Carnet de voyage

Long Week-end à Madrid

Par
4 étapes
1 commentaire
2
Par Elorri
Depuis l'année dernière, nous avons décidé de partir tous les ans entre copines pendant quelques jours. Cela devient une tradition et pour mes 25 ans, les filles m'ont offert un voyage à Madrid.
Du 28 au 31 octobre 2017
4 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Margaux, Mélanie et Maddie sont arrivées ensemble un peu après que William et moi rentrons du travail à l'appartement, nous sommes ensuite allés chercher Charlène à son covoiturage. Après une soirée à jouer à Just Dance et finir de préparer les valises, nous avons dormi quelques heures jusqu'à ce que le réveil sonne à 5h45. Nous décollions à 7h55 de Toulouse ce qui nous a permis de voir un magnifique lever de soleil au dessus des Pyrénées.

 Lever de soleil dans l'avion

Nous sommes arrivées toutes les 5 à 9h15 à Madrid. Nous nous sommes dirigées directement vers l'arrêt de bus, l'Express. Ce bus nous amène à la gare Atocha pour 5€/pers. Margaux passe la première, nous faisions la queue derrière. Le bus était plein et les portes se sont donc refermées derrière Margaux. Pas d'inquiétude, elle nous a attendu à l'arrivée. Heureusement qu'il y a des bus toutes les 15 minutes !


Nous commençons à marcher vers l'appartement que les filles avaient réservé sur Airbnb. Nous nous pointons une première fois devant une porte, un numéro 8. Nous sonnons sans vraiment y croire mais personne répondait. Nous envoyons la façade de l'immeuble à Mercedes, la propriétaire de l'appartement mais elle nous explique que nous ne sommes pas au bon endroit. Ce n'est pas la calle (rue) mais le paseo (boulevard). Sauf que nous comprenions l'inverse, donc nous nous rendons à la Calle de la delisias. Nous sonnons au 4°B, une dame nous repond qu'elle n'attend personne et qu'on se trompe peut être d'étage donc nous sonnons au 4°B de l'autre étage et personne ne répond. Nous appelons Mercedes qui nous explique que nous ne sommes pas dans le paseo et qui propose de venir nous chercher. Super gentille, elle nous amène à l'appartement, nous réexplique que une rue et un boulevard ce n'est pas la même chose. Je crois qu'à force nous l'avons bien compris. Haha ! A l'appartement, elle nous explique tout ce qu'il faut, nous conseille sur les endroits à visiter et s'en va. (J'ai bien évidemment oublié de prendre des photos de l'appart)

Le soleil brillait et la faim se faisait ressentir. J'avais fait une liste de restaurants à faire, nous avons décidé d'aller au plus proche de nous. Il était juste à côté mais, arrivées devant, nous nous sommes aperçu qu'il n'ouvrait qu'à 13h. Nous avions 40 min à occuper. Nous avons tourné dans les rues et fait quelques boutiques.

 Dans les rues de Madrid

Avec Charlène, nous nous sommes régalées avec les toasts et les empanadas. Les filles ont moins aimé les salades. Nous avons demandé au serveur s'il avait des desserts et il est revenu avec un pudding en disant que c'était le dernier et qu'il nous l'offrait.

Tinto y tapas 

Tinto y Tapas, très bon et pas cher mais évitez les salades !

Nous sommes ensuite parties en direction du Parc El Retiro. Un joli coin de nature à l'est de la ville où nous pouvons visiter le Palais de cristal, un bâtiment magnifique fait de métal et de verre.

Palais de cristal dans le Parc El Retiro 

A l’intérieur, il y avait une exposition assez intrigante. Nous avons enfilé une sorte de chausson par dessus nos chaussures et nous devions éviter les noms sur le sol. Effectivement, de l'eau apparaissait et disparaissait étrangement du sol représentant des noms de migrants ayant péri en mer.

Palais de cristal 

Nous nous sommes posées pour boire un coup à côté du Palais de Velazquez. Un joli édifice fait de briques et faïences. Nous avons continué ensuite la balade en passant près du grand étang où des gens faisaient un tour en barque et nous sommes sorties du Parc par la porte de Alcalá.

Monument du Parc El Retiro 

L'heure du shopping sonnait ! Nous marchions en direction de Primark, nous étions deux (Charlène et moi) à n'avoir pris que deux tenues dans nos valises cabines, nous comptions sur le shopping. Nous sommes arrivées sur Gran Via, les Champs-Élysées de Madrid.

Sur le chemin 

Il y avait un monde à crever sur 5 étages. Nous avons fait les essayages dans les rayons avec Charlène. J'ai quasiment pris tout ce que j'ai essayé mais Charlène n'a rien gardé. Cela s’annonçait mal pour elle.

