avec 
N
Nicolas L
Départ pour un WHV (Working Holiday Visa) en Australie. Atterrissage prévu à Cairns le 3 novembre, pour le reste, on vous laissera le découvrir au fil du temps ! Cheers
1er novembre 2017 au 29 avril 2018
179 jours
Partager ce carnet de voyage
31
oct

C'est LA question que tout le monde nous pose depuis quelques semaines. Après plusieurs mois de préparatifs, de paperasse et d'achats en tout genre, nous sommes à J-1 du départ !

Je crois qu'on ne réalise pas encore, on se dit juste qu'on part en vacances pour 2 semaines 😅. L'épreuve la plus dure jusqu'ici ? Faire le sac (ou peut être se battre avec la préfecture pour nos permis internationaux, je sais pas trop 🤔...). Dans tous les cas, nos sacs sont PRESQUE bouclés et nous sommes quasiment prêts pour notre départ demain !

En pleins préparatifs  !  Sac d'Amandine à gauche et sac de Nico à droite
3
nov

Après quasiment 30 heures de trajet, we finally made it to Cairns !

Petit recap de notre périple pour arriver jusqu’ici :

  • 1er novembre Paris - Dubaï : 7h de vol
  • 2 novembre Dubaï - Brisbane : 13h de vol
  • 3 novembre Brisbane - Cairns : 2h de vol
Notre périple ! 

Autant vous dire qu’on était contents d’en finir et d’enfin arriver à destination, avec nos sacs (que tout le monde a : oui, oui on a vu au moins 10 personnes avec le même sac que nous 😅).

Bref, contents d’arriver à Cairns, on va découvrir la ville dans les prochains jours...

Cheers mates !

• • •

*G’day = salut en australien

6
nov

Après quelques jours d'acclimatation et de démarches, nous avons pris le temps de nous promener un peu dans Cairns. On dirait vraiment une ville de Floride, avec des maisons en bois blanc et plein de palmiers !

Jusqu'ici nous avons eu beau temps, chaud (il fait déjà 30° à 10h du matin !) sauf quand on rentre dans les magasins tous climatisés à fond ☃️. Ici, on commence ses journées tôt : le soleil se lève à 5 heures du matin environ pour se coucher vers 18h.

Le truc difficile ? S’habituer à ce que tout soit à gauche et non à droite 😅. Petite expérience du vendredi après-midi : nous, complètement jetlagés, au centre commercial, on parle et oh tiens, on va prendre l’escalator. Sauf qu’on a pris celui de droite 😂 pas de chute heureusement mais je pense que nos têtes valaient le détour !

A part ça nous avons pu découvrir le fameux lagon de Cairns, le centre ville et le Rusty’s Market, un des marchés les plus connus en Australie !

Balade sur l'Esplanade et Rusty's Market 
Lagon 

On a aussi vu nos premiers animaux : des pélicans et des chauves-souris (enfin des renards volants à lunettes, c'est le terme exact 😂). On a pas encore vu de crocodiles mais ils ne sont pas très loin... On va éviter la baignade !

Au programme maintenant ? Trouver un van et bouger un peu aux alentours, notamment vers la grande barrière de corail 😍.

Cheers mates !

7
nov

On peut enfin dire qu'on l'a fait : nous avons fait du snorkeling (plongée masque/tuba) sur la grande barrière de corail. Quand on y pense, on s'imagine des coraux plein de couleurs, une multitude de poissons, des tortues et même des requins... Nous avions hâte, même si on savait qu'elle avait perdu de sa splendeur...

• • •

Nous voilà donc, le 7 novembre, à embarquer à bord du Passions III pour une journée sur "The great barrier reef". Nous rencontrons des françaises, ça nous change des allemands 😅 (il n'y a quasiment que des allemands à Cairns !). Pas de chance, on ne se dirige pas vers les meilleurs spots apparemment mais ce sont les plus "safe" en termes de conditions météo. On verra bien.

Après 2 heures de navigation, nous arrivons au premier spot de snorkeling. Beaucoup de vagues, on boit pas mal la tasse... Quelques poissons mais rien de très excitant : peu de couleurs, on voit bien que les années de réchauffement climatique, la pollution et le tourisme de masse (ok j'avoue on y a participé) ont vraiment fait du mal aux coraux.

Premier spot 

C'est l'heure du lunch ! Bon au moins, on pourra dire qu'on a bien mangé, c'était super bon 😁.

On arrive ensuite au deuxième spot et on s'éloigne un peu avec Nico, on va là où personne ne va. On voit un peu plus de choses que le matin, mais là aussi, on voit bien que c'est mort... On rejoint le groupe et on tombe sur quelques gros poissons perroquets, magnifiques dont un avec qui on a fait la course. On verra aussi un mérou et d'autres beaux poissons.

Deuxième spot 

C'est maintenant l'heure de rentrer à Cairns, une bonne journée mais j'avoue que nous sommes un peu déçus par ce que nous avons vu (ou pas vu d'ailleurs). Ça nous a aussi permis de se rendre compte de la réelle ampleur du problème, même si tous les récifs ne sont peut-être pas comme ceux-là.

Vue du bateau 

On retentera notre chance aux Whitsundays où les coraux sont moins endommagés.

Cheers mates !

13
nov

Nous sommes encore à Cairns pour environ 1 semaine et demi, le temps de régler toutes nos démarches et surtout d'avoir notre voiture (qui normalement, si on achète celle-ci, devrait arriver le 20 novembre sur Cairns #fingercrossed). Oui, c'est un peu compliqué de trouver une voiture aménagée en bon état, avec relativement peu de kilomètres et avec tout ce qu'on veut dedans (parce qu'il faut la revendre après !) mais je ferais un article une fois notre bébé acheté !

Comme il faut bien passer le temps (on ne peut pas encore travailler, là aussi à cause des démarches administratives) et qu'il ne fait pas forcément ultra beau (ah là je sens que vous êtes contents, oui, il pleut ici aussi ! -mais il fait toujours 30° ahah-), on est allés se promener au jardin botanique de Cairns. Enfin à la jungle botanique serait un terme plus adéquat ! Je vous laisse voir par vous même :

Petite promenade dans la jungle 

On a vu quelques animaux, une espèce de dindon (troisième photo - en fait on appelle ça "bush turkey" ici, le dindon du bush quoi-), un mini crapaud, des papillons et surtout BEAUCOUP (trop) de moustiques.

On a aussi vu des jolies fleurs :

So many flowers 

En fait, on y est allés deux fois : une fois samedi (les photos ci-dessus) et aujourd'hui (lundi), on avait pas tout vu la première fois 😅. Cette fois-ci, on a vu les lacs et la serre aux papillons et plantes carnivores :

Balade en bord de lac 
Serre aux papillons 

Une nouvelle semaine commence, on va principalement s'occuper des papiers en anticipation de la voiture, parce qu'ici, la "rego" (équivalent de la vignette en France) c'est apparemment une vraie galère... Peut-être un petit trip aussi en fonction du temps 😁.

Cheers mates !

15
nov

Ayant quasiment réglé tous nos dossiers administratifs, on a décidé aujourd'hui (mercredi) de s'accorder un petit trip à Hartley's Crocodile Adventures, un parc animalier qui met à l'honneur ces reptiles impressionnants (mais pas que !)...

Dans notre package, c'est une demi-journée à la plage le matin et le parc l'après-midi. On arrive donc à Palm Cove, une plage réputée pour ses palmiers (qui ne sont absolument pas originaires du Queensland). Bon il pleut... Mais le temps change très vite, on se croirait en Bretagne 😅 !

Palm Cove 

Comme sur beaucoup de plages du Queensland (et sûrement d'Australie, ça sera à confirmer), des panneaux nous avertissent de la présence possible de crocodiles et de méduses. Pour se baigner, un (petit) périmètre est délimité par un filet anti crocodiles/méduses/requins et autres. Bon, ils ont juste été obligés de fermer la plage la semaine dernière, un crocodile avait décidé de venir se baigner avec les gens et est passé par dessus le filet... Rassurant !

Palm Cove 

Le début d’après-midi arrive, on est donc conduits au parc d’Hartley. On peut vous dire que l’on a pas été déçus ! Les crocodiles sont vraiment impressionnants (surtout le bruit quand ils referment leurs mâchoires 😱). Coup de chance, il n’y avait presque personne, on a donc pu assister à « l’attack show » où un soigneur (fou) rentre dans la cage avec un crocodile pour nous en apprendre plus sur ces reptiles et nous montrer les gestes à faire et à ne pas faire.

Crocodiles  et attack show
Spartacus et Boris ! 

Mais à Hartley il n’y a pas que des crocodiles. Petit échantillon de ce qu’on a pu voir : des kangourous, des wallabies, des casoars, des rapaces (petit coup de cœur pour Oscar la chouette, récemment recueilli par le parc), des lézards et serpents en tout genre et bien sûr les plus mignons bébés d’amour de tous, des KOALAAAAAAAAS 😍.

Bon j’ai au moins 50 photos de koalas mais je ne pouvais pas partir sans en faire une avec. Il n’y a que dans l'état du Queensland qu’on a encore le droit de porter un koala et même de le toucher, c’était donc maintenant ou jamais. Là encore, coup de chance, on arrive pile au moment de la session (dans le parc où nous sommes allés, les koalas ne « travaillent » qu’une heure par jour et il y a 4 sessions de 15 minutes pour ne pas trop les perturber). Il n’y a personne après moi donc je peux garder le koala longtemps...

Trop d'amour entre lui et moi ❤️

J’ai demandé à la soigneuse si je pouvais le voler elle m’a dit non, allez savoir pourquoi 😒.

On devrait bientôt quitter Cairns pour commencer notre roadtrip, notre travail en ferme et nos visites de nombreux sites magnifiques qu’offre la East Coast !

Cheers mates !

16
nov

Aujourd'hui, je pars à la découverte de Kuranda avec 3 allemands et une suissesse, pendant que Nico a profité de la journée pour régler quelques petites choses et aller chez le coiffeur.

On part donc de bon matin, c'est moi le chauffeur. Comment vous dire... premier test de la conduite à gauche, c'est très étrange 😂 heureusement que la voiture est automatique, c'est déjà ça. Mise à part une frayeur sur une petite route non balisée (c'est fou comme le réflexe de la conduite à droite revient vite 😅), "you are such a good driver" m'ont dit tous les passagers et le responsable de l'agence de location (ah le talent de pilote...).

Après une route de montagne, on arrive à Kuranda, petite ville dans un parc national du même nom. On commence par visiter le marché typique de la ville, un mélange de hippie, de culture aborigène et de bric à brac (on a même vu des bikinis en fourrure de kangourou !).

Kuranda's market 

Ensuite, comme ma photo de koala a donné envie à tout le monde, nous voilà partis au sanctuaire des koalas, pour que tous mes travelmates aient, eux aussi, leur photo avec un koala. Et c'est reparti pour les photos de koalas (il est pas trop chou le petit bébé ?!) mais aussi des kangourous et des quokkas !

Overdose de mignonnerie 

On enchaine sur la visite du "monde des oiseaux", mauvaise idée les gars ! A l'entrée, on vous dit que c'est une volière où les oiseaux sont en liberté et donc qu'ils sont très "interactive". Je pense qu'ils feraient mieux de dire "aggressive" parce qu'on a pas arrêté de se faire attaquer 😂 (j'en rigole maintenant mais tout ce que je voulais là bas c'était SORTIR). J'ai quand même quelques belles photos (merci le zoom).

