Ô Rwanda

''Petit pays je t'envoie cette carte postale [...] sous le soleil, les toits de tole scintillent'' Gael Faye. Voici le récit photopgraphique d'1 mois de découvertes au pays des mille collines.
Janvier 2019
24 jours
1

Janvier 2019, me voici arrivée au Rwanda et plus précisément à Gisenyi. Cette cité balnéaire, située sur les bords du lac Kivu partage sa frontière avec Goma au Congo (RDC), deux villes liées par une histoire commune. Gisenyi se trouve à l'ouest du pays dans la région du Rubavu, au pied du parc national Virunga connu notamment pour les gorilles qui y vivent. Le tourisme se développe tranquillement et nous avons eu la chance ces jours-ci d'assister au tournage de Petit Pays de Gael Faye dont l'un des personnages est interprété par JP Rouve.

Le lac Kivu 
Dans les rues de Gisenyi 

Le Tam Tam Beach, pour manger une bonne assiette de brochettes frites pour un prix plus qu'abordable, les pieds dans le lac Kivu, le tout dans une ambiance trés décontractée.

A la recherche d'un bon café, expresso, latte, capuccino... rendez-vous au Calafia.

La ville de Musanze (Ruhenfgeri) est sans doute le meilleur point de départ pour les randonnées dans le parc national des volcans et sa chaine de montagnes Virunga. Pour les plus chanceux et téméraires c'est aussi l'endroit idéal pour apercevoir les gorilles après un long trek. (compter US$ 1500 par jour).

Musanze 
Musanze caves 

Visiter les grottes de Musanze se mérite !! Pour s'y rendre, d'abord il faut aller payer et s'enregistrer au Musanze District Office. Après avoir convenu d'une heure de visite, le guide vous accompagne jusqu'à l'entrée située sur la gauche de l'arc annonçant l'entrée dans la ville, en direction de Gisenyi. Tarif (2019) US$50/pers.

Lac Ruhondo  à quelques kilomètres de Musanze

A une centaine de kilomètres au sud de Gisenyi, se dresse la station balnéaire de Kibuye. Cette petite ville, au sud du lac Kivu est trés favorable au tourisme et les projets autur du l'environnement se développent, si bien qu'un musée à ouvert en 2013. De nombreux hôtels- restaurants ont vue sur le lac.

Sure la route de Kibuye 

Lors de notre séjour, nous avons loué un bateau (avec capitaine) pour se rendre le temps d'une journée sur les îles parsemés sur le lac (île aux singes, île Napoléon...), programme détente dans les eaux du lacs.

îles sur le lac Kivu 
Vue depuis l'hôtel Holiday 

Hôtel Holiday, belle vue sur le lac à prix trés abordable

Cormoran Lodge : magnifique lodge dont le restaurant surplombe le lac, superbe et trés bon.

Cormoran Lodge 

Selon moi, Kigali a deux visages. Le premier est imprégné de sa tragique histoire que nous connaissons tous aujourd'hui et qui est en partie retranscrite dans le mémorial du génocide installé dans le quartier de Ruhango. De l'autre côté de la vallée, le centre dynamique de Kigali, les boutiques de chinoiseries, les grands buildings et les créateurs, l'autre visage de cette capitale en devenir. En semaine, ça grouille de monde dans les rues colorées de Kigali !

Vers Kigali 

A un peu plus d'une centaine de kilomètres à l'est de Kigali, le parc national d'Akagera se découvre sur plus de 1 000 km2. Cette zone protégée se situe aux bords de la Tanzanie et tient son nom de la rivière Kagera qui longe la frontière des deux pays. Sous ses airs de petit parc, il abrite plus de 13 000 animaux et il est trés bien protégé. Pour avoir visité le Queen Elizabeth National Park en Ouganda, qui est bien plus grand, j'ai bien plus apprécié Akagera.

Parc Akagera 
Akagera Game Lodge 

Après un retour à Gisenyi pour quelques jours, nous décidons de partir vers le nord découvrir une partie de l'Ouganda. Un peu plus de 300 km nous séparent du Parc Queen Elizabeth ou nous avons décidé de passer quelques jours.

Le voyage a commencé par la découverte de la frontière et son incroyable orgnisation. Déjà nous changeons de côté pour la conduite, puis on doit se laver les mains avant de passer la barrière et aller au guichet pour payer nos visas, ensuite à gauche aller enregistrer le véhicule et enfin revenir vers la droite et rencontrer LE policier. C'est un ballet qui se joue devant nos yeux, mieux vaut être patient!

Frontière - sous la tente bleue les services sanitaires du Rwanda 

Les paysages ressemblent au Rwanda, sauf quelques détails qui ne nous échappent pas, comme par exemple les troupeaux de vaches sont plus importants, le port du casque en mobylette n'est pas obligatoire et on a testé la corruption de la police, mieux vaut avoir quelques dollars sur soi!

Il nous aura fallu la journée pour atteindre le parc. Nous logerons au Queen Elizabeth Park view Tourist Lodge, à quelques minutes de l'entrée du parc. L'hôtel surplombe le parc, si bien que parfois nous apercevons les éléphants lorsque la nuit tombe. Les lits doubles se trouvent dans de petits bangalows tandis que les twins sont toutes côte à côte.

Vue du lodge 

Le parc est surtout réputé pour ses lions. Nous avons donc sillonné de long en large et en travers le matin comme le soir les chemins du parc et rien à faire, malgrè notre patience légendaire nous n'avons pas eu la chance d'en voir. Cependant, nous avons rencontré de nombreux éléphants, majestueux et peu farouches.

Une des entrées principales 

Savoir que nous rentrons dans le parc n'est pas une évidence, on ne peut pas dire que les indications soient trés bonnes. Un des batiments principal pour acheter ses billets d'entrée se trouve à gauche avant le pont lorsque l'on remonte du sud au nord, aprés Kichwamba. La partie nord du parc se divise en 2 : à l'est vers Kasenyi village et à l'ouest vers Katwe village. Plusieurs circuits sont possibles : celui des cratères, celui des salines, celui des lions...

Les cratères et les salines 

Il faut savoir s'orienter dans ce parc, les indications ne sont pas toujours trés claires, nous avançcons souvent à l'aveugle...

Depuis Katwe village, il est possible de prendre un bateau pour naviguer sur le lac Edouard et voir les animaux se prélasser aux bords de l'eau. Je n'ai pas été trés convaincu de cette visite guidée. Les bateaux s'approchent beaucoup trop des animaux et les délogent de leur lieu de vie, le respect est moyen... 20% des recettes sont reversés aux habitants des villages du parc.

Pour changer des dinners au lodge, qui varient trés peu, nous sommes allés au Katara Lodge, vue splendide pour admirer le soleil se coucher et repas trés bons.

Les soirées nous offrent de magnifiques couchers de soleil.

C'est l'heure du retour au Rwanda, ses mille collines, ses couleurs et ses enfants qui courrent et rient sur le chemin de l'école.