Carnet de voyage

Melbourne - Summer 2018

15 étapes
49 commentaires
1
Petit aperçu semaines par semaines de notre séjour à Melbourne, au pays des kangourous !
Avril 2018
19 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Après 26h de vol, une escale à New Delhi, des repas indiens beaucoup trop épicés, un Robin qui arrive pas à dormir parce qu'il est trop grand, nous voici (enfin) arrivés sur le sol tant convoité et aimé de notre cher pays des kangourous : il est 5h du mat'.

Notre très gentil Air BNB, Troy vient nous chercher à l'aéroport avec nos 80kg de bagages puis nous accueille dans sa charmante demeure qui sera notre pour deux jours. Mission : trouver un appart avant la fin du bail !

C'est après une petite sieste bien méritée que nous entamons les recherches et les visites pour trouver notre petit cocon pour 5 mois.

Après deux visites, plusieurs heures de transports en communs, un compte en banque créé, un forfait de téléphone et notre carte pour les transports en poche, nous voilà plus qu’exténués. Notre première journée en Australie fut donc courte et intense, ce qui n'est pas si grave : nous avons 5 mois pour profiter de ce magnifique pays (et moi encore plus 😉 )

Jour 2 . Les visites continuent, se suivent et ne se ressemblent pas ... Finalement il est 13h il faut qu'on prenne une décision pour ne pas être à la rue le lendemain, vite nous passons quelques coups de téléphone afin de faire les papiers au plus vite et d’emménager le lendemain, après quelques aléas nous voilà logés et avec un rabais de prix en prime ! Le voyage commence enfin !

Un parc 

Nous profitons le reste de l'aprèm des nombreux parcs de la ville et surtout direction ... LA PLAAAGE

La plaaaage 

Samedi. Petite promenade dans un parc le long d'une rivière au nord de Melbourne en attendant de pouvoir transporter nos valises dans notre nouvelle maison.

La fatigue du décalage horaire est bien présente et des petites siestes au soleil dans l'herbe s'imposent !

Viens l'heure de transporter tout notre bordel dans le train puis le bus, voyage quelque peu folklorique étant donné que l'on ne trouvait pas l'arrêt puis on a loupé le bus puis il y avait des travaux et le bus a mis plus d'1h30 à arriver à destination.

Anecdote sympa : une australienne dans le bus qui comprend qu'on est français et nous dit "I love your président Macron"

Je compte sur vous pour lui dire qu'il a des fans même en Australie 😉

Une fois arrivés à notre petite maison dans le quartier de St Kilda et après 45 minutes passées devant la porte en essayant de l'ouvrir (ipq on avait pas la bonne clef) nous pouvons enfin nous installer dans notre petit nid douillé !

Dimanche. Le chill est au rdv, après un petit brunch sur notre terrasse privée, une petite balade de 10km en bord de mer s'impose, et on finit cette journée par un magnifique couché de soleil devant les Brighton Bathing Boxes, icone quelque peu touristique de Melbourne.

Nous devant les Brighton Bathing Boxes 

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Apres une première semaine de stage pas trop chargée, comprenant un jour férié, de nombreuses pauses thés avec les autres stagiaires internationaux et une petite dégustation de vins australiens avec les gens du labo, c’est non sans hâte que nous partons en week-end !

Au programme pour ces deux jours : Phillips Island, un must see dans l’état du Victoria !

Quelle sont pour vous les deux caractéristiques principales de l'Australie ? La plupart des personnes répondraient ``il y’a des kangourous’’ et ‘’c’est très grand’’. Eh bien la plupart de ces personnes n’auraient absolument pas tort, quand on sait que ce pays/continent est plus grand que l’Europe entière, on réalise vite que tout est loin. Une autre chose à savoir sur ce beau et grand pays est que le train est très peu développé en dehors des villes. Ces deux postulats combinés nous amène à la conclusion finale que si tu veux visiter l’Australie sans voiture ben t' es mal barré !

Et devinez qui n’a toujours pas reçu leur permis internationaux et qui ne peuvent donc pas louer de voiture ? C’est nouuuus

Mais il ne fallait pas croire que ce petit détail technique fasse barrage à notre soif d’aventure et de découverte. Après analyse méticuleuse des sites du style ‘’Les meilleures choses à faire en victoria’’ il apparaît clairement que Phillip Island soit le spot le moins loin de Melbourne tout en étant fort attrayant esthétiquement. C’est ainsi qu’après 1h de transports en commun et 3h de bus nous voilà à Phillip Island une petite île à 110km au sud de Melbourne.

L’attraction principale de l’île est la Penguin parade, un peu intrigués au début nous nous décidons quand même à prendre nos billets après tous les échos que nous avions entendu au cours de la semaine. Un petit problème persiste la Penguin parade se situait à l’opposé du terminus du bus ce qui signifiait environ 3h de marche afin de traverser l’île. C’est alors que nous commençons la randonnée d'une grosse quinzaine de km sur les plages de Phillips Island.

Nous avons pu observer de magnifiques paysages assez sauvages, et des animaux parfois étranges comme cet échindé qui est apparu juste devant nos pieds lorsqu’on marchait. (Non c’est faux je n’ai pas crié en le voyant) Apres quelques recherches nous avons pu retrouver le nom de ce gros hérisson ainsi que nous rendre compte que ce petit animal qui ne vit que sur la côte est de l’Australie est une espèce menacée d’extinction :😥

Aperçu de notre rando de l'aprèm 

Après quelques heures de marche nous voilà au sud de l’île, nous profitons encore des derniers moments de soleil sur la plage puis à 17h les portes ouvrent pour la Penguin parade. Nous sommes installés sur la plage où les pingouins accostent tous les soirs au couché du soleil. Apres 1h d’attente, nous commençons à apercevoir des petits, vraiment tous petits pingouins (environ 30cm de haut ) arrivant progressivement de la mer et se regroupant en gros paquet marchant, un peu hésitant, jusqu’à la berge afin de trouver refuge dans la verdure pour la nuit. Je n’ai pas de photos des petits pingouins car c’était interdit d’en prendre mais c’était un super moment de voir évoluer les pingouins dans leur habitat naturel. On voyait qu’ils avaient très peur des oiseaux qui rodaient et hésitaient vraiment à sortir de l’eau, puis dès qu’ils trouvaient le courage ils marchaient vraiment vite en gros tas pour traverser la plage, ils étaient vraiment pataud et beaucoup d’entre eux tombaient, la scène était drôle à voir. Puis après que les derniers retardataires aient rejoint la berge nous avons pu les observer faisant leur vie sur terre. Bien qu’essentiellement aquatique ils viennent sur terre quelques heures par jour pour se sociabiliser, on a pu donc assister à des petits bisous, des petites engueulades et même des conversations, tout cela en langage pingouin !

Je vous mets une petite photo trouvée sur internet pour voir à quoi ils ressemblent. Ils n’existent qu’en Australie et en Nouvelle-Zélande, et ce sont les plus petits pingouins du monde.

Little blue penguins 

Apres ce chouette épisode il nous faut rentrer à notre air bnb qui se situe au nord de l’île juste là où le bus nous avait déposés quelques heures plus tôt. Ce qui signifie 3h de marche dans la nuit sur une route pas éclairée, ce qui fait qu’une employée de l’île ne veut pas nous laisser partir car elle n’a peur qu’il nous arrive quelque chose. Elle nous conseille de prendre un taxi mais nous n’avons plus assez de dollar pour en payer un du coup nous décidons de faire du stop sur le parking ! 10 minutes plus tard un couple d’amis s’arrête et dès qu’ils comprennent qu’on est français ils nous prennent dans leur voiture sans même savoir où on allait. Ils ont fait un détour pour nous amener à notre air bnb, merci vraiment à eux !

Le deuxième jour nous partons tôt le matin pour aller visiter la réserve de koalas de l’île qui est à 1h de marche. Cette réserve a été créée lorsque le tourisme de l’île commençait à menacer l’habitat naturel des koalas afin de le préserver. Nous avons pu voir une dizaine de koalas, dont certains de vraiment très près, on les a vu dormir, ce qu’ils font 20h par jour, manger, se déplacer, ce qu’ils font vraiment très rarement, et même faire caca ! On a vraiment pu comprendre pourquoi on dit que ce sont les animaux les plus lents du monde ! Mais c’est peut être cette caractéristique qui les rend si mignons, je vous laisse avec les nombreuses photos que l’on a prises, elles parlent mille fois mieux que des mots.

On a même vu des wallabies ! 


Pour terminer la journée avant de reprendre le bus pour Melbourne nous décidons d’aller à une plage non loin de l’arrêt au sud de l’île afin de chiller pendant les dernières heures. Par hasard et chance, la plage que nous avons découverte était somptueuse, on était seuls au milieu des cailloux, on se serait cru un instant sur les côtes irlandaises.

Ainsi s’achève notre première escapade australienne, première d’une longue liste je l’espère !

3

Après une semaine passée faite de réactions chimiques en tout genre, c'est à 17h tapante que se réunissent stagiaires et employés du département des protéines de CSIRO, tout le monde est à l'heure, personne ne maque à l'appel pour cet évènement tant attendu durant toute la semaine : Le Wine Time !!

C'est autour de quelques mets fromagers, charcuteries, et autres gâteaux apéro divers et variés que les discussions s'enchainent, se croisent et ne ressemblent pas. Une suédoise, une allemande, un écossais, une espagnole, un americain et j'en passe, le wine time c'est des langue et des cultures différentes mais unies par une même passion : le vin <3 On dit que la musique rassemble, eh bien je crois que le vin aussi !

Après avoir passer trois heures à débattre sur le fait que les belges ne sont pas tous des violeurs, que les anglais mettent tous les mots à l'envers et que mélanger du rouge et du blanc non ça ne se fait pas, quelques stagiaires et la petite française du groupe(aka moi) se dirigent doucement vers le centre de Melbourne afin de finir cette soirée aussi bien qu'elle a commencé. ''Doucement'' c'est le mot dirait mon petit Robin qui nous attendait de pied ferme au bar, le ventre bien vide et la soif bien présente ! Mais ouf nous le rejoignons avant qu'il ne tombe de déshydratation, et alors commence une chantante soirée au Blue Moon Bar : un bar cheap et karaoké du centre ! L'ambiance était bien là, pour preuve j'ai réussis a tirer Robin sur la scène où notre duo a interprété, de la plus jolie des manières, ''Je te donne'' de Goldman.

Le blue moon bar c'est vraimeeent beaucoup de chansons diverses et variées : dans les choix il y'avait de tout, du Veronique Sanson (cc maman) en passant par du Jonnhy (bcp bcp) et même du kamini ... Désolée Papa y'avait pas de Bernardo Cortez mais ça aurait pu !



A droite mes copines de labo Sassi et Celia ! 

Après cette soirée bien arrosée, nous voilà repartis pour de nouvelles aventures, réveil 7h pas le temps de niaiser un bus nous attends pour une incroyable destination : la Great Ocean Road ...

Tout commençait mal pourtant quand nous voulions prendre les transports pour aller au rdv du bus et que nous nous sommes rendu compte que notre rue était condamnée et envahie par les marteaux piqueurs ... Mais heureusement Uber nous a sauvé de justesse !

8h30 le bus décolle, c'est parti pour environ 3h de route pour arriver au premier arrêt de ce tour : la Mémorial Arch.

Mais pour mieux appréhender ce monument, il est nécessaire de revenir quelques années en arrière, de remonter un peu le cours de l'histoire ...

