Canada // Des Maritimes au Québec

Sur les routes de la Nouvelle-Ecosse, du Nouveau-Brunswick et du Québec ou l'histoire d'un road trip en famille.
Septembre 2019
18 jours
1

La province des Maritimes comprend L'Île du Prince Edouard (PIE), le Nouveau Brunswick (NB) et la Nouvelle-Ecosse (NS). Cette région de l'est près de l'Atlantique représente à peine plus de 1% de la superficie du Canada. Terre des autochtones Mi'kmaqs (NS, IPE et sud et est du NB) et des Malécites (nord NB), la région des maritimes va voir naître l'Acadie avec l'arrivée des français au début du 17e, avant de tomber aux mains des britanniques au milieu du 18e.

Ayant réalisé un carnet au sujet de l'Île du Prince Edouardlors d'un séjour de 5 mois, je vais me concentrer ici sur les 2 autres provinces que j'ai visité en 15 jours, pour finir sur une partie de la région Québec.

2

Nova Scotia ou Nouvelle Ecosse en français est la deuxième plus petite province du Canada après PEI (Ile du Prince Edouard), elle se divise en 7 régions : Northumberland, Cape Breton Island, Eastern Shore, Halifax Metro, South Shore, Yarmouth Acadian Shores, Fundy Shore & Annapolis Valley. Terre des Mi'kmaq avant que la France ne la colonise pour fonder l'Acadie, la péninsule tombe ensuite sous la juridiction britannique. La Nouvelle-Ecosse devient l'une des quatre provinces fondatrices du Canada au milieu du 19e siècle.

Je démarre donc ce petit road trip après avoir quitté PEI par son long pont. Je prends la route vers le sud sur la route 366, longeant la côte et toujours l'île du Prince Edouard en arrière plan. Un premier stop se fera au Heather beach Provincial Park puis au Blue sea Beach Provincial Park sous un grand soleil, l'été indien démarre bien.

Blue sea Beach Provincial Park  

Coastal Inn Motel à Antigonish, rien d'exceptionnel prix avec petit dejeuner inclus.

3

L'île du Cap Breton était anciennement appelée l'île Royale par les Français qui, par le traité d'Ulrech en 1713, ont pu conserver cette partie de l'Acadie alors que la majeure partie était cédée à la Grande-Bretagne. 50 ans plus tard elle tombe aux mains des Britanniques et est annexée à la Nouvelle-Ecosse. Aujourd'hui le Cap Breton est une des destinations phares d'Amérique du Nord notamment par l'attrait touristique du Cabot trail d'où les vues sur l'océan sont incroyables.

La journée s'annonce pluvieuse, mauvais timing pour découvrir le Cap Breton, mais peu importe il faut avancer vers ce bout de terre dont on parle tellement. La Route 19 (Ceilidh trail) amène vers l'entrée du parc national pour démarrer la route du Cabot Trail dans le sens des aiguilles d'une montre, comme les locaux nous le conseillent.

A. La Bloc

1er arrêt sur cette fameuse route du Cabot Trail et déjà on aperçoit l'immensité des falaises.

La Bloc 

B. Skyline

La météo n'étant pas en notre faveur, nous n'avons malheureusement pas pu faire la fameuse boucle de la skyline, mais grâce aux interruptions momentannées de la pluie, nous avons pu avoir quelques clichés de la côte.

C. Pleasant Bay

Depuis ce petit village, l'été des bateaux emmènent les touristes admirer les baleines au large de la Nouvelle-Ecosse.

Pleasant Bay 

D. Cape North et Dingwall

A notre arrivée à Cape North, nous décidons, malgrè le mauvais temps, de découvrir le petit port de pêche de Dingwall à 4 kilomètres de là. De timides bateaux de pêche font face au gros resort qui attire beaucoup de touristes l'été.

Dingwall 

Lorsque le temps le permet je recommande vivement de prendre la route de Cape North qui monte vers Meat Cove, apparement les paysages y sont superbes, ''Top of the Island''.

