frais, cette journée de relâche s'annonce bien ! Sinop est une petite ville de 40000habitants environ, on loge dans un hôtel face au port de pêche, la vue est belle sur la mer...c'est nickel !

On profite de cette journée off pour regarder un peu vivre les Turcs et observer. La ville est très commerçante mais, bien qu'en bord de mer elle ne ressemble pas beaucoup aux stations balnéaires qu'on connaît en Europe. Peu de touristes étrangers viennent visiter cette partie du pays, l'activité touristique se concentre dans l'ouest. Beaucoup de restaurants cependant mais probablement destinés à l'accueil de vacanciers Turcs qui rentrent au pays pendant leurs vacances. L'anglais est très peu parlé, même le vocabulaire de base est inconnu de la plupart des commerçants....pas simple pour nous de demander du pain, de l'eau ou de passer commande...ce soir au restaurant par exemple, demander de l'eau non glacée fut un grand moment ! heureusement, leur gentillesse compense et permet avec un peu de patience de s'expliquer d'une façon ou d'une autre.

Dans les rues on est frappés par les drapeaux Turcs, immenses, suspendus en bannière sur des câbles...ils sont visiblement très patriotes ! Les portraits d'Erdogan sont nombreux également, ça sent le culte de la personnalité à plein nez. Très présent aussi, celui d'Atatürk. Lui, c'est un peu le De Gaulle local en fait...le premier président de la république Turque, celui qui a instauré l'état laïque, réorganisé la justice et l'éducation nationale à la façon occidentale. Il a jeté les bases d'un état moderne et nettoyé des archaïsmes de l'ignorance et de l'illettrisme soigneusement entretenues par des siècles de traditions Islamiques. C'est lui qui a, dès 1930, accordé aux femmes les mêmes droits civiques qu'aux hommes...! Il a imposé également l'interdiction de port du voile et autres symboles moyennâgeux...réformé l'écriture turque, abandonnant l'alphabet arabe pour adopter l'alphabet romain dans le but de permettre une bonne communication envers les nations occidentales et faire ainsi progresser l'économie...en bref, un progressiste en avance sur son temps et qui encore aujourd'hui semble être très respecté voire vénéré.

L'omniprésent sur, le drapeau Turc et le portrait d' Atatürk... 

Aujourd'hui ?...comment dire...on ressent une nette régression, un retour aux traditions et une islamisation très nette bien que l'état soit toujours officiellement une république laïque. Beaucoup de femmes sont voilées mais d'autres sont habillées à l'occidentale...deux mondes se côtoient pour l'instant, deux façons de vivre dans ce pays à cheval sur deux continents. Difficile de savoir de quel côté la balance penchera à l'avenir...mais il semble clair que ce pays peut difficilement être intégré à l'Europe pour le moment.

Cela étant, nous demain nous sellerons de nouveau les montures en direction de l'ouest, comme dans les westerns, vers deux spots a priori très intéressants et sans doute photogéniques si la météo reste stable !

A bientôt pour vous montrer tout ça !

Sinop, son port, ses pâtisseries... 
34

Amis followers bonsoir,

Nous venons (enfin) vous donner quelques nouvelles de vos baroudeurs préférés ! Vous nous pensiez tranquillement installés sur les plages de la mer Noire (farniente, ptite bière et doigts de pied en éventail) que nenni !!!!!!

Ici s'arrête le voyage, au moins pour l'un d'entre nous. Le second, Fabrice va terminer solo, marre de la vie de couple 😀

Non, plus sérieusement, pourquoi, vous demandez vous ? Et bien........... J-Marc a croisé la route d'un chauffard.

Résultat : double fracture ouverte Tibia-péroné jambe droite..... c'était le 1er mai à Abana (n'auriez vous pas oublié de nous envoyer un petit brin de muguet 😀)

Opération le jour même à l'hôpital gouvernemental de Kastamonu et rapatriement prévu samedi direct à l'hôpital d'Annecy. Fin du voyage pour la moitié de l'équipe.

Fab reprend la route demain matin, 1 450 kms à faire en direction d'Igoumenitza (Grèce) où l'attend un bateau dimanche soir pour l'Italie.

Nous nous retrouverons mardi 😀

On vous promet une conclusion heureuse avec le récit complet de nos dernières aventures. Nous alimenterons le blog dans le week-end.

Pas trop de hâte pour prendre des nouvelles sinon les lignes vont être encombrées ; comptez sur nous pour vous en donner as soon as possible 😀

Sachez que tout va bien, une bonne prise en charge par nos amis turques. On vous retrouve bientôt...

En attendant, portez vous bien, restez au chaud et on vous dit bye bye.

Douce nuit à tous

35

" Tu sais quel est le truc le plus important dans une bagnole pour un pilote comme toi ?...Le rétroviseur !!! "

C'est avec ces mots qu'un célèbre pilote accueillit un amateur s'excusant auprès de lui de l'avoir sorti de la piste...