Nous sommes en 1918, la première guerre mondiale vient de toucher à sa fin, les australiens eux aussi engagés dans cette guerre qui a fait beaucoup de dégâts au sein de leur rangs, rentrent enfin dans leur île natale. Un programme de réhabilitation des anciens soldats est alors mis en place, on leur offre a tous du travail, bien payé en plus de ça : leur objectif ? Construire la Great Ocean Road, la route qui commence à Melbourne et longe la cote sud de l'Australie. 2 hommes périrent dans la construction de cette route et c'est en leur honneur que ce mémorial a été créé.

Après ce cours instant d'histoire, revenons a quelque choses de plus gai, notre deuxième arrêt : la Kenett river.

Detrompez vous, pas de rivière à l'horizon, mais une plage remplie de surfeur et des petits perroquets nous attendent pour manger !

Robin affrontant les vagues. 

C'est reparti pour 2h de route avant d'arriver à l'arret culminant de ce trip : les 12 Apostles. Créés il y'a plus de 2 millions d'années du fait de l'érosion de la roche, ces 12 amas de roches au milieu de l'océan ne sont plus qu'au nombre de 8 (le 9ème s'étant effondré quelques années au paravent).

Quoi qu'il en soit ces petits cailloux et cette mer déchainée nous offrent un spectacle magnifique et nous rappelle encore une fois à quelle point la nature est puissante !

12 Apostles 

Prochain et dernier arrêt la Loch Ard Gorge : toujours de l'érosion toujours des falaises magnifiques et des paysages dignes des national geographic.

• • •

Après une petite grasse mat' bien méritée, nous décidons de faire les vrais australiens, c'est à dire aller au marché, plus précisément le queen victoria market ! Ici, les marchés, ouverts tous les jours de la semaine, sont un lieu incontournable, légumes, viande, vins, épices, chocolat et même fromages français (ouiiiiiiii), on y trouve de tout et surtout à moindre prix ! Carottes, citron, aubergine, poivrons, lentilles, courgettes, oignons voilà de quoi remplir notre sac et notre estomac pour cette semaine, avec un petit bonus, nous repartons avec un nouvel acolyte : un petit cactus que j'ai surnommé Brutus, mais détrompez-vous il n'est pas méchant pour un sou, il est même doux comme un lotus ! (#Brutuslecactus)

en haut à gauche : Regardez ce beau fromaaaage, - en bas à gauche : Brutus le cactus - au milieu en bas : saucisson de kangourou 😥

Pour finir ce petit week end sympathique nous nous dirigeons vers Federation Square, qui accueillait pour le week end un festival de food truck. Bon certes, nous n'avons pas trouvé un seul camion là bas , mais nous sommes tombés sur des petites expos sympas sur l'art aborigène et sur l'histoire du cinéma!


Des figurines Starwars, et la réplique de la voiture de Madmax : mode fan activée !!

Pour terminer l'article de cette semaine, je vous laisse avec quelques photos de Melbourne prises ce week end...

A la semaine prochaine ! Promis ce sera autre choses que des plages cette fois-ci ... Je n'en dis pas plus !

Bonne semaine :)

Entre modernité et style victorien 
4

Après un petit restau de burgers dans le centre de Melbourne, un tour au labo de Robin à l'autre bout de la ville, et de nombreuses pauses cakes, ainsi s'achève cette troisième semaine de stage, autour d'un bon vin et du camembert cette fois ci ! Pour célébrer le début du week-end, nous enchaînons avec un petit repas dans un resto italien avec Sassi et Celia mes copines de labo et des 6 dollar pizzas. Après de nombreuses discussions sur un peu tout et rien, je me décide à ne pas rentrer trop tard car un long week-end m'attend. Sur le chemin du retour, ayant l'air un peu perdue à cause des travaux sur les lignes, j'ai fait la connaissance d'un papi prof à l'Université de Melbourne qui m'a aidé a retrouver mon chemin ! Nous avons pu discuter quelques instants puis nos chemins se sont séparés. Le mien ma conduite tout droit dans mon lit auprès de mon petit Robin qui dormait déjà profondément, rêvant surement de ce que ce week-end allait bien pouvoir nous réserver...

• • •

Dring driiiing. (bruitage approximatif de réveil) Pas le temps de rêvasser on fait en vitesse nos sacs de baroudeurs et c'est parti pour un nouveau week end d'aventure, cette fois ci en voiture !!

8h30 : l'agence de location nous remet les clefs et c'est ainsi, en plein centre de Melbourne, que débutent alors les premiers pas de conduite à gauche de Robin !!!

Et c'est sous des airs de "roule à gauche !" et "je vais mourir" que nous débutons paisiblement notre périple ...

3h de route plus tard nous voici dans le parc national des Grampians, et plus précisement à une cascade nommée Mckenzie Falls.


Mckenzie Falls

Après avoir admirer quelques temps ces immenses chutes d'eau, une petite rando dans la montagne aux milleux des rochers et des cours d'eau s'impose.

Mais très vite le temps se gatte et la pluie commence à pointer le bout de son nez, nous décidons donc de fuir un peu plus loin, et nous tombons alors sur les Silverband falls. Après un léger détour près du lac, où est apparu un incroyable arc en ciel, le dernier et pas des moindres objectif de la journée était de monter au sommet du plus haut mont des Grampians : le mont William, afin d'admirer le coucher du soleil. Et il faut tout de même avouer que ce fut un terrible échec car après 45 minutes de montée nous arrivons au sommet et le brouillard était tellement épais que nous ne pouvions ni avoir une vue sur la vallée ni voir le soleil se coucher évidemment !

Heureusement nous arrivons à notre Air bnb pour la nuit et notre chambre dans une maison victorienne nous fait immédiatement oublier la petite mésaventure, nous n'avons pas pu rencontrer la propriétaire mais sa maison nous a fort bien accueillie.

• • •

Aujourdhui le temps a l,air bien meilleur, ainsi nous nous empressons de rendre notre chambre afin de profiter au maximum de notre journée, tout d,abord petit arrêt afin de voir une peinture aborigène datant de plusieurs milliers d,années représentant le dieu Bunjil, bien que l,oeuvre soit digne d'un enfant de 5 ans, c'est vraiment le lieu avec ses énormes cailloux ronds qui nous a plu !

Nous repartons très vite dans notre bolide, prochaine étape : la plus belle rando des Grampians, Wonderland Walk.

Nous voilà partis pour 7 km de rando traversant un canyon, des ruisseaux, escarpant des rochers, et admirant des points de vues à couper le souffle.

Deuxième petite rando au programme, les Splitters Falls, et oui encore et toujours des cascades, mais je peux vous assurer que le bruit de l'eau ricochant sur les rochers est très apaisant et m,a permis de faire un petit somme réparateur sur un caillou au milieu de la rivière !!

Petite sieste posée 

Avant dernière étape de notre périple avant de rentrer à la maison, les Balconies, avec un point de vue et une petite marche au programme. Puis sur le chemin du retour nous nous stoppons au One Tree Hill, encore un point de vue qui nous permet d'admirer à travers les nuages un petit coucher de soleil.

Pour nous, ce week-end fut le meilleur moment depuis notre arrivée au pays des kangourous,c'était tellement cool d'être libre et de pouvoir nous organiser comme on voulait grâce à la voiture, les randos étaient vraiment magnifiques et surtout ce n'était pas de simples chemin, tout était parfaitement aménager pour traverser les rivières et les canyons en archant sur des cailloux, arpenter les montagnes grace a des escaliers forgés dans la roche etc.

Nous avons pu également croiser sur la route des émeus (espèce d'autruche) et même des kangourous qui ont traversés à toute vitesse sous nos yeux. Pas de doutes nous sommes bien en Australie !!

5

J'avais déjà rédigé cette article puis moi et mon grand talent pour l'informatique avons tout perdu ... Donc je recommence !

Je vous disais donc que cette semaine fut chargé en bouffe, surtout sucrée et asiatique.

J'étais loin de me douter que lundi matin, premier jour de la semaine, serait également le premier d'une longue liste de morning tea accompagnés de gâteaux en tout genre .

Son voisin mardi fut une exception à cette semaine sucrée mais fut tout de même moment d'un petit lunch avec les collègues dans un restaurant vietnamien.

Mais c'était sans compté sur mercredi qui revient en force avec des tonnes de gâteaux en tout genre a l'occasion de la journée HSE de la boite. Ces saveurs sucrées n'ont pas été l'unique satisfaction de cette journée, loin de là, séances de massages, jeu de société, et même visite du zoo de Melbourne tout était la pour ravir notre esprit et nos papilles!

Zoo de Melbourne 

Jeudi, retour a la réalité et au travail mais pour que le choc ne soit tout de même pas trop intense les gâteaux sont encore là, c'est en échange de quelques dollars, que brownies, carott cake ou muffins fruités se sont retrouvés au fin fond de notre estomac. Les bénéfices de cette journée ont été reversés a une association qui veille à l’intégration des personnes LGBT, quoi de mieux que d'augmenter son taux de glucose en faisant une bonne action ? :)

Mais n'aller pas croire que vendredi allait échapper à la règle, à l'occasion du départ de Celia une stagiaire et copine espagnole, ils étaient toujours présents nous toisant de leur moules siliconés suppliant de les dévorer !

Tous ces instants cakes nous auront donné bien soif et le wine time sera d'autant plus le bienvenue cette semaine là. Il fut suivi d'un repas cambodgien préparé par un vrai cambodgien !! En plus de ça ? Du vrai fromage délicieux, les meilleurs pizzas de Melbourne et découverte de parfum de glaces aux fruits asiatiques ! J'ai adoré celle au Yuzu mais j'ai goûté le Durian et je peux vous assurer que c'est le fruit le plus dégueulasse de ce monde !

• • •

Comme cette semaine n'était décidément pas assez remplie de nourriture nous décidons d'aller faire un tour samedi midi au festival de bouffe philippine au Queen Victoria Market avec un Andrew mon collègue de labo ! Nous avons pu déguster des twisted potatoes, du poulet frit (pas moi), des nems végé et des noodles et devinez qui envahissait le marché avec son odeur atroce : le Duriaaaan. Je crois que l'Asie a vraiment un problème avec ce fruit.

Philippin food festival 

Après avoir fait quelques bonnes affaires à la fermeture du marché nous décidons d'explorer un peu plus cette ville que nous ne connaissons que trop peu du fait de toutes nos escapades chaque week-end.

Tout d'abord direction Carlton Park où nous avons pu prendre une photo de moi posant avec un ananas (non non on avait pas bu je vous assure).

Carlton Park

Puis très vite nous nous dirigeons vers Fitzroy, banlieue du nord de Melbourne, où nous nous sommes ;amusés à parcourir les petites rues afin de trouver toutes les œuvres de street art figées sur les murs du quartier.

Fitzroy street art 
• • •

Pour le dernier jour de la semaine, réveil assez tôt pour embarquer à bord d'un tour organisé, direction la vallée de Yarra, connu pour ses fromages, son chocolat mais surtout son vin !

Nous avons donc pu faire le tour de 3 caves et déguster de nombreux vins, et enfin nous avons terminés par une chocolaterie où nous nous sommes gavés de chocolat !!

Petite dégustation de vin avec toute une bande de français 

Certains vins étaient pas mal mais ça ne vaut tout de même pas le vin français et surtout celui de chez Grellier !!

A la semaine prochaine pour un voyage dans la ville de l'opéra, on a trop hâte !