MacDonald's Motel ouvert jusque fin octobre. Juste à côté, une famille a ouvert un hostel dans une ancienne église le Highlands Hostel, ouvert 11 mois de l'année.

Danena's Bakery & Bistro, petit café antiquaire qui mérite un arrêt.

Danena's Bakery 

E. Neils Harbour, Green Cove

Nous poursuivons notre route toujours sous un ciel pas trés clément et nous nous arrêtons tous les km pour imprimer ces images que la côte de Nouvelle-Ecosse nous offre.. spectaculaire!

Neils Harbour 
Green Cove 

F. Ingonish

Dans le secteur d'ingonish, on essayera de faire une petite rando mais la pluie fait son retour et coupe court à notre initiative. Warren Lake: boucle de 4,7km autour du lac.


Un peu plus au sud vers Ingonish beach, le Middle head trail, dont la vue sur la mer est subtile.

Warren Lake 
Middle Head trail 

Parc National du Cap-Breton entrée famille à $15 valable 24h, sachant que la route de Cheticamp à Ingonish prend environ 2h.

En octobre, le Celtic Colours festivala lieu sur toute l'île, grand évènement musical.

Louisbourg

Louisbourg est connue pour sa forteresse située à quelques km du centre ville. Construite pour la pêche à la morue, elle était aussi un centre stratégique pour la défense du pays. Elle a été complètement détruite en 1768 par les britanniques; en 1961 le gouvernement fédéral lance sa reconstruction, ça prendra une vingtaine d'années pour reconstruire partiellement (un quart) le site. Ce lieu historique national est aujourd'hui géré par Parcs Canada.

Louisbourg 

Foggy hermit Cafe / le menu est varié et propose des fish and chips trés bons

4

Nous avons choisi de rejoindre Halifax par la route qui longe la côte sud, dans la région Eastern Shore. De nombreux ports, parcs et réserves naturelles ponctuent le paysage.

A une soixantaine de kilomètres de Louisbourg, se dresse le charmant village de Sherbrooke. Véritable musée en plen air, on déambule dans les ruelles admirant les belles bâtisses d'une collectivité qui vivait autrefois de la construction de navires et de l'exploitation des forêts. Peu de logement sont disponibles après la période estivale, seuls un b&b et un motel, l'un fermé pour le we et l'autre fermait à 19h.

A mi chemin entre Sherbrooke et Halifax, le parc provincial Taylor Head. Au bout de la route, un chemin mène sur la belle grande plage de sable fin où courrent ces drôles de petits oiseaux : Le Pluvier siffleur (Piping Plover). En voie de disparition, cette espèce est menacée par les activités de loisirs et la circulation de voitures, l'aménagement des côtes et le changement climatique.

Taylor Head Provincial Park 
Piping Plover / Pluvier Siffleur  

Nous resterons deux nuits à Margarets Bay, environ une trentaine de km à l'ouest d'Halifax dans une petite maison en airbnb où les prix y sont plus abordables.

Vue depuis la maison 
Margarets Bay  
5

Séjourner à Margarets Bay est stratégique aussi pour visiter la fameuse Peggys Cove. Certainement un des sites les plus populaires de la Nouvelle-Ecosse, Peggy's Cove (ou Peggys Cove) est gorgé de touristes. Situé dans la région d'Halifax, ce petit village de pêcheur entour un phare devenu iconique. Tous les guides recommandent de s'y rendre en fin de journée pour y voir le coucher de soleil, autant dire qu'avec les cars de tours operator il n'y a plus vraiment d'authenticité.

Malgré la forte affluence de touristes, ce village de pêcheurs est trés joli et on prend plaisir à découvrir son patrimoine maritime.

Afin d'admirer le soleil se coucher sur le phare tranquillement, nous avons repris la route 333 en direction d'Halifax et quelques km plus loin sur la droite nous nous sommes arrêtés sur une petite aire de parking d'où part un chemin vers la côte. C'est depuis les rochers que nous avons admirer ce spectacle.

