Carnet de voyage

#3 Malaisie

4 étapes
5 commentaires
65 abonnés
Dernière étape postée il y a 683 jours
Plongée, îles paradisiaques, forêt primaire, Kuala Lumpur
Août 2017
3 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

C'est donc parti pour notre troisième étape : La Malaisie

13 août 2017 2h00 du matin : Nous voilà arrivés à l'auberge de Kuala Lumpur...

Résumé pour les flemmards :

- Plongée

- Beaucoup de plongées

- Poissons (dans l'assiette comme dans l'eau)

Au vu de notre retard de 24h on a aussi payé la nuit de la veille, pour une fois nous voulions avoir réservé pour ne pas galérer à chercher en arrivant tard... Bon ça nous apprendra à faire confiance aux avions...

Notre avion qui est censé nous emmener sur notre petit coin de paradis décolle dans 9h... moins 2h de check in moins 1h de trajet ... Après une petite nuit nous revoilà parti pour l'aéroport... On se dit qu'une deuxième nuit dans l'aéroport aurait été une solution au final... Bref on prend l'avion direction Kota Bahru, aéroport le plus proche de notre première destination en Malaisie...

... Les îles Perhentian.

Première expérience du local bus malais: 1h30 d'attente pour aller au centre ville de Kota Bahru puis deuxième attente de 2h pour enfin atteindre l’embarcadère où nous attend un bateau.

On aura mis finalement 4h pour aller de l'aéroport jusqu'à l’embarcadère... Le taxis aurait mis 1h pour 4 fois plus cher... C'est aussi ça voyager longtemps et à "petit budget", attendre et avoir le temps sinon il faut mettre le prix!

Comme à notre habitude nous n'avions rien réservé sur les îles Perenthian, de toute façon aucune disponibilité sur Booking ni sur Agoda... Plein mois d'août, on verra bien!

Arrivée sur la plage de Long Beach - Perenthian Kecil 

On n'est pas déçus d'être arrivés, le paradis on vous dit !

Bon on n'est pas les seuls à le penser, donc il y a du monde, du touriste en veux-tu en voilà!

En arrivant, direction le club de plongée, on est là pour ça, plonger !

Et accessoirement passer chacun un niveau.

 Turtle bay divers notre deuxième maison pendant 5 jours

Super accueil, ils ont un instructeur qui parle français pour Léa, Quentin ce sera en anglais et on commence tous les 2 le lendemain matin !

Il nous indique une cabane juste à côté pour dormir, ils ont une dispo, pas chère mais spartiate (4 planches en guise de mûr, un lit, un toit) à 10m du club de plongée et à 10m de la plage, parfait on prend!

Notre cabane à gauche... celle de droite est au même prix mais un peu  plus classe... Sold out

Nous voila donc parti pour une petite semaine de plongée !

Léa passe son niveau 1 : PADI Open Water Diver qui permet de plonger jusqu'à 18m accompagné.

Pas forcément une partie de plaisir, beaucoup de théories, des examens écrits tous les jours... Sur 4 jours intensifs... 9h-18h de théorie/pratique sans compter les 2h minimum de travail le soir... retour à l'école! Heureusement qu'elle avait une bonne coéquipière, merci Naïa 😉. Mais quand même 4 plongées et des milliers de bulles au compteur!

Il faut tout de même ajouter que malgré une combinaison shorty 2 mm Léa trouve le moyen d'avoir froid dans une eau entre 30 et 34°C selon la profondeur... (Quentin plonge en maillot de bain...). C'était donc la seule plongeuse à avoir une combinaison longue...

Quant à Quentin il a passé le niveau 2 : PADI OWD Advance qui permet de plonger jusqu'à 30 m toujours accompagné. Margaux, l'amie de Naïa, l'a passé avec lui. On a donc profité de ces quelques jours tous les 4.

Le niveau 2 c'est une partie de plaisir, aucune contrainte ou presque (quelques questionnaires quand même), 5 "Fun dive" spécialisées sur 2 jours.

Quentin a donc choisit :

  • Plongée profonde (Qui n'a de vraiment profonde que le nom... 25 m mais c'est toujours ça)
  • Plongée sur épave (On ne pouvait malheureusement pas accéder à l'intérieur)
  • Plongée de nuit (Magique et assez mystique)
  • Contrôle de la flottabilité (La seule plongée un peu moins drôle mais très utile pour la suite)
  • Navigation (Obligatoire pour avoir l'advance au même titre que la plongée profonde)
Coucou Némo ! 

