Sulawesi

Un mois pour plonger au coeur d'une île absolument merveilleuse, un petit paradis enncore peu connu. One month a million feelings.
Octobre 2017
3 semaines
1
1

Nous y voilà! Sulawesi ou Célèbes (en français) cette grande île au coeur de l'indonésie, encore peu touristique et tellement paradisiaque! L'île étant assez grande, nous décidons de rester dans la moitié nord pour cette fois. Depuis Jakarta, où nous avons passé une nuit, nous prenons un vol tôt le matin pour Manado. C'est bien fatiguées que nous arrivons à Janji Laut, le resort dans lequel nous passerons quelques jours. Situé à côté du petit village de Tombariri à 45 km de l'aéroport, ce resort est doté d'un centre de plongée offrant de superbes découvertes des sites de Bunaken.

Sur les bords du rivage 
Le resort 

Le calme de cette région est d'autant plus appréciable lorsque la nature nous propose de magnifiques récifs coraliens et d'incroyables couchers de soleil.

2

Un peu plus au nord de l'île, le parc de Tangkoko est une des réserves naturelles les plus incroyables d'Indonésie. La plupart des hôtels, resort... propose un service de navette payant. Nous décidons de nous débrouiller par nous-mêmes et partons du terminal Pal2 à Manado vers Bitung dans un minibus non climatisé, roulant portes ouvertes pour donner un peu d'air! Déposées au croisement de deux routes en plein centre de Bitung, il ne faut pas longtemps aux locaux pour nous orienter vers le stationnement des véhicules qui partent pour Tangkoko. C'est à bord d'un pick-up qu'on s'installe sur des petits bancs de bois. La musique à fond, les cheveux aux vents, le pick-up file vers le parc, un poulet vivant accroché à l'arrière! On voulait de l'authentique...

Gare de bus Pal2 

Le pick-up nous dépose devant notre hébergement Tangkokohill dans le petit village de pêcheurs de Batu Putih. Le cottage calme est à deux minutes à pieds de la plage de sable noir qui doit son aspect au volcan qui domine la côte.

Le lendemain, nous nous levons à l'aube pour partir à la découverte de la faune qu'abrite le parc de Tongkoko. Accompagnées d'un guide, ous voyons sans problème les célèbres macaques à crète peu sauvages qui peuplent les espaces. On devine qu'ils se sont habitués à la présence de l'Homme. Nous passons une bonne partie de la matinée à sillonner la vaste forêt vierge, rencontrant toutes sortes d'insectes, d'oiseaux, des cuscus et les macaques.


Macaques 
Macaques 

Nous revenons au cottage pour une petite sieste avant de repartir le soir pour tenter d'observer les tarsiers, le plus pett singe au monde qu'on ne trouve qu'en Indonésie et aux Philippines. Ces petits êtres aux yeux globuleux ne sortent qu'à la nuit tomber pour chasser. C'est autour d'un arbre que nous nous retrouvons avec tous les touristes du parc. L'expérience n'est pas trés plaisante. Flashés par tous les appareils, les tarsiers sont encerclés par la foule qui s'amasse essayant de les photographier. On décide de quitter l'endroit.

Cuscus 
3

Nous repartons vers Bitung pour rejoindre l'île de Pulau Lembeh. Le minibus nous déposera dans le centre ville. Nous emprunterons ensuite une petite moto avec chauffeur pour nous amener au Pasar Tradisional Tandurusa. De là, nous appelons notre hébergement qu'ils viennent nous chercher avec leur bateau navette. Le trajet ne dure que quelques minutes. Nous poserons notre valise quelques jours à Two Fish Divers Lembeh, centre de plongée à taille humaine où les repas sont excellents.

Le détroit de Lembeh est connu pour ses célèbres sites de ''muck dive''. Ici les plongeurs explorent des fonds composés de sédiment et sable noir volcanique où vivent d'étranges créatures marines, le paradis des nudibranches et autres espèces plus incroyables les unes que les autres.

De l'autre côté du resort, nous découvrons à pied, le village de Mawali, niché dans un creu de la montagne. Ici on joue, on chante, on jardine, on rit dans cette atmosphère si apaisant et sans voiture.

4

Lors de nos recherches sur Sulawesi, nous tombons sur le témoignage de Yohan, ce français tombé amoureux de Tumbak, un village à l'eccart des grandes routes. Il a décidé de s'y installer et de construire quelques logements sur pilotis. Curieuses et conquises par le récit de quelques voyageurs, nous décidons de faire une étape au Tumbak Island cottage de Yohan.