6

Cette semaine pas de wine time, mais un depart imminent pour la plus grande ville de toute l'Australie : Sydney.

Après une heure de vol seulement et 800km parcourus depuis Melbourne, nous voilà déjà arrivés dans la ville de l'Opéra !!

Nous ne perdons pas de temps et nous dirigeons immédiatement au cœur de la ville afin de profiter dès le premier soir du Vivid festival. Le festival des lumières, de la musique et des idées comme ils disent. Le principe ? Sydney est en fête chaque année pendant 23 jours à la même période, la ville est théâtre de concerts de conférences mais surtout d'installations lumineuses des plus somptueuses.

Nous voilà donc en plein cœur de sydney entre le Harbour bridge et le sydney opera house éclairés par des lumières magnifiques qui rendent magiques cette première découverte de la ville.

Le Vivid Festival 

Nous finissons tranquillement la soirée en visitant de nuit le royal botanic garden juste a côté de l'Opéra qui regorge d'oeuvres d'arts lumineuses plus mysterieuses et impresionnante les unes que les autres.

Le samedi fut dédié à la visite du centre ville, le week-end commença alors par un petit dej avec des pains au chocolats (vive la France!) et un cacao-café avec vu sur l'opéra ! S'en est suivi de suite un petit spectacle de rue où nous avons assisté à un numéro de contorsionniste d'une femme enceinte ! Il sera le premier de nombreux street shows que nous avons pu voir ce week-end , entre beat box, jonglage ou tout simplement des petits concerts improvisés : Sydney regorge de spectacles à tous les coins de rues !

Nous continuons notre petit tour en direction de Barangaroo reserve et le Sydney Observatory où nous avons pu pic niquer avec une vue plutôt appréciable !

En ce début d’après midi nos petits pieds sont repartis en direction du quartier des Rocks le quartier un peu historique de la ville ou avait lieu un petit marché bien sympa !

Ensuite nous décidons de découvrir un peu plus le CBD qui n’habite pas que de immenses tour d'immeubles comme on pourrait le croire mais également de nombreuses surprises ...

Enfin. Juste avant la nuit nous nous dirigeons vers le royal botanic garden afin d'admirer le soleil se coucher sur la ville de Sydney. Admirez plutôt !

Après un petit resto et des mojitos où nous avons dégusté des spécialités australiennes : fish and chips et saumon en croûte nous voilà reparti pour profiter encore un soir du festival qui regorge de surprises à tous les coins de rues ...

23h. les lumières s'éteignent il est grand temps de rentrer se coucher.

• • •

Aujourd'hui, le petit dej ne fut pas des moins qualitatifs également, café et banana bread (spécialité australienne ) à la main, nous savourons tranquillement, allongés sur le sable aussi blanc que fin de Brondi beach, la plage la plus connue d'Australie .

Au programme ce matin la marche côtière qui longe les plages de Sydney sur 6km. A priori pas de soucis, ça ne devrait pas être trop long mais c'était sans compter la maladie un peu trop présente pour moi, et le chemin semé d’embûche (ou plutôt de rochers à escalader).

Mais la souffrance en vallait la peine : des plages et paysages magnifiques, ce genre d'endroit dont tu rêves assis sur ta chaise lorsque le boulot est penible ou que les cours ne sont pas si interessants...

Après quelques frayeurs de type chute nous repartons dans le centre afin de profiter de la fin de la journée, cette fois ci c'est chinatown que nous parcourront de long en large capturant l'instant, et profitant du moment présent.

ChinaTown 

Notre week end s'achève dans le quartier du Darling harbour une baie plutôt chic du centre de Sydney.

Après des petits cocktails en terrasse et la rencontre avec une backpackeuse française qui travaillait là, et un petit tour en bateau, la nuit tombe, les lumières de la ville scintillent, toujours plus innovantes et magiques.


J'espère que vous aurez apprécié cet article et les photos autant que nous avons apprécié notre merveilleux week-end. Je suis rassurée pour septembre et mes 6 mois là bas je sens déjà que je vais adorer vivre dans cette ville !

La photo préférée de Robin 😉
7

Il nous aura bien fallu quelques jours pour nous remettre de ce week end, si intense fut-il. Mais les souvenirs de Sydney resteront dans nos têtes pour quelques années, sans aucun doute.

Après s'être fait plaisir durant ces deux jours nous décidons d'essayer d'économiser un peu notre salaire de cette semaine, enfin presque puisque nous en avons profité pour acheter les billets pour nos prochaines destinations de rêves ... Le voyage suscite l'envie de toujours plus de voyages !

Donc c'est une semaine et un week-end tranquille que nous entamons, à part un wine time 3* plus long et avec plein de fromages où j'ai pu découvrir que les australiens étaient absolument des gros cacas en géographie et un morning tea copieux pour le National Reconciliation Day (en gros le jour où les Australiens disent désolés aux Aborigènes d'avoir pris leur terres et d'avoir fait n'importe quoi avec), rien de notable à l'horizon.

Samedi. Direction Queen Victoria Market comme d'hab pour l'heure de la fermeture afin de faire les meilleurs affaires !! Avant cela, nous avons fait un peu de shopping dans le centre de Melbourne pour m'acheter une veste afin de survivre au voyage de la semaine prochaine qui risque d'être glacial ! Mais chuuut je ne vous en dis pas plus !

Puis, pour le coucher du soleil nous décidons d'aller prendre l'ascenseur de l'Eureka Tower, la tour la plus haute de Melbourne du haut de laquelle un magnifique panorama de la ville s'offre à nous. Celle-ci est tellement grande que l'on n'en voit même pas les bouts malgré un ciel clairement dégagé. J'ai entendu dire que la ville faisait la surface de la Corse pour vous donner une idée !

Vue de l'Eureka Tower

Les photos étaient un peu compliquées à prendre à cause des vitres et de la lumière mais Robin s'est quand même pas mal débrouillé !

• • •

Dimanche. En ce deuxième jour de week-end, Nous avions loué une voiture pour la journée et accompagnés de Camille et Olivier des copains de Clermont quand j'étais en prépa, nous embarquons pour quelques heures d'aventures direction les Dandenong Ranges, une petite chaine de montagne à 1h de Melbourne. Quand je dis petite c'est petite : le plus haut sommet est à 600 m ahah, donc après réflexion pour une auvergnate ça ressemble plus à des collines qu'autre chose ;)

Première balade de la journée au milieu d'une forêt avec des airs tropicaux, on a pu voir un wallaby sauvage qui a mangé tranquillement à côté du chemin, vraiment pas craintif on pourrait même croire qu'il prenait la pause !

Après un petit pique nique près d'une cascade, la prochaine étape fut la visite du Alfred Nicholas garden, bien que très peu fleuri du fait de la saison hivernale, ce petit jardin était tout mignon et très bucolique !

Alfred Nicholas Garden 

On enchaine avec un autre jardin, le Royal Botanic Garden, connu pour ses rhododendrons en pagaille, mais à défaut d'y être à la saison de floraison nous avons pu profiter des oiseaux cachés dans la verdure et ainsi prendre quelques clichés de ces beaux spécimens.

Nous voilà repartis dans un endroit des plus atypiques : le William Ricket Sanctuary. Petit jardin de verdure, il a été façonné par William Ricket un vieux Papi un peu sénile au 20 ème siècle, et abrite des sculptures aborigènes qui se fondent dans le décor tropical. De part une volonté environnementaliste, William mêle à la perfection arbres et rochers aux corps, visages et créatures qu'il façonne dans l'argile. Le rendu est un peu creepy mais très impressionnant et unique, l'ambiance faisait un peu jardin enchanté !

Le périple s'achève tranquillement par un dernier arrêt en haut du mont Dandenong où un somptueux couché de soleil nous en a mis plein la vue ... Ou pas ! Y'avait mille nuage du coup on a quasi rien vu !Tant pis, on peut pas trouver des spots de rêves à tous les coups !!

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures dans ce qu'on appelle la mini Nouvelle-Zélande ici !

Vue du CBD de Melbourne en haut du mont Dandenong !  
8

~~Cet article a deux semaines de retard puisque mon accès pour modifier mon carnet de voyage avait été bloqué pendant une semaine ~~

Cette semaine fut riche en déplacement au boulot, après avoir réalisé quelques expériences à Clayton ( là ou travaille Robin) le mardi, je me retrouve à 100km au sud de Melbourne, à Geelong, le vendredi. La ville et le site ne valaient pas vraiment le détour, un peu trop lugubre à mon goût... Mais du point de vue scientifique ce fut très intéressant !

Ne vous inquiétez pas j'étais revenue assez tôt pour ne pas manquer le Wine time, qui était cette fois ci un peu spécial puisque Célia était revenue pour l'occasion avant de prendre son départ définitif pour l'Espagne ! Spécial également puisque Robin nous a rejoins pour la première fois et ils ont même ouvert une bouteille rien que pour lui !

C'est ainsi qu'après avoir beaucoup trop abusé de la gentillesse des personnes s'occupant de l'événement, nous allons commander des pizzas et commencer une petite soirée dans l'appart de Sam le copain de Célia. Très vite nous décalons dans le quartier de Brunswick, un quartier un peu hipster de Melbourne, afin d'aller dans le pub préféré de Célia, le temps d'un dernier verre ! C'est un peu émue que je lui dis un dernier au revoir, on se reverra en Europe, il n'y a pas de doutes !

Heureusement, le lendemain matin nous avons pu récupérer un peu, notre avion n'étant qu'en début d'aprem !

Cette fois ci c'est pour la Tasmanie que nous nous envolons ! Pour les mauvais élèves en géographie, la Tasmanie est un état d'Australie, c'est une île située au sud de Melbourne, pour vous donner une idée, on était plus proche de l'Antarctique en Tasmanie que tout au sud de l'Afrique par exemple !

Au programme ? De la nature, des routes pourries, des animaux sauvages et de somptueuses plages ...

Nous atterissons donc vers 15h dans la deuxième plus grande ville de l'État : Launceston.(~80k habitants)

Notre première etape de ce petit road trip tasmanien fut les Cataract gorges.

Avec un premier animal caressé et un paysage singulier, cette petite escale nous a donné un avant gout alléchant de la Tasmanie.

Le soleil tombe encore plus vite en Tasmanie, ainsi il est déjà temps de se diriger vers notre Airbnb pour la nuit vers le nord ouest de l'île. Plus on se rapprochait de la destination, moins on voyait de signes de civilisation et plus on voyait des animaux sauvages en pagailles !

On the road 

Des dizaines de petits wallaby (pademelon ) traversaient les routes, d'ailleurs beaucoup étaient morts sur la route ... On a même pu apercevoir un diable de Tasmanie, animal très rare et en voie d'extinction qui n'existe que sur l’île.

La rivière longeant le air bnb abritait des ornithorynques mais nous n'avons pas pu les voir !

Le lendemain, aux commandes de notre bolide, nous repartons vers le plus haut somment d'île : le Cradle Mountain.

Le densité de véhicules dans le parc étant réglementée, nous prenons la navette afin de nous rendre au point de départ de notre rando. C'est parti pour 5h de montées, de descentes, de brouillard (au début), de froid (ça caille la Tasmanie !!), de grimpades à flanc de falaises et de vues plutôt incroyables !!


15h, on l'a fait enfin ! Le soleil va déjà bientôt se couché nous repartons pour Bridport tout au nord de l'île où nous avions réservé une auberge de jeunesse qui était très cosy avec une cuisine au top et du chauffage, 1kg de pates pesto chacun et nous voila fin prêt à attaquer la journée du lendemain qui s'annonce encore plus intense.