Bird world 

On s'est ensuite séparés en deux groupes, les 3 allemands voulaient faire le Skyrail, un téléphérique qui survole la rainforest et redescend jusqu'à Cairns. Avec Patricia, la suissesse, après un petit café partagé avec des "water dragons" (des sortes d'iguanes, il y en avait partout !), nous sommes redescendues avec la voiture, en faisant un petit arrêt aux Barron Falls.

Bruce, la mascotte du café et les Barron Falls 

Une bonne journée test pour conduire sur les routes australiennes et de nouveaux travelmates que l'on recroisera peut-être sur la route.

Cheers mates !

22
nov

L'administration australienne n'ayant rien à envier à l'administration française (en tout cas, en matière de voiture), nous sommes encore à Cairns pour quelques jours. On en a profité pour visiter l'aquarium, récemment rénové.

Bon, au final, l'aquarium est bien en soi mais pas exceptionnel. On a été un peu déçus de ne pas voir de grandes tortues ou de requins un peu plus imposants. Ceci dit, il y a pas mal de shows et beaucoup d'explications donc c'est top pour les enfants.

On a quand même pu voir des poissons que l'on ne voit pas en France et, chose peu banale pour un aquarium, des reptiles et insectes de la rainforest voisine.

Les habitants de la rainforest 

C'est la qu'on s'est dit qu'on était contents de pas y être allés, entre les serpents, araignées et insectes en tout genre, je pense qu'on aurait vraiment pas aimé 😅 !

On a quand même vu des beaux poissons, raies et requins :

On marche aussi dans la ville tous les jours (forcément quand le ticket de bus te coûte 2,70$, tu te dis que marcher, c'est bien.), autant vous dire qu'on connait maintenant Cairns par coeur et surtout l'esplanade, la promenade du bord de mer. On fait au moins 10km par jour !

Esplanade et lagoon de tout temps 

Et je ne pouvais pas finir cet article sur Cairns sans quelques photos des stars du coin, les pélicans et autres oiseaux de l'esplanade.

On espère partir bientôt sur la route pour découvrir d'autres endroits du Queensland !

Cheers mates !

30
nov

On vous écrit ce soir de Townsville, à environ 400km au sud de Cairns.

Nous avons enfin pris la route, ayant réglé toutes les formalités administratives pour notre petite voiture !

• • •

Premier arrêt de notre road trip : Babinda Boulders, dommage, on s’est pris une averse pile quand on y était (merci la saison des pluies !).

Babinda Boulders 

On a ensuite fait un stop à Mission Beach pour manger et se reposer un peu. Super plage, toujours avec un filet anti animaux méchants pour se baigner.

Mission Beach 

Dernier stop avant notre destination d’arrivée, Cardwell spa pools, des piscines naturelles avec une eau bleue magnifique. Malheureusement, on est pas restés très longtemps, l’endroit était infesté de moustiques (encore merci à la saison des pluies).

Cardwell spa pools 

Et nous sommes maintenant à Townsville, et allons passer notre première nuit dans notre Pajero !

Quelques jours à Townsville pour visiter puis on fera route vers les Whitsundays, pour une petite croisière, entre autres !

Cheers mates !

1
déc

Vendredi, on a visité Townsville, la plus grande ville du North Queensland.

Clairement pas la plus touristique par contre ahah. A part pour Magnetic Island en face, il y a peu de backpackeurs qui font étape dans cette ville.

On voit la différence avec Cairns !

• • •

On commence par la promenade du bord de mer, qui est jolie et qui, contrairement à Cairns n’est pas remplie de chauves-souris mais de perroquets (entre autres oiseaux) !

The strand, la promenade du bord de mer 

On ne peut toujours pas se baigner, la faute aux méduses. On se console donc avec la Rock Pool, une piscine d’eau de mer, moins agréable que le lagoon de Cairns mais ça fait quand même du bien par 30 degrés !

Rock pool 

On monte ensuite à Castle Hill, la colline qui surplombe la ville. Bon, on y est montés en voiture hein, on avait pas la motivation pour monter à pied par cette chaleur 😅. Une vue magnifique sur la ville et Magnetic Island, les montagnes et la côte !

Castle Hill 

On quitte Townsville pour faire route vers les Whitsundays, avec une étape à Home Hill (d’où j’écris en ce moment - un patelin de 4000 habitants où il n’y a pas grand chose à faire, on en profite pour aménager notre 4x4 -). L’article tant attendu sur notre voiture est pour bientôt 😁.

Cheers mates !

4
déc

Nous sommes aujourd’hui arrivés à Airlie Beach, le point de départ pour aller vers les Whitsundays !

• • •

Avant ça, ce week-end on était à Home Hill (souvenez-vous le patelin de 4000 habitants). Sur la route pour y aller, on a fait un petit arrêt à Alva Beach. C’est un spot apprécié par les plongeurs car c’est la que le Yongala a coulé.

Alva Beach 

Le SS Yongala est considéré comme l’un des meilleurs spots de plongée en Australie et au monde.

Arrivés à Home Hill, pas grand chose à faire, on en a donc profité pour améliorer notre petit Pajero !

Extérieur et intérieur de notre maison 

On a déjà fait quasiment 700 kilomètres avec lui depuis Cairns ! La suite de cette semaine va être chargée : au programme, vol au dessus de la grande barrière de corail (merci maman 😘) et croisière de deux jours dans les Whitsundays.

Avalanche de photos à venir !

Cheers mates !

6
déc

Ce mercredi matin, nous sommes allés voler au dessus des Whitsundays et de la grande barrière de corail. Un vol d’une heure que l’on est pas prêts d’oublier.

• • •

9h30, c’est le moment d’embarquer dans un petit coucou avec 8 places (2 pilotes et 6 passagers). Chacun a un hublot et on est des deux côtés de l’avion donc on va vraiment tout voir !

On commence le vol au dessus des Whitsundays, le pilote nous fait deux/trois commentaires mais je pense qu’on est tous absorbés par le paysage...

Whitsundays  

On quitte ensuite les Whitsundays pour se diriger vers la grande barrière de corail et le fameux Heart Reef ! Nico a même vu une raie manta et un requin pendant que l’on survolait la barrière.

Grande barrière de corail et Heart Reef 

On retourne sur les Whitsundays pour survoler la célèbre Whitehaven Beach, la plus plage de sable blanc d’Australie (et probablement du monde ajoutera notre pilote - je vous laisse juger)

Whitehaven Beach 

Et voilà c’est déjà fini ! Une heure, ça passe vite quand on voit de beaux paysages. Allez, quelques photos de plus pour la route.

On part demain et vendredi pour une eco-croisière dans les Whitsundays. Encore d’autres photos de Whitehaven Beach à venir 😁😍 !

Cheers mates !

8
déc

On vous écrit ce soir (dimanche) depuis Hervey Bay, à environ 900km des Whitsundays.

Jeudi et vendredi on était sur le Summertime pour une croisière de 2 jours dans les Whitsundays. Magique.

• • •

On était donc 16 à embarquer sur le Summertime, un voilier qui a gagné quelques courses pour une croisière de deux jours et une nuit. À bord, Brad, le capitaine et Georgia, une anglaise qui travaille ici, nous accueillent.

Nous sommes 7 français, 5 allemands, 3 autrichiens et 1 gallois et tout le monde apprend à se connaître.

On se dirige vers Whitehaven Beach pour en profiter l’après-midi. On arrive un peu après 13h.

Navigation et Whitehaven Beach 

Après en avoir pris plein la vue tout l’après-midi et avoir traqué des raies (on en a vu 2 !) et des bébés requins (on en a vu plein aussi), on se dirige vers une baie protégée pour jeter l’ancre et y passer la nuit.

Une raie qui passait par là 
Coucher de soleil sur les Whitsundays 

Vendredi matin, réveil à 6h30. À 7h30, nous voilà dans les kayaks pour une petite promenade le long de l’ile et de la baie. Deux heures plus tard, on enchaîne sur du snorkeling (plongée masque/tuba) en espérant rencontrer une tortue...

Kayak et snorkeling 

Une heure plus tard, déception, outre des poissons et de jolis coraux (plus jolis qu’a Cairns déjà !) pas de tortue à l’horizon. On se résigne donc à remonter sur le bateau pneumatique qui nous ramène à bord du Summertime.

Et la, juste 20 secondes après notre départ, Brad coupe le moteur et nous dit : « Look, it’s Bob !!!! ».

Mais qui est ce Bob 🤔 ?

MAIS C’EST UNE TORTUE BIEN SÛR !

Et comme Bob était curieux il est venu tout au bord du bateau pour nous dire bonjour 😁 !

Trop mignon ce petit Bob  

Après cette matinée forte en émotion, on remonte sur le Summertime pour rentrer à Airlie Beach en fin d’après-midi. L’heure des au revoir a sonné, on gardera un très bon souvenir de ces deux jours, c’était vraiment magnifique et beaucoup de belles personnes rencontrées à bord.

Pour la suite, on prévoit une sortie à Fraser Island dans les prochains jours puis on se dirigera vers Brisbane, pour être accueillis par Robert et sa famille en tant qu’HelpX (quelques heures de travail par jours en échange du logement et des repas) qu’on a hâte de découvrir !

Cheers mates !

10
déc

Nous sommes maintenant à 1700 km de Cairns et on le ressent bien ! Le climat ici est quand même différent : plus doux, il fait limite froid le soir. Avant ça, on a fait la route qui séparait les Whitsundays d'Hervey Bay.

• • •

Sur la route jusqu’à Hervey Bay, on a fait une étape à Rockhampton, la capitale du bœuf et qui est traversée par le tropique du Capricorne.

Tropique du Capricorne 

On a ensuite continué la route vers Mon Repos, une des plages les plus réputée dans le Queensland pour voir des tortues pondre. Malheureusement, c’est souvent en pleine nuit et on ne pouvait pas rester. On s’est quand même baladés sur la plage et on a visité le Turtle Centre.

Mon Repos Turtle Centre 

On est finalement arrivés à Hervey Bay dimanche soir.

Hervey Bay 

Mardi (hier donc), on est allés visiter Fraser Island mais ça, ca sera pour un prochain article !

Cheers mates !

12
déc

Visite de la fameuse Fraser Island ou K’Gari (qui signifie « le paradis » dans la langue du peuple aborigène Butchulla) mardi pour toute la journée.

Fraser Island est la quatrième plus grande île d’Australie et la plus grande île de sable au monde (eh ouais c’est la classe les gars). C’est aussi la seule île sablonneuse où la forêt tropicale pousse.

Bon en gros vous allez nous dire qu’on est allés sur un bout de sable ok super. Mais les paysages sur Fraser sont vraiment différents les uns des autres.

• • •

On commence notre journée en rencontrant Troy, notre chauffeur pour la journée ainsi qu’une famille de Singapour qui partage notre 4x4 et on embarque sur le ferry direction Fraser.

On commence notre visite par la traversée de la forêt humide et on atterri sur la 75 Miles Beach, la fameuse plage/autoroute/aéroport de Fraser.

75 Miles Beach 

Troy ne manque pas de nous expliquer en détails l’histoire de Fraser et ponctue son récit d’anecdotes et blagues en tout genre.

On arrive devant l’épave du Maheno, un bateau qui a échoué ici en 1935 après un cyclone. La plus grande partie est déjà ensevelie et dans 20 ans, on ne le verra quasiment plus !

