Carnet de voyage

French volunteer in Shanghai

11 étapes
39 commentaires
38 abonnés
Dernière étape postée il y a 1213 jours
Etienne en V.I.E. part à la rencontre de Shanghai.
Juillet 2017
1 jour
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 4 juin 2017

Bienvenus à tous!

Sur ce petit carnet de voyage vous pourrez, si vous en avez l'envie, suivre ma nouvelle façon de vivre à Shanghai. Comme beaucoup le savent, j'ai décidé de suivre un programme de V.I.E. en Chine pour le compte d'une société française appelée Valiantys (pour les curieux).

Vous trouverez donc sur ce blog mes divers péripéties et succès dans ce nouveau mode de vie avec je l'espère, un épanouissement professionnel et personnel total.

Pour l'instant, la date de départ n'est pas fixée mais est prévue au cours de la première semaine de Juillet. J'écrirai une nouvelle note lors de mon départ.

Merci à vous.

2
2

Depuis le 2 Mai 2017, je suis Toulousain!

La formation que j'entreprends actuellement, s'effectue à Toulouse (siège de Valiantys). Pour ceux qui voudrais encore comprendre mon métier, Valiantys commercialise une suite de logiciels et les services qui vont avec. L'un des services est le support, l'aide aux clients utilisateurs. Cela se traduit dans nos équipes par le traitement de ticket/demande concernant un incident ou une fonctionnalité. De temps en temps on peut être amené à téléphoner au client. Et à Shanghai je vais "ouvrir" une "équipe" (2 à 3 personnes) afin de fournir un service 24h/24h grâce aux autres équipes de Toulouse, Londres et Montréal.

Il m'a donc fallu trouver un logement, voici les 3 adresses auxquelles je me suis installé:

- Mai ==>Tournefeuille (petit studio indépendant, très joli coin de verdure avec des lapins et des écureuils)

- Juin ==> Toulouse sud (grande chambre avec salle de bain, salon et terrasse, propriétaire d'une extrême gentillesse et sympathie, j'ai plusieurs fois dîné avec eux, c'était super. un petit point négatif: je peux vous donner la fréquence du Traffic aérien !)

- Juillet ==> Toulouse presque centre (studio en appartement cette fois, rien à redire)

...

J'ai enfin réussi à obtenir mon VISA et pour cela j'ai dû finir les démarche à Lyon et non à Paris. A cause de la coordination de Valiantys et des contacts de travail en Chine, l'organisation a été fastidieuse. Je ne compte plus les allers et retours vers le consulat de Lyon mais surtout l'ambassade chinoise à Paris. Mais bon, au final, j'ai le saint Graal.


Départ prévu le 15 Juillet. Une fois sur place je bénéficie de quelques jours pour trouver un logement.

(Je sais j'écris cette étape alors que je suis déjà en Chine mais premièrement, je l'avais commencé avant de partir et deuxièmement...vous verrez dans la prochaine étape)

3
3
Publié le 14 septembre 2017

Après tant de suspense, je reviens à mes écris!

Désolé pour l'attente mais j'ai eu quelques complications avec les outils informatiques. Je n'ai pas pu écrire à cause de toutes les censures que le gouvernement chinois a mis en place et renforce actuellement. Mais maintenant c'est tout bon je vous fait donc un petit rappel de mon arrivée en Chine.Je suis arrivé le 16 Juillet vers 6h du matin à l'aéroport International de Pudong Shanghai (PVG). Le vol s'est plutôt bien passé, petite couverture et petit coussin. La nourriture des plateaux repas ça allait, même si c'est pas ce que j'avais demandé. Donc je récupère mes 2 grosses valises (1 roue en moins soit dit en passant!) et je vais à la "douane". Ce qui est drôle à l'aéroport c'est l'organisation..En effet lorsque l'on passe la "douane" de sortie, il y a une file spéciale pour les étrangers. Il faut leur remettre le papier qu'on nous a distribué dans l'avion, comportant tout un tas d'informations personnelles avec l'adresse du lieu de résidence en Chine. (moi, je l'avais pas rempli donc j'ai bien embêté la douanière.) Mais cela ne serait pas drôle si le personnel savait parler anglais, alors on utilise les gestes. Mais les gestes non plus ne sont pas les mêmes. L'aventure promet de bons moments!