A la place d'attendre Léa sur la plage Quentin en a profité pendant les 2 jours libres pour faire quelques plongées supplémentaires dont une plongée de nuit magique autour de 3 petites épaves dans laquelle on pouvait rentrer et où il a pu voir un requin Bambou et une tortue d'au moins 1 m de diamètre.

Une fois les niveaux en poche (Félicitations Léa, c'était pas facile) on s'est accordés 1 journée supplémentaire pour profiter de la plage et aller faire du Snorkelling, il faut dire que l'eau est à 31°C, transparente, qu'il fait très beau et qu'il suffit de faire 3m pour être entouré de poissons et de coraux...

(Désolé pour ceux qui sont en France, on a appris que le temps automnale du mois d'août n'était pas forcément très plaisant... C'est promis on essaye de vous envoyer du soleil dès qu'on peut!)

On dirait pas sur les photos, mais on a quand même pris quelques couleurs. 😉

Snorkeling à la plage du Blue Lagoon sur Besar (la grande île des Perenthian)

On a eu la chance d'assister à la naissance de 2 bébés tortues qui sont allés se jeter dans la mer...

20 août 2017, 8h, c'est avec des images (de poissons) plein la tête que nous quittons Perenthians Kecil (petite en malais) et la plage de Long Beach pour rejoindre une autre île toute aussi paradisiaque pour quelques jours de farniente...

Levé du soleil le matin du départ... 
• • •

Point de bouffe: on mange tellement bien qu'on ne pense même pas à prendre de photo avant de dévorer notre plat! (On vous met l'eau à la bouche: pancake, poissons frais, sauces en tout genre et surtout riz pour Quentin et noodle pour Léa).

2
2
Publié le 24 août 2017

Départ des îles Perhentian à 8h en direction de l’île de Kapas (Pulau Kapas en Malais), après notre pancake chocolat habituel du matin pour bien commencer la journée.

Long Beach c’était parfait pour passer nos niveaux de plongée mais maintenant on aspire à un peu plus de tranquillité et moins de touristes !

Arrivés à la station de bus, on rencontre un couple de français qui nous donne envie de changer légèrement notre itinéraire. On prévoit donc un détour pour admirer les lucioles de nuit après nos deux jours prévus sur l'île paradisiaque. Épisode à suivre…

Après une heure d'attente, on prend le bus pour Terenganu et attendons encore 2h pour le suivant… on comprend vite que compter le temps d'attente des bus en heures est une habitude en Malaisie!

On arrive enfin à quai dix minutes avant le départ du dernier bateau pour Kapas… Sur ce coup là, on est plutôt chanceux ! 20 minutes plus tard, nous sommes au paradis 😀

On trouve une petite cabane pas trop chère sur la plage, on y pose nos sacs et nous voilà enfin prêts à ne rien faire, beau programme !

La cabane et la vue depuis la cabane 
Belle vue pour son petit déjeuner quotidien n'est-ce pas? 

Farniente, bronzage, lecture, jus de fruit frais sous les cocotiers et … méduses !! Et oui, il fallait bien une ombre au tableau. Difficile de se baigner avec ces mini-méduses qui nous piquent toutes les 10 secondes dans l'eau !!!

On est bien là... 

Notre restaurant fétiche! Et pourquoi ça? Non ce n'est pas parce que c'est la meilleure nourriture de l'île... mais parce que c'est le meilleur accès au wifi, il était temps que l'on agrémente le blog quand même...

Bon vous l'aurez compris...

... Maman(s), on va bien!!!

• • •

Après ces 2 jours de repos et de blog intensif direction Cherating pour observer les lucioles dans la mangrove la nuit.

Attendre le bus, notre activité favorite! 

On vous refait le topo sur le bus : départ de l’île 9h30... 30 minutes de bateau... 2h d'attente pour un premier bus jusqu'à Dungun...

...et cette fois pas d'attente!! Oui oui juste 10 minutes. Enfin les bus s’enchaînent bien!

Bon on avait pas mangé, on a donc dû attendre 16h30... Mais c'est pas grave on a pu manger les meilleurs Roti canai de Malaisie, au fromage (toastinette pour être exact, calmons nous quand même). Léa en parle encore...

Les roti canais sont des sortes de crêpes épaisses fourrées : salées ou sucrées

Nous avons posé les sacs à dos à la première guesthouse en sortant du bus et nous n'avons pas été déçus, on serait bien restés plus longtemps rien que pour cet accueil si chaleureux! Les cabanes proposées était en plus tout à fait convenables.

La cabane blanche était malheureusement trop chère pour nous, vous vous doutez bien...