L'épave du Maheno 

On a fait un petit arrêt photo aux Pinnacles, des falaises de sable coloré.

Pour les aborigènes, c’est un lieu très important : c’est le lieu où un esprit descendu du paradis et a été blessé par un homme jaloux. Les couleurs du sable correspondraient à l'âme de l'esprit. Pour les femmes, c'est un lieu de chance mais les hommes ont peur de cet endroit et ne regardent pas la montagne. Si vous voulez plus d’infos sur cette histoire c’est ici 👈🏼.

The Pinnacles 

Puis on s’est arrêtés à Indian Head, un promontoire volcanique d’où l’on peut normalement voir requins, raies mantas, tortues, dauphins et baleines (quand c’est la saison) mais la il y avait beaucoup trop de houle !

Indian Head 

Notre arrêt le plus au nord c’est Champagne Pools, des piscines naturelles d’eau de mer. On déjeune avec une magnifique vue sur la plage et les (grosses) vagues de l’océan pacifique.

Champagne Pools 

On reprend la route vers le sud pour aller à Eli Creek, une rivière d’eau de source que l’on peut descendre jusqu’à la plage.

Eli Creek 

Enfin, dernier arrêt et pas des moindres, le McKenzie Lake et ses eaux turquoises.

McKenzie Lake  

Après avoir failli rater le ferry du retour, et sans avoir vu de dingos, on retourne sur le "main land" australien.

Ferry 

Une dernière blague sur notre voiture (blague censurée), on quitte Troy et nos travelmates du jour.

Nous sommes maintenant à Brisbane, plus précisément à Brookfield chez Robert et Claire qui nous accueillent pendant une semaine.

Cheers mates !

22
déc

Ça fait maintenant plus d’une semaine que nous sommes chez Robert, Claire et leurs trois enfants en HelpX.

En gros, en échange d’environ 4 heures de travail par jour, nous sommes nourris, logés et blanchis.

Petit aperçu de la maison de nos hosts

On fait principalement du jardinage (paillage, désherbage, taille des arbres, peinture...) mais aussi un peu de ménage à l’intérieur.

Quelques uns de nos travaux 

On a aussi travaillé pour certains de leurs amis, pour du paillage, désherbage et du débroussaillage dont on se rappellera longtemps (qui a déjà fait du débroussaillage dans un enclos d’alpagas ?).

• • •

Mais le HelpX c’est surtout des moments d’échange. Nous avons eu la chance de rencontrer une famille super, Robert et Claire sont toujours prêts à nous aider et à nous conseiller. Leurs trois enfants, Robert, Charlie et Livvy sont adorables. Sans oublier Flossy, le border collie de la famille avec qui on a beaucoup joué.

Flossy toujours avec nous ! 

Nous avons donc partagé un très bon repas anglais (Claire est anglaise), où nous avons pu tester la mint jelly (confiture de menthe) avec de l’agneau, fait un gâteau d’anniversaire pour les 7 ans de Livvy et cuisiné des crêpes et un French Dîner.

Le fameux gâteau de Livvy, le Marshmahal

On est samedi et il est temps pour nous de partir. On est un peu triste de les quitter car on a vraiment rencontré des gens attachants. Jolie surprise, on a le droit à des cadeaux de Noël de la part de toute la famille ! 😊

On a été gâtés par le père noël australien ! 
Family picture 

Thanks again Russell family, it was a wonderful week 😍!

On reste maintenant quelques jours sur Brisbane avant de repartir vers le Sud et arriver à Sydney pour le nouvel an.

Cheers mates !

25
déc

On profite de Brisbane depuis maintenant quelques jours. Ça fait du bien de retrouver une grande ville après Cairns et Townsville !

• • •

On a commencé par visiter South Bank, un des quartiers de Brisbane les plus prisés. Je ferai un autre article sur les autres quartiers visités don't worry.

South Bank, au Sud de Brisbane est « encerclé » par la Brisbane River.

South Bank et la Brisbane River 

La bas, période de Noël oblige, on a le droit à un marché de noël dans un cadre un peu particulier, il fait 30 degrés, on est près de la plage de Brisbane... Ça ressemble pas du tout à noël tout ça 🤔.

South Bank, marché de Noël et lagoon 

On a passé notre réveillon de Noël et quasiment toute la journée du 25 entre la plage et la Wheel of Brisbane, la grande roue de la ville.

Wheel of Brisbane et plage de South Bank 

On a aussi pu prendre en photo le Brisbane sign (après quelques minutes d’attente le temps qu’il n’y ait plus personne) qui est aussi situé à South Bank.

On profite aussi de cet article pour vous souhaiter un joyeux Noël 🎅🏼! On essaye de vous envoyer un peu de chaleur et de soleil. Mangez pour nous, ici, impossible de trouver du foie gras 😢.

Passez de belles fêtes de fin d’année, nous on reste encore demain sur Brisbane puis on reprendra la route pour passer le nouvel an à Sydney !

Cheers mates !

26
déc

Bien que l’on soit restés sur Brisbane que 4 petits jours, on a eu le temps de visiter plusieurs quartiers (South Bank, la City, Fortitude Valley et un peu New Farm).

Petit regret car on a pas pu aller au Eat Street Markets qui ont lieu seulement le week-end à Hamilton mais bon, on ne peut pas tout faire.

• • •

On a donc commencé notre exploration par la City, le quartier central de Brisbane. Beaucoup de buildings et de rues commerçantes, mais aussi des bâtiments anciens comme certaines églises, le city hall (mairie) et la poste.

Brisbane city  

Les jardins botaniques se situent également dans ce quartier. Ça change de la jungle de Cairns !

Jardins botaniques 

Puis on a marché un peu plus à l’est pour visiter Fortitude Valley et son quartier chinois.

Fortitude Valley 

On a déambulé jusqu’à la limite de New Farm mais on ne s’est pas attardés et sommes repartis à South Bank.

• • •


La ville mériterait sans doute plus de temps mais on doit être à Sydney le 30 décembre. On a donc du prendre la route le 27 (hier), histoire d’arriver à bon port à temps et de visiter les quelques spots des 900km qui séparent Brisbane de Sydney.

Cheers mates !

28
déc

On vous écrit aujourd'hui (le 30 décembre) de Sydney ! Notre destination du nouvel an est atteinte et on "fête" notre mois de road trip aujourd'hui.

Un mois pile sur la route et environ 3000 kilomètres parcourus. 11 étapes plus ou moins longues, des caravans parks, campings ou juste aires de repos plus ou moins propres 😅 et des petites frayeurs sur les routes australiennes, mais au final we made it ! Et on a hâte d'enfin voir de nos propres yeux LE feu d'artifice du Nouvel An à Sydney demain...

• • •

Tout ça, ça sera pour un prochain article. Il faut d'abord qu'on vous partage nos dernières étapes de ce roadtrip sur la côte Est...

Nous sommes donc partis mercredi de Brisbane direction Gold Coast et Surfeurs Paradise (Béatrice, j'ai bien pensé à toi sur ces dernières étapes, quasiment toutes les villes par lesquelles nous sommes passés sont des gros spots de surf 😉!).

On a commencé notre visite par le Skypoint, un point de vue au 77ème étage de la Q1 Tower qui offre une vue magnifique sur Surfers Paradise !

Skypoint 

On s'est ensuite promenés un peu dans la ville...

Surfers Paradise 

L'après-midi, on a fait route vers Byron Bay, THE village "hippie/surf" de la côte Est. L'endroit est top, dommage qu'on ne puisse pas rester (c'est impossible vu les prix des campings et de toute façon, tout est full à l'approche du nouvel an). On en a quand même profité tout l'après-midi.

Promenade sur le sentier du phare de Byron Bay 
Plage de Byron Bay et ses surfeurs 

Jeudi, on fait de la route principalement, avec un arrêt rapide à Coffs Harbour et une nuit à Kempsey, pas vraiment prévue : au départ, on devait aller dans un free camp dans le bush mais en arrivant, tout était abandonné 😰... Obligés de faire demi-tour et de trouver un camping avec des places de libre (c'est les grandes vacances, même dans un tout petit patelin, quasiment tous les campings sont full !). Bon on a vu des kangourous (vivants) sur la route, ça compense un peu.

Vendredi, dernier jour de "vrai" roadtrip, on s'arrête à Port Macquarie et la fameuse Lighthouse Beach où on peut faire un tour de dromadaire ! Oui, on vous à pas dit, on a fait un petit détour par la Tunisie 😂.

C'est presque impossible de se baigner ici, trop de vagues et de courant et puis, elle est vraiment fraiche, on se croirait en Bretagne ! On a quand même vu quelques dauphins, qui étaient trop furtifs pour mon appareil photo.

Port Macquarie 

L'après-midi, on s'arrête à Newcastle et on se baigne (enfin je me baigne, elle était trop froide pour Nico 😅) dans les Ocean Baths, des bassins océaniques de 1922.

Ocean Baths 

Il n’y a plus de méduses ni de crocodiles dans l’eau mais des requins !

Main Beach  

Enfin, ce matin on a parcouru les 100 kilomètres qui nous séparaient de Sydney. On profite de ce post pour vous souhaiter une très belle année 2018 ! Pour nous c’est dans un peu plus de 24h (on est dans le futur 😎). Un article sera fait sur le New Years Eve in Sydney, souhaitez nous bon courage pour demain pour trouver un spot, ça va être BLIN-DÉ.

Cheers mates !

1
janv

On est maintenant à Sydney depuis deux jours et on a passé le nouvel an la bas, un rêve devenu réalité 😍 !

D'autres articles sur Sydney sont à venir mais on voulait vous raconter cette journée spéciale...

• • •

On est donc dimanche 31 décembre et on commence à se dire qu'il faudrait qu'on ne parle pas trop tard pour avoir une bonne place, sur un bon spot (point de vue). Finalement, on trouve des compatriotes français à qui se joindre. Dommage, ils sont pas super organisés, du coup on prend un peu de retard...

On arrive enfin à Circular Quay, il est 15h. Le spot auquel on voulait aller est full... On se rabat sur West Circular Quay, avec l'opéra en face et une partie du pont, c'est déjà pas trop mal !

Notre vue et les acrobaties aériennes 

Comme on peut le voir, c'est déjà pas mal blindé mais je vous rassure, à partir de 18h c'était PIRE, c'est à peine si on pouvait marcher et se lever 😅. En gros, pour notre seul point de vue (il y en avait à peu près une dizaine sur toute la baie) on était 26000 personnes.

A partir de 18h, le show commence : acrobaties aériennes, défilé de bateaux... L'ambiance est sympa et il n'y a pas de débordements : l'alcool est interdit sur tous les points de vue (on peut en acheter sur quelques uns mais rien de très fort et à très cher !).

A 21h, on assiste au family fireworks, un feu d'artifice de 8 minutes pour les familles.

Family fireworks 

L'attente commence à être un peu longue mais on s'attendait à pire. L'impatience commence à se faire sentir vers 23h30... Et ENFIN, il est minuit : HAPPY NEW YEAR ! On en prend plein les yeux pendant 12 minutes (attention c'est précis, pas une seconde de plus).

Bonne année 🎉

Bon comme vous pouvez le voir, il y a une marée de portables, caméras et autres devant nous mais on a quand même réussi à filmer et prendre des photos pas trop mal 😉 !