Pour votre culture, Shanghai signifie littéralement: La ville sur la mer. Donc oui pour ceux qui ne le savent pas encore, Shanghai est une ville portuaire sur le pacifique, enfin sur la mer de Chine pour être correct. On est sur un climat plutôt humide tout au long de l'année ce qui décuple le ressenti des températures. Et effectivement, premier ressenti en sortant de l'aéroport, l'air est chaud, irrespirable, je ne sais pas si c'est de la pollution mais en tout cas mon système respiratoire est en alerte.


Je commence à regarder la direction pour prendre un taxi, et là, un membre du personnel de l'aéroport me propose son aide et me trouve un taxi. Je me dis "Ils sont sympas ces chinois". Il me montre une grille tarifaire, ça aurait dû me mettre la puce à l'oreille, je paye et hop je monte dans le taxi d'un de ces amis je pense. j'ai payé 650 RMB soit environ 85-90 euros pour faire 50Kms en environ 40 minutes. Je me rends compte que je me suis fais un peu arnaqué, par la suite je trouverai les tarifs des compagnie de taxi qui sont aux alentours de 120-140 RMB pour ce même trajet.


Une fois dans le taxi le chauffeur cherche à parler anglais. Pourquoi pas.(En fait il connaît que certains, mot sont discours est réglé.)

Il me dit: "Il y a beaucoup d'étrangers qui viennent et qui améliorent notre économie. Bla bla bla..... tu connais le mot 'tips'? Tu peux donner en euros si tu veux, 20 euros?"

Je comprends: "Je vais t'arnaquer car j'aime pas les étrangers et que je suis raciste, j'arnaque tous les jours les étrangers. Bla bla bla... donne moi un pourboire de 20 Euros car tu dois être pété de tunes" (Désolé pour le vocabulaire mais c'est la meilleur traduction que j'ai trouvé)

Résultat, je lui donne un pauvre petit billet chinois, mais en fait ça reste élevé pour un chinois. Et j'apprends après qu'on ne donne pas de pourboire à un taxi.

L’hôtel que j'ai pendant quelques jours est sympa.

New harbour appartment hotel 

Le seul problème c'est qu'il est situé dans une rue qui pue car il y a des déchets partout. Les gens font leur marché à côté des ordures, ça sent tout un tas de mauvaises odeurs......Je pourrais écrire un livre rien que sur ce qu'on peut trouver dans cette rue.

Mon voyage commence parfaitement bien!

Demain je vais voir les locaux de mon futur travail puis j'enchaîne pendant 1 semaine de visite d'appartement.

4
4
Publié le 19 septembre 2017

Lundi 17 Juillet,

Je suis allé dans les locaux de l'entreprise (Salveo) qui va m'héberger pendant la durée de mon contrat en Chine. Le personnel est accueillant et la localisation est plutôt bien puisque l'immeuble se situe au centre du district le plus dynamique, proche de la place du peuple avec ses 3 lignes métro principales.

Locaux de Salveo 

Le lendemain je commence les visites d'appartements. Finalement pour des raison financières et sociales, j'opte pour la recherche d'une colocation de 3 personnes maximum (Sinon c'est le souk). Je donne donc mes nouveaux critères aux agents immobiliers puis c'est partis, les visites commencent. Alors, il faut savoir qu'un agent chinois parle bien l'anglais (la plupart sont là pour les expats) mais quand les questions sont d'ordre financières ou alors soulèvent un problème, ils ne comprennent plus!

Au final je suis bien installé mais laissez moi vous comptez mes aventures. Premières visite: c'est pas dans le quartier que je cherche, c'est pas dans mes prix, et c'est une colocation de 4 personnes. On sait jamais, si c'est un bon endroit avec des gens sympas...visitons je suis là pour ça. Et bien en fait c'est plutôt loin (les distances sont immenses à Shanghai), dans des barres d'immeubles pourries, on passe par un monte charge pour aller au 14ème étage. On rentre, c'est sale, petit, moche... bref, il veut me montrer un truc pas top pour que je prenne le truc moyen qu'il va me présenter par la suite. Il sont biens organiser ces chinois! Et cela n'a pas loupé, le 2ème est dans un immeuble tout neuf, c'est rénové, pour 5 personnes. J’hésite avant de prendre une décision. Au final j'en ai vu plein qui se valaient. Mais faut que je vous raconte le meilleur quand même. Un nouvel agent m'amène dans une zone où il n'y a aucun commerce, on monte au 7ème étage, je regarde par le balcon et je vois une autoroute (Oui les autoroutes sont en hauteur à Shanghai). Mais le top du top c'est que sur ce balcon il y a ..... la douche! Et pour rendre la chose plus drôle, tout est transparent pas vraiment opaque. Certes on à une grosse marge de négociation, je me suis essayé à l'exercice pour l’occasion, mais je suis quand même partis sans me retourner.


