Canada // Terre-Neuve Labrador

Deux mois pour découvrir le mystère de ces étendues sauvages à l'extrême est du Canada, une vraie leçon d'humanité.
Octobre 2019
8 semaines
1
1

Dernière province à avoir rejoint le Canada en 1949, le Newfoundland (Terre-Neuve en français) - Labrador a une histoire trés riche. Terre des Inuits, Innus, Mi'kmaq et Béothuk (disparus aujourd'hui), Terre-Neuve et Labrador a été explorée par les Vikings (fin des années 900) et les Européens (au milieu du 15e siècle). Ces derniers (français, anglais, basques et portugais) étaient en quête d'une route maritime vers l'Asie, au lieu de ça ils se sont retrouvés face à un climat trés différent, un sol pauvre et rocailleux, du gros gibier et des grandes forêts de conifères... Ceci étant, ils vont découvrir la grande richesse du territoire : le poisson et surtout la morue, facilement transportable jusqu'en Europe, une fois salée dans la cale. C'est au 17e siècle que la première colonie française est établit à Terre-Neuve. En 1713, le traité d'Utrecht cède l'Acadie et Terre-Neuve aux britanniques, ce sera le début de la déportation des acadiens en 1755. Cette courte parenthèse sur l'histoire de cet immense territoire, me semble trés importante dans ce voyage que j'entreprends pendant 2 mois.

Note: pour des raisons pratiques, je noterai NL pour Newfoundland Labrador (code provincial pour parler de Terre Neuve Labrador).

J'y suis! Arrivée sur ces terres qui m'ont tant fait rêver, c'est avec une grande impatience que je pars à la découverte de cette province aux grands espaces, faisant partie des provinces de l'Atlantique (avec le New-Brunswick, Nova Scotia & Prince Edward Island).

St. John's

Accueillie chaleureusement à St. John's par Suzelle, je découvre les rues trés colorées de cette petite capitale, je suis tout de suite charmée. Un arc en ciel de maisons mitoyennes que l'on nomme 'jellybean' se dessine à chaque coin de rues. Du village voisin Quidi Vidi en passant par le point de vue Signal Hill, St. John's est une ville trés agréable à visiter et à vivre. Et le petit plus, la météo est plutôt clémente ici.

Jellybean 

La randonnée de Signal Hill est parfaite pour découvrir la côte escarpée de St. John's puisque le chemin part du centre pour monter au petit fort situé au sommet. Une boucle de 3.5km (plusieurs alternatives possibles) permet de relier le centre en passant par Quidi Vidi. La vue à 360 degrés y est magnifique.

2

Plus de temps à perdre, je pars découvrir le NL, tellement hâte de marcher sur les traces de son histoire. Je loue une voiture à l'aéroport et pars en direction du Parc National du Gros Morne. Il n'y a qu'une route pour y accéder, la Transcannadienne (1). J'arrive dans l'ouest le lendemain où je retrouve une amie à Trout River, mignon port de pêche entouré par les chaînes de montagnes du parc national.

Trout River 

Traverser le parc du Gros Morne par la route vers Trout River c'est comme s'aventurer sur des terres lunaires. Tablelands figure parmi les chemins de randonnées les plus populaires du parc tant le décor est incroyable.

Tablelands 

La réputation des Terre Neuviens n'est plus à faire ici au Canada tellement la convivialité y règne. En deux ans, je n'ai pas connu plus accueillants et chaleureux que les habitants de cette province. Et ce 1er soir dans le Gros Morne en sera un parfait exemple : la saison touche à sa fin et les logements se font rares, Kirsten, employée du Discovery Center de Woody Point, nous ouvrira les portes de sa maison pour la nuit. Entre bavardages et récits de voyage, ce temps d'échange marquera le début d'une grande histoire d'amour avec la région.

Au petit matin, aprés s'être promis de rester en contact, nous quittons Kirsten pour randonner sur le Green Garden Trail. La boucle fait 9km soit 3-4h de marche dans les prairies et sur les bords de la falaise, un chemin trés contrasté.

Green Garden  

Après ce grand bol d'air marin, nous nous dirigeons vers Cow Head où nous resterons pendant deux nuits. Sur notre chemin, nous dicuterons avec Miranda Reid, artiste peintre native du Gros Morne basée à Rocky Harbour, une vraie mine d'information sur l'art Terre-neuvien.