Bon on réserve donc notre petit tour en bateau pour aller observer les fameuses lucioles dans la mangrove. On est venus jusqu'ici pour ça!

On démarre que tous les 2 sur le bateau (enfin plutôt la barque) de nuit avec notre guide qui commence par nous emmener faire un petit tour avant de rejoindre "un groupe".

A deux, dans la nuit, voir toutes ces lucioles s'approcher et voler autour de nous, premières impressions vraiment magiques !!

Et après 5 minutes, nous rejoignons donc ce fameux "groupe". Vous vous souvenez quand on parlait des touristes chinois, très nombreux et en troupeaux...

Bah voilà, la magie de la mangrove pleine de magnifiques petites lucioles luminescentes est quelque peu "perturbée" par un groupe de 50 personnes (a minima) entassées dans 6 bateaux qui se croisent et se recroisent au rythme de leur moteur thermique très odorant!

C'était donc sympa de voir toutes ces petites lucioles mais le spectacle est quelque peu gâché par l'engouement touristique !

Bilan malgré tout positif mais pas aussi magique que l'on se l'imaginait!

On n'a pas de photo, ce n'était pas autorisé...

• • •

Après cette parenthèse presque enchantée, nous quittons la côte malaisienne, direction pour notre prochaine étape... la forêt primaire de Taman Negara dès demain matin (25/08/17)... On vous en dira plus au prochain épisode.

3
3
Publié le 30 août 2017

Résumé pour les flemmards

2 jours dans la jungle :

- Une flore exceptionnelle

- Une faune discrète (On a vu un porc épique et un mille pattes (costaud et dangereux...) en 2 jours...

- Et des sangsues... trop de sangsues

- De la sueur

- Beaucoup de sueur

- Des rencontres toujours aussi agréables

24 août 2017

Commençons la matinée par 3 bus et 3h de trajet pour faire 25km et nous mettre dans le bain de la journée! On ne va pas vous donner les détails, je crois que vous avez compris le principe du bus local en Malaisie...

Mais ce n'est pas fini, il nous reste encore un bus de 3h à prendre pour rejoindre Jerantut qui est encore à 2h de bateau de notre destination finale : la jungle de Taman Negara. D'ailleurs, nous avons été bien chanceux pour ce dernier bus, encore une fois 😉, puisque nous sommes arrivés 5min avant le seul bus de la journée...

Arrivés à Jerantut, on décide d'attendre le lendemain matin pour prendre le bateau, logique...Il n'y a vraiment rien d'intéressant dans cette ville. C'est pas grave, on est juste de passage et plutôt fatigués. Ah si quand même, nous avons découvert le "rôti bom" au petit déjeuner. Le pain malais dont nous vous avions parlé, mais cette fois-ci il est sucré et beurré : délicieux !

25 août

Nous voilà dans le bateau enfin la pirogue, à ras de l'eau, les alligators n'ont plus qu'à se servir! Non, on vous rassure, ce ne sont pas des alligators que nous sommes susceptibles de croiser mais des varans et ils ne mangent que des insectes! Et d'ailleurs soit dit en passant nous n'avons rien croisé...

Ce n'est pas si inconfortable finalement, Quentin fait même une petite sieste!

26 août

C'est parti pour l'aventure!

Pour notre trek dans la jungle de 2 jours, nous partons avec un guide et 11 autres volontaires. On équipe nos sacs à dos (duvet, repas, 4,5L d'eau, matelas de sol enfin il faut le dire vite) et on part pour la première activité Canopy walk way, le plus long pont suspendu du monde. C'est plutôt sympa mais on a eu plus de sensations à l'accro-branche!

Après cette matinée plutôt tranquille, on enchaîne avec la rando à travers la jungle ! 5h de marche plus tard... 35°C, humidité atmosphérique à 90%, 10 litres d'eau perdus, de l'équilibre sur les rondins de bois pour traverser des cours d'eau et de la boue... nous sommes arrivés vivants à notre hôtel, euh pardon à notre grotte. Et oui, nous avons dormi dans une grotte, habitée par des chauve-souris en prime 😀.

On ne vous a pas parlé des sangsues... Ces petits vers qui s'accrochent à vous et vous pompent votre sang... Et bien la jungle en est infestée. Elles se tiennent debout, prêtes à vous grimper sur la chaussure pour se faufiler dans votre chaussette...

Au début ça fait bizarre de devoir enlever un truc tout gluant (Léa a même dû demander un peu d'aide à Quentin pour la première) mais une quinzaine de sangsues accrochées aux chaussettes à enlever plus tard... Plus aucun problème ! Bon 4/5 sangsues ont quand même réussi à se repaître de notre sang, il faut bien les nourrir quand même !