Enfin!

J'avais remarqué plus tôt dans la semaine qu'une italienne (Merci Katia pour le suspense!) avait posté une annonce car sa colocataire laissait sa chambre. Au bout de 3 jours je me suis dis que j'allais voir. Et ben j'ai pas été déçu.

Mon cosy appartement

Voici ma colocataire Giulia.

Comme vous l'avez devinez, elle est italienne. Nous avons le même âge... et c'est tout ce que nous avons en commun. Cela fait environ 3 ans qu'elle habite Shanghai, elle y était venue pour un stage. Elle parle très très très bien chinois (Et c'est pas tout, elle parle 6 langues!). Ce qui est super c'est qu'elle me fait découvrir la culture chinoise et qu'avec le groupe d'amis qu'elle s'est constitué, on arrive à faire pas mal d'activités (Des brunchs, de la peinture...là aussi je vous raconterai quelques anecdotes). Elle est prof d'italien pour des chinois mais au moment ou je vous écrit, elle vient de se voir proposer un nouveau poste dans une société italienne qui s'installe à Shanghai.

J'oubliai... Elle fait de très bon plats italiens. Disons que l'échange culinaires est devenu notre activité favorite.

il y a même une 3ème colocataire







Qui joue souvent à cache-cache...







...Et qui prend plutôt biens ses aises!

Chat casse bonbons 

Petit à petit je me crée ma petite routine. Il ne manque plus qu'à trouver 1 ou 2 sports à pratiquer régulièrement. Ici tous les clubs sont complets et en plus c'est pas donné du tout. Dans la prochaine étape, mes premiers pas au travail!

A bientôt.

5
5
Publié le 20 octobre 2017

Bonjour à tous,

Comme convenu, je vais vous parler de mon travail.

Je m'y rend tous les jours à pied pour une durée de 20 à 30 minutes (selon le temps qu'il fait, les feux de circulation et les gens qui sont sur le chemin)

 Chang Le Lu ==> Bei Hai Lu

En fait j'ai pas grand chose à dire sur mon travail. Je suis dans un open-space pour 4 personnes. Il y a un chinois qu'on voit 1 fois par mois et 2 français en V.I.E. comme moi (Sylvio et Jeanne). Comme SALVEO était subventionné par la région Rhône Alpes, beaucoup d'entreprises proviennent de là-bas (ou plutôt "d'ici" pour vous). Je me suis donc lié d'amitié avec un couple lyonnais avec qui je peux discuter des belles choses de Lyon. Ce n'est pas la peine de demander à un chinois s'il connaît la 2ème plus grande ville de France (désolé si je fâche les marseillais, je peux me tromper). Au classement démographique des villes de Chine, la 50ème comporte près de 2 millions d'habitants.

Aller, pour votre culture voici un petit classement :

  • Shanghai (25 millions)
  • Pekin (22 millions)
  • Chongqing (16 millions)
  • Chengdu (15 millions)
  • ça y est, on a dépassé la population française! (Pour rappel on est pas encore à 70 millions)

Voilà pour l'instant culture, de toute façon vous pouvez trouver ces infos sur internet.


Cela fait 3 mois que je suis arrivé à Shanghai (16/07) et que je suis en colocation avec Giulia (22/07). Grâce à elle j'ai découvert pas mal de monde et pas mal d'endroits. Je connais des gens d'Italie, de Slovaquie, de Taiwan, de Serbie, de Chine évidemment et bien d'autres à venir.

Je me suis mis à la mode du brunch du dimanche avec ce nouveau groupe de personnes. Et franchement il y a des truc sympas. Evidemment c'est plutôt les étrangers qui peuvent se permettre ce genre de hobby.

3 différents brunch (1,2,3|4,5|6) 

Une fois le brunch terminé nous allons nous promener ou faire une activité. Du style, aller dans un entrepôt pour faire de la peinture freestyle. (Qu'est-ce qu'il faut pas faire quand les filles sont en majorité!)

Il est pas beau mon tablier bleu? 

Ce jour là, le propriétaire m'a demander si je voulais poser pour d'éventuels cours de peintures. Euh.....


En se promenant on découvre de nouveaux endroits intéressants comme celui-ci. Un petit château transformé en Hotel avec son joli parc.