Rocky Harbour 

Le Western Brook Pond Trail est une randonnée qui peut se faire de trois façons différentes :

- La 1ère consiste à se rendre jusqu'à l'embarcadère au début du lac et de prendre un bateau qui nous emmène au coeur des falaises, encore faut il y aller pendant la saison c'est-à-dire avant mi octobre.

- La seconde (Snug Harbor Trail 14km) consiste à prendre le sentier qui mène jusqu'à ce même point, l'inconvénient c'est qu'il y a une rivière à traverser et l'eau arrive aux cuisses, autant dire qu'en octobre elle est gelée !

- La troisième (6km) est de marcher jusque cette rivière et de poursuivre le chemin pour faire une petite boucle et revenir vers le point de départ.

Le Western Brook Pond  

Un peu plus haut sur la côte en montant vers Cow Head, je recommande de prendre ce petit sentier le Steve's Trail qui ne fait que 500m mais d'où on peut observer les piping plover (les Pluvier siffleur) sur une magnifique plage de sable blanc. (Je m'excuse pour la qualité des photos qui n'est pas terrible, mais faut dire que ça bouge trés vite ces petites bête là, drôle à regarder d'ailleurs).

Depuis Shallow Bay à Cow Head, lorsque le temps le permet, on peut assister à de somptueux couchers de soleil.

3

Dans les années 900, ces ''guerriers de la mer'' auraient été les premiers européens à découvrir les côtes de Terre-Neuve et Labrador. Arrivés par l'Islande et le Groenland les Vikings explorent le Labrador puis installent un camp à l'Anse aux meadows. Ils seraient partis à cause de violents affrontements avec les autochtones (probablement les Innus).

La route des vikings va du parc national du Gros Morne jusqu'à l'Anse aux Meadows, pointe nord de l'île et une partie au Labrador de Blanc Sablon à Red Bay. Nous décidons de suivre ce tracé.

The Arches Provincial Park

Le premier arrêt se fera à quelques minutes au nord de Cow Head : The Arches Provincial Park est situé à quelques minutes de Cow Head. Il doit son nom à la forme de la roche, une sorte d'arche provoquée par l'érosion.


Nous poursuivons vers le nord et la curiosité nous pousse à s'arrêter dans (presque) tous les villages de bord de mer. Ici quelques clichés de Port Saunders.

Port Saunders  

Port au Choix

Passées Port Saunders, nous arrivons à Port au Choix, classé comme site national historique du Canada. Ce lieu archéologique, qui se démarque par ses landes calcaires, révèle plus de 6000 ans d'histoire des peuples autochtones qui venaient y pêcher le phoque.

Port au Choix 
Phare de Port au Choix 

Flowers Cove

Nous posons nos valises à Flowers Cove, au ''French Island Bed and Breakfast'', le seul ouvert à cette période et certainement un des meilleurs hébergements du village. Séjourner chez Maggie, c'est s'émerveiller devant chaque histoire qu'elle nous conte, histoire de famille ou vieil articles de presse. On apprend beaucoup sur la région, grâce à sa générosité et son sens de l'accueil. Elle nous fait découvrir les nombreuses baies existantes en NL en proposant la dégustation de ses confitures : bakeapple ou cloudberry, squashberry, crowberry, wild berry, patridgeberry... et j'en passe.

Flowers Cove 

Flowers Cove est connue pour ses Thrombolites. Ces monticules rocheux ont été formés par les cyanobactéries, des micro organismes qui ont vécu il y a 3,5 milliards à 630 millions d’années, aujourd'hui fossilisées. Apparemment trés rares, on peut en voir en Australie et ici à Flower Coves.

Thrombolites  

L'Anse aux Meadows

A la pointe de l'île de Terre-Neuve, le village viking reconstitué de l'Anse aux Meadows est aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce site archéologique géré par Parcs Canada permet d'observer la plus ancienne preuve de la présence européenne en Amérique. Pendant la saison touristique, des animateurs costumés font revivre l'Histoire : un vrai saut dans le passé des vikings. Malheureusement, la saison est fermée lorsque nous irons le visiter, on peut tout de même faire la boucle à pied et découvrir le village de l'extérieur.