C'était vraiment magnifique. Pour ceux qui voudrait le voir en vidéo, c'est ici 👈🏼. On espère que vous avez passé un bon réveillon et on vous souhaite une excellente année 2018, qu'elle soit remplie de bonheur, d'amour et de bonne santé. Allez, une petite dernière pour la route :

Le final ! 

Cheers mates !

3
janv

Il nous reste encore quelques jours à Sydney (si notre programme ne change pas d'ici là) avant de partir travailler en ferme. On essaye de faire et de voir le maximum de choses en une petite semaine...

• • •

Hier soir (mercredi soir) nous sommes donc allés à la Sydney Tower pour admirer la ville de nuit à 230 mètres de haut. Bon, au début on s'était dit qu'on voulait monter sur le Harbour Brigde (on peut l'escalader) mais quand on a vu le prix (environ 300$/personne) on s'est rabattus sur la tour ahahah 😅.

On monte donc dans la plus haute tour de Sydney (304 mètres de haut en tout)...

A l'intérieur de la Sydney Tower 

Faut pas être claustrophobe dans les ascenseurs... C'est des tout petits machins en triangle, on est entassés la dedans... Heureusement que la montée n'est pas trop longue !

Ça y est on arrive au point d'observation et on a une vue à 360° sur Sydney et ses alentours...

Vue de la Sydney Tower 

On a eu de la chance, vu qu'on est rentrés quasiment les derniers, on est aussi partis les derniers, il n'y avait presque plus personne ! Bon, dommage on ne voyait pas très bien l'opéra, qui était caché par d'autres immeubles mais, don't worry, il y aura bientôt des belles photos de l'opéra 😉.

On est rentrés à pied, on en a donc profité pour faire quelques photos de Sydney de nuit.

Sydney by night 

A venir bientôt, pleins d'articles sur Sydney, l'opéra, Bondi Beach (et Manly Beach si on a le temps d'y aller), le CBD...

Cheers mates !

5
janv

Impossible de passer par Sydney et de ne pas visiter son fameux opéra !

• • •

Première journée à Sydney (le 30 décembre) et c’était notre but : voir enfin l’Opéra de Sydney. Direction Circular Quay et la, en face du Harbour Bridge, ça y est il est là !

Coucou toi 

Premier truc qui nous a fait bizarre : nous, on pensait que c’était un seul et même bâtiment. En fait s’en est trois.

Bref on y est passé quelques fois pendant notre séjour et on s’est dit qu’il fallait quand même le visiter, cet opéra classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous voilà donc partis pour une heure de visite avec un guide très gentil et qui prend le truc très à cœur #chaton.

Le Harbour Bridge et détails de l’opéra 

Il commence par nous parler de l’histoire de l'opéra : il a été désigné par un danois, Jørn Utzon et s’est construit en 16 ans !

Bon en vrai c’était super intéressant mais je vais pas vous raconter toute l’histoire sinon l’article ne va jamais finir, allez voir sur Wikipedia 😉.

On commence donc par visiter une petite salle, le Drama theater, mais on ne peut pas prendre de photos car les techniciens sont en train d’installer un décor pour le soir. Toutes les salles de l’opéra peuvent être louées, mais il faut parfois réserver jusqu’à un an (voire plus) à l’avance !

On arrive ensuite dans un hall qui donne sur la baie : c’est pour les entractes et le verre des vitres vient de France 🇫🇷 !

Intérieur de l’opera  

Ensuite on se prépare à entrer dans une des grandes salles. « No photos pleanse ». Euh comment vous dire... À ce moment là on s’est demandé à quoi servait la visite du coup. Mais vu qu’on est trop des thugs, on a pris des photos quand même 😎.

Concert Hall 

Pour finir, notre guide nous a amenés dans The Utzon Room, une salle qui se situe dans le bâtiment de droite. Et il nous a raconté la fin de l’histoire de l’opera : en gros, à un moment donné, Jørn avait besoin de plus d’argent pour finir de désigner l’intérieur de l’opéra. Sauf qu’entre temps, l’Australie avait changé de gouvernement et ne voulait plus payer... Jørn Utzon a donc démissionné et n’est plus jamais revenu. Il n’a jamais vu son œuvre terminée 😪 (quand notre guide nous a dit ça, on croyait vraiment qu’il allait se mettre à pleurer mais c’est quand même super triste).

The Utzon Room 

Dans tous les cas, Jørn a quand même été récompensé pour son travail avec la nomination de l’opera au patrimoine de l’UNESCO et le prix Pritzker (la plus grande distinction en matière d’architecture).

Bon j’avoue que cet article était un peu différent mais on espère qu’il vous a intéressé !

On reste finalement un peu plus longtemps que prévu sur Sydney, il y aura donc beaucoup d’articles à venir...

Cheers mates !

9
janv

Aujourd’hui un petit article pour vous remonter un peu le moral ! Les différentes plages de Sydney où nous sommes allés 😎

• • •

On commence bien sûr par la plus connue, Bondi (prononcez Bondaï) et aussi la plus bondée. On y est allés plusieurs fois et on a vraiment adoré. Le sentier côtier est magnifique et l’ambiance est détendue.

Bondi et son sentier côtier  

Beaucoup de surfers ici mais pas question d’apprendre à surfer à Bondi c’est beaucoup trop cher 😂.

Bondi 

Il y a beaucoup de street art sur les murs près de la plage...

Bondi 
• • •

On a ensuite fait Manly, au nord de Sydney. Plage connue également et aimée des surfeurs. Dommage, il faisait gris quand on y est allés et on avait peu de temps sur place (les ferrys n’attendent pas).

Manly 
• • •

Enfin, Cronulla, au sud de Sydney est un peu moins connue (du moins nous on connaissait pas) mais il y a toujours autant de surfeurs et il n’y a pas (ou moins en tout cas) de requins.

Cronulla  

On s’est donc essayé au surf ici. Bon, au début, c’était pas gagné... C’est dur de rentrer dans l’eau quand il y a beaucoup de vagues 😅. Mais on a quand même réussi à se mettre debout quelques fois pendant la première leçon. On a donc décidé d’en faire deux autres !

#BriceDeNice 🤙🏼

Encore quelques jours sur Sydney et beaucoup d’articles à faire, ça tombe bien, après on travaille et il faudra bien trouver des sujets d’articles 😂.

Cheers mates !

10
janv

Vu mon amour des zoos, on était obligés d’en faire au moins un en Australie. J’ai du convaincre Nico avant 😏 mais au final il était aussi content que moi de notre journée.

• • •

On a choisi de prendre un pack « Combo » qui comprenait le ferry pour aller au zoo et découvrir les 10 « highlights » de la baie de Sydney et l’entrée au zoo (qui au passage n’est pas donnée ahah).

On arrive donc au Taronga Zoo et on prend le Safari Cable Car, un téléphérique qui nous amène à l’entrée du zoo, tout en haut d’une colline. C’est parti pour le marathon, on a trois heures pour faire le zoo et reprendre le ferry direction Manly.

Départ de Circular Quay 

On commence par la section reptiles...

On avance ensuite vers la savane. Les girafes ont la meilleure vue du parc !

On se promène ensuite entre émeus et kangourous... C’est la section des animaux endémiques d’Australie. On a eu de la chance on a pu apercevoir un ornithorynque, chose qui n’est pas toujours facile apparemment !

Puis on arrive vers l’Asie, avec les éléphants, les tigres...

On fini par la section aquatique en traçant un peu sinon on allait rater le ferry 😅🙄.

On arrive juste à temps et on embarque direction Manly (voir l’article sur les plages de Sydney).

On est maintenant dimanche et nous sommes dans les Blue Mountains en attendant de commencer notre apple picking sous peu !

Cheers mates !

12
janv

Nous sommes maintenant dans la Darkes Forest, dans une ferme familiale pour la récolte des pommes qui commence lundi...

• • •

Tout s’est bien enchaîné, si bien que je n’ai pas eu encore le temps de faire un article sur la ville de Sydney à proprement parler. Et vu qu’on a pris beaucoup de photos, je vais faire 2 articles, vous êtes gâtés (bon après je sais pas dans quel timing, on a pas la wifi ici donc un peu d’indulgence).

On commence avec le CBD de Sydney où il y a vraiment beaucoup de choses a voir. On a eu de la chance, il y avait encore les décorations de noël quand on est arrivés.

CBD 

Oui, c’est pas comme en France, ici dès le 2 janvier, toutes les décorations sont enlevées genre ça y est on est en 2018, on passe à autre chose !

En même temps, leur fête nationale est le 26 janvier.

On est aussi allés se promener du côté du quartier Paddington pour ensuite rejoindre les quais.

On est aussi allés « visiter » le Queen Victoria Building. C’est un centre commercial mais l’architecture est très jolie !

Queen Victoria Building 

Le prochain article sera consacré à Circular Quay, Darling Harbour et quelques autres quartiers.

Cheers mates !

13
janv

Avec un peu de retard, voilà le deuxième article sur la ville de Sydney. Darling Harbour, Circular Quay, les jardins botaniques et Macquarie Point au programme !

• • •

Evidemment, on a fait tout ça sur plusieurs jours…

On commence avec Darling Harbour, un des quartiers branchés de Sydney avec une marina (remplie en majorité de yachts) et beaucoup de restaurants, bars et boites.

Darling Harbour 

Sympa mais assez cher, on se rappelle de la note du restaurant 😏.

Pendant qu’on était à Cronulla, entre deux sessions de surf, on en a profité pour aller aux jardins botaniques de Sydney, un peu moins impressionnants que ceux de Cairns, mais avec une superbe vue sur l’Opéra et le Harbour Bridge !

Jardins botaniques et Macquarie Point 

Enfin, on ne vous présente plus Circular Quay, qu’on a dû arpenter presque tous les jours en étant à Sydney !

Circular Quay 

Nous sommes toujours dans notre ferme dans la Darkes Forest et on va y rester un petit moment le temps de se faire de l’argent pour la suite du voyage !

Cheers mates !

14
janv

C’est avec plus de 15 jours de retard (travail oblige) que l’on vous fait découvrir les blue mountains, un parc national près de Sydney.

• • •

Les blue mountains ou montagnes bleues tirent leur nom des émanations d’eucalyptus qui peuplent ces montagnes.

On est partis une journée pour visiter plusieurs points de vue. On a commencé par le plus touristique, the Three Sisters.

La légende aborigène veut que, pour protéger ses trois filles du « Bunyip » un monstre des montagnes, il changea ses filles en pierre et se transforma en oiseau lyre. Malheureusement, il perdit son baton magique et c’est ainsi que les trois soeurs demeurent encore figées en pierres.

Three Sisters 

Nous sommes ensuite allés voir les cascades de Leura...

Leura Cascades 

Le Sublime Point Lookout…

Sublime Point 

Et enfin le Princes Rock Lookout !

Princes Rock Lookout 

Une journée bien remplie, où l'on a quand même marché 8,5km et monté l’équivalent de 65 étages !

• • •

On est maintenant depuis 3 semaines dans la Darkes Forest, où on fait du picking (ramassage) et packing (emballage) de pommes et de pêches. Un article à venir sur Glenbernie Orchard, la ferme où nous sommes !

Cheers mates !

9
fév

Nous sommes maintenant dans la Darkes Forest depuis environ un mois.

Nous sommes au Glenbernie Orchard, un verger de pommes principalement, mais ils ont aussi des pêches, nectarines et des framboises.

C’est un verger familial, tenu par Glenn et sa femme Jo-Anne. Nos managers, Jesse (pour le picking) et Alice (pour le packing) sont néo-zélandais.