Parc interdit aux étrangers par la même occasion 

Alors sur la dernière photo en chinois il y a écrit...euh... j'en sais rien en fait! Malheureusement je n'ai pas encore pris de cours de chinois. Vous pouvez d'ailleur voir un QR code en bas à droite de la pancarte, cela permet d'obtenir des informations sur le lieu. Je vous rappelle que la Chine utilise énormément le QR code, cela permet de payer, d'avoir des information, de souscrire à des services et probablement encore d'autres choses que je ne maîtrise pas.


J'ai également eu l'occasion d'aller voir un match de foot, le derby de Shanghai en fait. C'était sympathique mais rien à voir avec le foot européen.

Pour ceux qui s'y connaisse: Les bleus c'est le Shanghai Greenland Shenhua Football Club (visiteurs), c'est là qu'ont joué Drogba et Anelka. Et ce soir là, c'était Carlos Tevez. Les rouges c'est le Shanghai SIPG Football Club où évoluent Hulk et Oscar. Désolé pour la qualité des photos, j'ai fait comme j'ai pu.


J'ai encore pas mal de petite choses à vous raconter mais il faudra attendre. Et puis dans quelques minutes je vais chercher Katia à l'aéroport, donc il faudra probablement attendre après nos vacances.

A bientôt.

6
6
Publié le 27 novembre 2017

De retour après un mois de silence, bonjour à tous.

Je vous ai laissé la dernière fois pour rejoindre une charmante demoiselle toute blonde à l'aéroport. Comme convenu, elle m'attendait à l'aéroport.. enfin je l'attendais puisque son avion avait un peu de retard. On est rentré en Taxi, en évitant les arnaqueur cette fois.

Dès le premier soir nous sommes allés au restaurant (thaï), très joli et très bien placé. Nous avons rencontré les personnes avec qui j'ai l'habitude de découvrir Shanghai. Nous avons fini la soirée dans un bar joliment décoré avec un groupe de musique en live (Ce qui est rare à shanghaï). Tout s'est très bien passé...

1.Vue sur un étange. 2, 3 et 4. Vue sur des slovaques, une américaine, un taïwanais et une italienne  

...Sauf les 2 jours qui ont suivi. Ben oui, blondinette n'ayant pas l'habitude de manger ce genre de plat, elle s'est faite remarquer en passant 2 jours à tester "soporiphiquement" mon lit.

Les quelques jours qui suivirent je faisais de petite journée de travail. Ainsi j'ai pu expliquer à Katia comment me rejoindre en métro à mon travail, afin de manger le midi ensemble avec mes collègues d'autres entreprises. Pendant ces quelques jours qui ont précédé notre départ pour Sanya, nous avons visité un endroit très touristique: le Bund. Pour faire simple on va dire que c'est la promenade des anglais de Shanghaï (et non de Nice) avec vue sur Pudong, le quartier moderne avec ses belles tours.

Çà y est c'est le départ pour Sanya (Du 26 Octobre au 02 Novembre), une ville touristique sur l'île de Hainan. Pour information, il s'agît d'une île un peu plus grande que la Belgique, de 8.6 milions d'habitants, située en face du Vietnam. Il serait trop long de vous expliquer tout le périple alors voici les lieux que nous avons visités.

==> Le parc de la biche et du chasseur:

 Luhuitu park sur une colline de la ville


==> Nanshan Park (grand parc avec plein de sites religieux et touristiques):

 La statue haute de  108 mètres représente Guanyin, déesse marine de la Miséricorde


==> Yalong Bay Paradise Tropical Forest Park et ses 254 6325 154 485 695 marches d'escalier (N'est-ce pas blondinette?) Passage dans des grottes, tyroliennes, arbres tortueux..

==> Tous les animaux que nous avons croisés pendant notre séjour (En sortant des sentiers battus..les animaux qui nous ont pris par surprise n'ont pas pu être pris en photo...et on avait trop peur de toute façon...surtout en enjambant un serpent)

Pour l’araignée il faut que je prenne les photos de Katia  qui sont plus nettes
 Le lit était exceptionnel (2.00m * 2.40m)

Petite anecdotes concernant ce voyage: Cette île est considérée comme le "Hawaï" chinois, le gouvernement investit et fait venir des investisseurs afin d'en faire une destination paradisiaque internationale. Les chinois ayant des liens étroits avec la Russie, l'île est très prisée par ceux-ci. Et comme vous le savez, Blondinette est comme son nom l'indique "blonde" avec des yeux bleus et la peau claire.... Et oui! Le personnel de l'établissement lui parlait russe et les touristes également.