L'Anse aux Meadows  
4

La tentation était trop forte, à seulement quelques kilomètres du port de St Barbe nous avons embarqué pour le Labrador... Le ferry nous débarque à Blanc Sablon au Québec!! En regardant sur la carte ci-dessous on peut voir les 60 km de terre québécoise (de Blanc Sablon à Vieux Fort route 138), à l'est du Labrador. Pour rejoindre l'autre partie du Québec, il faut emprunter des traversiers depuis Vieux Fort). C'est particulier car à cet endroit on change d'heure également (1h30 en moins), il nous faut rouler vers l'est pour retrouver le fuseau horraire de Terre-Neuve Labrador! Bref, j'imagine le bazar pour ceux qui vivent d'un côté et travaillent de l'autre...

Il y a deux bateaux par jour à horraires différents la semaine du weekend. 1h45 de traversée. tarif vehicule avec 1 passager $35.25 et 1 passager seul ou supplémentaire $11.75.

Direction l'est pour nous. Le premier arrêt se fera à L'Anse Amour où se trouve le phare le plus haut des provinces de l'Atlantique. Construit au milieu du 19ème siècle, il a facilité la navigation dans le détroit de Belle-Isle.

Phare Point Amour  
L'Anse Amour 
Vue sur L'Anse Amour  

Sur la route, nous croisons peu de voiture. La végétation est trés peu fournie, les paysages sont étrangement nus mais d'une immense beauté... il fait plus froid déjà mais cela reste vivable, on devine que les hivers peuvent être trés rudes.

Nous poursuivons notre route, avec cette impression d'être seules au monde. Puis nous atteignons Red Bay. Ce site historique national classé à l'UNESCO est une ancienne station baleinière basque, qui attirait au 16ème siècle des milliers de chasseurs à la baleine de France et d'Espagne. Aujourd'hui on peut apercevoir les os de baleines laissés sur le bord du ''Boney shore walk'', ce cimetière en plein air fait un peu froid dans le dos. Plus haut, lorsque l'on grimpe les 600 marches du ''Tracy Hill'', on peu avoir un bel aperçu de la baie (environ 5km de marches mais l'effort en vaut la peine).

Red Bay 
Vue de Red Bay depuis le Tracy Hill  

Notre petit périple au Labrador prendra fin ici malheureusement, après trois jours, nous repartons vers Terre-Neuve par le bateau du matin. Mais avant cela nous prenons le temps d'une courte pause dans une petite baraque en préfabriqué, dont l'odeur du café grand-mère vient se mêler à celle du pain à la cannelle et où le temps semble s'être arrêté pour de bon. Le Korner Cafe à Blanc Sablon.

Le Korner Cafe / 22 Croissant Amérindien, Brador, Quebec. A 2 minutes du ferry.

5

De retour sur Terre-Neuve, nous descendons maintenant découvrir le sud ouest. Nous nous installerons à Lark Harbour pour deux nuits dans une maison en bord de la Bay of Islands trés cosy. Ce petit village est un vrai havre de paix, où en 2 jours tout le monde te connait!

Lark Harbour 

De Corner Brook à Lark Harbour, la route 450 autrement appelée la route du Capitaine Cook est un vrai bonheur pour les yeux tant les paysages sont jolis. C'est aussi une belle région pour randonner et Lark Harbour est un trés bon point de départ pour cela. La montée du Southhead Lighthouse, par exemple est spectaculaire avec une vue à 180º sur la baie et l'océan. Le coucher de soleil sur Bottle Cove est la cerise sur le gâteau.


Southhead Lighthouse & Bottle Cove - Sunset Rock  

Grandma's Cottage tenu par Ivey et Gerry Youden (réservation via airbnb)

6

De Stephenville à l'Anse-à-Canards en passant par Cap-St-Georges, cette péninsule appelée Port-au-port est le berceau de la francophonie de Terre-Neuve. Autrefois, les français avaient l'exclusivité de la pêche dans cette région. On retrouve aujourd'hui encore beaucoup de noms d'origine française et quelques écoles francophones y sont encore installées.

Nous décidons, comme on nous l'a recommandé d'en faire le tour dans le sens des aiguilles d'une montre. A la pointe du Cap St George, ''le Boutte du Cap'' où l'on peut apercevoir un ancien four à pain en activité pendant la saison estivale, et puis plus loin au bout du chemin qui longe la côte, ''The Boot'', une falaise dont la forme ressemble à une botte.