Primark 

Nous en avions plein les jambes et nous avions décidé de rentrer à pied à l'appartement. Maddie et Margaux étaient déjà rentrées en passant faire des courses. Il y avait plus de 30 min de marche. Je me suis écroulée en arrivant à l'appartement, heureusement les filles avaient préparé l'apéro et Maddie m'a fait une séance de reflexologie !

2

Malgré les 17 km de la veille, Dimanche a été une journée plutôt chargée. Après une petite grasse matinée, la première destination était le marché San Miguel. Sur le chemin, nous avons fait un arrêt à la Plaza Mayor. Une place superbe rectangulaire, entièrement fermée par les bâtiments, par laquelle nous accédons grâce à de grands passages en voûtes. La place était occupée par un marché et les stands cachaient un peu sa beauté.

Plaza Mayor 

Après un bref arrêt sur cette place nous nous dirigeons vers le San miguel. C'est un marché alimentaire sous les magnifiques Halles de la place San Miguel où chaque coin représente une catégorie alimentaire allant de la charcuterie à la bière en passant par la poissonnerie et le fromage. En rentrant, nous pouvons voir que chaque stand présente une variété de tapas faits avec des ingrédients de qualité. C’était l’occasion d’essayer différents tapas, boissons et desserts du marché.

Marché San Miguel 

La suite de la journée s’est faite vers le palais royal, une bâtisse magnifique d’extérieur qui paraît malgré tout assez récente en comparaison de certains palais en France. Au vu du beau temps nous voulions profiter du soleil dans le jardin royal. Après avoir fait un petit tour nous nous rendons compte que les accès au jardin sont fermés, nous décidons de rentrer visiter l’intérieur du palais pour ensuite accéder aux jardins. C'est à ce moment là que Laure, une amie de Tarbes que je n'avais pas vu depuis 4 ans, m'écrit pour me dire qu'elle habite à Madrid en ce moment et que ça lui ferait plaisir de me voir. Je lui ai donc donné rendez-vous à 17h pour le goûter.

Exterieur du Palais royal 

Chaque pièce était unique en son genre, chaque plafond était entièrement peint d’oeuvre d’art. Les pièces étaient immenses avec de très hauts plafond. Malheureusement il était interdit de prendre des photos à l’intérieur du palais mais nous avons pu photographier le hall de l’entrée et le patio central.

Une fois la visite terminée, nous nous rendons compte qu’il n’y a pas non plus d'accès aux jardins depuis l’intérieur. Nous trouvons finalement un petit jardin de l'autre côté du palais et nous décidons de nous y poser jusqu'à l'heure du goûter. Finalement Charlène et Maddie ont voulu aller faire un tour pour trouver des boutiques et nous autres préférions rester profiter du soleil à côté de la fontaine du jardin avec une belle vue sur le palais.

Jardins de Sabatini 

Mais trop de repos ça creuse, nous nous dirigeons donc vers la fameuse chocolaterie San Gines de Madrid qui fait du chocolat chaud vraiment épais dans lequel nous plongeons des churros, une spécialité à Madrid. Nous y avons donc retrouvé Laure, un vrai plaisir de la revoir.

Chocolaterie San Gines 

A la sortie de la chocolaterie, nous continuons le shopping car nous nous retrouvons dans une très jolie rue piétonne. Vers 20h, celles qui n'avait pas mangé de churros commençait à avoir faim. Alors nous nous sommes dirigées vers le restaurant El tigre que j'avais noté dans ma liste. Sa particularité avait attiré mon attention et celle des filles aussi. Il suffit de commander à boire et ils t'apportent une assiette de tapas gratuitement. Nous avons eu de la chance, nous avons réussi à obtenir une table où nous pouvions être assises tout juste en arrivant, sinon beaucoup de gens sont debouts accoudés à une table.

El tigre, bonne ambiance espagnole et pas cher.

El Tigre 

Mais il ne s'agit pas seulement d'un verre mais bel et bien d'une pinte pour la modique somme de 5€. Nous avons eu au moins six assiettes de Tapas, ils sont même venu nous demander si nous en voulions plus et nous ont resservi. Ce n'est pas de la grande gastronomie mais ce n'était pas mauvais et nous y avons bien rigolé. N'est-ce pas Laure ?

3

Après un bon petit déjeuner tardif à l'appartement, nous sommes parties en direction du Jardin botanique Royal de Madrid. Il se trouvait seulement à quelques minutes d'où nous logions. Bon ce n'est certainement pas la saison pour voir le jardin haut en couleur mais il y avait quand même quelques fleurs.

Jardin botanique royal 

Le plus joli est la serre qui regroupe les ambiances tropicales, humides et désertiques.

Serre du jardin botanique 

Laure nous a parlé d'un certain jardin qui se trouvait dans la Gare Atocha, donc habitant juste à côté pour le week-end, nous y sommes allées. C'est assez agréable de se sentir dans une forêt tropicale au beau milieu d'une gare. Il y avait même plein de tortues.