Vue du verger quand on se lève et une photo de Glenn et Jo

Notre travail consiste à ramasser (picker) les pommes en faisant attention à leur taille et leur couleur. On a chacun un panier avec un harnais pour les mettre. 15kg pour les filles et 20kg pour les garçons. Une fois le panier plein, on le vide dans une bin de 500kg jusqu’à ce qu’elle soit remplie (environ 2500 pommes !).

Picking 

On a apprit à conduire les vieux tracteurs, et Nico a fait du picking sur une nacelle pour récolter les pommes sur le haut des arbres. C’est lourd, ça fait mal au dos mais tu te promènes et le manager est pas trop stressant !

• • •

Moi, j’ai fais plus d’emballage (packing). En gros, les pommes arrivent sur un tapis, tu les trie, tu mets les bonnes dans un cageot et les mauvaises tu les remets sur un autre tapis pour qu’ils fassent du jus et du cidre avec. Ça va vite et ça donne mal au dos mais au moins t’es à l’ombre.

J’ai aussi fait le « boxing », tu vérifies les cageots, tu mets du papier bulle et une boîte puis tu construis tes palettes.

Le packing shed 

Ils ont aussi une boutique, où ils vendent leurs fruits et produits dérivés.

Apple shack shop 

L’ambiance est bonne et c’est vraiment une super ferme. Les patrons et nos managers sont adorables et toute l’équipe (composée de nous deux, un autre couple de français, deux australiens, un couple d’anglais et un japonais) s’entend bien. On a aussi Ben et Kathryn (un autrichien et une australienne) qui s’occupent de la boutique qui viennent nous aider de temps en temps.

Sans oublier les chiens des voisins, Matilda, Rex, Tulli et le meilleur de tous Archie, qui viennent nous voir tous les jours pendant nos breaks ! On fait aussi quelques BBQ tous ensemble.

BBQ Et Archie 

Malheureusement, la saison des pommes touche à sa fin et on doit se mettre en quête d’un nouveau job !

On vous tiendra au courant !

Cheers mates !

15
fév

Avec encore du retard (pas trop de connexion wifi, recherche de job ou de plan B, tout ça tout ça…) un petit aperçu de ce qu’on faisait de nos days off quand on travaillait au Glenbernie Orchard.

• • •

Wollongong

La « grande ville » à proximité c’est Wollongong. On y est allés quelques fois pour trouver de la wifi ahah. La seule fois où on a voulu aller à la plage la bas, c’était la tempête !

En tout cas, c’est une ville assez sympa (pour sa wifi).

Wollongong 

Stanwell Park Beach

On avait de la chance, la plage la plus proche était à 10 minutes en voiture du verger ! Plage trop cool et souvent avec des grosses vagues (ça fait le bonheur des surfeurs et des autres).

Stanwell  

Helensburgh

C’est la petite ville à 5 minutes qui nous permet de faire nos courses. On est allés dans le tunnel de l’ancienne voie ferrée : des vers luisants y ont établi leur QG, et c’est comme si il y avait une trainée de lumière bleue sur toute la longueur du tunnel ! (Dommage, j’avais pas mon trépied donc la photo ne rend pas très bien :/…).

Old railway Helensburgh 

Différents points de vue sur la côte

Plusieurs points de vue sur sur la route côtière (il y a même un pont qui longe la mer - qu’on peut apercevoir sur les deux premières photos). Je vous laisse admirer la vue !

Comme je vous le disait en début d’article, plus de travail au verger (ou quelques jours par ci, par là), on essaye donc de trouver un nouveau travail, ce qui n’est pas facile en ce moment : on est entre deux saisons donc c’est un peu la période « creuse ». On établi un plan B dont on vous parlera prochainement mais nous allons sans doute repartir pour de nouvelles aventures !

Cheers mates !

3
mars

Nous avons finalement quitté le Glenbernie Orchard aujourd’hui, après avoir vendu notre petit Pajero (ce qui nous permet de financer notre nouvelle aventure australienne).

Avant de vous en parler, voici un petit recap de nos dernières excursions aux alentours de la ferme, histoire de rattraper le retard accumulé 😅😇.

• • •

Figure 8 pools

Les fameuses 8 pools, lieu ultra instagramable (qui n’était pas du tout touristique il y a quelques années) mais aussi ultra dangereux si on y va au mauvais moment...

Pour les voir, il faut les mériter ! On y est allés deux fois, par deux chemins différents.

• • •

La première fois, nous sommes passés par un trail assez escarpé d’environ 3km, d’abord dans la forêt (on a même vu un walibi !) puis sur la plage et enfin sur des plateformes rocheuses. La marche nous a pris environ 1h mais malheureusement, les vagues étaient trop hautes, même à marrée basse (le seul moment où on peut voir les 8 pools et s’en approcher sans trop de danger) à cause du cyclone qui passait sur les Fiji. On aura quand même bien rigolé avec Ryo, un japonais qui travaillait avec nous à la ferme.

Premier trail pour aller aux figure 8 pools 

La deuxième fois, on a pris une option plus longue (un trail de 7km), dont une grosse partie dans la forêt/jungle puis toujours les mêmes plateformes rocheuses pour arriver aux 8 pools. Nous avons été plus chanceux cette fois ci, on a pu s’approcher de la fameuse piscine en forme de 8, mais pas pour très longtemps. Des gens arrivés 10 minutes après nous se sont fait balayés par une grosse vague (ça peut paraître drôle comme ça mais y en a qui ont eu des problèmes).

Deuxième trail pour aller aux figure 8 pools 

See Cliff Bridge

Je vous en avait parlé dans le dernier article, ça y est on est allés voir le pont qui est construit « dans » la mer. Petite balade dessus, en voiture et puis à pieds.

See Cliff Bridge 

Dharawal National Park

A 15 minutes à pied de la ferme, une jolie cascade, ou l’on était pas encore allés à cause de la pluie du début de semaine... C’est chose faite et comme il a beaucoup plu, il y avait de l’eau (avant c’était sec) !

Waterfall 
• • •

Voilà comme on a occupé nos derniers jours. On est maintenant à Sydney pour une nuit et nous nous envolons pour Perth demain (dimanche) pour y rester environ 15 jours.

Beaucoup d’articles à venir donc !

Cheers mates !

8
mars

Nous sommes maintenant à Perth, dans le Western Australia, depuis dimanche. Hier (jeudi), nous sommes allés rendre visite aux quokkas, des petites bêtes trop mignonnes, et accessoirement visiter l’île qu’ils habitent aussi, Rottnest Island.

• • •

Départ à 8h30 en ferry avec une traversée d’une demi-heure, qui tanguait pas mal, on arrive sur l’île et on décide de louer des vélos pour la journée (ceux qui me connaissent vont savoir que c’est un exploit et maintenant je peux le dire, je n’aime définitivement pas le vélo).

On part donc à la découverte de l’île sur nos vélos. Il y a plusieurs parcours, on choisi celui de 10km. Notre premier arrêt, c’est Henrietta Rocks, on peut apercevoir les restes du Shark, un bateau qui s’est échoué ici.

Henrietta Rocks 

On repart ensuite direction Little Salmon Bay pour un stop snorkeling. Beaucoup de poissons à voir et pas de requins à l’horizon ! On décide de pique-niquer ici, on a bien failli se faire attaquer par un lézard à langue bleue (qui est inoffensif, heureusement).

Little Salmon Bay 

On se dirige ensuite vers le lac rose de Rottnest Island. Et la, au bord de la route, Nico voit une petite boule de poils trop mignonne… Notre premier quokka ! Un petit marsupial qui vit sur cette île et qui est considéré comme une espèce vulnérable. Comme ils sont fragiles, pas possible de les caresser et de leur donner à manger mais ils se laissent facilement approcher pour prendre des photos !

Les petits quokkas d’amour  

Après s’être extasiés devant autant de mignonnerie (enfin surtout moi), on arrive au lac rose, un lac d’eau salé.

Pink Lake 

On voit ensuite d’autres lacs de sel, moins roses mais toujours aussi jolis.

Notre boucle est bientôt terminée, on décide d’aller faire un tour côté Nord de l’île, vers The Basin. Une plage magnifique avec une eau toujours plus turquoise.

The Basin 

On rentre ensuite au local de location de vélos et on reste un peu sur la plage de Thomson Bay, où l’on assiste (de loin) à un marriage. Deux/trois photos de quokkas en plus et il est déjà l’heure de repartir sur le « main land ».

Encore des quokkas et coucher de soleil sur Rottnest Island 

Une journée bien remplie en découverte et en sport ! On a aussi bien bronzé (vous n’allez pas reconnaitre Nico quand on rentrera !)

Il nous reste quelques jours pour visiter Perth, nous prendrons ensuite la route vers Albany pour un petit roadtrip de quelques jours avant de s’envoler pour Melbourne.

Cheers mates !

11
mars

Ça fait maintenant une semaine que nous sommes à Perth. Grand soleil et température entre 25 et 35 degrés, on est plutôt pas mal ici ! La ville est à taille humaine, le CBD est un peu petit mais mignon, c'est une ville en pleine construction.

• • •

Le CBD

Comme je l'ai dit, le CBD de Perth est assez petit. Il y a un mix d'ancien et de nouveau, avec une rue principale bien animée le soir.

Perth CBD

On tombe sur des petites ruelles d'époque coloniale, c'est plutôt étrange d'avoir un style anglais sous un magnifique ciel bleu !

On arrive ensuite vers la Swan River, qui sépare North Perth (où se trouve le CBD) et South Perth. On a une belle vue du CBD et de sa skyline...

Kings Park

Le principal parc de la ville. Tout le monde nous disait qu'il fallait y aller, au final, on s'attendait vraiment à un truc de fou et... c'est juste un parc. Certes, très joli, mais on est pas très parc tous les deux 😆.

Kings Park

Les plages

Perth a de nombreuses plages. On en a testé seulement deux car il faut généralement entre 30 et 50 minutes de bus pour y aller, et c'est transports coûtent vraiment super cher (plus qu'a Sydney, où on avait une carte forfaitaire), ici le billet de base est à 4,70$ pour 2 zones (en gros la zone 1 c'est le CBD, et si tu t'éloignes, c'est une zone de plus) !

On a vraiment bien aimé Perth, on a en plus retrouvé (complètement par hasard) Johanna, une fille qu'on avait rencontré à Cairns, au tout début de notre trip et qu'on avait recroisé à Brisbane. Comme quoi, le monde est vraiment petit et il y a des belles rencontres qu'on oublie pas !

On quitte Perth demain pour un road trip de 5 jours vers le Sud, au programme, Margaret River, Albany entre autres !

Cheers mates !

14
mars

Nous sommes mercredi matin ici (mardi soir pour vous) et nous sommes en road trip depuis deux jours pour explorer le sud de Perth.

• • •

Lundi 12/03 - Jour 1 :

Après avoir récupéré notre SUV de location (ouais, on se refuse rien, en même temps on va quand même dormir dedans à l’arrache donc faut de la place), on prend la route direction Rockingham pour un premier arrêt. Penguin Island ne sera pas au programme car les pingouins ne sont pas visibles en journée, donc autant ne pas perdre de temps.

Rockingham 

On arrive ensuite à Bunbury, on visite le Dolphin Discovery Centre, une association qui vient en aide aux dauphins mais aussi aux tortues et autres pieuvres. Pas de chance, les dauphins sont du matin, on en verra pas cet après-midi. On a quand même appris pleins de choses !