On retiendra de ce voyage également ceci:

Plages et petit déjeuner ...et suppositoires géants apparemment!

De retour à Shanghai nous avons visité l'aquarium, sommes allés au restaurant, avons fait le marché... j’espère que Blondinette a apprécié.

Restaurant Japonnais, teppanyaki, la nourriture est préparée sous nos yeux

Elle est arrivée le 20 Octobre et repartie le 05 novembre.

Je pense que pour résumer Katia a passé un bon séjour en Chine, que ce soit au soleil ou linguistiquement avec d'autres étrangers mais surtout culinairement selon moi. Je pense qu'elle vous confirmera tout ça de vive voix.


Je vous dis à bientôt, l'hiver est beaucoup moins passionnant, néanmoins j'espère avoir d'autres aventure à vous conter.

7
7
Publié le 14 janvier 2018

Bonjour à tous,

Oui oui je vous entends d'ici: "Mais quel fainéant! Il écrit de plus en plus rarement." Je fais comme je peux, j'ai...enfin c'est quand même...bon voilà quoi!

Comme je le disais l'hiver arrive, nous y sommes déjà. Effectivement on n'a pas des températures comme en France. La neige ne tombe jamais à Shanghai, ou bien les années où cela est arrivé, elle fondait au contact du sol. La température la plus basse de ce mois de décembre à été 5 degrés. Mais détrompez vous, avec un taux d'humidité très élevé, le ressenti est frigorifiant. Ainsi donc, il nous arrive selon les pièces de l'appartement d'avoir un peu moins de 15 degrés. C'est pour cela que les chinois font toujours jeunes, il sont congelés la moitié du temps.

Bon ça c'était la partie météo pour les vi... pour ceux qui aiment parler du temps (en général après 50 ans).


Maintenant au tour des écolos.

Sportif que je suis (enfin que j'essaie de redevenir), j'ai voulu courir un matin de weekend aux aurores. J'ai préparé mes vêtements de sports, bien chauds, bien pratiques, j'ai enfilé mon super masque antipollution et je suis sorti. Et ben courir dans la ville c'est nul!

Premièrement, il y a des chinois partout. Deuxièmement, il y a pas mal de brouillard. Troisièmement, ben faut courir sur la route et c'est chiant de se faire klaxonner quand on double les vélos. (Oui le chinois prend énormément son temps quand il s'agît de faire un effort, pédaler entre autre). Persévérant comme je suis, j'ai essayé de rejoindre un parc... en 5 minutes j'ai fais le tour. Mais je suis très persévérant, résultat j'ai fait des petits exercices sur les appareils présents dans certains espaces "sportifs".

(Photo moi équipé)

Bon en fait j'ai menti quand je disais qu'il y avait du brouillard, il y a de la pollution. Je dois avouer que le masque protège très bien. En France, on se plaint quand on a un indice à 60. Pour info selon un décret "les seuils d’information et d’alerte sont respectivement à 50 et à 80 microgrammes par mètre cube sur 24 heures". Par exemple aujourd'hui à Shanghai on peut dire que ça va on se plaint pas trop, c'est seulement 95. Mais on a déjà passé la barre des 200 plusieurs fois, avec un petit records à 240. Bon il y a eu une nuit pendant quelques heures où des sondes ont indiqué 850, mais selon les chinois c'est normal c'est juste une usine qui a probablement décidé de rejeter des trucs un peu polluant à ce moment là.

Non, ce n'est pas du brouillard 

Nouvelles intéressantes, j'ai commencé des cours de chinois! De mandarin pour être précis (En chinois: Pu Tong Hua, ça veut dire "la langue du peuple Han" ou un truc du style) C'est vraiment super méga intéressant, ma prof est vraiment cool et compréhensive à défaut d'être compréhensible (elle baragouine l'anglais quand même). C'est intéressant j'apprends des trucs utiles, notamment quand je vais faire des courses au marché. Mais le côté négatif c'est que la plupart des locaux parlent le ....shanghaïen! et ben oui, beaucoup de districts voir villes ont leur propre patois. Alors quand je demande des œufs, la personne me comprend et me les donne, mais quand vient le moment de payer et qu'elle me dit le prix, faut prier pour que ce soit des chiffres chinois (mandarins) et non shanghaïens). Et alors c'est le loto, faut tomber sur les bons numéros. Heureusement il n'y a pas d'arnaque car ils peuvent émettre un ticket de caisse avec renseignés le prix et le poids...ouf!