Pour être honnête, nous nous attendions à bien plus physique, nous sommes fatigués c'est sûr mais pas épuisés! On a en plus rencontré pendant le Trek 2 couples francophones très sympas, les montpellierains et les suisses qui nous ont fait avancer plus vite 😀.

Nous installons notre camp dans la grotte et nous mangeons tous ensemble un bon repas grâce à notre guide plutôt bon cuistot!

Il est venu le temps de dormir enfin d'attendre que la nuit passe plutôt... Le matelas de sol étant presque inexistant, on s'est réveillés plusieurs fois dans la nuit pour ne pas dire à chaque mouvement/changement de position.

27 août

Bizarrement, on se réveille pas trop fatigués bien que le dos un peu cassé!

C'est reparti pour une deuxième journée, comme la veille 8km/5h de marche prévus!

Après 2h30 de marche, on s'arrête pour manger et pour une petite baignade dans une rivière (enfin que pour Quentin, vu la couleur de l'eau et les sangsues très peu pour Léa)! Le guide nous informe qu'on a déjà fait 5km et donc qu'il ne reste plus qu'1h30, bonne nouvelle!

Une fois arrivée au bateau, Quentin en aurait presque redemandé.

Contents et fiers de cette expérience, on en a fini de la marche 

On enchaîne avec le Rapid shooting, la vidéo parle d'elle-même!

Le bateau nous dépose dans un village d'Orang Asli.

Orang Asli ("hommes des origines" en malais) : Il s'agit d'aborigènes vivant dans la jungle et de la jungle (chasse, pêche et cueillette). Ils sont maintenant un peu pollués par le tourisme mais c'est leur seule source de revenus.

Les habitants nous montrent comment faire du feu en 1 minute chrono et comment tirer à la sarbacane.

Quentin s'y est essayé et du premier coup entre les deux yeux du Titi qui servait de cible ! Pas peu fier.

On en profite pour se promener dans le village avant de repartir.

Deux supers journées pleines de rencontres et de découvertes.

• • •

Maintenant direction Kuala Lumpur pour la dernière étape de notre séjour en Malaisie.

On a décidé de supprimer Singapour de notre voyage par manque de temps, on décolle donc pour l'Indonésie le 31 août 😀.

4
4
Publié le 3 septembre 2017

28 août

Après ce trek dans la jungle, nous sommes de retour à la vie civilisée pour quelques jours, nous voilà à la capitale!

Pour arriver à Kuala Lumpur, il aura quand même fallut une petite journée de bus... mais bon on a eu le droit à un petit concert privé par deux jeunes filles d'une dizaine d'années qui chantaient ou plutôt nous murmurait à l'oreille de jolies chansons locales. Tout de suite, le trajet passe plus vite! D'ailleurs on a presque eu la larme à l’œil...

(Petits yeux du matin...)

En arrivant, on pose nos valises pour 3 nuits, ça fait du bien de se poser un peu, même si la ville n'est clairement pas ce qu'on préfère. Quoique Kuala Lumpur est une chouette ville, on a beaucoup aimé, on est unanime.

On décide de visiter notre quartier, China Town, pour terminer cette journée. Nous ne sommes pas très emballés, beaucoup de chinois et de contre-façon à souvenirs dans ces ruelles exclusivement constituées d'un marché et de petits restos, hors on ne ramène pas de souvenirs!


29 août

Capitale = visite culturelle oblige, alors on commence la journée par la visite de la mosquée nationale Masjid Negara. Très jolie et moderne. Bien entendu Léa avait prévu de se couvrir les épaules et les jambes mais pour respecter la religion on lui a prêter de quoi se couvrir la tête. Quentin n'y a pas échappé nos plus, on avait l'air de deux schtroumpfs... violets!

La mosquée permet d'accueillir 300 personnes à la prière et jusqu'à 15 000 dans les coursives autour. Il s'agit de l'une des plus grandes mosquées d'Asie du sud est.

On continue notre chemin vers Little India. Comme son nom l'indique, c'est un quartier indien, d'ailleurs on s'y croyait avec les odeurs, la musique et toutes ces couleurs de tissus!

La veille, en prenant le bus, nous avions repéré un quartier rempli de malls au Pavilion. Evidemment, on a tout de suite programmé d'y aller pour aller s'acheter un nouveau sac à dos pour remplacer l'ancien, et aussi il faut le dire pour renouer avec la modernité.