Dolphin Discovery Centre 

Notre premier free camp est plutôt pas mal mais dormir dans le coffre d’une voiture c’est pas très confortable 😅. Heureusement qu’on avait une belle vue !

Mardi 13/03 - Jour 2 :

On décide de retourner à Bunbury le matin pour essayer de voir des dauphins sauvages. Après un peu d’attente, Craker, une femelle fait son apparition et reste avec nous un bon moment !

Craker le dauphin 

On repart ensuite la route vers Busselton, direction la plus grande jetée en bois d’en l’hémisphère Sud (rien que ça !).

Busselton Jetty 

On se dirige ensuite vers la région de Margaret River et ses vignobles. Bon, vu notre budget (on dort dans notre coffre ça vous laisse un aperçu 😂), on ne visite pas de vignoble, tant pis, on achètera du vin plus tard. Un rapide arrêt à Surfer Point pour regarder les surfeurs prendre quelques vagues, on décide de descendre jusqu’à Hamelin Bay.

Surfers Point et vignobles 

Pour s’y rendre on emprunte la Caves Rd, une très jolie route où l’on peut visiter des grottes. On arrive à Hamelin Bay, surprise un autre dauphin est la mais on peut surtout voir des raies, qui viennent tout près de la plage, qui sont très friendly et surtout qui sont énormes !

Caves Rd et Hamelin Bay 

Après cette journée dédiée aux animaux marins, on arrive dans notre deuxième camp, tout mimi !

Deuxième camp 

Aujourd’hui on reprend la route vers Albany, on verra ce qu’elle nous réserve !

Cheers mates !

16
mars

On vous écrit ce soir (ce midi pour vous) de l’aéroport de Perth. Ça y est notre exploration du Sud du Western Australia prend fin, maintenant, c’est le dernier arrêt de notre aventure australienne : Melbourne.

• • •

Mercredi 14/03 - Jour 3 :

Nous sommes donc partis de notre camp trop chou pour nous diriger vers le sud du sud, Albany. Cette journée sera placée sur le signe du « no service » : on a pas eu de réseau de la journée !

En chemin, on croise beaucoup de kangourous au bord de la route !

On s’arrête au William Bay National Park, pour chiller un peu aux Green Pools et à Elephant Rock (on cherche encore l’éléphant donc si vous le trouvez, dites le nous 😂).

Green Pools et Elephant Rock 

On décide de s’aventurer un peu plus loin et d’emprunter une piste pour arriver à Waterfall Beach, une plage magnifique avec personne en vue !

Waterfall Beach 

Après un petit crochet par Denmark pour faire les courses et se doucher (la joie des free camps c’est qu’il y a rarement des douches, on doit donc se doucher à la plage 🤗), on arrive dans notre camp pour la nuit, à 20 mètres de la plage !

Free camp 

Jeudi 15/03 - Jour 4 :

On arrive à Albany de bon matin. Il fait gris 😒 on décide d’aller au McDo pour avoir un peu de WiFi et regarder ce qu’on peut faire dans les environs.

On opte pour la Wind Farm d’Albany, une ferme d’éoliennes qui produit 80% de l’électricité de la ville.

Wind Farm 

Ça se découvre, on décide d’aller vers la Vancouver Peninsula pour explorer les plages à proximité.

Et la, je pense qu’on a trouvé une, si ce n’est pas la plus belle plage de notre roadtrip en Australie ! Sable blanc, eau turquoise, personne.

On a même vu une étoile de mer en snorkeling.

Fishermans Beach 

Après manger, on change de plage, toujours aussi belle mais le temps se couvre.

Goode Beach 

On décide de s’avancer pour le retour sur Perth et d’aller dans le bush pour notre dernier free camp.


Vendredi 16/03 - Jour 5 :

Jour dédié au retour sur Perth sur la looooongue Albany Highway, ou ne croisera pas grand monde, à part des moutons, vaches et kangourous.

Une des voitures croisées  

On passe donc notre nuit dans l’avion avant de récupérer une autre voiture et d’aller nous balader sur la Great Ocean Road pour les 4 prochains jours.

Cheers mates !

20
mars

Nous sommes arrivés à Melbourne samedi matin et avons directement loué une nouvelle voiture pour parcourir la mythique Great Ocean Road.


• • •

Samedi 17/03 - Jour 1 :

Après un avion pris à 23h30 à Perth, un vol de 2h30 et 3h de décalage horaire, nous arrivons à Melbourne à 5h30 heure locale (2h30 heure de Perth, ça pique un peu). On essaye tant bien que mal de dormir un peu avant d’aller chercher notre voiture à 8h.

Après un arrêt à Geelong pour des courses, on arrive à Torquay, où commence vraiment la GOR (Great Ocean Road).

C’est ici qu’a lieu la plus vieille compétition de surf la Rip Curl Pro à Bells Beach, la plage ou le film Point Break a été tourné !

Avant Bells Beach, on pique nique a Surf Beach et on peut dire que la plage porte bien son nom.

Surf Beach 

On se dirige ensuite vers la fameuse Bells Beach. On va rater la Rip Curl Pro de quelques jours, elle commence le 28 mars !

Bells Beach 

Comme on est en plein jet lag (sorry la vie de backpackers 😉✌🏼😂), on décide d’aller direct au free camp qui est en pleine forêt.

Dimanche 18/03 - Jour 2 :

On prend la route assez tôt, on a pas mal de kilomètres à faire pour arriver en fin de journée à Port Campbell, après les 12 apôtres.

On voit les premiers paysages de la GOR...

GOR 

Premier arrêt à Kennett River, un endroit où l’on peut apercevoir des koalas sauvages assez souvent.

Les oiseaux sont à l’affût, tout le monde les nourrit.

On passe notre tour et on laisse les touristes chinois s’en occuper, on sera plus tranquilles 🤗. Il ne faudra pas longtemps pour spotter notre premier koala. On en verra quelques uns avant de se prendre une averse et de rentrer à la voiture 😅.

Koalas 😍

On fait ensuite un stop à Apollo Bay qui abrite une réserve marine avec une grande colonie de phoques.

Apollo Bay

On reprend la route. En fait, la GOR ne longe pas toujours l’océan (ouais désolé on casse un peu le mythe) mais on rentre aussi dans les terres, on a vu des forêts, des champs pleins de vaches et de moutons.

On arrive ensuite à Cape Otway, c’est le plus vieux phare d’Australie. Allez, on y va. Ah par contre on était pas au courant, pour y arriver, c’est un chemin de terre sur 7 kilomètres... C’est bien la terre mais quand il pleut ça devient de la boue. Comment vous dire qu’on s’est fait des petits coups de stress 😱😱. Mais la voiture est revenue en un morceau. Sale mais en un seul morceau.

Bref après le chemin stressant, on arrive et la, surprise : 20$ pour visiter le site ! L’Australie, le seul pays où tu dois payer pour visiter un phare. Vu qu’on est là, on fait quand même nos touristes. Vues magnifiques, beaucoup de vent, un vrai paysage breton !

Cape Otway 

Après avoir restressé sur le chemin du retour (et vu deux/trois camping-cars bloqués et une voiture glisser devant nous) on se dirige vers les Twelves Apostles.

Coucou la voiture sale 

Au final il n’en reste que 9 à cause de l’érosion. On arrive la bas en fin d’après-midi. Malgré un ciel couvert, le site est magnifique ! Le seul problème : le site est BLINDÉ de touristes chinois. On dira qu’ils sont un peu... envahissants 😒.

Twelve Apostles 

On aura donc photobombé plusieurs photos de touristes chinois, on continue la route jusqu’à Port Campbell.

Arrivés la bas, bizarre, aucun commerce ouvert, pas de réseau, les trois quarts des hôtels et campings fermés. 🤨

On va donc se renseigner au caravan park ouvert et voir si on peut passer la nuit ici.

Au final, 5 feux de bush se sont déclarés samedi soir, et depuis, plus d’électricité, de réseau... C’est pourquoi nous n’avions plus de réseau depuis Cape Otway ! Heureusement, on peut rester pour la nuit. Et grâce au no power, on a pu voir la Voie lactée !

Lundi 19/03 - Jour 3 :

C’est déjà le retour pour nous. On profite qu’il ne pleuve pas encore pour explorer les sites alentours : The Arch, Loch Ard Gorge.

The Arch et Loch Ard Gorge

On retourne ensuite aux Douze Apôtres, pour avoir une lumière différente.

Un rapide arrêt aux Gibson’s Steps et on prend la route du retour.

Gibson’s steps

On décide de retourner à Kennett River parce que les koalas c’est trop mignon. On va un peu plus loin cette fois et on arrive à voir des koalas actifs !

Un petit crochet par les Erskine Falls, chutes d’eau de 38 mètres de haut et on retourne au premier free camp pour notre dernière nuit dans le coffre de notre voiture !

Mardi 20/03 - Jour 4 :

C’est maintenant l’automne en Australie et on se les caille ce matin (tout est relatif il fait 11 degrés mais après Perth et ses 34 degrés ça fait un petit choc thermique). Notre dernière journée se résume à finir la GOR pour revenir à Melbourne, faire les courses, laver la voiture, qui, après le chemin boueux, est un peu sale 😅 et emménager dans notre Airbnb (moins cher que les backpacks c’est dire si Melbourne est une ville chère !) pour notre dernière semaine en Australie 😢.

Route du retour 

Bien que le temps n’ait pas été avec nous, les paysages de la GOR étaient tous incroyables !

Hâte maintenant de découvrir Melbourne...

Cheers mates !

26
mars

Nous sommes à Melbourne depuis une semaine, dernière étape avant de partir en Nouvelle-Zélande demain (Mardi).

• • •

Étonnement, Melbourne est plus « busy » que Sydney, ça grouille de partout, les gens courent, sont stressés, on se croirait limite à Paris ! Peut-être à cause du Grand Prix de F1 qui était ce dimanche...

Animations en marge du Grand Prix d’Australie 

Le CBD est un mix entre architecture moderne et victorienne, avec beaucoup de petites ruelles, passages et arcades.

Melbourne CBD 

La plupart des ruelles sont remplies de street art, la spécialité de Melbourne.

Street art 

La ville est agréable, on a particulièrement aimer se promener sur les quais, le long de la Yarra River.

Mais Melbourne c’est aussi des plages ! Heureusement on a eu quelques jours de beau temps et on a pu profiter de Brighton Beach, la fameuse plage avec ses cabanes colorées (et ses touristes asiatiques, qui sont somme toute très gentils mais qui prennent biiiiiiien leur temps pour faire des photos 🙄).

Brighton Beach 

On est ensuite allés à St Kilda, la plage la plus connue de Melbourne, avec le Luna Park a quelques pas.

St Kilda 

On a aussi pu apercevoir des petits pingouins cachés sous les rochers (malheureusement on en a pas vu dehors, ils arrivent au coucher du soleil et vu que notre Airbnb est un peu loin, on est un peu dépendants des trains/trams et bus).

Cormorans et pingouins (bien) cachés  

À Melbourne, il y a quand même quelques monuments et places « symboles » qu’on se devait de visiter. Federation Square, qu’on imaginait un peu plus grand, Flinders Station, la gare historique, la State Library du Victoria et le Queen Victoria Market.

Notre Airbnb étant à Williamstown, on en a aussi profité pour faire un petit tour vers son port pour avoir une très belle vue sur la city.