6

Encore une magnifique journée s'annonce en ce beau mois de septembre. Nous décidons d'aller arpenter les rues de la capitale portuaire Halifax. Un des plus grands ports de pêche du monde, Halifax est la plus grande commune des provinces de l'Atlantique. Après avoir garé la voiture près du Point Pleasant Park dans le South End, on remonte Young Avenue pour rejoindre le centre ville.

Depuis mon arrivée au Canada j'ai pris l'habitude de démarrer la journée par un bon café! Le Fresh Local Uncommon Coffee sera l'idéal pour cela. Situé dans les Jardins publics par l'entrée de Spring Garden road.



Nous poursuivons notre visite par les quais en passant par la Citadelle qui surplombe le port où nous assisterons à la relève de gardes. D'ici nous entendons les cris et revendications des marcheurs pour le climat, on est vendredi 27 septembre 2019.

Nous empruntons la belle balade du bord de mer, au Waterfront, amenagée jusqu'au musée de l'immigration du Quai 21.

7

Explorer la côte sud de la Nouvelle Ecosse c'est découvrir les petits villages de pêcheurs, admirer la ville historique de Lunenburg, s'émerveiller au Scarecrow festival de Mahone Bay, marcher sur le sable blanc de la plage exotique de Carters Beach, trouver le trésor caché sur l'île Oak, randonner dans le parc Kejimkujik... Charme et richesse du passé font de cette région une des plus belles de la province.

 Le Scarecrow Festival 

Le dernier weekend de septembre, la ville entière de Mahone Bay prend vie avec plus de 200 épouvantails grandeur nature qui la décorent. Scarecrow Festival, un émerveillement pour petits et grands.

The Barn Coffee Social House Pour un bon café et des pâtisseries délicieuses dans un endroit chaleureux, c'est la parfaite adresse!

The Barn Coffee Social House 

Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, la ville de Lunenburg possède des édifices datant du 18e siècle. Architecture colorée, rues étroites et voiliers dans le port de pêche, même si elle est trés touristique, Lunenburg n'a pas fini de surprendre.

Lunenburg 

Un peu plus loin au bout de la route de la péninsule de Lunenburg, le petit village de pêcheur Blue Rocks vaut la peine de s'y arrêter.

Non, il ne s'agit pas d'un voyage dans les Caraibes mais bien l'une des plus belles plages de la Nouvelle-Ecosse : Carters Beach. Sable blanc et eau turquoise, une vraie plage paradisiaque mais il suffit d'y mettre les pieds pour savoir qu'on est toujours au Canada!

Situé au centre de la région, le parc national Kejimkujik a la particularité d'avoir un morceau de lui même sur la côte. Ce site historique est un arrêt essentiel pour une connection avec la nature. L'ouragan Dorian ayant frappé les maritimes cet été 2019, quelques sentiers de randonnées étaient fermés à notre passage.

Ocean View Apartment close to Carter's Beach - Airbnb vraiment mignon avec vue sur la mer, les hôtes sont adorables.

8

Dernière région que nous découvrirons ici en Nouvelle Ecosse : La vallée Annapolis. Elle serait la première région d'Amérique du Nord à cultiver le raisin. Nous n'avons pas eu la chance de déguster le vin mais nous avons parcouru les routes de campagnes, nombreuses... à s'y perdre.

Nous nous sommes d'abord rendus tout au bout à Scots Bay et son Cap Split, d'où part une rando de 12 km, arrivés trop tard pour la démarrer. A Kingsport, on essaie de trouver les fameuses formations rocheuses propres à la baie de Fundy comme les Hopewell Rocks, en vain... Le chemin doit être emprunté soit par la plage à marée basse soit en passant par le jardin d'un fermier, pas trés ouvert à laisser des inconnus passer par chez lui... On abandonne.

A quelques kilomètres de là, The lookoff, nom d'un village qui possède la plus belle vue sur la région...