Pour s'y rendre depuis Lembeh, c'est une sacré expérience, une journée de transport! Aprés que le bateau de Twofish nous ait déposé au débarcadère de Pasar Tradisional Tandurusa, nous reprenons une moto qui nous avancera un peu plus vers Bitung puis nous sautons dans un des nombreux petits vans bleus (les mikrolets) qui nous déposera 200m plus loin car il crevera en route. Nous en trouvons finalement un autre qui nous emmènera à la gare d'où on prendra un minibus pour Tondano. A Tondano, un autre véhicule nous laissera à Langoan puis un autre à Ratahan avant de grimper dans une mobylette aménagée pour placer les passagers à l'avant et nous arrivons enfin à Tumbak où le beau-père de Yohan nous attend pour nous emmener en bateau vers notre hébergement pour 3 jours.

Village de Tumbak et le cottage sur pilotis 

Cet endroit calme est idéal pour le repos et le snorkeling est à portée de pied! On y vit en fonction du soleil. Les repas nous sont livrés par Yohan et sa famille et de temps en temps ils proposent des sorties en bateau et ainsi découvrir d'autres îles et nager avec son masque et tuba entre requins et poissons en tout genre, un régal pour les yeux.

5

Au départ de Tumbak, nous décidons de partager une voiture direction Manado pour un vol vers Gorontalo. A Gorontalo, nous passerons une nuit et une journée avant de rejoindre les Togians par bateau de nuit.

Gorontalo 

Deux bateaux par semaine seulement partent pour les îles Togians, il ne faut donc pas se rater! Nous prendrons celui du vendredi soir. Il nous a été impossible de réserver à l'avance, si bien que nous sommes arrivés au port assez tôt pour pouvoir réserver une couchette en hauteur (recommandé car en bas, il est fréquent d'y voir des blattes passer!). Le trajet dure toute la nuit, l'arrivée se fait en même temps que le levé du soleil, splendide moment à passer!

6

Nous arrivons à Wakai, le port principal des Togians. Aprés s'être enregistrées au débarcadère, nous avons partager une pirogue avec 4 autres personnes.

Port de Wakai 

Le paysage est magnifique, d'une pureté absolue, on reste ébahis par tant de beauté naturelle. Le capitaine nous dépose à Fadhila Cottage. Bienvenue au paradis.

Villages sur pilotis sur notre route 

Fadhila cottage, un petit havre de paix dont le programme quotidien sera de passer du hamac au snorkeling! Des canoes sont à disposition pour s'éloigner un peu du rivage.

Et pour bien finir les journées, rien de tel que le spectacle toute en douceur des couchers de soleil.

Lors d'une journée, nous décidons de sortir en mer pour un programme qui nous a fortement conquis : snorkeling sur le site Hotel California, déjeuner à Karina Beach, nager avec les méduses au Jellyfish lake. La mer pour nous seuls au monde dans ce splendide vaste aquarium.

Quelques jours plus tard, nous reprenons le bateau vers Wakai, d'où nous naviguerons en direction de l'île d'Una Una

A l'époque où nous y étions (2017), il n'y avait que deux hébergements dont un tout nouveau le Pristine Paradise. Nous avons misé sur le nouveau mais, malgré la gentillesse du jeune propriétaire, les infrastructures et l'instructeur plongée du moment ne nous ont pas convaincus, . Nous sommes donc passées de l'autre côté de la clôture pour s'installer au Sanctum Una Una dive resort.

Sanctum Una Una 

On ne s'ennuie pas à Una Una tant il y a à découvrir sur terre comme sous l'eau. Lors de plongées, parmis de nombreuses espèces marines, on croise notamment d'impressionants bancs de barracudas. Au centre de l'île, on peut randonner vers le volcan encore en activité.

volcan 

Comme il est difficile de quitter ce bout d'archipel tant il y fait bon vivre, mais comme on dit toute bonne chose a une fin... Nous repartons à l'aube pour Wakai puis Ampana, d'où nous repartirons vers Jakarta. Sur notre trajet maritime, nous imprimons encore dans nos mémoires de belles et fascnantes images.

7

La ville d'Ampana vient d'ouvrir un nouvel aéroport pour de courtes liaisons internes. Cela nous a permis de réorganiser notre voyage. C'est donc ici que nous terminons notre route, une larme au coin de l'oeil mais la promesse d'y revenir prochainement...

devant Nebula Cottages 
dernier goreng pour la route 

Nebula Cottages est une adresse parfaite pour y séjourner, le personnel est adorable et les infrastructures trés confortables.