Canada // Toronto-Ottawa-Montréal

25 ans plus tard, me voici de retour dans ces 3 grandes villes de l'Est : (Re)découvertes culturelles et architecturales, retrouvailles avec les amis.
Février 2019
10 jours
1
1

De retour au Canada après un break au Rwanda, je décide d'attérir à Toronto le 21 février 2019. Je resterai une dizaine de jours, le temps d'apprécier les visites et les magnifiques tombées de neige. Toronto est la ville la plus peuplée du Canada et en perpétuel développement ce qui fait d'elle la 4ème mégalopole d'Amérique du Nord. Pas de quoi s'ennuyer pendant ces quelques jours. Traverser Toronto c'est un peu comme voyager dans le temps et les cultures, certainement parce que la population est trés cosmopolite, plus de 150 langues parlées!

Quartier de Davenport 

Proche de la rivière Don, Cabbagetown est un charmant quartier, calme et historique avec ses magnifiques maisons victoriennes. On trouve également la ferme de Riverdale, paisible endroit verdoyant en plein coeur de Toronto.

Un peu plus au sud, le Lawrence market est un bel endroit pour déambuler dans les allées bondées. Dans ce bel édifice du 19e sur 2 niveaux, on y trouve des produits frais, fromage, produits du monde, plas préparés, boucherie, boulangerie...

Cabbagetown 
Lawrence Market 

Le Distillery district est un quartier piéton du centre historique de Toronto avec ses bâtiments typiques en pierre rouge. Autrefois se trouvait la distillerie Gooderham and Wortswaterfront, aujourd'hui on y trouve commerces, restaurants et bars.

Distillery district 

A quelques centaines de mètres de là, situé sur les bords du lac Ontario, je recommande vivement d'aller visiter une des expos gratuites que propose The Power Plant Contemporary Art Gallery. Le quartier ou est implanté ce petit musée est en plein chantier, de nombreux immeubles étaient en construction lorsque j'y étais.

The Power Plant - Exposition Omar Ba

Depuis The Power Plant, j'ai remonté la rue Yonge pour arriver sur Yonge Dundas square le Time square de Toronto. C'est intéressant de voir les vieux bâtiments comme l'ancien hôtel de ville côtoyer les grands immeubles modernes.

Centre ville 
Yonge Dundas square 

Je me dirige maintenant vers l'ouest et passe devant l'imposant Musée des Beaux Arts avant d'entrer dans le Chinatown.

Musée des Beaux Arts 

Aux portes du Chinatown, une ruelle pas trés engageante au premier abord mais qui vaut absolument le détour, la Graffiti Alley. Située entre Spadina Avenue et Portland Street sur environ 1 km, un millier de graffitis ont été peints lors d'un évènement appelé Style in progress au début des années 2000 qui autorisait le temps de 24h de poser sa peinture sur les murs de la rue.


Graffiti Alley 

Je me dirige encore un peu plus à l'ouest de la ville pour arriver dans Brockton Village, le quartier où se trouve le Museum of Contemporary art, petit musée sans prétention qui abrite un café où il fait bon se poser.

Forno Cultura MOCA, trés bonnes viennoiseries et cafés.

Museum of Contemporary art  

Dans le quartier de Davenport, où je loge, se dresse l'étonnante Casa Loma, maison bourgeoise du début du 20e siècle dont l'architecture semble tout droit sorti d'un livre pour enfant. Pour visiter son intérieur il faut payer plus de $30 !! L'établissement se situe sur la colline de Davenport parfait spot pour admirer la ville.

Un bon petit spot pour boire un café non loin de la Casa Loma : le Creeds Coffee bar

Casa Loma 
2


Depuis Toronto, il y a plusieurs façons d'atteindre Ottawa, en bus (via le Greyhound quasiment toutes les heures) ou en train par le viarail. Je décide de prendre le bus à 9h30 et mettra environ 5h30.

Capitale du Canada, Ottawa est le berceau administratif du pays. Située en Ontario, la ville fait face à Gatineau au Québec de l'autre côté de la rive des Outaouais, pas étonnant que les francophones y soient nombreux. Hébergée en Airbnb dans le quartier du Glebe, j'ai passé le week-end à arpenter les rues de la ville sous un magnifique ciel bleu.

Palais de justice / Musée canadien de la nature  
Centre ville / Golden Triangle
Le Parlement 

The Art House Café, ce café dans une maison mérite qu'on s'y arrête que ce soit pour un café ou pour y découvrir les artistes locaux qui sont exposés.