Lundi 6h du mat'. On est pas en vacances pour se lever à 10h ahah... Cette fois-ci c'est une incroyable pilote qui se met au volant (moi), après le désert marocain me voici sur les routes de Tasmanie, à gauche... Notre premier objectif est Bay of Fires une baie sur la côte ouest connue pour ses plages de sable blanc, sa mer très bleue et ses cailloux tout rouge a cause du lichen qui pousse sur ceux-ci.

Mais avant d'arriver au paradis c'est 2h30 de "route" qui nous attendent, durant lesquelles nous n'avons pas croisés une seule voiture pendant 2h, mais de nombreux wallabies, et beaucoup de routes en terre, vraiment l'aventure !!

Bay of fires 

Nous nous arrêtons donc a ce spot prés d'une heure histoire de faire quelques photos et profiter de la vue, mais pas de baignades pour nous, à 9h du matin en Tasmanie en hiver c'est pas optimal pour se baigner, et oui malheureusement :(

Mais de toute façon nous devons très vite repartir pour encore 2h de route puisque une énorme étape nous attend à la péninsule du Freycinet, toujours sur la côte ouest mais un peu plus au sud de l'île.

Là, ce n'est pas moins de 4h de rando qui nous attendent, en passant par la Wineglass Bay puis longeant Hazards Beach, nous avons pu admirer des vues somptueuses, avoir à nous deux des plages de sables blancs et fins et d'eau turquoise, croiser des tonnes de wallabies sauvages au bord du chemin et même en apprivoiser un !!

Une balade magnifique à tous les points de vues que l'on ne risque pas d'oublier de si tôt!



Wineglass Bay 
Hazards Beach 

Une balade magnifique à tous les points de vues que l'on ne risque pas d'oublier de si tôt!

Les nuages nous ayant laissés tranquilles toute la journée, il aura bien fallu qu'ils pointent le bout de leur nez au moment du couché du soleil ! Tant pis, nous avons encore beaucoup de route jusqu'à arriver à la capitale, Hobart, où nous sommes attendus pour la nuit dans un petit AirBnb tenu par un prof essayant tant bien que mal de nous parler français !

• • •

Mardi, dernier jour de notre périple tasmanien (enfin c'est ce qu'on pensait à ce moment là mais on en viendra là plus tard ...). Au programme aujourd'hui : monter au Mont Wellington, petite montagne juste à côté de Hobart, puis visite de la ville qui est réputée très agréable et culturelle. En montant en haut de cette grosse colline, les nuages étaient de plus en plus épais et pour ne pas décevoir nos craintes .. on voyait rien du tout. Pour ne pas avoir fait tout ce chemin pour rien, on s'est arrêté tous les 3m le long de la route pour tenter d'apercevoir la baie entre quelques arbres. S'en est suivi un petit aller-retour à un point de vu d’environ une heure durant laquelle les courbatures des deux grosses journées précédentes se sont fait sentir.

Vue de Hobart du Mont Wellington 

Nous voilà partis pour gambader dans la ville. Malheureuseument, ni le marché de Salamanca ni le MoNA, musée très réputé de Tasmanie n'étaient ouvert ce jour là, nous décidons quand même de faire un petit tour du centre ville (très petit) mais notre amie la pluie n'était pas décidée à nous laisser tranquille, c'est donc après un pique nique improvisé sous un arbre que nous allons visiter l'autre musée de Hobart le Tasmanian museum and Art Gallery où nous avons pu admirer différentes œuvres d'arts australiennes, quelques fois aborigènes, ainsi que de l'art plus contemporain qui est un peu la marque de fabrique de cette ville (ils ont même un festival durant l'hiver d'art contemporain très connu). Voici quelques photos des œuvres les plus marquantes et des animaux empaillés de Tasmanie que nous avons pu voir au bord des routes lors de notre séjour ( c'est plus facile à prendre en photo une fois mort...).

Quelques vues de la ville 
Tasmanian museum and Art Gallery 

Après une petite session shopping, la visite d'un pub et un petit restau (oui faut bien s'occuper quand il fait moche), c'est à 22h30 heure locale que nous attendait notre avion pour rentrer à la maison, enfin c'était ce que l'on croyait, mais quelle ne fut pas notre joie lorsque la compagnie annonça l'annulation de l'avion 1h avant l'embarquement supposé ! Résultat : pas d'hotel proposé, une nuit à "dormir" dans l'aéroport à l'africaine, un avion de remplacement 12h plus tard, et une demi journée de boulot manqué !

Notre nid douillet 

Ça c'est de l'aventure 😛

A la semaine prochaine pour un résumé de 2 semaines passés à Melbourne (nos week-end n'ont pas été très remplis depuis la Tasmanie!), et bonne anniversaire à mon vieux Papa qui a 50 ans ce week-end !!

9

Petit article pour résumer les deux dernières semaines passées à Melbourne.

Revenons donc au samedi 16 juin où nous nous sommes levés de bon matin pour aller voir ma copine Sassi jouer au Footy (football australien) le sport le plus populaire ici qui est un mix entre le foot et le rugby, et qui se joue sur un terrain immense et ovale. Notre support n'a pas été vain puisque l'équipe de Sassi a gagné ce jour là, et nous avons même eu le droit d'assister au cri de guerre de victoire dans le vestiaire.

Ensuite nous décidons de nous accorder un petit plaisir et de prendre un brunch dans le quartier de Richmond.

Une fois la panse bien remplie, nous voilà repartis en ce jour pluvieux au NGV le National Gallery of Victoria, un musée qui abritait l'exposition du MoMA de NY City pour quelques temps. Nous avons ainsi pu admirer des chefs d'œuvres de Van Gogh, Dalí, Picasso, Gauguin, Matisse, Andy Warhol ou encore Frida Kahlo.

Expo du MoMA 

Nos yeux d'amateurs d'art furent complètement conquis par cette expo haute en chefs d'œuvres !

Nous terminons l'expo en participant nous même à une œuvre d'art qui consistait à poser un trait sur le mur au dessus de notre tête et marquer son prénom ! Le mien était fondu dans la masse n'ayant pas une taille atypique mais celui de Robin sortait un peu du lot du fait de sa grande taille ! :)


C'est déjà l'heure de rejoindre le Crown Casino, un lieu riche en riches, qui était le point de rdv des supporters de l'équipe de France pour le mondial, c'est dans une ambiance chaude chaude que nous regardons le match France -Australie ! Il y'avait quand même quelques australiens dans le bar mais au moment de la Marseillaise on voyait bien que les français étaient bcp plus nombreux !

Nous finissons tranquillement la soirée à l'Asian Beer Cafe après avoir retrouvé des copains de Robin du travail qui passaient par là ! Pas ouf ce bar mais on s'en remettra !

Le dimanche fut principalement dédié aux courses et au marché en vue de préparer de bons repas pour la semaine arrivant !

• • •

La samedi suivant ne fut guère plus exotique, après un rapide tour au musée, toujours le NGV mais cette fois-ci la partie australienne, nous voilà partis pour les courses et le marché again !

On s'est fait prendre au dépourvu (quand la bise fut venu) car on ne pensait pas que cette partie là du musée serait si grande et comme nous devions aller au marché avant la fermeture nous n'avons pas pu tout voir ! Mais ce sera l'occasion de revenir un autre jour pluvieux, qui vont d'ailleurs se faire de moins en moins rare dans les prochaines semaines.

NGV Australia

Nous profitons de ce dimanche et de quelques rayons de soleil pour partir au Healesville Sanctuary avec un autre couple de français pour la journée. A une heure au nord de Melbourne en voiture, ce zoo abrite toutes sortes d'animaux du continent australien, il est connu puisque qu'il offre la possibilité de close-up avec certains animaux, par exemple pour quelques dollars voir centaines de dollars de plus il est possible de nager avec des ornithorynques, de faire des câlins aux koalas ou encore aux wombats.

Mais malheureusement pour nous tout était déjà reservé donc nous avons juste pris les billets classiques pour voir les animaux !

Forêt de koalas et émeu étrange (Cassowary)

Après avoir vu les petits koalas trop mignons, nous sommes allés dans l'enclos des kangourous, première fois que nous en voyons des vrais (les sauvages que nous avons vu jusqu'à maintenant sont plutôt des wallabies et sont beaucoup plus petits) . Là, un d'entre eux s'était échappé de son enclos ce qui nous a permis de jouer avec lui et de le caresser il était vraiment habitué et prenait la pause!

Close up gratuit avec un kangourou ! 

Voici maintenant le plus chou des animaux : le Wombat !! On dirait un petit ourson trop mignon et en plus de ça il fait des cacas carré !! c'était dur de le prendre en photo car des personnes étaient en train de faire la session de Close up avec lui (d'ailleurs j'étais très jalouuuuse).

Le meilleur animal du monde : Le Wombat 

Ensuite viens le tour du fameux diable de Tasmanie, si nous pensons en avoir aperçu un en Tasmanie ici nous avons pu mieux le voir ! Et nous sommes chanceux car bientôt ces petits animaux vont surement disparaître, étant en grand danger a cause d'un cancer infectieux décimant le reste de diable restant en Tasmanie ...


Le diable de Tasmanie 

Ensuite nous avons assisté à une démonstration avec des ornithorynques, vous savez cet animal mi castor, mi canard, qui ne vit qu'en Australie !

Puis viens le tour des wallabies et des pélicans...

En milieu de journée nous avons pu assisté à un spectacle de dressage d'oiseaux, entre vols de rapaces, discours de perroquets, et numéros d'oiseaux colorés qui sensibilisent à des causes environnementales (utilisez du PQ recyclé !), nous en avons pris pleins les yeux et les oreilles !

Spectacle de dressage d'oiseaux 

Voici maintenant quelques oiseaux des plus étranges que l'on peut croiser un peu partout en Australie, bien plus stylé que les pigeons gris tout pourris !

En haut au milieu : Le Kookaburra. Le multicolore : Loriquet arc-en-ciel. Et celui qui mange du bois : Cacatoès Banksien.

Ce sont à présent les dingos que nous essayons d'admirer, ces chiens sauvages australiens, avaiten l'air adorables mais certains peuvent être enragés, et quelques années auparavant un nourrisson a été dévoré vivant...

Admirez également un Falko sauvage ( le chien de Robin), cet espèce de golden permet de protéger une espèce de petit rongeur super mignon qui est menacé par de nombreux prédateurs en Australie (sorry j'ai oublié le nom du rongeur).

Ils avaient juste mis le dingo et le golden dans le même enclos parce qu'ils sont copains mais sinon ils n'on aucuns rapports !

Un des meilleur moment de la journée, lorsque l'on a pu prendre sur notre bras un petit perroquet, et qu'il s'est mis a répété ce qu'on disait. Vous pouvez voir ma tête surprise quand il a répété "Hello" avec sa voix si drôle ! C'était vraiment impressionnant d'avoir sur sa main un animal que je pensais n'existait uniquement dans les dessins animés!

Dernier et pas des moindres animal de la visite, le Tree Kangaroo, ou kangourou des arbres, ou animal préféré de Robin, tout simplement trop trop mignon, on a pu le voir se délecter de quelques feuilles et d'une orange, et il était complètement gaga de ce petit être si chou !

Fin de la visite, passage obligé par le store.

Ça y'est je l'ai enfin mon câlin avec mon Wombat !!