Et là, on passe devant un fast food japonais qui affiche une tarte au fromage qui dégouline! Du fromage fondu humm comment résister...

Echec total, il s'agissait d'une tarte sucrée du type cheese cake... Car oui si vous ne l'aviez pas encore compris, nous sommes en manque de fromage!!!


Pour nous consoler, on se rabat sur les sushis, une autre de nos faiblesses...


Léa est encore rentrée dans le H&M mais ce n'est peut-être plus la peine de le préciser! On aura presque fait tous les H&M de Malaisie à ce rythme là!


Pour finir cette journée bien chargée, nous allons voir les fameuses tours Petronas! Comme on s'y attendait, elles sont impressionnantes et vraiment belles.

Les tours Petronas ont été inaugurées en 1998, elles avaient alors les 2 premières places des plus hauts buildings du monde (elles sont largement dépassées depuis). Comme leur nom l'indique elles abritent, entre-autre, les bureaux du géant pétrolier malais Petronas.

Elles mesurent 452 m et rassemblent pas moins d'1 000 000 m² de bureaux, lieux de divertissements, etc.

(La tour Montparnasse peut aller se rhabiller...)

On a pu se balader dans le parc attenant et on a surpris une installation ressemblant à celle d'un feu d'artifice.

On apprend avec enthousiasme qu'un feu d'artifice aura bien lieu et ce le lendemain soir 😀. On avait prévu de rester pour les voir illuminées la nuit mais on en a plein les pattes et de toute façon on revient demain, donc go back home!

Bonjour au pays au passage 😉

30 août

Visites culturelles : partie 2

Nous n'avions pas tout à fait fini le tour des incontournables de Kuala Lumpur. Nous voila parti pour Batu caves.

Batu caves est un ensemble de grottes dont certaines sont aménagées en temple Hindou. C'est le plus grand sanctuaire Hindou hors d'Inde.

C'est à une quinzaine de km de KL, très facile d’accès. On y a passé la matinée et croisé des petits copains (un peu voleurs sur les bords).

On s'attendait à avoir beaucoup de marches à gravir (tout le monde en parlait) mais finalement quelques volées de marche ne nous font plus peur après avoir gravis des marches pendant 3h sur la grande muraille de Chine 😀 (Oui on se la pète un peu).


En rentrant à l'auberge, et vu qu'aujourd'hui on a décidé de rester sur le même thème, petit détour par le Sri maha mariamman temple qui se trouve juste en face. Il s'agit du plus vieux temple Hindou de Kuala Lumpur. Petit mais agréable!


En soirée direction les Petronas Tower et le feu d'artifice. On prend un peu d'avance pour pouvoir les observer de nuit et prendre la fameuse photo que l'on voit partout ! Bon on a évidemment pas pris qu'une seule photo 😉.

Côté rue puis côté parc 


Le feu d'artifice n'étant qu'à minuit on patiente 2h, l'occasion de manger et de faire un point budget! (On est dans les clous, tous les feux sont au vert!).

Le feu d'artifice est sympa mais il n'a duré que 10 minutes, les tours sont tellement grandes qu'on le distingue à peine.

On a certainement pas choisi le spot idéal mais on est content quand même de l'avoir vu.


31 août

Dernier jour à Kuala Lumpur et en Malaisie. Aujourd'hui pour les malais c'est la fête (d'où le feu d'artifice de la veille au soir 😉).

C'est la fête de leur indépendance acquise vis à vis du Royaume-Unis en 1957. 60 ans donc aujourd'hui!

On comprend mieux pourquoi ici tout le monde parle très bien anglais et comment il est facile de se faire comprendre et d'échanger.

On va donc déambuler dans les rues pour fêter cet événement avec le peuple malais. Des drapeaux partout, du bruit, des chants, et encore des drapeaux! Moment très sympa.

On en profite pour visiter les alentours.

• • •

On a appris que notre vol pour Medan en Indonésie avait 1h30 de retard donc on ne se presse pas et on profite de nos derniers moments en Malaisie... Pour organiser l'Indonésie...

Et oui il faut bien s'organiser et voir ce que l'on veut faire dans ce pays immense! La suite donc au prochain épisode!

Arrivée à l'aéroport, deuxième tentative pour assouvir notre envie de fromage:

Bretzel triple cheese et bâtonnets au fromage

C'est pas un échec mais peut mieux faire...

Et devinez par quoi on a fini... H&M, et oui le dernier que l'on avait pas encore "visité" se trouvait justement dans l'aéroport !! 😀 Toujours pour comparer les prix vous vous doutez bien 😉