(Photo de ma prof à venir)

(Photo du marché à venir)


Je sais, vous allez me dire qu'il n'y a pas beaucoup de photos dans cette étape ni même que vous attendez toujours des photos de voyage dans la chine traditionnelle, grande muraille, cité interdite... Et à moi de vous rappeler que j'y suis pour le travail et non pour les vacances. Alors un peu de patience et soyez indulgents avec moi.

Je suis également un super acteur désormais. Pour le compte d'un magazine plutôt connu en Chine, je me suis transformé. Bon c'est vite dit mais ma colocataire et moi-même avons été interviewés sur notre vie en tant que colocataires et étrangers à Shanghai. Désolé je n'ai pas la vidéo finale mais j'ai quelques photos de maquillage. Ben oui, on s'est fait maquiller et un peu peigner.

Pour Giulia en 5 minutes c'était plié, elle à un visage jolie et était légèrement maquillé comme il fallait. Vint mon tour ...20 minutes! J'ai une tête si dégueulasse que ça?

Backqstage 


Avec beaucoup de retard je vous souhaite de bonnes fêtes à tous et je vous promets que l'étape suivante arrivera plus vite que ce que vous pensez.

8
8
Publié le 15 février 2018

Bonjour à tous!

Pour la fin d'année je me suis retrouvé seul à l'appartement. Giulia ma colocataire étant rentrée en Italie de mi-décembre à mi-janvier. Je me suis donc occupé de mon enfant:








Le chat est sympa mais bon, il détruit tout ce qui lui tombe sous la main.

Comme l'hiver est frais, nous ne faisons pas beaucoup d'activités. En plus la plupart des gens rentre chez eux dans leur pays d'origine. (Sauf moi évidemment mais je ne casserai pas de sucre sur le dos de mon employeur ici). Ce qui veut dire que les seules activités sont les restaurants!

Indian restaurant / Xintiandi quartier des expatriés / Pub & snack anglais /  Restaurant green & safe


Et évidemment, si ce n'est pas au restaurant c'est chez les uns ou chez les autres.

Repas italien 

Giulia nous a préparé des "pasta al forno con pesto". C'était vraiment bon. Chacun a amené un petit dessert et puis on s'est bien rempli la panse.

Slovakian christmas 

Repas de noël avant que tout le monde ne retourne dans son pays (excepté les chinois évidemment). Nous nous sommes donc retrouvés chez Lukas l'un des 4 slovaques. Il nous a préparé un repas typiquement slovaque. Assortiments de viandes, choux cuisiné d'une façon dont j'ai oublié le nom et pommes de terre cuites bizarrement dans de l'eau bouillante.


Enfin, pour noêl 2 sympatiques colocataires italiens m'ont invité à manger. Le genre de repas qui commence à 13h et qui fini à 19h. J'ai cuisiné un petit gâteau au yaourt banane et chocolat pour l'occasion.







(Photo du repas à venir)

Il y avait également un autre convive avec nous:


Pour le jour de l'an c'était un peu différent. Comme je travaillais le premier janvier je ne pouvais pas faire la fête. Et puis je commence le travail tous les jours à 7h en plus. Et finalement je suis allé mangé dans un sandwicherie "gourmet". Sandwiches toastés avocat/poire/bacon/cheese & autres chicken/marmelade/cheese. Le nom du restaurant est "Co & cheese". Désolé, pas de photo, j'avais les mains prises.

Au final je me suis couché à 6h30 du matin donc le travail était...fatiguant dirais-je.

Dans le prochain exemplaire des aventures d'un frenchie en Chine vous pourrez constater le retour des étrangers et les sorties et activités qui l'accompagne.

A bientôt.

9


Bonjour tout le monde!

Je sais je sais, je ne suis pas très régulier dans mes écris, mais le bon côté c'est que vous allez avoir plein de choses à lire en peu de temps.

Suite aux vacances de Noël nous avons pu tous nous revoir un peu. Nous en avons également profité pour faire une petite soirée d'adieu à Martin qui rentrait en Slovaquie pour de bon.

Et comme d'habitude, on fête cela avec des dîners et des brunchs à droite à gauche.

Martin sur la dernière photo 

Malheureusement je n'ai pas retrouvé toutes les photos mais nous avons fait un photos shooting. le but étant de s'habiller peu communément. Très peu ont joué le jeux. Voici quelques essayages.

Oui je sais, c'est spectaculaire!