10

Vendredi 29 Juin.

Petite sortie du vendredi soir après le wine dans un bar spécial chimie ''The croft institute" où l'on a pu déguster nos cocktails à la seringue et discuter avec des scientifiques dans un décor digne du conte de Marie Shelley.

D'ailleurs l'une de nos rencontres de la soirée venait d'un petit village dans le centre de l’Australie considéré comme l'un des plus atypiques du monde ! Du fait d'une chaleur invivable durant la majeure partie de l'année, les habitants vivent tout simplement sous terre dans des grottes, tapez Coober Pedy sur google vous allez voir c'est impressionnant !

Qui sait peut-être que j'aurais le temps d'aller y faire un tour durant mon séjour en Australie.

J'ai croisé Totoro sur la route 

Etant la dernière semaine de Kate, elle voulait faire tout ce qu'elle n'a pas eu le temps de faire pendant son année à Melbourne avant de partir, et nous voilà donc embarqués avec elle pour une free walk dans la ville. 3h de déambulations au sein des petites rues du centre, apprivoisant les quelques bâtiments connus, et assimilant des millions d'informations sur la courte histoire que fut celle de Melbourne (la ville a été créée en 1835!) merveilleusement racontée par notre guide ! Au delà de ses contes sur sa ville de cœur, il a pu nous faire partager toutes sortes de bons plans et de recommandations en tout genre que nous n'allons pas manquer de tester d'ici la fin du séjour.

Fun fact : Canberra a été crée en 1923 quand il fallait trouver une capitale à l'Australie et qu'ils n'ont pas pu choisir entre Sydney et Melbourne, la solution fut de bâtir une cité pile poil à égale distance entre ces deux reines de l'Australie. Du coup la ville n'a pas grand intérêt historiquement, et est considérée comme sans "âme".

maisons victoriennes-flinders street station-street art-MCG-southbank 

Nous avions entendus parler d'un festival du feu dans les quartiers suds de la ville qui se déroulait ce week-end là donc nous décidons d'aller y faire un petit tour mais le froid de canaaaard et le manque de folles animations nous ont un peu déçus, nous rentrons donc assez tôt à la maison pour nous réchauffer !

Firelight festival 

Dimanche 1er juillet. Nous voilà partis en direction de Mornington Peninsula, une péninsule à une heure au sud de Melbourne réputée pour ses plages magnifiques et pour être le lieu de vacances préférés des Melbourniens en été.

Nous avions loué une voiture et nous longeons la côte de la péninsule durant toute la journée en nous arrêtant par ci par là afin d'admirer les paysages et plages de toutes sortes.

Fossil beach


RoseBud Pier 


Nous nous arrêtons sur la petitz plage de Shelly beach afin de déguster notre petit pique-nique ! Puis nous voilà repartis à la conquête de nouveaux spots incontournables !


Shelly beach 

Nous nous dirigeons donc vers Point Nepan qui est le bout du bout de la péninsule et qui n'est accessible que à pied, malheureusement des orages ayant sévis le mois dernier, la marche qui permettait d'accéder au bout de la péninsule était fermée, nous avons donc dû faire demi tour...

C'était un peu dommage car c'est un des plus beaux endroits de la péninsule mais d'autres paysages fabuleux nous attendaient juste après.

Justement, nous arrivons au London Bridge, ce gros cailloux en forme d'arche, né de l'érosion de la roche par la mer. (Un peu comme à le Great Ocean Road).

Les photos de nous ont été prises à l'intérieur de l'Arche, on s'est dit que ça aurait fait un super spot pour se baigner ! Malheureusement on est en plein hiver victorien, le maillot de bain c'est pas avant octobre ici :(

Point Nepean et London Bridge 

On finit la journée en beauté par un couché de soleil à Cape Shank, le paysage orangé avec le petit phare blanc est vraiment digne d'une carte postale :D

Couché de soleil à Cape Shank 
• • •

Le vendredi d'après nous sommes allés voir un match de football australien ou Footy pour les intimes au Melbourne Cricket Ground ou MCG qui est un des plus grand stade du monde ! En effet il peut accueillir non moins que 100000 supporters ! Nous avons donc assisté à la victoire de Richmond (un quartier de Melbourne) contre Adélaïde une ville du sud de l'Australie. Le stade n'était pas plein mais l'ambiance était là, le plus impressionnant était sans doute les resect de l'adversaire et de l'arbitre, rien à voir avec les matchs de foot en France par exemple... On a même eu le droit à la petite chanson de l'équipe de Richmond à la fin que tout le stade chantait en coeur !

Melbourne Cricket Ground 

La soirée fut sportive puisque après le match nous sommes allés supporter nos bleus à l'imperial hotel, lieu de rdv des supporters français pour les 1/4 des finales contre l'Uruguay, l'ambiance était au top et en plus on a gagné :D

Pour ce week end sans voyages de prévu, nous décidons de visiter un peu plus notre quartier, et notre ville, parce qu'à force de voyager tout le temps on ne connait pas vraiment Melbourne!

Nous nous sommes baladés dans les rues de St Kilda qui est un quartier réputé chic de la ville.

Ensuite, à nous l'un des monuments les plus connus de Melbourne : le Shrine of remembrance : cette espèce de pyramide est un lieu de commémoration des soldats australiens morts lors des deux guerres mondiales. Le bâtiment est très impressionnant et y règne à l'intérieur une atmosphère calme et solennelle.

Shrine of Remembrance 

Juste à côté et encore un lieu phare de Melbourne : Le Royal Botanic Garden. Malheureusement c'est l'hiver donc les fleurs ne sont pas trop trop au rendez-vous, mais cela ne nous empeche pas d'apprécier fortemeent notre petite balade dans ce jardin très mignon et romantique.

Royal Botanic Gardens 

Dernière étape de la journée pour le couché du soleil, nous retournons à St Kilda, sur la jetée afin d'observer une colonie de little pinguin (pour ceux qui suivent ce sont les mêmes que ceux que l'on a vu lors de notre périple à Phillip island). Malheureusement nous n'avons pas pu les apercevoir car nous ne sommes pas arrivés à la bonne heure, mais nous réessaiyerons une autre fois sans aucun doute !!

Le dimanche fut un peu spécial puisque je suis allée chez Constance avec Kevin ( les deux français du boulot) faire la cuisine en vue de notre super French Morning tea ( en gros un goûter français ) que nous avons organisé au labo le lundi !

Tarte au citron, crêpes aux milles et une saveurs, quiche lorraine, roses des sables, compote de pomme, gougères au fromage, tarte à la tomate et bien sûr fromage et baguette ! Il y'en avait pour tous les goûts et nous les avons régalés :)

French Morning tea 


Pendant ce temps la Robin a vadrouillé dans Melbourne profitant de mon absence pour faire ce qu'il lui plaisait !

A très vite pour de nouvelles aventures, gris bisous à tous :*

11

Samedi 14 Juillet.

Pas de fête nationale pour nous cette année, bien que Melbourne ait son propre festival pour le Bastille Day ( comme ils l'appellent ici), nous partons en excursion pour le week end dans un parc national à 3h de route de Melbourne : Le Wilsons Promontory National Park.

Nature sauvage, animaux en pagailles et plages de rêves, voilà le programme plutôt alléchant que nous a concocté Robin pour ces deux jours.

Wilsons Prom (comme on l'appelle ici) a une histoire particulière puisqu'il il s'agissait d'un camp d'entrainement secret lors de la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui ce petit bout d'Australie a bien changé, très peu habité et fréquenté, on peut y trouver quelques fermes et une poignée de touristes sur la côte ouest mais pour la côte est, on est sur du sauvage de chez sauvage : pas de routes, si vous voulez admirer ce petit coin de paradis c'est des randos sur plusieurs jours qui vous attendent. Évidemment n'ayant que deux jours pour visiter, nous nousconcentrerons essentiellement sur la côte ouest qui va nous réserver nombre de merveilleuses surprises !

Première étape de la journée la Wildlife Walk, ou randonnée de la faune sauvage. Comme son nom l'indique, en nous baladant dans cette espèce de plaine nous avons pu observer de nombreux kangourous en liberté et surtout pleins de wombats ! Vous savez l'animal le plus mignon du monde dont je vous avais parlé lorsque nous étions à Healsville ? Eh bien mon rêve de caresser en vrai cette mignonne boule de poil fut exhaussé !

Bien que, comme les kangourous, la plupart des Wombats étaient très peureux et s'enfuyaient à toute vitesse lorsque l'on essayait de s'approcher, quelque uns étaient beaucoup trop occupés à brouter l'herbe si bien qu'on pouvait les caresser et même prendre des selfies sans qu'ils s'en rendent compte, à notre plus grand bonheur !

Kangourous - bébé kangou dans la poche (on voit les pieds qui dépassent) - Wombats  

Après ces moments de gagaitude avec les animaux, nous faisons un deuxième stop à Norman Beach pour admirer la vue de la plage ainsi qu'à un point de vue sur la baie non loin de là, juste magnifique !!

Norman Beach  

Troisième arrêt de la journée au parking de Lilly pilly Gully, point de départ d'une rando de 6km au travers des montagnes et de la fôret afin de rejoindre la plage de Squeaky Beach.

Nous pique-niquons en chemin, posé sur un énorme rocher qui donnait sur toute la vallée, vue plutôt sympathique ! Puis, une fois arrivés à Squeaky Beach, nous réalisons avec stupéfaction que la légende est bien vraie ! Cette plage fait Squouik sqouik quand tu marches dessus, d'où son nom ! Donc devinez qui étaient les deux grands gamins à marcher en rond sur la plage et en se filmant trop content du bruit que nos pieds faisaient ? c'est nouuuus !

Squeaky beach et sa balade 

Trêve de gamineries ! Nous devons vite retrouver notre bolide, afin de foncer à notre dernier arrêt avant le couché du soleil : Whisky Bay.

Nous sommes arrivés pile poil à temps, le lieu était déjà illuminé de rouge orangé, et après quelques grimpades sur des cailloux nous voilà posés pour admirer ce qui restera l'un des plus beaux couché de soleil ici en Australie.

 Whisky Bay

Il est grand temps d'aller en quête d'un abri pour la nuit, une heure plus tard nous arrivons à notre Air BNB, une espèce de roulotte aménagée très cosy, avec en prime un feu de bois, tout pour nous ressourcer afin d'être en forme pour le lendemain.

• • •

Le premier arrêt de la journée fut les Agnes falls, les cascades les plus hautes de l'État du Victoria, malheureusement il était impossible de descendre pour l'admirer d'en bas du coup c'était un peu décevant ...

Agnes Falls 

Le deuxième arrêt fut de loin beaucoup plus époustouflant, puisque après une petite rando de 3.5 km nous voilà en haut du Mount Oberon (Mont Toblerone pour les intimes) le plus haut sommet de Wilsons prom, bon ce n'est qu'à 580 m mais ça suffit pour avoir une vue de dingue sur la côte, et faire des photos en mode "l'homme face à la nature" plutôt badass 8)

Mount Oberon

Après un court arrêt à Picnic Bay, nous pique-niquons à Darby Beach, histoire de pas tomber dans le cliché ! Malgré un soleil de dingue sans nuages et une quinzaine de degré nous nous risquons pas à tenter la baignade...

 Derby beach

Après un court arrêt à Picnic Bay, nous pique-niquons à Darby Beach, histoire de pas tomber dans le cliché ! Malgré un soleil de dingue sans nuages et une quinzaine de degré nous nous risquons pas à tenter la baignade...

