City Trip à Berlin

Quelques jours de l'autre côté du Rhin pour découvrir cette magnifique ville
Octobre 2019
5 jours

La célèbre porte de Brandebourg, seule porte historique de la ville encore debout, est l’un des sites les plus emblématiques de la ville. Ce site est devenu le symbole de la division de Berlin entre l’est et l’ouest lors de la guerre froide et celui de l’Allemagne réunifiée depuis la chute du Mur.

Le palais du Reichstag, siège du parlement de la République fédérale d'Allemagne. s'impose au centre de la ville, dominé par sa célèbre coupole en verre.

palais du Reichstag 

Un petit tour par le mémorial soviétique, un monument commémoratif de la Seconde Guerre Mondiale dédié aux 81116 combattants de l' Armée rouge tombés en avril-mai 1945 (bataille de Berlin), mettant le point final à la guerre en Europe.

mémorial soviétique 

En longeant les traces de l'ancien mur de Berlin, on tombe nez à nez avec Le Mémorial aux juifs assassinés d'Europe qui constitue un des principaux lieux de mémoire de Berlin sur la Shoah. Le Mémorial est ouvert 24h/24 et permet à chacun de déambuler entre les blocs de béton . Au milieu de ces blocs qui rappellent des stèles mortuaires, on espère vite trouver la sortie, l'angoisse monte... Ce sentiment est accentué par l'inégalité du sol, les hauteurs et les tailles changeantes des blocs et cette couleur grise morose... Ce lieu donne froid dans le dos et évoque avec force l'atrocité du génocide.

La Postdamer platz regorge de curiosités. Parmi elles, le Sony Center, de réalisation contemporaine, est devenu le plus grand pôle d'attractions du Nouveau Berlin. Devant le cinéma, une exposition éphémère lumineuse très intéressante... Je n'avais jamais vu autant de lampes de poche qui jouent comme dans les film : jour...nuit...jour....nuit! Bref, expérience intéressante 😀

Autre curiosité non loin de là, la sculpture de Keith Haring intitulée Boxers de 1987 où 2 boxeurs en métal de 5 mètres de haut s'empoignent...ou s'enlacent...ça dépend du point de vue!

Du côté lac, on trouve la sculpture Galileo, oeuvre qui peut être interprétée comme une représentation idéale des recherches sur la gravité et le mouvement des corps célestes...ou pas!

Sony Center
Boxers
Galileo

Il suffit de s'en rapprocher et d'appréhender chaque fresque pour ressentir des tonnes d'émotions : joie, tristesse, honte, espoir... Ça se passe de commentaires...

Ce lieu iconique de la séparation entre l'Est et l'Ouest est un ancien point de passage entre les secteurs américain et soviétique de Berlin. Ce lieu attire tous les ans plus de 3 millions de touriste et pourtant tout est fake...déception...

On s'aventure un peu plus loin dans le bâtiment "Die Mauer", un panorama unique de l'artiste Yadegar Asisi qui représente des scènes du Berlin divisé des années 1980. Sur une superficie de 900 m², Asisi montre la vie quotidienne à Berlin-Ouest aux abords du Mur. Depuis une plateforme de 4 mètres de haut, on s'imprègnent de cette installation panoramique aussi haute que le bâtiment qui nous apporte une illusion parfaite de la ville.

Cherchez les erreurs... 

Tout près de l'entrée du zoo, les architectures modernes entourent l'Eglise du souvenir de l'empereur Guillaume. Cette église de style néo-roman est le centre symbolique de l'ancien Berlin-Ouest. Elle représente aujourd'hui un mémorial dédié à la paix et à la réconciliation. Après les bombardements de la Seconde guerre mondiale, le clocher n’est plus qu’une ruine mais reste debout, ce qui lui vaut le surnom de la « Dent creuse ».

Eglise du souvenir 

On entre dans le parc en contournant le zoo qui nous offre quelques spécimens à portée de vue, on traverse le canal Landwehr, une petite pause au café "Am Neuen See" et on se plaît à se perdre dans cet immense parc en plein centre de la capitale allemande.

Parc Tiergarten 

Au croisement de 5 grandes avenues, en plein centre du parc, s'élève la colonne de la Victoire, La Siegessäule. Cette colonne de 67 mètres de haut, surmontée d'une statue dorée de 8,30 mètres représentant la déesse grecque de la victoire a été érigée en 1869 en l'honneur des batailles gagnées sur l’Autriche, le Danemark et la France.

Colonne de la victoire 

Au nord du parc, le Château de Bellevue nous charme pas sa grandeur et son calme. Ce château, achevé en 1786, sert actuellement résidence officielle du président fédéral allemand. La découverte se poursuit le long de la Spree.

Château de Bellevue 

De l'autre côté de la rive, on aperçoit la Maison des cultures du monde et la chancellerie fédérale.

Chancellerie fédérale
Chancellerie fédérale
Maison des cultures du monde

L'île aux Musées rassemble sur un même site un ensemble exceptionnel de musées parmi lesquels le célèbre musée Pergamon, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

Depuis le bord de la Spree en direction de Alexanderplatz, on déambule pour découvrir l'église Saint-Nicolas (Nikolaikirche), l'hôtel de ville (rotes Rathaus), la fontaine de Neptune (Neptunbrunnen), l'église Sainte-Marie et la Tour de Télévision de Berlin qui culmine à 368 m et qui accueille le restaurant tournant le plus haut d'Europe.

Tour de télévision
Eglise Saint Nicolas
Eglise Sainte-Marie
Fontaine de Neptune
Hôtel de ville

Depuis la Frankfurter Allee jusqu'à la salle de concert underground La Cassiopeia, en passant par la Boxhagener Platz, il est très plaisant d'errer au gré des fresques magnifiques qui habillent à merveille les murs de ce quartier.

A Rosenthaler Strasse 39, la cour du Musée Anne Franck héberge très nombreux graffitis. Un incontournable si vous aimez l’art urbain.

Toutes ces rues qui regorgent d'arrières-cours sont tellement agréables.

Quand on se promène à Berlin, on croise obligatoirement l'un de ces ours peint, les "United Buddy Bears" ou "Les ours copains et unis". Ils symbolisent l'espoir d'un monde futur en paix, d'une meilleure entente entre les peuples et chacun d’entre eux représente l’un des pays reconnus par les Nations unies.

Malaisie
J'avoue ne pas me souvenir de tout! 

En famille, le musée de la RDA (DDR Museum) est une sacrée aventure! Plongez dans le quotidien des habitants de l'ex-RDA avec notamment un logement de cinq pièces aménagé de façon authentique et un simulateur de conduite dans une Trabant P 601 d’origine! Une bonne dose de plaisir pour tous les âges!

Encore un bon moment pour petits et grands au musée de l'espionnage (German Spy Museum), on se retrouve projetés dans les sphères obscures de l'espionnage et des services secrets allemands avec en prime un parcours laser chronométré. On a adoré😀

Pour les plus grands, le musée Pergamon est magnifique.

Pour les plus petits, une visite à Legoland s'impose, tout est fait pour passer un excellent moment!