Départ pour la France

Peu de temps après je suis rentré en France pour faire un peu le tour des amis et de la famille. Mais quelle aventure avant d'arriver. A Shanghai il ne neige jamais, ou alors pas longtemps donc on n'a pas trop le temps de la voir. Mais bon, il faut bien une exception de temps en temps.

Pour des chinois c'est énorme comme neige

Le nombre d'accidents ce jour là était incroyable, des vidéos d'accidents fusaient sur tous les réseau sociaux. Et évidemment, les avions aussi ont été touchés.

Je suis parti avec la compagnie Aéroflot (Russe et pas chère). Mes vols sont [encore] alors Shanghai --> Moscou --> Lyon.

Je suis rentré dans l'avion à l'heure prévu mais une fois dedans c'est plus de 4 heures d'attente.

Le plus difficile ce n'est pas le siège mais le chinois, omniprésent et bruyant.

Résultat, je rate ma correspondance qui était pourtant de ..4 heures. Et comme les russes sont sympas, ils m'ont proposé un vol pour Paris 5 heures plus tard. Tout cela sans pouvoir communiquer donc résultat j'ai dû demandé à une jeunes russe de me laisser envoyer un mail depuis son compte sur smartphone (Bon c'était pas la partie la plus désagréable... Oups, j'ai rien dit Katia). J'ai pas trouvé mieux comme organisation, pour Lyon il aurait fallu attendre le lendemain et Genève ne m'arrangeait pas non plus. Une fois à Paris je vais récupérer mes bagages...ou pas. Ils sont perdus, on me dit qu'on me les livrera "rapidement". Je cours à la gare de TGV et manque le train, donc encore de l'attente, de 2 heures cette fois. Bien évidemment le TGV était à ma charge.

Donc j'arrive avec plus de 12 heures de retard à Lyon sans bagages et sans avoir visiter mes grands parents qui m'attendaient cet après-midi là. Bref, une journée parfaite. Je repartais le samedi matin et bien évidemment mes bagages sont arrivés le Jeudi donc la distribution de présents n'a pas vraiment eu lieu.


Nouvel an chinois

Comme certains le savent peut-être déjà, le nouvel an chinois se déroule au mois de Février. Mais je vous arrête. Depuis l'année dernière un décret interdit de festoyer à Shanghai. Trop de pétard et de musique tout au long de la semaine. Pour l'écologie les déchets de feux d'artifice c'est pas top. Et puis de toute façon je travaillais donc je n'ai pas grand chose à vous mettre sous la dent. A part peut-être une petite sortie organisée par la collègue que j'ai embauché pour travailler avec moi.

Quartier du YuYuan Garden 

History Museum

Je suis également aller au musée d'histoire naturelle. Le parc alentour et l'entrée sont plutôt jolis.

C'est plutôt sympa, découpons la visite en plusieurs catégories.

1 - Les prédateurs qui font peur

Pour ceux qui se posent la question, le dernier est un grand méchant loup. 


2 - Les animaux qu'on s'attend à voir

Bon rien d'exceptionnel 


3 - les coupes

Un peu perturbant 


4 - Les bonus

Prise sur YouTube car je ne peux pas insérer de vidéo 

Et voici un dangereux félin apprivoisé et en boite.







C'est tout pour cette fois.

J'espère vous tenir suffisamment en haleine et que cela valait à peu près l'attente. Je vous rassure vous aurez droit à de beaux paysages bientôt avec le Japon et Beijing (Pékin).

Bises à tous

10
10
Publié le 8 mai 2018

Bonjour les lecteurs!

Quoi? déjà une autre étape! Et bien oui je dois rattraper mon retard.

Au retour des vacances de tout le monde, nous avons organisé un Evènement avec tous les gens travaillant avec et pour Salvéo (L'entreprise qui nous loue les bureaux et offres des services vous vous souvenez?).

Le thème c'était Karting. On a tous fait plusieurs courses, nous étions une quinzaines de personnes avec la piste rien que pour nous.

 RH, Business manager, Responsable de Salvéo...tous dans le même bateau ... enfin kart!


Dans un tout autre registre, avec le groupe d'amis de toutes les nationalités possibles et imaginables, nous sommes allé à la recherche de boutiques d'antiquités.

Nous y avons découverts des lieux plutôt originaux.

On peut dire que l'empreinte française est pas mal présente, Edith Piaf est en fond musical

Dans les jours qui suivent nous avons visité un quartier nommé "M52". Tout simplement parce que le nom de la rue commence par une "M" et que c'est au numéro 52. (Originalité chinoise, vous vous y habituerez).