Millers Landing : Les mangroves 

Last but not least comme ils disent ici. Dernier arrêt mais pas des moindres. Nous traversons quelques champs et bosquets et nous voilà arrivés sur un autre continent ! Le sahara me direz vous ? Eh non nous sommes bien en Australie !

Petit couché de soleil posés sur les dunes pour clôturer ce week end ! Elle est pas belle la vie ?

Big Drift 

Clôturer ce week end c'était un peu trop vite dit puisque qu'avant la fin de celui ci nous avons parcouru 300km, dormi, mangé, nous sommes reveillés et surtout avons gagné une coupe du monde !! Rien que ça !

Les français expat' étaient à fond derrière les bleus eux aussi, et c'était beau à voir :D

A bientôt pour de nouvelles aventures colorées !

12

Bienvenue dans cet article haut en couleurs ! Et oui puisque cette semaine nous avons atterris au fin fond de l'Australie, à 4h de vol de Melbourne, nous voici en plein milieu du désert australien décrit ici comme le Red centre parce que oui il est au centre et que oui il est rouge !

Même avant d'atterrir nous avons été subjugué par le lieu, depuis notre hublot nous avons pu observer l'étendue désertique colorée à perte de vue puis soudain surgir de nulle part deux grosses formations rocheuses : Uluru et Kata Tjuta. Le premier figure parmi les lieux les plus connus d'Australie, fameux de par sa taille, son caractère mystique pour les aborigènes ainsi que son mystère géologique. Au cours de ces 4 petits jours où nous allons en prendre plein les yeux, nous essaierons d'en apprendre un peu plus sur cet emblème australien ...

Mais pour l'ore, notre première destination à la sortie de l'avion fut la chaîne de montagne du Kata Tjuta aussi appelée monts Olga. Nous commençons tranquillement le week-end par une petite balade au sein de la Walpa gorge (1h aller retour), une gorge qui se situe entre deux montagnes colorées du Kata Tjuta, on a pu par endroit observée de la roche orange fluo vraiment impressionnant !

Walpa Gorge 

Pour notre deuxième stop de l'après midi, nous nous arrêtons à un point de vue qui donne sur le Kata Tjuta et où l'on peut apercevoir de loin Uluru !

Cela vous donne une bonne aperçue de ceux à quoi ressemblait cette chaïne de rochers sorties de nulle part en plein milieu du désert ! Petit bonus : on voyait aussi de loin le rocher d'Uluru ! Vu d'ici on dirait un hologramme en 2D mais non il est bien réel !

Vue sur Kata Tjuta 

Nous repartons en direction de Uluru à 50 km de là, histoire de faire des petites balades pas loin du rocher ! Nous sommes allés à un trou d'eau le Mutijulu Waterhole mais sans eau ! Eh oui pour avoir la chance de pouvoir observer les cascades qui tombent du rocher il faut s'y aventurer le lendemain d'un jour de pluie lorsque toute l'eau amassée en haut du rocher redescend sur la terme ferme par certains endroits de la roche ! Ça doit être sacrément beau à voir !

Nous avons fait également une autre petite balade le long du rocher un peu dans la pampa en attendant la grosse marche que nous allons faire lundi qui fait tout le tour du rocher comptabilisant près de 11km.

Liuna walk 

Nous finissons cette première journée dans l'outback australien par le fameux couché de soleil sur le rocher rouge ! En effet, Uluru est notamment connu pour le fait qu'il change de couleur selon la lumière du soleil, le couché de soleil est donc un immanquable si l'on veut observer ce phénomène atypique !

Voici quelques photos prises à différents moments du couché, et on ne vous ment pas c'est plutôt flagrant et incroyable !

Le seul hic : la flopée de touriste qui nous attendait au spot de couché de soleil, tout de suite c'est moins romantique !

Couché de soleil sur Uluru 

Après avoir gravé ces images mémorables dans nos petites têtes, nous passons faire quelques courses au seul magasin non loin de là : 8 dollars le kilo de tomates ! On adore !! c'est bien le prix qu'il faut payer pour manger au milieu du désert en même temps !

Nous arrivons à l'auberge de jeunesse, qui en fait était une sorte de camping après quelques galère pour faire à manger et après un repas des plus dégueulasses (les pâtes à la sauce tomate que même linotte aurait recraché !! sisi c'est possible), on a qu'une hâte c'est d'être le lendemain afin de profiter de ce merveilleux endroit !!

Nous avons fait la rencontre de nos voisines de chambre, deux vieilles dames australiennes à la retraite qui parcourent le monde et qui sont restés éveillées pendant 3h pour observer l’éclipse de lune en entier ! Nous avons été un peu plus flemmard et nous nous sommes juste levés pour l’éclipse maximale, mais c'était vraiment magnifique,malgré les 0 degrés (et oui il fait froid dans le désert) et le peu de sommeil ! Mais je ne pouvais pas me la péter en décrivant les constellations que je connaissais car le ciel est totalement inversé en Australie et on ne peut pas voir la Grande Ourse 😦

• • •

Le lendemain matin nous partons à la découverte de la flore du désert grâce à la garden walk une visite guidée par un aborigène au sein du village touristique non loin de l'auberge.

Grâce à ce petit tour de 45 min-1h nous avons pu apprendre de nombreuses choses sur les arbres et les plantes poussant dans le désert, et étonnamment il y'en a pas mal pour dire qu'il n'y'a pas d'eau. La plante arrive toujours à s'adapter a son environnement pour survivre, ce qui permet d'avoir même des arbres fruitiers qui poussent la bas (prune par exemple). Les chênes du désert eux creusent le sol avec leur racines pendant 30 ans avant de trouver un peu d'eau dans la nappe phréatique ! La nature est toujours surprenante !

Ce guide nous a appris de nombreuses choses sur comment se nourrit et chasse la communauté aborigène dans le désert mais aussi des choses beaucoup moins plaisantes sur le village touristique dans lequel nous sommes ...

Nous continuons cette matinée instructive par la Mala Walk, avec le même principe mais cette fois ci au pied de Uluru, pendant deux heures nous écoutons les histoires passionnantes du ranger sur la communauté aborigène ! Ce rocher que nous admirons d'en bas est sacré pour ceux-ci et pour eux chaque forme, chaque partie de la roche a une signification propre à leur croyance. Avant 1950 où le tourisme s'est développé exponentiellement à Uluru la communauté aborigène vivait même au pied du rocher, ils mangeaient dans cette grotte-ci, célébraient dans celle là , et surtout perpétraient la tradition et les croyances par l'observation du rocher. Ces 4 petits trous dans la roche ? La trace du passage du chien géant qui chassait le peuple Mala vivant là à l'époque !

Quand on observe ce rocher ce qui est frappant sont les formes bizarroïdes et inexplicables qu'il prend ! Plus besoin de se creuser la tête il y'a forcement une histoire de serpent sacré ou d'homme lézard derrière ! Moi qui voulait en savoir plus sur la géologie de l'endroit je me suis dit que c'était surement pas du tout respectueux de poser cette question, alors j'ai laissé mon esprit scientifique de côté pour quelques heures et me suis plongée dans la mythologie d'Uluru !

En parlant de respect, certaines personnes escaladent le rocher puisque ce n'est pas encore formellement interdit (l'année prochaine ça le sera), mais cela est fortement déconseillé depuis des années puisque c'est un blasphème pour la communauté ! Le guide avait l'air vraiment désespéré et c'était choquant d'entendre les histoires de son peuple où le respect est au cœur de tout (respect de l'autre, des animaux et de la nature) alors que juste a côté des dizaines de touristes s'affairait à l'escalade d'Uluru... D'autant plus que l'on sait que les aborigènes ont été chassés de leur lieu de vie afin de promouvoir le tourisme...

Bien sur tout n'est pas noir puisque la situation est gérée de façon diplomatique entre les anciens et le gouvernement australien notamment pour offrir du travail à la communauté et un peu d'argent mais c'est loin d'être égalitaire !

Après cette matinée riche en connaissance et qui nous a permis de voir au delà de la beauté naturelle de l'endroit, les conflits politiques et les croyances spirituelles liés a celui-ci, nous nous rendons à l'aéroport afin de rendre notre voiture de location. Le voyage est fini ? Loin de là puisque des copains de Robin de Chimie Paris arrivaient à 13h et nous les avons rejoint afin de faire le reste de notre séjour ensemble !

Nous voilà donc en route pour Kata Tjuta avec nos trois nouvelles acolytes Orane, Alix et Mathilde !

Cette fois ci nous partons pour 7.4km au coeur des mont olga pour la faleuse Valley of the winds, une randonnée époustouflante qui trace son chemin au coeur des monts et nous en a mis plein la vue ! Pas de doutes on est sur Mars !


Valley of the Winds 

Après cette randonnée des plus impressionnantes, nous essayons de capter le couché du soleil sur Kata Tjuta... Malheureusement les nuages étaient au rendez-vous ! Nous avons qûand même eu le droit à un magnifique ciel rose !


• • •

Dimanche 29 Juillet. Réveil de bonne heure et de bonne humeur puisque aujourd'hui 600 km nous attendent. Le temps d'admirer le soleil se lever sur Uluru et kata Tjuta depuis notre auberge et nous voilà déjà en route pour le Kings Canyon !

Nous nous arrêtons en chemin pour admirer le Mont Conner du haut d'une dunette de sable intensément rouge, cela nous fait une petit pause très sympa avant de reprendre la route très monotone en direction de Kings Canyon, juste le désert et une ligne droite de 300km !

Mount Conner 

Nous voici enfin arrivés dans cette immense faille en plein milieu du désert, après avoir fait une petite marche au milieu de la faille, nous montons les 500 marches puis nous voilà en haut de la falaise du Canyon ! La vue est juste dingue !

Nous passons la journée à longer et faire le tour du Canyon depuis le haut, le décor est incroyable, du rouge sous toutes ses formes, tout autour de nous, et surtout ces petits dômes de roches créés par l'érosion qui nous font croire un instant que nous sommes dans un autre monde.

Après 2h de pause pour manger, dormir en haut des cailloux et même danser, on finit tranquillement la marche, il fait beau, il fait chaud, et Robin devient de la couleur des cailloux !

Nous terminons cette journée par un couché de soleil (encore!) admiré depuis le bord de la route, atypique , mais ça fait des photos sympas !

Puis un peu après nous assistons à un lever de lune juste dingue puisqu'elle était orange fluo ! Au début on ne comprenait pas ce que l'on voyait au loin, on pensait qu'Uluru s'était déplacé !

Coucher de soleil et lever de lune on the road 
• • •

Pour cette dernière demi journée dans le désert nous nous levons de bonne heure afin d'admirer le soleil levant sur Uluru, encore une fois malgré tous les touristes chiants, nous ne sommes pas déçus, la lumière est superbe et différente du coucher de soleil, ça vaut le coup de faire les deux !

Ensuite nous avons fait la fameuse Base Walk, la rando qui fait tout le tour du Rocher, très facile c'est que du plat ! Et on a bien pu apprécier les moindre recoins bizarre et surprenant du rocher (on peut même apercevoir un cerveau pour moins myopes d'entre vous 😉 )

Base Walk 

Et voilà il est déjà l'heure de rentrer à l'aéroport et à la maison, une chose est sûre nos petites têtes se souviendront longtemps de ces quelques jours dans le désert australien si dépaysant !

PS : nos chaussures aussi, je cois que la teinte rouge orangée va leur rester à vie !