Et voilà, c'est arrivé : Mehmet s'est mis sur la trajectoire et paf !...dans la g...à chanchan

La journée avait bien commencé, beau temps, jolie route très calme depuis Sinop. Dans le village d'Abana ravitaillement en benzine et à la sortie de l'agglomération, Mehmet roulait dans son pick up serré à droite...mais clignotant à gauche et se déporte sur la gauche !...Fabrice, en tête, le klaxonne, il resserre à droite pour le laisser passer...mais ne voit pas le JM qui arrive et réalise la manœuvre qu'il avait amorcée : faire demi tour sur la rue ! Il a donc brutalement braqué à gauche devant moi qui ne me préoccupais pas de cette voiture...je l'ai vue devant moi à 45 degrés sur ma droite, pris les freins mais même à 50km/h tu pile pas sur 10m... Choc, glissade...réception sur le trottoir gauche de la chaussée. Rapide Check up : la jambe droite est touchée et pas besoin d'un médecin pour le verdict...fracture au dessus de la cheville ! Bingo!t

Bottes découpées 😦 casque presque intact, la guibole dans le sac  et des douceurs livrées par le fautif 

Voilà toute l'affaire, le reste n'est que transport, opération puis 4 jours de galère. Bel HOPITAL, récent, chir compétent semble t il, en revanche aucune assistance de la part du personnel ! On n'a pas compris...est ce parce qu'on est étrangers et qu'ils ignorent comment ils seront payés par l'assurance rapatriement où est ce la norme chez eux ?...mystère...les infirmières refont le pansement, piqûres et perfs mais toilette ou autre nada ! Je peux dire merci à Fabrice qui m'a assisté sinon j'étais mal ! 😂 On a été la curiosité pendant le séjour, on venait nous voir, des gens passaient avec des infirmières...toujours par groupes de 4 ou 6...folklo quoi ! Un grand moment fut le retour du paquetage puisque tout était resté à Abana chez les flics locaux. Après des infos contradictoires elles ont été rapatriées par la police, accompagnée de Moussah...étudiant diététicien d'origine Tchadienne...qui cause la France ! Youpi !

😂On apprend alors que le chauffard, Mehmet, a été identifié qu'il sera traduit en justice (bigre) et roué en place publique ! J'en rajoute mais t'as l'impression que c'est du sérieux en Turquie !...bref je fais ma déposition, traduction de Moussah, ils étaient arrivés à 18h, sont repartis à 22h30 mais j'ai tout récupéré, ouf ! Les journées de travail du fonctionnaire sont longues, jusqu'à 17h parfois si besoin nous disent ils ! Sont sympas, on a bien discuté grâce à notre traducteur qui a plusieurs fois failli se faire fouetter par le chef parce qu'il n'allait pas assez vite 😂😂 quand je dis le chef en fait il n'était pas son chef, Moissah est simplement un ami du policier, qui lui a demandé de venir comme traducteur non rémunéré ! On lui file un billet à Moussah ? Oui d'accord ça vaut bien ça !

Tout cela nous amène à vendredi, jour où initialement prévu du rapatriement. Fabrice reprend la route...le pauvre il est pas encore rendu...À peine était il parti, je vois débarquer un homme, une femme et un enfant de 10 ans environ...ils me rendent visite et m'apportent des pâtisseries, jus de fruit, eau de Cologne, serviettes papier, gobelets...mais c'est quoi tout ça ??? T'es qui toi ??? Il me parle longuement, en Turc of course, j'y comprend rien bien sûr...pfff, cette barrière des langues ! Ah oui c'est vrai que Babylone c'est ici, faut pas s'étonner qu'on se comprenne pas ! Il me griffonne son nom sur un papier et les trois s'en vont...Il va s'avérer en relisant le rapport de police qu'il s'agissait du chauffeur du pick up sans rétroviseurs !...

Il est venu s'excuser, probablement me dire sa confusion...ou éviter que je porte plainte ?...oui mais je fais comment moi pour l'assurance ? Sympa son attention, mais tout compte fait...Ça me fait une belle jambe !!

36

Organiser un rapatriement sanitaire dans certains coins de la planète ne doit pas être chose facile tous les jours, c'est évident...dans le cas de la Turquie, ce n'est pas a priori le bout du monde et mon état de santé ne nécessite pas un avion sanitaire...n'empêche, ce ne fut pas si simple pour autant.

Tout d'abord prévu le vendredi il a été repoussé au lendemain car il n'y avait pas de personnel médical d'accompagnement disponible. Les infos sont difficiles à obtenir et des tracasseries administratives s'empilent. Entré en Turquie en moto, j'en sors par avion...il faut donc effectuer un apurement du passeport, consistant à prouver qu'il n'y a pas eu exportation illégale de véhicule. En principe, c'est l'assisteur qui effectue la démarche, mais il a besoin d'infos et de ma signature...le correspondant local est injoignable, puis il débarque, mais impossible de savoir que c'est lui : il ne décroche pas un mot d'anglais !...il veut nous prendre en photo avec son tél....n'y comprenant rien on le renvoie dans ses 22 m, il repart, renvoie finalement le doc au médecin qui parle un peu anglais, on finit par piger...etc...fatigant et stressant quand tu es dans la mouise.