Williamstown  

On s’envole donc demain soir vers la Nouvelle-Zélande, pour visiter l’île Nord ! Mais avant de commencer ce nouveau chapitre, on vous prépare un petit bilan de notre aventure australienne qui sera en ligne demain, avant notre décollage !

Cheers mates !

27
mars

Ça y est, c’est le jour J, notre aventure australienne touche à sa fin. On est un peu tristes mais on se dit qu’on va découvrir de nouveaux paysages en Nouvelle-Zélande et qu’on rentre pas tout de suite en France 😁 !

• • •

Comme promis, voilà un petit bilan de nos 5 mois australiens ! Enjoy 😉 !

On a parcouru pas mal de kilomètres en 5 mois, avec des moyens de transport parfois surprenants 😅 !

Finalement, on ne sera resté qu’un peu plus d’un mois sur la route, entre notre mois sur la côte Est et nos deux petits road trips du côté de Perth et de la Great Ocean Road.

C’est la ou l’on aura passé le plus clair de notre temps finalement (on se refait pas, on est quand même des citadins 😇).

50 jours de travail, sans compter notre HelpX à Brisbane. Impossible de compter le nombre de pommes ramassées 😆!


Sydney c’était LA ville qu’on voulait voir et on a pas été déçus ! C’est la ville qu’on a préféré, c’est une grande ville mais assez chill finalement. Perth arrive deuxième grâce à son grand soleil et ses plages magnifiques. Melbourne est troisième, car il y a quand même beaucoup à voir. Brisbane et Cairns sont ex-æquo, je pense qu’on aurait pu visiter un peu plus Brisbane, ça sera pour un prochain voyage 😁.


Notre meilleure activité restera les Whitsundays, c’était juste magnifique. Rottnest se classe deuxième (surtout grâce aux quokkas) et une petite divergence pour la troisième place, j’ai préféré la GOR et Nico Fraser.


Comme les activités, les Whitsundays sont premières ! Les plages du Western Australia remportent les deuxième et troisième places.


Et enfin, en cinq mois, on aura croisé la route de beaucoup de backpackers, de six nationalités différentes ! On restera sûrement en contact avec certains, et on suit leurs aventures sur les réseaux sociaux. En tout cas on aura fait beaucoup de belles rencontres ici #coeurcoeur.

• • •

On est maintenant à l'aéroport, on attend notre vol. A bientôt en Nouvelle-Zélande 🇳🇿 !

Cheers mates !

30
mars

Kia Ora (Salut/Portez vous bien en langue maori) !

On est en Nouvelle-Zélande depuis mercredi matin ! Nous sommes partis pour 11 jours de roadtrip à travers l’île du Nord avec Hakuna Matata notre van aménagé (véridique il s’appelle comme ça). Attention, l’article est long, alors accrochez-vous !

• • •

La première journée, mercredi 28, n’aura pas été très productive, on a encore passé une nuit dans l’avion et on est encore jet-lagés (sorryyyyy 😏) donc on se contente de conduire jusqu’à notre premier camp, tout près de Wai-O-Tapu.

Notre petit van 

Wai-O-Tapu & Lake Taupo

Jeudi 29, on se lève tôt après notre première nuit, plus confortable que les coffres de nos deux voitures de loc mais rien ne surpasse le Pajero.

On va directement à Wai-O-Tapu, qui veut dire eaux sacrées en maori, est la zone géo thermale la plus touristique de Nouvelle-Zélande, et on comprend pourquoi ! Bon par contre, faut pas avoir le nez sensible, l’odeur du soufre n’est pas hyper agréable 😅.

Wai-O-Tapu 

Le clou de la visite, c’est Champagne Pool 😍.

Champagne Pool 

On va ensuite voir un des derniers geysers actifs du parc, le Lady Knox Geyser.

Lady Knox Geyser 

Enfin, on s’arrête à la Mud Pool.

Mud pool

On prend ensuite la direction de Taupo. On s’arrête aux Huka Falls, impressionnantes (220,000 litres qui se déversent dans la rivière chaque seconde !).

Huka Falls 

On arrive en début d’après-midi à Taupo et on réserve une croisière sur le Lake Taupo, le plus grand lac de Nouvelle-Zélande.

Pour la petite histoire, le lac s’est formé il y a 26 500 ans, suite à l’explosion d’un super volcan (l’explosion a éjecté plus de 1000km3 de cendres et de roches, ça a recouvert toute l’ile Nord !).

Le principal atout du lac est une gravure maori, qui a quand même été créée en 4 ans ! La gravure représente Ngātoroirangi, un navigateur qui guida les tribus maori.

Lake Taupō 

On se dirige ensuite vers notre free camp du jour, il est temps de se reposer pour le lendemain...


Tongariro Alpine Crossing

Vendredi 30, réveil a 6h, on a encore un peu de route pour arriver au Tongariro et commencer le trek d’une journée numéro 1 en NZ (et un des plus beau du monde aussi).

Au programme, 19,4km, 800 mètres de dénivelé positif et 1200 mètres de dénivelé négatif. Généralement fini en 7 heures sur les articles que j’ai lu.

Route vers le Tongariro et profil

8h30, c’est parti, il fait super beau, on a de la chance, c’est le « best day » en 3 semaines.

La première partie du trek est tranquille : du plat, un peu de montée mais ça va. On arrive à Soda Springs au bout d’une heure.

Première partie de la marche 

La première montée arrive, pour atteindre le cratère Sud : la plus dure à notre sens. Beaucoup de marches (la partie s’appelle Devil’s staircase - les marches du diable) et on passe rapidement de 1100 mètres à plus de 1600 mètres. Arrivés en haut, une belle vue nous attend.

Première montée  

Petite pause sur du plat (dans un bassin creusé par un ancien glacier) et la deuxième montée se profile, elle a l’air plus en pic mais est finalement plus facile que la première. On arrive au point culminant du trek : 1886 mètres. Au sommet, d’un côté le Red Crater et de l’autre les lacs émeraude et le lac bleu.

Deuxième montée, Red Crater et Emeraude Lakes 

On descend ensuite vers les lacs. La descente est un peu périlleuse, c’est de la terre/roche volcanique donc ça glisse un peu et c’est pas mal abrupte. On arrive tant bien que mal au niveau des lacs.

Emeraude Lakes 

On aura mis 3 heures à faire l’ascension, maintenant il faut redescendre de l’autre côté !

Première étape traverser le cratère central, qui est constitué de plusieurs couches de lave solidifiée.

Cratère central vu d’en haut 

On remonte un peu pour arriver au lac bleu (de son vrai nom Te Wai-whakaata-o-te-Rangihiroa), lac sacré pour les maoris.

Blue lake 

On passe ensuite sur l’autre versant du volcan pour entamer notre descente. On arrive dans les nuages, ce qui donne un côté mystérieux à la marche... On aperçoit le lac Taupo au loin, magnifique.

Descente 

On continue encore un peu sur le versant, en apercevant quelques sources chaudes puis on passe à un tout autre décor : une forêt vierge !

Derniers kilomètres  

Après 3 heures de descente, on arrive enfin au parking ! Marche effectuée en 6 heures ✌🏼. On ne va pas vous mentir, c’était dur mais honnêtement, la marche est assez accessible (on a même vu des enfants la faire !) donc si vous avez un jour la chance d’aller en NZ, faites le Tongariro Crossing 😍 !

• • •

On est maintenant à Wellington et on va continuer notre route vers la côte est pour remonter progressivement. D’autres articles à venir (quand on aura de la wifi !)

Kia ora mates !

2
avr

Nous sommes à la moitié de notre roadtrip sur l’île Nord avant de profiter d’Auckland. (Désolée pour le retard, y a pas beaucoup de wifi ici !)

• • •

Après le centre de l’île, nous sommes descendus jusqu’à Wellington, capitale de la NZ. On est tombés la mauvaise journée : vent et pluie 😒. On a visité un peu la ville et le musée de la Nouvelle-Zélande, Te Papa. Dommage, la partie dédiée a la culture maori ne peut pas être photographiée (mais j’ai quand même trouvé des photos sur Google 🤔).

Wellington 
Te Papa Museum - photos de moi / Expo maori (5 premieres photos) - photos Google 

Après 3 heures de visite, on décide de s’avancer pour le lendemain et de prendre la route direction Hawke’s Bay. On tombe sur un camping trop mignon avec des canards.

Le lendemain, on arrive à Napier, ville art deco et « home town » d’Alice et Jesse, nos supervisors au Glenbernie Orchard. Si ils passent par là : such a wonderful town, good weather, beautiful beach and hips of street art 👌🏼!

Il y a beaucoup d’œuvres street art, notamment un projet visant à sensibiliser sur les problèmes liés au réchauffement climatique et la pollution des océans : Sea Walls.

Napier 

On décide ensuite de continuer jusqu’à Gisborne et de passer la nuit au bord de la mer 🙌🏼.

Coucher et lever de soleil 

Le lendemain, surprise, on a dormi à côté d’une copine de master, Morgane et Ben, son copain qui font un PVT en NZ !

Après un thé et plusieurs anecdotes sur la NZ et l’Australie, on repart vers Morere, pour se baigner dans des sources thermales.

Morere Hot Springs

On retourne dormir au même endroit que la veille avant de reprendre la route vers Bay of Plenty.

Kia Ora mates !

4
avr

C’est maintenant la fin de notre roadtrip (11 jours, ça passe vite !), nous sommes à nouveau à Auckland pour enfin visiter la ville.

• • •

Après notre deuxième nuit à Gisborne, on est remontés au Nord mardi, direction Bay of Plenty. Des belles plages, pleines de coquillages nous attendaient...

On est ensuite redescendus vers Rotorua, pour visiter un village Maori mercredi. Arrêt pour la nuit en bord de lac.

Mercredi donc, on arrive à Whakarewarewa, un village maori près des sources géothermales encore habité par 60 personnes aujourd’hui.

En fait, le vrai nom du village c’est Te Whakarewarewatanga O Te Ope Taua A Wahiao, comprenez le lieu de rassemblement de l’armée de Wahiao (un chef guerrier).

On commence donc la visite du village, où notre guide nous explique que les maoris se sont adaptés au terrain thermal : la nourriture est cuite à la vapeur ou dans l’eau thermale, tout le monde prend son bain dehors et se lave avec l’eau thermale également.

On arrive ensuite devant l’ancienne « meeting house » et sa place. C’est sur la place que les guerriers s’affrontaient et c’est dans la meeting house que les accords de paix se signaient.

Notre guide nous conduit enfin vers le cimetière, qui est entouré de petites statues, des gardiens pour protéger les gens du village.

Et nous montre aussi deux geysers à proximité du village, qui sont bien actifs !

Il nous reste un peu de temps avant le « show », on marche donc jusqu’au Hot Lake.

On revient ensuite au village pour un spectacle maori, réalisé par l’une des familles vivant dans le village. Chants, danses et fameux haka, qui était vraiment impressionnant (et y avait que quatre mecs !).

Après cette matinée enrichissante, on fait un petit arrêt à Rotorua et on remonte direction la région du Coromandel.

Jeudi, on prend la route vers Cathedral Cove. On a de la chance, il fait super beau. On s’arrête sur une plage sur la route, les plages de la côte est sont vraiment magnifiques !

On arrive enfin à Cathedral Cove après 30 minutes de marche (petite surprise non précisée par les guides touristiques 🤗😏). Juste trop beau !