A bientôt pour notre dernier gros voyage, et oui la vie à Melbourne c'est presque fini pour nous, dans 3 semaines on fait nos valises ! 😥

13

Trois petites semaines se sont écoulées depuis notre voyage chez le gros caillou rouge, trois semaines qui sont très vite passées et qui étaient pas mal remplies !

Le premier weekend fut assez festif le samedi puis reposant le dimanche puisque nous l' avons passé aux Peninsula Hot Springs, situées à Morninghton peninsula (sud de Melbourne) ce sont des sources d'eau chaude naturelles, accompagnées de sauna et hammam : au top du top pour se relaxer un lendemain de soirée !

Le second week-end fut plus sportif puisque nous sommes allés surfer à Torquay (une petite ville 2h au sud ouest de Melbourne), même si c'était la cata pour moi a cause des conditions difficiles (vent, grosses vagues et froid) Robin s'est bien débrouillé et a pu même se mettre debout ! Et je peux vous dire que c'est pas simple !

Le dernier week-end, nous avons fait un repas de Noël avec les français du travail de Robin, nous nous sommes tous offert des cadeaux et avons tous préparé un petit truc à manger on s'est régalés ! Et c'était l'occasion de se dire au revoir puisqu'ils rentrent tous en France fin août ! Le lendemain nous avons visité une expo à Melbourne sur des corps humains (oui oui des vrais). Ça peut paraitre étrange à la base mais le musée était super intéressant et fait réaliser à quelle point manger sainement et faire du sport est important pour notre corps ! Cette expo était à Paris mais avait été interdite donc c'était l'occasion de pouvoir la voir à Melbourne.

Après ce petit résumé de nos dernières semaines nous voilà au sujet principal de cet article : notre road trip !!

6 jours , près de 2000km parcourus en van, du camping, du soleil, de la chaleur et des moments inoubliables : c'est parti pour la première partie de notre road trip sur la côte est de l'Australie - de Cairns aux Whitsunday Islands.

Mercredi 22 août. Reveil à 5h, direction l'aéroport, on embarque en direction de Cairns, la ville de la grande barrière de Corail ! Après 3h40 de vol, nous voilà à présent dans le Queensland, l'État ensoleillé comme ils l'appellent ici, et à vrai dire le choc thermique par rapport à Melbourne est surprenant ! Fini les pulls et pantalons ça va être jupes et robes toute la semaine !! Un hiver à 25 degrés en moyenne, c'est plutôt satisfaisant ! :D

Arrivée sur Cairns 

Dès notre arrivée nous prenons un taxi pour nous rendre à l'agence de location afin de récupérer notre van adoré qui va nous accompagner tout au long de la route !

Les premiers instants de conduites furent un peu catastrophiques pour moi mais après ça roulait tout seul ! Rouler à gauche + passer les vitesses à gauche + conduire un van un peu mastoc ça faisait trop de choses nouvelles pour mon cerveau ! (La 4L c'est plus simple )

Quoi qu'il en soit pour une fois les loueurs ont accepté mon permis et j'ai pu être autorisée à conduire (d'habitude ils n'acceptent pas les moins de 21 ans !) ce qui était une super nouvelle puisque Robin ne devrait pas conduire toute la route pour une fois !

Notre première étape fut la plus grande forêt tropicale de l'Australie (et surtout la plus vieille foret tropicqle au monde !, oui oui même plus vieille que la forêt amazonienne) : la Daintree Rainforest. A 2h de route au Nord de Cairns, après avoir traverser la rivière avec le van sur une bateau nous voilà au coeur de la Daintree, au programme quelques petites rando dans la forêt histoire d'admirer la végétation et pourquoi pas les petits animaux sympathiques.

Pas d'araignées, de serpent ou même de crocodile en vue mais bien un sanglier qui nous grognait dessus, pas très exotique pour le coup mais bien flippant quand même !

A la fin de nos explorations tropicales nous sommes allés sur la plage de Cape Tribulation afin de se baigner et d'admirer le coucher de soleil. Mais arrivés sur place pas question de tremper les pieds dans l'eau : les plages sont interdites à la baignade à cause de tous les crocodiles qu'il y'a dans l'eau de la rivière mais aussi dans la mer !! Nous n'en avons pas aperçu mais les tours en bateau sur la rivière sont très populaires pour pouvoir voir les crocos.

Au coeur de la Daintree Forest 

Sur la route nous avons aperçu un Cassowary, un espèce d'émeu préhistorique qui vit dans cette partie de l'Australie ! Je n'ai pas été assez rapide pour le prendre en photo mais si vous voulez voir à quoi ça ressemble on en avait vu lors de notre visite dans la réserve d'Healesville !

La journée s'achève tranquillement et voilà que nous devons reprendre la route sinueuse du retour afin de passer la nuit au "camping" de Speewah une parc national non loin de Cairns.

Et oui parce que même si nous avons un van et que nous pourrions juste se garer n'importe où et passer la nuit là, en Australie il vaut mieux éviter ! Ici, c'est le pays des voyageurs et encore plus en Queensland, les routes sont remplis de caravannes , camping car, van, 4x4 ou autre; de couples, familles ou amis qui partent à l'aventure sur les routes et donc forcément si tout le monde se garait n'importe pour installer son campement ça deviendrait vite le bazar ! C'est pour cela qu'il y'a des espaces aménagés par le gouvernement et les localités exprès pour les voyageurs. Justement, ce soir là, nous atterrissons dans un camping du gouvernement, des bbq et des toilettes nous y attendent ! Et après avoir fait réchauffer nos tupp de la veille, on s'endort pour la première fois dans notre van douillé, un peu penché certes car il ne restait plus de place sur le plat mais tout bien confortable !

• • •

Reveil avant le couché du soleil pour reprendre la route au plus vite en direction du port de Cairns où notre bateau à destination de la grande barrière de Corail nous attendait ! Et oui c'est un grand jour pour nous, aujourd'hui baptême de plongée dans The Great Barrier Reef comme ils l'appellent ici, pas mal pour une première !

Après un peu d'attente sur le port, nous embarquons sur un bateau assez massif mais qui ne semble pas bien rempli pour notre plus grand bonheur !! Le staff parait, dès les premiers instants, accueillant et sympathique. Pour commencer la journée un petit brunch nous attend, Robin se gave comme d'hab, moi j'ai pas très faim, un peu la boule au ventre ...

Durant le trajet jusqu'au premier récif de coraux, nous avons eu le droit à des présentations sur la sécurité puis un petit exposé sur la vie biologique marine au sein de la grande barrière de corail qui était très instructif !

Quelques instants plus tard nous sommes en plein milieu de l’océan qui s’étend à parte de vue, mais celui ci commence à prendre des couleurs pour le moins étranges puisque des taches bleues très claires nous entourent petit a petit ... Ce sont simplement les récifs qui sont donc des endroits peu profond qui font varier la couleur de l’océan et rendent l'endroit magnifique.

L'ancre est ammaré, on enfile les combis, les masques, les tubas, on est prêts, laissons a présent l'océan nous émerveiller.

Nous sommes assignés par groupe de 4 à un plongeur pro puis nous nous asseyons sur la plateforme et la on nous met quelques poids, puis un espèce de sac a dos qui contient la bouteille, ça à l'air très lourd mais une fois dans l'eau on ne le sentira presque plus!

Ca y'est il faut se lancer , notre guide nous accompagne un à un à la surface de l'eau afin de nous entrainer à respirer avec la bouteille dans un premier temps puis on s'enfonce petit à petit en profondeur, le tout etant de ne pas aller trop vite afin que les oreilles puissent supporter la pression. Au debut j'avais mal aux oreilles mais il suffit d'avaler encore et encore afin de les égaliser et ca allait parfaitement !

La sensation en bas est indescriptible, on se sent tout petit, comme si on était dans un autre monde...

On a pu voir de nombreux poissons de toutes les couleurs, des Nemos, des Dory et même cerise sur le gâteau, une tortue !! C’était un moment magique, nous avons pu nager juste a côté d'elle, et à la fin elle a même rentré sa tête dans sa coquille , trop trop mignon !

Au total nous somme restés 12 minutes en profondeur, et nous sommes descendus à 6m au maximum !

A la remontée, on a très soif car l'air dans la bouteille assèche la bouche, mais pas le temps de boire car il nous restait du temps avant le lunch pour aller faire du snorkelling, donc munis de nos palmes, masques et tuba nous admirons les poissons et coraux depuis la surface cette fois ci. C'est moi bien que la plongée mais c'est quand même très impressionnant car l'eau est peu profonde a certains endroits et donc nous sommes très près de la vie marine !

Mais attention, pas question de toucher les coraux avec les doigts ou les palmes, ça ne ferait que précipiter la mort de la grande barrière de corail qui est déjà bien entamée... Avec l'acidification des océans les coraux ne pourront bientôt tout simplement plus survivre dans ce nouvel environnement, et si l'on rajoute à ça le tourisme "de masse" de la plongée ainsi que le gouvernement australien dont les préoccupations écologiques sont affligeantes, le future ne semble pas très joyeux pour ces petits coraux...

Coup de sifflet. Tout le monde doit rentrer, le lunch nous attend sur le bateau : salades, légumes à la plancha, et le soleil est là (un peu comme un été à Blassac en fait !)

Snorkelling à la grande Barrière de Corail 

L'après-midi nous avons bougé vers un nouveau récif qui pour moi était encore plus beau ! Robin n'a pas pu résister a la tentation de payer une nouvelle cession de plongée, (comme ça j'ai pu le prendre en photo) et moi j'ai fait du snorkelling pendant ce temps. Les coraux étaient vraiment gigantesques, comme des énormes rochers, moi qui avait dans la tête les documentaires où l'on voit des tous petits coraux et bien ça n'a rien a voir du tout! Robin lui est tombé né à né avec une limace des mers, sympathique!

La journée s'achève déjà, regarder les petits poissons dans l'eau passe tellement vite, c'est incroyable : on a pas du tout le temps de s'ennuyer, on ne sait jamais où donner de la tête.

La traversée du retour jusqu'au port fut des plus agréables puisque l'on a pu se délecter de fromage et d'un verre de vin , et nous avons pu apercevoir au loin un saut de baleine hors de l'eau - juste magique. Moi qui voulait absolument voir des baleines j’étais comblée!

Plongée à la grande barrière de corail

Arrivée au port on a qu'une envie c'est prendre une petite douche, et alleluya il se trouve que le parking sur lequel on était se trouvait être celui de la piscine gratuite de Cairns, et qui dit piscine dit douche bien chauuuuude, de quoi nous revigorer pour les 300km que nous avions à parcourir avant de rejoindre notre camping pour la nuit. On a pu aussi remplir le bidon d'eau, celui d'essence et faire les courses de pâttes et de sauces principalement. (de la grande cuisine bien sûr!) Nous voilà fin prêt pour la suite de l'aventure !

4h plus tard nous voilà arrivé à un camping gratuit (plat cette fois ci !) à 50km au nord de Townsville, une plâtrée de pâtes carbo végétariennes plus tard nous voilà déjà au chaud dans le van en train de dormir comme des bébés, la plongée ça fatigue !

• • •

Vendredi 24 Aout. Après avoir déniché un petit parking gratuit dans Townsville, nous marchons quelques km afin de rejoindre le port, la marche était très sympa on a pu découvrir la ville dont nous pensions pas avoir le temps de visiter, et franchement ça fait rêver ! Des palmiers partout, un jolie bord de mer, ça donne presque envie de s'y installer ! Mais aujourd'hui Townsville ne sera pas le centre de nos attentions, mais plutôt la petit île sauvage juste en face : Magnetic Island !