Puis nous passerons par Halls Harbour, petit port de pêche dans le fond d'une vallée. Empruntant les chemins qui ne figurent même pas sur le GPS, on arrive à récupérer la voie rapide pour nous rendre à Annapolis Royal. Fondée par Samuel de Champlain, Annapolis Royal n'a pas cessée d'être prise puis retournée aux français avant d'appartenir aux britanniques. Ce charmant village désigné lieu historique national du Canada en 1994 est une petite perle.

Wyndelin Farmhouse Guest Apartment / Superbe airbnb à Moschelle, dans une splendide batisse du 19e.

9

L'intérêt de terminer la boucle dans la région d'Annapolis Valley c'est qu'il y a un traversier depuis Digby qui remonte vers Saint-John au Nouveau Brunswick. Le planing peut être sérieusement remis en question quand par malchance un problème technique vient perturber les liaisons... pas de bateaux pour la journée et le lendemain est incertain... nous avons donc remonté toute la route jusque Fredericton, capitale du Nouveau Brunswick, où nous avons fait étape.

Bordé par le Québec et le Maine (USA), le Nouveau-Brunswick est connecté à la Nouvelle-Ecosse par l'isthme de Chignecto au sud est et à l'île du Prince Edouard par le pont de la confédération. Province des maritimes la plus boisée, elle est aussi la seule province bilingue du Canada.

Le splendide panel de couleurs nous a fait oublié que la route était si longue.

10

Trés vaste, la province de Québec est la plus grande du Canada et la seule dont la langue officielle est le français.

Ce coup ci, nous n'avons pas eu à changer les plans, le traversier était en marche. De Rivière du Loup, nous embarquons pour Saint Siméon, de l'autre côté du fleuve St Laurent. Le trajet dure environ 1h et traverse le secteur du parc marin du Saguenay où logent les belugas, mamiphère marin en voie d'extinction (population estimée à 900). A scrupter l'horizon nous avons récolter le fruit de notre attente en apercevant au loin, le dos d'un beluga (tache blanche que vous voyez ci-dessous).

De Saint-Siméon, nous prenons la route vers Rivière éternité, situé aux portes du Parc National du Fjord du Saguenay. La route est encore magnifique sous ses couleurs automnales.

C'est le début de la saison de la chasse aux élans au Québec (deb. oct). Comme elle est interdite au sein des parcs nationaux, on part pour une petite randonnée sur le sentier de la statue (secteur de la Baie Eternité) dans le Parc du Saguenay. Le sentier dans son ensemble fait 7km , on decidera de s'arrêter à mi chemin (Halte Bellevue) qui, comme son nom l'indique nous offre une trés belle vue sur le fjord.

Direction L'Anse St Jean un peu plus au sud, toujours dans le parc national, une petite balade sur les hauteurs pour admirer l'immemsité du fjord. Le temps n'était pas tellement en notre faveur...

Après deux jours dans le parc nous reprenons la route 138 en direction de Québec. Nous traversons Port au Persil, La Malbaie, Pointe au Pic, Baie St Paul... autant de communes qui valent l'arrêt (chapelle, presbytère, manoir, lieu d'art...).

Port au Persil 
Baie St Paul 
Vue sur le St Laurent 
Île d'Orléans 

La ville de Québec nous attend pour une journée visite dans le vieux centre, classique mais tellement agréable. Aprés plus de 20 ans, je remets les pieds dans cette cité classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Pour la 3ème fois depuis le debut de notre séjour nous avons droit à la descente de ferry de croisière autant dire que ça remplit la ville en peu de temps. On essaiera de se faufiler vers des rues moins fréquentées.

Nous reprenons la route 138 pour terminer notre périple ensemble à Montréal. Sur le chemin, nous pique-niquerons devant le beau presbytère de Deschambault, on se baladera dans les jardins du moulin seigneurial de Pointe du Lac, on prendra un café à la P'tite Brulerie de Trois Rivière avant de rejoindre Montréal.

Deschambault  
Parc du Moulin de Pointe du Lac.  

Les Trois GarçonsPour une bonne poutine dans la rue St Jean à Québec

P'tite Brûlerie de Trois rivière, un café librairie décoré de poésie.