Gare Atocha 

Nous sommes ensuite rentrées manger nos restes à l'appartement et nous nous sommes accordées une mini sieste avant de repartir dans la petite rue sympa de la veille pour faire du shopping. A 16h30, nous nous sommes dirigées vers le temple de Debod, Laure nous l'a conseillé pour voir le coucher du soleil (ma grande passion).

Temple de Debod 

Nous avons fini par la Gran Via, une fois de plus et nous avons rejoins Laure à 20h30 en bas de son appartement. Elle nous a amené à un restaurant qui fait des tortillas à tous les goûts. En plus d'une part chacune, nous avons pris un assortiment de croquetas, délicieux !

Pez Tortilla, délicieux et sympathique

Pez Tortilla 

Nous avons enfin pris le métro pour rentrer. Un ticket 10 voyages pour 12,20€ que nous nous sommes passées.

4

Cette fois ci pas de grasse mat'. Levées à 8h pour préparer les affaires, essayer de rentrer tous les achats dans les bagages (ce qui n’est pas chose facile croyez moi!), et libérer l’appartement avant 11 heures pour la femme de ménage. Une fois de plus, la proprio super sympa nous a autorisé à laisser nos bagages dans l’appartement jusqu’à notre départ pour l’aéroport.

Nous nous sommes divisées en deux groupes. Il y avait celles qui voulaient profiter des magasins pour encore plus remplir les valises. Et celles qui n’avait plus de place ou plus la patience d'aller dans les magasins.

Les filles sont parties en direction rue Gran vía. Maddie et moi, direction le musée Reina Sofia.. enfin non, car bien sûr c’est fermé un jour dans la semaine et c’est le mardi ! Plan B, direction la bibliothèque nationale. 25 min de marche ça va le faire, enfin ça c'était sur le GPS, car nous nous adorons nous arrêter à chaque fois qu’un bâtiment nous plaît. Premier arrêt devant le musée du Prado puis à l’église San Jerónimo el Real, qui se trouvait derrière.

Musée El Prado et Eglise  San Jerónimo el Real

Deuxième arrêt au monument aux morts de Madrid, avec sa flamme allumée et passage une fois de plus devant le centre culturel Centro centro.

Monument à ceux qui sont tombés pour l'Espagne et Centre culturel Centro centro

Dernier arrêt à la bibliothèque, nous avons eu de la chance 15 min après notre arrivée nous avons pu faire la visite express gratuite. Heureusement qu’ils avaient une feuille explicative en français, car autant les commandes de sangria et de nourriture c'est facile, mais alors l’histoire en espagnol… Je me serais cru en cours pendant une compréhension orale. La façade et les sculptures sont magnifiques. A l’intérieur, il y a une pièce habillée de marbre. Une seconde pièce avec l'exposition des copies des éléments les plus importantes de la bibliothèque (ex: carnet de Leonard de Vinci) et pour finir visite de la salle de travail qui n’a pas bougé depuis sa création : les bureaux en bois inclinées, les chaises, la moquette au sol. C'était notre pièce préférée évidemment.

Biblothèque nationale 

La visite finie, nous rejoignons les filles au restaurant où nous étions allées manger le premier jour. La boucle est bouclée ! Cette fois-ci, les filles n'ont pas pris de salade, c'était plutôt Sangria au pichet, tartines à foison et pizzas bien épaisses. Un vrai régal et une bonne adresse !

Tinto y Tapas 

Le ventre bien plein nous faisons un dernier arrêt boutique que nous avions repéré le premier jour, elle ne paît pas de mine de l’extérieur mais nous y avons trouvé de belles choses pas chères.

Nous n'avons pas résisté à une petite sieste quand même avec toutes ces émotions et cette digestion. Sans rien salir évidement car le ménage avait déjà été fait !

Les bagages en main direction la gare pour prendre la spéciale vers l’aéroport. Cette fois ci nous sommes les premières dans le bus, donc nous sommes assises et ensembles! Arrivées à l’aéroport, heureusement que certaines avaient l’habitude car d’autres n’avaient pas encore repris leurs esprits de la sieste.

Nous nous installons à la porte d'embarquement et là, nous sortons les cartes pour passer le temps. Tellement dans le jeu que nous n'avions pas vu la queue qui se formait pour rentrer dans l’avion… résultat les bagages en soute !

Partie de carte à la porte d'embarquement 

Atterrissage à Toulouse à 20h35, et retour à la réalité. Il faisait froid comparé à Madrid. Direction l’appartement pour une dernière soirée ensemble avant la séparation. On entendait déjà des « on part où l’année prochaine ? » mais nous avions déjà une petit idée 😀