Bref, si tu voyages par toi même, il est prudent de vérifier quelques points avec l'assisteur avant de partir...savoir si leurs correspondants locaux comprennent l'anglais, ou se munir par précaution d'un petit dico...attention, ne comptez pas trop sur Internet, la wifi c'est pas partout, surtout dans les hôpitaux...la 4G coûte une blinde...reste la solution d'une carte SIM locale, qu'on aurait dû acheter dans chacun des pays, ou encore un VPN surtout pour les pays où Internet est peu fiable, voire brouillé...et oui... Sinon tu prends un dico, simple et pas cher ou alors pars avec FRAM ou autres, mais ils vont pas partout ! 😂😂

Vol sans soucis de Kastamonu vers Istambul...mais là ça se gâte : bloqué 2 h sur ma civière en ferraille sans protection, au ras du sol dans un container sur le tarmac en plein vent, il y a un bruit de folie...les douaniers vérifient je ne sais quoi du passeport de mon accompagnatrice !!! Apparemment elle ne serait pas en règle me dit elle ! Grand coup de gueule en Savoyard profond, il s'avère que le dialecte est compris, ils ont senti qu'il fallait peut être me sortir de cette boite car je suis enfin débarqué dans une pièce d'accueil au confort minimal mais déjà meilleur...Du coup l'avion pour Lyon est parti, on est embarqués sur Genève, arrivée 21h30...cool !

6 places assises rien que pour moi ! Claaaaaassssssse 🤣

Dernier détail croustillant, à l'arrivée il n'y a pas de civière 😄😱 juste un brancard...mais on ne peut pas me sortir du zinc car il est trop long 😁 Finalement je suis jeté dans une coquille à moitié gonflée sinon elle serait trop large 😡 tu te crois dans un sketch de Devos ou de Roger Nicolas...et le canard était toujours vivant !😂

Voilà...c'est ça aussi les voyages qui forment la jeunesse quand t'as pas fait de voyage dans ta jeunesse ! Le cerveau ne retenant que les bonnes choses (c'était mieux avant...) c'est pas bien grave et je raconterai ça en rigolant à ma petite fille qui s'en moquera grave...mais j'y raconterai quand même !

Suis maintenant à l'hosto d'Annecy...un palace ! Si je peux me permettre...ne tirez pas sur l'ambulance secu et hôpital, je suis dedans...Non, en fait ce que je peux dire c'est que notre système est encore un poil meilleur que d'autres, c'est une lapalissade mais parfois le rappeler ne mange pas de pain, ne pas privatiser la secu et les hôpitaux, ça fonctionne encore un peu et c'est bien. Cela dit j'ai été soigné correctement en Turquie, l'hôpital est bien, le chir compétent, ils n'ont rien à redire ou refaire...que ceci se sache.

Il ne reste plus qu'à attendre l'ami Fabrice qui roule en Italie pendant que j'écris, il sera rentré en fin de journée. Je pense souvent à lui, les épisodes de cette dernière semaine n'ont pas été simples à gérer pour lui non plus mais il a été très présent, efficace et dévoué...merci Fabrice. On clôturera ensemble ce blog afin qu'il dise son vécu donc à tout bientôt pour la dernière...

37

Le Fabrice est rentré avant hier, sain et sauf, presque sans escale et sans assistance en passant par Istambul, il échappe aux radars Turcs avant d’entamer la traversée de la Grèce sous la pluie et le vent jusqu’a Igoumenitsa. Pénible attente du bateau où il a dû repousser une attaque de chiens dingos avant d’embarquer pour Ancone. A partir de là c’est le retour à la vie...le pays de la Bella ragazza ! Ma ma miiia !!! Sous le soleil jusqu’au paddock Annécien...Bravo !

Fabrice désormais en sécurité, nous tenons désormais à démentir ici formellement avec la plus grande vigueur et dire qu’on s’insurge, qu’on s’oppose, qu’on s’inscrit en faux, qu’on s’eleve contre les assertions infondées du media à part, faux lanceur d’alerte, qui s’est immiscé dans les commentaires de l’etape 36.

Tout ceci n’est qu’un tissu de mensonges, une plainte a été déposée, nous rejetons fermement cette vile tentative de nous faire porter une quelconque responsabilité de l’embargo sur l’Iran.

Nous sommes dans un État de droit, nous faisons confiance à la justice de notre pays.

Merci à nos fidèles folowers, à bientôt nous l'espérons pour de nouvelles aventures !...bises aux filles, hand shake aux autres...😉

Leurre Turc visant à choper des chauffards ......MDR !!! 
Tu arrives en ville...ou à l’hosto, c’est selon ! 😂
Chauffard Turc en errance