L'histoire de ce quesrtier est qu'il s'agît d'un complexe manufacturier à l'abandon. Mais ce dernier a été réaménagé en une multitude de galerie d'arts et boutiques diverses (Toujours avec une connotation artistique).

Visite de "M52" avec restauration 

Malheureusement il est interdit de prendre des photos à l'intérieur. Nous avons vu des choses tout à fait sympathique mais également des "artistes" proposant des œuvres tout à fait ridicules juste pour essayer de se faire de l'argent. Mais nous ne sommes pas dupes et les chinois vraiment pas subtils.


Un autre jour nous sommes sortis entre "jeunes" de Salvéo. Juste pour profiter de la soirée des lanternes. Ce fût un echec cuisant puisque nous sommes allé sur la rive gauche du huangpu (le fleuve) et il n'y avait rien à voir.

On a quand même passé une bonne soirée ensemble à rire de cette échec.

Qualité smartphone désolé. 


Et puis il y a également eu on anniversaire. Je me suis bien fait piégé! Giulia est née une semaine après moi, elle s'est alors dit "et si on fêtait nos anniversaires ensemble?"

Moi: "Non ça ira pas besoin"

Elle : "On fait juste un petit repas dans un restaurant sympathique"

Moi: "OK mais pas besoin d'en faire des tonnes

Elle: "No problème, faisons simple!"

Restaurant le "Sichuan Citizen" 

On était presque 20! Très discret et simple puisqu'on à dû coller les plus grandes tables du restaurant. Et des tables rondes ça ne se colle pas bien!

On a eu droit à un discours de Giulia sur moi et sur l'amitié en général. J'ai du me lever et dire 2 ou 3 trucs. Puis on m'a offert des T-shirt avec le drapeaux des Pays-Bas. Ben oui, selon mes "amis" tu le retourne et ça fait le drapeaux français.

Avouons une chose... la nourriture valait le détour, je crois que c'est ma nourriture asiatique préférée. Le Sichuan est une province du sud-ouest connue entre autre pour ses épices.


C'est tout pour aujourd'hui.

Dans les prochaines aventures, JAPAN!!! (Cela veut dire "Japon" les non anglophones).


A bientôt.

11
11
Publié le 27 mai 2018

Vous attendiez probablement cette étape, la voici.

Je vais vous conter mon très agréable voyage parmi les japonnais. Nous sommes partis (ma colocataire et moi-même) à Osaka puis à Kyoto du 29 Mars au 2 Avril.


OSAKA

Malheureusement je ne peux pas mettre de vidéo de mon arrivée. On y voit notamment de magnifiques paysages avec cerisiers et pruniers en fleurs. Cela eu lieu pendant le trajet en train de l'aéroport à la gare d'Osaka.

Voici à quoi ressemble notre première auberge de jeunesse.

Ruelle assez typique dans une auberge coquette 

Première visite: Le château d'Osaka et ses alentours

Osaka Castle 


Par la suite nous avons passé la soirée dans le centre touristique moderne d'Osaka. Cela ressemble également à ce qu'on peut voir dans les film sur le Japon contemporain.

Joli quartier bondé de japonnais et touristes en tout genre 

Tout s'est parfaitement passé dans cette ville à une toute petite exception. Pour le dinner nous sommes aller dans un petit restaurant au couleur reggae. C’était jeune, sympathique avec de la bonne musique et la nourriture avait l'air tout à fait appétissante. Seul hic, on ne pouvait pas vraiment commander ce qu'on voulait comme nourriture. Une fois notre menu troué, vient le moment des boisson. Comme on ne voulais pas boire d'alcool et qu'on avait pas spécialement soif, on a rien pris. Coup de massue: On est obligé de commande de l'alcool pour avoir un menu! On est parti. Dommage que cela vienne ternir notre séjour nippon. On se serait cru en Chine dis-donc!


Puis nous sommes allé à Kyoto.

Une ville un peu plus traditionnelle et authentique connu pour ses nombreux temples et paysage naturels. Voici ma colocataire parée pour l'aventure avec un sac aussi gros qu'elle:

Départ d'Osaka 

Première étape, la forêt de bambous (Oui effectivement il en existe une aux Côtes d'Arey pour les connaisseurs mais c'est quand même différent).

Forêt de bambous, lieu de mariage et de culte 

Voila mon voyage au Japon les 2 premiers jours. Si vous voulez voir la suite, il faudra être un peu patient, jusqu'au prochain épisode.A bientôt.