The Boot  

Malgré la beauté de ces majestueuses falaises, l'atmosphère y est bizarre, comme si le site était laissé à l'abandon, démoli par le passage de l'homme sur les bords de la côte ... tristesse...désolation.

Nous poursuivons notre boucle et suivons la route sur cette 'French shore' abîmée, acompagné par le soleil couchant. Mainland ou la Grande Terre puis Lourdes avant de rejoindre Port-au Port puis Stephenville où nous passerons la nuit chez Wanda & Mark qui louent des chambres à un prix modique. Ils nous receveront avec la chaleur humaine que nous connaissons bien ici à Terre-Neuve, on en avait bien besoin...

Mainland 

Riverside Retreat - Chez Wanda et Mark

7

Prochaine étape de ce séjour, la vallée de Codroy et l’estuaire de la rivière Grand Codroy qui abrite de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs. Nous pique niquons à Cap Anguille où trône un magnifique phare rouge et blanc avant d'arriver à l'auberge Bert Bark Inn chez Roshni et Lana à St Andrews . Cet hostel est un vrai havre de paix pour ceux qui cherchent les excursions en kayak , les diverses randonnées aux alentours, la culture bio, la lecture au coin du feu ou les jeux enre amis.

Starlight Trail

Le premier jour nous découvrons le petit marché artisanal de Upper Ferry et ses quelques vendeurs de confiture et tricots en tout genre avant de nous aventurer sur la randonnée Starlight.

Le trail se déroule sur un peu plus de 5km aller retour et le plus dur est sur la dernière partie, un peu raide. A son sommet la vue à 360º est impressionante, les montagnes d'un côté, la mer en face et l'estuaire de l'autre côté, le spot idéal pour admirer l'immensité de la région, avant que la grêle ne nous encourage à repartir...

Starlight Trail 

Route 470

Depuis la vallée de Codroy, si l'on descend plus au sud, après avoir passé Port-aux-Basques (d'où partent les ferry pour Nova Scotia), on arrive sur la route 470 qui dessert plusieurs villages authentiques de pêcheurs tel que Rose Blanche, le dernier village avant la fin de la route. Pour aller plus loin il faut prendre des traversiers qui deviennent rares en période non estivale.

Rose Blanche  
Le phare de Rose Blanche  

En face de Rose Blanche, on aperçoit le village fantôme de Petites, inhabité maintenant depuis quelques années. Et il n'est pas le seul malheureusement, le gouvernement encourage les habitants à quitter leur village car leur entretien coûte trop cher. Quelques jours avant, j'avais vu un court reportage sur Petites dont le personnage principal parlait du temps où il habitait là bas, du temps où il y avait encore de la vie. S'il y a bien une chose que l'on a appris ici à Terre-Neuve, c'est que peu importe où tu trouves tout le monde se connait. Alors on a tenté de trouver ce pêcheur (ou un autre) qui pourrait nous emmener à Petites mais malgré nos efforts et surtout ceux des habitants croisés au hasard de ruelles, notre quête fut vaine...

Petites au loin  

Sur notre route du retour, nous apercevons un chemin qui part sur notre droite, on décide de le suivre, sans connaître exactement sa destination. A quelques minutes de là une jolie cascade se dévoile : Barachois Falls (entre Burnt Islands et Isle aux morts).

Barachois Falls  

Quelques kilomètres plus loin, nous arrivons à l'Isle aux Morts. On raconte qu'ici de nombreux bateaux se sont échoués faisant beaucoup de morts dans les eaux dangereuses au large de la côte. C'est pour cette raison que les Français l'ont appelé l'Isle aux morts.

Isle aux Morts.  
8

Arrive le moment de repartir, je laisse mon amie à l'auberge et prends seule la route vers l'Est. 500km me séparent de Lewisporte ma prochaine destination. Accueillie chaleureusement dans le b&b de la grand mère d'une amie, je m'écroule de fatigue dans un lit bien moelleux...