L'île s’appelle ainsi car quand James Cook l'a découvert pour la première fois sa boussole indiquait plus le nord il pensait donc que ce la était dû à l’île qui devait avoir un puissant magnétisme. Il s'est avéré que l'île n'est absolument pas magnétique mais le nom est resté!

En attendant notre ferry, Robin se rend compte qu'il a oublié son permis dans le van, et qu'on a pas le temps de faire l'aller retour pour aller le chercher avant que le bateau ne parte ! Plutôt problématique puisque nous avions prévu de louer une petite voiture sur l’île et que même si moi j'avais mon permis il y'avait toujours problème que j'ai que 20 ans et que je ne peux techniquement pas louer!

Tant pis, on prend le ferry quand même, on a pas de temps à perdre ! Mais heureusement arrivé sur l’île la loueuse ne remarque même pas mon age et me laisse au volant pour la journée, yeees moi qui rêvait de conduire cette voiture de Barbie je suis bien contente que Robin ait oublié son permis finalement !

On commence le tour de l'île qui est minuscule ( 12km de route pour aller du nord au sud) par une petite rando tout au sud de l'ile vers Picnic Bay mais comme des troubas nous n'empruntons pas le bon chemin et on se retrouve à escalader des rochers et passer par des endroits très bizarres alors on décide de faire demi tour (mais la vue était vraiment très belle)



Balade ratée 

Sur le chemin du retour à la voiture, on retrouve par miracle le bon chemin de rando qui mène au point de vue que l'on cherchait (Hawkings Point). La vue en haut sur toute la baie est vraiment magnifique, les petites montagnes rencontrant la mer c'est vraiment à tomber !

Balade réussie à Picnic Bay 

Nous remontons un peu vers la route du nord est de l’île (toute la partie ouest de l'île étant accessible seulement en 4x4) pour nous arrêter à la baie d'Arcadia connue pour habiter de nombreux Wallabies des rochers (les rocks Wallabies). Après une balade dans les rochers où nous n'en voyons pas un seul et nous allions repartir déçus quand une dame nous en montre un caché, nous tentons de l'apprivoiser doucement, nous lui donnons un morceau de carotte ou deux... Et tout de suite la magie de la nourriture fait effet, ses petits copains finissent par rappliquer, et nous voilà entourés de 5-6 wallabies, dont une qui portait un bébé dans sa poche ! Trop trop mignon, on est restés là a les nourrir et les prendre en photos pendant au moins une demi heure !

Rocks Wallabies 

Puis nous nous arrêtons à la plage juste à côté histoire de se baigner, il fait chaud sur Magnetic, très chaud même!

Nous sommes fin prêt pour la fameuse marche de l’île : la Fort Walk. La on a pu voir des koalas sauvages dans les arbres sur le bord du chemin (les premiers que l'on voit) ils étaient tout petits et trop mignons !

Puis, nous avons pu visiter les vestiges des forts militaires construits pour la seconde guerre mondiale pour pallier aux attaques des Japonais, vraiment impressionnant et surtout on avait une super vue sur toute l’île depuis les miradors.

Fort Walk 

Après une petite balade dans la forêt, nous rejoignons une plage cachée : Radical Bay. Là bas on a pu bien chiller, se baigner et même jouer du piano ! Bon c'était plus un supplice pour les oreilles qu'autre chose vu dans l'étant où il était mais ça donne des photos sympas !

Radical Bay 

L'après midi s'achève presque alors je rentre tranquillement à la plage d'Horseshoe bay pour aller admirer le coucher du soleil pendant que Robin lui s'enfonce plus dans la nature pour aller à un autre petit bijou : Florence Bay (coucou Maman!)

N’étant pas bien équipée pour la rando (oui j'avais sortie les sandales) je le laisse y aller seul !

 Florence Bay

Il me rejoint alors sur la plage ou nous profitons de notre instant sur ce magnifique morceau de terre, en faisant quelques petites photos dans notre bolide de Princesse !

Couché de soleil à Horseshoe Bay 

Ainsi s'achève la première moitié de notre road trip, la suite arrivera bientôt ne vous inquiétez pas, 3 jours de pur bonheur nous attendaient encore après ces 3 premiers jours incroyables !

14

Hiii everyone !

Non je ne vous avez pas oublié j'étais juste en vacances/déménagement pendant quelques semaines...

Mais me voilà de retour en force pour vous compter la deuxième partie de notre Road trip sur la côte est de l'Australie.

• • •

Nous nous réveillons donc dans un vrai camping (pour la seule et unique fois) et nous reprenons la route pour une petite heure direction le sud : Airlie Beach. Là, nous embarquons dans un bateau de canyoning en partance pour les Witesundays. Ces îles paradisiaques qui abritent la plus belle plage de l’Australie : Whitehaven beach !

Avant cela, nous nous promenons un peu dans Airlie Beach qui n'est pas une ville exceptionnelle, elle est plutôt touristique mais il s'est avéré qu'elle avait une promenade bien sympathique !

Airlie Beach 

Ça y'est c'est parti! nous voilà trimbalés à toute vitesse dans ce bateau express dans la baie ! Robin fait le malin et reste tout le trajet sur la bouée du rebord histoire de profiter au maximum des sensations ! Moi j'essaye de survivre au froid et je guette en permanence les horizons espérant apercevoir des baleines!

Nous voilà arrivés sur la plage de Hill Inlet, lorsque l' on descend du bateau l'eau est si transparente et le sable si blanc et agréable au toucher : c'est divin !


Après une petite ascension nous sommes au point de vue qui donne sur la fameuse Whitehaven Beach. Moi qui attendait ça depuis notre arrivée à Melbourne 5 mois plutôt : j'étais aux anges, vraiment incroyable cette plage ! Les différents bancs de sables présents dans toute la baie donnent cette effet de spirales surréalistes, même Dali n'aurait pas pu l'imaginer !

Whitehaven Beach 

Avant la pause de midi nous allons faire un peu de snorkelling car la barrière de corail s’étend jusqu'à ces îles, mais la flore y est bien différente : il y'a beaucoup moins de poissons ! Par contre j'ai trouvé les coraux plus petits et plus colorés!

La pause de midi se fait donc sur la fameuse plage de Whitehaven Beach mais cette escale de 2h aurait pu être plus idyllique puisqu'il pleuvait lorsque l'on est arrivés ! Ben décidés à profiter quand même nous avons marché le long de la plage aussi loin qu'on a pu (elle fait quand même 7km la bête!) et entre deux nuages nous avons réussi à trouver un peu de soleil pour s'installer et profiter : pique nique, photoshoot, baignade et petit gommage pour Robin ! Et ouii le sable et le plus pure au monde ici et donc extrêmement riche en silice, il peut être donc utilisé pour polir les bijoux et se faire des petits gommages : pratique !

Whitehaven Beach 

C'est déjà le moment de prendre le chemin du retour ! Mais celui-ci ne nous a pas déçu puisque le bateau a pu s'approcher de deux baleines qu'on a pu entre apercevoir sortir légèrement de l'eau pour respirer, j'ai des photos des jets qui le prouvent, si si ! Juste incroyable ! J'adore ces bêtes qui sont tellement puissantes et fascinantes !

Mes premières baleines !! 

Super journée encore une fois, mais pas le temps de se reposer car il faut reprendre la route afin de rentrer au camping du deuxième soir à 400 km de là !

Cette journée n'aura pas finie de nous surprendre puisqu'on a eu le droit à un couché de soleil magnifique sur la route !

• • •

Avant dernier jour du road trip.

Notre première étape est la Big Crystal Creek, son nom dit à peu près tout ! C'est une grande crique dans la forêt où l'eau est claire comme du cristal !

Même de bonne heure, comme le soleil chauffait déjà bien, nous avons pu nous baigner et bien profiter de l'endroit hyper apaisant et qui rappelait tellement mes étés à Blassac au bord de l'Allier ! Comme quoi les meilleurs choses sont parfois juste à côté de chez nous !

Big Crystal Creek 

Nous repartons un peu plus au nord encore en d'enfonçant dans les terres en direction des deuxièmes plus hautes cascades d'Australie : les Wallamans falls !

Après une montée des plus sinueuse et assez stressante nous voilà au point de vue qui donne sur les chutes : juste waouh !

Après une petite pause manger, nous descendons tout en bas afin d'être au plus prêt des Wallaman, l'endroit valait bien la dure remontée qui suivait ! Robin a pu s'approcher tout prêt des chutes : impressionnant on se sent si petit à côté !

Wallamans Falls 

Après cette petite remontée sportive nous voulions qu'une chose : aller se baigner. Nous allons donc à la plage la plus proche mais ... surprise !! Quand on arrive là bas la baignade est interdite à cause des crocodiles marins qui rodent dans le coin !

On se rend compte petit à petit en remontant le long de la côte que ça va pas être possible de se baigner, ces grosses bêtes étant partout !

Nous réussissons quand même aller à la plage plutôt connue de Mission Beach avant le couché du soleil !

Mission Beach 

Après s'être bien fait bouffer par les moustiques, on reprend la route vers le nord pour dormir a un camping gratuit à Babinda, ville juste à coté de la première étape du lendemain !

• • •

En ce dernier jour de Road trip nous voici aux Babinda Boulders (en gros des gros rochers et une rivière) un peu à la Big Crystal Creek mais en mieux ! Le lieu est vraiment atypique et super chouette, notamment les petite piscine formées dans les rochers. Malheureusement seulement qu'une petite partie était ouverte a la baignade suite à de nombreux accidents sur le site !

Mais vous inquiétez pas pour nous on s'est quand même bien baignés comme d'habitude !


Babinda Boulders 

Pour la fin du voyage quoi de mieux que du sable fin, une mer agitée et des petits palmiers ? Nous sommes ainsi à Palm Cove une petite plage au dessus de Cairns où on s'est bien amusés dans les vagues comme des gamins!

J'ai rejoint une copine du travail qui était là bas et qui a pu nous faire des super photos avec notre vaaaaan !


Palm Cove 

Nous pensions que les vacances s'achevaient là mais non ! Puisque notre avions a été reporté de 7h ! Nous nous sommes donc rendus à Cairns après avoir rendu notre cher van adoré et nous avons pu un peu profiter de la ville qui n'est vraiment pas si mal que ça au regard de tout ce que les gens nous avaient dit !

Et bien sûr un mojito pour fêter la fin des vacances qui ont été intenses et inoubliables !

Inoubliables comme ces 5 mois remplis d'aventures à Melbourne qui touchent à leur fin!

Mais l'aventure australienne ne s’arrête pas tout de suite heureusement ... vous me reverrez bientôt pour de nouveaux voyages et de nouvelles découvertes à Sydney cette fois-ci !

Gros bisous et prenez soin de vous 😀

15

Désormais si vous voulez suivre mes aventures c'est par ici : https://vavisetvoyage715210078.wordpress.com/

Le principe est le même on peut s'abonner par email et je publierais régulièrement des articles !

Mais c'est bien plus simple pour moi à publier et je trouve ça plus pratique et jolie : Dites moi ce que vous en pensez!

Le premier article est sur mon voyage en Nouvelle Calédonie début septembre !

Enjoy !

PS : si vous n'arrivez pas à vous abonner je vous enverrais une invitation par mail.