C'est à Ottawa que je goutterai ma première queue de castor, un vrai régal! Dans le quartier du marché.

Marché By 

Je profite d'être dans le quartier pour aller au Musée des Beaux Arts consacré aux oeuvres du Canada. C'est une trés belle découverte et on a une chouette vue sur le parlement. Depuis la rive on aperçoit le Québec de l'autre côté de la rivière des Outaouais.

Musée des Beaux Arts (National Gallery of Canada)

Le Rideau canal, long de 200 km, classé au patrimoine de l'Unesco, relie Ottawa à Kingston sur le lac Ontario. L'hiver il devient la plus grande patinoire naturelle du monde, inscrit au Guinness des records depuis 2005 ! Plusieurs entrées permettent d'y accéder et ainsi pouvoir visiter le centre ville muni de ses patins, c'est d'ailleurs amusant et peu commun (du moins pour moi) de voir les gens marcher dans les rues d'Ottawa, les patins suspendus à l'épaule !

3

C'est encore en bus Greyhound que je pars pour Montréal pour un temps encore indéterminé à mon arrivée...

Montréal, cette grande métropole du Sud du Québec... Arrivée en son coeur je m'aperçois vite du changement! Le contraste avec le reste du Canada est saisissant.

La neige est encore bien présente au mois de mars, on en profite donc pour aller faire du ski de fond au parc du Cap St Jacques sous un magnifique soleil. Nous sommes déposées gracieusement à l'entrée du parc par Nana La navette nature. Près d'une cabane à sucre, un conteur nous a réuni autour d'un feu de bois nous emportant dans ses histoires de fabrication du sirop d'érable.

parc du Cap St Jacques 

Bien sûr j'ai suivi un incontournable à Montréal, la balade sur le Mont Royal d'où on a une superbe vue sur l'île de Montréal, avant de boire une bonne bière dans le quartier du Mile-End en fin de journée.

Mont Royal 
Mile-End 

Le Vieux Montréal est le quartier historique de la ville avec ses rues pavées et ses vieux bâtis qui contrastent avec la moderne grande roue installée sur le vieux port. (Ville Marie)

Le Crew collective & Café est vraiment un endroit superbe. Installé au rez-de-chaussée de l’ancien édifice de la Banque Royale du Canada, il est néanmoins vite occupé et les prix sont assez élevés, mais ça vaut le coup d'oeil.

Vieux port de Montréal
Basilique Notre Dame de Montréal 

Le Centre ville, quartier des affaires, jouxte le vieux Montréal et contraste avec ses hauts buildings. Art Souterrain propose une intéressante exposition tous les ans au mois de mars dans les souterrains du quartier.

La cabane panache et bois rond est un évènement qui se déroule pour la 9e année (en 2019) sur 4 jours en mars. Au programme dégustation de produits locaux, concerts et lancé de haches !!

Pour les infos et la programmation des années à venir, je vous invite à visiter leur site : La Cabane Panache et Bois

En face du vieux port, sur le fleuve St Laurent, l'île Ste Hélène sur laquelle s'étend le parc Jean Drapeau. Un coup de métro et hop on se retrouve en face de l'immense biosphère de Montréal. Pas grand monde à se promener ce jour là, mis à part un raton laveur qui se dandine devant les caméras ! Mais il parait que l'été ça afflut de partout.

La biosphère, musée de l'environement 
Le Casino sur l'île Notre Dame reliée par un pont avec Ste Hélène 

Je serai finalement restée deux mois à Montréal, visitant autant que possible et travaillant par ci par là. L'appel du large aura été plus fort, début mai je quitte le Québec... Montréal ne me manquera pas, cependant je garderai en mémoire les moments forts partagés avec les amis et les belles rencontres que j'ai pu faire.

Dans le coin 'J'ai aimé'je recommande la librairie anglophone The word au 469 Milton Street où l'on trouve de bonnes références de livres anglophones.

Le Café Osmo est trés sympa pour se retrouver entre amis ou travailler (51 rue Sherbrooke Ouest)

Le Café Stouf, trés conviviale mais souvent plein (1250 rue Ontario Est)

Le Café Sat, trés abordable et spacieux (6 place du marché)

Le Moustache Café (35 rue Beaubien E.) trés bons bagels au saumon.

Au dieu du ciel pour une bonne bière (29 avenue Laurier)