On repart vers Hot Water Beach, une plage qui contient des sources chaudes : en gros, tu prends une pelle (pas tes mains parce que c’est chaud quand même) et tu creuses un trou dans le sable pour te faire une piscine chaude près de la mer. Ça c’est dans l’imaginaire. La réalité c’est que c’est blindé de gens et que faut creuser au bon endroit sinon c’est froid 😅😂. Vu qu’il faisait chaud, on s’est contenté du sable de la plage !

On a ensuite passé la nuit dans un camping assez rustique 😅, mais avec un hôte très sympa (et un très beau ciel) !

Vendredi, dernier jour sur la route avant de rentrer sur Auckland, on descend le Coromandel ouest, belles plages encore mais peu d’endroits où s’arrêter.

On a rendu Hakuna Matata ce samedi matin 😢, et on va maintenant découvrir la « city of sails » surnom d’Auckland.

Kia Ora mates !

10
avr

On vous écrit aujourd’hui de... Thaïlande ! Après 2 semaines en NZ et 3 jours à Auckland, nous avons atterri à Bangkok hier (le 10) pour retrouver nos copains, à qui on a fait la surprise de venir 😁.

Avant de vous faire découvrir tout ça, il manquait un article sur Auckland et un bilan de notre aventure en NZ !

• • •

Auckland est une ville super étendue, on a été un peu déçus par le CBD, qui est en travaux et où il n’y a qu’une seule « grande » rue commerçante.

CBD 

Le port est un quartier plus animé avec beaucoup de bars et de restaurants en rooftop.

On a profité du beau temps dimanche pour faire un safari pour voir (enfin essayer de voir plutôt) des dauphins et des baleines. On est donc partis pour 4h30 en mer avec un capitaine plutôt marrant qui n’était pas hyper fan des gosses (c’est justement pour ça qu’on l’a bien aimé 😏😏😏).

Au bout de quelques heures, ça y est, on aperçoit un dauphin, puis quatre, cinq... Ils étaient au final plus d’une cinquantaine autour du bateau.


Petite déception, on ne verra pas de baleine (si on a VRAIMENT de la chance on peut même voir des baleines bleues dans ce coin là, notre capitaine en a vu 5 en 24 ans de navigation. Ouais faut vraiment une chance de fou). On a quand même apprécié le retour un brin mouvementé mais avec de très jolis paysages.

Vous le savez maintenant, on adore aller dans les observation decks dans les grandes tours des villes. Auckland n’a pas échappé à la règle, on est allés visiter la Sky Tower au coucher du soleil...

Bilan, on aura fait 2 768 kilomètres en tout. Le meilleur souvenir restera la marche du Tongariro !

On va maintenant se promener en Thaïlande pendant environ 2 semaines en allant vers le sud, encore beaucoup de paysages différents !

Kia Ora mates !

12
avr

Ça fait maintenant 3 jours que nous sommes en Thaïlande, où on a retrouvé nos copains pour un périple de 2 semaines.

• • •

Après deux vols pour rallier Auckland à Bangkok et environ 12h de voyage, on arrive dans la chaleur de Bangkok.

Le soir, on retrouve Elodie, Mylène, Morgane, Coralie, Jordane et Maxime, a qui on avait dit qu’on ne viendrai pas. Surpriiiiiiise ! Heureusement que Maxime était notre taupe 😏.

Le lendemain, nos copains sont un peu jet lagés (ah les aléas du voyage). Nous ça va, on a le décalage dans le bon sens et on est habitués maintenant 😎 !

On décide d’aller visiter Lumphini Park, le Central Park thaï.

Bon, y a pas d’écureuils mais des varans 😅 !

On décide ensuite de se rendre au Golden Mount, un des nombreux temples de Bangkok, ça sera notre première course en tuk tuk !

Tuk tuk et Golden Mount

On passera l’après-midi à la piscine de l’hôtel.

Le soir, on embarque tous dans un taxi direction le Three Sixty Lounge, un bar au 31eme étage de l’hôtel Hilton (eh ouais on choisi pas n’importe quoi les gars 💁🏼‍♀️).

Le lendemain, le 12, on décide de visiter le Palais Royal avant de partir pour Hua Hin en début d’après-midi.

Magnifique mais tellemeeeeent de touristes chinois 🙄 !

Grand palais 

13h, on monte dans notre van. Après 3h de sueurs froides (oui, la conduite thaï ça fait vraiment peur des fois 😱) on arrive dans notre villa privée pour la nuit !

Notre villa 

On est maintenant vendredi et nous sommes arrivés à Chumphon. C’est le nouvel an thaïlandais, on va donc sortir un peu pour profiter de Songkran (les festivités du nouvel an) !

Laew phob kan maï (a bientôt en thaï) mates !

15
avr

On vous écrit de Khao Sok, dans la jungle thaïlandaise, notre dernière étape d’une journée avant de profiter des plages du sud de la Thaïlande.

• • •

Avant ça, vendredi nous étions à Chumphon, après un trajet tout en douceur (pas comme celui de la veille quoi) et un selfie avec notre chauffeur du jour, on s’installe dans notre hôtel, qui est constitué de containers.

C’est Songkran, le nouvel an bouddhiste. Les thaïlandais le fête en organisant des batailles d’eau géantes dans la rue. On se change et on décide d’aller voir ça de plus près. « Ils vont peut-être pas oser nous arroser... ». Tu parles ! A peine sortis dl’hôtel, on entend « Helloooooo ! Happy New Year !! » et on voit un thaï arriver vers nous avec un gros seau d’eau ! Ça y est on est intégrés les gars ! Il faut dire qu’on était les seuls touristes de la ville aussi...

On reviendra à l’hôtel une heure après, trempés et badigeonnés d’argile de couleur 😂 !

Avant/Après  

Le soir, premier restaurant local. Un mélange de riz, œufs, crabe et légumes pour 50 Baths (1,30€) trop bon !

Samedi, nouveau chauffeur ! On part direction le Mu Ko Chumphon National Park, super beau !

On retrouve notre chauffeur pour aller jusqu’à Surat Thani. Bel hôtel mais pas de piscine... On a CHAUUUUD, on décide d’aller dans un parc aquatique où on aura bien rigolé.

Dimanche, on part à 7h du matin direction Sonchana Farm et Elephant Sancuary pour aller voir Somboon, un éléphant maltraité recueilli par une famille thaï. 2 heures de magie 😍 ! C’est pas tous les jours qu’on peut caresser un éléphant, lui donner à manger et le laver !

Notre guide Aek est aussi super.

On arrive ensuite au Khao Sok Jungle Resort, notre hôtel pour la nuit. Cabane en plein milieu de la jungle avec douche à l’extérieur. Notre hôte est super gentil et on mange très bien. Ça va pour une nuit mais j’avoue que trouver un serpent près de sa douche (Mylène) et des grosses araignées près du lit on préfère s’en passer 😱.

On décide de faire une balade en canoë pour découvrir le parc national de Khao Sok. Balade tranquille puisqu’on a des pagayeurs. On verra beaucoup de singes !

A peine rentrés, une petite pause dîner et on repart pour un safari de nuit dans la jungle... alors comment vous dire au début on était pas trop chauds. Au début on voit des phasmes, des grenouilles, des araignées... Et la, c’est le drame, on passe à côté d’un serpent « very poisonous », même le guide a un peu flippé. On était bien contents de rentrer !

On part maintenant direction Krabi et les plages !

Laew phob kan maï mates !

18
avr

Après notre escapade dans la jungle, on a retrouvé la tranquillité des plages et le soleil !

• • •

On est arrivés à Krabi il y a deux jours (le 16) et on a tout de suite profité de la plage d’Ao Nang, une des meilleures de Krabi. On l’avoue, on a été un peu déçus par la plage et la couleur de l’eau...

Ao Nang Beach

Après une après-midi bronzage pour certains et coup de soleil pour d’autres (on ne donnera pas de noms 😏), direction le night market local. Les barmans sont devenus nos copains et nous on payé une tournée de shooters les deux soirs où on est venus, après deux tournées de cocktails. Pas mal quoi. On a aussi mangé, don’t worry 😉 !

Le lendemain, direction Railay Bay en bateau. La on peut le dire, c’est une des plus belles plages de Krabi !

Railay Bay

L’après-midi, on reprend le bateau puis un van pour aller visiter le Tiger Cave Temple (Wat Tham Seua).

Il y a en fait un temple dans une grotte au pied de la montagne et un chedi en haut de la montagne, avec une vue magnifique.

On est d’abord allés visiter le Tiger Cave Temple, où l’on revoit à l’entrée un bracelet béni par un moine. La légende raconte qu’un tigre énorme vivait dans la grotte et qu’elle doit son nom aux traces de griffes retrouvées...

On décide ensuite d’attaquer la montée des 1237 marches qui nous séparent du haut de la montagne. Eh oui, la vue magnifique se mérite. Après 30 minutes d’ascension plus ou moins difficile et quelques moments de stress en passant (trop près) des singes résidents, nous voilà au sommet !

(PS : dommage que les fils électriques gâchent tout, j’ai photoshoppé quelques photos et j’en ai laissé d’autres sans modifications.)

Même photo avec/sans les fils 

Il est l’heure de redescendre et de retourner manger au night market.

On vous écrit depuis le bateau pour Koh Phi Phi où l’on va profiter de l’île pendant deux jours. Article à venir !

Laew phob kan maï mates !

20
avr

Après Krabi, direction Koh Phi Phi pour deux jours, une des plus belles îles de Thaïlande.

• • •

Koh Phi Phi est composée de deux îles, Phi Phi Don, la plus grande et la seule dotée d’infrastructures touristiques et Phi Phi Ley, la plus petite, inhabituée mais considérée comme l’une des plus belles îles au monde.

On arrive donc sur Koh Phi Phi Don. La couleur de l’eau est juste magnifique !


En parcourant les rues on se rend quand même compte que c’est assez sale, beaucoup de déchets par terre... On devine encore quelques traces du tsunami de 2004.

On profite de la plage et de la piscine de l’hôtel.

Le lendemain (jeudi 19), départ 6h pour aller sur Phi Phi Ley et découvrir Maya Bay, entre autres.

On s’y rend en taxi boat, moins cher que les bateaux touristiques et surtout avec un horaire et un itinéraire personnalisé 💁🏼‍♀️.

Une heure après, on arrive à Maya Bay, la ou à été tourné le film La Plage !

Après 3h sur place et une bonne exploration (on a cherché Leonardo, mais on l’a pas trouvé...), on décide de repartir avec notre capitaine du jour, l’afflux de touristes commence...

On met le cap sur Lo Samah Bay pour un premier stop snorkeling. Pleiiiiiins de poissons multicolores et même un serpent de mer (on s’est pas trop approché, on savait plus si il était venimeux ou pas celui ci 😅) pour ce premier spot.

On remonte direction Pileh Lagoon. La couleur de l’eau est quasiment irréelle tellement elle est claire. Un peu moins de poissons mais un cadre magnifique !

Direction l’avant dernier arrêt, Viking Cave.

Enfin, on s’arrête sur Monkey Beach (heureusement, il n’y avait pas de monkeys) pour une dernière baignade avant de retourner à l’hôtel.

On passera le reste de l’après-midi à la piscine (faut bien se reposer un peu 😏) !

• • •

Nous sommes maintenant à Phuket, avant dernière étape de ce voyage en Thaïlande !

Laew phob kan maï mates !