Le lendemain matin, je pars explorer la région de Twillingate, plus à l'est à 1h de route. C'est sur cette côte que l'on peut apercevoir dauphins, baleines et les icebergs qui descendent du Groenland... en été! La route qui mène à Twillingate est de toute beauté! En réalité on passe d'île en île sans vraiment s'en rendre compte car des murs de pierres ont été construits pour les relier. C'est ainsi que je passe par ''New World Island'' avant d'arriver à Twillingate puis Crow Head (que je recommande vivement). Sur la route, à Boyd's Cove, il y a le centre d'interprétation Béothuk, ouvert uniquement en saison estivale, le centre raconte l'histoire de ce peuple autochtone aujourd'hui disparu.

Crow Head  
Twillingate 

Le jour suivant, je reprends la route et passe Gander, Gambo pour entrer dans le Parc National Terra-Nova. Les couleurs sont somptueuses et la lumière est parfaite pour les photos.

Je décide de faire un détour par Salvage ce petit village au bout de la péninsule d'Eastport. Un sentier de randonnée de 7km permet de découvrir Salvage; je m'arrêterai au Round Head d'où la vue est incroyable!

9

Le East Coast Trail est composé de 25 randonnées le long de la péninsule de St. John's et s'étend sur plus de 300 km. Les chemins nous emmènent sur les côtes escarpées à la découverte des fjords, des falaises rocheuses et de la vie animale.

Le East Coast Trail c'est avant tout une association à but non lucratif qui oeuvre pour la protection de l'environnement et la défense des chemins côtiers. Elle est trés peu soutenue par les communes et encore moins par le gouvernement provincial, ce qui provoque une lutte constante contre les projets de construction (de parking par exemple) qui viendraient détruire l'écosystème et la vie sauvage de la région.

Je profite donc pour rejoindre l'association et aller découvrir ces randonnées qui font le East Coast Trail.

Le Sugarloaf path

Cette partie du East Coast Trail va de Logy Bay à Quidi Vidi Village sur 8,9 km soit environ 4h de marche. Il s'agit d'un trail de difficulté modérée. Malgré le mauvais temps, la vus sur la côte est vertigineuse.

Father Troy's Trail

Ce bout de la East Coast Trail va de Flatroc à Torbay sur 8,7 km, de difficulté modérée avec quelques passages un peu abruptes mais qui peuvent être contournés. La côte rocheuse est magnifique, on commence à sentir le froid qui s'installe. Flatrock tient son nom de la forme des roches qui l'entourent, très plates.

10

Je termine mon séjour en NL par une semaine de Helpx chez Elke, qui habite dans une des plus vieilles maisons de Pouch Cove. Je l'aide à s'occuper de ses chiens et de faire quelques travaux dans son B&B. Investit dans beaucoup d'organisations locales, Elke est connue sur toute la péninsule et à notamment été à l'origine de la création de l'association du East Coast Trail. Plusieurs chemins de randonnées partent de chez elle, ce qui est bien pratique pour moi.

Le ''Father Troy's Trail'' part de Pouch Cove pour rejoindre Flatrock, que j'ai découvert quelques jours plus tôt. Le temps n'est pas trés stable mais, accompagnée de Pete le chien, je décide d'aller découvrir la côte jusqu'à Shoe Cove (1h environ) et le paysage est absolument magnifique.

J'apporte également mon aide à Shawn et Scott, qui font les marchés vendant leurs pots de sauces piquantes faits maison ainsi que les champignons qu'ils trouvent dans la région (chanterelles, cèpes, bolets...). On passe quelques après-midi à récolter et cuisiner pour préparer le Farmer's market de St.John's. L'expérience est trés intéressante pour en savoir plus sur les produits de la région.

11

De retour à St. John's, je profite de ces derniers jours pour admirer encore la beauté et le calme de la capitale. Un dernier diner entre amis avant de m'envoler pour Montréal, ultime stop de ce séjour au Canada avant de revenir en France.

Je laisse derrière moi 2 ans de voyage et de travail au Canada d'ouest en est, de Vancouver à St. John's, du Pacifique à l'Atlantique. Je quitte cette immensité canadienne dont l'histoire reste parfois floue, je me sépare de ces nombreuses personnes, ces rencontres qui ont fait de ce séjour, une expérience humaine formidable et inoubliable. C'est le coeur lourd mais plein de souvenirs que je m'envole pour Paris.

- - - - - ☆ The End  - - - - - ☆